Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez | .
 

 Le Donjon de Dol-Guldur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Antelvia
Invité
MessageSujet: Le Donjon de Dol-Guldur   Mar 9 Mai 2006 - 14:52
Le Donjon de Dol-Guldur fait parti de la Forteresse, mais c'est ici que se trouve les quartiers du Roi et aussi son trône, aussi modeste soit-il.

La salle du trône fait environ 30 mètres de long et 15 de large, au fond se trouve un immense fauteuil en bois noir.
A coté du fauteuil, dans le mur à gauche, se trouve une petite porte, qui donne sur un escalier donnant lui même sur les appartements du Roi situés au dessus de la salle du trône.

La salle du trône peut largement accuillir une longue table de banquet.

Quelques gardes orcs surveillent l'entréede la salle, ils sont assez lourdement équipés, une armure lourde d'acier sombre, une épée sur le coté et un bouclier, et dans le dos, une immense hache à deux mains.

Revenir en haut Aller en bas
Antelvia
Invité
MessageSujet: Re: Le Donjon de Dol-Guldur   Mar 9 Mai 2006 - 15:35
[HJ = Désolé pour le double post]

--

Antelvian était Roi de Dol-Guldur depuis peu de temps, son père n'ayant expiré que depuis deux semaines environs.
Il siègeait sur ce trône qui n'était pour lui qu'un simple fauteuil de bois sculpté.
Il ne portait même pas la couronne, si futile soit elle. Il ne voyait en elle qu'une démonstration idiote de son faible pouvoir, et le ridicule symbole de son minuscule royaume noir. Et le ridicule...c'est ce qu'il haïssait le plus depuis qu'il avait pris la succession de son père.

Ce jour était tranquille, un jour de plus à passer sur ce fauteuil...voila ce qu'Antelvian pensait...mais il en serait tout autrement et il le sut bien rapidement.

Un homme entra, ou plutot un elfe comme pu le constater Antelvian quand celui-ci ota sa capuche noire en laissant apparaitre ses oreilles pointues.
Mais l'elfe n'avait d'elfe que les oreille et la carrure, son visage, lui, n'était qu'un champs de cicatrices.
Antelvian reconnu aussi le tatouage qui montait dans son cou, et il reconnu là la marque de ses espions.

Antelvian se leva.


Mon Seigneur Antelvian, je vous apporte une nouvelle qui pourrait bien vous plaire...car elle vous permettrais de montrer que notre cher royaume existe vraiment...Et non qu'il est une légende que l'on raconte aux petits enfant du Gondor pour les tenir et les faire dormir...

Tes Dires me plaisent, espion, continu...

J'étais en expédition en Angmar lorsque j'ai vu des choses plutot interessantes.
Des armées d'elfes semblent marcher sur nos frères de l'ombre.
Le Seigneur Zabuza, actuel Roi d'Angmar, souhaitez faire profil bas et ne pas se faire remarquer, mais il a échoué.
Il vient de recevoir de l'aide d'un elfe du nom d'Orodreth, mais malgrès cela il ne semble pas en posture dominante.
Et...


Antelvian lui coupa la parole.

Je vois ou tu veux en venir espion...tu suggère que je propose mon aide, et tu suggère plutot bien...
Naturellement, c'est à toi qu'en reviens la tâche...Tu pars sur le champ en Angmar, et tu propose au Seigneur Zabuza que le Royaume eternellement endormis de Dol-Guldur lui propose une aide, si minime soit-elle.


Bien Mon Seigneur...Je ferais selon vos ordres...
*Et j'essayerais de rentrer en un seul morceau, c'est pas des tendres à Angmar...*


L'elfe sortit de la salle, laissant Antelvian seul avec lui-même...
Il alla se rassoir sur son morne trône...
Et se plongea dans ses pensées...




*Angmar est attaqué par des elfes...Des Elfes les aide...
Je vais lui proposer mon aide...il se pourrait bien qu'ils demandent de l'aide à l'Angband et au Mordor...
Je crois que j'ai une petite idée qui germe avec tout ça...
Il parait que les Magiciens tiennent conseil parfois, les elfes font de même, et les hommes aussi...
Il serait temps d'en faire de même, et de nous unir.
Le Conseil Noir...Ca sonne bien en plus...Il faudrais que je contacte Sauron...
Le problème c'est qu'ici...à part une forteresse, des orcs et des elfes, j'ai pas grand chose...il me faudrait un moyen de communiquer avec Lui...
J'irais fouiller dans les affaires de mon père, peut-être avait-il une de ces pierres, les Palantiri...*
Revenir en haut Aller en bas
Antelvia
Invité
MessageSujet: Re: Le Donjon de Dol-Guldur   Jeu 11 Mai 2006 - 8:45
Un grand vacarme venait de la salle du trone lorsque Lugh et l'elfe qui l'escortait arrivère à ce niveau du Donjon...
L'elfe hesita avant de dire au visiteur d'entrer, un tel vacarme n'était pas courant mais il avait surement une explication rationnelle.




Attendez ici, étranger. Je vais voir ce qu'il se passe.

L'elfe s'approcha de la porte et pu constater que les deux gardes n'était plus devant la porte, chose étrange.
Il poussa la lourde porte et fut étnné par ce qu'il vit...

Un des deux gardes orc gisait à terre, apparemment mort. L'autre était tenu par Antelvian par le "col" de sa chemise de maille sous son plastron, son casque était à terre et le Roi de Dol-Guldur lui assènait de grand coup de poing dans la figure.
Mais le plus étrange pour l'elfe fut de voir son Seigneur en armure, l'armure de parade des Azrod, une armure noire en plaque de métal.
L'orc qu'Antelvian tabassait ne ressemblait plus à grand chose et le bruit du gantelet contre la face du garde retentissait d'un vulgaire bruit de chair et d'os écrasé...


HuHumm...Maître...je crois qu'il est mort...Mais...

Il se tu immédiatement lorsqu'Antelvian lacha bruyament sur le sol l'orc mort.
Antelvian s'approcha de l'elfe, le regard inquiètant...


Tu avais raison, elfe, il était mort...Qu'y a t il pour que tu vienne me déranger ?

Un homme s'est présenté ici pour apparemment proposer ses services à Sa Majesté.

*Et bien...à peine sur le trône que me voici assiègeait par les demandes d'adhésion à mon royaume par des étrangers...*

Fait le entrer !


Bien Maître...

L'elfe sorti de la salle du trône et s'approcha de l'étranger et lui faisant comprendre de le suivre, ce qu'il fit.
Lorsqu'ils arrivèrent dans la salle où se tenait Antelvian, les deux corps d'orc avaient disparus, mais le sang noir était encore sur les dalles de pierre grisatre.


Bienvenue à Dol-Guldur étranger. Que me vaut l'honneur de votre visite ?
Revenir en haut Aller en bas
Lugh Cuc
Invité
MessageSujet: Re: Le Donjon de Dol-Guldur   Sam 13 Mai 2006 - 13:36
Lugh s'approcha de l'homme imposant, s'arrêtant dans la flaque de sang noirâtre. Il pris une large inspiration puis commença d'un rythme rapide :

Je vous salut seigneur de la sombre tour de Dol Guldur et je vous remercis de m'accorder un peu de votre temps. Je me prénomme Lugh. Lugh Cuchulainn. Je ne suis pas sur de la signification de mon nom mais dans l'ancienne langue de ma tribus ce devrait être une variante de '' qu'il soit maudit''.

Toujours est il que, à leur grand bonheur j'ai quitté mes... frères et soeurs, pour vivre dans le gigantesque bois de Mirkwood. Il se trouve que j'ai réussit à prendre pour compagnons quelques Orcs minables. Ainsi que des rénégats humains comme moi. Nous vivotons depuis plusieurs années de pillages, et d'embuscades tendues aux populations du Val d'Anduin.

Je suis là de cette vie misérable. C'est pourquoi, lorsque j'ai appris que vous succédiez à votre père, je suis venue à vous pour servir un plus grand dessein, pour combattre les sorciers de la Forêt d'Or et accroitre la puissance du Sombre Trône. Le seigneur sombre est notre maître à tous et vous êtes sont représentant sur ce térritoire, que j'en suis sur, vous ferez s'aggrandir...

L'écho de la voix de Lugh se perdit dans la grande salle alors qu'il se tue, légèrement essouflé.
Revenir en haut Aller en bas
Antelvia
Invité
MessageSujet: Re: Le Donjon de Dol-Guldur   Sam 13 Mai 2006 - 19:53
Antelvian remarqua que l'étranger marchait dans la flaque de sang d'orc...puis il écouta ce qu'il dit, réfléchit un moment puis répondit, d'une voix calme et posée.

Bienvenue à Dol Guldur Lugh Cuchulainn...et il n'est pas nécessaire de parler à une telle vitesse, vous êtes tout essouflé.
Si c'est cette flaque de sang qui vous intrigue, sachez qu'elle appartient à un ancien garde, fraichement mort par ma main, ainsi que son collègue...Les raisons m'appartienne bien sûr, et je ne les mentionnerai pas...


Il s'arrêta un instant, histoire de faire naître un semblant d'inquiètude dans l'esprit de Lugh, puis il reprit, plus lentement encore.

Vous avez dis que vous viviez de pillage et d'attaques rapides, vous et vos compagnons, contre les hommes du Val d'Anduin...Ceci m'interesse grandement, à vrai dire ces hommes du Nord commence à me taper sur les nerf, et au plus haut point.
Etant donné que vous souhaitez vous mettre à mon service, je vous donnerez une mission simple, réduire au néant le Val d'Anduin, mais avant toute chose vous devez me prouver votre loyauté, et ce pour toujours...Des paroles c'est bien, mais des actes, je préfère.

Et pour ce faire, vous allez partir en voyage...Votre destination est Esgaroth, là où se trouve le Palais du nouveau "Roi" des hommes du Nord, vous allez leur déclarer, sans me citer, que vous et votre bande décidez de raser le Val d'Anduin, sauf si cet imposteur venu du Sud vous cède ce territoire.
Une bonne petite provocation, rien de mieux avant de lancer une guerre...
Mais surtout, ne citez jamais le nom de Dol Guldur, ni le mien.

Maintenant...Allez, Lugh Cuchulainn, Aspirant Capitaine de Dol Guldur !


Antelvian lacha ces derniers mots d'une voix forte et claire, mais sombre...
Il n'attendit pas que Lugh soit sortit de la salle pour lui passer à coté et se diriger vers la porte de la salle et il sortit en déclarant une dernière chose :


Lugh Cuchulainn, je vous fais confiance, ne me décevez pas...pas comme mes gardes....
J'ai à faire au Rohan, notre Maître à tous m'a demandé de m'y rendre au plus vite...


Puis il dévala les escaliers de son donjon, s'arrèta dans la maison de gardes à son pieds, ordonna à 3 elfes de venir avec lui, et à 2 orcs d'aller garder la porte de sa salle du Trône.

[HJ=Suite dans les Voyages]
Revenir en haut Aller en bas
Antelvia
Invité
MessageSujet: Re: Le Donjon de Dol-Guldur   Lun 15 Mai 2006 - 22:57
Antelvian arriva devant sa salle du trône, il s'arrèta devant la porte où était postés les deux gardes orcs. Ces derniers étaient un peu assoupis mais dès q'ils apperçurent leur Roi, il se mirent au garde-à-vous, ils redoutaient de recevoir le même traitement de faveur de leur prédecesseurs...
Antelvian ne dit pas un mot, s'avança vers la porte et l'ouvrit en poussant les deux battants d'un seul mouvement.

Il alla se placer au milieu de la salle, puis s'arrêta.

Il se retourna et alla voir un des deux gardes et lui dis quelques mots à voix basse, dans le creux de l'oreille. Une fois fait, celui ci dévala les escaliers...

Antelvian alla s'assoir sur son trône et attendit.

L'orc revint à son poste très rapidement et un autre orc entra dans la salle et vint se mettre face au Roi, s'inclina et se présenta.


Maître, vous m'avez fait demander ?

Oui architecte...Je veux que tu construise une chapelle dans la forteresse, assez grande mais pas trop non plus, qu'elle puisse accueillir quelques hommes, c'est suffisant.
Mais j'exige qu'un pied d'estal soit taillé au centre, et qu'il puisse accueillir une pierre ronde assez grosse. Et aussi des siège en pierre autour de ce pied d'estal.
Voila les seules exigence de ton Roi, Architecte ! Maintenant va et fait le plus vite possible, pour le salaire des hommes, n'ai aucun soucis, emplois à ton bon vouloir, le trésor du royaume payera...


L'orc aquièsca, fit une révérence puis sortit de la salle...

* Voila une chose de faîte, maintenant, allons narguer les hommes de l'Anduin... *

Antelvian se leva et sortit de la salle du trône, il descendit les escaliers puis alla vers l'écurie pour prendre son grand cheval noir.
Il l'enfourcha puis le tallona et se dirigea vers les portes de la forteresse qui s'ouvrirent comme par magie.
Il partit au grand galop vers l'est...



[Suite ici ]
Revenir en haut Aller en bas
Antelvia
Invité
MessageSujet: Re: Le Donjon de Dol-Guldur   Dim 21 Mai 2006 - 13:04
Antelvian était de retour de son voyage chez les hommes du nord, il gravissait déjà les marches de son donjon pour arriver devant cette éternelle salle du trone.
Il entra, là deux personnes l'attendaient.
La première était un orc, la seconde un elfe.
Il s'avança vers eux puis leur dit :


Messieurs ? Quel vent vous ammène ici ?

L'orc et l'elfe se retournèrent d'un seul geste, et s'inclinère devant Antelvian, puis l'elfe se tourna vers l'orc et lui fit signe de commencer car celui ci s'était tourné vers l'elfe, le regard interrrogateur.
Il commença donc :


Mon Seigneur, la batisse que vous m'avez demandé de faire construire est prète.
Elle a été faite selon vos instruction, à l'emplacement prévue.


Fort bien Architecte. Vous pouvez disposer...

L'orc s'inclina de nouveau puis sortit de la salle.
Se fut au tour de l'elfe de prendre la parole.


Seigneur Azrod, je suis le Maître Mineur, les pierres que vous nous avez demandé d'extraite son prètes et se trouve à la remise, en sécurité car j'ai jugé bon de les mettre à l'abris.
J'attend vos ordres quant à elles...


Que de bonnes nouvelles...C'est très bien Maître Mineur, bonne initiative que de les mettre en sureté.
Pour leur sort, attendez mon commandement, mais commencez à les mettre dans des caisses en bois banales, elles doivent surement partir pour le Mordor. Si tel est le cas nous les feront transiter par le Rhùn pour éviter toute attaque des brigands sur le trône du Gondor.
Maintenant laissez moi, j'ai à faire.


L'elfe sortit de la salle à son tour après s'être incliné.
Antelvian frappa deux fois dans ses mains, et les deux gardes fermèrent les portes de la salle et se mirent à l'extérieur.
Il alla à coté de son trône, pris un parchemin dans un tirroir d'un petit meuble à coté, une plume qu'il trempa dans de l'encre, et une planchette en bois.
Puis il alla s'assoir sur son trone, posa la planchette sur ses ghenoux, etala le parchemin desus, puis écrivit...
Une fois fait, il claqua dans ses doigts, un corbeau assez imposant arriva par une "fenêtre" de la salle. Il lui accrocha le message à la pate et lui murmura des ordres.
L'oiseau noir s'envola en repassant par l'ouverture dans le mur...
Revenir en haut Aller en bas
JaryakNombre de messages : 739
Age : 28
Date d'inscription : 13/01/2006

Feuille de personnage
Race: Haradrim
Possessions:
Statut:
avatar
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: Le Donjon de Dol-Guldur   Jeu 8 Juin 2006 - 18:12
Le Donjon étant détruit par l'attaque des Ents , n'est plus que amas de poussière ...

(( HJ : Donc je verrouille le sujet , le Donjon n'est plus utilisable ainsi que le reste des constructions ... HJ ))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CurunirNombre de messages : 688
Age : 2017
Date d'inscription : 17/06/2006

Feuille de personnage
Race:
Possessions:
Statut:
avatar
Istar porté disparu

MessageSujet: Re: Le Donjon de Dol-Guldur   Jeu 5 Oct 2006 - 3:58
Ce bâtiment n’a été que partiellement détruit par l’insignifiante attaque des Ents.
Les fondations sont encore en très bon état, ce qui permet une reconstruction rapide de l’édifice.


[ HJ / Je déverrouille donc le sujet , le Donjon étant encore utilisable ainsi que le reste des constructions ... \ HJ ]


Dernière édition par le Mer 15 Nov 2006 - 22:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KrellNombre de messages : 388
Age : 28
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Race: Homme de l'est
Possessions: Ma colère.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Dieu-Roi Mort-Vivant

MessageSujet: Re: Le Donjon de Dol-Guldur   Mer 15 Nov 2006 - 16:35
La forteresse régnait dans son silence, les gardes pourpres, géant immobile, la gardait...les araignées géantes et autres orcs esclave passait parfois sur les murailles...mais ce fut quelqu'un de l'extérieur qui attira l'attention de tous...un géant monté sur un cheval énorme et portant un lourd coffre...

Le géant se faisait ouvrir toutes les portes devant lui, tel un empereur...

Normal...il étais roi de l'est...

Krell arriva dans la grande salle de réunion,suivit des capitaines des gardes pourpres...et s'installa sur le trône de fer noir pendant que les autres s'installaient sur des sièges devant une grande table en marbre...


"...mes guerriers...j'ai besoin de vous...je doit prendre la lorien...cette foret ne fera que nous détruire de l'intérieur...non...nous devons être fort...et ne pas laissé ces maudites oreilles pointus nous nuire...et c'est pourquoi...j'ai besoin de vous...mes troupes d'élites...ma garde...pour brûlé cette foret...qui ne fait que me menacer..."

*...la brûlé?...non...Morrigane aimera allé dedans par moment...*

"...non...je ne la brûlerais pas...les esprits de la terre en seront trop mécontent...c'est pourquoi je ne ferais que de tué tout les combattant elfes...et ferait de la lorien...mon territoire..."

Krell leva son énorme hache en l’air...le geste fut refait par les armes toute aussi énorme…

" …que croyait Aragorn en ne me laissant qu’une petite portions de la terre que j’ai conquise…tout ce qu’a fait cet idiot…c’est de donné du bois au feu de ma colère…et maintenant ce lâche va voir qu’on ne se moque pas de Krell impunément…en avant guerrier !vers l’ouest !vers la victoire !...vers le carnage des faibles elfes ! "

Krell avança alors et sortit de la pièce, suivit par de plus en plus des gardes pourpres…pour finir par sortir de la citadelle…accompagné par une immense armée de guerrier…tous au armure rouges et noir…marchant en pas non cadencé mais qui pourtant infligeait au sol un lourds bruit sourd…Krell avait réveillé son meilleurs atout…

L’age des elfes en Rhovanion était fini…mais Krell enverrait bientôt les autres royaumes hostiles à l’est dans l’autre monde…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6954-krell-le-dieu-roi
ToranurNombre de messages : 1366
Age : 29
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: Le Donjon de Dol-Guldur   Sam 15 Déc 2007 - 19:24
[MJ on]

Après un voyage relativement sans histoire malgré un ou deux éclaireurs du Rohan un peu trop curieux, les hommes de l'Isengard mené apr Tarkine et White Hand arrivèrent en vue des murs de Dol Guldur.
Leur arrivée fut accueillit sans trop d'enthousiasme mais on s'occupa de leur trouver de l'espace à l'intérieur de la cité pour qu'ils installent leur camp.
Formidable forteresse de pierre, la cité de Dol Guldur avait de redoutables défenses, mais, le nombre de défenseurs en avaient été très réduits depuis le départ de la garde pourpre.Aussi,l'arrivée de cette colonne venait compensée ce fait et désormais, s'attaquer à Dol Guldur revenait à du pur suicide.

Lorsque Tarkine et White Hand arrivèrent sur le lieu qui leur avait été assigné, l'officier se tourna vers son ourouk et lui dit:

"Voyez cette demeure, elle sera mon quartier général.Mes hommes se mettront en carré tout autour. Par contre, vos ourouks établiront un camp circulaire histoire de dissuader les badauds de trop s'approcher de nous mais sans que le moindre mal leur soit fait. Vous veillerez à la bonne éxécution de ems consignes puis vous me rejoindrez afin que je vous donne mes nouvelles consignes."

Tarkine salua White Hand et distribua ses ordres rapidement avant de s'éloigner avec son escorte afin de rencontrer plus en profondeur les autorités de la ville et savoir à quoi s'en tenir à propos du plan prévu en cas d'arrivée des armées ennemies.


[MJ off]




Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le Donjon de Dol-Guldur   Dim 16 Déc 2007 - 11:25
L'officier White Hand avait entendu les ordres de Tarkine et admira quelques minutes la splendeur des mirs de la forteresse et revint à la raison et alla plus loins avec ces ourouks et leur dit:

Créé un camp en cercle autour des quartiers de Tarkine et on trainent pas!

Puis les uruks se mirent au boulot et en trois heures la muraille fut construite, le camp était formé en un cercle de 50 mètres de Rayon a peu près,les tentes étaient elles tacher de sang à cause du sang sur le corps des ourouks qui les avaient porter et une odeur putride sortait de la fosse des ouargues, mais cette odeur paraisser merveilleuse au près des ourouks et des ouargues, au centre du camp e trouvait les quartiers de l'officier Tarkine, la formation de ces hommes était digne des gardes de la tour de Minas Tirith, plus loins de la tente se trouvait les piquiers uruks, encore plus loin se trouvait des guerriers ourouks qui se taper un peu dessus et a quelques mètres de la porte la tentes de White Hand, puis celui-ci ordonna à ses congénère:

Etablissez un tour de garde, et si vous voyez des ennemis approché ne les tuer pas, faites le rituel de guerre, ou tirer des carreaux à quelques mètres devant eux... Et si je voit un seul cadavres vous aller en baver

Puis l'officier accourut au quartier de Tarkine et en entrant dans ceux-ci White Hand était un peu émerveiller, il dit:

Officier, le camp est pret et le tour de garde est organisé quels sont vos prochaiens ordres?


[HRP:Juste j'ai une question, Tarkine est-il bien un ourouk'ai parce-que j'ai un doutes?]
Revenir en haut Aller en bas
ToranurNombre de messages : 1366
Age : 29
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: Le Donjon de Dol-Guldur   Mar 18 Déc 2007 - 18:19
HRP:Non,Tarkine est un homme.

[MJ on]


L'officier Tarkine était anéanti.Non seulement,les défenses de la cité était au plus bas,mais en plus,les autorités de la ville ne semblaient pas s'inquiéter de la crise autour.
Seul le donjon et son aura de mystère réconfortait quelque peu le moral de l'homme d'Isengard.Au moins,il aurait une base de repli suffisamment forte en cas de coup vraiment dur.Toujours était-il qu'on lui avait laissé une amrge de manouvre suffisamment grande pour ne aps être inquiété.Tout ce qu'on lui demandait était de ne pas embarquer els hommes du Rhun dans ses activités.

Notre homme en était là dans ses pensées quand White Hand entra dans la pièce de son pas lourd et pesant mais puissant.
Tarkine se leva aussitôt et dit:

"Vous tombez bien,j'ai là vos prochaines instructions.On nous affecté la défense du quartier nord de la ville.Or,les murailles,sans être en ruines,ont singulièrement besoin d'un coup de jeune.Il faudrait les consolider.De plus,il serait bon d'installer tout un tas de pièges tout autour ainsi qu'une issue de retraite vers le donjon.
Vu que je vais être pas mal occupé,je vous laisse carte blanche pour les plans à établir et les moyens à mettre en oeuvre.En gros,je veux que vous m'établissiez un plan de bataille qui puisse parer au maximum des situations."


C'était peut être beaucoup demander à un ourouk,mais c'était en ce moment le dernier des soucis de l'officier.Et puis,avec beaucoup de chance,personne ne viendrait les attaquer...

[MJ off]




Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le Donjon de Dol-Guldur   Mer 19 Déc 2007 - 8:49
White Hand s'inclina, puis sortit de la tente, celui-ci se dirigea vers le camp et dit:

"un millier d'ourouk et une dizaine d'ingénieur et du matos de construction, pierre planche et tout le reste, avec moi, on est chargée de défendre la partie Nord de Dol-Guldur

Puis les ourouks appelés se rassemblèrent et White Hand se dirigea avec eux vers la partie Nord de la Tour, arriver White Hand fut effrayé par la qualité si médiocre des murailles, elle était fissuré de partout, le fer sur les murs complètement rouillé, l'officier se tourna vers ses hommes:

"Aller op on déballe le matos, retaper moi ses murs et agrandissez les si possible, et préparer que piques sur le mur que la forteresse ressemble a un mur digne du Mordor, avec deux grandes tours, dés que vous avez fini on verra le reste

Puis les uruks se mirent au travaille, White Hand resta sans rien faire plusieurs heures, après la muraille fut retapé, et deux tours furent construite, l'officier dit à ses hommes

"Bande de cloporte, maintenant créé un pont entre le donjon et la muraille, un pont qui peut se faire détruire par quelques rocs enflammée des catapultes du Mordor, comme ça les ennemis ne pourront pas passer par ce chemin si on le détruit"

Puis les créatures éxécutèrent les ordres, le pont fut construit en plusieurs heures le temps que les ingénieurs trouvent comment créé un pont qui peut vite se faire détruire, puis l'officier appela les ingénieurs quand le pont fut fini et leur dit:

"Maintenant mettez des pièges à une centaine de mètres du mur, ces pièges seront, des mines explosives cacher dans un tunnel sous terrain, ou des berserkers pourront s'y réfugier pour faire exploser la mine, et plus près du château quelques pieux"

Les ingénieurs se mirent à travailler pendant que les ourouk'ais patrouiller sur le mur, le tunnel fut construit, il y avait des plaques de pierre comme une galerie, pour qu'elle ne s'effondre pas, se dirigeant vers Dol-Guldur, les mines furent poser dans la galerie, une mine avait failli s'allumer à cause d'une bougie mais l'ingénieur éteignis très vite la mèche avant l'explosion, puis les quelques uruks mirent un berserkers dans une cage, celui-ci fut nourri toute les six heures, il avait une torche dans sa main, mais non allumés, des ourouks le surveillèrent, il était tranquille, quand les ennemis arriverait, les ourouks libèrerait le monstre et allumèrent la torche, puis il ferait exploser les mines, puis les ingénieur firent des pieux cacher dans le sol, et retournèrent chez leurs maître White Hand, celui-ci leurs dit :

"Parfait, restez tous ici , je vais cher Tarkine"

Puis l’officier se hâta d’aller cher l’officier Tarkine et lui dit avec joie :

"Tarkine, Tarkine, c'est bon la muraille Nord est protéger, vous voulez la voir?
Revenir en haut Aller en bas
ToranurNombre de messages : 1366
Age : 29
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: Le Donjon de Dol-Guldur   Mer 19 Déc 2007 - 11:41
[MJ on]

L'officier Tarkine avait eu pas mal à faire le temps que durait les réparations.Aussi,lorsque White Hand vint le trouver trois jours plus tard,ce fut comme une sorte de délivrance pour lui.Enfin il allait pouvoir faire quelquechsoe d'autre que se abttre avec des autorités locales franchement désagréables et indifférentes.Saisissant sa cape,il se leva avec grâce et dit à l'ourouk:

"Commandant Tarkine ourouk,pas Tarkine,commandant Tarkine.Montrez moi donc ce que vos ourouks ont accomplis durant ces trois jours."

Tarkine et White Hand se rendirent donc à la muraille Nord et l'officier de l'Isengard put alors contempler l'étendue des travaux réalisés.

"Bel ouvrage bien qu'il y ait encore à faire.Expliquez moi donc ce que vous aviez dans l'idée d'accomplir.Car si ça m'a l'air très bon,j'ai l'impression que certaiens choses sont cachés à ma vue."

[MJ off]




Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le Donjon de Dol-Guldur   Mer 19 Déc 2007 - 12:20
White Hand était très contenent que Tarkine soit content de son travail, l'officier dit à son supérieur:

"Et bien, commandant Tarkine, devant la muraille vous verez des pieux, et a cent mètres sous terre, ce trouvent des mines explosive, qui se feront allumer par un berserkers quand on le lui ordonnera, par la ce trouvent l'entrée du tunnel qui mène au mine, et la-bas il y a un pont, en un sol rocs enflammée d'une catapulte du Mordor le pont, s'effondre pour que les ennemis ne puissent pas rejoindre la forteresse et si il était sur le potn a essayé de le franchir ils tomberont avec le pont, voila c'est tout ce que nous avons créé en trois jours, j'espère que vous serez satisfait de notre travaille

Puis l'ourouk attendit la réponse de l'homme de l'Isengard
Revenir en haut Aller en bas
ToranurNombre de messages : 1366
Age : 29
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: Le Donjon de Dol-Guldur   Sam 22 Déc 2007 - 12:04
[MJ on]

Tarkine écouta avec attention les paroles de l'ourouk.Elles étaient hachées,rapides,laissant deviner la joie de la créature à ce qu'on soit fier de son travail.
Les ourouks étaient décidément une race étrange mais passionante.Le commandant avait hâte de pouvoir les utiliser dans un combat.Mais pour l'heure,il n'en était qu'aux préparatifs.

"Bien officier White Hand.Vu que nous n'avons pas de catapultes,vous irez ôter quelques uns des barils de poudre pour les accrocher au pont et ainsi le faire suater le moment venu.Pour le reste,continuez à affecter une aprtie de vos hommes au renforcement des murailles.Les autres,vous els mènerez dans de gigantesques entraînements de siège.Vous ferez deux équipes,une qui attaque et l'autre qui défend et vous verrez ainsi ou sont les points faibles de votre dispoitif.Je retourne désormais travailler.Si j'ai besoin de vous,je vous ferais appeler.Bonne journée."

Et l'officier s'en fut,laissant la lourde tâche à son ourouk de former ses hommes à devenir les meilleurs défenseurs de la cité de Dol Guldur.

[MJ off]




Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le Donjon de Dol-Guldur   Mer 26 Déc 2007 - 10:17
White Hand écouta Tarkine puis chercha d'autre ourouk au camp et dit à ceci:

"Ourouk'ai vous viendrez avec moi pour un entraînement intensif, vous êtes 2000 ici et 1000 au nord de la cité, suivez moi!

Puis les uruks suivirent leurs chefs, il étaient arrivé sans la partie Nord de Dol-Guldur, l'officier fit signe au ourouk'ais sur le mur et leur fit signe de venir, puis l'officier dit aux ourouks:

"Alors, 2000 uruks vont sortir de la cité et 1000 irons sur les murs, et à mon signal les hommes en dehors du château attaquerons le mur Nord et seulement celui-la!

Puis les 2000 ourouks partirent, et les 1000 autres accompagné de White Hand allèrent sur les remparts avec lui, celui-ci dit :

"Arbalétrier tirez le plus loin possible et les autres ourouks éloigner vous

Puis les arbalétriers ourouks tirèrent leurs carreaux, ceux-ci allèrent juste devant là ou se trouvait les mines, dans les batailles on ferait exploser les mines, puis ils lâcheraient des carreaux, puis White Hand dit au ourouks en dehors de la cité:

"Guerriers ourouk'ais prenaient des échelles de siège et poser les le plus vite sur les murs, et monter le plus vite possible et vous partirez de la zone ou se trouvent les explosifs

Puis les uruks exécutèrent l'ordres, ils mirent une minutes a arriver au murs, ces ourouk'ai avait une armure classique, il posèrent les échelles sur les murs et montèrent en tout ils mirent deux minutes a arrivé sur les murs, et White Hand dit au ourouks:

"C'est bon on en a fini avec l'entraînement, personne n'entreras dans Dol-Guldur, sauf ceux qui en ont l'autorisation. Restez ici et guettez les environs si il y a des ennemis!

Puis l'officier rentra cher Tarkine, il entra dans la tante et dit:

Officier Tarkine, les arbalétriers uruks peuvent tirez jusqu'au mines, et les guerriers ont mis deux minutes a monté sur les murs, ils étaient partis de la zone ou se trouvaient les explosifs
Revenir en haut Aller en bas
ToranurNombre de messages : 1366
Age : 29
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: Le Donjon de Dol-Guldur   Ven 4 Jan 2008 - 21:17
Tarkine écouta silencieusement les nouvelles apportées par son officier ourouks.Après quelques minutes de silence pendant lesquelles il fronça les sourcils,il répondit enfin d'un ton emporté:

"Deux minutes?Voilà à peine le temps pour nos arbalètes de tirer une à deux volées.C'est très insuffisant."

Il se leva brusquement et marcha de long en large dans la pièce.

"Il nous faut pouvoir augmenter ce temps à dix minutes,voir un quart d'heure.Certes,l'explosion des mines provoquera des pertes ainsi que notre volée mais cela les ralentiront tout au plus de trois à quatre minutes,à supposer que nous affrontions pas des hommes."

Tarkine se tourna vers White Hand et dit enfin:

"Je sais que ce n'est guère passionant mais je vais vous demander un effort supplémentaire.Vous allez,après avoir reposé vos hommes durant une journée,retourner la terre tout autour de notre rempart.Vous allez créer des dénivellés.Suffisamment bas pour qu'ils ne puissent constituer un abri mais suffisamment haut pour ralentir un fantassin.
Puis,il faudrait aussi isposer toute une série de fosses dissimulées habilement et dans lesquelles nous disposerions des pieux affutés comme des lames.Enfin,la forêt regorge de loups.Il faudrait en attraper un grand nombre et les enfermer dans de grandes cages au bas des remparts.Oui,avec tout ces dispositifs nous pouvons gagner facilement le temps qu'il nous faut pour infliger suffisamment de pertes à l'ennemi pour qu'il y réfléchisse à deux fois avant de lancer un assaut frontal sur nos lignes.Pour tout ces travaux White Hand,vous serez secondé par mes hommes,vous aurez seulement pour cette mission,l'autorité nécessaire pour vous en faire obéir.Rompez et que dans 24 heures,les hommes se emttent à l'ouvrage."




Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le Donjon de Dol-Guldur   Sam 5 Jan 2008 - 10:45
White Hand réfléchis et dit à Tarkine:

"A la place des loups pourquoi ne prenons-nous pas des ouargues ils sont plus féroce et rapides?

L'officier n'était pas sur que Tarkine veuille changer son plan comme il était un peu faché, mais l'officier se dit que si on propose un plan un peu meilleur sa colère s'appaiseras

[ Désoler pour un post si court mais c'était juste pour te poser la question]
Revenir en haut Aller en bas
ToranurNombre de messages : 1366
Age : 29
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: Le Donjon de Dol-Guldur   Sam 5 Jan 2008 - 11:01
L'officier Tarkine regarda longuement son officier avant de répondre d'une voix grave:

"En réalité,je ne sais s'il en reste dans la région.Mais vous avez raison.Même,ce serait mieux,nous pourrions alors peut être nous constituer une petite unité de cavalerie.Faites,faites.Si vous trouvez plus d'une dizaine de ouargues,tentez de constituer un corps de cavalerie.Dans le cas contraire,affectez les ouargues aux pièges et complètez avec des loups.Rompez officier."




Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le Donjon de Dol-Guldur   Lun 7 Jan 2008 - 18:25
White Hand acquisa, et sortit de la tante, chercha des ouargues, il y en avait 5, il mis une selle sur l'un d'eux, prit quatres cordes et les mis autour du coup des autres ouargues, les accrocha à la selle, accrocha des cages dans un chariot qu'il attacha au ouargues ou il était assis et réveilla quatres ingénieur et leur dit:

"Ingénieurs, monter sur ces ouargues, et accrocher vous bien, nous allons les mettres dans des cages, que vous ouvrirez quand l'ennemis sera à nos portes"

Puis les ourouks dirigeait par White Hand se rendirent devant les murailles, et dit:

"Creusez une dizaine de trous devant les murailles donc deux devant la porte, et vous mettrez une cage par trous, puis vous mettrez les ouargues dans 4 des trous, donc ceux qui sont devant la porte"

Puis White Hand partit, chercha un filer et dit à quelques ourouks:

"Réveiller-vous, prenez des filez, enlevez vos armures et ne prenez que une épée au cas ou si ce que nous allons chasser nous attaque"

L'officier se dirigea vers des constructeurs et des guerriers (une centaine) et leur dit:

"Je vais chasser avec quelque uns de nos congénères, vous les guerriers vous allez creuser des dénivelées tout autour des remparts, et vous les constructeur creuserez des trous pas très grand et bien caché, pour y placer des pieux et vous m'attendrez"

Puis les ourouks se mirent à l'ouvrage et White Hand fit signe aux chasseurs de le suivre, la porte Nord de la forteresse s'ouvrit et les hommes partirent, ils entrèrent dans la foret et virent une meute de loups, il s'approchèrent et en attrapèrent six et dure tuer les autres qui les avait attaqués, White Hand prit une fiole de poison endorment et trempas son carreaux dedans, le planta dans chaque loup, qui s'endormirent, il dit à six guerriers sur les dix:

"Retournez au campement et dites au ingénieurs qui sont devant les remparts, de mettre ses loups dans des cages, et si il faut en rajouter, des cages faites-le"

Puis les ourouks partirent et les autres avec l'officier continuèrent leurs chasses, ils avaient capturé neufs loups, les quatre ourouks les ramenèrent à Dol-Guldur avec assez de mal, ils étaient arriver, White Hand s’avança et dit au ingénieurs et constructeurs :

"Mettez ces loups dans les cages, et faites les garder par un ourouks chacun, a mon signal ils ouvriront les cages,le mur Nord doit être bien protéger, quand vous avez fini faites le moi savoir

Puis les ouvriers mirent les loups dans les cages pendant qu'ils été endormis, et il le dirent à l'officier, celui-ci répondit:

"Et maintenant creusez des trous devant les murs, et mettez-y des pieux aussi pointues que des piques de Rhun!"

Ils se mirent au travail, quand cela fut fait White Hand dit:

" Arbalétriers, sur les murs! Les piquiers comme leurs confrères à arbalète, et les guerriers dans la moitié dans la cité à patrouiller, l'autre derrière la porte a attendre les ennemis, si ils arrivent un jour..."

Puis l'ourouk'ai se dirigea vers la tante de Tarkine et lui dit:

"Officier supérieur, j'ai fini les préparatifs"
Revenir en haut Aller en bas
ToranurNombre de messages : 1366
Age : 29
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: Le Donjon de Dol-Guldur   Mer 9 Jan 2008 - 21:48
Dol-Guldur, jusque là indifférente aux travaux de défense des hommes de l’Isenagrd, commença à réaliser dans quelle situation elle était.
Jusque là, les hommes de Rhùn avaient pensés que leur armée invincible boutrait l’ennemi hors des contrées, que la reine enverrait ses meilleurs généraux défendre la terre…
Mais, au lieu de cela, la réalité s’avéra catastrophique. Non seulement l’armée avait été vaincue et seul quelques éléments isolés résistaient encore, mais la reine restait sourde aux supplications de son peuple et Dale venait de sombrer dans l’anarchie la plus complète.
Les dirigeants de la cité, qui avaient toujours proclamés que la forteresse ne nécessitait aucune mesure de sécurité supplémentaire, décidèrent de revenir sur leur position. Convoquant un conseil, auquel fut convié Tarkine, ils prirent quelques dispositions.

Tout entrant et sortant de la ville fut désormais systématiquement fouillé, la garnison fut mobilisé pour cette tâche, soit 2 500 hommes, tandis que les derniers gardes pourpres (500), surveillaient le donjon.
Des tours de garde furent instaurés et les hommes dormaient désormais avec leurs armes à portée de main. On envoya aussi quelques éclaireurs s’enquirent de l’état d’esprit de la campagne environnante. Il était plutôt mauvais. Les paysans étaient terrifiés et nul doute qu’en cas d’approche ennemie, ils se précipiteraient vers la cité, posant un grave problème de surpopulation. Par chance, les greniers étaient pleins.

Mais ce ne fut pas tout, soucieux de tenir en cas d’attaque ennemie, on se remit à s’intéresser aux murs qui furent restaurés à certains endroits, l’on renforça aussi les portes afin qu’elle puisse résister à de nombreux coups de béliers. Dans un but de simplicité, on forma un consulat d’urgence avec deux consuls : Tarkine et Rudrock, même si personne n’était dupe. Rudrock était un excellent meneur et non moins guerrier, mais sa connaissance des sièges se limitaient à l’attaque. Le véritable chef de l’armée était Tarkine, qui, occupant son nouveau poste, fit de nombreux remaniements. Il méla ainsi étroitement la fureur du Rhùn avec la discipline de l’Isengard en postant ses propres hommes sur les remparts. Pour 10 hommes de Rhùn, on déployait un groupe de 5 hommes de l’Isengard. Quand aux ourouks, leur mission fut spéciale.
Créatures à la fois du jour et de la nuit, Tarkine en fit ses sentinelles de nuit, ils seraient ainsi les plus à même de le prévenir en cas d’attaques surprises.
C’est ainsi qu’on lui rapporta quelques mouvements sur l’Anduin mais sans rien de concret. Les orcs avaient peut être une bonne vision nocturne par rapport aux humains, détecter els elfes leur restaient néanmoins difficiles, surtout à longue portée…
La vie à l’intérieur de la cité devint donc de plus en plus enfiévrée tandis que chacun s’activait à sa tâche désignée.
C’est au milieu de cette activité que Tarkine reçut son officier White Hand :

« Ah je vous attendais justement White Hand. J’ai pu admirer le boulot de vos hommes et sachez que j’en suis satisfait. J’ai d’ailleurs réussi à convaincre le conseil de procéder à des ouvrages semblables tout autour de la cité. Si les rohirrims nous donne une semaine de plus, nous serons fin prêt à les accueillir. »


Le commandant s’assit dans son fauteuil, contemplant l’ourouk au garde à vous devant lui :

« White Hand, sachez que je suis très content de vous et que je ferais part à mes supérieurs de votre efficacité. Cette bataille sera pour vous un excellent moyen de vous gagner des galons définitifs cette fois. En parlant de bataille, c’est vous qui commanderez aux hommes sur le rempart nord, c'est-à-dire à vos ourouks. Après tout, vous connaissez désormais ce mur mieux que personne, non ? »

Cela n’attendait pas de réponses.

« En tant que tel, lorsque l’ennemi se précisera, vous assisterez à nos réunions d’état major. Je vous ferai prévenir à ce moment là. Pour le moment, vous pouvez vous reposer, mais…gardez l’œil ouvert. Ah, j’oubliais, dans un siège, le bois devient une denrée précieuse, envoyez vos hommes en cherchez. Mais je ne veux pas du bois de chauffage hein ?Je veux des bonnes souches d’arbres permettant de faire de belles et solides planches. Vous pouvez disposer. »




Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le Donjon de Dol-Guldur   Jeu 10 Jan 2008 - 15:39
White Hand partit, il était content, il alla se reposait dans sa tente une bonne heure, puis il vit des ourouks qui patrouillait, et leurs dit:

"Aller au bord de Mirkwork, et cherchez du bois, pas pour chauffer, ni pour l'industrie, il faut du bon bois, bien résistant pour faire des planches, prenez des haches et aller coupait du bois, allez-y!"

Puis les ourouks allèrent dans la foret, après avoir coupé du bois, les guerriers virent des flèches, ils les prirent et rentrèrent à Dol-Guldur, et après avoir poser du bois, ramenèrent les flèches à White Hand, celui-ci se dit en prenant les flèches:

*Mais c'est des flèches elfique de la Lothlorien, c'est pour ça que les orcs d'y hier ne sont pas revenus! Je dois prévenir Tarkine!*

Puis l'officier accourut dans la tente de Tarkine et lui dit haletant:

"Chef, chef mes hommes ont trouvé des flèches Elfiques de la Lothlorien, les elfes sont dans la foret, c'est pour ça que les orcs qui devait coupé du bois ne sont pas revenus!"
Revenir en haut Aller en bas
MetathraïnNombre de messages : 1286
Age : 31
Date d'inscription : 14/06/2005

Feuille de personnage
Race: Homme
Possessions: Le Livre des Métamorphoses
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Seigneur de guerre

MessageSujet: Re: Le Donjon de Dol-Guldur   Jeu 10 Jan 2008 - 18:21
Après plusieurs heures de marches, alors que la lumière du ciel baissait, Epixarkoïs parvint à proximité de Dol Guldur. Il s'arrêta un instant, fouilla ses bagages et revêtit son armure de guerre. Dans le creux d'un arbre il déposa les affaires quine lui seraient pas nécessaires.
L'indien ne partit vers la tour de Dol Guldur qu'armé de sa lame de mort, de deux javelots et de ses tambours de guerre. Ils les portait accroché à son dos et à son épaule, tandis que les javelots reposaient dans le creux puissant de sa main. Il baissa la visière de son masque de mort et s'avança vers les portes de Dol Guldur.
Des pieux étaient dressés en grand nombre de part et d'autre des murailles et les orcs s'affairaient à l'achèvement de fortifications de fortunes mais à l'utilité perfide.

Il parvint devant les portes. Les orcs l'avaient remarqué depuis longtemps, mais personne ne s'était avancé face à sa silhouette imposante, aux allures effrayantes et emprunte de mystère.

Il frappa son tambour de barde et parla de sa voix grave et puissante:


« Guerrier de Dol Guldur, je suis Epixarkoïs le barde de guerre et je viens assister à la guerre qui se déroulera bientôt ici. Les elfes seront bientôt à vos portes et le Rohan n'est guerre éloigné. Peut être qu'une lame de plus serait la bienvenue. »


Il attendit qu'un chef se montre pour lui fournir une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4788-le-livre-des-metam
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le Donjon de Dol-Guldur   
Revenir en haut Aller en bas
 

Le Donjon de Dol-Guldur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le Donjon de Dol-Guldur
» Donjon des mouettes, récapitulatif hystérique des articles
» BOSS Donjon 5
» armée mordor axée dol guldur
» DDN : Donjon De Naheulbeuk

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu ::  :: Mirkwood :: Dol-Guldur-