Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 L'Angmar?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Von ZismagenNombre de messages : 43
Age : 30
Date d'inscription : 13/05/2008
Von Zismagen

MessageSujet: L'Angmar?   L'Angmar? EmptySam 14 Juin 2008 - 19:21
Citation :
L'Angmar est un royaume nordique qui se trouve à peu près à 200 miles au nord des Monts Brumeux.La capitale du royaume est la cité de Carn Dûm,forteresses imposante et sombre.Le nom de la ville signifie Vallée Rouge en langage commun à cause de la couleur du sol,dû à une présence de minerais dans le coeur des montagne.Contrée sauvage,l'Angmar est loin d'être désertique et incivilisée,il convient donc d'en faire un rapide historique avec les principales questions qui peuvent agiter les historiens.

Les origines du royaume se perdent dans les méandres de l'Histoire et même les plus ancienes familles ne savent quelles sont leur véritable ascendance.Si l'on suspecte les Angmariens d'être des descendants de Numenor,aucune preuve tangible ne vient appuyer cette argumentaire.Aussi,les historiens préfèrent juger que l'Angmar provient d'un mélange de tribus humaines issues d'un peu partout alors que les nobles Angmariens arguent que leur peuple s'est bâti seul.

Toujours est-il que ce peuple reste assez discret sur son Histoire et aucune institution n'est là pour venir aider à faire lumière.Le passé de l'Angmar est un sujet que les habitants n'abordent que rarement,ou simplement pour relater des batailles dont les noms ne rappellent que vaguement certains événements historiques.
La culture orale,principal vecteur historique,semble n'avoir jamais été très développé ainsi que l'écriture,alors que par ailleurs,la civilisation Angmarienne s'est vu très rapidement accédé à des connaissances connues seulement des plus grands peuples.C'est ainsi que furent élevés d'imposantes forteresses de pierre noire et que les hordes armées de l'Angmar maîtrisaient l'usage du fer et de la maille.

Craint par ses voisins,le royaume d'Angmar ne sut cependant jamais faire une véritable force politique et unie,et si l'on parle de rois d'Angmars dans les quelques contes qui subsistent,probablement qu'ils n'étaient guère plus que des seigneurs plus puissants que leur semblable mais incapable de fédérer un royaume.

Ce fut la venue des émissaires de Sauron qui transforma radicalement le pays.En peu de temps,alléché par les promesses d'or et de puissance,craignant la puissance de Sauron,tous l'Angmar se mit au service des Ténèbres.Mais plus que vassaux,les Angmariens s'assujettirent totalement à la puissance montante du Mordor,trouvant en sa foi l'unité qui lui avait fait défault.C'est ainsi que Sauron nomma un roi pour mener l'Angmar dans la bataille et que pour la première fois dans son histoire,l'Angmar se retrouva totalement unifié sous la bannière d'une seule personne.De brigands qu'ils étaient,les Angmariens devinrent une armée redoutable et fortement disciplinée dont Sauron usa maints et maints fois dans ses rêves de puissance.Et,les rois perpétuant leur lignée,l'Angmar conserva son unité et sa foi.

Mais les dernières années furent un rude coup pour le peuple d'Angmar.Car la lignée royale éteinte,il ne se trouva personne pour donner au pays son rang de puissance et face à la montée croissante d'empires,l'Angmar perdit peu à peu de sa superbe et de sa gloire,ses monuments s'effritant,ses armées se délitant et son peuple désespérant.Certes,les puissances des Ténèbres n'abandonnèrent jamais totalement le pays comme en témoigne l'invasion de Gothmog pour reprendre les choses en main,mais elles ne purent pleinement restaurer son ancienne puissance,les coalitions Edaines et Elfes veillant à maintenir le pays dans sa misère et son dénuement.


Le scribe qui avait écrit ce texte pour un seigneur d'Arnor il y a de cela quelques années,ressortit son parchemin poussiéreux et rajouta de sa belle plume de lettré:
Citation :

Les choses bougent de nouveau en Angmar.Après un silence et une immobilité de plus de vingt ans,le pays bouge et vit de nouveau sous l'impulsion d'un chef.Que réserve l'avenir?


Nos lames luisantes réflètent mieux notre fidélité que mille paroles mielleuses.(proverbe des commissaires)

Angmarien,nous nés
Pour la guerre,nous vivons
Enfants à l'épée toujours sanglante
Angmarien toujours vainqueurs (comptine traditionnelle angmarienne)
Revenir en haut Aller en bas
ToranurNombre de messages : 1366
Age : 30
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Toranur
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: L'Angmar?   L'Angmar? EmptySam 13 Mar 2010 - 18:02
Le régent Zabuza ou chronique d'un désastre politique


Avec l'extinction de la lignée royale dont l'origine et la date restent encore méconnue, les seigneurs d'Angmar prirent la relève et se réunirent en Zieheraufenn (Chambre Seigneuriale) en vue de conserver l'unité politique que le pays avait eu tant de mal à obtenir. Le Mordor loin et silencieux, les lignées affaiblies par trop de consanguinité, les intérêts personnels prirent rapidement le dessus. Tellement que l'emblématique famille des Von Zismagen boycotta la chambre et toutes celles qui suivirent. Cela eut un grand retentissement sur le peuple, mais ne changea rien à la réalité politique. Mus par le désir de puissance et d'enrichissement, la Zieheraufenn instaura un système complexe de régence, en attendant que Sauron envoie un nouveau roi, mais dans le secret espoir que ce dernier oublie le royaume.

Révocable à merci par la même Zieheraufenn qui l'avait élu,le régent n'eut jamais la possibilité de se maintenir longtemps au même poste. Aussi, l'Angmar sombra-t-elle dans une déchéance dont elle ne devait sortir que bien longtemps après. Tout occupé à leurs calculs politiques, les Seigneurs Angmariens délaissèrent les frontières tandis que l'absence de pouvoir fort empêcher la mise en oeuvre de politique expansionniste dans quelque domaine que ce fut. Aussi, les institutions et les domaines royaux tombèrent en déchéance tandis que les Seigneurs menaient grand train en accablant toujours plus d'impôts leurs sujets.

Cette instabilité politique, très défavorable au commerce et à l'industrie, était en revanche un véritable présent aux bandits en tout genre qui définirent l'Angmar comme siège de leurs bases, venant y récupérer des forces entre chaque forfait accompli en Arnor autres royaumes voisins. Préoccupés par la menace grandissante de l'Angband, ces derniers laissèrent la situation en l'état, précipitant un peu plus l'anarchie de l'Angmar.

Au milieu des intrigues politiques, un clan se dessina peu à peu et devint suffisamment fort pour imposer ses vues aux autres. C'est ainsi que le très politicien Zabuza fut élu par la Zieheraufenn au poste de régent d'Angmar. Mais, contrairement à ses prédécesseurs, ce dernier disposa rapidement d'un consensus durable par un complexe équilibre de marchandages, terreur et autres. Bien que proclamant sa volonté de faire de l'Angmar un royaume neutre, les royaumes voisins s'inquiétèrent de ce brusque revirement.

Alors même que diminuait la fréquence et l'importance des raids sur leurs frontières par l'intervention de l'armée Angmarienne, de nouveau en position d'assurer l'ordre, les elfes, menés par les souverains Elkaël et Fingorn Felagund, firent marcher sur l'Angmar une importante armée, une des plus importante dans les souvenirs: pas moins de 100 000 guerriers elfes et semi-hommes. Face à cette déferlante, Zabuza n'avait guère à opposer que 10 000 hommes dont un quart au moins provenait des geôles et des brigands reconvertis et une moitié sans expérience réelle du combat.

L'armée coalisée ne mit guère de temps à pénétrer en Angmar. Conscient du déséquilibre de force flagrant, Zabuza n'en convoqua pas moins son Etat Major et son armée en vue de tenir tête. Déployée en ligne le long d'une rivière de moyenne importance, le régent entama des pourparlers avec les rois coalisés en vue de cesser cette invasion. Au même moment, le plus populaire des Von Zismagen menait la vie dure à un escadron elfe qui fut rapidement renforcé par des troupes provenant de toutes parts. Alors que Zabuza et Elkaël, chef des coalisés, signaient un accord, Heinrich Von Zismagen, fortement blessé au genoux, fut arraché par ses amis à la bataille et la troupe Angmarienne dut laisser la victoire aux elfes.
Les conséquences de cette invasion fut lourde de conséquences.

Si Zabuza obtenu le retrait des forces coalisées et un certain dédommagement pour les dégâts commis, l'Angmar fut amputé de près d'un tiers de son peuple qui migra au Rhûdaur, tandis que les champs du Sud, les plus fertiles, n'existaient plus que la base du pouvoir de Zabuza fut brisée. Ce qui devait préluder au redressement de l'Angmar précipita au contraire son abandon à l'anarchie. D'ailleurs, les relations que conclut Zabuza avec les elfes détruisit les anciennes alliances, provoquant l'ire de l'Angband, du Mordor et de Dol-Guldur.

Décribilisé politiquement, Zabuza n'eut plus aucun moyen d'exercer un pouvoir effectif. Revenant à leurs jeux, les Seigneurs bloquèrent systématiquement les décisions du Régent qui, enfermé dans sa tour de marbre noir, sombra peu à peu dans la folie.
Fort de leurs succès stratégiques, les elfes menèrent une grande attaque sur Dol-Guldur, royaume affilié à Sauron. Son souverain, Antelvian vint trouver refuge en Angmar afin de fustiger la faiblesse de son ancien allié.

Se fixant sur l'image d'Antelvian, souverain déchu de Dol-Guldur, le Régent en vint à le considérer comme le responsable de ce qui lui arrivait. Accompagné de ses plus fidèles gardes, Zabuza traqua Antelvian, entretemps devenu porteur de la parole de Sauron sur les Terres du Milieu. Lorsque les deux hommes furent face à face, Zabuza dégaina l'épée et se précipita sur son "adversaire". Affaibli par sa folie et peu à l'aise avec la science des armes, le Régent ne dura pas longtemps face à l'aguerri Antelvian qui mis à mort Zabuza.

Avec sa Mort, le Mordor essaya de reprendre le contrôle de l'Angmar. Mais là encore, si la population suivit, les seigneurs locaux, obnubilés par leurs calculs politiques firent obstruction et le royaume retourna à l'anarchie. Ce faisant, il attira la convoitise de ses voisins Edains...


L'Angmar? Bannie10

Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
 

L'Angmar?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Créatures rares et nommés - Angmar
» Lugburz Dashdu, Roi-Sorcier d'Angmar
» Un allé pour le Mordor [PV-Le Roi-Sorcier d'Angmar]
» Les légions d'Angmar
» Chants de la AngmarJugen (AJ)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: L'Angmar? N448 :: Les archives :: RPs des Terres du Mal :: Archives Angmariennes-