Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 Ferethor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FerethorNombre de messages : 42
Age : 119
Date d'inscription : 08/12/2009
Ferethor

MessageSujet: Ferethor   Ferethor EmptyMar 12 Jan 2010 - 15:12
[Dol Amroth ==> Minas Tirith]
(6 cases, à cheval soit 12 heures)


([hors RP:] j'espère que je poste dans la bonne section et de la bonne façon. C'est le début de mon aventure dans ce monde imaginaire... Je découvre le forum et ses recoins... )


Cela faisait déjà plusieurs semaines que Ferethor avait entreprit sa fuite désespérée de sa belle cité d’Andúnië…
La fatigue des longues journées passées à chevaucher et les agitations intérieures qui le secouaient depuis son altercation avec son père, le gouverneur de la province d’Andustar.
La quête de Vesparion et de ses seigneurs n’avait aucune légitimité à ses yeux. Et le simple fait que son père ait pu tenter de l’embarquer dans la quête de Valinor le mettait hors de lui…

*Au diable ce seigneur ! Au diable ses envies de grandeur et ses rêves d’immortalité ! Ne serait-on plus lié par la parole donnée dès lors que l’on préside aux destinés d’un état !?
Maudits soient tous ces grands hommes et maudites soient leurs fortes paroles !*

Dans son départ précipité, Ferethor n’avait pu prévenir que son cousin Genugorn! Celui-ci avait décidé d’accompagner Ferethor, qu’il considère comme son frère, et ils étaient partis à cheval jusqu’à la baie d’Andúnië où ils avaient convaincu un vieux marin et son petit équipage de les acheminer jusqu’en Terre du Milieu, appuyant leur argumentaire de la presque totalité de leurs bourses…

Le départ c’était fait en toute hâte, sous la pression constante des deux amis et le petit bâteau d’ouvrage elfique qu’il les emmenait vers leur future existance fit voile dans les dernières lueurs de cette triste journée. La traversée fut contrariée par les nombreux et forts courants tout autant que par l’incapacité du capitaine à faire respecter ses ordres obscurcis par les vapeurs de l’hydromel que le bougre buvait par goulées grasses et longues.

Bien qu’une traversée directe et courte avait été envisagée avec, comme destination finale, la ville côtière d’Umbar, en Harad, le petit vaisseau avait dérivé vers le nord et les deux compères s’étaient accommodés de l’idée de débarquer dans l’impressionnante ville de Dol Amroth accrochée à la falaise et surplombant la Baie de Belfalas.

Là-bas, et malgré l’envie de découvrir cette magnifique cité, ils se mirent en route immédiatement après avoir accosté.

-Je propose que nous fassions route immédiate pour Minas Tirith, proposa Ferethor.

-C’est à plusieurs journées de chevauchée ! fit remarquer Genugorn. Que comptes-tu faire là-bas ?

-C’est là-bas que se trouve l’auberge de Patrocle, répondit Ferthor… Ektalion, ton père nous a souvent parlé de cette auberge, continua-t-il. Il l’évoquait comme le point de départ de bien des aventure, souviens-toi ! Il évoquait souvent les noms de personnages aventureux et toujours en quête de quelqu’un ou de quelque chose…Tiens, par exemple, je me souviens que dans un des récits qu’il nous faisait de ses innombrables aventures, il évoqua un jour le nom d’un mystérieux Dalon ou Dolan

-Dolan oui, je crois que c’est ça ! Je m’en souviens en effet, confirma Genugorn.

-Nous partirons demain à l’aube, proposa Ferethor. Je crois que Crouperaide ne goûte guerre ce genre de voyage maritime et qu’une journée de repos ne lui fera pas de mal !

-J’ai toujours dit que ta monture avait tout de son cousin âne !, fit remarquer Genugorn en riant…

Et c’est ainsi que les deux compagnons étaient arrivés à l’auberge de Patrocle, que tout le monde semblait connaître dans les premiers cercles de Minas Tirith !

C’est avec un mélange d’inquiétude et d’interrogation que Ferethor et son cousin avaient débouché dans une salle bruyante et enfumée de ce petit troquet de la Cité Blanche…
Après avoir commandé une chope au tenancier, un petit homme rugueux mais jovial, ils s’assirent à une tablée où se trouvaient déjà deux nains et trois hommes de haute stature et qu’ils restèrent là un moment à observer la faune bavarde et agitée de ce lieu pittoresque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Ferethor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: Ferethor N448 :: Les archives :: Archives des Voyages-