Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 La Heerdonnern

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ToranurNombre de messages : 1366
Age : 30
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Toranur
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: La Heerdonnern   La Heerdonnern EmptyMar 14 Avr 2009 - 12:39
Une des premières mesures du nouveau roi fut la création et la mise sur pied d'une armée d'un type nouveau et original, toute droite inspirée de ses expériences de guerre récoltées au fil des ans. Nommée Heerdonnern, ce qui signifie l'Armée du Tonnerre, cette armée est structurée en trois armes: la Reiterei (ou cavalerie), la Werhmatch (ou infanterie) et le Koriphae (ou génie).

La combinaison de ces trois armes, au sein de corps d'armée appelé Legion, forme une redoutable formation à même de faire face à n'importe quelle situation et à des ennemis supérieurs en nombre.

Généralités sur le fonctionnement de l'Heerdonnern:


L'Angmar étant un pays de faible importance, l'armée ne compte que 10 000 hommes ce qui fait que Toranur ne peut compter que sur 8 Legion et 400 centuries de troupes diverses et d'appoint. Cependant,, l'Angmar est un pays tout entier tourné vers la guerre car complètement fanatisé par Sauron. Aussi, Sa Majesté a-t-elle cherché à tourner ce fanatisme vers un objectif ultime: la victoire ultime de Sauron et sa domination sur les Terres du Milieu. Or, pour y arriver, le roi Toranur ne connaît pas de plus sur moyen que la guerre et a-t-il engagé d'importants chantiers d'encadrement de la population (cf Kommissariat) et surtout, l'instauration d'une conscription universelle et obligatoire masculine (et volontaire pour les femmes) afin de pouvoir partir en campagne en laissant le moins de troupes à l'arrière.

Le roi s'est engagé à payer ses troupes de manière mensuelle, mais en échange, soldats et officiers doivent entretenir leur équipement et gérer eux même leur budget nourriture auprès de la cantine de campagne. Cette liberté de budget a aussi un prix, chaque mois, à la remise de la solde, l'ensemble des troupes se rassemblent pour entendre leurs officiers déclamés les pages du règlement en vigueur dans les camps et les punitions infligées.

Structure de commandement:


De par sa taille relativement modeste, l'Angmar ne peut compter dans son armée que 10 000 soldats plus une milice chargée d'assurer la sécurité intérieure (cf Kommissariat). Aussi, le roi Toranur a-t-il fait le choix d'organiser son armée de manière à ce qu'elle soit à la fois très autonome et très liée.

La legion est l'archétype même de cette volonté. Commandée par un Feld-General, soutenue par un Ober-Kommissar et un médecin-chef, elle est composée de 4 Korps. Chaque Korps (300 hommes) comporte 3 centuries et son commandement est assuré par un Konsul.

Le Reiterei Korps rassemble la cavalerie de la Legion avec la centurie des Ritters die Apokalypse, la centurie des Kosaks et la centurie des Huskarls.
Les deux Werhmatch-Korps constituent le gros de l'armée avec 6 centuries d'infanterie.
Enfin, le Koriphae-Korps rassemble les unités du génie avec une unité d'infanterie vétéran, dévolu toute spécialement à la défense des machines de guerre et du ravitaillement, soit la centurie des Feuerwehrmanns et deux centuries du Koriphae comprenant de nombreux spécialistes en tout genre nécessaire à la vie du camp.

Une centurie (100 hommes) est commandée par un centurion assisté d'un Kommissar, de deux musiciens, de deux Portes-étendard et de deux infirmiers. Elle est divisé en deux Schwadron (46 hommes) commandé chacun par un Kommodor. Chaque Kommodor a sous ses ordres trois Sektions (15 hommes) dirigées par des Sargeants. Enfin, chaque Sektions est composé de 2 Truppes (7 hommes) commandés par un Gefreite. Pour une répartition plus aisée dans la distribution des tâches, on comptabilise un dernier échelon: le Dreitruppe qui correspond à un rassemblement de trois soldats coordonnés dans leur tâche par un Veteran.

Hiérarchie:

Les équipements des officiers sont ceux de la troupe qu’ils commandent s’ils ne sont pas décrits. Seul change les épaulettes et la facture des armes.


Hoff General:
Ancien Unstergiven, le Hoff General commande la première et la plus puissante des Legion : la Fremdenlegion. Il est aussi le connétable de l’armée d’Angmar et ne rend de compte qu’au roi.


Feld General
C'est la plus haute autorité de la Legion. C'est lui qui a la charge de toutes les décisions concernant le ravitaillement, les déplacements et la stratégie de combat. En revanche, les décisions d'avancement doivent au préalables être soumises à l'autorité de l'Oberkommissar.

Oberkommissar:L’Oberkommissar est l’oreille de Toranur au sein de la Legion. Grand prêtre, il est chargé de contrôler le moral des hommes, de s’occuper de la lutte contre les espions et les traîtres et entretenir de grandes manifestations de foi en l’honneur du roi. Il a toute autorité dans le domaine judiciaire, tant civil, que militaire en tant de guerre ou de paix.
Tout avancement doit aussi avoir son aval pour être accepté.

Médecins chefs : Il y en a un seul par légion et s’il a l’équivalence du grade d’un centurion, sa portée morale et psychologique lui en confère plutôt celle d’un Konsul. Cet officier est rattaché au corps du Koriphae.

ReitereiKonsul : Aidant le Feld General dans tâche de commandement, le ReitereiKonsul commande les trois centuries de cavalerie.il est chargé de choisir le lieu du campement du soir et d’en tracer les marques. De plus, ils organisent les patrouilles et les éclairages qui doivent être accomplis lors de l'avancée de la Legion.

Legionnarkonsul :
Au nombre de trois par Legion, ils ont le même rôle que le Reitereikonsul mais sur les 7 centuries de la Wehrmatch et les 2 du Koriphae. Lors de la construction du camp, ce sont eux qui veillent à la répartition des tâches ainsi qu'à sa défense.

Centurion :
Ils sont 12 par légion et sortent pour la plupart des Militarakademia. Ils commandent une centurie en fonction de leur spécialité. Ces hommes sont le pivot de la Legion car ils se doivent de connaître parfaitement leurs hommes et avoir veillé à leur instruction.

Kommissars : Au nombre d’un par centurie, le Kommissar est chargé de la lutte contre les traîtres, les lâches et les espions et s’occupe du culte. Pour se faire, il veille à connaître chacun des hommes de manière la plus détaillée qui soit afin de pouvoir séparer le bon grain de l'ivraie. Hors du champ de bataille, il a toute autorité sur le domaine judiciaire, tant civil que militaire. Lors d’une bataille, il peut aussi abattre tout fuyard mais se doit d’obéir aux directives du centurion.

Kommodors : Ils commandant un Schwadron. C'est la dernière ligne d'officier et veillent à l'application effective des ordres d'en haut.

Sargeant: L'homme pivot de l'armée par excellence. Ce sous-officier est l'échelon intermédiaire entre le corps des officiers qui définissent la stratégie et l'homme de base qui l'applique. Les soldats l'appellent aussi affectueusement le Gueulard car c'est sa voix qui relaye les ordres par dessus le fracas des combats et qui asticote les traînards. Il commande une Sektion.

Gefreites : Il commande un groupe. En règle général c'est un vétéran qui a su faire ses preuves au combat et dont l'expérience est précieuse pour donner l'exemple à ses hommes.

Veterans: C'est plus un titre honorifique qu'un grade. Un Veterans dispose en théorie d'un trinôme sous ses ordres mais il est plus un soldat chevronné qu'un sous-officier.


La Heerdonnern Bannie10

Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.


Dernière édition par Toranur le Dim 8 Mai 2011 - 20:57, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
ToranurNombre de messages : 1366
Age : 30
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Toranur
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: La Heerdonnern   La Heerdonnern EmptyDim 19 Avr 2009 - 22:36
La Werhmatch


L'infanterie est l'épine dorsale de l'armée de l'Angmar. Ce choix n'est pas uniquement économique (l'entretien et la formation d'un cavalier étant beaucoup plus importante que celle d'un fantassin) mais aussi pour des raisons tactiques. Le fantassin, sans être aussi rapide et puissant qu'un cavalier, est incroyablement polyvalent et entraîné à combattre en formation, il peut réussir certains prodiges et provoquer bien plus d'effroi qu'un cavalier.

Cette volonté de polyvalence a conduit la Werhmatch à entraîner trois types de troupes différentes rassemblées et combinées ensuite dans les centurie pour devenir de redoutable machines de guerre. L'infanterie est donc le soin d'un entraînement particulièrement rigoureux et intensif afin de leur permettre de combattre dans n'importe quelle situation et sur n'importe quel terrain..


Legionars : C’est le soldat de base. Cependant, il faut se méfier ici de cette expression, car si ses capacités martiales individuelles sont semblables à celles des autres armées de la Terre du Milieu, elles sont triplées voir quadruplées en groupe.
Le Legionar, en tant que fantassin, est capable de parcourir d’immenses distances en une journée et à une rapidité impressionnante. De plus, son entraînement l’a rendu apte à porter 25kg d’équipement et le soir venu, de trouver encore la force d’élever un fort de bois.
Equipement : glaive, bouclier rectangulaire, pilum, épaulettes en cuir, armure à bande avec jupe à bande de cuir (style romain), bottes courtes surmontées de jambières en cuivre, vêtements aux couleurs de l’Angmar, poignets de force en cuir, poignard d’écorcheur, casque nasal avec visière, hache de charpentier ou pelle pioche (pour le camp), une partie de la tente ou du bois de chauffage de l’escouade.
Sélection : Pas de véritables tests pour entrer. Il suffit de se présenter à la caserne et ne pas présenter de défaut physique trop handicapant.


Freischarlers : Ces soldats sont entraînés au maniement des armes de longue portée, permettant ainsi à chaque centurie de pouvoir déverser un nuage de flèche sur l'ennemi avant le contact. Comme le Legionnar, le Freischarlers peut marcher toute la journée à un rythme rapide et participer à la montée du camp.
Equipement : idem que le Legionar en remplaçant le pilum et le glaive par une arbalète et une réserve de carreaux.
Sélection : idem que pour le Legionar. Nécessite cependant d’avoir une certaine maîtrise du tir à longue portée.

Lanzenreiters:
Dernière unité de la Werhmatch, les Lanzenreiters permettent à la centurie de se prémunir contre la cavalerie et de combattre sur deux rangs. En effet, le pilum du Legionnar est une arme de jet, conçu pour se briser au contact afin que l'ennemi ne puisse le réutiliser contre eux, donc trop fragile pour être utiliser au corps ou le glaive prend la relève. Les Lanzenreiter, comme les Legionnar, peuvent marcher très rapidement la journée entière et établir le campement à la fin de la journée.
Equipement: le même que celui du Legionnar en troquant le pilum contre une lance de 2 mètres de long.
Sélection: Idem que celle du Legionnar.


La Heerdonnern Bannie10

Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
ToranurNombre de messages : 1366
Age : 30
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Toranur
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: La Heerdonnern   La Heerdonnern EmptyVen 15 Mai 2009 - 20:59
La Reiterei



Elle représente les forces montées de l'Angmar. De par le caractère coûteux de leur équipement et leur rareté dans le schéma d'armée développé par le roi, ces troupes sont les plus puissantes de la Legion. En effet, chaque membre de la Reiterei a connu une sélection rigoureuse et un entraînement intense pour permettre à chacun de remplir sa mission avec succès. Extrêmement rapide ou très lourdement montée, la cavalerie d'Angmar n'est pas à prendre à la légère...


Les Kosaks : Ce sont les yeux et les oreilles de l’armée. Taillées pour la vitesse, les Kosaks sont envoyés en arrière des lignes adverses afin de récolter les renseignements ou semer la terreur. Ainsi, ils ont un fonctionnement totalement autonome, ne rendant de compte qu'au Feld-General. Ils doivent en effet survivre en territoire ennemi et décider de l'utilisation de leurs montures ou non. S'ils sont déployés avec le reste de l'armée, on les chargera de prendre position les premiers sur certains objectifs stratégiques, ou de se dissimuler habilement dans le terrain pour surgir sur les flancs ennemis au moment critique.
Equipement : un cheval taillé pour la course et l’endurance plus que pour le combat, un long javelot à deux pointes, une armure de cuir avec épaulette, bottes et gants de cuir, vêtements aux couleurs du terrain, sabre de cavalerie sur le schéma de ceux des hommes du Sud, poignard d’écorcheur, arc courbe, casque conique et nasal, lasso, nécessaire à tente et rondache.
Sélection : Sélectionné dès l’enfance selon des critères physiques mais aussi intellectuels, les KosaKs viennent notamment des villages Angmariens frontaliers où les pères de famille veillent à ce que leurs enfants se déplacent furtivement autour du village afin de ne pas être pris en cas d’attaques.


Ritters die Apokalypse :
Ce sont la cavalerie lourde de l’Angmar. Véritable machine de guerre, ces guerriers sont la force brute de l’Angmar. Leurs charges sont quasiment inarrêtable et leurs prouesses guerrières au delà de la normale. C’est un corps d’armée très fermé aux restes des troupes, ce qui les nimbe d’un halo de mystère qui ajoute à la terreur qu’ils inspirent.
Equipement : Un warg caparaçonné, une épée bâtarde, un glaive de cavalerie, un poignard, un écu en amande en métal, une armure noire à plaques intégrales renforcée d’habits de maille (inspirée des armures naines), épaulettes de cuir surmontant les épaulettes de l’armure, casque conique couvrant toute la tête (style templier), lance de cavalerie avec un fanion au bout, un fléau, une lourde cape rouge sang, nécessaire à tente.
Sélection : Véritable corps de chevalerie obéissant à ses propres règles et codes, entrer dans ce corps d’armée est extrêmement difficile et généralement, ce ne sont que les nobles qui en composent les rangs, bien que théoriquement, l’entrée soit ouverte à tous.
Pour devenir écuyer, il faut réussir à domestiquer un warg. Puis, après un entraînement intense, le jeune aspirant devra avec son warg, et équipé d’un simple bouclier de bois et d’une lance, anéantir 5 uruks en armures et récupérer son épée situer dans un lieu éloigné du point de départ de l’aspirant. C’est le test de l’Apokalypse.

Les Huskarls: Entre la rapidité des Koasks, qui sont rarement avec la Legion, et la puissance des Reiters die Apokalypse, il a fallu constituer un dernier corps de Reiterei. En effet, il fallait une troupe capable d'effectuer certaines missions de reconnaissance (relevé topographique pour l'établissement du camp entre autre) et qui dans le même temps, soit suffisamment puissante pour que sur le champ de bataille, sa charge puisse disloquer les rangs adverses. Aussi, les Huaskarls représentent-ils des soldats mixtes qu'on rapproche souvent à tort des cavaliers rohirrims...
Equipement:un cheval dressé pour le combat avec un casque à pointe et un caparaçon de cuir qui n'enlève rien à sa rapidité, une longue lance avec fanion au bout, une épée courte, un bouclier rond, une armure de maille avec épaulettes, éperons, nécessaires à tente, bâtons colorés et corde afin d'accomplir le travail préparatoire de dessin au sol du camp, hache, pioche ou pelle et le même casque que les Legionnars.
Sélection:Ce sont les mêmes que pour sélectionner un Legionnar. Cependant, son recrutés en priorité les hommes sachant monter à cheval.


La Heerdonnern Bannie10

Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.


Dernière édition par Toranur le Jeu 11 Fév 2010 - 15:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
ToranurNombre de messages : 1366
Age : 30
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Toranur
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: La Heerdonnern   La Heerdonnern EmptyMar 26 Mai 2009 - 9:20
Le Koriphae


De par ses campagnes nombreuses et variées, le roi a remarqué quelque chose d'important: les soldats se battent bien mieux et plus organisés lorsqu'ils sont certains d'être nourri et protégé le soir tombé. Il a donc décidé de la formation d'une arme spécial nommé le Koriphae afin de veiller à ces préoccupations du soldat. Cependant, ce n'est pas parce que cette arme s'occupe du ravitaillement, de l'architecture défensive et des armes de guerre qu'il faut pour autant la négliger. Tous les membres du Koriphae sont des soldats accomplis et ont reçu une formation militaire aussi poussée que celle des Legionnars. Cependant, il est vrai que cette arme compte un grand nombre d'artisans, ce qui fait que le Koriphae est très sérieusement protégé par le reste de la Heerdonnern.

Feuerwehrmanns : centurie d’élite, elle est unique au sein de la Legion. Elle reflète bien l’idée du soldat bâtisseur que souhaite Toranur pour son armée. Assurant toujours la lourde tâche d’assurer l’arrière garde, cette centurie a une place bien particulière puisqu’elle est rattaché au Koriphae. Cette place particulière fait que chaque membre de la centurie reçoit une formation approfondie de terrassement, d'abattage de bois et de sape.
Equipement : le même qu’un Legionnar. Cependant, le pilum est remplacé par une lourde hache à deux mains et le Feuerwehrmann porte un lourd tablier de cuir sur son armure.
Sélection : Un Legionnar peut accéder au rang de Feuerwehrmann s’il accomplit un acte de bravoure déterminant et possède cinq ans d’ancienneté.

Fahrerkrieg : Ces hommes sont vitaux pour l'armée. C'est en effet cette centurie qui est chargée de conduire les chariots contenant nourriture et équipement pour la Legion en marche. mais attention, ces conducteurs, à l'inverse d'un certains nombre d'armée de la terre du Milieu, ne sont pas des civils suivant une armée en marche. Ce sont des soldats entraînés et aguerris car le roi d'Angmar ne sait que trop combien sont tentants les chariots pour l'ennemi. Aussi, chaque chariots est-il géré par une Deitruppe avec un conducteur et deux soldats en protection.
Equipement: Le même que celui d'un Freischarler.
Sélection: N'importe quel homme peut se présenter pour ce profil de soldat. Cependant, il faut que le candidat ait des connaissances sur le soin à apporter aux animaux. En règle général, beaucoup de Fahrerkrieg sont des fils d'aubergistes ou de marchands ambulants.

Ingenieurkreig:
C'est un Schwadron très particulier et très corporatiste. Issu de la très puissante Ingenieur Korporation, les membres de ce Schwardon ont une très haute opinion d'eux même alors qu'au final, leur formation militaire est assez sommaire comparé à un Legionnar. Mais leur force n'est pas dans l'habileté aux armes, elle trouve son fondement dans la nature même de leur formation. Les Ingenieurkreig s'occupent des puissantes armes de guerres: Katapult, Geschütz, Falle... Capable de monter et démonter très rapidement leurs engins de morts, sur simple ordre du Feld-General, les Ingenieurkreig peuvent provoquer un véritable feu d'enfer sur l'ennemi.
Equipement: Idem qu'un Legionnar mais en troquant pilum et bouclier par une francique et leurs instruments.
Sélection: Faire partie de l'Ingenieur Korporation. Le grade militaire de l'Ingenieurkreig est fonction de son poste dans la Korporation.

Handwerkreigs: Ils forment un deuxième Schwadron qui allié avec celui des Ingenieurkreigs forment une Centurie. Ce Schwadron est beaucoup moins homogène car il regroupe six spécialités (correspondant chacune à une Sektion): l'Aufsicht, l'Architekturkreig et la Kunstschmiedehandwerk. Ces trois spécialités sont composés d'artisans spécifiques dont la Legion a besoin.
Equipement: Comme un Ingenieurkreig.
Sélection: Faire partie de la Korporation adaptée. Le grade militaire est là aussi fonction du poste dans la Korporation.

La centurie composée des Ingenieurkreigs et des Handwerkreigs est un peu particulière dans son fonctionnement. Son centurion est un Artzofficer (un chirurgien) mais qui n'a pas de véritable pouvoir de décision, chaque Sektion fonctionnant de manière indépendante. L'Artzofficier joue surtout le rôle d'intermédiaire entre le Feld-General et sa centurie, car une fois déployée, cette centurie ne peut se déplacer facilement. (Pour plus d'information sur cette Centurie, aller consulter la rubrique Korporations)


La Heerdonnern Bannie10

Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
ToranurNombre de messages : 1366
Age : 30
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Toranur
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: La Heerdonnern   La Heerdonnern EmptyJeu 11 Fév 2010 - 15:47
Les Spezial Impedus


Elite parmi l'élite, les Spezial Impedus relève de la seule autorité royale. Ils sont donc parfaitement autonomes, considérés comme au dessus des lois s'appliquant au commun des mortels. Bénéficiant du meilleur équipement, ces soldats subissent un entraînement intensif qui les prépare à leurs missions variés et secrètes. Formés de quatre centuries, ils ne dépendent que du Hoff General.

Unstergivens : Etre soldat est un immense honneur pour tout Angmarien, mais devenir Unstergiven, c’est accéder au rang de héros. Ces derniers sont l’élite de l’élite, la garde personnelle du roi sélectionné parmi les meilleurs guerriers de toute l’armée. Leur nom signifie Impardonnable en langage commun. Pourquoi ce nom, nul ne le sait vraiment. Mais l'on murmure cependant que pour être membre de cette confrérie, il faut commettre un acte traumatisant pour le commun des mortels, dont un relatif à la personne royale. Trois centuries diverses forment cette garde dont l’objectif premier est de protéger le roi. Pour cela, ils reçoivent un nouvel entraînement mais d’ordre psychique. Jusque là devenu des guerriers imparables, les Unstergivens se voient affecter d’un apprentissage de disciplines diverses et variées telle l’histoire, la politique ou la philosophie, mais aussi de résistance à la torture, de rituels religieux mystiques. Cela les amène petit à petit à éliminer toute trace de leur ancienne vie pour les dédier tout entier à leur roi et à leur pays. Mais surtout, ce nouvel entraînement les destine à prendre les commandes politiques du royaume afin de conseiller au mieux leur souverain…Ils sont souvent spécialisés dans la discipline dans laquelle ils réussissent le mieux, comme cela a été accompli de manière naturelle pour leur armement.
Equipement : Chaque guerrier selon son corps d’origine rejoint l’unité de cavalerie, de tir, d’ingénieurs ou d’infanterie correspondant à son parcours. Là, il reçoit une nouvelle armure qui lui couvre entièrement le corps, surmontée d’épaulettes et d’une cape rouge sang sur lesquels viennent s’ajouter une redoutable croix noire. Le heaume de chaque guerrier diffère selon chaque homme. Cette pièce d’armure indispensable n’est confié au nouvel aspirant qu’au terme d’une longue préparation mystique qui doit mettre en valeur son trait de caractère principal qui se reflètera dans la forme qu’arborera le casque.
Sélection : Les Unstergivens forment trois centuries, leur nombre ne pouvant jamais dépasser trois cent. Aussi, lorsque l’un de leur membre quitte la carrière des armes (sur ordre de son souverain ou les deux pieds devant), les Unstergivens doivent sélectionner celui qui remplacera leur frère. En vue de cette éventualité, nombreux sont les Unstergivens à avoir présélectionné leur successeur parmi les nombreux soldats de l'armée Angmarienne. L'être ainsi choisit sera alors auditionné par des Unstergivens et devra se soumettre à une batterie de tests pour déterminer son aptitude à rejoindre leurs rangs. Si l'Unstergiven n'a pas eu le temps de déterminé son successeur ou que ce dernier décède ou commet une faute grave dans le même temps, les autres Unstergivens sélectionnent parmi les soldats Angmariens les meilleurs éléments ou ceux qui leur paraissent les plus prometteurs. Deux ou trois candidats sont ainsi choisis et passent une série d'épreuves. Les candidats sélectionnés, appelés Sanwarters, commencent alors un entraînement dont tout le monde ignore la nature. Les Sanwarters ne sont pas encore pour autant membre de cette prestigieuse unité. Il ne le seront qu’après une cérémonie nommée Aufleben et recevront leur nouveau heaume.


Todeschwadron : Un escadron particulièrement redoutable et complètement suicidaire,il est aussi appelé le chemin de la deuxième chance.
En effet, il n’est composé que d’officiers criminels et d’uruks ayant abattus un aspirant Ritter die Apokalypse. Seulement une centaine d’individus aux ordres du Hoff General, ce sont les troupes suicides de l’armée d’Angmar mais permettent le repentir aux criminels et donne un statut important aux Uruks considérés à travers ce corps comme d’une autre classe que les orcs. Nul ne sait pourquoi le roi Toranur leur a donné cette distinction mais l’on murmure que c’est en rapport direct avec son histoire personnelle et sa rencontre avec un Uruk célèbre : Hargrot.
Equipement : Cotte de maille légère descendant jusqu’aux genoux, casque nasal et conique, épée à deux mains sur le dos, bottes et gants de cuir, arbalète de poing et bouclier rond en bois. Pelle-bêche et hache de charpentier ainsi que du nécessaire à feu (allumettes,torches et petites amphores d’huile).
Sélection : Très peu de candidats à ce corps, il est composé uniquement des criminels militaires préférant une mort honorifique à la pendaison. Ces criminels sont les officiers de ce corps qui décident lui même de son avancement. Les Uruks forment la base. Si en règle général ce sont les survivants au test de l’Apokalypse, en temps de guerre, ils peuvent être renforcés par des vétérans venus du Mordor.


Schwartzwolf :
C’est l’escadron d’assassin de Toranur. Réunissant les meilleurs talents dans tout ce qui touche à la mort et à l’infiltration, ces hommes ou ces femmes n’ont pas le droit à une vie sociale et se dévoue corps et âmes au roi. La durée de vie dans ce corps y est encore plus faible que dans le Todeschwadron mais leur efficacité tant sur le champ de bataille que dans l’élimination des opposants politiques n’est plus à faire. La légende dit que ce corps fut crée en l’honneur des assassins du Sud qui furent de formidables opposants à Toranur.
Equipement : vêtu de noir, ils ne portent aucune armure qui pourraient entraver leurs mouvements et leur visage est masqué par un long foulard qui ne laisse apparaître que les yeux. Ils possèdent sabres courts dans leur dos ainsi qu’un nombre incalculable de couteaux en tout genre et répartis sur tout leur corps. Le nombre de fioles contenant du poison ne se compte pas non plus. A cela s’ajoute un simple filin avec un grappin courbe et une arbalète de poing légère.
Sélection : Ils viennent principalement des orphelinats d’Etat ou ils sont élevés par les Kommissars militaire à la retraite. Parfois, mais très rarement, de jeunes enfants sont aussi enlevés la nuit et la rumeur populaire dit qu’ils sont emmenés dans les plus profonds sous sol du palais royal ou une batterie de test est effectuée sur eux et seul les plus forts qui y survivraient seraient apte à servir dans ce corps.


La Garde de Jais:Cadeau du Dieu-Roi Krell, les gardes Jais (au nombre de cinquante) est une unité Rhunienne formée à l'image des prestigieux Gardes Pourpres. Ils sont membres des Unstergivens mais bénéficient d'une place particulière. Il y a peu à dire sur cette unité qui est destinée à vivre et mourrir avec Sa Majesté Toranur. C'est pour cela que leurs rangs ne seront pas renouvelés, sauf cas exceptionnel. Si sa mission est de servir et protéger l'envoyé de Sauron, nul doute que son chemin la destine à entrer dans la légende...
Equipement: celui d'un Garde Pourpre. La différence tient dans les couleurs qui sont celles de l'Angmar. Rouge sang, oeil jaune et croix noire.


La Heerdonnern Bannie10

Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La Heerdonnern   La Heerdonnern Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

La Heerdonnern

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: La Heerdonnern N448 :: Les archives :: RPs des Terres du Mal :: Archives Angmariennes-