Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 Trésorerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zabuzaavatar
Invité
MessageSujet: Trésorerie   Trésorerie EmptyMer 3 Mai 2006 - 21:52
Descendant de cheval,je tendis les rénes au palefrnier.rentrant dans l'austére et solide batiment.Grand d'a peu prés 500 métres carré et haut de 25 métres.La trésorerie était un grand batiment surplombant le marché devant lui.Carré et sans aucune décoration,en haut se trouvait des crénaux et de petite tour.Le batiment ne possaidait pas de fenétre,mais a la place des meutriére.les banquiers de la cour était fort conu pour leur paranoia.Le batiment nécessitait a lui seul 200 gardes.rentrant dans la salle je me trouvait devant un sous-fiffre se croyant tréés important et me dit d'un ton discourtoi :

-Que voulait vous?Manant la trésorerie royale est fermé au public.

Fermant les yeux un instant.Puis quand je le regardait dans le blanc des yeux mes Sharigan flamboyait,le banquia recula d'un pas devant mon regard et je sentait son envie d'appeler la garde,et je lui dit d'un ton douceureux:

"Oui!Mais je ne suis pas le publique!Jusqu'a maintenan on ne ma jamais parlé comme sa.Tu va mourir pour crime de lése majesté mais avant ou se trouve le conseil des bourses."

-En,en haut.Votre magnifisance Altesse.Ne prenezpas garde au vieux choqui.Je suis vieux.

Mais lui coupant la parole je tranchait d'une voi atone etdépourvu de pitié :

"Tuez le!"

Un garde déguaina son cimeterre et trancha la téte du gardien de la porte.Et il dit d'une vois bourru tout en faisant une encoche sur le pomeau de son arme :

-Et de 25.je vait bientot rattraper Eliott

-"Ceci ne m'interesse pas soldat!"

-Désolé votre Altesse.

-"Ce n'est pas grave"

Arrivant devant la salle du conseil des bourse je prévient mes hommes :

"Enlevez leur armes et tenez leurs mains dans leu dos!Au pire...Coupez les mains."

Deux soldat empoignérent les battant et ouvrirent brutalement les deux portes.Tandis qu'un soldat hurlat a s'écorchait la voix:

"Sa magnificience Altesse Zabuza Kaplan.Roi de l'Angmar."
Revenir en haut Aller en bas
Zabuzaavatar
Invité
MessageSujet: Re: Trésorerie   Trésorerie EmptyLun 8 Mai 2006 - 14:49
Sortant du conseil des bourses suite a une négociation pour avoir les plein pouvoir au niveau budgétaire.Un messager m'apportat un message

Citation :
Sire!Un général de l'Angband est arrivé et une armée de 100 000 ennemie est a nos porte.


Que voulait donc c'est mistérieux attaquant.Bon en attendant il faut que je m'occupe de ce général.Puis de cette armés.Il n'aurons pas finit d'en bavé.

[HRP]Désolé de ce bref mail,mais je n'ait pas le luxe de m'attarder.
Revenir en haut Aller en bas
Zabuzaavatar
Invité
MessageSujet: Re: Trésorerie   Trésorerie EmptySam 13 Mai 2006 - 10:50
[Flashback]


Tous les menbres de conseil des bourses me regardérent d'un air étonnait en me voyant déboulé dans leur sale.Et de plus m'assoir sur le fauteuil en face du Chef du conseil.Celui ci me demandé d'une voix tremblotante par la vieilleisse :

-"Que faites vous dans notre sale et qui étes vous?"

-Ton roi!Vieux gateu!Je t'apprends que par décret royal le conseil des bourses n'éxiste plus.Surpris,le flots de paroles de parole j'attendit quelque instant avant d'ajouté :Sauf si...Non,vous ne voudriez jamais!Quoique peut étre!Je m'apercue avec ravissement que le conseil c'était tut et m'écoutait :Si vous me donnez l'accé a la bourse de l'état,et a vos finance personnel.Je pourait peut étre annulé le décret!

Le conseil s'empressa d'acceptait et de me flatter dans une servilitude écoeurante.
Revenir en haut Aller en bas
ToranurNombre de messages : 1366
Age : 30
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Toranur
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: Trésorerie   Trésorerie EmptyJeu 4 Sep 2008 - 18:45
Artélion et Born Minguts avaient voyagé durant de longs jours, évitant les axes trop fréquentés et s'enquérant souvent de la présence des Morts ou de brigands.

En effet, avec les destructions gratuites orchestrées par les spectres étaient apparus de nouveaux dangers en la personne de maraudeurs. Ces hommes, sans foi, ni loi, n'obéissant à d'autres lois que celle de la rapine, profitant de la peur des soldats à parcourir les campagnes, faisaient les tours des villages afin de ramasser le plus d'or et d'argent possible.

Enfin, tout cela était bien loin. Après un voyage presque sans histoire grâce à la présence dissuasive des loups de l'assassin, les deux hommes furent bientôt en vue de Carn Dûm. Ils arrivèrent aux portes juste avant le couvre-feu et purent donc pénétrer dans la capitale de l'Angmar grâce à un curieux insigne que montra Born Minguts. Même, on les mena jusqu'au donjon où un palefrenier vint s'occuper des montures et un maître dresseur proposer de s'occuper des loups.

Alors que Born Minguts donnait des instructions par rapport à ses quelques affaires, une silhouette bien bâtie, bien que de taille moyenne, apparue dans l'écurie. Born Minguts, se retournant, l'aperçut et ouvrant les bras il s'écria:

"Isnak, quelle bonne surprise."

L'autre ne répondit rien mais un mince sourire vint éclairer son visage dur.

"Bon, vieux brigands, je sais que tu ne me diras rien de chaleureux. Aussi, parlons vite affaires. Je l'ai trouvé. Oui, parfaitement, je l'ai eu. Tu te rends comtpe?"


Isnak l'interrompit et lui montra Artélion.

"Oh lui? Ne t'inquiète pas, nous pouvons parler devant lui. C'est Artélion comme il se nomme, qui l'a trouvé. Je veux le présenter au roi. D'ailleurs, où est-il?"

Ouvrant la bouche pour la première fois, Isnak dit simplement d'une voix grave:

"A la Trésorerie. Venez..."


Et sans plus attendre, il quitta l'écurie, suivit par Born Minguts et Artélion. Le baron de Minas Morgul très bavard, ne cessa d'abreuver de paroles ses deux interlocuteurs tout le long du trajet qui fut court. Ils arrivèrent rapidement à une belle bâtisse entouré par des soldats à la mine sévère mais aux uniformes parfaitement mis. Apercevant Isnak, on le salua, le poing sur le coeur et on les laissa entrer dans la grande bâtisse ressemblant à une mini-forteresse. Pénétrant dans un étroit couloir, ils gravirent des escaliers en colimaçons avant de se retrouver dans une petite antichambre. Là, ils attendirent en silence. De la pièce voisine leur parvenait une voix claire, habitué à être obéi, qui discutait de problèmes économiques.

"...Aussi incroyable que cela puisse paraître, je tiens à rembourser les dettes que les Edains avaient contracté auprès de vous. Bien entendu, ce service n'est pas gratuit, et j'attends de vous le moment échéant votre participation. Les quelques travaux que j'ai lancé ne sont rien par rapport à ce que j'entends accomplir. Le moment venu, je saurais vous contacter et vous demander des fonds. J'espère alors que vous vous serez enrichis de manière à me prêter ce dont j'ai besoin. Bien, je crois avoir tout dit. Messieurs, au plaisir..."

La porte s'ouvrit quelques instants après et de riches personnes en sortirent, discutant sur ce qui venait de se dire. Quand ils furent sortis, Isnak et les deux autres hommes entrèrent dans la pièce. Mettant son genoux et sa main droite à terre, Isnak salua l'homme qui était dans la pièce: Toranur, ancien maréchal du Mordor, nouveau roi d'Angmar. Born Minguts salua à son tour de la même manière, incitant Artélion à faire de même.

Leur ordonnant de se relever, les yeux gris acier du roi scrutèrent les nouveaux venus avant de dire:

"Bienvenue à toi mon vieux Minguts. Mais quel est donc ton compagnon?"


Trésorerie Bannie10

Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: Trésorerie   Trésorerie EmptyLun 8 Sep 2008 - 18:40
Plongé dans un rêve de grandeur, Artelion se voyait avec son nouveau Seigneur, Toranur, commandant d'une armée Angmardienne aux côtés du grand Roi de ce pays.
Soudain une voix étrangère le fit sursauter,et le fit sortir de sa torpeur,faisant diparaître les chimères qu'il imaginait.

-"Bienvenue à toi mon vieux Minguts. Mais quel est donc ton compagnon?"commença Toranur.
Born Miguts répondit en s'empressant de présenter le jeune assassin.
-''Salut à vous Roi Toranur, je vous emmène ici l'homme qui a trouvé la lame des Morts,celle qui peut combattre ces invincibles spectres. Il l'a trouvé et nous l'avons ramené ici Seigneur. Enfin nous allons vaincre les Morts, ce jeune assassin se nomme Artelion.''

Observant attentivement le jeune homme, Toranur, semblait vraimment satisfait de son travail. * Excelent, vraimment excelent... *

Tout comme Artelion, Toranur avait un air mystérieux,surtout lorsque ses yeux d'un noir profond semblaient sonder le coeur de l'assassin à travers les siens, et la magnifique armure tout d'or et d'argent dans laquelle il était engoncée ne faisait aucun doute : il était fait pour être roi.

Derrière l'épaisse carrure du Seigneur Toranur, un loup surgit d'une porte entrouverte, un loup des steppes du Rhun plus exactement, sûrement l'annimal de compagnie du roi en personne que le dresseur de loup reconnut bien à ce moment.


-'' Ce n'est pas la première fois que vous en voyez un jeune Artelion,n'est-ce pas?'' s'addressa le Roi.

Effectivement, et nul ne sait comment, Toranur savait qu'Artelion avait à ses côtés les même créatures que lui-même entretenait en son château.

-'' Oui mon Seigneur, les miens sont de même race, ils pourraient bien s'entendre,Nvous ne pensez pas ? repondit Artelion.

Mais le baron Miguts s’empressa de dire :

-'' Excusez moi de vous interrompre dans votre conversation mais nous devons faire vite mon Seigneur, le temps presse et la guerre nous attend.''
Revenir en haut Aller en bas
ToranurNombre de messages : 1366
Age : 30
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Toranur
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: Trésorerie   Trésorerie EmptyLun 8 Sep 2008 - 20:01
Toranur porta un regard ennuyé vers Born Minguts. Ce dernier n'était pas plus intéressé par la guerre que le dernier des savetiers mais il ne supportait pas que son mérite soit trop partagé avec son protégé. Avant que le roi d'Angmar s'intéresse au jeune assassin, le baron de Minas Morgul eut aimé qu'on le félicite d'abord...

"Tu as raison... et tort Minguts. Si un général ne prend pas le temps de connaître ses troupes, alors il ne saura pas si elle tiendra le moment venu. Mais je crois que tu sais déjà tout ça..."

Le roi d'Angmar se levant, Artélion put constater sa grande taille et son charisme. Tout en Toranur dénotait le guerrier né, mais désormais aujourd'hui, le leader d'un peuple, toujours conscient du poids qui pèse sur ses épaules. Caressant distraitement son camarade canin, Toranur ajouta:

"Minguts, montre l'épée."

Le baron de Minas Morgul s'exécuta, trop heureux d'être à nouveau à l'honneur et tira de son fourreau la lame trouvée. Toranur, le visage inexpressif, s'approcha, et prenant l'épée, il la soupesa, effectuant quelques mouvements avec. Puis, rapidement, il la planta dans la table. Se tournant vers les autres, il dit calmement:

"Cette épée n'est pas de même facture que la mienne Minguts. Certes, elle fut probablement forgé par le nain car elle est d'apparence semblable à la mienne mais le métal qui la compose est moins noble, son poids moins équilibré. Un beau travail, mais pas celui qui nous intéresse."

Au fur et à mesure des paroles de Toranur, Born Minguts se décomposa sans que Toranur ne fasse mine de le remarquer. Tirant sa propre épée, Toranur se tourna ensuite vers Artélion.

"L'erreur est un faute nuisible au Mordor. Le savais-tu avant de t'engager?"


Ce qui devait être une remise de récompenses étaient en train de virer au drame et Artélion se sentit instinctivement menacé. Mais même ses capacités auraient du mal à venir d'une part, à bout du roi dont la réputation de guerrier n'était plus à faire, mais aussi de son loup et de son connétable... Mieux valait, comme face à l'orc, rester le plus calme possible.

"Dis-moi Artélion, es-tu prêt à mourrir pour une idée? A mourrir pour un maître? A dévouer ton existence à une seule cause et une seule personne? Car n'est-ce pas là le devoir d'un assassin?"

L'épée était encore pointée au sol et le ton était dépourvue de menaces, mais à constater la mine défaite de Born Minguts et les crocs immenses du loup, des réponses d'Artélion dépendrait sa survie...


Trésorerie Bannie10

Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: Trésorerie   Trésorerie EmptyMar 9 Sep 2008 - 16:39
*Ce n'est pas possible, je m'engage dans une mission ou je risque ma vie devant un orc fou et son troll, je me rend jusqu'au Seigneur Toranur en lui donnant la lame qu'il voulait et me voilà pris au piège et dans une très mauvaise posture.*

Ce n'était plus et ça n'a jamais été une récompense, mais maintenant c'était des sueurs froides dans le dos et le stress d'Artelion grandissait extraordinairement.
Il était bien pris au piège, il fallait bien répondre et surtout reprendre son calme, s'était les seules solutions et chances de survivre.


-'' Mon seigneur, je n'ai fait que le travail que Maître Miguts m'avait demandé. Je ne vous ai point trahis. Et mon travail d'assassin m'oblige à respecter les lois de la fidélité, sous peine de mort mon Seigneur. Je n'ai pas enfreint la loii. Seulement accomplis le devoir qui m'a été donné.''

Toujours la lame en vue dans la main gauche de Sir Toranur et son mangeur d'os à ses côté montrant peu à peu son agréssivité, les chaque gestes d'Artelion pouvaient lui causer sa mort. Born Miguts avait disparu, surement parti afin de ne pas voir ce qui allait se passer.

-'' Effectivement Seigneur Toranur, je serais prêt à mourir pour mon maître et pour son royaume si je venais à pouvoir le défendre, attaquer ses ennemis et même à le sauver et dans ce cas oui je n'ai pas peur du chemin que nous devons tous parcourir : la mort.''

Ses phrases étaient peut-être ses dernières et il ne pourrait peut-être plus jamais en prononcer, plus jamais entendre, goûter, voir de ses propres yeux, marcher, aimer, voyager, toucher.
Sa vie dépendait maintenant que d'un homme, le Roi Toranur.
Devant lui, le nom Toranur signifiait peut-être la mort, peut-être la vie.
Soudain Artelion repprit d'un air inquiété allant droit au but, avala sa salive puis repprit.


-''Mon Seigneur escusez-moi mais, vous n'allez quand même pas... quand même pas m'exécuter sur le champs?!''
Revenir en haut Aller en bas
ToranurNombre de messages : 1366
Age : 30
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Toranur
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: Trésorerie   Trésorerie EmptyMer 10 Sep 2008 - 19:28
Aucune des paroles d'Artélion ne sembla émouvoir le maître de l'Angmar qui continuait à le fixer de ses yeux gris acier, l'épée toujours en main. Dans un coin de la pièce, Isnak, tout aussi impénétrable, contemplait la scène sans un mot pendant que Born Minguts s'était retiré, mais guère loin, un Unstergiven l'ayant saisi par le col. Seul le loup exprimait quelque chose, une sorte d'amusement animal à la vue d'une proie presque sans défense...

"La mort... Beaucoup en parle, bien peu la souhaite."

Toujours aussi imperturbable, Toranur avança d'un pas et plaqua la lame sur son visage, apparaissant tel un ange de la Mort venu délivrer son terrible présent. Pétrifié par cette vision, Artélion ne pouvait plus bouger, et quand l'épée s'abattit sur lui, il ne put rien faire.

Soudain, il ressentit une horrible douleur à l'épaule gauche qui l'obligea à s'agenouiller au sol. La souffrance était telle qu'un voile rouge passa devant ses yeux un court instant tout en entendant:

"A genoux devant le roi."


Cependant, autant qu'il pouvait en juger, Artélion était vivant, il ne semblait même pas blessé. Etonné, il leva son regard vers Toranur qui se tenait debout, son épée appuyée sur l'épaule gauche de l'assassin.

"Artélion, assassin du Mordor, ta vie n'a que bien peu d'intérêt sur cette terre. Qu'as-tu fait? Rien. Que peux-tu? Rien. Mais que veux-tu? Voilà la vraie question, ta seule chance de salut en ce monde d'obscurité."


Retirant l'épée, Toranur approcha son visage de sa victime. Si elle avait été en état de le faire, elle aurait pu frapper Toranur, mais subjugué par ce qui se déroulait, Artélion n'aurait pu le faire.

"Tu n'es rien Artélion, mais en venant jusqu'ici, tu as fait le choix de devenir quelque chose. Tu peux aujourd'hui repartir vivant, sans savoir ce que tu feras demain avec cette trace ineffaçable qu'on appelle l'échec, ou bien nous rejoindre dans un combat qui dépasse l'individu, qui l'oblige sans cesse à se remettre en question. Un chemin de douleurs, de sang, de sueurs et de larmes..."


S'écartant, Toranur se retourna vers son connétable et lui dit:

"Amène le à des appartements. Qu'on lui affecte un serviteur qui veillera à satisfaire tout ses besoins. Je le reverrais ce soir...s'il n'a pas décidé de partir entretemps..."

Ajouta Toranur en regardant à nouveau Artélion tandis que Croc Noir, son loup, venait quêter une caresse. Isnak s'inclina, le poing sur le coeur, et soulevant d'une main Artélion, il le remit debout et l'entraîna au dehors. En sortant, il croisèrent quatre autres personnes, dont une tatouée étrangement...
Une fois dans la rue, Born Minguts les rejoignit avec deux Unstergivens, et ensemble, ils se dirigèrent vers le Palais...

________________


Gilbrad et les hommes du Rhùn repassèrent rapidement les portes de la dernière enceinte et se dirigèrent au galop vers la Trésorerie, mini-forteresse à laquelle Toranur était allé faire une petite visite semblait-il. Ralenti par l'activité économique de la ville et les nombreux badauds, ils arrivèrent enfin à leur but, le tout sans qu'aucun d'entre eux n'émette un son avec leurs bouches.

Arrivés là bas, ils furent interceptés par deux autres soldats à l'uniforme semblable, excepté les épaulettes et le casque, que celui de Gilbrad. Ce dernier se fit reconnaître et on les laissa accéder jusqu'à l'entrée. Là, face à une massive porte, montaient la garde deux autres Unstergivens puisque tel était le nom de leur corps qui présentèrent les armes et firent ouvrir la massive porte d'entrée de la Trésorerie.

Nul doute que les Rhùniens devaient plisser le nez devant tant de soldats pour garder un monarque, mais l'objectif de Toranur étant de créer une usine à soldats de l'Angmar, montrer à tous des guerriers d'élite et leur manière de faire était tout aussi efficace qu'un enseignement... Gravissant un escalier en colimaçon, les quatres hommes arrivèrent à une petite antichambre dans laquelle ils croisèrent deux autres hommes, dont l'un que Gilbrad salua avec respect. Là, avant même que Gilbrad ne prévienne, une voix habitué au commandement leur parvint de l'autre pièce:

"Entre Gilbrad, mon fidèle capitaine lion."

S'exécutant, le capitaine entra dans la pièce, en faisant signe aux autres de la suivre. Une fois entré, il posa son genoux gauche au sol, mi son poing sur le coeur et inclina son torse respectueusement devant un homme qui se trouvait là. Vêtu de sa traditionnelle armure, symbole de son appartenance à la classe des guerriers, Toranur se tenait debout dans la pièce, contemplant une très belle lame plantée dans la grande table qui ornait le centre de la pièce. Se tournant, le roi d'Angmar observa de ses yeux pénétrants les nouveaux venus.

"Sire, je vous amène là les messagers de l'Empereur Krell de l'Est."

"Merci Gilbrad, tu as bien fait. Relève toi et rejoins ton poste. Je vais m'entretenir moi même avec eux."


Obéissant, Gilbrad salua une dernière fois et sortit de la pièce, non sans avoir refermé la porte derrière lui. Indiquant les chaises derrière lui tout en se dirigeant vers un fauteuil, Toranur dit:

"Bienvenue à vous porteurs de la parole du Dieu-Roi Krell. Si vous souhaitez vous installer... nous pourrons discuter plus librement."

Bien entendu, cela s'adressait uniquement au messager. Toranur connaissait suffisamment les Gardes Pourpres pour savoir qu'ils ne s'assiéraient pas. Dans un coin de la pièce, hors de vue pour l'instant des Rhùniens, Croc Noir sommeillait tranquillement.
Assis confortablement, Toranur demanda:

"Comment se porte l'Impératrice? On m'a dit que ces dernières années l'avez beaucoup usé, avec tout ces événements, et puis un tel Empire pour une femme... Enfin, heureusement que le Dieu-roi est de retour."


Trésorerie Bannie10

Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
KrellNombre de messages : 388
Age : 29
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Race: Homme de l'est
Possessions: Ma colère.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Krell
Dieu-Roi Mort-Vivant

MessageSujet: Re: Trésorerie   Trésorerie EmptyVen 12 Sep 2008 - 1:46
Grandement impressionné devant ce qu'il avait sous les yeux, le messager semblait hagards alors que les gardes pourpres qui le suivaient n'y faisaient pas attention...
A un moment, il eux a proprement parler peur de ces colosses, tout comme il avait peur des troupes d'élites de l'Angmar, ces hommes étaient si...Strict?...

Mais au final, quand il arriva devant le roi d'Angmar, le messager fit un salut Rhunien, baissant humblement la tête en levant trois doigts, il finit par s'assoir avant de regarder ses gardes du corps, analysez chaque détails de cette pièce...
Tant de méfiance, les gardes étaient toujours sur leur gardes...


"Oui, grand merci de votre accueil roi d'Angmar, mon impératrice se porte a merveille aux dernières nouvelles...
Sachez tout d'abords que le Dieu-Roi vous as toujours respectez, il as même parfois pensez a une armée dirigée par vous et menez pas vous, tellement votre renommez l'a impressionnez, lui qui vous a combattu vous respecte comme nul amis ne pourrait le faire, sachez qu'il vous donne son amitié par ma personnes.

Aussi, j'apporte par la présence de ces trois gardes pourpres la parole de mon Dieu, sachez qu'il vous respecte et qu'il aimerait grandement vous invitez en son palais pour pouvoir discutez en face en face, mes ordres sont de laissez ces trois gardes a votre dispositions afin de vous escortez sur le chemin, Krell aimerait grandement faire plus ample connaissance avec vous...
De plus, pour vous assurez de sa bonne foi, j'apporte avec moi plus de 500 esclaves qui vous serviront avec force et loyauté...

Si le Mordor as toujours fait partie des ennemis de Krell, l'Angmar n'as en revanche jamais été touchée, lié au respect que vous porte le Dieu-Roi, il est certain que l'alliance des capacités de l'Angmar a la puissance de l'Est rendrait cette force impossible a stoppé...

Qu'en dite vous grand roi?"


Au moins, y'a pas a dire, ce messager était clair et net...


"Le réconfort est un mythe que l'on sert aux jeunes jusqu'à ce qu'ils soient prêts a affronter les épreuves et les souffrances de la vraie vie."
Trésorerie 1378186_10151694622938506_1272905480_n

Thème de Krell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6954-krell-le-dieu-roi
ToranurNombre de messages : 1366
Age : 30
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Toranur
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: Trésorerie   Trésorerie EmptyVen 12 Sep 2008 - 18:19
Comme on pouvait s'y attendre, fidèle à eux même, les légendaires Gardes Pourpres observaient partout, toujours méfiant, leurs mains jamais très loin de leurs armes. De vrais machines de guerre. Si jamais Toranur aurait voulu posséder une telle force de frappe, il n'aurait pu que vouloir copier ces hommes, et encore, le résultat resterait ce qu'il était, une pâle imitation. C'est pour cela que Toranur ne s'était pas lancé dans l'aventure. Et puis, sa longue réflexion militaire lui avait fait opté plutôt vers une Garde Royale polyvalente et éduquée aux disciplines de commandement, en gros, préparer les hauts représentants du pouvoir dont il aurait besoin.
Ecoutant paisiblement l'envoyé de Krell, Toranur attendit qu'il ait fini avant de répondre:

"Je suis ravi que mes informations ne soient que des rumeurs. Vous porterez de retour aux pays tout mon respect à votre charmante Impératrice."


Toranur n'avait jamais rencontré la première Dame du Rhùn, mais cela ne l'empêchait nullement de sembler sincère dans ses propos. S'il savait être direct comme tout bon militaire, l'ancien maréchal du Mordor avait été éduqué dans les couloirs de Barad Ur et avait une suffisamment bonne connaissance des rouages politiques pour ne pas être emberlificoter par un ambassadeur retors... ce qui à l'heure actuelle n'était pas très utile, le messager étant on ne peut plus explicite.
Quand ce dernier eut délivré son message, Toranur fit semblant de méditer les paroles dites. En réalité, il se doutait un peu du contenu et avait envoyé une ambassade qui n'avait plus donné signe de vie proposant un peu la même chose. Aussi, le roi d'Angmar savait-il parfaitement ce qu'il allait répondre. Décroisant ses mains qui s'étaient jointes sous son menton, il dit:

"Que le Dieu-roi Krell soit remercié de ses paroles et veuillez lui transmettre mes remerciements.Je veux aussi qu'il sache que je lui porte un respect équivalent. Bien rares sont les hommes qui savent ce qu'est le vrai combat et où est la place du chef. De même je ne cesserais jamais d'admirer la volonté qui lui a permis de tirer votre pays de la fange dans laquelle on le baignait..."

Toranur omettait soigneusement de faire intervenir le Mordor dans cette discussion. S'il était au courant des erreurs politiques commises par certains de ses compatriotes là bas, et qu'il ait toujours critiqué fortement la manière dont était administré le pays, sa vrai fidélité restait attaché aux pas de Sauron.

"Je suis moi même persuadé des bienfaits mutuels que nous pourrons tirer de cette alliance. Je répondrais donc à l'invitation du Dieu-roi très prochainement et nous pourrons alors discuter des termes explicites de cette alliance."

Il était clair que Krell n'avait pas donné les pouvoirs nécessaires à son plénipotentiaires pour négocier un véritable accord, et de toute manière, Toranur se refusait à prendre de tels engagements par l'intermédiaire de quelqu'un d'autre que Krell. Se levant de son siège, Toranur ajouta:

"Je vais faire en sorte que mon capitaine vous accompagne à vos quartiers. Je dois rédiger une lettre et préparez les présents que j'aimerais que vous meniez au Dieu-roi. En attendant, vous êtes ici chez vous et pouvez bénéficier de mon hospitalité le temps qu'il vous plaira..."


Apparemment, à moins que le diplomate n'ait d'autres messages, il était évident que les discussions cessaient. C'était là un des avantages des messages explicites et concis, on ne traînait pas en préliminaires et les décisions étaient vite prises...


Trésorerie Bannie10

Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
KrellNombre de messages : 388
Age : 29
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Race: Homme de l'est
Possessions: Ma colère.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Krell
Dieu-Roi Mort-Vivant

MessageSujet: Re: Trésorerie   Trésorerie EmptyVen 12 Sep 2008 - 19:32
Apparemment, la réponse de Toranur rendait véritablement heureux le messager qui avait eu un grand sourire devant tant de bonne volonté, il avait donné son message avec simplicité et brutalité mais qu'importe, de la décision du Roi d'Angmar dépendait sa survie, Krell n'accepte pas l'échec de ses serviteurs...

Alors qu'il se levait, le messager fit encore une fois un geste de salut en répondant:


"C'est en effet les voeux du Dieu-Roi que de parlez avec vous en tête a tête, grand merci a vous pour votre invitation et sachez que je transmettrais vos paroles a mon Dieu, mais je ne peut restez plus que le temps qu'y m'est comptez, je repartirait demain a la première heures, Krell m'a aussi certifiez de revenir avec votre réponse le plus tôt possible!"

Alors que le messager se détournait pour s'éloigner, l'un des gardes pourpres, a l'armure plus décoré que celles des autres, s'avança a son tour pour s'approcher du roi en enlevant son casque, révélant un visage blanchâtre, des dents taillés en pointe et un crane chauve et luisant...

"L'Empereur, que je sert comme aucun autre, m'a aussi chargé de vous remettre ce parchemin grand roi."

Il posa alors sa main sur sa lame, montrant par des gestes lents qu'il n'était pas agressif, il sortit alors de l'énorme fourreau de son arme un petit papier qui tenait a peine entre les énormes doigts métallique tendu vers Toranur...

Spoiler:
 

La lettre étaient chiffonnés et apparemment, elle avait subis les dégâts d'un si long voyage, mais les lettres, espacés et écrite dans une substance qui ressemblait grandement a du sang mélangés a de l'encre sombre, donnant au final une couleur proche du pourpre royal.
Tout en bas, la lettre était signé d'un signe similaire au tatouage sur le bras du messager.
Soudain, après avoir vu que Toranur avait finit sa lecture, le garde pourpre, qui était un réalité un capitaine, reprit de sa voix sombre mais formel:


"Notre tache est accomplis ici, nous attendrons votre réponse au Dieu-Roi pour repartir...

Nous pouvons disposer?"


"Le réconfort est un mythe que l'on sert aux jeunes jusqu'à ce qu'ils soient prêts a affronter les épreuves et les souffrances de la vraie vie."
Trésorerie 1378186_10151694622938506_1272905480_n

Thème de Krell


Dernière édition par Krell le Dim 14 Sep 2008 - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6954-krell-le-dieu-roi
ToranurNombre de messages : 1366
Age : 30
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Toranur
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: Trésorerie   Trésorerie EmptyDim 14 Sep 2008 - 22:13
Toranur sourit intérieurement devant l'entrain du messager. Apparemment, les rapports de ses espions étaient corrects: Krell tenait son pays d'une main de fer qui passait souvent par l'empalement des serviteurs incompétents, ou simplement porteurs de mauvaises nouvelles. Enfin, cela importait peu au roi d'Angmar. Car si Krell était fort et tyrannique, il était loin d'être un sanguinaire. Il était juste un Rhùnien commandant à des Rhùniens...

Se préparant à partir à la suite de l'ambassade, Toranur fut un peu surpris par les gestes d'un Garde Pourpre. Ne laissant rien paraître, Toranur se garda de baisser le regard devant la face hideuse de son interlocuteur et prit simplement le message en hochant la tête. Lisant le papier chiffonné, Toranur eut peine à contenir un léger sourire devant le message. Ce parchemin exprimait beaucoup de choses en peu de mots. Vraiment, Toranur avait hâte de rencontrer ailleurs que sur un champ de bataille Krell. Vainement il avait cherché dans le monde quelqu'un capable de comprendre sa vision du monde et de la stratégie militaire. Mais partout il s'était heurté à un mur d'indifférence ou d'agressivité de par sa naissance, sa position et son intelligence. Nul n'est prophète en son pays dit-on. Aussi, ce gouvernement sur l'Angmar et cette rencontre prochaine avec l'Empereur de l'Orient laissait présager un renouveau pour l'ancien maréchal du Mordor, renouveau qui ne serait pas propice aux terres libres du monde...

Revenant à l'instant présent, une fois sa lecture finie, Toranur regarda droit dans les yeux le Garde Pourpre et lui répondit:

"Capitaine Galor, je vous remercie de m'avoir fait passé ce message. Demain, lorsque j'aurais rassemblé les présents du à un être comme le Dieu-roi, je vous confierais une lettre semblable à celle-ci. En attendant, profitez de vos appartements. Et n'hésitez pas à demander ce vous pourriez vouloir."

Toranur savait que les Gardes Poupres ne désiraient que bien peu de choses en ce monde, mais au cas où, il avait donné des ordres au cas où une telle délégation viendrait. Mais soudain, alors que Galor allait passer la porte, Toranur ajouta:

"Capitaine Galor? Pourriez vous, une fois revenu au Donjon, m'envoyer le commandant de la Garde Jais? je vous en remercie par avance."


Puis, après avoir cru percevoir l'assentiment du Garde Pourpre, Toranur récupéra l'épée plantée dans la table, accrocha sa cape jetée sur un siège, siffla son ami canin et récupéra son escorte avant de se diriger vers le Donjon, sa résidence actuelle...


Trésorerie Bannie10

Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Trésorerie   Trésorerie Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Trésorerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Trésorerie de l'Église de Labrit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: Trésorerie N448 :: Les archives :: RPs des Terres du Mal :: Archives Angmariennes-