Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 Goldtür, la Porte d’Or

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ToranurNombre de messages : 1366
Age : 30
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Toranur
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Goldtür, la Porte d’Or   Goldtür, la Porte d’Or EmptyLun 15 Fév 2010 - 22:49
Pour accéder au Palais, il vous faut traverser toute la ville de Carn Dûm jusqu'à la porte Est. Cette porte est ouverte toute la journée et laisse passer sans encombre tout ceux désireux de se rendre au Palais, ou tout simplement de l'admirer de l'extérieur...

Cette porte franchie, vous vous trouvez sur une large et belle allée de pierre blanche, assez large pour permettre le passage de trois chariots de fronts. Cette allée vous conduira en ligne droite jusqu'à l'unique entrée du Neuschwanstein (Palais), Goldtür (Porte d’Or). Surmontée par quatre menaçantes tours de couleur noire, cette porte semble férocement défendue et ne doit son nom qu’au gigantesque œil rouge et or peint au dessus. Vous franchirez un gigantesque pont-levis (ou si vous êtes un des nombreux messages, vous aurez la chance de passer par le plus petit et prioritaire pont-levis des cavaliers), sentirez sur votre nuque le souffle glacial et peu rassurant du vent passant à travers les entailles d’une première herse et franchirez ensuite une lourde porte de bois. Vous vous retrouverez alors dans un long et large corridor éclairé par quelques torches. En marchant, vous pourrez constater le nombre de fines ouvertures sur les côtés et au dessus de vos têtes qui témoignent du nombre de guetteurs prêt à vous envoyer ad patrès au royaume des défunts. Enfin, vous arriverez à l’autre bout après avoir franchi deux nouvelles herses et déboucherez ainsi dans une large cour. Un peu aveuglé par la luminosité ambiante due à des dalles d’une blancheur éclatante, vous pourrez alors admirer le cour d’honneur, avant d’être inquiété par la compagnie de Legionnars venir vous questionner…

(en cours d'élaboration)

_______________________

Toranur et sa garde avait traversé en coup de vent Carn Dûm et arrivèrent bien vite à Goldtür. Sans ralentir, ils dépassèrent la file de chariots amenant les matières premières à la construction et déboulèrent rapidement dans la cour d’honneur sans qu’on fasse mine de les arréter. Ici, tout le monde connaissait bien les Gardes Jais et savait qu’il valait mieux éviter de leur poser trop de questions… Obliquant vers la tour Nord, Toranur mit rapidement pied à terre et rejoignit ses appartements, suivis par Dame Eléonore.

Quelques heures après, Ulf et Isnak arrivèrent eux aussi et s'empressèrent d'aller rendre compte à leur souverain...


Goldtür, la Porte d’Or Bannie10

Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
BelrogNombre de messages : 117
Age : 25
Date d'inscription : 25/02/2010

Feuille de personnage
Race: Olog-Hai
Possessions: 1500
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Belrog
Olog-Hai hargneux, alias "Tueur de Nains"

MessageSujet: Re: Goldtür, la Porte d’Or   Goldtür, la Porte d’Or EmptyLun 8 Mar 2010 - 9:07
Belrog avait enfin terminé son long voyage vers les alliés du seigneur noir, il s'était remis droit et avait pris un air terrifiant, tous les villageois qu'il croisa n'hésitait pas à dire qu'il venait du Mordor, avec son armure non loin d'etre propre et le sang noir qui avait séché sur la massue.Belrog savait qu'ici se passait des choses qui aller changer l'histoire de la Terre du Millieu. En avancant lentement il arriva près d'un garde à la grande porte d'or. Le soldat hésita mais s'opposa.

Halte Troll, qui es-tu? Et que viens tu faire ici?

Le Troll se retenu pour ne pas lui balancer sa massue à travers son armure, il n'aimait guère les personnes qui s'opposait à lui, surtout quand ces personnes sont des hommes, alors il grogna et répondit:

Je viens du Mordor, je viens m'assurer que les désires de Sauron saurron bien réussi en cs lieux, je suis tout simplement venu en aide à travers ces Terres, fait moi quérir pret de ton roi, le seigneur Toranur je suppose; amène moi à lui.
Immédiatement!


Le soldat avait écouté attentivement cette immonde bete des abysses, et vait fait un pas de recule face à son immédiatement qui était d'un ton sec mais fort. Il demanda d'attendre et alla voir son supérieur. En attendant pour se méfier de ce qui , il allait se passer, il dégaina son épée et prit bien en main sa massue, espéront que le seigneur Toranur n'a point changé de camp.
L'attente était longue et énervante, il attendait une réponse et vite.Il espérait aussi avoir un poste dans cette guerre à Angmar, pour ainsi terrassé les enemis du grans Sauron. Mais en attendant, vérifions que les désires du seigneur Toranur sont toujours malveillant et maléfiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4090-nouveau-berlog-le-
ToranurNombre de messages : 1366
Age : 30
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Toranur
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: Goldtür, la Porte d’Or   Goldtür, la Porte d’Or EmptyLun 8 Mar 2010 - 12:22
On ne pouvait demander à un simple soldat se s'opposer seul, de face, à un puissant olog-aï. Aussi, l'officier fut compréhensif lorsque le soldat vint rapidement lui faire son rapport. Il était inconcevable qu'on ait laissé un troll parvenir jusqu'aux portes de la capitale. Mais bon, ce dernier étant là, il fallait désormais s'en occuper. Si les créatures des ténèbres étaient tolérées sur les terres d'Angmar, elles étaient néanmoins considérées comme des sous-êtres à encadrer très sévèrement. Il était donc hors de question de laisser entrer l'olog-aï armé et libre de ses mouvements dans la capitale. Faisant signe à ses hommes de le suivre, le Kommodor se dirigea vers les mâchicoulis défendant la porte.

Indiquant à ses hommes de rester dissimulés, le Kommodor passa la tête par dessus les remparts et s'adressa au troll:

"Ola le troll. Bienvenue en Angmar! J'ai envoyé un cavalier prévenir notre maître pour qu'il vous reçoive. Avancez donc. Il nous reste un tonneau de bonne bière. Après ce voyage, ça devrait vous faire du bien."

Méfiant, toujours l'épée à la main, Belrog s'avança néanmoins. Mal lui en prit car de toute part, une pluie de pierres et de flèches s'abattit sur lui. Criant de rage, Belrog essaya d'atteindre la sortie, mais il ne fut pas assez rapide. Un bloc plus large que les autres l'atteignit en pleine nuque. Bien que son cuir soit solide, Belrog ne put y résister. Ses jambes se dérobèrent sous lui et il s'effondra au sol. Sans que pour autant les tirs s'arrêtent! Sa rage décuplée, Belrog tenta de s'extraire à nouveau mais sombra dans l'inconscience. La dernière image qu'il emporta fut celle du Kommodor qui le regardait d'un oeil inquisiteur à travers une meurtière...

___________________

Le troll enfin dans l'inconscience, les Legionnars et Freischarlers en charge de la porte cessèrent le tir et quelques uns, méfiants, s'approchèrent de la masse inerte sur le sol. Titillant Belrog du bout de leurs armes, ils virent que ce dernier était bien inconscient. Hélant leurs camarades, ces derniers apportèrent des puissantes chaînes conçues à cet effet. En quelques secondes, Belrog fut pieds et mains liées tandis que son armure lui était retiré et ses armes portées péniblement ailleurs. On le traîna ensuite rapidement au corps de garde où l'on peina à le faire entrer. Ceci fait, on raccrocha les chaînes aux anneaux dans la maçonnerie et les gardes s'éloignèrent prudemment. Le tenant en joue, ils attendirent que Belrog se réveille, ce qui ne tarda guère...

Ce dernier comprit rapidement que ses entraves ne pourraient être briser par sa seule force physique, même si la rage lui avait décuplé ses forces. Soudain, un personnage de haute stature s'encadra dans l'entrée. Les gardes saluèrent rapidement, gardant un oeil sur le troll. Apparemment, c'était un homme important. Et au vu de son armure, il était sans aucun doute affilié au Mordor. Un oeil rouge sang ornait son armure... Se plantant en face de Belrog, le nouveau venu l'observa, le défiant du regard, attendant que l'olog-aï soit suffisamment calme pour prendre la parole.

"Stupide troll, as-tu oublié ta condition? Tu n'es qu'un esclave et notre souverain n'a pas de temps à perdre avec une bête comme toi..."

La voix était profonde et caverneuse, de ceux qui n'aiment pas discuter.

"Les Trolls n'ont pas leur place dans nos armées. Nous vous sommes infiniment supérieurs, mais tu peux servir. Que dirais-tu d'aller tuer et détruire avec d'autres de tes congénères?"


Goldtür, la Porte d’Or Bannie10

Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
BelrogNombre de messages : 117
Age : 25
Date d'inscription : 25/02/2010

Feuille de personnage
Race: Olog-Hai
Possessions: 1500
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Belrog
Olog-Hai hargneux, alias "Tueur de Nains"

MessageSujet: Re: Goldtür, la Porte d’Or   Goldtür, la Porte d’Or EmptyMar 9 Mar 2010 - 14:02
Belrog était en train de se remettre des coups qu'il avait recu sur la tete, il essayait de remettre ces idées en place."Traitre" pensa t-il, il vit alors qu'il était dépouillé de ces armes et de son armure, enchainé. Alors il fit de gigantesques cris de troll, espérant briser les chaines, mais rien ne se fit. Il regarda alors les soldats qui l'observer et le garder, il essaya de les attraper pour en balancer ou en écraser quelques un. Il était d'une colère si immense que la contrée d'Angmar pouvait l'entendre
Viens ensuite un homme, dont tous les soldats s'inclinèrent à son passage, est-ce un homme important ? Est-ce Toranur ?
L'homme s'approcha alors que Belrog continué de hurler.
Puis il vit la marque, la marque de son seigneur des ténébres inscrit sur l'homme et ses yeux se fixèrent pendant un moment quand l'homme commenca à prendre la parole.
Le Olog-Hai gardant la marque dans le fond de l'oeil écouta la personne, le plus attentivement possible.
Certaines paroles l'offensa et quand il termina, Belrog répondit:
Notre souverain m'a offert cette destiné, car selon certaines rumeurs, ici loge des fidéles qu'on pourrait qualifié de traitrise, on m'a envoyé pour assurer une victoire imminente à la frontière D'Arnor, aussi je suis venu pas comme un esclave mais comme un soldat loyal du maitre des Ténébre.
Aussi, j'accepte de partir détruire et tuer comme mes autres congénères, mais sachez qu'un orque à autant le droit d'avoir une place dans l'armée de notre maitre qu'un Homme, sachez dès à présent que je sais comment son accueillie les fidéles de Sauron dans vos enceintes.


Belrog ne s'était pas rabaisser pour autant, il garda une voix forte et juste envers son interlocuteur puis reprit.

Je partirais en guerre selon vos ordre et vos conditions à Angmar mon seigneur

Puis le troll se mit à genoux et s'inclina, les soldats autour vit alors l'importance et la puissance que détenait l'homme.

Pourrais-je alors etre détaché puis affecté selon vos ordres après avoir récupéré armes et armure (tout en restant incliné)

Le Olog-Hai ne pouvait respecter que les hommes qui était détenteur de L'oeil et savait très bien qu'il écouterai l'interlocuteur de Sauron,Belrog était une créature du Mordor,soldat et gardien tout comme l'homme du pouvoir de Sauron.
Belrog attendit la réponse de son maitre impatiemment étant pressé d'exécuter ces ordres et de détruire. Il attendit à genoux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4090-nouveau-berlog-le-
ToranurNombre de messages : 1366
Age : 30
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Race: Numénorien Noir
Possessions: Trésor Royal d'Angmar
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Toranur
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: Goldtür, la Porte d’Or   Goldtür, la Porte d’Or EmptyVen 12 Mar 2010 - 14:20
Toranur était au loin et Isnak toujours pas rentré de mission, c'était à Ulf, Kommodor de la Garde de Jais, Unstergiven parmi les Unstergivens, que revenait la délicate tâche de gérer les affaires militaires de l'Angmar.
A ce sujet, les instructions étaient claires: continuer l'entraînement des trois dernières Legions et autres troupes, favoriser le travail d'imprégnation et d'acculturation des Kommissars, veiller à la paix aux frontières et maintenir un oeil sur les barons trop tumultueux. Restait le délicat problème des forces orcs... Or, la politique de l'Angmar à leur sujet était paradoxale. Officiellement, les orcs étaient la main d'oeuvre exploitable de l'Angmar, et à ce titre, libre de résider en Angmar. En revanche, la liberté de déplacement et de porter des armes étaient nulles. Ulf et quelques autres intimes du roi savaient bien pourquoi cette interdiction, elle participait à la stratégie d'approche indirecte que mettait en place Toranur. Mais comment expliquer ça à un Olog-aï?C'était impossible. Aussi, lorsque certains individus de l'espèce orc se révélait trop dangereux pour la stabilité du royaume, deux options au choix s'ouvrait: l'abattre, ou l'envoyer au loin. Vis à vis d'un troll de cette puissance, le tuer serait un gâchis, et ne se ferait pas sans coût probablement.
Il n'y avait plus qu'à espérer que l'Olog-aï soit suffisamment malléable pour ne pas poser trop de questions. La race orc était trop instable pour qu'on lui explique quoi que ce soit.

Acceptant le signe d'hommage du troll, Ulf fit signe aux gardes de libérer Belrog. Ces derniers s'exécutèrent, l'air méfiant, voir apeuré pour les plus jeunes recrues. Aussi, rapidement, Belrog fut rendu à sa liberté. Ulf reprit alors la parole:

"Bien Olog-aï. Tu vas à nouveau voyager. Tu accompagneras une poignée d'orcs. Autonomie totale. Vous faîtes ce que vous voulez et où vous voulez. Seule interdiction: parler de l'Angmar. Et gare à toi si jamais tu ne respectes pas cette consigne. Le Grand Oeil sait tout, le Grand Oeil voit tout, ne l'oublie jamais."


Sur cette dernière parole, Ulf tourna le dos au troll et sortit de la pièce, suivit par les gardes, laissant Belrog tout seul. Enfin pas longtemps. A peine tout les hommes étaient-ils tous sortis qu'un immense Ourouk-aï entra dans la pièce et se mit à aboyer plus qu'à parler:

"Salut troll. Je suis Sharcoï, capitaine de Sauron. T'es sous mes ordres désormais. Suis moi, la troupe va bientôt partir. Et au rapidement!"


Cet ourouk ne semblait pas avoir froid aux yeux de parler ainsi à un troll. Cependant, il n'était pas assez stupide pour tourner le dos à Belrog. Laissant passer ce dernier devant, la créature des ténèbres indiqua au troll l'attroupement non loin. Une cinquantaine d'ourouk équipés de pied en cap comme ceux du Mordor attendaient là sagement. Ils accueillirent Belrog avec grognements et indifférence. Le capitaine cria un peu, jura beaucoup, en frappa deux ou trois qui ne respectaient pas l'alignement et attendit. L'attente ne fut pas longue, trois hommes aux couleurs de l'Angmar arrivèrent et firent signe de les suivre. La troupe fut mené au pied des remparts où un escalier géant s'enfonçait sous terre. L'empruntant, la compagnie orc se retrouva rapidement sous terre et s'engagèrent dans une succession de couloirs. Après trois bonnes heures de marche, ils débouchèrent enfin dans les Montagnes entourant Carn-Dûm. La nuit était bien présente, donnant un élan nouveau aux créatures de la nuit. Toujours mené par leurs guides, les orcs se dirigèrent vers l'Est.

[Suite dans voyage de Belrog]


Goldtür, la Porte d’Or Bannie10

Les soldats vivent mais ne savent pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2301-une-vie-au-service
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Goldtür, la Porte d’Or   Goldtür, la Porte d’Or Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Goldtür, la Porte d’Or

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une porte...Allez toquer, ne soyez pas timide !
» Tournoi Champion Eternel (Paris 14, Porte d'Orléans)
» porte étandar
» Ouvrir la porte d'un avion en plein vol pour fumer...
» Superstitieuse, moi ? Non ça porte malheur...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: Goldtür, la Porte d’Or N448 :: Les archives :: RPs des Terres du Mal :: Archives Angmariennes-