Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 Commando!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SefirNombre de messages : 1732
Age : 28
Date d'inscription : 16/02/2006

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Fatalité, la Lame des Esprits
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Sefir
Le Porteruine

MessageSujet: Commando!   Commando! EmptySam 12 Avr 2008 - 17:01
La petite troupe de Khaedril était finalement arrivée. Avec pas mal d'avance sur les troupes de Toranur, cependant. Pour l'assassin, ce temps de latence était une véritable aubaine... Dans les régions reculées d'Angmar, des hommes vénéraient encore le Noir Seigneur de Mordor, avec plus d'entrain que dans les villes... Ce serait encore plus facile... Certes, il y aurait aussi une perte de charme dans l'action, mais... Khaedril n'en était pas à de tels détails.
Sa troupe arriva bientôt en vue d'un village magnifique: des rues de terre battue, rendue noires par le climat, des habitations en bois, lui aussi noircit par l'existence... Un village morne, à l'entrée duquel un portique décoré de la marque de l'oeil était encore visible, bien que les insignes qui y étaient gravées aient tendance à s'effacer, en même temps que l'espoir d'un retour de Mordor disparaissait... Quand ils entrèrent, il ne virent d'abord aucun signe de vie. Puis, assez rapidement, une grande partie du village, portant des armes improvisées, les entoura. Trente-cinq hommes, cela représentait tout de même une assez forte troupe, dans cette région. Lentement, Khaedril releva son capuchon. Son regard parcouru les villageois, avant qu'ils ne prenne la parole.

"C'est donc ainsi que vous accueillez les hommes de Mordor, armes à la main? Trenglar!"

C'était le signal. Comme convenu, le capitaine de la troupe de Khaedril déploya une enseigne marquée des symboles de l'Oeil. Les villageois eurent un instant d'hésitation. L'assassin l'interpréta comme la crainte d'une ruse, avant de voir un groupe bien plus richement vêtu que la masse dégainer ses armes. Des collecteurs d'impôts! Les yeux de l'assassin s'enflammèrent, avant qu'il ne donne rapidement des ordres.

"Trenglar! Contourne le village, prends-les à revers! Anayuvil! Passe par les toits avec deux équipes! Les autres, faites pareil, encerclez-les! Le reste avec moi! Et je veux leurs chef en vie! Place!!!"

Plantant sa bannière dans le sol boueux, Trenglar rassembla huit assassins et partit au triple galop dans la direction inverse, sortant du village pour en faire le tour. Sautant à bas de sa monture, une jeune femme, Anayuvil, usa d'un empilage de caisses pour accéder aux toits, suivie par ses hommes. Le reste des Quatuors se dispersait rapidement par d'autres directions, afin de couper toute possibilité de retraite aux représentants des souverains d'Angmar, qui voyaient le piège se refermer sur eux.
Khaedril descendit lui aussi de sa monture, et dégaina ses épées, courant au contact des dignitaires. Les villageois, bien que visiblement pro-mordor, préférèrent mettre leurs familles à l'abri avant de songer à combattre, et se dispersèrent avant même que l'assassin ne leur en intime l'ordre. Puis vint le contact. Un des soldats, engoncé dans une lourde armure, se jeta sur Khaedril, qui évita l'attaque, et riposta presque immédiatement...sans effet: la lame ripa contre les plaques d'acier, y laissant une éraflure en lieu et place de la mortelle balafre qui aurait dû y apparaître...
Olaf, le géant du groupe, attrapa au vol la main du soldat qui venait de s'attaquer à lui, avant de lui casser le poignet d'une forte torsion. Le soldat, sous la douleur, abaissa son bouclier, et le nordique le repoussa, avant de dégainer une hache, qui bien que n'étant pas l'arme favorite des assassins, était des plus utile dans la nature. L'armure de son opposant fut sa perte: la bonne qualité de l'acier obligea l'assassin à s'y reprendre à trois fois pour le tuer.
Anayuvil sauta élégamment d'un des doigts, dagues en main, et engagea le combat contre un autre homme, qui n'opposait qu'une défense brouillonne face à un adversaire aussi rapide et souple, qui frappait dans les failles, lui infligeant quantité de petites blessures qui l'affaiblissaient... Pour son malheur, car la jeune femme était plus sadique même que Khaedril...
Ce dernier s'amusait d'ailleurs, quand le soldat attaqua une nouvelle fois, de haut en bas, l'assassin avait rangé ses épées, de peu d'utilité contre son armure, et se saisit de son bras, profitant de la force du mouvement pour lui faire effectuer un demi-cercle, le coinçant entre ses deux bras. Il sauta ensuite, maintenant de ses mains une pression au niveau des omoplates, et faisant se produire un craquement sinistre quand l'épaule se déboîta. À peine ses jambes avaient-elles touchées le sol qu'il fit aller le bras dans l'autre sens, forçant l'homme en face de lui à se relever, puis se jeta à son cou, faisant effectuer une torsion trop violente à sa tête. Le soldat tomba au sol, la nuque brisée.
Trenglar fondit sur leurs arrières, décapitant proprement un de ses adversaires, dont le nombre avait diminué de moitié sous l'action du reste des Quators. Sentant leur fin proche, mais voyant qu'elle serait longue en cas de reddition, ils se préparèrent à combattre leurs assaillants du mieux qu'ils le pourraient... Bien qu'héroïque, leurs baroud d'honneur ne leur servit pas à grand-chose, sinon à mourir rapidement, du moins pour ceux qui ne furent pas simplement blessés... Ceux là mourraient lentement entre les mains de la Succube de Mordor, Anayuvil...
Quelques passes d'armes plus tard, les émissaires des Seigeurs de l'Angmar étaient tous morts ou blessés... Sauf leur chef, dont la face tuméfiée attestait des coups que lui avaient asséné les deux assassins qui le traînait maintenant vers un poteau au centre du village, l'y attachant... Voyant la victoire acquise au Mordor, la bannière de Sauron toujours fièrement plantée, les villageois s'approchèrent de nouveau... L'un d'eux, le chef du village, s'avança vers Khaedril.

"C'est donc vrai... Vous venez de Mordor? Vous êtes ici pour nous libérer du joug des Edains?"
"C'est tout à fait cela, mon ami... Je suis Khaedril, Maître Assassin de Mordor... Toranul, Maréchal de Sauron, est en route avec une forte troupe et se dirige vers l'Angmar. Derrière lui vient un encore plus important parti d'Orques, une armée qui se chiffre en milliers! Mes hommes et moi sommes les yeux des troupes de Toranur... Nous devons affaiblir les forteresses des Edains au maximum..."
"Loué soi Sauron! Notre calvaire prend fin... Y a-t-il quelque chose que mes amis et moi pouvons faire pour vous aider?"


La question que Khaedril attendait de la part de cet homme...

"Oh, oui, vous pouvez faire beaucoup... Je veux que vous exécutiez toute personne dans votre village qui ne soit pas fidèle à Sauron le Grand! Sauf si ils peuvent faire une bonne monnaie d'échange... Ensuite, fournissez à mes hommes le logis et la nourriture, nous ne consommerons pas beaucoup... Nous aurons également besoin de personnes capables de nous guider dans la région, si il y a des chasseurs ici, ils seront les bienvenus... Suspendez toutes vos livraisons en vivres ou en impôts aux forteresses édaines..."
[color=red]"Ce sera fait, seigneur..."

"Ne m'appelez pas 'seigneur'... Je n'en suis pas un... Ah... Et... Il y a encore une chose que je voudrais que vous fassiez, personnellement... Tuez-le..."


Khaedril avait désigné le cher des dignitaires, attaché à son poteau. Il vit la peur dans les yeux de son interlocuteur... C'était parfait...

"Je... Je n'ai jamais tué... Je..."
"Il y a un début à tout... Je comprend que vous soyez effrayé... Tout le monde l'est quand il faut tuer pour la première fois... J'ai une idée... Nous allons le faire ensemble... Venez..."


Khaedril ramassa la lance d'un des soldats, qui gisait non-loin dans son sang et ses tripes, et s'avança vers le commandant. Il mit la lance dans les mains du chef de village, et lui prit les poignets.

"Tenez-la bien... Pointez-la vers le coeur... Plus haut... Vous y êtes... À trois, nous pousserons très fort, d'accord? Un... Deux... Trois!"

La pointe aiguë de la lance fendit l'air, perfora le plastron avec un "clong", puis transperça le sternum et le coeur avec les bruits successifs d'un craquement et celui que fait un corps dur pénétrant à grande vitesse dans un corps mou... Puis, toujours tenue par les deux hommes et guidée par Khaedril, la pointe ressortit de la blessure. Un filet de sang à la commissure des lèvres, le commandant gisait, mort. Le villageois ne semblait pas encore tout à fait remit de son choc... Il fixait le corps sans vie de celui qui était venu collecter des impôts avec des yeux écarquillés, respirant difficilement.
L'assassin posa une main sur son épaule, lui murmurant des paroles d'encouragement, et la promesse que son geste serait récompensé dès que le contrôle d'Angmar serait revenu entre les mains de Mordor... Il retourna ensuite à d'autres activités, laissant le pauvre homme se remettre... Trenglar, en soldat énergique, dirigeait déjà l'élaboration de défenses autour du village... Anayuvil, elle, se replia dans une grange éloignée... Quand Khaedril lui rendit visite, plus tard dans la nuit, elle en avait enfin finit avec les soldats capturés... Enfin était un mot très juste, car la jeune femme avait été particulièrement créative: elle avait interconnecté les réseaux sanguins des soldats, avant de leur arracher des organes uns par uns, cousant les plaies par derrière pour les maintenir en vie plus longtemps...

"Appétissant... Tu devrais faire la cuisine plus souvent, tu sais..."
"La cuisine! Je te montre de l'art, et toi, tu me parle de cuisine! Je n'en reviens pas..."
"Je t'ai trouvé une des filles du village... Elle t'attend dehors, mais il vaudrait mieux qu'elle ne voit pas toute cette viande..."
"Sur ce point là, tu as raison... Envoies-là dans le bâtiment d'à côté, il y a un lit..."
"Et, Anayuvil?"
"Quoi donc?"
"Ne la blesse pas... Ce serait très bête de ruiner nos efforts..."


Le signe d'assentiment de la jeune femme, qui n'avait pas d'attirance particulière pour les hommes, fut la garantie que tout ce passerait bien... Enfin, assez bien... Elle acheva de s'essuyer, et partit rejoindre la paysanne, qui ne savait pas trop à quoi s'attendre...
Quant à Khaedril, il goûta directement à une nuit de sommeil, qui était méritée après leur éprouvant voyage... D'autant qu'il restait encore bien plus à faire, et qu'il fallait que tous soient disponibles, et au maximum de leurs capacités...


[HJ: Désolé, mais je n'ai pas trouvé meilleur prétexte pour établir une première base en territoire ennemi XD]


Commando! Sefir
...
Commando! Sadiqu10......Commando! Alatar10
...
Commando! Cdpd_b10...Commando! Titine10
Au royaume des Cyclopes aveugles, le Cyclope borgne passe inaperçu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2632-une-histoire-trace
ToranurNombre de messages : 1366
Age : 30
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Toranur
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: Commando!   Commando! EmptyLun 28 Avr 2008 - 10:11
Durant trois jours,le commando de Khaedril parcourut librement les terres Edaines,plantant le drapeau de l'Oeil dans chaque village,prévenant le peuple d'Angmar de la venue des armées de Sauron.Ces armée tant attendues étaient enfin là.Respectant les souhaits de Toranur,le commando ne faisait en réalité que focaliser les forces Edaines sur l'arrivée des troupes orcs,fortes de 10 000 soldats.

A la fin de cette troisième journée "victorieuse",un cavalier apparut aux yeux des quatuors de l'assassin.Mais rapidement,ils purent s'apercevoir que c'était un homme de Toranur,probablement porteur de nouvelles et d'ordres.En effet,sitôt le cavalier arrivé sur la place du village,il tendit un rouleau cacheté aux armes du maréchal à un des assassins de Khaedril et alla mener son cheval boire en attendant une réponse du chef de ce commando.
L'homme qui venait de recevoir ainsi le emssage s'empressa d'aller trouver son chef et lui tendit respectueusement le parchemin.

"Sire,nous avons des nouvelles du maréchal."

La lettre décacheté présentait simplement les lignes suivantes:

Citation :
Sire Khaedril,

Veuillez me rejoindre au plus vite à mon dernier campement auquel vous conduira mon messager.Enfin arrivé en Angmar,il nous faut aborder quelques derniers détails afin que notre campagne soit glorieuse.

Maréchal Toranur


Commando! Bannie10

Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
ToranurNombre de messages : 1366
Age : 30
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Toranur
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: Commando!   Commando! EmptySam 3 Mai 2008 - 10:08
Les instructions avaient été données et Khaedril vont les donner à ses hommes.Les hommes de l'assassin se scindèrent en deux groupes.Le premier vint rejoindre les trois colonnes de mercenaires affrétées par Toranur tandis que le second recevait en renforts trois cent guerriers.

Le second groupe fut baptisé les Brigands?Portant les couleurs de l'Oeil,ils continuèrent l'oeuvre commencé par Khaedril mais en force.Dans chaque village,on lut des proclamations écrites par Toranur exhortant la population a se réveiller,exaltant les sentiments qui les liaient au Seigneur des Ténèbres.
Cela eut pour effet,surtout chez les paysans éloignés des villes que les Edains n'avaient jamais aidé,cette campagne de propagande porta ses fruits puisqu'en une semaine,les jeunes paysans vinrent grossir les rangs des Brigands,portant leur nombre à sept cent hommes.Mais si certains de rangeaient sous la bannière de l'Oeil,ils furent nombreux aussi ceux à ne rien faire,craignant la colère des Edains qui tardaient à se manifester.
Même la rumeur d'une immense armée orcque à leur frontière ne les décidèrent pas.Et puis surtout,l'Angmar se voyait la proie des Morts?

Les éclaireurs des Brigands constataient que de plus en plus de village étaient trouvés dévastés alors même qu'aucune armée Edaine ou orcque ne se trouvait dans les parages,et surtout,le spectacle à l'intérieur avait de quoi faire défaillir les plus inhumains des hommes.Contrairement à un pillage classique,le village ne semblait souffrir d'aucune catastrophe.Mais une fois proche,une odeur fétide s'imposait à vous,et vous contempliez alors les premiers cadavres.Les faces des morts montraient d'effroyables rictus qui montraient que la mort avait été loin d'être une délivrance.Des organes traînaient un peu partout,la peau était tendue et craquelée..bref,chaque mort se présentait comme un mélange morbide d'un grave malade,d'un guerrier tombé au combat,d'une femme violée et d'un enfant rôti...

__________________________


Pendant ce temps,Toranur et la Garde Noire vint se présenter aux portes de Carn Dum.
Les anciens gardes pourpres pouvaient difficilement passer pour autre chose que ce qu'ils étaient,aussi,se présentèrent-ils sous leur vrai visage:une troupe de mercenaires sanguinaires.

Cependant,avant d'arriver à portée des guetteurs,la compagnie noire et la garde personnelle de Toranur avait procédé à quelques petits changements.Toranur et sa garde avait peint leurs armures en noir,les dépouillant de tout ornement trop numénorien,elfique ou nain,ce qui faisait qu'on pouvait aisément les confondre avec les anciens Rhùniens.
Torn,sous les ordres de Toranur,avait fait cabossé les chariots,briser certaines lances,recouvert de terre les armures pour leur donner l'air poussièreuse et surtout,obligeait certain de ses hommes à se faire passer pour blessé grave.
Ainsi attifé,la troupe du Mordor paraissait une troupe de mercenaires qui venait de voir passer des combats difficiles...Et c'était bien l'effet voulu...

C'est ainsi que la troupe avec ses lourds chariots arriva devant les hautes et sombres murailles de la capitale de l'Angmar.

"Halte là!Qui va là?"

Comme il fallait s'y attendre,les portes étaient closes et les guetteurs sur les nerfs.Ainsi,l'homme qui venait de aprler était-il un Edain récemment enrolé et entouré de soldats tout aussi jeune que lui qui tenaient en joue la compagnie.Toranur fit un signe discret à Toranur qui s'avança,l'étendard de la compagnie Noire avec lui.

"Calme gamin,tu vois bien qu'on est pas des orcs...Pour répondre à ta question,on est la Garde Noire,une troupe de mercenaire."

A ce moment de sa réponse,il cracha comme tout bon vétéran mercenaire faisait lorsqu'il s'adressait à une recrue.Puis,sa visière ainsi soulevée,il présenta son visage rude mais souriant:

"Remarque,tu me diras que les orcs,on les a vu y a pas plus longtemps qu'avant-hier,ouais.Tu ne voudrais pas nous faire entrer?Si t'es gentil,peut être que je te raconterais comment ils sont."


Commando! Bannie10

Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
ToranurNombre de messages : 1366
Age : 30
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Toranur
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: Commando!   Commando! EmptyLun 12 Mai 2008 - 20:00
Le groupe de Toranur avait du palabré longuement avec les gardes de la porte pour qu'on les laisse entrer.Heureusement,Torn avait réussi à jouer son rôle à la perfection ce qui avait permis l'ouverture des portes.Mais la partie avait été loib d'être gagné puisque si ils avaient été admis ici pour la nuit,il devait repartir dès le lendemain.

Toranur avait escompté sur les besoins en hommes des Edains pour rester plus longtemps,mais il avait oublier le mépris des nobles pour ce ramassis de fripouille qu'on nomme mercenaires.Mais un plan ne pouvait jamais être parfait,il survenait toujours un grain de sable,ce que Toranur accepta de bon coeur.Il lui suffisait d'accélérer les choses.

Comme prévu,on inspecta leurs chariots et on les délesta de leurs armes.Par contre,les Edains furent obligé de laisser leurs armures à la Garde Noire car les membres de cette troupe ne se laissaient pas dépouiller si facilement.Autre point positif,les caches d'armes,à l'image de celles utilisées par des contrebandiers,n'avaient pas été découvertes ce qui permettaient ainsi d'armer rapidement une centaine des hommes de Toranur pour son plan de ce soir.

On mena ensuite le maréchal et ses hommes dans un vaste endroit dégagé dont on leur donna l'ordre de ne pas le quitter et une dizaine d'hommes furent chargés d'en assurer le respect,ce qui témoignait de la faiblesse de la garnison et de sa voloné de se conserver l'image de grande puissance de leur royaume.

La Garde Noire sembla s'y prêter de mauvaise grâce,grognant et ronchonnant mais fit comme on lui avait dit,ce qui rassura quelque peu les officiers ennemis qui ne purent constater que certains guerriers mercenaires s'étaient éloignés du groupe pour aller à la recherche d'information et retrouver le quatuor de Khaedril déjà infiltré dans la cité.

Lorsque la nuit tomba complètement et que le couvre feu fut instauré,Toranur disposait de tout les éléments dont il avait besoin et pouvait lancer ses ordres.

La cité de Carm Dum comptait en tout et pour tout 2 000 hommes qui n'avaient été relevés de leur position depuis l'invasion Edain.Autant dire qu'elle était démoralisée et au bord du gouffre face aux derniers évenements.Seuls la discipline de ces hommes et la peur du commandement tenait cette armée en place.Il suffirait de peu de chose pour qu'elle bascule.Et ce peu de choses,Toranur était tout prêt à leur donner...

La cité de Carn Dum avait été une imposante forteresse mais la faiblesse des rois puis l'invasion Edaine avait rendue vaine ses défenses.Des trois murailles,seules celle entourant le donjon restait lisse et puissante,es autres se fissurant sous l'action de l'érosion et des plantes,autant dire qu'elles étaient facile à escalader.
Le donjon concentrait l'essentiel des forces Edaines,la population se montrant profondément hostile aux patrouilles de l'envahisseur,ce qui limitait les déplacements des gardes aux grands axes et au pourtour des murailles,encore que seule le donjon,la première muraille tournée vers l'extérieur et les portes fussent réellement surveillés.Carn Dum était un fruit mur,tout prêt à tomber dans l'escarcelle de Toranur.

Chaque homme savait ce qu'il avait à faire et sur un signe de Toranur,tout s'enchaîna rapidement.Une vingtaine de soldats s'éloigna discrètement dans la pénombre et grimpa sur les remparts qui surplombait leur campement.Toranur avait fait organiser les feux de telles sortes qu'ils n'éclairent pas la muraille ce qui fit que les rares sentinelles furent prestement éliminées.La troupe de Toranur bénéficiait d'encore une heure avant la prochaine relève.Sur un autre signal,la dizaine de sentinelles sensées les surveiller furent mises hors combat et les choses sérieuses purent commencer.Entre les armes dissimulées et celles récupérées sur les sentinelles,Toranur disposait de 123 hommes armés plus le quatuor de Khaedril,mais ce dernier était déjà parti et se devait d'éliminer les chefs Edains,autant dire,une mission facile pour ces professionnels.

Laissant pour le moment les hommes non encore armés dans le campement,Toranur envoya Torn prendre le contrôle de la Porte Principale qui contenait leurs armes.Ce dernier n'eut aucun mal à arriver jusqu'à la Porte mais pour l'investir facilement,il dut faire appel à son intelligence.
Fermée et très éclairée,une attaque frontale n'aurait eu aucune chance de passer inaperçu et même si les sentinelles étaient peu nombreuses et succomberaient,la Garde Noire se trouverait en fâcheuse position pour combattre le reste de l'armée Edaine.Heureusement,il constata rapidement que les sentinelles de la Porte ne regardaient jamais sur les remparts et que sur ces derniers,les torches étaient beaucoup moins nombreuses et tournés vers l'extérieur.
Scindant son groupe en deux,Torn fit escalader la muraille à ses hommes et s'occupa rapidement des quelques sentinelles qui parsemaient le rempart.Quand à celle dans les tours,plus occupées du vin et du brasero,elles eurent à peine le temps de tirer leurs armes qu'elles gisaient dans leur propre sang.
La besogne accomplie,Torn fit descendre ses hommes dans les escaliers attaqua les sentinelles en bas.Malheureusement pour lui,une patrouille qui descendait la grande rue arriva à ce moment là.Tout faillit être fichu lorsque le second groupe intercepta la patrouille et l'empêcha de nuire,le messager envoyé déclencher l'alerte n'ayant pu accomplir dix pas avant de recevoir une dague en pleine gorge...

La Porte était désormais au main des hommes de Toranur et cette attaque n'avait coûté que cinq morts et une vingtaine de blessés,dont sept en état critique.
Le reste de la Garde Noire rejoignit la porte et on équipa rapidement les hommes.Une demi heure s'était écoulé,la disparition des mercenaires ne tarderaient pas à être repérées,il fallait agir rapidement...
Pendant que chacun s'équipait,Torn continuait son travail de sape en éliminant quelques unes des patrouilles qui étaient susceptibles de se rapprocher de la Porte ou de remarquer la disparition de l'une d'elles.Plus le temps passait,plus des hommes venaient le rejoindre tandis que toujours plus d'Edains mourraient.

La Garde Noire se rapprocha rapidement de la seconde enceinte,qu'elle escalada rapidement.Non surveillée,il fut inutile d'aller s'occuper de la diazine de soldats en charge de la porte,c'eut été une perte de temps inutile...Mais tandis que la Garde se rapprochait de la troisième enceinte,un grand son de cors se fit entendre.l'alerte avait été donné!Etait-ce la relève qui était intervenue plus tôt?Ou bien une patrouille qui avait découvert les cadavres ou même Khaedril?Nul n'aurait su le dire.Toujorus est-il que désormais,les cinq cent hommes de la Garde Noire devrait combattre la totalité de la garnison.Leur seule chance,c'est qu'on n'avait pas repéré leurs positions.Ce fut en effet un grand atout,d'autant que Khaedril avait bien accompli son rôle.
Au moment où résonnait les cors d'alerte,lui et ses hommes avaient accomplies un bonne partie de la besogne,laissant derrière eux les cadavres de vingt officiers et d'une quarantaine de sentinelles.

La défense de la ville fut complètement irrationnelle et désorganisée.La Porte de la seconde muraille étant intacte,on disposa des hommes uniquement sur la première et la troisième,laissant le donjon vide,à part la cinquantaine de soldats chargés de retrouver le quatuor de Khaedril.

Ce ne fut en quelques instants que grands cris,piétinements de bottes,hennissements de chevaux,ordres et contre-ordres,cors d'alerte qui agitèrent toute la cité et au milieu de cette agitation,la Garde Noire passa inaperçue,se séparant en groupe de dix hommes,profitant des ruelles étroites et sombres pour se déplacer.L'objectif restait le donjon,mais il était difficile désormais d'y entrer sans se faire repérer,la troisième muraille étant bardé d'hommes en armes.

Toranur contourna le problème en chargeant plusieurs des groupes d'aller incendier les différents entrepôts disposés dans la ville.S'il arait préféré ne pas faire trop de dégâts,le maréchal devait s'y résoudre en envoyant le maximum d'Edains à droite à gauche.L'heure qui suivit ne fit qu'empirer le chaos ambiant.Les incendies eurent leur petit effet,provoquant de vastes déplacements de troupes,mais aussi,créant une forte lumière qui fit que plusieurs groupes de la Garde Noire furent pris en chasse.Une trentaine de soldats de Toranur tombèrent mais le reste des hommes restèrent habilement dissimulés,attendant un signal pour partir à l'assault de la muraille.Ce signal fut rapidement donné.Profitant qu'une aprtie des Edains soient occupés à combattre le feu,Toranur envoya plusieurs groupes tomber sur leurs arrières,infliger le maximum de dégâts et s'échapper.Rapidement,les hommes sur la première muraille descendirent de leur poste pour aller établir des périmètres de sécurité auprès des incendies,ce qui réduisit le nombre d'attaques mais augmenta par là même les chances de réussites de la Garde Noire.

Alors que ladéfense Edaine parvenait à contenir les incendies et les attaques,une autre série d'incendie vinrent assaillirent la ville,rendant l'atmosphère lourde et difficilement respirable,du moins,pour les Angmariens et les Edains.La Garde Noire,habitués à l'odeur de souffre présente au Mordor,en prit à peine ombrage mais son nombre de plaque diminua avec le temps.Si Toranur avait fait en sorte de savoir où était chacun des groupes,la situation devenait de plus en plus difficile et il allait falloir frapper un grand coup.
Ce coup fut permis par les cors Edains.L'ordre de retraite parcourut la cité,ordonnant à tous les hommes de se replier derrière la troisième muraille.Aussitôt,perdant acte de discipline,les Edains se précipitèrent aux portes et rapidement,un grand embouteillage se créa et plus aucun semblant d'ordre anima cette foule.Démoralisée par cette attaque,minée par le spleen du pays et épuisée par leur nervosité constante,ces hommes ne voyaient dans cet ordre qu'un frêle espoir d'échapper à la ruine.

Ce fut le manque d'informations,plus surement que les épées,qui tuèrent l'armée Edaine.Profitant de ce chaos,une partie des hommes de la Garde Noire s'infiltra,sous couvert d'uniformes ennemis dans la place.Pendant ce temps,Toranur fit rassembler ses hommes au plus vite.S'il n'en retrouva pas quelques groupes,la grande majorité fut rassemblé,ce qui lui donnait une armée de quatre cent hommes en comptant ceux à l'intérieur face à toute l'armée Edaine.Mais contrairement à cette dernière,la troupe de Toranur disposait d'un fort moral et d'une cohésion bien supérieure en plus des capacités martiales.

Sans avoir besoin de se concerter,les hommes de la Garde Noire infiltrés attendirent le meilleur moment,c'est à dire quand la moitié des hommes de l'armée Edaine fut entrée,l'autre moitié piétinant toujours dehors.Discrètement,ils abattirent quelques hommes et ces cadavres,une fois découverts,augmentèrent la peur des hommes qui se mirent à hurler et à perdre tout semblant d'unité.Se marchant les uns sur les autres,se bousculant,au final,plus grand monde ne réussissait à passer la porte.Les hommes au remparts furent obligés de descendre pour essayer de rétablir l'ordre.Et à ce moment là,Toranur frappa.Jaillissant des ruelles,environnés de la fumée des incendies,les armures sombres se fondant dans la nuit,sans un bruit,cette masse d'homme bouscula les derniers rangs Edains,massacrant impitoyablement quiconque était devant eux.Ce fut comme abattre un champ.Les officiers encore conscients,obligèrent certains de leurs hommes à remonter se battre,et donnèrent l'odre de fermer les portes.Ordre stupide puisqu'elles n'avaient aucune chance de l'être face à la horde qui s'y pressaient.Cela eut raison de la résistance Edaine.

La Garde Noire,avançant au rythme de ses armes,se rappropchait sans cesse des portes qu'on ne réussissait pas à clôre et les hommes sur les remparts ne purent faire grand chose,cette masse d'adversaires se confondant avec les membres de l'armée Edaine.Tirer une flèche équivalait à abattre un ami et peu d'Edains purent s'y résoudre,même si quelques uns le firent.
Quand les hommes de Toranur furent aux portes,les soldats infiltrés entrèrent à nouveau en jeu en abattant les soldats encore doté de discipline et qui tentaient tant bien que mal de fermer les portes.La Garde Noire déboucha enfin dans la cour de la troisième muraille.Là,face à elle se porta une escouade disciplinée de 300 hommes.Le choc fut brutal mais court.tel un dernier sursaut d'une bête blessée,les rangs Edains se rompirent.Malgré leur supériorité numérique,rien ne les avait préparés à affronter des hommes de la stature de la Garde Noire.Sans officiers,complètement démoralisées,ce furent moins d'un millier d'hommes qui se rendirent.Bon prince,Toranur ordonna qu'on les rassemble et qu'on les épargne,du moins pour l'instant.Il y en eut bien pour résister encore un mais la Garde Noire eut tô fait de les réduire à néant et lorsque l'aube se leva,Toranur était maître de Carn Dum...

Ddans cet assaut,le maréchal avait perdu une centaine d'homme et eu deux cent blessés,mais les 2000 Edains étaient désormais tous morts,car ue fois rassemblés,la Garde Noire avait abattu sans scrupule leurs prisonniers.Passant une main sur son front transpirant,Toranur fit venir à lui Torn.Le géant ne fut pas long à se tenir derrière lui et se retrounant,Toranur lui dit:

"Faîtes fermer les portes de la troisième muraille et reposer les hommes,ils l'ont bien mérités.Si des délégations s'approchent,faîtes les entrer mais en leur enlevant leurs armes et menez les à moi,je saurais quoi en faire."

Puis,après que Torn eut maugréer son accord,Toranur pénétra dans le donjon où l'attendait un Khaedril épuisé mais heureux d'avoir participé à une telle boucherie.Se félicitant mutellement,les deux hommes se mirent à visite leur nouvelle possession tandis qu'un messager partait trouver les armées de l'Oeil.

Dans une autre ville d'Angmar à la garnison beaucoup moins importante,une bataille eut lieu là aussi et les troupes de Toranur l'emportèrent là aussi.Quand au troisième groupe,il n'eut pas l'autorisation d'entrer dans la cité et ne put donc accomplir son oeuvre,mais cela,Toranur ne le savait pas encore...


Commando! Bannie10

Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
ToranurNombre de messages : 1366
Age : 30
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Toranur
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: Commando!   Commando! EmptyVen 16 Mai 2008 - 10:10
Quelques heures après les combats,alors que l'aube n'était plus très loin,Toranur fit sortir ses soldats et les mêla à la population pour l'aider à lutter contre les immenses brasiers qui agitaient la ville.

Ce ne fut pas évident mais le temps humide qui règne en Angmar permit d'accomplir la besogne plus rapidement,ce qui fit que quelques heures après midi,les incendies étaient maîtrisés et les décombres en train d'être déblayés.Pendant tout le temps où ils avaient luttés contre l'incendie,Toranur s'était rendus partout dans la ville,travaillant avec ses hommes,parlant un peu avec quelques habitants,révélant à toutes et à tous son identité et le pourquoi de leur venue.Cela fit que peu à peu,les habitants qui étaient hostiles à ces hommes en noirs devinrent plus amical et respectueux.

Ce sentiment d'amitié prit toute sa proportion lorsque refusant que ses hommes se reposent,Toranur fit organiser aux portes de la troisième muraille un don de nourriture pour les sinistrés,puisant dans les immenses réserves Edaines.
D'un point de vue militaire,ce pouvait être considéré comme une erreur en cas de siège,les Edains à l'extérieur de la ville n'étant toujours pas vaincu,mais du point de vue politique,c'était un très bon calcul.
Toute la ville se mit bientôt à louer les qualités des envoyés du Mordor et lorsque la nuit tomba et que Toranur donna l'ordre de fermer les portes,une grande animation résonna longtemps dans la nuit.

La compagnie Noire et Toranur n'y prirent pas trop garde,tout exténué qu'ils étaient par ces dures moment.Sitôt que furent définis les tours de agrde,chacun se laissa aller dans les bras de Morphée.Toranur n'échappa pas à la règle,et même si moins de cinq heures après,il se fut levé,cela restait un gros quota de sommeil pour lui qui ne dormait pas plus de trois heures par nuit.Avant que l'aube ne se leva,il accomplit tout un tas de tâches que son grade lui ordonnait,à savoir l'affectation de ses unités dans la cité,les tours de garde,le rappel de ses forces à l'extérieur vers la capitale angmarienne...etc...Quand l'aube le troua,il avait déjà bien avancé et décida d'aller prendre l'air et la pleine mesure de sa conquête.C'est alors qu'un de ses hommes déboula rapidement dans la pièce qui lui servait de bureau et lui dit rapidement:

"Chef,une délégation demande à vous parler."


Une délégation?Toranur fronça les sourcils.Les Edains n'avaient pas du avoir le temps d'envoyer des émissaires,et puis,ils refusaient de traiter avec le Mordor,alors qui?Ceignant son épée,il dévala les marches et vint rapidement se poster à la porte qu'il ordonna qu'on ouvre.
Une dizaine de bourgeois suivi de leurs valets entrèrent alors dans la cour.Le froncement de sourcils du maréchal s'accentua encore plus.Ils étaient vêtus comme des angmariens.Que pouvait donc bien lui vouloir cette assemblée de notables?
Ces derniers se dirigèrent vers lui et s'inclinèrent.Puis,l'un d'eux,relevant son buste déclara:

"Seigneur Toranur,vous qui êtes le représentant de notre seul maître légitime Sauron,vous qui nous avez sauvé des barbares Edains,veuillez recevoir les clés de notre cité et devenir notre chef de guerre tant que les Edains n'auront pas quitter les frontières Angmariennes."


Cette déclaration étonna Toranur,même s'il n'en laissa rien paraître.A vrai dire,il comptait prendre ce titre sans l'accord de la ville,se jugeant de fait si ce n'est de droit le maître de la cité le temps que Sauron daigne y placer un nouveau maître.Mais si on venait lui remettre ce titre en main propre,ce n'en était que mieux,il pourrait ainsi utiliser de manière plus intensive les ressources de la cité.Royal,il fit signe aux notables de se lever et dit:

"Représentants de la cité de Carn Dum,aller dire au peuple Angmarien qu'il n'a désormais plus rien à craindre.Notre maître,dans son infinité bonté,m'a envoyé vers vous pour vous libérer.Je prends donc les clés de votre cité comme une créance que je vous rembourserai lorsque tout vos envahisseurs auront repassé la frontière.Je le jure sur ce que j'ai de plus sacré,en cette belle journée,moi le maréchal Toranur de l'Oeil,Duce du Morannon et grand maître des armées du Mordor."

C'était pompeux,ce n'était que du vent mais Toranur savait que ce genre d'hommes raffolaient de ce genre de discours et il leur en donna.Les notables,transfigurés,repartir annoncer la nouvelle à la cité,et Toranur leur promit d'aller à leur réunion sitôt le déjeuner finit.

En attendant,il envoya un messager aux divers commandos qui agissaient en Angmar afin qu'ils reviennent sur Carn Dum pour la protéger et prit diverses mesures pour assurer que ses hommes ne se fassent pas avoir par surrise.Prendre une ville était difficile,la conserver l'était beaucoup plus.

Dans les jours qui suivirent,Toranur fut partout,allant chez l'habitant,discutant avec les marchands,bénissant les enfants.S'il jouait le rôle de héros à la perfection,il n'oubliait pas son rôle de guerrier.Il mit la population à contribution en l'obligeant à rendre les murs un et deux dignes de d'être défendus,enrôlant les anciens soldats et de jeunes hommes dans son armée,rassemblant vivres et armes pour un siège.Même,il restaura rapidement l'ordre mythique des Commissaires afin que ces vétérans éloignés du pouvoir par les Edains reprennent leurs activités,à savoir,le culte à la personne de Sauron,mais surtout la sécurité.
Autant dire que les jours qui suivirent furent animés et lorsque les guetteurs signalèrent l'armée de Shraknag,Toranur fut presque soulagé de pouvoir se débarasser de cette corvée.

Faisant ouvrir les portes,Toranur,suivit de Torn et quelques autres guerriers,s'avança et attendit que les orcs fussent à proximité:

"Vous êtes en retard soldats.Les Edains auraient eu mille fois l'occasion de nous attaquer.Où se trouve donc votre chef?"


Commando! Bannie10

Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
SefirNombre de messages : 1732
Age : 28
Date d'inscription : 16/02/2006

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Fatalité, la Lame des Esprits
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Sefir
Le Porteruine

MessageSujet: Re: Commando!   Commando! EmptySam 17 Mai 2008 - 7:36
"Quant aux motifs qui auraient pu justifier votre retard, je n'en vois aucun, mais passons..."

Khaedril... Toujours aussi agressif, hautain et sarcastique... Toujours aussi dangereux... La prise de la ville avait été une véritable partie de plaisir... Il se souvenait encore avec délectation des sentinelles et officiers tombant sans bruit sous les lames de son groupe... Leur progression silencieuse à travers rues et couloir... Le sang! Le sang sur les murs et le sol, souillant les vieilles pierres, et les vêtements des morts s'en gorgeant... Jouissif au possible... Aucun des membres de sa garde personnel n'avait rejoint ses ancêtres, mais parmi les Quatuors, trois morts étaient à déplorer...
Mais maintenant... L'assassin s'ennuyait... La ville s'était rendue sans opposer beaucoup de résistance, et même si jamais il ne l'admettrait en public, lui aussi était heureux de voir enfin arriver l'armée d'Orques... Si ces soldats venaient les relever, cela signifiait que leur travail dans cette cité était terminé... Et donc, que les groupes d'assaut allaient reprendre leur route.
Khaedril se tourna vers le Maréchal, levant les yeux vers la haute stature de l'homme.

"Maréchal... Je me permet de vous signaler que nous n'avons encore eut aucune nouvelle de notre troisième groupe... Si vous n'avez rien d'autre prévu pour moi, je demande la permission de me rendre aux nouvelles, afin de m'assurer que tout s'est bien passé, et que nous ne laissons pas derrière nous de poche de résistance trop importante..."


Commando! Sefir
...
Commando! Sadiqu10......Commando! Alatar10
...
Commando! Cdpd_b10...Commando! Titine10
Au royaume des Cyclopes aveugles, le Cyclope borgne passe inaperçu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2632-une-histoire-trace
ToranurNombre de messages : 1366
Age : 30
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Toranur
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: Commando!   Commando! EmptyJeu 22 Mai 2008 - 19:56
Toranur soupira doucement lorsque Khaedril accomplit son intervention.Si le maréchal avait beaucoup appris sur l'assassin ces derniers jours,son admiration pour ce dernier augmentant,il y avait certains traits de caractère qu'un chef de guerre comme Toranur ne pouvait supporter.Le ton arrogant,la volonté de s'insérer dans les affaires des autres en étaient quelques uns.Fermant les yeux une seconde,le maréchal se tourna vers Khaedril et répondit à sa proposition:

"Excellente idée,faîtes.Et profitez en pour ordonner au deuxième groupe d'abandonner leur prise et nous rejoindre ici.D'après les rangs orcs,les pertes ont été sévères et il ne s'agit pas de se faire avoir si près du but."

Revenant à l'orc qui continuait à conserver la même posture que lors de son arrivée.Toranur le regarda d'un air sévère:

"Général,venez avec moi.Je veux un rapport circonstancié des derniers événements.Notre situation est bonne mais il nous faut désormais la consolider."

Faisant volte face,le maréchal se dirigea droit vers le donjon de la ville,son lieu de résidence.Dans la cour,une série de jeunes hommes s'entraînaient,houspillés par des membres de la Garde Noire.Apparemment,Toranur levait une milice parmi les angmariens qui à son passage,l'acclamèrent.Le maréchal ne comprenait toujours pas d'où lui venait cette popularité de la population,lui qui avait été si souvent haï au contraire,mais il ne trouvait pas cela désagréable.Leur rendant leurs saluts en souriant,il continua son chemin,suivit de son général et une fois arrivé dans une petite pièce fermée avec quelques chaises et une table,il s'assit et alla droit au but:

"Général,peu importe votre retard,maintenant que vous êtes là,il s'agit de se mettre au travail.Je veux que vous me fournissiez vos effectifs et le moral des troupes."

Shraknag répondit au maréchal qui hocha la tête et répondit:

"Bien,c'est un peu moins que prévu mais cela nous laisse une force conséquente,d'autant que les Edains sont complètement battus dans leur tête.C'est pour cela qu'il nous faut frapper vite avant l'arrivée d'hypothétiques renforts adverses."

Toranur sortit une carte de sa cape et l'étala sur la table.

"Général,indiquez moi précisément les villes occupées et leurs garnisons.Et que préconisez vous pour la suite."


Commando! Bannie10

Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
ShraknagNombre de messages : 294
Age : 25
Date d'inscription : 05/04/2008

Feuille de personnage
Race: Orc
Possessions:
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Shraknag
Maréchal du Mordor surnommé "Pue-la-Mort"

MessageSujet: Re: Commando!   Commando! EmptySam 24 Mai 2008 - 11:49
Tendant son doigt gourd vers la carte dépliée devant lui,Shraknag s'appliqua à indiquer précisemment chaque ville occupée,fouillant dans les tréfonds de sa mémoire moisie.

Lorsque le Maréchal lui demanda ce qu'il allait faire ensuite,Shraknag réfléchit aussi rapidement que sa cervelle d'Orc le lui permettait :

-Eh bien,votre Seigneurerie,je pense qu'il faut tout simplement attaquer les derniers bastions Edains,non sans avoir tout de même ordonné leur reddition.Ceux qui se rendraient au Seigneur des Ténèbres pourraient alors être soit massacrés,ce qui nous éviterait un combat entraînant d'inutiles pertes,soit être emprisonnés pour servir le Mordor.Au mieux,ils nous donneraient les clefs des villes avant de nous servir fidèlement.Mais je ne me fais pas d'idées : cela reste des Edains.Ces imbéciles seraient capables de se lancer à un contre mille pour se donner l'impression d'être des héros.

Mais,votre Grandeur,l'attaque de mon camp me revient sans cesse à l'esprit....Il faudrait s'occuper des....Morts.On ne peux pas risquer d'autres attaques aussi dévastatrices que celle qu'ils ont envoyé contre mon armée il y a trop peu de temps.Savez-vous,Monseigneur,si une arme pourrait vaincre ces maudits spectres?


A ces derniers mots,les yeux de l'Orc brillèrent d'une lueur d'espoir,relative à une possible révélation sur une chose capable d'écraser les Morts.Mais cette lueur était trompeuse.Les Orcs ne connaissent pas l'Espoir,seulement l'Envie.


Durbatulûk ! Agh burzum-ishi krimpatul...
Il n'y a pas de vie dans le Néant...
Commando! 55039_m
...seulement la Mort.
...ash Burz-Durbagu burzum-ishi, daghburz-ishi makha gulshu darulu.



"Il t'emportera vers les maisons de la lamentation, au-delà de toutes ténèbres, où ta chair sera dévorée et ton esprit desséché laissé nu face à l'Oeil Vigilant."
[Le Retour Du Roi]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t3151-shraknag
ToranurNombre de messages : 1366
Age : 30
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Toranur
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: Commando!   Commando! EmptySam 24 Mai 2008 - 17:37
Toranur laissa soin à l'orc de s'exprimer.Bien entendu,le maréchal s'en tiendrait à son plan et ces questions à ses subordonnés tenaient plus de la démagogie que d'un intérêt réel pour leur avis.Même si ces derniers pouvaient parfois le surprendre en disant deux ou trois choses particulièrement intelligentes.Jusqu'à présent,Toranur n'avait pas rencontré des personnes à grandes compétences dans ses subordonnés,surtout chez les orcs...Même si sur ce point,Shraknag se démarquait.

"Excellent général.C'est exactement ce que nous allons accomplir."

Tendant le bras sur la table,Toranur indiqua une forteresse encore aux mains des adversaires.

"Nous attaquerons ce fort.Vous ferez renforcer votre corps par les garnisons que vous avez laissé chez nos conquêtes.L'important,c'est que les Edains ont cru que nous allions affaiblir l'armée en nous divisant.Avec un peu de chance,ils pourraient même tenter un rassemblement et se porter à notre rencontre,abandonnant certaines de leur cités.Vous prendrez le commandement de cette armée et veillerez à ce qu'elle éxécute sa tâche convenablement.Moi même me tiendrait ici en rassemblant toutes les braves âmes souhaitant nous servir.Pour vous aidez dans d'éventuels pourparlers,je vais vous détacher une dizaine de mes hommes au verbe particulièrement éloquent.Quand aux prisonniers,tuez les,mais hors de vue afin qu'on ne sache pas leur devenir."

C'est alors que Shraknag parla de ces mystérieux Morts dont Toranur avait tant entendu parler,mais qu'il n'avait pu encore voir de ses propres yeux.

"Général,seule la magie de notre maître peut en venir à bout.Et c'est pour cela que nous sommes là.D'ici peu de temps,il nous fera parvenir ses instructions concernant ces Morts.D'ailleurs,si j'en crois votre rapport,vous vous en êtes plutôt bien tiré jusqu'à maintenant.Quelques questions sur votre mission?"


Commando! Bannie10

Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
ToranurNombre de messages : 1366
Age : 30
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Toranur
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: Commando!   Commando! EmptyJeu 29 Mai 2008 - 21:56
Une semaine s'était écoulé depuis cette discussion avec Shraknag et depuis,le règne des Edains en Angmar fut terminée.
Comme Toranur l'avait prévue,les Edains s'étaient rassemblés en une armée forte de quelques milliers d'hommes et s'étaient portés au devant des orcs.Mais menant une armée démoralisée par sa longue inactivité,confiant en leur propre force,l'orgueil les aveuglant,lorsque le fracas des armes enfla,il donna la faveur aux orcs qui l'emportèrent.Oh!Il y eut des actes de grands courages et de hautes bravoure qu'aucune engeance de Sauron n'aurait pu accomplir,mais cela ne servit à rien sinon à donner un goût plus doux à leur fin.La fière armée Edaine fut défaite et se disloqua.Si nombreux furent ceux à en réchapper,ils furent peu à venir se réfugier dans les cités d'Angmar encore dans leur main.Cela fit que les dernières garnisons n'eurent que des effectifs troués qui se dégonflèrent à la vue de l'ennemi.La présence Edaine d'Agmar fut purgée en moins d'un mois d'une part par l'arrivée des Morts et de l'autre par celle conjointe de Toranur.

Aussi,si l'on craignait les Morts,le coin du feu devint rapidement le lieu d'histoires extravagantes sur le maréchal du Mordor venu libérer le peuple Angmarien de ses chaînes et le mener vers une renaissance.Le pays tout entier acclama son nom et une foule de volontaire rejoignit les rangs de la nouvelle armée tandis que les anciens commissaires,venant de tout le pays,vinrent prêter serment à ce dernier en tant que représentant de l'autorité de Sauron.

Cela mit Toranur dans une situation nouvelle,presque génante.En effet,s'il n'en était pas à son premier coup d'état,ayant notamment organisé ceux du Rhùn et du Khand pendant de nombreuses années.Pourtant,il y avait une différence fondamentale avec maintenant.C'est qu'il y avait un leader préparé à prendre les responsabilités.Or,ici,c'était à Toranur de les prendre et régler des problèmes économiques et civils étaient très loin d'être sa spécialité.Et puis,perçu toujours comme un général d'invasion,il n'était pas habitué à être accueilli avec autant d'enthousiasme par un peuple.Aussi,si cela le troublait,il en tirait aussi une fierté nouvelle et une certaine affection envers ce peuple qui lui semblait avoir tant souffert de son occupation par les Edains.

Bien entendu,la réalité était un peu différente.Si la popularité de Toranur était un fait avéré,la cause de cela tenait en des éléments autre que la dicature Edaine.En réalité,depuis des années,le peuple Angmarien avait connu des déboires politiques qui avait provoqué une certaine régression dans la foi du peuple.C'est ainsi que certains Angmariens en étaient même venu à se réfugier chez les elfes.Aussi,lorsque les Edains avaient envahi le pays,les Angmariens s'étaient solidement défendus avant de se laisser aller au défaitisme après la chute de la capitale.Les Edains avaient eu dans l'intention de purger l'Angmar de ses éléments mauvais et la venue du magicien y avait beaucoup contribué.Mais,avec la disparition du roi Hador,le pouvoir Edain s'affaiblit et de magnanime qu'il était,il devint faible et lorsque la faiblesse arrive,les officiers militaires deviennent violet et meurtriers.Avec quelques périodes difficiles,il ne fut guère facile de comprendre que le nouveau pouvoir n'arriva pas à conquérir le coeur des Angmariens,d'autant que certaines personnalités tel le Comte Von Zismagen ou sire Ephraïm s'y opposèrent,de manière peu frontale il est vrai.Aussi,c'était moins la venue des troupes du Mordor que la fin d'un système jugé trop pesant.

Toujours est-il que Toranur était de plus en plus impliqué dans le gouvernement de l'Angmar,étant même considéré comme un monarque.Il fallait réagir et vite.Aussi,Toranur envoya-t-il des messagers dans tout l'Angmar afin de convoquer toute la noblesse Angmarienne.Il espérait y trouver des éléments suffisamment sage pour les faire couronner et pouvoir retourner au Mordor.
Les messagers partis,Toranur se concentra alors sur la reconstruction des murs de Carn Dum,les ingénieurs de l'Isengard étant arrivés...


Commando! Bannie10

Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: Commando!   Commando! EmptySam 31 Mai 2008 - 15:22
La silhouette d'Ephraïm,forme noire perchée sur son sombre destrier,dominait Carn Dûm,du haut d'un surplomb rocheux.Avec un sourire narquois,l'Angmarien regardait les dernières casernes brûler,les derniers soldats tomber.Enfin,le règne impie des Edains touchait à sa fin.Ordonnant à sa garde de se rassembler,Ephraïm éperonna sa monture,et fila droit vers la capitale,fière ville aux promesses de gloire,ouvrant ses bras de pierre au seigneur Angmarien.


Lorsqu'il arriva devant l'imposante porte de métal,le nom de Sir Ephraïm était déjà sur toutes les lèvres,et il n'eut pas besoin de s'annoncer : on lui ouvrit sans attendre.A mesure qu'il montait l'allée principale,balayait la foule du regard,suivi de ses gardes,le silence se faisait sur son passage.Autant le maréchal Toranur était adulé et respecté,autant Sir Ephraïm était craint et jetait le trouble dans le coeur du peuple ,et même les Angmariens les plus acquis à sa cause se taisait lorsqu'il apparaissait.
Personne n'aurait osé manifester une quelconque joie à son approche,de peur de paraître inconvenant.

On annonca Ephraïm à Toranur.Ce dernier arriva,l'air plutôt soulagé,comme si l'on allait le délivrer d'un fardeau trop pesant.L'Angmarien se dit que si ce fardeau était l'Angmar,il se ferait une joie de délester le Maréchal...Mettant pied à terre,il s'adressa à celui qui avait vaincu les Edains :


-Bien le bonjour,Maréchal!Quelle est donc la raison qui vous a fait me mandater ici?Le libérateur de l'Angmar aurait-il quelques problèmes pour asseoir son autorité,ou l'air du pays est-il incommodant pour vos fragiles narines?

Contrairement à ce que l'on pourrait penser,cette ironie de la part de l'Angmarien n'avait rien de méprisant.Au contraire.C'était ainsi qu'Ephraïm montrait qu'il avait de l'estime pour un homme,puisque l'on ne rit pas avec les inférieurs.Autant dire qu'Ephraïm ne riait pas souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Von ZismagenNombre de messages : 43
Age : 30
Date d'inscription : 13/05/2008
Von Zismagen

MessageSujet: Re: Commando!   Commando! EmptyDim 1 Juin 2008 - 17:42
Alors que sire Ephraëm traversait la cité de Carn Dum, il put constater que cette dernière avait connu quelques travaux. Sur els trois murailles, deux avaient été entièrement restaurées, et de grands espaces étaient présents là où auparavant se tenait d’immenses entrepôts. Cela permettait aux archers sur les murailles de bénéficier d’un point de vue imprenable sur d’éventuels assaillants pénétrant dans la cité. Lorsqu’il passa la dernière muraille avant le donjon, il put aussi remarquer l’entraînement de jeunes recrues. Avec la fuite des Edains, nombreux étaient les jeunes paysans et vétérans à avoir rejoint l’armée du maréchal. Ils formaient désormais une troupe de deux milles à trois milles hommes dont un bon demi-millier avait l’expérience des combats, et un bon millier commençait à suffisamment connaître les bases pour se révéler des adversaires honorables. Il faut dire qu’avec les mille cinq cent mercenaires qui étaient venus avec Toranur, cette future armée avait d’excellents instructeurs.
Etrangement, il n’y avait aucun orcs, ils étaient en effet tous sur les frontières, guettant la présence de Morts ou d’Edains. Si sur les dix mille, il n’en restait plus que six milliers, le maréchal savait pouvoir compter sur une bonne force en cas de problème, du moins, autre que celui des Morts… Ces derniers semblaient s’être rassasiés des récents combats puisqu’on ne les avait plus vu depuis longtemps, mais rien ne laissait supposer qu’ils soient partis. C’était d’ailleurs l’une des grandes interrogations du maréchal. Nombreux étaient ses subordonnés à avoir aperçu les Morts, mais jusqu’à présent, le maréchal n’avait pas eu cette chance.

Enfin, les lourdes portes de la dernière muraille s’ouvrirent, laissant le passage à un homme sombre mais richement vêtu.
Le maréchal s’approcha du seigneur dans le but évident de l’accueillir. Ce dernier rendit son salut à Toranur et lança aussitôt ces quelques mots qui vinrent contrarier le maréchal. Prenant cependant sur lui, ne sachant qui était son nouvel hôte et ignorant des coutumes Angmariennes, il répondit :

« Ne vous inquiétez pas pour ma santé, tout se déroule pour le mieux mais il convient désormais de débattre de l’avenir de votre beau pays. Normalement, vos confrères de la noblesse d’Angmar devraient nous rejoindre ici. »


Toranur ne savait pas si bien dire puisque des sonneries de trompes indiquèrent l’arrivée de nouveaux cortèges qui vinrent rejoindre quelques instants plus tard Ephraëm et Toranur dans la cour. Toranur alla saluer chacun des seigneurs présents avec courtoisie,conscendant même à plaisanter avec eux.Désormais,avec Ephraëm et les derniers arrivants,l'assemblée des seigneurs d'Angmar pouvait commencer.Invitant ses hôtes à le suivre,laissant leurs montures au soin de serviteurs. Les guidant dans le vaste donjon,Toranur mena les seigneurs dans une grande pièce chaudement illuminée et remplie de boissons et victuailles pour le bien être des hôtes du maréchal.Dans cette pièce se trouvait déjà une grande partie de la noblesse angmarienne et les discussions s'engagèrent très rapidement.Pendant ce temps,Toranur passait d'un groupe à l'autre,saluant chacun,condescendant même à plaisanter quelques instants avec chacun puis,il s'assit dans un fauteuil,observant l'assemblée.

Bien qu'il n'en laissat rien paraître,son humeur était sombre,son état d'esprit ayant complètement changé entre le moment où il avait envoyé son message et mainteant.Partout où son regard se posait,il ne pouvait s'empêcher de voir le traître qui s'y dissimulait,la bétise et la suffisance de ces gens.Quand il pensait qu'il avait pu seulement laisser les rênes d'un tel pays aux mains de ces fripouilles!Ses espions étaient formels,la plupart des seigneurs présents n'avaient guère manifestés d'entrain à se ranger sous la bannière du Mordor,ayant même très largement profité de l'occupation Edaine pour arrondir leurs patrimoines...
En même temps que le dégoût l'habitait,un autre sentiment faisait jour,celui du dépit face à la nouvelle épreuve que lui imposait son maître.Ce dernier ne semblait plus satisfait de Toranur,le condamnant à ne pas revenir au Mordor.Ces sombres pensées habitèrent Toranur la soirée,avant qu'il ne remarque que les discussions baissaient en intensité.
Se levant,il demanda de sa voix habitué au commandement:

"Messieurs,merci d'être venu si nombreux à mon appel.Comme vous le savez,les Edains sont partis,nous laissant maître du pays désormais libéré de cette infâme occupation."

Applaudissements mais qui manquaient de chaleur aux yeux de Toranur.Ce soir,on l'applaudirait autant qu'on avait applaudi le gouverneur Edain dans le passé,mais Toranur n'était pas dupe.

"Messieurs,il conviet désormais de dessiner la nouvelle Angmar,de la sortir de ses cendres,et c'est pour cela que vous êtes là ce soir."

Regards concupiscents et ambitieux dans le regards,la plupart des seigneurs voyaient déjà son gains dans les mots de Toranur.

"Oui,il faut un nouveau roi à l'Agmr,un roi fort et puissant qui redonne sa fierté au pays."

Des vivats éclatèrent,chacun se sentant très bien dans ce rôle que semblait promettre le maréchal.

"Et ce roi messieurs,ce roi qu'il nous faut,Notre Maître l'a déjà choisi.Il est là,ce soir,devant nous.Messieurs,le futur roi d'Angmar,c'est moi."

Regards déçus et devenu méfiants,les seigneurs restèrent étrangement silencieux.C'est alros que els portes s'ouvrirent et que la Garde Noire entra dans la pièce,Torn en tête.
Toranur reprit la parole,mais cette fois ci,on put lire sur son visage la colère qui l'avait habité toute la soirée:

"Messieurs,où étiez vous lorsque l'Angmar avait besoin de vous?Que faisiez vous lorsque les Edains martyrisaient votre peuple?Sauron ne supporte plus votre suffisance et ce soir,je suis là pour la vengeance,pour ceux que vous avez piétinés."

Les seigneurs restaient étrangement silencieux,ils avaint peur de comprendre où voulait en venir Toranur.

"Sires Ephraëm,Von Zismagen,Von Guntag,Brisder,Von Luter,Luther,Gasmindan et Medel,veuillez sortir du rang."

Alors que ces personnes s'éxécutaient,ou pas,Toranur continua:

"Tout ceux qui n'ont pas été appelé sont accusés d'avoir trahi le Mordor et l'Angmar.Au nom de mon maître Sauron,je les condamne à l'emprisonnement le temps de leur procès."

Alors,ce fut le chaos.Cris,hurlements,bruits d'épées qu'on dégaine,la pièce devint rapidement un champ de batailles et de vociférations,obligeant la Garde Noire à intervenir.Dégainant l'épée,Toranur dut faire face à des seigneurs enragés qui brandissaient des armes contre lui.Mais la boisson et la nourriture rendait leurs gestes imprécis et Toranur put rejoindre rapidement la Garde Noire qui bloquait la sortie.De là,Toranur commanda ses hommes qui vinrent rapidement à bout des plus enragés,les autres se rendant au premier sang.Une dizaine de corps étaient étendus sur le sol tandis que Toranur s'adressa à la foule qui désormais était désarmé.

"Vous savez tous ce qu'il en coûte de porter les armes contre le Mordor.Cela sera retenu contre vous lors de votre procès.Torn,emmène les."

Aussitôt,le massif mercenaire et ses hommes saisirent les hommes présents et les menèrent vers les profondes geôles du donjon,laissant dans la pièce Toranur et les personnes qu'il avait appelé précédemment et qui étaient encore vivantes...

"Messieurs,allez vous bien?Désolé de cette scène mais elle était nécessaire."

Le maréchal disait cela sur un ton très normal,étant habitué au carnage et ne semblant guère dérangé par le sang sur le sol et sa tunique.


Nos lames luisantes réflètent mieux notre fidélité que mille paroles mielleuses.(proverbe des commissaires)

Angmarien,nous nés
Pour la guerre,nous vivons
Enfants à l'épée toujours sanglante
Angmarien toujours vainqueurs (comptine traditionnelle angmarienne)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: Commando!   Commando! EmptyDim 1 Juin 2008 - 19:45
Ephraïm avait suivi les débats avec un désinterêt mal dissimulé.Que de paroles inutiles!Pourquoi ne pas désigner le roi tout de suite,au lieu de palabrer?L'Angmarien rongeait un os de poulet déjà débarassé de sa chair,tentant vainement de passer le temps.Cela lui donnait l'air d'un vieux molosse,qui,tout à son repas,semble guetter l'intrus et aiguiser ses canines.

Quand Toranur prit la parole,Sir Ephraïm applaudit mollement,notant néanmoins que cela allait clore le débat.La compagnie des porcs graisseux et vulgaires qui l'entouraient ne le mettait guère en joie.

L'Angmarien s'attendait à tout,après la divulgation du couronnement de Toranur,mais pas à ça.La voix ennuyeuse du Maréchal,une fois qu'il avait débité son lot de banalités,se mua soudain en un clairon,et devint forte et puissante,furieux cor de guerre faisant trembler les murs :


"Messieurs,où étiez vous lorsque l'Angmar avait besoin de vous?Que faisiez vous lorsque les Edains martyrisaient votre peuple?Sauron ne supporte plus votre suffisance et ce soir,je suis là pour la vengeance,pour ceux que vous avez piétinés.

Sires Ephraëm,Von Zismagen,Von Guntag,Brisder,Von Luter,Luther,Gasmindan et Medel,veuillez sortir du rang.

Tout ceux qui n'ont pas été appelé sont accusés d'avoir trahi le Mordor et l'Angmar.Au nom de mon maître Sauron,je les condamne à l'emprisonnement le temps de leur procès."



Avant qu'Ephraïm n'ait le temps d'attendre Toranur,la colère et la haine des condamnés éclata.Dégainant leurs épées dans un belliqueux cliquetis d'acier,ils se jetèrent sur Toranur et ses hommes,ainsi que sur les épargnés.

Le sang de l'Angmarien ne fit qu'un tour.Il ne mourrait pas ici,pas au milieu de ces chiens gâleux!La lame de son épée étincela,et vint se planter dans la graisse d'un de ces fous qui osaient se rebeller.

Découpant,saignant,charcutant les seigneurs,Ephraïm sentait son instinct barbare se réveiller.C'est froidement qu'il assassina ces nobles,qu'il connaissait depuis l'enfance,avec qui il avait dîné tant de foi,pour le protocole.Peu importait les codes,peu importait l'honneur,peu importait la richesse.Il fallait tuer!
Décidant de faire un geste envers ce nouveau Roi qui l'avait épargné,Ephraïm se rangea à ses côtés,et lui évita de justesse un poignard dans les côtes,brisant la nuque du rebelle d'un revers de main expert.

Les nobles furent rapidement écrasés.Enfin,un nouveau gouvernement pour l'Angmar!Une nouvelle ère arrivait...



"Messieurs,allez vous bien?Désolé de cette scène mais elle était nécessaire."

La voix de Toranur résonna aux oreilles d'Ephraïm.Quelle question incongrue!Il se mit à rire,et,se tournant,un peu essouflé,vers le nouveau Roi :

-Voilà encore une chose que vous ne connaissez pas d'Angmar!Maintenant que vous êtes Roi,j'ai dois vous dire que le carnage qui rebutera un Angmarien n'est pas encore dans l'oeuf.Nos moeurs ne sont pas si éloignés de ceux du Mordor!

Et,ricanant de nouveau,il fit une élégante courbette devant Toranur.Un geste qui signifiait "Je suis à vos ordres,Votre Majesté!".
Revenir en haut Aller en bas
ToranurNombre de messages : 1366
Age : 30
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Toranur
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: Commando!   Commando! EmptyMer 4 Juin 2008 - 18:03
A la suite d'Ephraïm,ce fut les cinq autres seigneurs survivants et graciés qui s'inclinèrent devant Toranur,lui reconnaissant par là même leur vassalité.
Toranur resta silencieux un moment à les observer.Désormais,c'est avec ces hommes là qu'il devrait compter pour l'avenir et c'est avec cette culture qu'il devrait commander.Faisant un signe de la main,il dit:

"Relevez-vous fidèles de l'Angmar,il est temps de discuter vraiment."

Gagnant la sortie alors que plusieurs serviteurs entraient pour nettoyer le carnage laissé par le récent combat,Toranur conduisit les seigneurs angmariens dans une pièce plus petite sur laquelle se trouvait du nécessaire de soins et des boissons.Prenant place,Toranur invita ses invités à faire de même:

"Installez vous.Maintenant que le ménage est fait,nous voici entre hommes d'honneur,et en tant que tel,c'est avec vous que je veux discuter du futur de l'Angmar."

"Messire Toranur,excusez mon interruption mais que vont devenir nos compatriotes?"

A ces paroles,le regard du maréchal se fit dur et il répondit sèchement:

"Je ne comprends pas que vous puissiez vous inquiétez des traîtres messire.Sachez juste qu'eux comme le seront désormais tous les félons,seront punis à la valeur de la faute.D'autres questions?"

"Euh non messire."

"Très bien,passons donc à des choses plus urgentes.Messieurs,si vous êtes présents ce soir et encore en vie,c'est parce qu'envers et contre tout,vous vous êtes montré loyaux à la seule autorité véritable qu'est celle de notre maître Sauron.Il convient désormais de vous récompenser pour cela.Messieurs,terres ou titres,tout vous sera accordé ce soir.En échange,je ne demande que votre obéissance et votre soutien.Servez moi bien,vos places et privilèges seront renforcés.Comportez vous comme des imbéciles et des traîtres,vous rejoindrez la racaille de ce soir."

Quelques minutes de silence se firent sentir avant d'être rompu par un jeune homme qui avait la bras bandé.

"Sire,les Von Zismagen n'ont jamais rien réclamé à la couronne et ne le feront pas encore aujourd'hui.Permettez nous juste de servir dans votre armée et dans vos commissariats et nous serons satisfaits."


"Je vous pensais plus âgés Comte.Si tel est votre souhait,il en sera fait ainsi."


"Je ne suis pas le Comte Votre Majesté mais son fils aîné.Sa jambe le fait souffrir et il ne peut se déplacer."


Toranur fronça légèrement les sourcils avant de se diriger vers un nouveau seigneur qui vint faire ses réclamations.Rapidement,la tranquille salle résonna du bruit et des exclamations des seigneurs d'Angmar se partageant les terres des nobles déchus.


Commando! Bannie10

Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
SefirNombre de messages : 1732
Age : 28
Date d'inscription : 16/02/2006

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Fatalité, la Lame des Esprits
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Sefir
Le Porteruine

MessageSujet: Re: Commando!   Commando! EmptyDim 8 Juin 2008 - 13:17
Ombre sur ombre, silhouette solitaire dans un coin, Khaedril avait suivit l'action avec un désintérêt non dissimulé. Solitaire? Non. Ses hommes étaient là aussi, cachés dans les ombres, et en hauteur sur les poutres. Il savait d'avance que cela se passerait de la sorte. Une moue s'afficha sur son visage. Il détestait ces mondanités, et se moquait pas mal de l'avenir d'Angmar... Il regardait donc avec un ennui non dissimulé les débats prendre cours.
Puis commença le partage des terres des seigneurs déchus... Telle une meute de chiens féroce, ils se jetèrent sur les cartes, pour dépecer les provinces, chacun essayant de rafler un peu plus que l'autre... Ce discussions en furent trop pour l'assassin, qui sortit, en pleine lumière, une dague à la main, qu'il envoya se ficher dans le dossier d'un des nobles, aux cheveux blancs, et qui répondait au nom d'Ephraïm, pour ce qu'il en avait compris. L'instrument tranchant se ficha à quelques centimètres du visage du noble, ce qui résulta en un silence profond...
Tous les regards étaient désormais tourné vers Khaedril.

"Mes respects, Roi Toranur..."

Le ton de l'assassin avait retrouvé toute son incisivité, toute sa malveillance... Il ne subsistait pas dedans trace du respect qu'il avait éprouvé pour le Maréchal...

"...et c'est donc ainsi que se termine notre épopée en Angmar... Et quelle épopée! Une victoire facile qui aura fait couler plus de sang que d'encre! Et voici les grands vainqueurs, autour de cette table, se partageant un royaume..."

Il y eut un autre moment de silence, personne ne voyant clairement où voulait en venir l'assassin, qu'au passage certaines personnes ne connaissaient pas... Et dont la colère explosa soudain.

"Que faisons-nous encore ici?!?!? Nos épées rouillent au fourreau, pendant que vous vous querellez pour des parcelles de terrain... Notre victoire ne sera qu'éphémère, si vous agissez ainsi! Croyez-vous que nul ne sache encore ce qui vient d'arriver? Pensez-vous que l'Arnor restera endormi? Seriez-vous fous au point de penser pouvoir vaincre?"

L'assassin n'était visiblement pas dans son état habituel... Il ne se tenait plus de la même façon, mais beaucoup plus droit. Il sembla soudainement se calmer.

"Pardonnez mon éclat, Maréchal, je manque à ma parole... Je vous annonce donc mon départ, dans la journée... Visiblement, on a plus besoin de mes services ici, puisque c'est maintenant aux armées de parler..."

Et il se mit en marche, de sa démarche féline, se dirigeant vers la sortie... La dague était toujours fichée dans le bois, sans qu'il ne semble s'en préoccuper d'avantage...
Ce que l'assassin avait en tête, nul ne le savait, mais une chose était sûre: il se tramait quelque chose...


Commando! Sefir
...
Commando! Sadiqu10......Commando! Alatar10
...
Commando! Cdpd_b10...Commando! Titine10
Au royaume des Cyclopes aveugles, le Cyclope borgne passe inaperçu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2632-une-histoire-trace
ToranurNombre de messages : 1366
Age : 30
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Toranur
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: Commando!   Commando! EmptySam 14 Juin 2008 - 12:54
Toranur s'était à nouveau complètement désintéressé des discussions en cours.Il avait espéré un peu plus d'abnégation de la part de la noblesse angmarienne,mais apparemment,celle-ci était pourrie jusqu'à la moelle.Qu'ils se réjouissent de leur bonne fortune,ces imbéciles ne comprenaient donc pas qu'en faisant cela,Toranur s'assurait un pouvoir autoritaire et incontestable.Apparemment,eux ne le comprenaient pas,mais les alliés de Toranur non plus.C'est ainsi que Khaedril vint interrompre cette charmante réunion,oubliant ses manière et considérant le maréchal avec un nouveau mépris.

Que croyait-il donc?Que cela faisait plaisir à Toranur de devoir se livrer à cette mascarade?Que ce dernier avait choisi le rôle qu'on lui avait confié?Fadaise,la réalité c'était que Toranur détestait la situation dans lequel on le mettait.Il était chef de guerre,pas politique.Et il semblait que Sauron avait décidé de l'écarter définitivement des décisions du Mordor.Mais le devoir chevillé au corps,Toranur ne pouvait qu'obéir,quand bien même cela allait à l'encontre de ses convictions.Désormais,il servirait son maître d'un autre manière et ferait son possible pour être à la hauteur,même si cela l'obligeait à fréquenter une noblesse dépravée...

Mais ni Khaedril,ni les autres pouvaient sentir cela.D'autant que depuis la disparition de Raya,le maréchal avait à nouveau repris une existence fermée et solitaire.Toujours est-il que l'assassin,qui tournait en rond depuis un moment,vint signifier clairement son départ.Cela ne surprit nullement Toranur qui voyait bien que l'inaction insupportait Khaedril et que ce dernier devenait de jour en jour semblable à un fauve en cage.Les aclamations irrévencieuses qu'il accomplit en furent une preuve supplémentaire.Et au futur roi d'Angmar de se méfier des prochains mouvements qu'accompliraient l'assassin.

"Faîtes comme vous l'entendez Khaedril.Je vous souhaite bon voyage et bonne fortune sur le trajet.Et que la grâce de Sauron soit avec vous!"


Puis,se tournant vers les nobles qui avaient été stupéfait par l'apparition impromptue de l'assassin,Toranur leur dit:

"Cela me rappelle messieurs que je souhaitez vous montrer un petit spectacle que je suis sur,vous apprécierez à sa juste valeur."

Poussant sa chaise,Toranur quitta la salle,suivit des nobles et monta à une belle et imposante terrasse du donjon.De là,on avait une superbe vue sur la cour en contrebas,au milieu de laquelle se dressait un étrange instrument.

Commando! Guillotine1nh4.th

Se tournant vers les quelques nobles présents,il leur dit:

"Voici une nouvelle invention que les ingénieurs d'Iseagrd m'ont aidé à mettre en oeuvre.Dans quelques instants,vous pourrez en constatez l'utilité."


Faisant un signe à Torn qui se trouvait dans la cour,se dernier fit ouvrir les portes du donjon par lesquelles sortirent les nobles emprisonnés.Ces derniers étaient encore furibonds,mais dans leur situation,il ne pouvait que rester immobile et attendre.Quelques cris s'élevèrent lorsqu'ils virent Toranur et les autres nobles,mais rien de très conséquent.Isnak aparut sur la terrasse,silencieusement,et tendit un rouleau à Toranur qui le déplia et commença à lire à haute voix:

"Nobles d'Angmar,après délibération,vos juges vous ont reconnus coupables de haute trahison et passible de la peine de mort.Bourreaux,faîtes votre office."


On saisit le premier noble qui se mit à hurler et à se débattre,injuriant et pleurant.Mais les hommes de la Garde Noire était bien trop puissant pour que cela serve à quelque chose.Et,implacables,ils attachèrent le noble à une planche qui bascula.La tête du prisonnier se retrouva ainsi à l'horizontale,pendant dans le vide.On vint refermer un clapet de bois autour de son cou.Le prisonnier continuait de hurler et pleurer.Et puis,soudainement,ce fut le silence.La tête de l'homme se sépara bruusquement du tronc.Le tout avait été d'une telle rapidité,que chacun en restait bouche-bée.
Puis,on enleva le corps,et on alla chercher un nouveau prisonnier.Cette sinistre besogne dura trois bonnes heures et le plancher qui soutenait cette machine fut gorgée de sang.Impertubable,Toranur avait assisté à toutes les éxécutions,regardant mourrir les traîtres,constatant que bien peu étaient ceux à mourrir avec honneur et fierté.

Cette besogne terminée,Toranur donna congé à la noblesse angmarienne survivante et se retira dans sa chambre.Désormais,il devait réfléchir à rendre l'Angmar semblable à une lame.


Commando! Bannie10

Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
ShraknagNombre de messages : 294
Age : 25
Date d'inscription : 05/04/2008

Feuille de personnage
Race: Orc
Possessions:
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Shraknag
Maréchal du Mordor surnommé "Pue-la-Mort"

MessageSujet: Re: Commando!   Commando! EmptyDim 15 Juin 2008 - 10:14
L'euphorie générale causée par l'arrivée triomphale des troupes du Mordor était retombée,et les Angmariens retournèrent vaquer à leurs occupations.
Pour certains,les exécutions étaient spectacle à ne pas manquer : l'on murmurait dans toute la ville que le nouveau Roi avait mis en place une terrible machine,capable d'un seul coup de décapiter un homme,et ceci mécaniquement!Les habitants qui n'étaient pas absorbés par leur travail trouvaient le temps d'aller contempler le formidable engin,et de s'émerveiller devant sa mécanique impitoyable.

Mais les troupes Angmariennes et les Hommes du Mordor,qui avaient été applaudies si chaleureusement,n'étaient,les habitants l'oubliaient,pas les seuls artisans de la triomphale victoire,et de la chute des Edains.Des troupes beaucoup moins glorieuses avaient mis leur barbarie au service de l'Angmar.Et ces troupes entraient dans Carn-Dûm,venues d'un camp reculé où elles s'étaient retranchées après la bataille,avec à leur tête une créature bien plus répugnante que le plus boursouflé des nobles Angmariens voués à l'échafaud.


Quand Shraknag traversa la porte principale,une chappe de plomb recouvrit la ville.Les Orcs.La loyauté des Hommes d'Angmar pour le Mordor ne les débarassaient pas de leur aversion pour ces monstres immondes.Et même un habitué du Mordor,comme Toranur ou Khaedril,ne pouvait surmonter la répugnance qu'inspiraient les congénères de Shraknag.

Le chef Orc était juché sur un Warg aux couleurs de ténèbres.Derrière lui,ses hordes démoniaques le suivaient,en psalmodiant un cri de guerre sauvage.Sur leur passage,les visages se fermaient,et un désagréable malaise s'insinua dans le coeur des Angmariens.Recevoir dans leur ville de telles créatures n'était pas tellement à leur goût.

Shraknag ordonna à la portion de son armée qu'il avait amenée avec lui de s'arrêter sur une grand-place.Descendant malhabilement de sa monture,il apostropha un bourgeois richement vêtu,qui grimaça en voyant l'être répugnant tendre un doigt verdâtre vers son auguste personne :


-Toi,là!Au lieu d'dormir,va donc quérir le Maréchal Toranur,ton Roi,si tu préfères!Dis-lui que Shraknag a à lui parler,et plus ivte que ça!

L'Homme fit une moue de dégoût,et se dirigea à contre-coeur vers la place des exécutions,là où le Roi devait assister à la mort des nobles considérés comme des traîtres...


Durbatulûk ! Agh burzum-ishi krimpatul...
Il n'y a pas de vie dans le Néant...
Commando! 55039_m
...seulement la Mort.
...ash Burz-Durbagu burzum-ishi, daghburz-ishi makha gulshu darulu.



"Il t'emportera vers les maisons de la lamentation, au-delà de toutes ténèbres, où ta chair sera dévorée et ton esprit desséché laissé nu face à l'Oeil Vigilant."
[Le Retour Du Roi]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t3151-shraknag
ToranurNombre de messages : 1366
Age : 30
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Toranur
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: Commando!   Commando! EmptyDim 15 Juin 2008 - 10:31
Toranur venait à peine de se retirer dans sa chambre que son fidèle serviteur Isnak vint toquer à la porte,faisant dresser les oreilles à Cro Noir qui somnolait dans la chambre.D'une voix lasse,le maréchal répondit Entrez! et le commandant en second s'approcha de son chef.

"Sire,des orcs ont passés les portes de la cité.Apparemment,ils souhaitent vous faire un rapport."


Toranur se leva sans un mot,ceignit son épée et se dirigea vers la sortie.Avec son second,le maréchal se passait de mots.Il savait que ce dernier le comprenait suffisamment pour qu'il n'y en ait pas besoin.Les deux hommes avaient tellement combattus ensemble,se sauvant à maints reprises la vie l'un l'autre qu'ils avaient développé un lien que seul comprenne les frères d'armes.

Laissant donc son second vaquer à ses occupations,Toranur descendit dans la cour où se tenait l'orc.Ce dernier assistait pour le moment au débarassage des corps et des têtes des traîtres exécutés le matin.

"Alors général Shraknag,que me vaut l'honneur de votre visite?"

Le maréchal était toujorus courtois avec les orcs,mais ce n'était que pour mieux dissimuler le mépris qu'il avait à leur encontre.Même si le maréchal ne nuançait,reconnaissant à certains membres de cette espèce du respect pour avoir su développer de telles capacités dans un environnement peu propice.


Commando! Bannie10

Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
SefirNombre de messages : 1732
Age : 28
Date d'inscription : 16/02/2006

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Fatalité, la Lame des Esprits
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Sefir
Le Porteruine

MessageSujet: Re: Commando!   Commando! EmptyLun 16 Juin 2008 - 15:07
Impossible... C'était tout simplement impossible. Khaedril avançait, une de ses mains courant contre un mur, légèrement chancelant. Il s'arrêta, tira de sa tunique la mèche de cheveux blancs qui l'obsédait depuis tout ce temps... Tandis qu'il la serrait contre son coeur, un mot sortit de ses lèvres. Dans un murmure, il prononça un nom:

"Maya..."

Prononcer ce mot fut comme un déclencheur. Une masse de souvenirs s'engouffra dans son esprit, comme si le mur qui les retenait dans sa mémoire venait de briser sous l'action de ces quatre lettres... Il se tenait maintenant la tête à deux mains, tentant de maîtriser ce flot d'images et d'événements, de les assembler dans un ensemble cohérent. Il cru devenir fou... Qui était-il? Sefir ou Khaedril? Un Haradrim, un Gondorien, ou un Numénorien noir? Assassin ou Seigneur? Il résistait du mieux qu'il le pouvait, et parvint à dompter, progressivement la vague.
Rassemblant quelques souvenirs dont il était sûr en un petit sanctuaire, il organisa les autres, les acceptant, tout mauvais qu'ils soient... Puis il se releva. Il lui fallait faire vite.
Car maintenant, il était en danger. Toranur n'avait pas la capacité de lire dans les pensées, et il pouvait le duper, mais combien de temps? Et combien de temps avant que quelqu'un ne possédant cette capacité ne s'en aperçoive? Il se mit à avancer dans des couloirs qu'il ne reconnaissait plus parfaitement. Il se dirigeait vers les écuries, avant de songer qu'il n'avait nul part où aller, étant traqué sur tous les royaumes de cette terre... Il valait mieux pour lui qu'il ne se présente pas les mains vides... Il changea de direction, prenant celle du bureau de Toranur. L'assassin parvint au couloir y menant au moment même où le maréchal en sortait, prenant heureusement la direction inverse de celle de Sefir.
Silencieux, rapide, il s'approcha de la porte, y colla son oreille... Rien... Pas un son... Il prit la poignée en main, la faisant tourner lentement, tentant de ne pas faire grincer le métal. Connaissant l'amour de Toranur pour les mécanismes bien huilés, il aurait été étonnant qu'elle le fusse, mais Sefir n'en était pas à son premier vol... La poignée se bloqua, indiquant que la porte était verrouillée. Celui qui fut l'un des meilleurs de Sauron se pencha, puis sourit. Serrure pour débutant. Il eut tôt fait de la crocheter, usant d'un des outils qu'il portait en permanence sur lui. Entrant, il referma la porte, juste avant qu'un garde ne passe, effectuant sa ronde. Prenant garde à lui, Khaedril se dirigea donc vers le bureau, le fouillant méthodiquement, jusqu'à tomber sur une liste, qui datait malheureusement d'une semaine, et qui détaillait les garnisons présentes dans le pays.
Il la recopia rapidement, griffonnant plus qu'il n'écrivait, avant de sortir du bureau...pour tomber nez à nez avec deux gardes.

color=red]"Et vous...!"[/color]

Ni une, ni deux, l'assassin projeta deux dagues, qui vinrent perforer les gorges des inopportuns. Mais un troisième garde arriva par derrière, tandis que l'assassin courait dans la direction opposée. L'homme hurla un "Alerte!!!" retentissant. Bientôt, Khaedril vit se dresser devant lui deux Gardes Noirs, tandis que derrière lui se pressaient une dizaine de gardes. Il n'était pas assez fort pour tous les battre, mais...
Avisant un serviteur qui se tenait près d'une rambarde, il couru vers lui, le poussant par dessus bord, et le suivant dans la chute. Chute qui lui permit de rejoindre le rez-de-chaussé en un temps record: il toucha le dallage quelques secondes après le serviteur, qui lui servit à amortir sa chute. Se relevant, boitant du fait de la chute, qui n'avait pas été totalement amortie, il se remit en marche vers les écuries. Il entendit une troupe de gardes arriver dans le couloir, après un coin, et passa par une fenêtre, se retrouvant sur le toit des écuries... Trop occupés à courir, les soldats ne le virent pas. Et pour ce que l'assassin en voyait, l'alarme ne s'était pas encore étendue en dehors du donjon... Il pénétra dans l'écurie par une lucarne, et découvrit avec horreur qu'un Garde Noir se trouvait là, lui tournant le dos. Il s'avança avec prudence, n'ayant pas d'autre choix, sur une des poutres, jusqu'à parvenir à la verticale du vigile. Une de ses dagues glissa hors de son fourreau de soie, et il se laissa choir.
Le coup, amplifie par le poids de Sefir et la hauteur de la chute, permit à la lame d'ouvrir un trou dans le crâne du garde, et de s'enfoncer dans le cerveau de l'homme... Le Garde se retourna vers Sefir, qui se tenait au sol et la cheville entre ses doigts, ébahit par le fait que son adversaire soit toujours en vie. Le titan fit quelques pas vers l'homme gisant au sol avant de s'effondrer enfin dans un fracas métallique. Ne se posant pas plus de questions, l'assassin rampa jusqu'à parvenir à enfourcher une monture, et piqua des deux, se lançant au galop à travers la ville. On remontait alors le pont-levis, et il fit sauter les derniers mètres à son cheval.
Des archers lâchèrent leurs traits sur lui, sans grand effet: Khaedril brisait les flèches dans leur course à coups d'épée.

"Nos flèches ne l'atteignent pas?"
"Si, mais il joue avec!


Et Khaedril disparu de la vue des sentinelles, s'enfonçant dans les forêts brumeuses d'Angmar, là où il serait très difficile à pister...



[HJ: Désolé de ne pas t'avoir mis au courant, Tora', mais il faut bien que je te fasse des surprises de temps en temps^^. Et puis, nous aurons peut-être une chance de conclure notre duel... Qui sait?]


Commando! Sefir
...
Commando! Sadiqu10......Commando! Alatar10
...
Commando! Cdpd_b10...Commando! Titine10
Au royaume des Cyclopes aveugles, le Cyclope borgne passe inaperçu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2632-une-histoire-trace
ShraknagNombre de messages : 294
Age : 25
Date d'inscription : 05/04/2008

Feuille de personnage
Race: Orc
Possessions:
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Shraknag
Maréchal du Mordor surnommé "Pue-la-Mort"

MessageSujet: Re: Commando!   Commando! EmptyVen 20 Juin 2008 - 9:58
Skraknag fit une petite grimace,ressemblant à une ébauche de sourire, en voyant arriver Toranur.Celui-ci n'avait pas l'air spécialement heureux de le voir.Tant pis.L'Orc se moquait bien de sa réputation,du moment que le respect suivait.Il fit une ridicule courbette devant le nouveau Roi,et lui dit :

-Votre Majesté,les Edains sont définitivement vaincus.Nous venons d'intercepter un groupe armé ayant réussi à s'enfuir de Carn-Dûm lors de la prise de la cité : l'un d'eux portait sur lui une missive destinée à un camp assez important que nous n'avions pas repéré.Les forces qui s'y étaient amassées n'auraient jamais pu prendre ne serait-ce que l'enceinte de Carn-Dûm,mais auraient pu affaiblir vos forces.Nous nous en sommes occupées : ils sont réduits à néant.

L'Orc tendit un doigt verdâtre vers un coin de l'horizon.L'on pouvait distinguer,très loin,une mince colonne de fumée noire.L'incendie provoqué achevait de réduire en cendres les derniers vestiges du camp Edain.
Shraknag reprit,avec cette fois-ci une étrange lueur dans les yeux :


-Seigneur,moi et mes soldats avons vaillament combattu les Hommes à vos côtés,écrasé la résistance et précipité la fin du règne Edain.Au vu de nos nombreuses pertes,de notre fidélité,et de notre courage,je crois qu'il est temps de songer.....au butin.Viande,armes,joyaux,à vot' convenance!

L'Orc se lécha alors discrètement les babines,rêvant du trésor qui pourait leur être attribué...L'idée allait sûrement déplaire fortement à Toranur,mais peu importait ce qu'il en pensait : traiter Shraknag comme un snaga pouvait causer quelques menus problèmes,notamment dans l'obéissance des Orcs,peu enclins à obéir aux ordres d'un Humain...

Mais il ne se faisait pas de souci : il savait Toranur rusé et fin stratège,et était persuadé qu'il n'aurait pas à en arriver là....Il fallait néanmoins s'assurer que sa requête soit entendue : Shraknag ne plaisantait jamais avec le butin,du fait de sa cupidité d'Orc.


Durbatulûk ! Agh burzum-ishi krimpatul...
Il n'y a pas de vie dans le Néant...
Commando! 55039_m
...seulement la Mort.
...ash Burz-Durbagu burzum-ishi, daghburz-ishi makha gulshu darulu.



"Il t'emportera vers les maisons de la lamentation, au-delà de toutes ténèbres, où ta chair sera dévorée et ton esprit desséché laissé nu face à l'Oeil Vigilant."
[Le Retour Du Roi]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t3151-shraknag
ToranurNombre de messages : 1366
Age : 30
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Toranur
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: Commando!   Commando! EmptyVen 20 Juin 2008 - 10:10
Décidément, les orcs manquaient véritablement de fiabilité. Enfin, voilà des dizaines d'années qu'il combattait avec eux, aussi, la demande de Shraknag ne l'étonnait guère. Son visage impassible, il répondit simplement:

"Excellent travail général. Désormais, le pays est nettoyé de ces occupants illégitimes. Cela mérite effectivement récompense."

Faisant signe à un de ses gardes, il lui murmura quelque chose et ce dernier partit au pas de course accomplir la volonté du nouveau sire de Carn Dum.

"Général, comme nous avions convenu, pas de pillage et d'agressions physiques envers les Angmariens, ce qui fait que niveau viande, nous pourrons juste vous fournir du boeuf et du porcs, ainsi que quelques carcasses de traîtres..."

Il désigna le sang maculant l'étrange engin dans la cour.

"Quand à ce qu'il reste des Edains, faîtes comme bon vous semble.En ce qui concerne l'or et les joyaux, les Edains ont accumulé un joli pactole qu'on est en train d'amener ici."

Effectivement, le garde qui était parti quelques instants plus tôt, revint, suivit de serviteurs portant de lourds coffres. Ils les posèrent au sol et Toranur ouvrit le premier. Le coffre était rempli d'or et d'argent.

"Partagez le comme vous le souhaiter mais en dehors des murailles. Puis continuer à surveiller les frontières. J'ai bon espoir que dans un mois vous puissiez repartir au Mordor avec de nouveaux coffres et troupeaux..."

Alors que Toranur s'apprétait à s'en aller, son fidèle Isnak vint le voir et le prévint de la fuite de Khaedril:

"Hum, apparemment, Sefir a refait surface. Bien, vous connaissez la procdéure. Envoyez ses anciens serviteurs contre lui. Il n'a aucune chance contre eux."


Commando! Bannie10

Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
SefirNombre de messages : 1732
Age : 28
Date d'inscription : 16/02/2006

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Fatalité, la Lame des Esprits
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Sefir
Le Porteruine

MessageSujet: Re: Commando!   Commando! EmptyMar 24 Juin 2008 - 10:55
[HJ: Je me permet de faire un dernier post avec les PNJs qui m'avaient été accordés...]


Quelques temps plus tard, ce fut au tour n'Anayuvil de demander audience à Toranur.

"Mes respects, Maréchal... Je serais brève pour ne pas vous faire gâcher votre temps..."

Il était évident qu'elle revenait de voyage: elle sentait le cheval, de la poussière était déposé en plaques sur son visage, sa cape et sa tenue...

"Khaedril s'est avéré plus coriace que prévu... Il s'est débrouilél pour nous séparer dans la forêt... Puis il a éliminé Malburgh et Aladan, et il nous semé, Kirsten et moi, dans la forêt. Malburgh a eut la tête fracassée par un piège, et Aladan a été tué en combat. En revenant sur la route, j'ai rencontré Dengar et Klaus. Nous avons reprit nos recherches, ayant découvert qu'il était encore poursuivit par un des nôtres... Dengar s'est fait blesser par un pieux conçut pour être tiré quand on marchait sur un fil... Nous sommes sortis de la forêt, et nous avons continué dans les plaines, mais il avait déjà une sacré avance. Nous avons retrouvé Trenglar, mort... Je pense que Khaedril est blessé: l'épée de notre Lieutenant était tâchée de sang frais. Dengar a décidé de ramener les corps, sa blessure l'empêchant d'être tout à fait efficace. J'ai continué avec Kirsten et Klaus, mais il commençait à faire nuit, et bien qu'il se soit arrêté plusieurs fois, il avait de l'avance. Kirsten est dans un sale état, à cause d'un piège. J'ai envoyé Klaus le ramener, et j'ai continué seule. Il a improvisé des pièges partout où il le pouvait derrière lui sur deux miles. J'ai mit plus de temps à les repérer et les désamorcer que lui à les poser, et j'ai perdu sa trace..."

La jeune femme semblait à la fois folle de rage et morte de honte à l'idée d'avoir échoué dans une de ses missions. Sefir leur avait appris à ne jamais échouer... Mais il était celui qui les avait instruits. Il connaissait par avance comment réagirait sa garde d'élite...

"Je me met à votre service, maréchal, ainsi que ce qui reste de notre groupe. La mort de Trenglar me place en situation de commandement effectif, mais je ne saurais assumer ce titre que de façon provisoire, jusqu'à ce que vous m'y confirmiez, ou que vous ne trouviez quelqu'un de mieux placée que moi..."

Les yeux verts de la jeune humaine ne cillaient pas. Elle pensait chacun des mots qu'elle venait de prononcer... Dans le couloir, Juga, le bossu, attendait...


[RE-HJ: Explication des noms:
Malburgh: le géant
Kirsten: l'assassin
Les autres personnes mentionnées n'ont rien de particulier]


Commando! Sefir
...
Commando! Sadiqu10......Commando! Alatar10
...
Commando! Cdpd_b10...Commando! Titine10
Au royaume des Cyclopes aveugles, le Cyclope borgne passe inaperçu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2632-une-histoire-trace
ToranurNombre de messages : 1366
Age : 30
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Toranur
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: Commando!   Commando! EmptyMar 1 Juil 2008 - 9:10
Toranur, qui était installé à son bureau, écouta calmement le rapport de l'assassine. Sans paraître le moins du monde troublé par ces nouvelles, il se leva et se dirigea vers la fenêtre d'où un mince rayon de soleil éclairait la pièce. Après quelques minutes de silence, Toranur se retourna vers la jeune femme et lui dit:

"Je dois dire que je craignais quelque chose dans ce genre. Vous avez fait de votre mieux face à un renard rusé aussi puis-je vous pardonner cette fois-ci. J'entérine votre grade et désormais, vous serez attachées vous et vos hommes à ma garde personnel en tant qu'assassin royaux d'Angmar. Je vous contacterais plus tard pour vous dire ce que j'attends précisément de vous."


D'un geste de la main, Toranur congédia la jeune femme. Mais, avant qu'elle ne passe la porte, il la rappela, plantant son regard bleu acier dans celui n'Anayuvil.

"J'espère que vous avez compris la dernière leçon de votre maître dame n'Anayuvil. Ne jamais sous-estimer l'adversaire, et lrosqu'il est trop fort, attendre de réunir ses forces avant d'attaquer. Que la mort de Trenglar vous le rappelle. Seul, il n'avait aucune chance, il aurait du suivre la trace de Khaedril et attendre des renforts. Patience et discernement sont deux qualités essentielles chez un meneur..."

Sur ces paroles, Toranur retourna à ses rapports. Avec la fuite de Khaedril et son vol, le roi d'Angmar devait prendre quelques mesures...


Commando! Bannie10

Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Commando!   Commando! Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Commando!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Katarr Commando DPS Artillerie
» Salut !
» Noël s'Esquisse ♫ (opération N-2, voeux et autres lubricités)
» Matthew Renfield aka Crimson Commando [Fini]
» Zorcha T'Salik, commando asari.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: Commando! N448 :: Les archives :: RPs des Terres du Mal :: Archives Angmariennes-