Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion   La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion - Page 2 EmptyDim 23 Juil 2006 - 21:03
Le notable Urgyon rejoint la princesse Kementari et l'intendante Marroc. Il écouta les paroles de la princesse, l'interpella avec bienséance. Nrylos était absorbé dans ses pensées et ne l'entendit pas, les bruits alentours étaient très asourdissants.

Votre Altesse, la situation en Eregion a changé, les orcs sont en déroute, les généraux viennent de m'avertir et le roi ne va pas tarder à revenir, nous devons l'accueillir ainsi que les hôtes de Nargothrond en nous rendant dans la salle du Trône.

Il attendit la réaction de Dame Kementari


Dernière édition par le Lun 24 Juil 2006 - 9:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion   La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion - Page 2 EmptyDim 23 Juil 2006 - 21:12
Kementari se tourna vers le notable lorsqu'il l'interpella et sourit à ses paroles, ainsi, les Orcs étaient en déroute !

"Je suis heureuse d'apprendre que la situation s'est arrangée, Notable Urgyon. Je vous accompagne de ce pas dans la Salle du Trône avec Dame Marroc." répondit l'Elfe en se préparant à suivre Urgyon ...
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion   La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion - Page 2 EmptyMar 25 Juil 2006 - 19:12
Précédant la princesse noldor, Marroc et Nrylos qui entendit cette fois les paroles de Kementari par un calme apaisant et soudain suite à l'arrêt des batailles, le notable Urgyon se dirigea vers la salle du Trône du palais où le couple royal était attendu par les nobles d'Eregion et les généraux.

La nouvelle du sacre du roi des Dunedains avait fait le tour de tout le royaume et la cour royale se réjouissait des prochaines festivités annonciatrices de paix et impatiente de connaître les projets de leurs souverains sur ce point.

Les Ents avaient commencé le nettoiement du royaume pour faire oublier le passage des orcs du Mordor. Leur sollicitude était grande et leur fraternité avec Elkäèl en était l'origine. Ils participaient à leur manière à la restauration du royaume d'Eregion et faisaient honneur à leur réputation de gardiens et protecteurs des arbres. Ils les redressaient, les replantaient et redonnaient au royaume dévasté toute sa splendeur d'autrefois et davantage.

En effet, la parole d'Ilùvatar allait s'entendre et le chant de Yavana parcourerait la terre des premiers-nés, et qu'ils se manifesteraient par Elkäèl et Kementari. Leurs liens avec la nature étaient uniques et forts, il y avait de grandes probabilités qu'une magie puissante agirait sur la terre d'Eregion durant les semaines et les mois à venir...
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion   La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion - Page 2 EmptyJeu 31 Aoû 2006 - 12:10
Elkäèl et son escorte arrivèrent à la capitale, leur voyage Aux Havres-Gris à Ost-in-Edhil se passa sans problème majeur et pourtant durant leur traversée de l'Arnor, ils ne purent s'empêcher de constater une agitation larvée, des comportements qui ne passèrent pas inaperçus aux yeux des Noldor. Et Elkäèl pensa...

*Je vais sans tarder faire mander Halbarad Dunadan, l'intendant d'Arnor pour que nous consolidions nos liens, nous ne pouvons nous permettre que les Dunedains et les Noldor se gardent rancune les uns envers les autres, il s'agit d'une affaire complexe toutefois celle-ci ne doit pas nous forcer à rompre tous nos liens d'amitié, je ne peux me permettre que l'Arnor et Eregion deviennent indifférents l'un à l'autre. Je me pose bien des questions sur les raisons qui ont fait que Dame Akasha Idril a disparu avant le sacre d'Aragorn, et peu importe ses raisons, un peuple quelqu'il soit ne doit pas être rejeté parce-qu'une offense a été faite par une seule personne, je ne blâmerais pas l'ensemble des Dunedains à cause d'elle. Mon seigneur Turgon a agit en conséquence et je respecte sa décision; que l'offense doit être réparée.*

Dès les pieds à terre, le roi d'Eregion fut accueilli par Urgyon et Nimlofin.

Mon Seigneur, quelle joie de vous revoir, je suis certain que vous êtes informé des évènements qui se déroulent.

Elkäèl les saluèrent et acquiesça d'un mouvement de tête les dires de son notable. Urgyon continua

Je vous présente un gardien du Feu Sacré qui a élu domicile avec douze de ses compagnons dans notre royaume.

Elkäèl posa son regard sur Nimlofin et il fut profond dépassant les limites du temps et de l'espace, les deux noldors ressentirent la présence des Valar et un sourire se dessina sur leurs visages. Ils s'étaient compris sans sortir un seul mot. Elkäèl invita Nimlofin à le suivre non pas dans la salle du trône ou autres lieux ouverts aux yeux et aux oreilles mais dans un lieu privé connu que de lui seul. Urgyon connaissant son roi bien mieux que certains, prépara une réunion de la haute importance.

Gardien Nimlofin, je vous prie de m'accompagner, nous avons à parler et je pense que votre présence en mon royaume et le choix de vous y établir ne sont pas anodins. Votre Savoir ne doit pas être révélé à des non initiés, à ceux ou celles qui ne mettent pas leur confiance en Eru Ilùvatar et encore moins à des serviteurs de Morgoth.

Entendus sur mes argumentations, Nimlofin m'emboîta le pas vers notre lieu de rencontre. Arrivés là, un long temps de partage eut lieu, des révélations furent faites et des décisions furent prises. Nimlofin et Elkäèl revenus au palais, ce dernier alla dans la salle du trône où l'attendait toute sa cour. Quant à Nimlofin, il s'affaira sans délai faisant suite à cet entretien mystérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion   La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion - Page 2 EmptyVen 1 Sep 2006 - 11:21
Un message porté par un faucon fatigué parvint bientôt à Osth In Edhil la capitale d'Eregion, et se posa dans la fauconnerie de celle-ci. Un message était accroché à sa patte.

Citation :
Seigneur Elkaël, Roi d'Eregion,
Je vous écris tandis que les rivages de l'ïle bénie de Nùmenor disparaît à l'horizon. Ce symbole de l'amitié de nos deux peuples, a été le tristte spectacle de sombres et regrettables évènements. Je crains que la main de l'Ennemi ne soit en grande partie responsables de ces malheurs, ses maléfices ayant pour but de dissoudre les alliances existantes, et de séparer ses ennemis.
Alors même qu'elles sont ébranlés il prépare ses armées pour la guerre et se réjoui de sa réussite car elle est garante de futurs massacres.

Je souhaite que vous acceptiez de me recevoir en Eregion, glorieuse contrées des forgerons renommés, d'un talent inestimable, et porteur de la grandeur de votre peuple. Il y a en effet certaines choses qui doivent être dîtes, et dont je souhaiterais débattre avec vous, ne serait-ce qu'en souvenir de l'aide inestimable que vous avez fourni à l'Arnor dans des moments de grands troubles et qui lui ont permis de résister à la menace.

Veuillez bien me faire parvenir si possible la réponse à Tharbad, où je me rendrais aussitôt que possible.

Halbarad Dunadan, ancien intendant d'Arnor et gardien du Royaume de l'Ouest en l'absence du Roi légitime.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion   La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion - Page 2 EmptyVen 1 Sep 2006 - 12:05
Les fauconniers royaux accueillèrent donc le faucon messager et lui prodiguèrent les meilleurs soins. Le message fut transmis aussitôt. Avant qu'Elkäèl fasse son entrée au palais et dans la salle du Trône, Urgyon le devançant fit son rapport détaillé et précis sur les dernières nouvelles. Ensuite, il le lut avec attention et se réjouit qu'Halbarad Dunadan soit un intercoluteur privilégié. Sa demande était bienvenue et fortement attendue. Il lui répondit avec hâte.

Un autre faucon partit vers Tharbad
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion   La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion - Page 2 EmptySam 2 Sep 2006 - 12:26
L'aube se levait sur la capitale des elfes d'Eregion. Et au loin commençait à être visible pour les gardes aux yeux perçants une petite compagnie de cavaliers avançant calmement, leurs montures maintenus au pas. Ce ne fut guère une surprise car ces cavaliers avaient été repérés dès leur entrée en Eregion, ils ne cherchaient nullement à se cacher.

A leur tête, Halbarad Dunadan intendant des terres du Roi des dunedains avançait le visage ferme et déterminé. Sa capuche recouvrait encore son visage mais il était vêtu d'une cape noire ornée de l'Arbre Blanc surmonté par sept étoiles argentés. Elle recouvrait son manteau gris derrière lequel on devinait la présence de belles mailles. La broche qui retenait la cape sur les épaules du dunadan était de fort belle qualité et semblait briller à chaque fois que les rayons du soleil l'effleurait. Une étoile y était représenté...

Derrière lui ses hommes avaient revétus simplement l'"uniforme" de la Compagnie Grise, bien qu'il soit cette fois contrairement à bien souvent, propre, net et presque étincelant.

Les dunedains venaient ici à des buts de diplomatie pour des faits de grande importance et ils n'avaient pas négligés leur apparence. Leurs traits étaient nobles, mais ainsi portés leur vêtements dévoilaient leur majesté. Ils avaient volontairement fait une halte la veille pour ne pas arriver au palais des noldors couverts de poussière, sur des montures fatiguées. Et ces-dernières mêmes marchaient fièrement au pas, la tête droite et les muscles puissants saillants sous la peau.


Ils approchèrent du rempart de la Cité et là, devant la puissante porte, Halbarad rejeta en arrière sa capuche, laissant apparaître ses traits.
Son front était ceint d'un bandeau argenté qui maintenait ses cheveux en arrière. Eux mêmes encadraient ses yeux gris, perçants et profonds. Son visage exprimait en cet instant la noblesse et la majesté des dunedains en un temps de leur puissance.

Il clama d'une voix forte et grave qui dépassa les gardes de la porte pour être audible de nombre d'Eldars qui se trouvaient à proximité:


"Je suis Halbarad Dunadan, gardien du Royaume des dunedains ! Je viens ici m'entretenir avec votre Roi, le seigneur Elkaël, selon notre commun accord."

Il n'ajouta mot, se contentant de son nom et titre et attendit immobile la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion   La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion - Page 2 EmptySam 2 Sep 2006 - 14:30
Halbarad Dunadan et ses hommes furent surpris de l'activité particulière qui régnait aux alentours de la cité et en arrivant aux remparts. Les portes d'Ost-in-Edhil étaient grandes ouvertes, des oriflammes flottaient dans la brise matinale. De nombreux noldors étaient présents et même fait étrange, tout un peuple était rassemblé entonnant des chants mélodieux et cristallins.

Les gardes royaux étaient aux couleurs et armoiries argentées et dorées avec deux arbres entremêlés. Tout était cérémonial comme si on attendait quelqu'un. Un d'eux partit à la rencontre du Seigneur Dunedain et lui fit le plus respectueux des accueils.

Votre Altesse, votre présence nous honore en ce jour, nous vous attendions ainsi que notre roi Elkäèl, je peux vous conduire à lui, une place vous est réservée ainsi qu'à vos hommes.

Halbarad Dunadan ne savait comment réagir à une telle hospitalité plus qu'hospitalière. Il se passait vraiment quelque chose d'intriguant et ce comportement le déstabilisa quelque peu.

Il comprît bien vite qu'un évènement majeur avait eu lieu ou allait arriver. Il fut donc invité à suivre des gardes jusqu'au palais et tout le long du trajet, les Eldars lui souriaient, s'inclinaient et n'avaient pas d'hostilité envers lui et ses compagnons. Ils ne le dévisageaient pas et étaient tous attentifs à ce qui allait se passer. Il aperçut enfin des nobles dunedains qui vinrent à lui et faisant leur révérence, lui expliquèrent la situation.

Ils furent tous conduits à leur destination et là, Halbarad Dunadan fut donc amené vers Elkäèl qui était majestueux et il portait une couronne d'une rare finesse et de son visage comme de tout son corps une lumière bienveillante émanait.

Elkäèl s'approcha de lui et le salua

Prince Halbarad Dunadan, soyez le bienvenu dans mon royaume, acceptez de m'accompagner à mon discours royal que je fais faire à mon peuple, votre présence m'est précieuse et je suis fier que vous soyez à mes côtés en cet instant. Je suis devenu roi légitime d'Eregion et mes amis tel que vous sont rares et vous savoir ici est une bénédiction.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion   La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion - Page 2 EmptySam 2 Sep 2006 - 16:45
Les dunedains observèrent l'activité de la cité et ce qu'elle avait de magnifique, le coeur quelque peu emerveillé. Ces hommes avaient dans leur coeur une profonde amitié pour les Eldars, qu'elle provienne du passé ou bien encore de leur vécu. Cependant leurs visages restaient sobres et calmes. Leurs émotions étaient maitrisés, prenant exemple sur leur chef.

Devant eux, Halbarad bien qu'ayant été étonné par l'accueil et la ferveur qui régnait en ce lieu restait totalement maître de lui.

Lorsque l'un des Eldars s'avança à sa rencontre il le salua avec respect mais il fut cependant clair qu'il s'adressait au moins à un égal, qu'il ne venait pas ici en homme abbatu. Les dunedains étaient un peuple fier et il ne dérogeait pas à la règle.
Il apprécia l'accueil qu'il jugeait de bon augure eti fit un signe de tête reconnaissant aux paroles de l'elfe avant d'entreprendre de le suivre avec un geste discret pour ses hommes. Ceux-ci rabattirent leurs capuches en arrière et le suivirent d'un pas égal.

Halbarad observa avec de rapides et discrets regards la liesse et l'humeur festive qui régnait et tenta d'en trouver la raison grâce à de subtils détails.

Alors qu'ils pensaient en avoir une idée, il aperçut certains nobles de son peuple. Ils les salua rapidement et écouta leurs explications.
Les remerciant d'un signe de tête il reprit le chemin qui devait mener au seigneur Elkaël. Ce jour pouvait être un avantage non négligeable pour garder de bonnes relations entre son peuple et les elfes si les pensées du tout nouveau Roi allait dans le sens de celles du dunadan.

Lorsqu'il l'aperçut il fit signe à ses hommes de rester en arrière et s'avança en même temps que le seigneur d'Eregion à sa rencontre. Il le salua avec respect, comme en témoignait son visage.

Il écouta avec une attention respectueuse et bien qu'étant légèrement étonné par se demande y répondit avec une légère inclinaison positive du visage.


"Roi Elkaël je me réjouis d'avoir reçu un si bon accueil de la part de votre peuple, et vous en remercie.
Je ne doute pas un instant que vous avez perçu la raison de ma venue, et votre initiative ne peut qu'aller en son sens.
C'est avec joie que j'accepte votre demande, et sachez que j'en suis honoré."
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion   La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion - Page 2 EmptySam 2 Sep 2006 - 18:52
Nessesa débarqua de son cheval et alla vers les écuries pour mener son cheval Gris épuisé... Elle arriva dans les écuries qui étais d'untrès grande grandeur et magnifique et sorti après pour allé vers la palais de la forterresse-capital... elle avait espoir d'y trouvé Elkäèl...Les rue de la forteresse-capital étais bondé se qui rendit difficile de se rendre facilement vers le palais. Nessesa arriva un peu plus près du palais se qui la réjouit... Elle entra dans le majestueux palais et elle se diriga vers la salle du throne
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion   La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion - Page 2 EmptyDim 3 Sep 2006 - 12:48
La réponse du prince Halbarad Dunadan à Elkäèl fut également accueillie positivement. Il fut donc sollicité pour être à ses côtés. Et Elkäèl légèrement en avant à son hôte s'avança vers le parvis du palais où toute une foule l'attendait. Elkäèl et sa cour croisèrent la messagère de la Lòrien, Nessesa qui s'en allait en direction de la salle du trône. Le roi la salua et la convia à le rejoindre à sa suite.

Dame Nessesa, vous êtes venue, je vous attendais, soyez la témoin de mon investiture en tant que nouveau roi de ce royaume. Les anciens d'Eregion m'ont conféré leurs pleins pouvoirs et m'ont donné leurs bénédictions; les gardiens du Feu Sacré, les maîtres forgerons et les maîtres dans bien d'autres arts m'ont donné également leurs allégeances. Je suis maintenant le légitime souverain d'Eregion. Je vais vous confier d'importantes responsabilités dans les heures à venir en tant que messagère, je vous remercie d'être présente.

Se tournant une dernière fois vers le Prince des Dunedains, il l'interpella en ce sens.

Prince Halbarad Dunadan, ce jour est porteur d'espérances et des décisions vont être prises, ne doutez en aucun cas de mon amitié envers vous et votre peuple.

Ils se dirigèrent tous vers l'entrée du palais

(Suites => Le Palais d'Eregion)
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion   La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion - Page 2 EmptyDim 3 Sep 2006 - 18:05
Halbarad suivit Elkaël, restant quelques pas en retrait. Son apparence était véritablement en cet instant celle d'un puissant seigneur des dunedains, accentuant la majesté de son peuple.

Il était conscient d'être dans une situation quelque peu privilégiée, suivant ainsi un seigneur elfe noldor qui allait à son couronnement, et entouré d'autres seigneurs presque non moindres.

Son regard s'attarda sur la Dame qu'Elkaël interpela, l'enjoignant à le suivre. Son regard perçant se posa un court instant dans ses yeux, tentant de jauger la puissance, la noblesse et la droiture de coeur de cette dame elfique.

Cependant ce moment resta fugace et Halbarad détourna bien vite la tête afin de regarder le seigneur elfe tandis qu'il s'adressait à lui.
Il lui répondit d'un ton grave mais courtois.


"Seigneur Elkaël je mesure votre sagesse et ne doute pas que les bonnes décisions seront prises en ce jour décisif.
Je vous suis redevable de votre aide lorsque la menace du pays de l'Ombre s'est abattu en Arnor. Sachez que mon amitié vous est entièrement acquise, ajoutée à une estime grandissante. Je n'ai pas oublié votre noble et généreux geste après le combat qui s'est malheureusement déroulé en Armenelos.
Le titre dont vous allez aujourd'hui être sacré est la récompense de vos nobles actes et prouve votre valeur ainsi que votre sagesse.

Je suis heureux qu'un tel seigneur doive mener le peuple d'Eregion."
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion   La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion - Page 2 EmptyLun 4 Sep 2006 - 2:08
Nessesa étais un peu en retrait près d'Elkäèl... Elle marcahit quand même fièrement et auta son capuchon voyant qu'elle étais aps la seul Elfs ici. Sa chevelur blond, presque blanc se montra lessant entrevoir ses petite oreile pontu de Nessesa...

Elle allait répondre quand l'homme qui suivait Elkäèl lui coupa la parole... Elle le lessa parlé et fini par parlé après le petit discourt de l'homme et repris de sa voie douce et calme son petit discourt.


-Cela est un honneur pour moi de venir ici , dans un royaux dirigé par une personne a la même carrure que vous. Je suis tout aussi heureuse d'assisté a votre coronement si cela est esst pas déja fait. après votre couronement, j'aimerait que vous me parliez un peu plus sur l'importante mission que vous vouliez me donnez. Mais lessé tombé mon discourt, moi et les discourt font pas bon ménage...

Nessesa souriat et continua a suivre ElKäèl...


Dernière édition par le Lun 4 Sep 2006 - 2:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion   La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion - Page 2 EmptyLun 4 Sep 2006 - 2:22
Sa dernière affirmation fut quelque peu exclamative et en des circonstances telles que le couronnement qui fut et le discours du roi d'Eregion qui allait avoir lieu, sa remarque fut mise sur le compte d'une légèreté de langage, celle-ci n'était pas appropriée en cet instant mais Elkäèl la regarda avec empathie et lui rendit son sourire. Le temps viendrait où Elkäèl lui dirait ce qu'il attendait d'elle. Elle devait être patiente en profitant de l'honneur qui lui était fait.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion   La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion - Page 2 EmptyLun 23 Oct 2006 - 21:53
[MJ ON]

Arrivèrent en Eregion une drole de compagnie...des dizaines d'elfes, certains en vétements classiques et quelques un en armes, quelques chariots, certains ayant reçus des volées de flèches...
Il se présentèrent donc à Ost-in-Edhil, la Capitale d'Eregion, le royaume d'Amon Uilos. Celui qui semblait commander cette petite troupe se dégagea du lot et déclara, aux portes, ceci :

Bien le bonjour elfes d'Eregion, nous sommes ici pour nous installer ici même, dans le doux royaume d'Amon Uilos. Nous sommes les Messagers de Dame Nessessa et nous venons de Cerin Amroth, en Lothlorìen.
Nous avons traversé des contrées bien sombres pour arriver ici, et nous avons perdu presque la moitié de notre chargement et nous pleurons, et chantons les louanges, certains de nos frères et soeurs tombés sous les attaques d'ennemis improbables...Des orcs courrent en Isengard...il semblerait que se soient des vestiges de l'attaque du Mordor au Rohan...


Celui qui était en charge de surveiller les portes de la cité dit d'une voix claire et mélodieuse :

Soyez les bienvenus à Ost-in-Edhil, amis de Lothlorìen, nos portes vous sont grandes ouvertes, des soins vous serons prodigués, et nous pleurerons nous aussi ceux qui sont morts...

Et les portes s'ouvrirent, permettant aux Messagers de Dame Nessessa d'entrer dans la cité-forteresse.


[MJ OFF]
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion   La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion - Page 2 EmptyMer 1 Nov 2006 - 2:57
(Hrp : PNJ==> uoïtos, sous-dirigant des messagers de Nessesa)

Uoïtos entra le premier dans la cité-forterresse, suivit par un convoi de messagers rescapés et de chariots encore en état remplis de livres de la bibliothèque de Nessesa et que cette collection que Nessesa avait obtenu était unique chez les elfes et peut-être même tout proportion gardée, une des plus fameuses chez les elfes et les humains. Une partie de ces oeuvres fut sauvée, la plus importante. Uoïtos se diriga vers le palais et le convoi de messagers fit halte à la vue des gardes et ceux-ci les invitèrent à séjourner en Eregion et dans la capitale. Ils prirent possession des lieux que le roi Amon Uilos leur avait alloué. Son intendant Urgyon n'allait pas tarder à venir vers eux les accueillir comme il se devait.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion   La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion - Page 2 EmptyMer 1 Nov 2006 - 13:09
Avec simplicité mais tout en gardant sa noblesse et son rang, l'indendant d'Eregion Urgyon accueillit les messagers de la Lòrien. Des guérisseurs, des servants étaient à ses côtés. Il interpella ses invités.

Mes amis, vous avez traversé bien des contrées dangereuses et ce fut imprudent, très hasardeux de vous aventurer en dehors de vos terres par ces temps de guerre. Les maisons de vie vont vous prendre en charge et mes sujets vont apporter vos affaires dans vos demeures respectives et les livres précieux que vous avez sauvés des flammes et de la destruction seront mis dans notre bibliothèque où des rayonnages leur ont été réservés.

Urgyon était soucieux et contrarié, tant de vies perdues pour des ouvrages même considérés uniques. Les elfes avaient payé un prix trop élevé.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion   La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion - Page 2 EmptyMer 1 Nov 2006 - 19:03
(PNJ : Uoïtos)

Uoïtos s'interposa et pris parole pour sa première fois depuis son arrivé en Eregion... Il pris une voie calme et doux pour parlé avec l'intendant

-Nessesa ne veut pas que ses livres soit mit avec des livres qu'elle connait surment pas. Elle a dit dans un parchemin qu'elle voudrait un batiment ou ses messagers pourrait vivre plus près du roi Amon ou de personnes importante. Sachant que vous ètes des gens important en Eregion, elle veut servirent plus fortement la cause du Roi Amon.

Alors Nessesa et ses messagers veulent avoir une batiment ou il a une bibliothèque libre pour placé les livres de Nessesa. Mais vous demanderez a Nessesa si elle veut vraiment avoir sa collection dans vos livres, elle pourrait géré votre bibliothèque si vous voulez, mais il faut lui demandé a son retour, les ordes que j'ai ressu sont de voyagé jusqua Ost-in-Edhil ou nous les messagers auront un endroit pour vivre plus près de la cause de Nessesa et aussi, de son nouveau *patron*.

l'homme se tu et dit au homme de bien vouloir remettre les livres dans les chariots pour attendre le verdique de Nessesa
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion   La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion - Page 2 EmptyMer 1 Nov 2006 - 23:02
Urgyon regarda Uoïtos d'un regard qui en disait long, il n'apprécia pas son intervention quelque peu directive à son goût.

*Comment ose-t-il me parler de la sorte, ne suis-je pas son hôte plein d'attentions ? Où est passé le respect ? Un noldor, un eldar ne peut être traité comme un vulgaire aubergiste à qui l'on demande nourriture et logis pour quelques pièces d'or ? Où est passée la révérence d'un invité qui est reçu en toute hospitalité et grande générosité ?*

Urgyon était froissé par les propos directs de son interlocuteur

Seigneur Elfe, je ne vous permet pas de m'imposer quoi que ce soit même au nom de votre dirigeante Nessesa. Vous avez été reçus largement en cette période de troubles; des soins vous ont été proposés et spontanément donnés parce que vous êtes de notre race. Notre bibliothèque est immense et recèle des batiments et pièces distinctes où vous pouvez à loisir aller à vos occupations livresques et de messagers. Vous vous êtes mis dans une situation délicate en prenant une telle attitude à mon égard. Je suis, en l'absence du roi, l'unique autorité. Vous êtes en Eregion et non plus en Lòrien, vous devez vous familiariser avec nos us et coutumes et nous ne souhaitons pas qu'il en soit autrement. Vous êtes ici en invités et non en possesseurs de quoi que ce soit. Nous avons la générosité de vous allouer des biens pour votre bien-être, soyez courtois et respectueux. Dame Nessesa devra se conformer au protocole de la cour et si elle désire conserver ses livres m'en réferer directement. En attendant, je vous serai gré de suivre mes gardes qui vous mèneront à vos résidences. Nous vous laissons vos armes, nous sommes en état de guerre. Vous désirez servir notre roi Amon Uilos, faîtes le dans la bienséance et estimez-vous chanceux d'être en vie et de nous parler compte tenu des aléas de votre voyage jusqu'ici.

De nombreux gardes s'empressèrent d'emmener les chariots aux endroits voulus et escortèrent les elfes de la Lòrien à leurs lieux de séjour sans leur laisser d'alternative de refuser.
Revenir en haut Aller en bas
ElrondNombre de messages : 316
Age : 21
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Race: Demi-Elfe
Possessions: Coffre de l'Eregion
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Elrond
Seigneur de Fondcombe et d'Eregion

MessageSujet: Re: La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion   La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion - Page 2 EmptyMer 28 Juil 2010 - 23:51
Le soleil dardait ses derniers rayons à l'ouest de la cité d'Ost-in-Edhil. Le soir allait bientôt tomber et les marchands s'empressaient de liquider le reste de leurs étalages avant de fermer boutique. On entendait encore le bruit du métal frappé sur l'enclume dans les nombreuses forges qu'abritait la ville. Les forgerons Elfes allaient eux aussi bientôt terminer leur harassante journée de labeur. Dans les rues, les cris des enfants s'étouffaient peu à peu et les allumeurs de torches sillonnaient la cité pour répandre la douce lumière promulguée par ces flambeaux enduits de pois. C’était le moment de la journée où les tavernes ouvraient leur porte à une clientèle d’habitués, ouvriers et artisans pour la plupart, soldats de garnison pour une moindre mesure. D’ici une heure ou deux, l’astre solaire aurait fait place à la voûte céleste étoilée de mille petits points lumineux et les chansons paillardes empliraient les rues de leur écho assourdissant.

Si Ost-in-Edhil avait été en effet été fondée par des Elfes en des temps fort reculés, elle n’en était pas moins aujourd’hui une cité cosmopolite, accueillant dans ses murs des familles d’Elfes, mais aussi d’humains et même de rares Nains. Les humains qui y résidaient étaient en grande majorité d’origine dúnadan, descendants du peuple d’Elendil venu s’installer au nord de la Terre du Milieu pour y fonder le royaume d’Arnor. De plus, nombreux étaient les rôdeurs qui venaient passer la nuit dans l’une ou l’autre des auberges réputées de la ville, préférant le confort d’un lit et d’un repas chaud à l’inhospitalité d’une forêt en pleine nuit. Les rares Nains présents, quant à eux, étaient des marchands venus pour la plupart de Khazad-Dûm dans le but de faire du commerce et qui s’étaient finalement installés après plusieurs années de voyages d’une cité à l’autre. Cependant, ces Nains expatriés ne représentaient qu’une infime partie de la race naugrim
intra muros . Bon nombre de Nains étaient des saisonniers qui venaient vendre leurs produits au commencement des beaux jours et s’en retournaient chez eux dès les premiers gels de l’automne arrivés.
Tout ce beau monde parvenait à cohabiter dans une parfaite harmonie, hormis les quelques tensions entre Elfes et Nains, ces derniers parfois charriés par les premiers pour d’insignifiants motifs pouvant remonter jusqu’à l’apparition même des Enfants d’Aulë sur terre.

_____________________________

La taverne du Sanglier Vert affichait complet ce soir là. A l’intérieur, il était difficile de s’y frayer un chemin au milieu des tables éparpillées dans la salle et même l’accès au comptoir était devenu quasiment impossible tant il y avait de monde pressé autour. L’endroit empestait la fumée et les relents d’alcool. Les verres à bière se vidaient de leur contenu en un rien de temps et lorsqu’il ne finissait pas dans un gosier d’homme assoiffé, le précieux liquide se répandait au sol dans une flaque continuellement éclaboussée.

Au milieu de tout ce brouhaha, une table était occupée par deux hommes et un Elfe. Seul représentant de ce race parmi tous ces humains, le dénommé Maeros détonnait dans ce décor de taverne malpropre et ces clients aux visages sales et crasseux. Pourtant, nul n’était surpris de le voir en ce lieu. Et pour cause, il faisait partie de ces « habitués ».
A Ost-in-Edhil, les Elfes ne fréquentaient que très peu les mêmes établissements que les humains. Ce n’était pas pour autant qu’ils ne s’appréciaient guère ou ne s’échangeaient quelques mots courtois en se voyant, au contraire. La race des Eldar ne partageait cependant pas ce goût des hommes pour les plaisirs simples et éphémères qui caractérisaient en un sens leur propre existence. Il était chose plus probable que de retrouver un groupe d’Elfes à se conter des histoires des temps jadis autour d’un feu, plutôt qu’à boire son saoul dans une taverne afin d’oublier les tracas quotidiens. Alors que pouvait bien faire un individu tel que Maeros à cette heure-ci en pareil endroit ?
A vrai dire, Maeros, à l’inverse de ses pairs, prenait plaisir à venir s’attabler en compagnie d’hommes de sa trempe et partager avec eux une ou plusieurs bières. Là-dessus, il est encore à noter que les Elfes ne sont de loin pas des êtres habitués au goût de l’alcool. La boisson aurait même tendance à les écœurer au plus haut point. Mais Maeros n’est pas un Elfe comme les autres. Accoutumé aux mœurs des hommes à force de les côtoyer, il s’est peu à peu surpris à leur ressembler, se prêtant parfois même à leurs pratiques obscènes et leur penchant pour la luxure.

Les deux hommes assis en face de lui étaient des rôdeurs d’Arnor, vêtus simplement de tissus marron et gris et recouverts de la tête aux pieds par une cape verte à capuche. Leurs bottes maculées d’une boue encore humide indiquaient qu’ils venaient d’arriver dans la cité-forteresse.


« Alors mes amis, quelles sont les nouvelles ? demanda Maeros sur un ton enjoué trahissant déjà la quantité d’alcool préalablement ingurgitée.

- Les nouvelles ? Rien de bien intéressant. Depuis l’arrivée du nouveau comte, c’est comme si tout était rentré dans l’ordre, tout est calme. C’est même trop calme à mon avis... Les paysans comme les bourgeois se tiennent à carreau. Y en a pas un pour lui contester la moindre parole, déclara Arahad, l’un des deux rôdeurs.

- Bah en même temps ca fait pas deux semaines qu’il est à la tête du pays. Moi j’lui donne pas trois mois avant d’avoir des ennuis gros comme ça, rétorqua Gaheris en écartant ses bras pour délimiter un espace imaginaire.

- Et vous, vous y croyez à cette histoire d’enfant bâtard ? J’veux dire, vous pensez vraiment que c’est le fils illégitime de Tar Elessar ?

- Ce s’rait en tout cas pas la première fois qu’une p’tite bergère écarterait ses cuisses pour le bon plaisir d’un monarque de passage dans la région ! »

Tous trois se gaussèrent de cette plaisanterie grivoise et Maeros commanda une nouvelle tournée au tavernier afféré derrière son comptoir. Maeros était heureux de retrouver ses deux amis qu’il n’avait pas revus depuis de nombreux mois. En effet, Arahad et Gaheris étaient souvent de mission dans le nord de l’Arnor, aux frontières avec l’Angmar et de fait n’avaient que très rarement l’occasion de descendre dans le sud visiter leur ami. Maeros, lui, était aussi rôdeur. Un rôdeur solitaire qui ne voyageait jamais en groupe. Très peu d’Elfes faisaient partis du corps des rôdeurs et la plupart travaillaient pour leur propre compte, comme c’était le cas de Maeros.

« Mais dites-moi... j’ose espérer que vous n’avez pas fait le trajet jusqu’ici dans l’unique but de me dire que le nouveau comte était un bon souverain...

- J’vois qu’on peut rien te cacher, en effet, répondit Arahad un demi-sourire aux lèvres.Approche-toi. »

Arahad se retourna brièvement pour s’assurer que personne ne les épiait avant de continuer sur un ton beaucoup plus calme et discret.

« On est sur un coup... Y a de c’la deux semaine environs, des fermiers du sud du Cardolan se sont rendus compte que leurs troupeaux s’amenuisaient de façon étrange... Pas deux ou trois bêtes qui allaient se perdre dans les collines alentours, comme ils disaient... des dizaines qui disparaissaient à la fois... Tu penses, on s’est dit : un ours ou un loup qui est descendu dans la plaine pour trouver sa becquetance...

- Et tu me racontes tout ça sur un ton presque dramatique pour un vulgaire ... ours ?

- Vulgaire ? Tu devrais voir la taille des empreintes qu’il laisse derrière lui, l’animal. J’pouvais y mettre trois fois mes pieds ! Un ours avec de telles pattes ça doit au moins faire dans les mille livres et pas moins de quinze pieds !

- Continue, tu m’intéresses...

- On a commencé à le pister. Pas très dur au début, sauf que les empreintes s’arrêtent brusquement et recommencent plusieurs miles plus loin. En plus, il a pas un comportement habituel pour un ours. Des fois il arrête pas de tourner en rond comme s’il savait pas où il allait et d’autre fois on dirait qu’il suit une ligne droite avec un but précis en tête... Cet ours... il a quelque chose de pas « normal », c’est moi qui t’le dis...

- C’est Gorlois qui vous a mis là-dessus ?

- Oui, Gorlois, reprit Gaheris. Et même Sandar s’y mêle, la preuve que c’est un truc sérieux. T’imagines ? Faire descendre des types comme nous du nord pour traquer un ours... Et comme les ragots ça court plus vite que nos ombres, la moitié du Cardolan croit déjà avoir affaire à une créature mystérieuse sortie d’on ne sait où... Va falloir régler cette affaire au plus vite. »

A ce moment, Maeros se leva, et, face aux regards ahuris de ses comparses, leva son verre et déclara solennellement :

« Messieurs, foi de Maeros, je ne remettrai plus un pied dans cette taverne ni dans aucune autre qu’abrite cette vile avant d’avoir retrouvé et capturé cette bête, mort ou vive ! »

Les deux rôdeurs éclatèrent alors d’un rire gras. Maeros se rassit et tous trois vidèrent leur chope cul sec.

« Tu m’offriras une couverture faite avec ses poils tressés pour mes longues nuits d’hiver ! déclara Gaheris, la bouche déjà rendu pâteuse par les soins de l’alcool. »

Au petit matin, la salle était presque vide. Seuls restaient les quelques clients qui avaient passé la nuit là, à moitié couchés sur les tables, jambes écartées et la tête entre les bras. Maeros se réveilla gentiment, le corps endolori et l’esprit brumeux. Pour autant, il n’avait pas oublié le serment qu’il avait tenu la veille.


« Car rien n'est mauvais au début. Même Sauron ne l'était pas. »

La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion - Page 2 Bg111111

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4803-le-retour-d-elrond
ElrohirNombre de messages : 1303
Age : 32
Date d'inscription : 06/07/2013

Feuille de personnage
Race: Semi-Elfe
Possessions: Couronne argentée et tunique princière.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Elrohir
Seigneur d'Imladris

Seigneur d'Imladris
MessageSujet: Re: La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion   La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion - Page 2 EmptyVen 29 Nov 2013 - 16:16
Voyages d'elrohir et lalwendë >>>

Le petit groupe de voyageurs arrivèrent enfin près de la cité du sud de l'eregion. Ost-In-Edhil se dressait devant eux, juchée sur sa colline et dominant les alentours. Elle était brillante et bien entretenue ce qui lui donnait l'apparence d'un diamant sertit sur la colline. Le général d'Eregion entra sous les saluts des sentinelles qui montaient la garde aux portes de la cité elfique. Lalwendë n'avait jamais connu un pareil accueil dans sa ville natale mais la nouvelle de leur arrivée les avait précédée et le couple princier était maintenant très populaire dans la fédération. Ils posèrent pied à terre près de la place centrale où il se séparèrent de leurs chevaux ainsi que des soldats qui les avaient escortés jusque là. Après avoir poliment saluer le petit comité qui les accueillait, ainsi que les curieux qui les observaient, ils se dirigèrent en direction de l'atelier d'Elerion, le père de Lalwendë, qui attendait leur visite et devait avoir apprit l'heureuse nouvelle comme tout le monde. C'est donc guidé par sa future épouse que le prince d'Imladris arpentait les ruelles de la cité. Ils arrivèrent près d'une belle porte en fer, ornée de toutes sortes de symboles elfiques, qui indiquait le nom du forgeron et orfèvre le plus renommé de la cité. Une fois entré à l'intérieur, Elrohir aperçut le visage de celui à qui il devrait demander la main de sa fille.
La jeune elfe courrut dans les bras de son père qu'elle n'avait pas vu depuis plusieurs années maintenant. Elle ne put retenir une discrète larme de joie de pouvoir revoir son père pour lui présenter son mari. Elle n'avait que lui avant Elrohir car sa pauvre mère était décédée depuis quelques temps. Elle s'adressait à lui en levant la tête car il était bien plus grand.

" Père, c'est une joie de vous revoir après tant d'années. Permettez moi de vous présenter Elrohir le fils d'Elrond de Fondcombe. Celui qui partage ma vie aujourd'hui "


Après avoir enlacé sa fille avec vigueur, il l'écouta puis leva le regard en direction d'Elrohir. La situation était des plus étrange car Elrohir lui devait un respect en tant que père de sa fiancée et ce dernier lui devait un grand respect en tant que prince de l'eregion et général des armées dont il faisait partit autrefois. Il inclina la tête en avant et lui dit avec sincérité

" C'est un honneur pour moi de vous rencontrer et je suis heureux d'apprendre que ma fille trouve grâce auprès de quelqu'un de très respectable "


Le fils d'Elrond fût d'autant plus gêné car il ne pensait pas se voir démontrer autant de respect, lui qui était encore jeune. Il s'inclina devant l'elfe brun qui tenais sa fille auprès de lui puis reprit avec une voix calme :

" Mae l'ovannen Elerion, père de Lalwendë. Le plaisir de vous rencontrer est partagé et je ne puis être plus honoré de pouvoir vous demander la main de votre si merveilleuse fille. Je l'aime depuis le premier instant où je l'ai vu et elle à prit en mon cœur la place la plus importante qui puisse être. M'accordez vous donc votre bénédiction pour l'épouser et me permettre d'essayer de la rendre la plus heureuse possible tant que je vivrais ?"

De-part son statut, peu de père refuseraient de marier leur filles au fils d'Elrond. Mais en plus d'être issu d'une bonne famille, Elrohir était quelqu'un de très humble et de parfaitement courtois envers les autres et son discours avait finis de convaincre l'ancien guerrier de lui accorder ce qu'il était venu quérir. Il saisit la main de sa chère fille puis la regarda dans les yeux pour se rendre compte de la sincérité de ses sentiments. Il vit qu'elle semblait plus heureuse que jamais et cela suffisait amplement à le rassurer.

" Je serais le plus fier des pères, de pouvoir te conduire à l'autel, pour te laisser au bras d'un Eldar aussi noble et aussi sage que le seigneur Elrohir. En attendant, venez partager un bon repas chaud que je vous ai préparé ! Vous saurez l’apprécier aisément après un si long voyage."

Ils acceptèrent l'invitation et partagèrent le repas avec le père de la jeune elfe. Récits de guerre avec Elrohir ou discussions sur le métier d'orfèvre, Elerion n'était pas en reste et le repas fut convivial et qui plus est très bon. Il leur demanda quelle était la prochaine étape de leur voyage et elrohir répondit instinctivement Mithlond. Les havres gris étaient un endroit magnifique tout comme le reste du lindon et même si il en gardait un souvenir douloureux du au départ de sa mère pour eldamar, il voulait retourner la-bas pour profiter pleinement de la beauté de cet endroit. Comme pour conjurer le sors et réellement apprecier le paysage local. Ils repartiraient dans quelques jours en direction de l'est et du Lindon



La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion - Page 2 Sigelr10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5388-presentation-d-elr
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion   La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Tournoi De La Forteresse De Bonta
» Forteresse elfique.
» Le 30 mai 1431... Jeanne d'Arc est brulée vive à Rouen...
» Forteresse de Val'Ordan
» [Nains] 750 pts pour GDA !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: La cité forteresse d'Ost-in-Edhil, la capitale d'Eregion - Page 2 N448 :: Les archives :: RPs des Royaumes Elfiques :: Archives de l'Eregion-