Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 Le Kommissariat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ToranurNombre de messages : 1366
Age : 30
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Toranur
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Le Kommissariat   Le Kommissariat EmptyJeu 27 Aoû 2009 - 21:00
Le Kommissariat


Confrérie remontant aux premiers convertis, le Kommissariat a toujours accompli sa double mission de lutte contre l'hérétisme et de transmission des connaissances. Brièvement interdit sous la domination Edaine, le Kommissariat a été rétabli dans ses fonctions par Sa Majesté Toranur, première du nom. Le Kommissariat a donc la lourde charge de procéder au relèvement spirituel de la nation Angmarienne.

Les deux missions du Kommissariat: historique


- Lutter contre l'hérétisme:


Dans les temps anciens, alors que l'Angmar n'était qu'une myriade de royaumes humains parmi d'autres, certains élus rencontrèrent Sauron. Cette rencontre les bouleversa et allait avoir des conséquences sur l'histoire du pays. Convertis à une cause qui les dépassait, emplis d'un rêve inaccessible, ces hommes n'eurent de cesse de proclamer partout leurs opinions et d'entraîner à leur suite leurs compagnons. Mais leurs efforts restèrent vains. Désorganisés, isolés, ils n'arrivèrent pas à créer un véritable enthousiasme parmi la population qui resta fidèlement attachée aux Valars. Même, on commença à les persécuter et à les chasser. C'est dans ce contexte de désespoir qu'apparut un maître. Karl Von Gernstein, seigneur converti, rassembla ces hommes en confrérie afin d'unir les efforts de tous les détenteurs de la vraie foi. Le Kommissariat était né...
Utilisant ses richesses et son influence, Karl donna un souffle nouveau aux disciples de Sauron qui dès lors, exercèrent un profond attrait.
Lorsque le Roi-Sorcier vint s'établir dans la région, il bénéficiait ainsi d'un vaste réseau de zélés serviteurs, prêt à tout pour le satisfaire. L'Angmar fut crée et une guerre féroce s'engagea dans la région. Dans cette lutte, les Kommissars jouèrent un grand rôle. Galvanisés par la réalisation de leurs espoirs: la venue d'un envoyé de Sauron, ils se mirent en tête de convertir par tous les moyens les populations. C'est ainsi que la région fut le théâtre de carnage innommables,les Kommissars utilisant la puissance des armes pour recruter de nouveaux serviteurs et extirper de la mémoire collective les bienfaits des Valars. Depuis cette époque, les Valars ne sont plus honorés en terre d'Angmar, à l'exception de Melkor.
Cette conversion réussie ne pouvait cependant pas s'arréter là. Les Kommissars comprirent que leur rôle était plus grand que ça. Ils se jurèrent de convertir l'ensemble de la Terre du Milieu à leur foi et de protéger "les élus", "fils de Melkor" qu'étaient devenus les Angmariens. Ils ne cessèrent depuis de pourchasser et exterminer tout ceux ne partageant pas leurs idées, ou déviant seulement de la doctrine officielle.

- Transmission du Savoir:

Lorsque le Roi-Sorcier s'assit sur le trône d'Angmar, il rassembla auprès de lui ses plus fidèles disciples afin de l'assister dans la lutte qui s'engageait contre les Royaumes du Nord. Il leur enseigna des connaissances que bien peu connaissaient alors afin de les aider dans la lutte. Les informations fournies étaient bien maigres, mais, aveuglés par leur foi, les serviteurs virent en elles un présent inestimable. Empli d'une joie sans égale, tous se jurèrent de garder ce Savoir secret. Mais vint la défaite, et avec elle le goût amer du doute et de la misère. Les rares Kommissars survivants se réunirent ensemble pour discuter de ce qu'il convenait d'accomplir. Pour eux, il était inconcevable de renoncer à leurs idéaux. Mais comment comprendre ce désastre? Cela donna lieu à des jours et des nuits entières de discussions et d'empoignades. Mais, à l'aube du sixième jour, inspiré par Sauron, la solution vint du plus jeune d'entre eux, l'adolescent Helmut Kregen.
La défaite n'était pas le fait de Sauron, mais de la responsabilité entière des Angmariens. Dans leur orgueil, tous avaient cru avoir une foi suffisante et être élus parmi tous. Mais ce raisonnement est celui des incroyants et avait conduit le peuple à sa perte. De plus, les connaissances qui auraient permis la victoire n'avaient pas été utilisé à bon escient. Dans leurs querelles d'orgueil, leurs chefs n'avaient pas transmis le Savoir qui aurait du donner la victoire. C'était une erreur que l'Angmar ne devait plus jamais connaître. Chaque croyant se devait d'avoir à sa disposition toute l'information nécessaire à sa tâche. Et pour cela, il fallait que chaque Angmarien soit instruit. Ainsi fut décidé la deuxième mission du Kommissarait: la transmission du Savoir.

Organisation et hiérarchie du Kommissariat:


De par ses deux missions, le Kommissariat a une organisation bipolaire, chaque organe du Kommissariat insistant plus sur un aspect que sur l'autre.
Ainsi, le Zivilist Kommissariat regroupe l'ensemble des fonctions civiles du Kommissariat. Il donc beaucoup plus orienté vers la transmission du savoir à la société. Ce corps est de loin celui qui dispose du plus d'effectifs et qui a un impact direct sur la vie quotidienne des Angmariens. Pour autant, sur l'échiquier politique, son importance est bien moindre que le Militar Kommissariat . Ce dernier a pour mission primordiale la chasse aux hérétiques, et à ce titre, leurs membres font partie des forces militaires de l'Angmar. En très faible nombre (entre cinq cent et mille Militars Kommissars), leur influence est immense et leurs membres disposent de pouvoirs étendus.

Le Kommissariat vise à rendre culte à Melkor, Sauron et ses serviteurs. Une dévotion toute particulière attache l'Angmar au Roi-Sorcier, ce qui fait que de tout temps, le culte s'accomplit via la personne royale qui dispose en théorie d'un pouvoir incontestable sur le Kommissariat. Mais avec le départ du Roi-Sorcier, les Kommissars s'opposèrent toujours à une trop grande ingérence du pouvoir temporel sur leur confrérie. Du moins, jusqu'à ces derniers temps. Envoyé de Sauron, Sa Majesté Toranur Ière a renoué avec cette tradition et a été oint par le Herrschaft, Grand Maître du Kommissariat, comme chef incontesté de la religion Angmarienne.

Dans cette lourde tâche, il est ainsi assisté par le Herrschaft, Grand Maître de la Confrérie. Ce dernier réside dans la bourgade de Bergfried, ancienne seigneurie de Von Gerstein. Le Herrschaft a en charge de veiller au bon fonctionnement du Kommissariat, et notamment à la bonne entente des deux organes du Kommissariat. C'est surtout à lui de trancher lors des débats théologiques qui agitent son institution. Il veille donc à ce que les missions du Kommissariat soient bien remplis en Angmar et valide les connaissances et outils qui doivent être fournis aux croyants.Il est élu par un collège composé de quatorze Oberkommissars.

Les Oberkommissar représentent les quatorze premiers convertis. Huit d'entre eux sont rattachés à une Legion afin de protéger l'armée des tentations extérieures et de convertir les brebis égarés. Ils sont aussi les chefs du Militar Kommissariat. De par leur nombre et leur foi sans faille, leur poids dans les décisions des plus hautes sphères est non négligeable. Les six autres peuvent sembler moins puissants, pour autant, leur rôle dans l'organisation est très important. En charge d'une région étendue, chacun des Zivilistes Oberkommissars disposent de pouvoirs étendus sur leur zone, notamment celui du prélèvement de la dîme, impôt local restauré par Toranur pour remplir de manière indépendante du Trésor Royal les caisses du Kommissariat. Aussi, les Zivilistes Oberkommissar disposent-ils du pouvoir de la bourse quand les Militars Oberkommissar disposent de celui des armes.
Les Oberkommissars sont nommés unilatéralement par le Herrschaft. En règle générale, ce sont tous des hommes froids, intelligents et entièrement dévoués à leur ordre.

Pour les assister, chaque Oberkommissar peut s'appuyer sur un Neugierig qu'il choisit parmi les Kommissars. Ce Neugierig est un délégué de l'Oberkommissar et à ce titre, il est empli de l'autorité de l'Oberkommissar. C'est en général un grand sage qui connaît bien les subtilités du droit.

Les Kommissars enfin sont les élus issus du peuple, ceux qui ont choisi de consacrer leur vie au service de Sauron. Entraînés durement, les meilleurs d'entre eux sont envoyés dans les armées royales pour assister les soldats tandis que les autres prennent en charge une Pfarrei, circonscription administrative où ils sont en charge d'organiser les cérémonies de culte et de rendre la justice dans les litiges locaux.


Le Kommissariat Bannie10

Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.


Dernière édition par Toranur le Dim 8 Mai 2011 - 20:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
ToranurNombre de messages : 1366
Age : 30
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Toranur
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: Le Kommissariat   Le Kommissariat EmptySam 20 Mar 2010 - 18:12
Le Zivilist Kommissariat



Recrutement des Zivilistes Kommissars:

Tout Angmarien âgé de plus de dix ans peut prétendre rejoindre la confrérie des Kommissars, cependant, il faut faire montre d'une foi et d'une intelligence particulière.
Ainsi, les Kandidats (candidats) doivent-ils convaincre leur Kommissar local de la pureté de leurs intentions et de leur foi. Souvent, cela passe par l'accomplissement de tâches ingrates données par le Kommissar ainsi que de longs moments passés à prier dans les chapelles dédiées au culte de Melkor, Sauron et Sa Majesté.

Si le Kommissar est convaincu, il donnera au Kandidat (candidat) une onction particulière qu'il devra porter au siège de l'Oberkommissar régional. Une fois cette onction remise, le désormais Einatmende (aspirant) passera une année entière une vie de reclus dans la communauté de Kommissars où il se perfectionnera dans les arts intellectuels de toutes sortes. A l'issue de l'année, il passera un examen écrit et oral. Le Kommissar tuteur de l'Einatmende (aspirant) donnera alors un avis oral au Neugierig qui prendra la décision final de l'incorporation ou non de l'Einatmende (aspirant).

Ce cap franchi, le Lehrling (apprenti) Kommissar passera deux nouvelles années dans la communauté où il se confrontera à des sciences plus complexes (mathématiques, droit...etc...) et surtout à l'art de la réthorique. Puis, il devra accomplir un tour de la région où il passera du temps dans chaque Pfarrei à affiner ses connaissances, à aiguiser son esprit et à se rendre toujours plus humble. En effet, quelle que soit l'importance de la Pfarrei où il logera, le Lehrling Kommissar se devra d'être au service de la collectivité. Présent et disponible, il ne pourra refuser aucune tâche que lui ordonnera les Kommissars présents.

A l'issue de ce long voyage initiatique, le Lehrling deviendra Kommissar et rejoindra une Pfarrei.

Missions des Zivilistes Kommissars:

La première mission du Kommissar est celle de rendre le culte. Pour cela, au sein de chaque Pfarrei se trouve un certain nombre de chapelle ou église selon l'importance de la Pfarrei et son nombre d'habitants. Chaque matin, avant l'aube, le Kommissar accomplit d'antiques rituels visant à rendre hommage aux sombres divinités que vénèrent les Angmariens. Ce rituel a particulièrement de l'importance au milieu de semaine où tous les Angmariens se rassemblent pour prier. C'est là que s'accomplit alors la transmission du savoir. S'appuyant sur des thèmes de la vie quotidienne, de vieilles légendes ou les dernières nouvelles en provenance de la capitale, le Kommissar accomplit un long enseignement visant à convaincre ses ouailles de l'importance du combat mené chaque jour et de fidélité à toute épreuve qu'il faut exprimer au roi, serviteur de Melkor et Sauron.
Il veille aussi à assurer un service décent aux décédés du village qui sont incinérés selon une méthode complexe et leurs cendres enterrées.

Homme au service de la communauté, le Kommissar ne manque pas de participer à la vie des communautés de la Pfarrei. Ainsi, il n'est pas rare qu'il travaille aux champs ou dans les bois, voir même aux cuisines avec les femmes!, aux côtés des citoyens Angmariens où il en profite pour compléter son enseignement et discuter plus librement avec ses ouailles qui ne manquent jamais d'avoir des questions.
Mais c'est aux enfants que va principalement l'attention du Kommissar. En effet, le Kommissar est le second homme après le père à voir le nouveau né. L'homme de Sauron vient visiter chaque bébé mis au monde pour tracer sur son front avec de la cendre un oeil visant à éloigner de lui l'influence néfastes des Valars honnis. Et si l'enfant meurt, c'est le Kommissar qui se charge de le mettre en terre.
Le poids d'un enfant n'est pas évident à porter dans les campagnes où il faut travailler du matin au soir. Dans cette optique là, les Kommissars organisent, pour les parents qui le désirent (dans les faits, pour tous), une garde des plus jeunes (les trois à sept ans) où les Kommissars peuvent enseigner à merci les principes religieux qui les rendront de vrais Angmariens: les prières à Melkor, Sauron net Toranur, mais aussi le dévouement, l'esprit de sacrifice, d'honneur...etc... à travers les mythes et légendes. Et puis, assistés des adolescents aspirants à de venir Kommissars ou des personnes trop âgées pour être utile aux champs, les Kommissars veillent à leur inculquer sous forme de jeux des rudiments de la discipline militaire. Ainsi, jouer à la guerre à coups de batons et de cailloux est-il particulièrement bien vus et encouragés par les aînés aux enfants. Après sept ans, les enfants partent travailler aux champs pour la plupart. Mais, pour les plus doués, la formation continue. Echappant au travail avec leurs parents le matin, ces jeunes apprennent à lire et éventuellement à parler une autre langue si le Kommissar en connaît une autre, mais surtout, l'accent est mis sur la formation aux armes. Inutile de préciser que les élus sont rarement des filles, mais il peut s'en trouver. Même si elles ne feront jamais de soldats, les femmes peuvent recevoir un tel entraînement car cela les forment à éduquer leurs fils de la meilleure manière qui soit: celle formant des guerriers...

Il y a donc un lien profond entre le Kommissar et la population puisque le Kommissar est associé à toutes les grandes étapes de la collectivité. Associé à sa relation particulière avec les divinités et à sa connaissance profonde, le Kommissar est aussi un juge. S'appuyant sur les principes de justice et sur la loi appris lors de sa formation, le Kommissar rend verdict sur les litiges locaux. Lorsque le cas est grave, le Kommissar peut le transmettre à un de ses confrères plus spécialisés sur ces questions là: les Ethiks Kommissars. Ces derniers sont souvent présents dans les Pfarreis urbaines où leurs compétences sont indispensables au vu du nombre de personnes cohabitant. Mais dans 80% des litiges de village, le Kommissar local a la solution. Et quand bien même serait-il injuste, nul n'oserait remettre en doute son jugement, ou alors, être vraiment sur de son droit...

Evolution d'un Kommissar dans le temps:

En règle générale, les nouvellement formés prennent en charge de petites Pfarrei, ou sont aux ordres d'un Kommissar plus ancien. Mais, petit à petit, s'ils arrivent à se faire un nom dépassant les frontières de la Pfarrei, les Kommissars peuvent changer de Pfarrei pour une responsabilité plus lourde. Ou encore, s'ils présentent une vaste intelligence, on pourra aussi les orienter vers certaines spécialités telle l'Ethik (Ethique), tout ce qui a trait aux problèmes de la justice, la Buchfür (Comptabilité), pour la récupération de la dîme, les Texts (Textes), études des textes édictés par le Herrschaft et les Oberkommissars.
Si un Kommissar devient un spécialiste, il a alors de grandes chances de rejoindre les Kommissariat régionaux où il bénéficiera d'un statut plus élevé que simple Kommissar, mais aussi, d'un train de vie plus modeste.

Certains Kommissars sont de tels orateurs que les Oberkommissars n'hésitent pas à les nommer Heiliger (Saint). Ces Kommissars voient ainsi leur aura s'étendre et peuvent donc bénéficier des services de tout kommissar passant par sa Pfarrei. Il n'est pas rare aussi qu'on leur donne les Pfarrei les plus richement dotées, mais il est plus fréquent qu'ils refusent, se donnant coeur et âme à leur mission. Plus souvent, on leur propose de s'occuper de la formation des Eidatmende, ce qu'ils ont à coeur d'accepter, même si ce n'est que pour une courte période. Il deviennent alors Professor Kommissar.

Enfin, face au nombre important de Kommissar, l'Oberkommissar délègue une partie des responsabilités aux Fürher Kommissar qui gèrent les Pfarrei les plus importantes, les centres de formation des Kommissars ainsi que les lieux de collecte de la dîme.


Le Kommissariat Bannie10

Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
 

Le Kommissariat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: Le Kommissariat N448 :: Les archives :: RPs des Terres du Mal :: Archives Angmariennes-