Forum RP : Le Seigneur des Anneaux
Étrangers venu d'ailleurs, prenez part à l'aventure et combattez,... mais surtout venez vous amuser! Rejoignez-nous!



 
AccueilPortailS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez | 
 

 PNJ de Hatori Hanzok

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hatori Hanzok
Archiforgeron de Khazad-Dûm

avatar

Nombre de messages : 294
Age : 30
Date d'inscription : 23/01/2008

Feuille de personnage
Race: Nain de Khazad Dûm
Possessions: Marteau de Telchar, Bague d'Archiforgeron
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: PNJ de Hatori Hanzok   Sam 19 Juin 2010 - 21:44


Torgrim:

Cet individu à l'apparence parfois étrange est en réalité le Grand Maître des runes de Khazad Dûm. Après la mort de Theophraïn, il lui succéda à la tête du conseil. Il a plus de connaissances que les livres ne peuvent en contenir. Sa mémoire est incroyable et retient les détails de chaque chose. C'est avec lui qu'il faut traiter des sujets touchant à la magie et au secret des enchantements. Certains pensent qu'il est l'un des pionniers de magie rouge. Il a su faire évoluer cet art occulte et bien qu'il n'en parle guère, il détient des clés importantes dans la compréhension totale de cette science.

Mais c'est avant tout un formidable artisan, capable de produire des œuvres hors du commun. Il a réalisé de nombreux enchantements, notamment ceux des portes des citadelles. Torgrim est un grand ami de Hanzok, et plus précisément de son père, Hamilcar qui partageait certains de ses secrets. Il excelle dans le travail des métaux et de la pierre et a enchanté la lanterne des Fëamenels où repose Epixarkoïs. C'est principalement sous son influence que l'Archiforgeron en vint à étudier le Tilkal et le Galvorn qui entrèrent dans la fabrication des neufs lames.

On lui attribue des liens avec les alchimistes et les astrologues. C'est d'ailleurs lui qui interprète les oracles. La vie des nains dépend donc en partie des paroles de ce vieux naugrim grincheux à la barbe pleine de talismans mystérieux dont lui seul connait l'utilité. Celui qui désire apprendre les arcanes de ce monde se doit d'avoir au moins une fois parlé avec le devin. Car même s'il a mauvais caractère, Torgrim aime à faire apprendre et malgré les apparences, il prend plaisir à recevoir les voyageurs des quatre coin de notre monde.

Mais un tel puits de savoir attire la convoitise, et pour pallier à toute éventualité, une garde secrète assure la sécurité du plus grand érudit de la Mine. Selon les propres ordres du vieux nain, il vaut mieux le laisser mort entre les mains de ses ennemis plutôt que de risquer qu'un de ses secrets soit divulgué à des êtres corrompus car alors ce savoir serait lui même détourné de son essence et l'œuvre du sage aurait été vaine.


Cratosthaïn:

Issu d'une famille riche qui détenait une veine de mithril comme concession exclusive, Cratosthaïn a eu une éducation solide grâce au service des meilleurs précepteurs. Au travers de ses divers voyages, il a su intégrer de nombreuses connaissances qui font de lui l'un des architectes naugrims les plus recherché. Il a notamment établi les plans des trois Bastions de la vallée de Khazad Dûm sur la demande de Hatori Hanzok. Ces forteresses sont un mélange de techniques militaires issues des colons de Numenor qui jadis tentèrent d'édifier des postes frontière avec le Harad. S'il ne reste que des ruines de ces inspirations, l'architecte a su en tirer profit pour moderniser le style en y incluant les toute dernières avancées technologiques.

Parmi les œuvres célèbres du bâtisseur, figurent la tour de Zirak-Zigil ainsi que le comptoir commerciale naugrim de Minas Tirith. Ces constructions démontrent la capacité de Cratosthaïn a s'adapter à l'environnement urbain qu'il modèle. En effet, nul ne saurait prétendre que le halle marchand de la citadelle blanche est le fruit du travail d'un fils d'Aulë.

Les intrigues politiques intéressent trop peu l'architecte pour qu'il s'en mêle. Cependant, en temps de crise, Cratosthaïn a su défendre les intérêts des siens. Il est réputé pour entretenir une quinzaine de guerriers avec sa fortunes personnel lui même ne participant pas à la guerre. Cependant, suite à l'abandon des mines et à la politique de reconquête entreprise par Hanzok, l'artiste s'est vu attribuer la gestion du régiment de génie de Khazad Dûm. Ainsi il a assuré une partie majeur de la guerre de reconquête. Ses grâces à ses solides édifices que les nains ont pu réduire au maximum leurs dégâts.

Depuis la victoire il dépense tout son activité à la reconstruction des puits de mithril et au réaménagement du royaume ce qui lui demande l'essentiel de ses journées et ne lui laisse guère le temps d'imaginer de nouvelles réalisations. Mais des bruits courent que sa renommé est venue au gens de l'Ouest et que certains hommes du Gondor se disent curieux de sa technique.


Malakiël:

S'il est un personnage atypique à Khazad Dûm, c'est bien Malakiël aux Pieds d'Argent. Cet ingénieur de talent est à la tête de sa corporation. Il a su faire évoluer la structure de profession en regroupant les ateliers afin de rendre leur coopération plus productive. Certes, les ingénieurs demeurent des ouvriers bien étranges, égarés dans leurs pensées. Mais à présent les réunions hebdomadaires et les nombreux séminaires organisés témoignent d'une certaine volonté de partage des connaissances.

Sous son influence, un étage entier du Mausolée de Khâlim a été aménagé afin d'y installer des forges et des fonderies. L'industrie de l'armement naugrim s'est peu à peu remise à fonctionner, bien que reposant sur une exportation majeur des minerais en raison de l'abandon des mines. Cette économie n'engrange donc que peu de bénéfices, bien que ses produits alimentent les armureries en abondance.
Malakiël est aussi connu pour l'invention des presses mécaniques qui permettent de produire quelques pièces de qualité supérieur pour la construction de machines de guerre très spéciales et encore secrète. Il a aussi produit en faible quantité une prototype d'arbalètes à répétition, à raisons de quelques dizaines d'exemplaires. Des imitations produites par ses élèves existent mais elle ne possèdent pas la qualité du mécanisme élaboré d'un esprit de maitre. Elles sont censée être réparties entre les forts et utilisées en cas d'extrême urgence: en effet, le mécanisme révolutionnaire a tout de même tendance à s'enrayer. Son utilisation à bon escient en fait aussi sa force.

Actuellement il occupe le poste de Grand Ingénieur des Mines. Il travail en étroite collaboration avec le régiment de génie et possède le grade de Capitaine de Batterie, ce qui met à sa disposition une dizaine de machine de guerre. C'est sans doute l'un des nains les plus aimés de la mine car il représente le génie naugrim par excellence. Cependant il est jaloux de son savoir et ne montre son travail que lorsqu'il en est pleinement satisfait. Jamais il ne se subordonnera à une production de masse et ne l'a fait par le passé que pour sauver son peuple de l'exil. Toujours il vous étonne par ses trouvailles, parfois simples et utiles, parfois complexe et à l'usage limité.


Narog:

Narog le Sec est à la tête du bureau des Mines. Il n'est pas une galerie qu'il n'ai foulé de ses bottes cloutés. Toute nouvelle concession est de son ressort, et l'exploitation du mithril est à sa charge. Il ne se passe un jour sans qu'il aille heurter le roc de sa pioche où qu'il arpente les couloirs de la mines les plus profonds et obscurs, ce qui lui vaut parfois de sinistres rencontres comme ce jour où on le vit débouler dans la grande salle des piliers, poursuivi par un troll furieux.

Jadis il tenta sa chance dans les montagnes blanches tentant de trouver une nouvelle mine. Il erra pendant près de quinze ans dans les massifs rocheux, mais ne trouva rien qui puisse le satisfaire. Finalement, il retourna à Khazad Dûm et s'établit à son compte. Peu à peu, il s'avéra un mineur talentueux et grimpa dans la hierarchie de la guilde, occupant successivement les rangs d'extracteur puis celui de prospecteur. Avec les années, son talent gagna en puissance, et il apprit à connaître les secrets du roc et du granit.

Bien qu'il occupe aujourd'hui des fonctions importantes, il n'a jamais cessé d'exercer au fond des grottes. On dit que d'un heurt de sa pioche, il est capable de deviner la pureté d'un filon. Il siège au conseil des forges, représentant la guilde des mineurs.


Hypotarque:

Pour ce qui est des affaires commerciales légales de Khazad Dûm il est une bouche qui en connait tous les secrets. Le marchand Hypotarque détient le monopole sur le transport des marchandises. Il a su bâtir son affaires à force de volonté et de persévérance, de coups de chance et d'imprudences. Fils d'un mineur sans histoire il a transpiré sa fortune à la tâche.

Sa compagnie fournit des escortes, des gîtes, entretient des routes et possède même ses propres bacs pour faire passer les caravanes. Ils ont des comptoir dans nombre de cités elfiques, qui assurent les échanges de mithril ou la vente des armes naines. Face à l'abandon des mines, Hypotarque a recentré son activité sur le transport monétaire en créant ses propres compagnies de mercenaires. Avec prés de deux cent guerriers en tout genre, il possède la plus importante armée personnelle de tout Khazad Dûm. Son rôle dans les affaires de la mine est officiellement limité, mais beaucoup en réfère à lui pour les décision importante.

Du haut de ses 350 années, ce fier naugrim aux cheveux blancs demeure un homme de terrain. Il accompagne par exemple les caravanes les plus importantes, supervise tout lui même et veille à ce que ses ordres soient suivis à la lettre. Ces aussi un mécène généreux qui sait encourager les entreprises les plus folles comme par exemple les guerres « personnelles » que jadis mena Hatori Hanzok. Il a récemment investi une partie de sa fortune dans la modernisation des forges et détient une part importante dans la production d'armes. Il peut vous fournir n'importe quel service, à condition d'y mettre le prix. Lors de la dernière guerre c'est l'un des derniers à s'être enrichi ce qui a suscité quelques jalousies et mauvais mots autour de son nom. Pourtant l'amour de sa patrie est son unique devise après celle de s'enrichir coûte que coûte.


Néméarque:

Depuis des siècles, la justice naugrim est basé sur le Livre des Lois, rédigé selon la légende par Dùrin en personne sous l'inspiration d'Aulë. Il contient les lois édictées par chacun des rois de Khazad Dûm, ainsi que parfois, des cas de jugement faisant acte de jurisprudence.
Néméarque se trouve être l'actuel Juge des Mines. Porté sur un grand trône de bois, il se déplace de lieux en lieux pour rendre la justice et arbitrer les conflits, toujours à l'aide de son vieux grimoire où il consigne toutes les sentences prononcées. Réputé pour son impartialité la plus totale, voir même sa froideur de jugement, tous les nains de la mine lui vouent un profond respect.

Il dispose de plus du commandement des Garde-pierre, une troupe de gens d'armes chargée de faire appliquer les lois édictées par le régent et les jugement prononcés par le Néméarque. Ce dernier est installé parfois à Zirak Zigil, lieux centrale où les nains peuvent plus aisément se rendre sans avoir à traverser l'intégralité de la mine. Néméarque est aussi l'un des plus anciens nains de la mine. Son âge canonique lui vaut le respect des plus puissants qui le traitent avec égard et craignent sa parole.


Finubar:

Bien qu'étant originaire de Belegost, Finubar n'en demeure pas moins un fidèle défenseur de la mine. Il commande le Bastion exterieur de Naragimbar est sait y maintenir une discipline de fer. Il a contribué à établir une solide structure dans les régiments de Khazad Dûm en menant divers projets de réforme avec Hatori Hanzok. Il faisait autrefois partie du conseil des stratèges qui menait les armées naugrims à la bataille mais les charges ne pouvant être cumulé, il abandonna son poste pour gouverner la forteresse de la Corne Noire.

Militaire de carrière, il a pris les armes en de nombreuses occasions pour défendre l'indépendance des mines et la liberté de son peuple. Au cours des périodes tyranniques, il a su organiser la résistance. C'est un guerrier totale, habile au maniement des armes et à l'élaboration des manœuvres militaires. Il est issu d'une famille appartenant à la caste guerrière et qui a toujours placé ses fils dans le service des armes. Il est aussi le père d'une grande famille qui a vu ses ainés trouver une place importante dans la hiérarchie des armées. Finubar est un exemple typique d'adaptation à un peuple: nul ne le juge comme un étranger, pour tous il est un frère qui veille sur eux et les protèges. Son nom suffit à rassurer la plupart des gens de Khazad.

Son frère est par ailleurs capitaine du meilleur régiment des armées de la Moria: les gardes Khazâd, qui autrefois constituaient la garde rapprochée des rois. Finubar a su placer ceux en qui il a confiance afin de s'assurer un maximum de fiabilité et d'entente au sein du commandement naugrim. Les résultats positifs observé dernièrement laissent penser que ses méthodes sont efficaces: au service de Hanzok, ses régiments ont réussi à infliger une lourde défaite aux gobelins.
Il voue une haine tenace au gobelins qu'il s'est juré de chasser des mines avant que ne vienne la vieillesse. Pour le reste c'est un être charmant qui apprécie les étrangers autant que les amis. Son cœur va au Caradhras qui le fascine depuis le premier jour où il posa son regard sur ses cimes enneigées.


Azaphräl:

Le capitaine du Bastion de Khâlim est un fier naugrim, qui a mené les armées de Khazad en de nombreuses occasions. Face à Hatori Hanzok, il s'est longtemps montré sceptique, mais avec le temps il est parvenu à accorder sa confiance à l'Archiforgeron. Moins impulsif, plus calme, il sait peser la situation avec sang froid et n'agit jamais sous le coup d'une impulsion.

Il n'a guère confiance dans les autres peuples de la Terre du Milieu, bien qu'il sache à l'occasion mettre sa xénophobie de côté. C'est un être âgé, qui a connu une longue frange de l'histoire de la cité. Il fut emprisonné sous le règne d'Algobar avant que les insurgés ne le libèrent par des manœuvres secrètes. Il devint l'un des chefs de la résistance avant de trouver une place au conseil des stratèges dont il a depuis pris la tête.

Ses opinions conservateurs permettent de maintenir une certaine tradition dans les mœurs de la cité. Azaphrâl n'est pas borné pour autant et a su évoluer avec le temps. Après l'invasion des gobelins, il fut l'un des meneurs de la renaissance nécessaire à Khazad Dûm. Il a milité pour l'établissement de colonies à travers le monde dans le but de reconvertir l'économie naugrim.
Sous son influence, les armées naines ont développé un armement polyvalent et adopté de nouvelles stratégies de campagne: les Phalanges passives qui constituent une solide structure pour les contingents en mission. De plus, face aux rumeurs faisant état de nouvelles découvertes et notamment celle de la poudre noire, Azaphrâl a dépêché des espions aux quatre coins de la Terre du Milieu.
Au cœur de la bataille, il est souvent le point charnière autour duquel évolue et bascule le dispositif naugrim. C'est un guerrier aguerri qui en de nombreuses occasions a su prouver son courage et relever l'espoir perdu.


Artaxerxias:

Frère du barde Epixarkoïs, il n'a pas les talents musicaux de son cadet. Mais c'est un escrimeur de grand habilité, le duelliste des compagnies indiennes, ainsi leur chef actuel. Il est de nature sèche, les muscles secs et les épaules élancés. Il va droit, le regard fier, avec à son front une immense coiffe de plume jaunis. Tous peuvent suivre son sillage sur le champ de bataille. En temps de guerre c'est en fait ce guerrier qui maniait le plus souvent la lame de l'Archiforgeron car ce dernier sait déléguer son pouvoir lorsque cela s'avère plus efficace.
Au bureau des affaires indiennes, les murs sont décoré des crânes de trolls desséchés et polis par le vent qu'il a vaincu grâce en partie à la lame de Hanzok. Mais sont talent de bretteur est véridique et au cours de ses huit années de services il a vaincu en duel plus d'une quinzaine d'adversaire ce qui est rare dans ce genre de professions. C'est une fine lame, mais elle n'est pas à vendre, à moins que vos intentions ne soient réellement pures.
Il est désormais au service d'Eberk, roi juste qui emploie ses services à bonne escient. Il est de plus le détenteur de la Clé secrète, qui selon la légende ouvre une porte magique. Mais nul n'en sais d'avantage sauf peut être Hanzok et les mercenaires indigènes.
Sur le champ de bataille, son acharnement a plus d'une fois redonné espoir aux troupes en pagailles et c'est ce qui fait de lui ce qu'il est devenue: le capitaines des régiments indiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t1435-la-grande-saraband
 
PNJ de Hatori Hanzok
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Edition Panini
» Bibliothéque de Hatori
» Miki Hatori
» La voie du sabre [Mentorat Hatori]
» Hattori Heiji ~ Détective de l'Ouest {Terminé}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Le Seigneur des Anneaux :: Vie et administration du forum :: Fiches de Personnages :: PNJ-
Sauter vers: