Forum RP : Le Seigneur des Anneaux
Étrangers venu d'ailleurs, prenez part à l'aventure et combattez,... mais surtout venez vous amuser! Rejoignez-nous!



 
AccueilPortailS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez | 
 

 Les Portes de l'Isengard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Antelvia
Invité



MessageSujet: Les Portes de l'Isengard   Sam 26 Aoû 2006 - 4:43

Un cavalier, suivi d'une petite troupe d'hommes arriva aux portes de l'Isengard. Cet homme, monté sur son cheval noir, était enveloppé dans une longue cape noire, recouvrant la totalité de son corps. La troupe était composée d'hommes, une personne érudie y reconnaitrait à coup sûr des rhûniens, une personne normale...des simples hommes à l'allure brutale...

Face aux portes de l'Isengard, le cavalier leva une main. Immédiatement la troupe stoppa sa marche, puis le cavalier s'avança. Il se planta devant la porte et s'adressa aux gardes. Ceux-ci semblaient d'allure humaine, mais un "examen" minutieux révélait une allure...d'orc...
Le cavalier leur dis :


Je viens voir le détenteur des clés d'Orthanc, au nom d'Aragorn !
Que le Magicien Blanc, Saroumane, ouvre ses portes à Antelvian Azrod, Intendant de Nùmenor et des autres terres du Seigneur Elessar.
Je viens aussi voir le Roi de Rhûn, je lui apporte les troupes qu'il a envoyé au Roi de Dol-Guldur dont j'ai le commandement car je suis ce même homme...


A l'annonce du Cavalier Noir, les gardes se tournèrent vers lui, et les hommes derrière lui le regardèrent autrement. Un murmure se leva dans la troupe, des ragots de trahison, de manipulation et autres infamies furent colporté dans la petite cinquantaine d'homme de l'Est.
Taros, le chef de la troupe se tourna vers ses hommes, et son simple regard plein de colère suffit à stopper net les paroles. Son regard révélait aussi une confiance, surement dirigé vers ce Cavalier Noir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Portes de l'Isengard   Sam 26 Aoû 2006 - 12:18

Tandis que le gigantesque Lion Krell discutaillé avec Saroumane sous la bonne veillance de Draculeos, celui-ci ce tourna et vis le Cavalier et sa troupe derrière la porte, il courut et mis quelque temps à y arriver, ouvrit la porte et dit:

"MauvaisJour, que souhaitez-vous ? Saroumane est en pleine discution, vous pouvez rentrer mais seul, laissez vos hommes dehors, rien ne vous arrivera si je suis à vos côté pour atteindre la tour, mes Uruks ont faim, ne pénétré surtout pas sans moi !"

Sur ces mots les Gardes Orcs regagnérent leur chaises et continua de discuté entre-eux.
Revenir en haut Aller en bas
Antelvia
Invité



MessageSujet: Re: Les Portes de l'Isengard   Sam 26 Aoû 2006 - 12:55

Antelvian regarda l'Huruk qui lui répondit, une lueur de mépris put se lire dans son regard...Il se tourna ensuite vers ses hommes, leur fit un signe de la main puis répondit à l'Huruk :

S'il doit ne être ainsi pour que mes hommes survivent, qu'ils restent en dehors de l'enceinte d'Isengard.
Pour ce qui m'ammène ici, cela ne regarde pas un chien de garde, emmène moi à ton maître cela te demandera déjà beaucoup trop du peu de cervelle que tu as.
Je rajouterais une dernière chose avant que tu exécute ton travail, ne t'avise surtout pas de lever la main sur moi...car j'ai surement éliminé plus d'orc et d'huruk que toi d'humain, et le général des armées du Mordor en fait partie, Hargroth...


Ceci dit, il fit avancer sa monture vers la porte, attendant patiement qu'on lui ouvre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Portes de l'Isengard   Sam 26 Aoû 2006 - 13:58

La porte s'ouvrit en grinçant et le vent c'était levé, les oiseaux ne chantaient plus, le cavalier suivait de près Draculeos qui dit:

"Vous le saviez que les simple humains ne savent pas ce battre, nous les Uruks avont ça dans le sang, les hommes sont faibles, il n'y a que leur rapidité qui peuvent les sauvaient dans un combat !"

Leur marche était forcé, les Uruks étaient sortis de leur grange, ont les entendé hurlé dans leur langage, Draculeos leur répondait, certains avaient des filés de bave qui sortait de leurs bouches, sûrement l'envie de mangés de la chaire humaine.

Arrivé devant la tour le cavalier monta les marches, Draculeos lui dit brutalement:

"Un jour les hommes seront nos esclave et c'est nous Uruks qui allons les insulté de bête immonde, allez faite, Grima vous recevra, j'attendrais ici !"
Revenir en haut Aller en bas
Curunir
Istar porté disparu

avatar

Nombre de messages : 688
Age : 2016
Date d'inscription : 17/06/2006

Feuille de personnage
Race:
Possessions:
Statut:

MessageSujet: Re: Les Portes de l'Isengard   Sam 26 Aoû 2006 - 16:36

Comme a ses habitudes, Grima arriva se faufila jusqu'à Antelvian sans que personne ne le remarque. Il lui dit alors avec quelques sifflements dans la voix.

Bienvenue en Isengard, Seigneur Intendant de Numénor. Le maître sera heureux de vous recevoir en Orthanc. Je vous en prie, suivez-moi. »

L’Isengard était encore emplit de verdures, et n’étaient pas encore creusée de mines et souterrains. Néanmoins, quelques ingénieux y travaillaient ardemment en prenant mesures et distances. Grima prit le cheval par la bride et l’attacha a l’un des anneaux de la tour.
Il invita ensuite d’un geste de la main Antelvian à y monter.


« Le premier qui arriva avait grande allure et noble maintien, les cheveux de jais et la voix très suave, et tous, ils le tinrent, même les Eldar, comme le premier de son Ordre. » Contes et légendes inachevés : le Troisième Âge - Les Istari.


Dernière édition par le Dim 27 Aoû 2006 - 2:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antelvia
Invité



MessageSujet: Re: Les Portes de l'Isengard   Dim 27 Aoû 2006 - 1:02

Antelvian resta muet aux paroles de Draculeos, mais l'expression de son visage en disait long...très long sur le mépris qu'il lui portait. Comment un idiot d'Huruk pouvait se permettre de lui parler ? A lui !
Une fois en face d'Orthanc, Antelvian leva la tête vers le sommet de la tour, elle était impressionante...Puis un homme apparut, sans qu'il l'ai remarqué. Se devait être le Grima dont avait parlé le tas de muscles sans cervelle.
Une fois qu'il lui avait dit les politesses requise par le "protocole" Antelvian inclina la tête et lui répondit :


Je vois qu'il reste un semblant d'humanité en ce lieu...Sire Grima, car tel doit être votre nom, je vous suis.

Il avait laché sa première phrase comme un soulagement, puis il suivis le mouvement de bras de Grima et grimpa les marches de la Tour d'Orthanc.
Revenir en haut Aller en bas
Curunir
Istar porté disparu

avatar

Nombre de messages : 688
Age : 2016
Date d'inscription : 17/06/2006

Feuille de personnage
Race:
Possessions:
Statut:

MessageSujet: Re: Les Portes de l'Isengard   Dim 27 Aoû 2006 - 4:28

(Suite à « Le roi-guerrier vient faire de la diplomatie. ».)


« Le premier qui arriva avait grande allure et noble maintien, les cheveux de jais et la voix très suave, et tous, ils le tinrent, même les Eldar, comme le premier de son Ordre. » Contes et légendes inachevés : le Troisième Âge - Les Istari.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antelvia
Invité



MessageSujet: Re: Les Portes de l'Isengard   Mer 30 Aoû 2006 - 13:09

Antelvian descendi les marches de la Tour d'Orthanc, l'Istari à ses côtés. Celui-ci resta devant les portes de la Tour, observant Antelvian reprendre sa monture.
L'homme s'était envellopé à nouveau dans sa cape noire épaisse, il monta sur son cheval. Il le tallona et se dirigea vers la porte des enceintes d'Isengard.
Les portes lui furent ouvertes et il se trouva en face des hommes qui l'avaient accompagnés ici et il leur dit :


C'est ici que je vous laisse messieurs, votre roi sait que vous êtes ici car il y est aussi, attendez qu'il sorte et il reprendra votre commandement.
Sachez que je n'oublis pas l'engagement que vous avez fait pour votre tribus entière à mon egard...Peut-être etait-ce une erreur de votre part d'avoir donner allégeance à deux hommes différents. Peut-être un jour je vous demanderait de vous retourner contre votre propre roi...


Puis il donna un coup de talons dans les flanc de son cheval qui partit au grand galop. Il voulait donner un effet théatral à son départ en laissant planer un certain malaise et du regret dans le coeur des hommes de Doriath...


[HJ => Suites dans les Voyages]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: messager d'Aragorn   Jeu 19 Oct 2006 - 21:44

Xack arriva au galop et lorsqu'il vit la tour d'Orthanc, il arrêta son cheval. Des batiments noirs dégageaient une épaisse fumée noire. Il étouffa et mis un foulard sur sa bouche à la manière des orientaux. Les orcs grouillaient de toutes part comme préoccupés par une construction souterraine. Le cavalier reprit son chemin vers la tour mais s'arrêta; le sepctacle était apocalyptique. Des formes sombres volaient dans le ciel. Xack devait choisir: fuir ou porter sa mission pour le roi au risque de sa vie. Mais Xack était un homme et l'honneur l'emporta lorsqu'il se rappella de la grande cité blanche de Minas Tirith. Et il continua au trot sa descente vers Orthanc.
En chemin, il pensa:
"Finalement, c'est pas pour moi que je m'inquiète, c'est pour le cheval: il n'a rien demandé lui"
Ces songes enfantins disparurent rapidement.
Au fur et à mesure qu'il avancait vers la tour, les orcs l'encerclaient. L'un d'eux tenta même d'aggripper son cheval. Aussitôt Xack dégaina son épée. Tous reculèrent et Xack, tenant l'agresseur par le col lui dit:
"Touche moi encore et je te promets que tu regretteras les fouets de Morgoth..."
A ces mots, l'orc fut lâché et partit. Mais les autres restèrent autour du cavalier. Xack garda sa lame à la main et la dirigait sur ceux qui s'approchaient trop.
L'arrivée aux portes de l'Isengard fut longue car les orcs ne lui laissèrent pas de place. Xack dut se frayer son chemin.
Il parvint enfin à la porte et annonca à celui qui semblait être un garde:
"Appelle ton maître! J'ai un message pour le magicien blanc!"
Revenir en haut Aller en bas
Curunir
Istar porté disparu

avatar

Nombre de messages : 688
Age : 2016
Date d'inscription : 17/06/2006

Feuille de personnage
Race:
Possessions:
Statut:

MessageSujet: Re: Les Portes de l'Isengard   Jeu 19 Oct 2006 - 22:57

HRP / Message refusé. Prière de se rendre ici pour plus d'informations => http://rpglordoftherings.forumactif.com/viewtopic.forum?p=21379#21379 \ HRP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Curunir
Istar porté disparu

avatar

Nombre de messages : 688
Age : 2016
Date d'inscription : 17/06/2006

Feuille de personnage
Race:
Possessions:
Statut:

MessageSujet: Re: Les Portes de l'Isengard   Dim 22 Oct 2006 - 19:33

Les orcs s’écartèrent et laissèrent la place à des hommes habillés d’amures noirs.
L’un d’eux, probablement le chef, s’avança et dit :


Halte là ! Qui êtes-vous donc pour oser pénétrer sur les terres sacrées d’Isengard ? Vous avez intérêt à posséder de bonnes raisons, car nous ne serons point cléments. »

Ils dévisagèrent le nouvel arrivant avec un regard mauvais, et s’emparèrent de leurs épées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Portes de l'Isengard   Dim 22 Oct 2006 - 21:15

Xack sentit d'un coup que sa petite épée n'allait jamais avoir le temps d'embrocher ces hommes qui s'averaiant bien mieux armés que les orcs. Aussi, il commenca un discours dont lui seul à le secret pour calmer les hardeurs de guerriers en soif de sang.
"Mes frères, je suis porteur d'un message pour le grand Maitre Saroumane de la part d'un homme non-moins prestigieux mais moins puissant Aragorn. Auriez vous l'amabilité de m'amener jusqu'à Saroumane, le puissant?"

Xack sentit que si son discours ne marchait pas, il ne donnerait pas cher de sa peau. Rassemblant ce qui lui restait de courage il termina en s'adressant presqu'individuellement à celui qui semblait être le chef:

"Bien sur, je peux vous donner le message que vous porterez vous même mais je possède quelque chose qui pourrait interesser votre maitre."

Xack priait interieurement pour que ce discour suffise à ce garde. Il finit par regarder de haut le capitaine en ajoutant:
"Allez, je vous prie. Ce message pourrait être vital à l'Isengard!"
Revenir en haut Aller en bas
Curunir
Istar porté disparu

avatar

Nombre de messages : 688
Age : 2016
Date d'inscription : 17/06/2006

Feuille de personnage
Race:
Possessions:
Statut:

MessageSujet: Re: Les Portes de l'Isengard   Dim 22 Oct 2006 - 21:28

HRP / Là, je ne sais pas quoi répondre...Aragorn n'est pas supposé savoir que le Rhovanion est envahit. \ HRP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Portes de l'Isengard   Dim 22 Oct 2006 - 21:37

hrp: si je pouvais juste donner le message et qu'on me libère... C'est tout ce que je demande.
Revenir en haut Aller en bas
Curunir
Istar porté disparu

avatar

Nombre de messages : 688
Age : 2016
Date d'inscription : 17/06/2006

Feuille de personnage
Race:
Possessions:
Statut:

MessageSujet: Re: Les Portes de l'Isengard   Lun 23 Oct 2006 - 0:35

HRP / D’accord, mais faites en sorte que le message soit modifié en fonction de ce que l’on a dit. Comme par exemple « Le Seigneur Aragorn s’inquiète de vos mouvement de troupes et vous demande des explications » au lieu de « Le Seigneur Aragorn vous ordonne de stopper la guerre. » Merci pour votre compréhension. \ HRP

Les gardes se regardèrent un instant puis, dans un même mouvement, éclatèrent d’un rire sonore.

Vital pour l’Isengard ?! Vous êtes bien drôle, étranger ! Notre pays se suffit a lui-même et nous n’avons besoin des directives de personne. Le fait qu’Aragorn soit notre Empereur n’y changera rien. Mais allons, assez discuter. Saroumane le Multicolore n’est pas disponible pour le moment, veuillez me laisser le message, et je lui donnerais en main propre. »

A cet instant, de grandes formes survolèrent la voûte céleste, projetant une ombre inquiétante sur la vallée d’Isengard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Portes de l'Isengard   Lun 23 Oct 2006 - 13:26

Xack regarda ces formes sombres dans le ciel mais cette fois sans s'en inquieter. Cela devenait naturel chez lui de voir ce décor, alors que cela ne faisait qu'une heure qu'il était dans l'Isengard. Sans plus d'explications, il donna le message au garde.

Le Seigneur Aragorn s’inquiète de vos mouvements de troupes et vous demande des explications.

Xack fixa le garde qui s'emparait du message et finit par ajouter

"Dites aussi au maitre Saroumne que s'il a besoin de moi...Je pourrais lui rendre plus de service qu'il ne croit..."

A ces mots, le visage de Xack s'était considerablement assombris. Son teint était plus pâle, ses yeux plus noirs. Nul ne semblait avoir remarqué cette courte transformation. Mais, Xack semblait perdre peu à peu ces sentiments de l'interieur. Sa volonté n'était plus. Xack remonta au galop hors de l'Isengard. Il chevaucha longtemps au grand galop, sans se rendre compte de quoi que ce soit autour de lui.
Une fois qu'il eut quitté les terres de l'Isengard, il commenca à réflechir sur cette courte aventure et ne comprit plus le sens de sa dernière phrase. Il tremblait. Il ne comprenait plus veritablement ces sentiments. Sa vue semblait s'assombrir. Les couleurs était plus ternes. Puis, après quelques respirations profondes, il reprit ses esprits. Etait-ce l'aura du magicien? Peu importe, il ne voulait plus voir l'Isengard. Enfin, il croyait ne plus vouloir voir l'Isengard...
Revenir en haut Aller en bas
Curunir
Istar porté disparu

avatar

Nombre de messages : 688
Age : 2016
Date d'inscription : 17/06/2006

Feuille de personnage
Race:
Possessions:
Statut:

MessageSujet: Re: Les Portes de l'Isengard   Mar 24 Oct 2006 - 1:16

L’officier s’empara du parchemin et dit :

Merci bien, jeune homme. »

Puis ils se concertèrent un instant, jetant de temps a autre un regard interrogateur en direction de Xack. Il parlèrent ainsi plusieurs minutes, et le capitaine s’exclama enfin :

« Vous pourrez nous être utile, en effet. Nous avons besoin que vous portiez ce sac en Angmar, au Souverain de Carn Dûm. Ne regardez surtout pas ce qu’il contient, ou vous trépasserez d’une mort effroyable. »

Ils tendirent ledit paquet au messager, sans qu’aucune expression ne vienne troubler leur visage de marbre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Portes de l'Isengard   Jeu 26 Oct 2006 - 10:11

Xack prit le sac sans exprimer aucun sentiment sur son visage. Il ne dit rien, ne fit aucun geste et s'empara du sac. Il l'attacha à la scelle du cheval et galopa hors de ces terres.

hrp/ Pardon, je n'avais pas vu qu'il y avait une réponse. Veuillez m'excuser./hrp
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Portes de l'Isengard   Mar 21 Nov 2006 - 18:48

Le général Golbag, précédant son armée, se trouvait devant les portes de l'Isengard. Ces portes marquaient l'entrée de la forteresse Orthanc, capitale de l'empire de Saroumane, serviteur de Melkor. L'Orc s'avança vers la porte, levant la bannière qu'il possédait au vent. Les lettres couleur or brillaient dans le ciel, de telle manière que même en Isengard on sentait la présence de Sauron. Puis Golbag, parla avec mépris au garde de la porte:

Garde!! Je suis Golbag, général de Sauron le serviteur de Melkor. Je précède actuellement les renforts promis par mon maitre à l'Istari Saroumane. Je t'ordonne de me conduire au magicien multicolore.

Le général ordonna aux troupes de se reposer le temps pour lui de rencontrer rapidement Saroumane. Ils repartiraient bientôt pour Lond Daer en Enedwaith et les soldats étaient fatigués du long voyage qu'ils avaient effectué...
Revenir en haut Aller en bas
Curunir
Istar porté disparu

avatar

Nombre de messages : 688
Age : 2016
Date d'inscription : 17/06/2006

Feuille de personnage
Race:
Possessions:
Statut:

MessageSujet: Re: Les Portes de l'Isengard   Mer 22 Nov 2006 - 18:20

Le garde, un Ourouk-Haï bien plus grand que n'importe quel soldat de la troupe de Golbag, répondit avec violence :

-" Ahaha ! Vous n'avez aucun ordre a nous donner. Nous vous ferons entrer si nous en avons envi. "

Plusieurs soldats se concertèrent alors, et l'Ourouk s'exclama au bout de quelques instants :

" C'est bon, vous pouvez entrer. Votre troupe peut se reposer ici, nous avons monté des tentes en attendant votre venue. En réalité...vous arrivez à un moment crucial. "

Ne précisant rien sur ses dernières paroles, le garde fit ouvrir la porte à l'envoyé du Mordor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Portes de l'Isengard   Mer 22 Nov 2006 - 18:57

Golbag donna l'ordre à ses troupes de se reposer dans les tentes installées et il demanda aux étendards de le suivre. Puis le général descendit de sa monture et pénétra dans le secteur d'Orthanc suivit des Ourouks. Les alentours étaient des souterrains compliqués mais un chemin menait droit des portes jusqu'à la tour. Il s'avança jusqu'aux portes de la tour et parla aux gardes:

Je souhaite voir Saroumane le Multicolore. Je viens du Mordor, je suis l'envoyé de Sauron pour soutenir l'Istari dans sa conquête de Lond Daer.Annoncez-moi à lui.

Golbag se sentait fort troublé, dans quelques temps il rencontrerait Saroumane. Il aura donc vu deux puissants Maïar en peu de temps, lui, un simple Orc qui était maintenant général. Il attendit la réaction des gardes et l'apparition du magicien.
Revenir en haut Aller en bas
Curunir
Istar porté disparu

avatar

Nombre de messages : 688
Age : 2016
Date d'inscription : 17/06/2006

Feuille de personnage
Race:
Possessions:
Statut:

MessageSujet: Re: Les Portes de l'Isengard   Ven 24 Nov 2006 - 5:24

Les gardes de la tour se regardèrent un instant.
Puis, quand l'un d'eux s'apprêta a répondre, la porte d'Ortanc s'ouvrit soudainement et un vieil homme, fort grand et aux allures des plus nobles, descendit les marches de l'édifice d'obsidienne.
Sa mine était soucieuse et il mit un certains temps avant de s'apercevoir de la présence de ladite compagnie d'orcs arborant les bannières du Mordor.
Un léger sourire lui vint alors au visage et il s'exclama avec sérieux :


-" Golbag, je présume ? Vos soldats sont enfin arrivés ! J'espère que votre voyage ne fut pas trop mouvementé. Veuillez me décrire la composition de vos troupes. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Portes de l'Isengard   Ven 24 Nov 2006 - 12:00

L'Orc vit les portes s'ouvrir et le magicien apparaitre. Il fut saisit d'une sensation de confiance envers la magicien, sensation due à sa soumission à Sauron le Sombre. Saroumane semblait fatigué par les problèmes qu'il avait mais son pouvoir se ressentait partout en territoire d'Isengard. Golbag s'inclina rapidement et se relevant il précisa au magicien:

Seigneur Saroumane. Je suis effectivement Golbag, envoyé de Sauron. Je suis à la tête d'une armée de 50000 Orcs particulièrement spécialisés dans la guérilla. Ces Orcs maitrisent tous le combat au corps à corps et le tir à distance. J'ai pour ordre de vous aider dans la récupération de Lond Daer tout en évitant les batailles rangées.

Golbag et ses troupes étaient prêts à se battre et leur rage envers les Hommes quels qu'ils soient augmentait chaque jour.
Revenir en haut Aller en bas
Curunir
Istar porté disparu

avatar

Nombre de messages : 688
Age : 2016
Date d'inscription : 17/06/2006

Feuille de personnage
Race:
Possessions:
Statut:

MessageSujet: Re: Les Portes de l'Isengard   Ven 24 Nov 2006 - 15:21

HRP / Saroumane n'est pas soumis à Sauron.^^ \HRP

Le magicien contempla un instant l'immense armée du Mordor et s'exclama :

-" Le Seigneur du Mordor n'a pas lésiné sur les renforts, et je l'en remercie. L'Isengard produit depuis quelques temps une armée secrète, et elle viendra vous rejoindre à Lond Daer d'ici peut. Mais le temps presse, hélas, et il serait bon que vous vous mettiez en route dès que possible. Je vous conseille personnellement de ne pas vous faire repérer par les armées du Gondor...une attaque surprise, quand toutes nos troupes seront rassemblées, sera ce qu'il y a de mieux. Si vous avez besoin de quoi que se soit, demandez donc aux officiers Ourouk. Que Melkor vous protège. "

Le vieil Istari s'enfonça ensuite dans les profondeurs de la citadelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Portes de l'Isengard   Ven 24 Nov 2006 - 16:33

(HRP: Je parlais de la soumission de Golbag à Sauron, désolé si c'est mal expliqué./:HRP)

Golbag écouta attentivement le magicien puis il prononça quelques mots:

Je partirais demain matin avec l'armée en direction de Lond Daer.

Puis s'adressant au capitaine de son armée qui le suivait:

Capitaine!! Nous camperons ce soir en Isengard, devant la grande tour Orthanc, que les soldats mangent et dorment, demain nous partons pour Lond Daer.

Le général s'en alla ensuite dans sa tente pour réfléchir, il n'avait jamais commandé un aussi grand nombre de soldats... Golbag tenta de se mettre en confiance pour le combat qui approchait puis lorsqu'il ressentit la seule impression qu'il gagnerait contre les Hommes il sortit manger...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Portes de l'Isengard   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Portes de l'Isengard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Portes de l'Isengard
» Armee de l'isengard
» [Modélisme] Troll d'Isengard.
» Troll d'Isengard
» Isengard vs Minas Tirith

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Le Seigneur des Anneaux :: Les royaumes humains (uniquement RP) :: Rohan :: Isengard-
Sauter vers: