Forum RP : Le Seigneur des Anneaux
Étrangers venu d'ailleurs, prenez part à l'aventure et combattez,... mais surtout venez vous amuser! Rejoignez-nous!



 
AccueilPortailS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez | 
 

 Le campement de Toranur en Isengard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Toranur
Pas encore de rang... mais ça arrive !
avatar

Nombre de messages : 1366
Age : 28
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: Le campement de Toranur en Isengard   Mar 20 Fév 2007 - 9:53

Toranur regardait toujours Raya en proie à ses débats intérieurs.Puis,le regard de la jeune femme se fit moins fuyant et elle vint se serrer dans ses bras en lui répondant.Toranur en ressentit une brève gêne car il ne savait pas très bien encore comment la considérer.Cependant,les mains de Raya se mirent alors à le masser et l'homme de guerre se laissa un instant aller,fermant un instant les yeux pour que ses muscles se détendent.
C'est alors que la jeune femme l'embrassa furtivement en lui demandant s'il regrettait de l'avoir connu.
Rouvrant les yeux pendant qu'elle riait,il répondit à son étreinte et dit:

"Je te l'ai déjà dit.Je n'ai jamais regretté aucun acte.Et celui de t'avoir connu est bien celui que je vais le moins regretter."


Dit-il avec un sourire espiègle.Le sourire qu'elle lui rendit alors fut éclatant et le général sentit son coeur s'arréter de battre.Il l'embrasssa alors passionément et s'arrachant à son étreinte,il la contempla.Elle le remercia et se tourna pour aller se changer.
Se dévétant sans gêne devant lui,l'homme de guerre put voir avec grand détail le corp nu de la jeune femme,plein de promesses futures.Mais une robe noire,bien que mettant la jeune femme en valeur,vint recouvrir le tout.
Apparement,la cicatrice avait cessé de saigner,et Toranur en fut ravi.Même si il avait l'habitude,le sang était difficile à nettoyer.

Repassant devant lui,la jeune femme fit attarder ses doigts sur son visage et lui demanda doucement:

- Au fait, vous avez l’air comme absorbé par vos pensée tout à l’heure quand je vous parlais, qu’aviez vous ?


Cela eut pour effet de ramener le général à l'instant présent et à ses devoirs.

"Le magicien Saroumane m'a contacté.Il veut que je prenne le commandement de son armée à Long Edain.Aussi,dans deux heures,je suis parti."

Devant l'air abattu de la jeune femme qui dut penser qu'il l'abandonnait,il s'avança vers elle et la prit dans ses bras.

"Mais ne t'inquiète pas.La mort ne peut m'atteindre tant que je n'ai pas accompli ma mission.Et puis,tu seras là..."

Ajouta-t-il dans un murmure.Puis,s'arrachant à son étreinte,il dit d'une voix autoritaire:

"Raya,es tu prête à rejoindre la meilleure compagnie du Mordor?Es tu prête à préter serment d'obéissance à son chef Toranur et à accompir ses ordres partout et en tout lieu pour la plus grande gloire de Sauron?"

C'était ainsi que se faisait le serment pour rejoindre la troupe,et quand bien même aurait-il une relation trouble avec la jeune femme,il se refusait à aller au favoritisme sans connaître ces capacités.Même si une aprtie entière de son être lui criait de lui faire confiance et de ne aps la soumettre si tôt à un tel serment.




Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
Raya
Pas encore de rang... mais ça arrive !
avatar

Nombre de messages : 204
Age : 28
Date d'inscription : 20/10/2006

Feuille de personnage
Race: Orientale
Possessions:
Statut:

MessageSujet: Re: Le campement de Toranur en Isengard   Mer 21 Fév 2007 - 10:42

Raya eut un petit sourire après l’entente des paroles de Toranur, ainsi elle allait combattre aux côtés d’un homme du Mordor…
Sa cicatrice ne saignait plus désormais…
Puis elle se leva brutalement et plaqua l’homme de guerre sur la couchette avec un sourire carnassier, et un regard fripon. Au dessus de lui, elle pouvait admirer ses traits, alors que lui pouvait contempler les siens, et pas qu’eux d’ailleurs…


- C’est à toi que j’obéirai… à condition que tu m’obéisses à moi aussi d’une certaine manière… fait attention, je suis un petit fennec au caractère bien trempé… je mords, et je griffe…


Il y eut un silence, jusqu’à ce que la jeune femme pouffe de rire sur le torse du général. Puis, elle se remit sur lui en le regardant avec tendresse.

- Je voudrais me battre à tes côtés, partout et en tout lieu… même ici…

Elle eut un sourire au coin des lèvres, puis se pencha sur lui, les lèvres près des siennes. Puis lui murmura une phrase, presque inaudible.


- On peut en faire des choses en deux heures… que me proposes-tu beau guerrier…? Ou devrais-je dire… « Chef »…




Within Temptation - Hand Of Sorrow
Dimmu Borgir - Gateways (Orchestral Version)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2020-les-chroniques-du-
Toranur
Pas encore de rang... mais ça arrive !
avatar

Nombre de messages : 1366
Age : 28
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: Le campement de Toranur en Isengard   Jeu 22 Fév 2007 - 21:15

Son retour sur la couchette n'étonna pas vraiment le général.Il avait ainsi une vue attrayante et pouvait respirer à loisir le parfum de la jeune femme qui semblait lui faire chavirer les sens.
Un fennec?Tiens tiens,n'était ce pas une de ces petites créatures du désert très douce en apparence mais qui pouvait effectivement se montrer très désobligeante?
Si c'était le cas,il semblait bien correspondre au caractère de la jeune femme.

Mais le général se sentit géné lorsque Raya,s'allongeant sur lui,lui fit une sorte d'engagement,un peu trop rapide pour le jeune général qui malgré son expérience,restait novice dans ce domaine des sentiments.Cependant,la proposition sussurée et non avouée de la jeune femme lui en fit vite oublier la gravité et il s'apprétait à se laisseraller quand soudain son esprit sonna l'alerte.
En effet,il devait partir dans deux heures,mais sa troupe n'était pas encore au courant.
Oubliant alors ses pseudo projets,Toranur inversa les positions et posant un baiser sur le cou de la jeune femme,il se releva et di:

"Je suis navré mais le devoir m'appelle.Il faut que j'aille motiver toute cette troupe qui sommeille dehors et préparer la bataille qui s'annonce."

Se levant,il se dirigea vers les pièces de son armures,éparses,qu'il comença à rassembler.
Cependant,relevant la tête,il sourit et ajouta:

"Mais rassures toi petit fennec,ceci n'est que partie remise."

Revetant ses armes avec quelques difficultés car seul pour poser les multiples pièces qui devaient former les 25 kg d'armure,il ajouta cette fois sans sourire mais avec son air habituel:

"Je vais te faire présenter à ta nouvelle compagnie.Dans deux heures,c'est avec cette dernière que tu partiras.Et ce soir,si tu le désires..."

Il s'était rapproché à novueau de la jeune femmet lui prit le visage entre ses mains chaudes et fermes.

"...Nous pourrons passer notre première nuit ensemble."


Puis Toranur finit de s'appréter sans véritablement attendre de réponse et sortit de la tente.
L'air frais de l'aube naissante lui fit du bien,semblant le revigorer complètement en plus du premier vrai repos qu'il ait pris depuis des semaines.
Glones était là,semblant avoir attendu les instructions de Toranur et ce dernier s'en sentit un peu honteux encore une fois.Il avait failli à ses devoirs.Peu importe,il était le chef et pouvait donc bien se permettre quelques extras.
S'adressant avec autorité mais dépourvu de la rudesse de tout l'heure,il dit:

"Glones,rassemble 40 nains et l'escousade contenant les ciq femmes que tu devais m'amener.Nous partons à Long Edain mener un siège pour le seigneur Saroumane."

"A vos ordres.Et vos instructions pour le reste de la troupe?"

"Ne t'en inquiète pas,je vais donner le commandement en prsonne à mon second."


"Bien sir.Gloire à Melkor."

Le nain s'enfonça dans l'obscurité et Toranur se dirigea vers un tente récemment montée dans laquelle reposait son second Isnak qui l'avait attendu lors de leur fuite du Brethil.
Pénétrant dans la tente sans se faire annoncer,il y eut un peu de remue ménage lorsque tout les hommes comprirent la situation et tentèrent de se mettre au garde à vous.
Les passant en revue les hommes rassemblés de son oeil autoritaire,il ne dit rien jusqu'à ce qu'il arrive devant Isnak.Là,le contemplant de pied en cap il dit:

"Lieutenant Isnak,malgré cette tenue déplorable..."

Isnak était en uniforme complet,ses armes lustrées mais n'avait pas pris le temps de nettoyer sa tenue.

"...Je vous confie le commandement de cette troupe.Je dois partir à Long Edain mener le siège.Pendant ce temps,vous devrez rassembler nos hommes revenu du Brethil et lorsque vous les rassemblerez et viendrez me rejoindre.Rompez."

Isnak ne répondit pas,habitué à ce que son chef lui confie les tâches de logistique.
Toranur sortit et entra dans une autre tente.Réveillant un homme discrètement,il lui dit:

"Va voir le magicien et portes lui ces documents.Et ne traines pas."

Toranur continua alors sa ronde,poussant de la voix là ou sa allait trop lentement,aidant de ses bras lorsque cela était nécessaire,se dépensant sans compter étant aprtout et nulle part comme il était toujours.Le chef,voilà ce qu'il était et voici quel était son maître mot.

En deux heures,les cinquante cavaliers furent prêt au départ.Cherchant Raya des yeux,Toranur fit signeet la colonne s'ébranla dans cet air frais de l'aube naissante.




Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
Raya
Pas encore de rang... mais ça arrive !
avatar

Nombre de messages : 204
Age : 28
Date d'inscription : 20/10/2006

Feuille de personnage
Race: Orientale
Possessions:
Statut:

MessageSujet: Re: Le campement de Toranur en Isengard   Ven 23 Fév 2007 - 15:25

Alors que Toranur exécutait ses propres devoirs, Raya faisait les siens : alors qu’il fut partit dehors sans attendre sa réponse à la question si elle voulait passer la nuit avec lui, elle se leva, puis pris ses affaires qui n’étaient autres que ces morceaux d’armures, ces armes et ces quelques vêtements. Près du campement, un peu isolé, il y avait une rivière ; la jeune femme ne ce soucia pas une seconde de ce qui pourrait l’entourer, et s’y baigna environ une demi-heure ; c’est une des choses qu’elle adorait… l’eau était comme une caresse sur la peau brune de la jeune guerrière, qui nageait de temps à autre.
Une fois « lavée », elle remit une de ses robes, celle qu’elle préférait : sa robe de toile beige, qu’elle revêtait très souvent lors des combats, brossa sa longue chevelure, maquilla ses yeux avec un morceau de charbon qu’elle gardait près d’elle, puis s’entraina avec sa double-faux sur des arbres alentours. En même temps qu’elle assenait des coups sur l’écorce, elle se demandait ce qui allait lui arriver au sein des troupes du Mordor, et surtout, avec Toranur… Lorsqu’il l’appela « petit fennec », elle n’avait pas tellement approuvée, mais surement qu’elle allait s’y faire au fil du temps…
Son entraînement sauvage dura près d’une heure.

Raya revêtit son « armure » et se dirigea vers le campement en attachant sa beau de bison autour d’elle. Elle en profita également pour amadouer un magnifique étalon au pelage noir profond, à la crinière lisse et le regard noir ; ce genre de cheval lui rappelait la force de son père.



Un fois arrivée sur sa nouvelle monture, elle vit environ 50 cavaliers amassés, sans aucun doute autour de Toranur. Elle s’avança et remarqua tout de suite la foule s’écarter, la laissant face à face avec le général. La jeune femme croisa son regard, celui de son chef, différent de celui qu’elle avait pu voir dans la tente. Il était sérieux, et stoïque… elle repensa à la ce qu’il lui avait dit :

« Et ce soir, si tu le désires...Nous pourrons passer notre première nuit ensemble ».
Elle eut un petit sourire, et sortit sa double-faux de son sac de toile, le regardant toujours intensément dans les yeux, avec un petit air de défi, assise comme un homme sur son cheval.

- J’attends vos ordres, « Chef »…

Ses paroles sonnaient comme un « oui » à la question que Toranur lui avait donnée, empreint de malice mais d’un certain sérieux, ce qui laissai sous-entendre qu’elle attendait de lui le même sérieux à son égard. A la fin de sa réponse, elle frotta vivement au sol la lame de son arme, ce qui la fit s’enflammer avec un bruit métallique, sans toucher l’animal qu’elle chevauchait : la lame était imbibée de graisse humaine, à force d’avoir servie à mettre fin à plusieurs centaines de vies…
Quelques brins d’herbes brulaient au sol, alors que le silence régnait, alors que Raya descendait de sa monture, pour mieux regarder la maréchal du Mordor…




Within Temptation - Hand Of Sorrow
Dimmu Borgir - Gateways (Orchestral Version)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2020-les-chroniques-du-
Toranur
Pas encore de rang... mais ça arrive !
avatar

Nombre de messages : 1366
Age : 28
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: Le campement de Toranur en Isengard   Ven 23 Fév 2007 - 18:35

Toranur regarda la jeune femme s'avancer et constata avec agacement qu'on lui laissait le passage.
Si il pouvait s'admettre qu'elle était différente de toutes les femmes qu'il avait rencontré,le fait que ses hommes la considèrent déjà comme sa maîtresse et la privilégie en tant que tel l'agaça très fortement.
Elle lui dit alors avec son air taquin habituel qui la caractérisait et dont le général appréciait le jeu:

- J’attends vos ordres, « Chef »…

L'attitude provocante de la femme non seulement avec son arme mais le ton de ses paroles contrasta étrangement avec la tenue militaire et disciplinée des personnes de la troupe et déplut,non pas au Toranr tendre et attentionné envers cette femme,mais à l'autre partie de sa personnalité qui était le froid général du Mordor qui exigeait une tenue impeccable à tout moment et une discipline de la guerre absolue.
Aussi,si il avait très envie de rire de ses paroles,il était le chef et l'ordre établi devait perdurer.Soit cette femme s'y plierait,soit Toranur devrait prendre des mesures draconiennes.
Jaugeant son équipement de pied en cap,il répondit de son air hautain:

"Cette manière de m'appeler ne sied guère en société.Vous devrez désormais m'appeler seigneur,sire ou général.En aucun cas chef qui est au mieux,le grade d'un capitaine."

Tournant bride avec sa monture,il lui tourna le dos en ajoutant:

"De plus,à notre prochain campement,vous passerez chez l'armurier pour qu'il complète votre armure de manière appropriée et veillerait désormais à tenir votre tenue en meilleur état que celle que je vois."


C'était des propos bien injuste et Toranur le savait.Raya ne connaissait pas encore les rudiments du camp et le général aurait du être moins dur avec elle.
Mais si une partie entière de lui même avait sombré sous le charme de la jeune femme,un ilot de résistance de sa volonté subsistait et refusait de reconnaitre sa faiblesse.
Sans rien ajouter,Toranur donna le signe du départ et toute la troupe s'ébranla lourdement dans l'aube naissante.

Neuf femmes s'approchèrent de Raya et la plus grande d'entre elle lui dit:

"C'est toi Raya?Glones nous a dit que tu faisais désormais partie de l'escouade.Bienvenue parmi nous."

La femme suivit alors le regard de Raya qui était fixé sur le dos du général qui s'éloignait déjà.

"T'en fais pas.Il est toujours comme ça.On dirait quand il nous passe en revue qu'il a peur du sale."


Elle et les autres femmes rirent de bon coeur.Celle qui parlait depuis tout à l'heure dit encore:

"Je suis Yasmine du Harad et donc ton sergent.Bon,faudrait pas qu'on traine à partir.Allez les filles,en formation!"

Et les neuf femmes prirent alros position en fin de colonne,laissant une place de libre pour Raya.
(suite dans voyages de Toranur.)




Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le campement de Toranur en Isengard   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le campement de Toranur en Isengard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Armee de l'isengard
» [Modélisme] Troll d'Isengard.
» Troll d'Isengard
» Isengard vs Minas Tirith
» armée Isengard avec allie gobelin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Le Seigneur des Anneaux :: Divers (uniquement RP) :: Fosse abyssale des Sept enfers démoniaques :: RPs des Royaumes Humains :: Archives de l'Isengard-
Sauter vers: