Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez | .
 

 Plaine du Lamedon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Plaine du Lamedon   Lun 15 Oct 2007 - 16:34
Univen était plus fatigué que jamais, sa blessure avait empirée. Le pansement improvisé qu'il s'était conçut s'était usé et ne servait plus vraiment à grand chose. Son dos était taché de sang le long de la colonne vertébrale. Il lui falait du secour!

Il s'appuya alors sur le tronc d'un pin, épuisé, éssouflé et meurtris. Puis, il s'asseya précautieusement sur l'herbe humide que le vent brassait délicatement.

"Il faut que j'atteigne un village..."

Noyé dans sa souffrance, il oublia le paysage et le bruit qui l'entourait, en tombant dans un sommeil agité...
Revenir en haut Aller en bas
MetathraïnNombre de messages : 1286
Age : 31
Date d'inscription : 14/06/2005

Feuille de personnage
Race: Homme
Possessions: Le Livre des Métamorphoses
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Seigneur de guerre

MessageSujet: Re: Plaine du Lamedon   Lun 15 Oct 2007 - 23:46
L'indien avait salué la terre d'un grand mouvement de bras. Il ramassa quelques brindilles tout en regardant la brume se lever. Les rayons du soleil sécheraient bientôt l'herbe grasse en engendrant de longues masses de vapeurs blanches. Elles iraient gonfler les quelques tertres perçant la plaine vers le ciel.
Un vent d'aurore résonna à son oreille. La lumière frappa son regard et fit luir ses peintures de guerre.
Il s'approcha d'un petit tas de bois et déposa les brindilles. De la peaume de sa main,il fit glisser lentement une poudre jaune. Puis l'étincelle d'un briquet enflamma le bois humide. Les branches sifflaient en crachant l'eau de leur corps effilé, le feu crépitait sous le souffle d'Epixarkoïs. Bientôt une longue flamme s'étira de la terre.
Sur les pierre bordant le brasier, l'indien fit cuire des morceau de pain sec qu'il avait trempé dans l'humide désert vert. Bientôt il put contempler le vide en machant des morceau de pain chaud.

Le soleil atteignait son zénith. Epixarkoïs avait chevauché plusieurs lieux depuis le matin. Il fixait l'horizon courbe en repenssant à ses forêts du Sud. Jamais celles-ci ne quittaient son esprit. Elles étaient omniprésente. L'indien les avait enfermé dans son regard et il lui suffisait de fermer les yeux pour mieux les contempler.
Son chemin était Minas Tirith, un lieu où il espérait trouver des légendes sur les Pierres de Vision.

Vers le soir, il entra dans une région couverte d'arbres éparses, beaucoup d'arbres aux longues aiguilles et à la résine sucré. Il avançait ainsi posant son regard sur chaque arbre, en appréciant la noblesse, la couleur, l'odeur, ou le bruit. Mais il fut interompu dans ses observations par la vue d'une masse adossé à un arbre.
Il descendit de cheval, frappant à peine le sol dans sa chute, et marcha lentement vers ce qui semblait être un guerrier épuisé. Il le fixa un instant, puis lui versa de l'eau sur le visage pour débarbouiller le sang qui maculait sa figure. D'un seul geste il le souleva et alla le déposer plié en deux sur la selle de son cheval. Puis il reprit la route.

Le soir lorsque Univen ouvrit les yeux, il se trouvait alongé près d'un feu de camp. L'indien était là, faisant bouillir quelque chose sur le feu. Il tourna ses yeux vers lui et laissi s'écouler le silence un moment.


-Ca va mieux? Je t'ai trouvé au pied d'un arbre, et je t'ai porté sur ma monture jusqu'ici. Ta blessure est grave, mais je pense que tu t'en sortira. Avec de bons soins tu devrais retrouver tes forces d'ici une vingtaine de jours. Comment te nommes tu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4788-le-livre-des-metam
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Plaine du Lamedon   Mer 17 Oct 2007 - 15:55
La tête d'Univen était lourde, perdant un peu de sa lucidité. Où était-il? Rêvait-il? Etait-il mort? Une douleur affligeante calma sa stupeur vers le crâne. Il passa en revue son corps blessé d'un oeil blasé en remarquant, un peu étourdit, que ses habits étaient maintenant plus présentables. En effet, bon nombre de tâches rougeatres avaient disparues à son insu.

Il leva la tête, essayant de comprendre ce qu'il se passait autour de lui. Un homme aux allures peu communes le fixait en mijotant quelque chose sur un feu de camp. Alors, il parla. Le mercenaire ne comprit, malgré sa fatigue, qu'une partie des dires de l'indien. Il essaya tout de même d'y répondre au mieux.


-... Mon nom...? Euh... Univen. Vous m'avez donc soigné, je vous remercie, je croyais être mort. Mais, pourquoi m'avez vous soigné? Non pas que je sois contre une quelconque aide mais, vous auriez pu tomber sur une personne dangereuse...

Le mercenaire se trouvait à cet instant un peu ironique. N'était-ce pas lui qui avait abattu de sang froid trois hommes pour un simple amusement? Il se retint de sourire et baissa les yeux, de peur que l'on puisse déceler la moindre vérité dans ses pupilles.
Revenir en haut Aller en bas
MetathraïnNombre de messages : 1286
Age : 31
Date d'inscription : 14/06/2005

Feuille de personnage
Race: Homme
Possessions: Le Livre des Métamorphoses
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Seigneur de guerre

MessageSujet: Re: Plaine du Lamedon   Jeu 18 Oct 2007 - 15:45
L'indien s'amusa des mots d'Univen. L'indien n'était certe pas un grand guerrier, mais il savait reconnaitre les gens à leur regard. Et celui d'Univen mentait. Mais peu lui importait. Il savait être clair.

-Une personne dangereuse!...Peut être que je suis la personne dangereuse. Et dans ce cas c'est à toi de trembler. Mais rassure toi. Si je t'ai porté là c'est dans un but. J'ai traîné mes pas sur nombres de terres, des royaumes elfes aux contrés lointaines de l'Extrême Harad. Et je connais le visages des peuples. Et le tient ne me semble pas hostile. Du moins pour le moment, car tu n'est pas apte à te battre, et je n'ai donc rien à craindre. Si je t'ai receuilli, c'est parce qu'à mon tour j'attend que tu me rende un service. Je ne sais lequel pour le moment. Mais tôt ou tard, je viendrais te réclamer ce service.
Pour le moment je terminerai ma tâche qui consiste à aller à Minas Tirith pour en apprendre plus sur les Pierres de Vision. Je peux t'emmener, j'ai deux montures, si tu le souhaite. Mais peut être peut dèjà m'apporter des informations sur mes recherches...?


Epixarkoïs se leva et se tint droit et fier. Sa stature était imposante de par sa grande taille et le mélange des peintures de guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4788-le-livre-des-metam
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Plaine du Lamedon   Jeu 18 Oct 2007 - 18:17
Le sifflement d'une brise interrompit la discution, ce qui laissa un instant de reflexion pour le mercenaire. Une dette, disait l'Indien? Cette pensée ne lui plaisait guère, il avait toujours voulut garder une certaine indépendance face à tout, et le voilà dans le cas totalement contraire. Il pouvait continuer de suivre son idéologie en laissant l'Indien s'en aller seul, et enfin, tenter d'oublier ces moments de faiblesses. Il hésita longuement... et puis qu'allait-il faire à Minas Tirith, il n'avait jamais entendu parlé de quelconques pierres de visions, mise à part dans certains contes de fées sans importances qu'il ne prit aucunement en compte. Il esquissa un sourire de gêne puis se décida enfin à se prononcer.

-Je n'ai jamais entendu de tels objets... navré...

Il resta encore silencieux un court instant, mais la réponse n'allait pas tarder à sortir d'elle même de sa propre bouche.

-Bien, j'irais à Minas Tirith, bien que je ne sache pas ce que je pourrais y faire...

Il se tut, stupéfait de son choix. Il baissa de nouveau les yeux, de fatigue et contemplant le sol d'un air indifférent, oubliant sa décision fâcheuse. Après tout, il ne pourrait pas tout le temps rester maître de son mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
MetathraïnNombre de messages : 1286
Age : 31
Date d'inscription : 14/06/2005

Feuille de personnage
Race: Homme
Possessions: Le Livre des Métamorphoses
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Seigneur de guerre

MessageSujet: Re: Plaine du Lamedon   Jeu 18 Oct 2007 - 21:09
Epixarkoïs tourna son regard vers le feu, puis vers la fumée grimpant à la cime des arbres noires. Les étoiles brillaient ça et là au milieu des trous perçant le voile obscure. L'indien détacha un cours morceau de parchemin trouvé au milieu des étoffes couvrant son bras. Il lut quelques mots dans une langue qu'Univen Yrishô connaissait bien. Il s'agissait d'un poème parlant de pierre de vision. L'indien s'interrompit un instant, puis du bout des lèvres se remit à parler, comme s'il craignait d'être entendu de quelques oreilles à l'écoute.

-Les Pierres de Vision sont des objet rond dans lesquels, selon les légendes des hommes et des elfes, on peut observer le monde qui nous entoure, et cela à plusieurs centaines de lieux. On peut ainsi rechercher des choses que l'on désire ardemment. Je souhaite me procurer l'une de ces pierres. Il en existe sept. Mais je ne sais encore où elles se trouvent. Il est certain que certaines sont gardé par de puissants royaumes, et il serait vain d'essayer de leur prendre. Mais, dans une certaine mesure, il est peut être possible de les "emprunter". TOujours est il que je dois localiser leur places et que je pense trouver ces informations à Minas Tirith. Je n'aime guère ce royaume, mais je pense qu'ils nous laisserons en paix.
Nous reprendrons la route demain, j'espère être en vue des murs de la cité blanches avant la tombée du jour.


Il ramassa quelques branches qu'il jetta sur le feu, provoquant un jaillissement d'étincelles rouges qui allèrent se perdre dans les branches d'ombre.

-Pour l'heure il faut dormir.

Ce disant il reposa sa tête dur une selle et ferma les yeux, écoutant le chant de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4788-le-livre-des-metam
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Plaine du Lamedon   Sam 20 Oct 2007 - 15:34
"Les pierres des visions?"pensa le mercenaire." Alors cela existe...? C'est bien étrange, moi qui n'en faisait qu'un simple mythe..."

Il ne répondit rien en échange de ces paroles ambitieuses, ne trouvant pas de réponse correcte à formuler. Il finit par s'assoupir d'un sommeil lourd, toujours affaiblit par ses blessures.

Il se réveilla tôt au matin, par un nuage de cendre qui emanait de l'ancier bûcher, porté par le vent frais de l'aube. Il sursauta, en se mettant dans une position plus adéquate pour ne pas se prendre la poussière en pleine face. Il aperçu alors que l'indien était déjà levé, lui tournant le dos.


-Va-t-on enfin partir?
Revenir en haut Aller en bas
MetathraïnNombre de messages : 1286
Age : 31
Date d'inscription : 14/06/2005

Feuille de personnage
Race: Homme
Possessions: Le Livre des Métamorphoses
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Seigneur de guerre

MessageSujet: Re: Plaine du Lamedon   Dim 21 Oct 2007 - 21:23
Se retournant l'indien jetta une selle à Univen. Ce dernier l'attrapa en vol.

-Nous partirons quand ton cheval sera scellé. En attendant, je vais remplir les outres d'eau à la rivière.

L'indien s'executa. Lorsqu'il revint, Univen l'attendait. Ils se mirent en route vers Minas Tirith. Ils longèrent les longues montagnes du nord du Lamedon, chevauchant à travers les forêts et les plaines, allant tout droit vers l'Est.
Les deux cavaliers ne croisèrent personne jusqu'à la fin de la matinée. Ils avançaient au trot. A midi ils marquèrent une pause pour se nourir. Ils s'arrêtèrent dans un auberge sur la route.
Epixarkoïs se procura par hasard une grande couverture écossaise, qu'il garda plié sur l'épaule, ne laissant dépasser qu'un morceau de chaque coté du corps. Il avait ainsi une allure étrange, mélangeant, le style des hommes du nord, à celui des jungles du sud.

Ils reprirent la route, et chevauchèrent jusqu'au soir.
http://www.radioblogclub.fr/open/42780/la_folie_des_grandeurs/01%20-%20La%20folie%20des%20grandeurs
Lorsque la nuit approcha, Epixarkoïs lança son cheval au galop. Univen l'imita. Ils traversèrent des paysages épiques dans le soleil couchant. Le bois le plus proche semblait se consummer dans le soir. Quelques nuages s'embrassèrent. La poussière que leur passage soulevait restaity en suspend de longues minutes, reflètant le rouge du soir. Ils aperçurent la cime de la plus haute montagne être frappé du dernier rayon de soleil sur la terre. Le ciel se fit plus sombre, passant du violet au bleu marine. Le monde se tu, ne laissant plus résonner que le frappement des sabots sur la terre. Le seul autre bruit qui perçait pour l'oreille des cavaliers étaient le souffle de plus en plus rauque des deux montures.
Au bout d'une heure, les montures étaient fatigué et l'indien décida de s'arrêter pour la nuit; Ils achevraient leur voyage le lendemain.
Ils dormirent à la belle étoile car la nut était étoilé, et clair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4788-le-livre-des-metam
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Plaine du Lamedon   Lun 22 Oct 2007 - 19:08
Univen ne trouva pas le sommeil et le repos tant désirés malgré les lueurs apaisantes qui illumaient sombrement le ciel dépourvu de soleil. La blanche et imposante Lune brillait pâlement au-dessus des têtes, imuable et sévère. Les nuages faiblements perceptible dans ce noir continuaient leur route d'un ton indifférent.

Le mercenaire posa son regard sur son épée "Nora Es'Herim", pensif. Tant de sang avait peint multe fois la lame toujours efficace. Ôter la vie, la voler, oui! Une histoire, un savoir, une connaissance, un ami, un humain, un être bâtit et construit pendant des dizaines d'années; et gâché par le simple mouvement d'une pointe de fer, manoeuvrée pas plus d'une petite minute. C'est à ça qu'Univen savait que la vie ne se résumait qu'à l'instant et non au futur. Jamais il ne lui était prit de penser à son avenir tant il en avait un furieuse animosité.

Il releva la tête pour apercevoir les petites lumières fines et lointaines. Cette simple contemplation le faisait frissonner de tout son être. Non pas qu'il s'agisse d'une quelconque beauté, mais d'une puissance qui émanait de ce cosmos intouchable du monde des humains. Il resta comme cela durant plusieurs heures, essayant vainement de trouvé ce qu'il cherchait à l'instant; le repos.
Revenir en haut Aller en bas
MetathraïnNombre de messages : 1286
Age : 31
Date d'inscription : 14/06/2005

Feuille de personnage
Race: Homme
Possessions: Le Livre des Métamorphoses
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Seigneur de guerre

MessageSujet: Re: Plaine du Lamedon   Lun 22 Oct 2007 - 21:22
Ils furent réveillé à l'aube par quelques gouttes de bruines. Epixarkoïs ranima le feu en soufflant sur les brindilles qu'il avait posé sur la braise à demi-morte. Des flammèches jaillirent, et l'indien chargea d'avantage le feu afin de faire chauffer de l'eau. Ils firent un bref repas et prirent la route, sous la brume et la pluie fine qui faisait briller leurs visages. Le vent soufflait dans leur dos, en direction du Mordor. lls se rapprochaient de Minas Tirith peu à peu. Ce n'était plus qu'une question d'heures. Lorsque l'indien estima la distance résonnable, il lança à nouveau leurs montures au galop.
Ils commençèrent alors une folle chevauché sous la pluie battante qui s'intensifia. Les sabots des destriers perçaient de longs trous dans l'herbe grasse et mouillé des plaines. Ils chevauchèrent ainsi pendant deux heures, marquant parfois des pauses pour faire boire les chevaux, sans jamais les laisser s'abreuver afin que ceux ci puissent poursuivre leur course.

En début d'après midi,les cavaliers parvinrent en vue d'une partie des murs de la cité. Ils franchirent le Mur extérieur. Ils se trouvaient à présent à quelques milles de la portes de la première enceinte. Ils poursuivirent leur chevauché vers la cité blanche. Lorsqu'ils y parvinrent, la monture d'Epixarkoïs était exténué, de par le poids des nombreux bagages qu'il transportait. Les gardes les fixèrent d'un oeil méfiant, mais les laissèrent entrer sans encombres.

HRP: suite dans Minas Tirith
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4788-le-livre-des-metam
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Plaine du Lamedon   
Revenir en haut Aller en bas
 

Plaine du Lamedon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Plaine du Lamedon
» armée de Lamedon.
» #. Le hurlement du vent dans la plaine
» 1 vs 1 plaine herbeuses moyen moyen
» Sous le soleil de la plaine...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu ::  :: Gondor-