Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 L'infirmerie [Hobbitebourg]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bilbon SacquetNombre de messages : 45
Age : 30
Date d'inscription : 18/03/2010

Feuille de personnage
Race: Hobbit
Possessions: 150
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Bilbon Sacquet
Ca c'est du Hobbit, du vrai !

MessageSujet: L'infirmerie [Hobbitebourg]   L'infirmerie [Hobbitebourg] EmptyVen 19 Nov - 15:04
Bilbon se demanda pourquoi on le rechercher dans toute la Comté. Deux tout poilus le connaissait, mais lui il semblait que non. Alors pourquoi on demandait après lui et nom un médecin pour le blesser. Bilbon se leva, une main sur le ventre, remercia avec tout son cœur la famille Chaumine et sorti de la maison accompagnait de l'ancien.
Au-dehors le soleil rayonnait de tout son éclat, ses rayons se reflétait sur l'herbe. Un léger vent vint se perdre dans la chevelure grise du Hobbit. Léchant la cime des arbres, caressant les plantes et les buissons environnent. Bilbon demanda au jeune hobbit de le mener immédiatement auprès des étrangers. Il demanda à l'ancien de rester derrière et de rentrer chez lui, s'occuper de son jardin. Une colère montait en son corps, on savait par coutume, que les Hobbits détestaient fortement lors d'un repas entre ami.

Le jeune hobbit filait à toute allure, Bilbon le suivit avec beaucoup de mal, sa jeunesse loin derrière lui, il sentait maintenant la force de l'âge agir. Ils remontèrent le chemin devant eux, le vent soufflant plus fort, ralentissant les deux coureurs. Une petite dizaine de minute suffirent pour qu'ils atteignent enfin la place centrale d'Hobbitebourg. Des maisons en briques se dressaient devant le voyageur, ses amis se baladant sur le rivage du fleuve, allant directement vers le Brandevin. Quand le jeune hobbit l'interrompit, s'arrêtant et montrant du doigt un gros arbres, mesurant une vingtaine de mètres en hauteur, ses feuilles jaunes tombant à terre. A son pied entre deux racines, deux nains de forte carrure étaient assis, l'un se tenant la jambe, un morceau de laine dessus. Du sang perlait sur le bandeau. Bilbon accourut.

-Que faites-vous ici mes amis?

Bilbon s'abaissa regardant d'un œil mauvais la blessure du nain. Il retira le bandeau, la plaie était profonde, suintante de pue, le sang commença à coaguler. Il fit une grimace de dégout, il dévisagea les deux nains et leur dit.

-Aidons ton compagnon, nous allons à l'infirmerie pour le soigner. Je n'ose imaginer dans quelles affaires vous êtes encore, mais cette blessure et étrange. Dépêchons avant qu'il ne soit trop tard et qu'il perde sa jambe.

Le nain blesser, fit la grimace, lorsqu'il le levèrent pour le remettre sur ses jambes. Chancelant, ses compagnons le tenant par le bras et se dirigèrent vers l'infirmerie. Ils quittèrent le pied de l'ombre, traversant la place centrale, passèrent au niveau d'un puits. Les maisons défilaient devant eux, quand ils tournèrent sur la gauche. Bilbon poussa une porte en bois et entra. Ils entrèrent dans une grande maison, l'intérieur était grand, des lits innombrables le long des murs. Des malades dormaient et les médecins leur administrait des calment et des antidote. Bilbon demanda de l'aide à un soigneur passant à sa hauteur, le posant sur un lit. Il expliqua l'état de la blessure et revint vers son compagnon au pied de la porte.

-Entrez! Maintenant racontez-moi toute l'histoire avant votre arrivé à Hobbitbourg!
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4126-bilbon-sacquet
Hatori HanzokNombre de messages : 298
Age : 32
Date d'inscription : 22/01/2008

Feuille de personnage
Race: Nain de Khazad Dûm
Possessions: Marteau de Telchar, Bague d'Archiforgeron
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Hatori Hanzok
Archiforgeron de Khazad-Dûm

MessageSujet: Re: L'infirmerie [Hobbitebourg]   L'infirmerie [Hobbitebourg] EmptyLun 6 Déc - 21:29
Le nain, après quelques soins, semblait reprendre ses esprits. Il avait le regard encore égaré, fatigué par son long voyage et les récents évènements. Il passa sa main dans sa barbe en démêlant les mèches, puis se gratta le crâne, qu'il avait dégarnie par l'âge. Il reprenait ses esprits et préparait la réponse qu'il fourirait à Bilbon.

"Je me nomme Alaric! Je suis de Khazad Dûm mais cependant notre royaume est entre les mains des gobelins. Les nôtres se sont donc exilés dans les cités de nos frères. Cependant récemment à Nogrod où nous avions trouvé refuge, le roi nous a chassé de la cité, sans nous apporter la moindre assistance. Les nôtres sont donc retournés à Khazad pour y mener la guerre. Mais nos femmes et nos enfants ne pouvant se rendre là bas, il fut décidé de les mener à l'est des Montagnes Bleues."

Nous y sommes parvenus, tant bien que mal. Mais nombre de nains sont morts sur le chemin: des vieillards et des enfants en bas âge, ainsi que quelques femmes trop faibles pour un pareil effort. Mais nous nous sommes dépassés et ainsi nos avons atteint un grand lac au pied des montagnes. Nous y avons installé un camp de fortune. Mais nous n'avons pas de vivres pour y passer l'hiver.
Si nous avons choisi cette région c'est qu'elle est paisible et fertile. Nul n'habite dans les montagnes, nous pensons donc ne déranger personne en cultivant ses terres... Cependant je me dois de vous demander un peu d'aide pour mes frères qui sont dans le besoin. Les semi-hommes pourraient-ils venir au secours de notre peuple en exil, le temps du moins que nos armées reprennent les mines?"



Alaric le Fou (il avait tu son surnom afin de ne pas effrayer son interlocuteur) acheva ainsi le récit de son voyage. Visiblement parler lui avait demandé un effort considérable et aussitôt qu'il eu terminé son récit (dont il avait tu certains détails pour ne pas mélanger l'esprit des hobbits) il se rassit et ferma les yeux, comme fatigué par un effort harassant.


Au face de lui; la porte laissait filer un rayon épais par l'embrasure de la porte, démasquant ainsi la poussière en suspend, habituellement invisible. On distinguait dans la lumière l'écho vert de la Comté, cette terre si riche dont les peuple des petites gens avait su tirer le plus grand bien. L'un d'eux passa et laissa flotter derrière lui une odeur singulière: l'herbe à pipe! son arôme semblait plus frais que jamais au narines pleines de poussières d'Alaric

Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t1435-la-grande-saraband
Bilbon SacquetNombre de messages : 45
Age : 30
Date d'inscription : 18/03/2010

Feuille de personnage
Race: Hobbit
Possessions: 150
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Bilbon Sacquet
Ca c'est du Hobbit, du vrai !

MessageSujet: Re: L'infirmerie [Hobbitebourg]   L'infirmerie [Hobbitebourg] EmptyMar 7 Déc - 15:32
Bilbon regardait par la fenêtre, pendant que le nain dormait, son compagnon marchait dans la Comté on ne sait vraiment où. Le Hobbit se leva, se dirigeant vers la porte,il trouvait le discours du voyageur très étrange. Des nains en voyage, se trouvant maintenant dans les montagnes Bleues. Que cela pouvez-t-il bien caché, le nain ne racontait pas réellement tout et le hobbit, grand menteur parmi les siens, ne le savait que trop bien. Ne décidant pas d'en savoir plus long sur le sujet, il se remit en tête les dernières paroles d'Alaric. Après reprendre la route, reprendre les voyages et partir de nouveau à l'aventure. Cela faisait de nombreuses années que le vieux Sacquet voulez sens sortir et revoir les montagnes et les belles gens.
La journée passait tranquillement, les rayons du soleil déclinait, on ne voyait plus qu'une ombre sur les murs de l'infirmerie. Les nains dormaient toujours,quand Alaric grogna, lâchant un juron inaudible dans sa propre langue, soudain il se réveilla en sursaut, le front en sueur et les mains moites. Bilbon lui pausa une main douce sur l'épaule afin de le rassurer, le nain se calma. Le calme reprit Alaric, le souffle plus lent et la peur moins visible Bilbon répondit à ses paroles échangeaient avant que le nain ne s'endort.

-Bien, Bien votre histoire cher Alaric s'avère très étrange. Mais ma fougue et mon envie de quitter la Comté pour quelque temps se fait trop grande depuis des nains. Plus personne ne vient réellement me voir, me raconter des histoires et me donnait des informations importantes sur les agissements de l'ennemi. Pour cela, bien que mes jambes ne soit plus aussi jeune que par le passé, ma force m'abandonne. Me cœur me dicte de partir avec votre personne, de rejoindre les montagnes et d'apporter assistance aux naugrims.


Un sourire se dessina sur le visage du Hobbit. Bilbon était un fin conteur et par-dessus tout un extraordinaire orateur. L'un des plus grand dans la comté, devant les grands noms. Tout le monde le connaissait pour ses histoires abracadabrantes et farfelus. Mais le hobbit sentez la monotonie prendre le dessus, voir tout les jours les mêmes gens, faire les mêmes choses depuis des années entières. Il rêvait d'aventure et de voyage, voir d'autre lieux. Bien que laissait derrière lui son neveu et son ami Hamfast, plus connu comme l'ancien derrière lui le répugnait et le gêner grandement. Plus vite qu'un corbeau de mauvaise augure il demanda :

-Que demande les nains au semi-homme qui propose leur aide? Nous n'avons pas grandes affaires des grandes-gens, mais quelque dague bien aiguisés. Alors?
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4126-bilbon-sacquet
Hatori HanzokNombre de messages : 298
Age : 32
Date d'inscription : 22/01/2008

Feuille de personnage
Race: Nain de Khazad Dûm
Possessions: Marteau de Telchar, Bague d'Archiforgeron
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Hatori Hanzok
Archiforgeron de Khazad-Dûm

MessageSujet: Re: L'infirmerie [Hobbitebourg]   L'infirmerie [Hobbitebourg] EmptyVen 28 Jan - 16:31
Après deux jours de repos, Alaric fut à nouveau sur pied, prêt à mener les hobbits vers le grand lac où les naugrims avaient entreprit de bâtir cette colonie provisoire. Il avait eu le temps de parler un peu avec Bilbon Sacquet et avait reconnu en lui l'un de ces êtres épris d'aventure. Il admirait d'ailleurs sa verve et aimait l'entendre raconter ses histoires. Nul doute que le semi-homme était un ami du peuple naugrim et l'homme de la situation. C'était sans doute là un signe d'Aulë ou d'un autre Valar.
Puis il fut décidé de partir le lendemain au petit matin afin d'arriver le plus tôt au campement des nains. On demanda à Alaric où se trouvait exactement le lieu de manière plus précise, mais il déclara fièrement.


"Et bien je ne saurais nommer ce lieu si beau, mais ma mémoire suffit pour nous mener à ce lieux à la beauté étrange. Ceux qui ont déjà voyagé à l'Ouest, aux pieds des Montagnes Bleues savent de quoi je parle: de grands lacs qui recueillent les larmes des glaciers et des torrents sur des lieux à la ronde. C'est une terre vallonnée de collines peu levées mais longues et étirés, parfois couronnées de ruines blanches où trônent quelques statues sans nom. Et la terre et de glaise et ses rougeurs s'enfoncent des collines éventrée de petites carrières sans envergure.
Le gibier y abonde et nous avons pour projet de fonder là un refuge. Lorsque notre demeure sera reconquise nous regagneront nos mines et vous lèguerons notre travail, conservant seulement un comptoir commerciale. Si nous parvenons à survivre, il demeurera de notre coopération ces petits villages que nous avons entreprit de bâtir. Mais pour cela nous avions besoin de votre aide et je suis heureux de l'avoir trouvé. Au nom des fils d'Aulë, je vous remercie de toute mon âme!
À présent il est tard et je vais me coucher!"


Et ainsi Alaric après ce bref discours alla gagner sa paillasse où il prit des forces pour le voyage du retour qui serait fatiguant en raison du manques de soin de ces dernières semaines.
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t1435-la-grande-saraband
Bilbon SacquetNombre de messages : 45
Age : 30
Date d'inscription : 18/03/2010

Feuille de personnage
Race: Hobbit
Possessions: 150
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Bilbon Sacquet
Ca c'est du Hobbit, du vrai !

MessageSujet: Re: L'infirmerie [Hobbitebourg]   L'infirmerie [Hobbitebourg] EmptyMer 9 Fév - 22:18
La nuit venait de tomber, les premiers rayons de lune traversèrent les petites fenêtres de l'infirmerie. Le vieil hobbit abandonna les nains, au moment ou Alaric décida subitement de partir se coucher. Il tourna les talons et quitta la petite demeure. En se retrouvant dehors, Bilbon s'attendait a sentir le vent caresser son visage venant glisser dans ses cheveux. Il n'en était rien, il faisait chaud, aucun humidité dans l'air tout était gouverner par un ciel étoilé. Il n'y avait pas eu une nuit comme celle-ci en ce jour dans la Comté, depuis fort longtemps. Sa sentait le sapin , le Hêtre, le jasmin et la rose. Ses odeurs vinrent inonder les narines du Hobbit qui emplit son cœur d'une nouvelle joie. Afin de ne pas trop trainer dans les parages, il sentait que la nuit allait être extrêmement longue. Laissant l'infirmerie derrière lui, il laissa la place d'Hobbitebourg derrière lui, remontant le chemin pour passer dans les pavées du chemin des trous du Talus. Devant sa porte ronde et verte, il poussa la barrière en bois dans un grincement qui perturba le calme de la nuit.
En entra dans sa chaumière, il frissonna, la chaleur de la pièce n'était plus. Il se dépêcha de rejoindre le salon, prenant quelque bûche au passage dans un grand panier dans l'entrée, Devant l'antre de la cheminée, il prit un tisonnier et farfouilla dans les cendres pour raviver les braises. Déposant les morceaux de bois, il souffla dans les cendres qui se mirent à rougirent. Un crépitement se fit entendre, de petites flammes caressèrent les rondins de bois et le feu reprit de plus belle. Une chaleur intense fit rougir le visage de Bilbon.

Dans la cuisine, le hobbit se servit une tasse de thé avec un sucre. Mangeant un morceau de pain et de porc, il alla dans sa chambre pour préparer les affaires du voyage. Traversant le long couloirs de sa demeure, tout le long se trouvait des étagères pleines de livres anciens. Des corbeilles emplit d'affaires inutiles, des bâtons de marches ornaient les murs du trou. Au fond du couloir, il poussa la porte de la chambre, entra et alla dans son armoire. Préparant un sac de voyage de couleur verte, il y déposa trois chemise, trois pantalon, quelque mouchoir, un chapeau noir et une pipe, avec une réserve importe de feuille de Longoulet. Car partir en voyage sens avoir une pipe et de quoi fumée, était un affront pour les hobbits. Bilbon se mit à genou et sorti un coffre de sous son lit, l'ouvra un jet de poussière s'éleva au-dessus de sa tête. Il toussa, à l'intérieur, des parchemins et une petite épée s'y trouvait. Il prit larme, qui ne ressemblait partiellement à un couteau aux yeux d'un homme. Le ceint à sa ceinture. Releva la tête en regardant par la fenêtre, il vit que la nuit était déjà bien avancée et que la lune descendait déjà pour se cachait derrière les cimes des montagnes. Les premiers rayons de soleil firent leur apparition.

Bilbon fou de savoir qu'il n'avait pas dormit de la nuit, retourna dans la cuisine avec toute ses affaires. Il prit un petit-déjeuner copieux, pour calmer la fin le tenaillant. Dans un drap sec, il déposa plusieurs morceaux de pain, du jambon salé, des feuilles de salade et l'enfourna dans son baluchon. Il jeta un dernier coup d'œil à son intérieur et quitta son trou, fermant la porte et déposa un main dessus.
« Je ne suis pas la pour le moment, parti en voyage! »
Dans un dernier souffle de désespoir, laissant sa chaumière sens personne, il descendit le chemin, pour reprendre la route vers l'infirmerie. Une dizaine de minute plu tard, Bilbon se retrouva devant la petite infirmerie. Alaric l'attendait avec son compagnon, Bilbon vint à sa rencontre le salua et se dit prêt à partir. Alors sens un regard en arrière les trois compagnons quittèrent la place et la Comté, pour se diriger vers les Montagnes Bleues.
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4126-bilbon-sacquet
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: L'infirmerie [Hobbitebourg]   L'infirmerie [Hobbitebourg] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

L'infirmerie [Hobbitebourg]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Travail
» Banque d'image
» Combat+Bobos=Infirmerie
» Infirmerie du temple céleste
» Infirmerie du Pacte du Levant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: L'infirmerie [Hobbitebourg] N448 :: Les archives :: RPs des Royaumes Humains :: Archives Arnoriennes-