Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 Le terrier du danseur de mots, orée de la forêt de Fangorn.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Le danseur de motsNombre de messages : 409
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2006

Feuille de personnage
Race: Poussière d'humain
Possessions: Vos souvenirs de lui
Statut:
Le danseur de mots
Barde Rohirrim

MessageSujet: Re: Le terrier du danseur de mots, orée de la forêt de Fangorn.   Le terrier du danseur de mots, orée de la forêt de Fangorn. - Page 5 EmptyDim 27 Juil 2008 - 9:56
L'EPERDU


Que s'est-il passé durant tout ce temps ? Et d'abord, combien de temps s'est écoulé ? Le danseur de mots ne le sait. Lorsqu'il ouvre les yeux, la neige a disparu. S'il n'y avait que la neige...Il est à la limite de fangörn et deux ents se tiennent face à lui.


Une fleur vénéneuse inspire le "barde sylvain" dans sa quête
Le terrier du danseur de mots, orée de la forêt de Fangorn. - Page 5 Edelwe12
l'homme garde en lui ce qui le pousse.


Dernière édition par Le danseur de mots le Sam 9 Aoû 2008 - 18:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2347-le-danseur-de-mots
Le danseur de motsNombre de messages : 409
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2006

Feuille de personnage
Race: Poussière d'humain
Possessions: Vos souvenirs de lui
Statut:
Le danseur de mots
Barde Rohirrim

MessageSujet: Re: Le terrier du danseur de mots, orée de la forêt de Fangorn.   Le terrier du danseur de mots, orée de la forêt de Fangorn. - Page 5 EmptyVen 1 Aoû 2008 - 19:57
Face à lui, deux ents. Les senteurs particulières des prés qui bordent Fangörn cognent, leur parfum d’été indique le temps passé, plus d'une saison... Dans leur regard végétal qu’il reconnait, il lit résignation et tristesse. A vrai dire, ce qu’ils vont annoncer, il s’en doute déjà. Mais les ents sont lents à la construction des phrases. Et puis autre chose l’arrête pour le moment. A leurs pieds, de la mousse naissante, très humide, bruisse en se transformant peu à peu. Métamorphose funèbre. Des edelweiss, fleurs éternelles, apparaissent comme par miracle. Mais leurs pétales sont noirs. Et frappés d’un coup par un liquide venu d’en haut. La grosse goutte est tombée de son œil. L’ent pleure en silence.

- Tu es vraiment des nôtres désormais Egard….

Le plus jeune a enfin levé le voile. En d’autres circonstances, le danseur de mots aurait été flatté par cette déclaration. Il n’est pas courant pour un humain d’être élevé au rang des géants. Honneur magnifique. Pourtant, ce qui l’intrigue dans ce tableau est qu’il n’a rien fait de nouveau pour en être digne. Et les larmes créatrices du doyen de Fangörn ne lui disent qu’une chose. Ce qui lui fait mériter cet honneur est de mauvaise augure. Citoyen-arbre, il prend avec lui le destin tout entier de ses nouveaux frères d’armes.

-…puisque tu es comme nous en quête de la femme.

Instantanément, il perce le secret des pensées entiques. La fée a disparu. Dans son réveil, il n’y avait pas encore pensé. Comme si les quelques heures qui venaient de s’écouler avec elle, une centaine, à peine plus, n’avaient été qu’un long rêve. D’un coup, le temps s’est contracté. Au diable la question de savoir combien de temps a duré le sommeil, depuis la fonte des neiges. Ce qui prend le pas sur le reste, c’est la disparition. Pourquoi ? Pour où ? Comment ? Les questions s’empilent comme les feuilles mortes à l’automne. Etrangement, Egard n’est pas abattu. Il aurait toutes les raisons de s’effondrer. C’est une paralysie bien plus sournoise qui le prend. Hébété, il ose à peine questionner les feuillus. Digne. Rester digne. Alors le danseur de mots va vers la fleur noire et tout en l’observant, il demande.

- Quelle magie peut bien générer pareille beauté ?

Après une hésitation de plus de 20 minutes, le doyen ent explique que le deuil accouche parfois dans Fangörn de nouvelles variétés de plantes. C’est affaire de circonstances. Qu’importent les détails, Egard répond que d’un malheur naît souvent un nouveau jour.

- S’il faut donner un nom à celle-ci, ce serait bienvenu qu’elle se nomme Louve. Le noir lui va très bien.

Quand un ent frisonne, ce sont des centaines de feuilles qui bruissent. Et le bruit engendré est caractéristique. Le doyen se penche bientôt et finit par murmurer.

- Ainsi voici la louve, petite et au noir si intense ; duveteuse et provocante, sidérale. Souvenir de la femme du danseur de mots

Puis, se tournant vers Egard, l’ent poursuit.

- Egard, sois sûr qu’un jour proche, des milliers de louves fleuriront Fangörn. Egard, tu dois la retrouver pour achever l’histoire. Comme tu le sais, nous autre avons perdu nos femmes, ton combat est le nôtre. Mais toi, tu le peux. Elle existe, quelque part. Retrouve la Egard. Retrouve la pour nous tous.

Tandis que la mission prend forme par ces mots, une troisième louve vient de sortir de la mousse.

- Ce qui est arrivé, nous ne pouvons te le révéler. La nature ne doit pas être contrecarrée…

Le plus jeune, l’ami d’Egard, inaugure brutalement la liste des énigmes.
Ainsi, le temps a passé. Depuis quand est-il à nouveau seul ? A-t-elle fui ? L’a-t-on kidnappé ? Les ents savent-ils des choses qu’ils ne peuvent dire ? Au fond de lui, le barde sent qu’il lui faut partir avant d’y être forcé. Il subodore qu’il est de trop désormais. Une force lui dicte sa conduite du moment face aux ents. Lui qui a toujours su les comprendre, se faire accepter d’eux, a la conviction qu’il ne doit pas s’attarder. Non pas qu’il soit chassé gentiment. Les choses vont ainsi dans la forêt magique. Son temps est venu de la quitter. Après tout, elle l’a accueilli durant de très longs mois. Des années.
Chacun de nous porte en lui un boisseau de mystères. Alors, imaginons ce qu’il en est des ents millénaires…pire encore, d’une forêt entière. Il lui faut accepter de partir sans en savoir plus. De toute manière, il a appris à leurs côtés la patience. Bien souvent, les réponses arrivent en leur temps, lorsque l’homme est prêt à les comprendre. Et puis, rester alors qu’elle n’est plus là, à quoi bon ? La seule différence est qu’il pourrait avoir une piste. A part ça…il ne se voit pas les questionner, ce serait inapproprié
Alors Egard se range à leur avis. Et demande juste une dernière faveur en guise d’au revoir.

- Puis-je cueillir la première Louve ?


Une fleur vénéneuse inspire le "barde sylvain" dans sa quête
Le terrier du danseur de mots, orée de la forêt de Fangorn. - Page 5 Edelwe12
l'homme garde en lui ce qui le pousse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2347-le-danseur-de-mots
Le danseur de motsNombre de messages : 409
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2006

Feuille de personnage
Race: Poussière d'humain
Possessions: Vos souvenirs de lui
Statut:
Le danseur de mots
Barde Rohirrim

MessageSujet: Re: Le terrier du danseur de mots, orée de la forêt de Fangorn.   Le terrier du danseur de mots, orée de la forêt de Fangorn. - Page 5 EmptySam 2 Aoû 2008 - 23:22
L'homme a perdu face humaine. Il est désormais, aux yeux de tous, un halo. On ne le distingue plus pour ce qu'il est. sauf à croire qu'il est un ent...
Ainsi était le danseur de mots....

Le terrier du danseur de mots, orée de la forêt de Fangorn. - Page 5 Avatar14


Ainsi est-il pour encore quelque temps...

Le terrier du danseur de mots, orée de la forêt de Fangorn. - Page 5 Avatar15



Mais cela ne durera pas. Son image disparaitra de la mémoire des hommes comme de celle des ents. Son ombre deviendra un murmure à l'horizon...car seul l'amour détermine ta réalité. Mais le souvenir s'estompe. Comment le danseur de mots pourra-t-il garder en lui l'image de sa fée ? Son coeur sera-t-il assez puissant pour la conserver à jamais ? Nul ne le sait...Entre temps, il est devenu arbre.


Une fleur vénéneuse inspire le "barde sylvain" dans sa quête
Le terrier du danseur de mots, orée de la forêt de Fangorn. - Page 5 Edelwe12
l'homme garde en lui ce qui le pousse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2347-le-danseur-de-mots
Le danseur de motsNombre de messages : 409
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2006

Feuille de personnage
Race: Poussière d'humain
Possessions: Vos souvenirs de lui
Statut:
Le danseur de mots
Barde Rohirrim

MessageSujet: Re: Le terrier du danseur de mots, orée de la forêt de Fangorn.   Le terrier du danseur de mots, orée de la forêt de Fangorn. - Page 5 EmptyLun 4 Aoû 2008 - 0:19
- Tu dois partir homme du Rohan. Ton temps parmi nous s'est écoulé. Chercher l'elixir guérisseur et nous le ramener comme tu as promis d'agir dans tes nombreux poèmes. Ta fleur dans la main est le seul lien avec nous, le lien de vie. Protège là et ne dis rien à quiconque de ton fardeau. N'use plus de ton art que pour la retrouver. Le parfum s'est dissipé, à toi d'en reconstituer l'essence comme nous tentons de le faire pour nos essences végétales...Pars et ne te retourne pas.

Egard, ami fidèle en tout, obéit et se mit en marche en prenant soin de ranger la fleur entre deux petits bouts de cuir. Et de l'étoffe. Il porterait sur lui, à la place du coeur, cet étendard intime. Il ne put s'empêcher de se retourner pourtant, juste pour leur dire :

- Boooooooooooooooooooooeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeender.

Ce qui en entique devait signifier quelque au revoir fraternel. Bientôt, les deux ents n'eurent plus comme vision que celle d'un humain au milieu de la plaine. Il récita pour lui même un poème que le doyen lui avait soufflé un jour. Un hymne à Fangörn qui l'avait recueilli durant ces années de folie intime. Egard, bien malgré lui, revenait au pays des hommes.

Cliquer ici pour lire la strophe suivante de l'histoire


Une fleur vénéneuse inspire le "barde sylvain" dans sa quête
Le terrier du danseur de mots, orée de la forêt de Fangorn. - Page 5 Edelwe12
l'homme garde en lui ce qui le pousse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2347-le-danseur-de-mots
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le terrier du danseur de mots, orée de la forêt de Fangorn.   Le terrier du danseur de mots, orée de la forêt de Fangorn. - Page 5 Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Le terrier du danseur de mots, orée de la forêt de Fangorn.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

 Sujets similaires

-
» Ces mots farfelus de la langue française...
» A qui sait comprendre, peu de mots suffisent ▬ Charlie et Chase
» NU recrute... des jeux des mots.
» Le Bull Terrier
» Ginella - Quand les mots manquent, les larmes font le reste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: Le terrier du danseur de mots, orée de la forêt de Fangorn. - Page 5 N448 :: Les archives :: Archives des Royaumes Perdus-