Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 Chaak Telzalcan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chaak TelzalcanNombre de messages : 243
Age : 28
Date d'inscription : 03/06/2010

Feuille de personnage
Race: Oriental
Possessions: un bâton de bois, une besace contenant divers remèdes ou poisons
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Chaak Telzalcan
Fou errant

MessageSujet: Chaak Telzalcan   Chaak Telzalcan EmptyJeu 3 Juin 2010 - 15:35
Nom : Telzalcan
Prénom : Chaak
Âge : 39 ans
Race et Métier: Oriental de la tribu Kithan, chaman

Présentation physique : Chaak à la peau mate. Il est plutôt maigre et chétif, cette impression est augmenté par le bâton qu’il utilise pour se déplacer et qui lui donne une allure de personne âgé. Il arbore la coiffure traditionnelle des chamans de sa tribu, rasé sur le haut du crâne et les cheveux longs ou tressés sur les cotés. Il possède plusieurs tatouages représentant ses qualités de chamans, ils sont supposés l’aider à communiquer avec les esprits et attirer leurs bonnes faveurs. Dans la vie de tous les jours, il porte pour seul vêtement un pagne beige, des sandales de cuir et un sac en bandouillère. Mais lors des cérémonies chamaniques, il arbore le costume traditionnel des kithans, de nombreux colliers qui couvrent tous le buste du chaman et des peintures sur tout le corps. Il possède un porte bonheur, un pendentif que lui a offert sa mère pour sa majorité représentant le dard d’une araignée géante.

Caractère : Chaak est un homme plutôt discret, si on ne l’aborde pas, il ne viendra que très rarement parler aux inconnus. Il est complètement acquis à la cause de Krell, son Dieu-Roi, et de l’empire de l’Est. Son objectif est de mettre ses services aux comptes des dirigeants de l’empire. Il est très fier d’appartenir à la tribu des kithans. Il connaît les cultes de l’empire de l’Est et est prêt à les enseigner à quiconque le voudra. Il n’a aucun a priori sur les différentes races peuplant la terre du milieu. Il est spécialiste dans la fabrication de remède ou de poison et connaît la plupart des plantes de l’Est.

Histoire : Si un aventurier des terres du milieu escaladait les montagnes grises et portait son regard vers l'Est, il n'y verrait que des steppes arides et mortelles, impropres à la vie et ferait sûrement marche arrière avant de s'y aventurer. Pourtant c'est ici dans le Rhûn, sur les terres les plus orientales et donc les plus difficiles de la terre du milieu que vit une petite tribu arborant fièrement en étendard un serpent, les kithans. Les hommes de cette tribu ne sont pas réputés pour être de farouches guerriers comme seul le Rhûn sait en engendrer, mais plutôt pour leurs qualités intellectuelles. Les kithans comptent en effet parmi les plus sages de l'empire de l'Est, la connaissance des plantes, de leur bienfait ou de leur poison font d'eux les chamans les plus respectés des terres du milieu.

C'est au coeur de cette tribu qu'est naît Chaak, un garçon chétif et malade, qu'on pourrait qualifier d'indigne de naître sur la terre qui a forgé les plus grands guerriers des terres du milieu. Mais dans la tribu Kithan, le physique n'importe que peu, ses habitants préférant juger sur l'esprit et la sagesse que sur la force et l'habilité comme dans toute autre tribu orientale. Et dans ces domaines là le jeune garçon excellait, très jeune il apprit à reconnaître les plantes grasses et les herbes rares qui poussaient dans le désert, à en tirer l'essence pour fabriquer des remèdes à la plupart des maux touchant l'Est d'Arda. Pour parfaire son éducation, on lui enseigna le culte de Melkor leur dieu, ainsi que l'histoire de Krell, le Dieu-Roi. Il passa de nombreuses heures à lire et étudier d'anciens parchemins relatant l'histoire des terres du milieu et des peuples qui l'habitent. Mais Chaak qui était sur le chemin de l'age adulte devenait de plus en plus malade, pour marcher il avait besoin de l'appui d'un bâton, et il devait prendre un remède quotidien pour éviter que la maladie dont il avait été frappé à la naissance ne s'aggrave. Il souffrait à longueur de journée mais résolut depuis bien des années, il pensait que c'était une mise à l'épreuve des esprits et de Melkor pour savoir s'il était digne de fouler cette terre et de communiquer avec les dieux.

A quinze ans, tous les hommes désireux de devenir chaman, doivent passer un rite initiatique pour prouver aux esprits et aux dieux qu'ils sont dignes de les servir. Ce rite consiste à partir pour le sud et les terres désolées proches du Mordor et à ramener du venin d'araignée géante. Les futurs chamans doivent partir sans équipement et trouver un moyen de survivre et de récupérer le venin sans se faire attaquer en faisant appelle à l'aide de la nature et des esprits. Avant de partir pour le sud et accomplir le rite, Chaak se vit offrir par sa mère un pendentif pour le protéger des mauvais esprits et des ombres qui hantent cette partie du désert. Ce collier était constitué des dards de l'araignée que sa mère avait tué pour accomplir son rite de passage. Puis le jour du test arriva enfin, un chariot emmena Chaak ainsi que deux autres jeunes voulant devenir chaman. Après plus d'un jour de voyage, le véhicule s'arrêta à la lisière des terres désolées. Le chariots resterait ici pendant trente jours avant de repartir pour l'Est et le campement de la tribu et cela même si tous les jeunes hommes n'étaient pas revenus.

Les trois jeunes se séparèrent dès le début du rite pour ne pas influencer sur le résultat. Ce rite de passage devait s'effectuer seul pour qu'il soit une réussite. Il n'y avait aucune trace d'être humain quelconque sur ces terres et cela était compréhensible. A perte de vue, on ne voyait qu'un désert au sable noirci par les cendres venant du Mordor. Chaak n'avait pas pu emmener son remède avec lui et il savait que sans lui il ne tiendrait pas assez longtemps pour accomplir sa quête. Son premier objectif était donc de ramasser les ingrédients nécessaires à la fabrication d'un soin capable de le faire tenir jusqu'à la fin du rite initiatique. Il trouva assez aisément des plantes susceptibles de lui fournir eau et nourriture, mais trouver les plantes pour concocter son remède serait très dur.

A la fin du premier jour, Chaak avait bien avancé et s'était enfoncé vers l'intérieur du désert, là où il pourrait trouver les araignées dont il devait récupérer le venin. Mais il comprit rapidement qu'il ne pourrait pas trouver les plantes nécessaires à sa guérison. Il devait donc agir vite et se dépêcher de finir son rite initiatique. Dès l'aube du deuxième jour, le jeune chaman commençait à croiser des insectes d'une taille importante mais pas suffisamment pour contenir assez de venin. Chaak chercha alors à élaborer une stratégie pour récupérer les dards dont il avait besoin. Il pouvait aisément se déplacer sans attirer l'attention vu sa carrure, mais il finissait toujours par se faire repérer par les insectes, sûrement à cause de son odeur ou parce qu'il n'était pas très bien camouflé. Il décida alors de se recouvrir des cendres qui jonchaient le sol. Ainsi vêtu, il ne faisait qu'un avec le désert et ses éléments, et il arrivait maintenant a surprendre les insectes. Il ne lui restait plus qu'à prier pour que cela marche sur de plus grands insectes.

Il lui fallut trois jours pour voir les premiers signes de la présence des araignées géantes, d'immenses toiles se dressaient devant des terriers creusés dans le sable. Chaak redoubla de prudence, il invoqua les esprits dans un cercle de pierre pour se protéger des ombres qui erraient dans le désert et des insectes géants à la recherche de la moindre forme de vie si rare dans ce désert. Le jeune chaman était tétanisé de peur. Il n’avait pas encore vu les araignées mais juste en voyant leurs antres, il pouvait aisément se rendre compte du danger qu’il encourait. Il serra le pendentif autour de son coup pour se redonner du courage et réfléchit à un moyen de vaincre de telles créatures. Le plus facile serrait de concocter un poison assez efficace pour venir à bout rapidement d’une araignée. Il se mit alors en quête d’un cactus plutôt répandu dans ce genre de contrée. Ses épines contenaient l’un des poisons les plus dangereux de la terre du milieu. Il ne mit pas longtemps à trouver la dite plante. N’ayant aucun support pour stocker le liquide, Chaak se décida, à contre cœur, d’utiliser sa canne. Il frotta vigoureusement le bâton sur le cactus, les épines se cassant et libérant le précieux liquide sur la canne du chaman.

Chaak était maintenant armé pour s’attaquer aux araignées géantes de ce désert. Prenant son courage à deux mains, il entra dans une galerie qui s’enfonçait dans le sol. La lumière ne pénétrant que très mal dans le terrier, le chaman hésitait à avancer, se prenant les pieds dans des toiles tissées sur le sol. Mais ce qu’il n’avait pas comprit, c’était que ces toiles permettaient à l’araignée de sentir la présence d’un intrus dans son antre. Et alors qu’il continuait à avancer prudemment, il sentit un souffle rauque frôler sa nuque. Un frisson parcouru son échine, mais il était déjà trop tard. Une patte velue vint s’écraser sur son flanc gauche, propulsant le frêle chaman contre la paroi du tunnel. Heureusement, celui-ci avait réussit à garder son bâton prêt de lui. Il le ramassa et alors qu’il allait attaquer la créature, son regard croisa les multiples yeux et la gueule pleine de bave de l’araignée. Soudain, il fut comme pétrifié par cette vision, mais il parvint à fermer les yeux et prier le Dieu-Roi de lui donner sa force pour vaincre la créature maléfique qu’il avait en face de lui. Sentant une poussée d’adrénaline parcourir son corps, Chaak ouvra les yeux et vit l’insecte le charger. Il tendit son bâton par pur réflexe en se relevant et tourna la tête pour ne pas voir l’araignée lui fonçait dessus. Il sentit une lourde secousse dans ses avant-bras et en se retournant, il vit l’araignée, la gueule empalée dans le bâton plein de venin. L’insecte était figé, comme tétanisé. Chaak avait réussit, le but de ce poison comme on lui avait apprit au camp était de pétrifié l’adversaire. Ne préférant pas s’attarder dans cet antre, le jeune chaman arracha le dard de l’araignée qui contenait le venin qu’il devait ramener.

Il sortit rapidement de l’antre de l’araignée et décida de mettre le plus de distance possible entre lui et cet endroit de malheur avant de s’écrouler d’épuisement. Il fut réveillé par le soleil qui cognait sur son visage. Il devait repartir et retrouver le chariot le plus rapidement possible. Mais en se levant, un pincement secoua le jeune homme. Cela faisait trois jours qu’il n’avait pas prit son remède et sa maladie commençait à s’aggraver. Sa jambe gauche le faisait terriblement souffrir et un simple mouvement comme marcher devint pénible. Il mit deux jours pour retrouver le chariot de son clan. Il y avait déjà un des chamans qui était revenu avec un dard d’araignée. Chaak s’écroula à l’intérieur du véhicule et ne se réveilla qu’une fois le chariot arrivé au camp des kithans. Là une fête fut organisée pour célébrer le retour et la transformation des jeunes homes en chamans à part entière du clan.

Depuis ce jour, Chaak reste avec une jambe inutilisable et marche avec un bâton. Il fait maintenant partit des chamans de la tribu Kithan et compte bientôt partir pour la capitale de l’empire pour mettre ses services au compte du l’empire de l’Est.

Informations importantes :
Vos possessions: des fioles de poison et de remède divers, un sac contenant plusieurs ingrédients ou instruments pour des rites chamaniques.

Lien éventuel avec une personne déjà présente : aucun
Vos disponibilités pour poster : cela dépend de mon inspiration mais je me connecteraitous les jours.
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4185-chaak-telzalcan
TornNombre de messages : 348
Age : 29
Date d'inscription : 10/11/2008

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions:
Statut:
Torn
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: Chaak Telzalcan   Chaak Telzalcan EmptyJeu 3 Juin 2010 - 17:00
Ha ! Enfin un chaman !

Bien, jme présente, Torn, général de l'Empire de l'Est et très prochainement empereur de l'orient. Donc pour le coup, ca risque d'être bibi ton patron.

Tout d'abords, ta fiche est un plaisir a lire, tu m'invente une nouvelle tribu ce qui est toujours génial.
Ensuite, juste un petit truc : Krell est mort, voila déjà dans le jeux une année ou deux.

Enfin, hormis le ptit détail, ca sera un honneur de te voir sous peu organisé les rites religieux des gens de l'Est.
(Où tu as toute liberté d'imagination.)

Fiche Validée.


Si tu as des questions, ma boite a mp t'es bien entendu ouverte.


Chaak Telzalcan Tornbannire
"Et maintenant, avec la formule Torn'express, découvre l'enfoiré qui est en toi en dix leçons !"
Chaak Telzalcan MchantsChaak Telzalcan Sadiqu10
Revenir en haut Aller en bas
 

Chaak Telzalcan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: Chaak Telzalcan N448 :: Fiches de Personnages :: Fiches validées-