Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 Forêt autour d'Annuminas et de Fornost

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DesilmurNombre de messages : 23
Age : 28
Date d'inscription : 05/03/2011

Feuille de personnage
Race: Dùnedain
Possessions: 2 épées courtes, Une armure de cuir, Arc elfique, Carquois(20 flèches)
Statut:
Desilmur
Rôdeur du Nord

MessageSujet: Forêt autour d'Annuminas et de Fornost   Forêt autour d'Annuminas et de Fornost EmptyLun 7 Mar 2011 - 2:25
Desilmur surveillait depuis déjà fort longtemps un groupe de marchands qui suivait depuis Annuminas. Ils semblaient insouciant marchait allègrement au rythme de la température. La nuit tombé ils décidèrent de campé dans un bosquet légèrement à l'extérieur du sentier. Ils firent un feu et installèrent quelques tentes de toiles. Le rôdeur quant à lui les observaient silencieusement adossé contre un arbre il s'attendait au pire. Il veilla ainsi toute la nuit. Le maintien de l'ordre, selon lui, consistait avant tout au maintien de la sécurité. Il fallait que les habitants d'Arnor se sente à l'aise chez eux. Le Rôdeur aimait son pays malgré les doutes des habitants envers sa race ils ne les jugeaient pas. Il était normal qu'ils méfient des Rôdeurs ils ne savaient pas non plus que ceux-ci veillait au bien-être de leur pays. C'est sur ces pensés qu'il entama la longue nuit qui l'attendait. Lorsque le feu des marchand commença à faiblir il décida de l'alimenté avec quelques blanchailles. De plus il savait que les Wargs détestaient le feu ils seraient donc plus en sécurité avec cette source de lumière. Il recula donc de quelques pas et retourna où il les observait quelques minutes plus tôt. Desilmur les protégea ainsi toute la nuit et rien ne se passa de bien particulier. Lorsque le soleil se leva les voyageurs emballèrent leurs tentes ainsi que leurs sacs de couchages et repartirent sur le sentier. Le rôdeur les suivit ainsi jusqu'au midi ou ils s'arrêtèrent pour manger. Les marchands déposèrent leurs lourds sacs sur le sol et ils s'assirent près du sentier. Pendant qu'ils mangèrent leur repas les voyageurs entendirent des bruits ils se retournèrent vivement et virent un groupe de bandits. Desilmur les avaient déjà repérés quelques minutes auparavant il avait juste eu le temps de prendre son arc et de prendre une flèche. Il remarqua que les 4 malfrats étaient armés de gourdin cloutés ainsi que d'une armure matelassé au torse. Le Rôdeur préférerais les repoussé au lieu de les tués il pénétra dans le sentier et dit :

-Déposé vos armes en allez-vous! Je ne le dirai pas deux fois! Desilmur dit ces mots d'un ton froid et autoritaire.

Évidemment le Dùnedain essayait d'intervenir directement le moins possible. Mais parfois il était impossible de ne pas le faire de façon direct. Il scruta les hommes, ils étaient tous assé grand et costaux. Un était plus batit que les autres probablement le chef se dit-il.


Forêt autour d'Annuminas et de Fornost Backgr13
Revenir en haut Aller en bas
EberkNombre de messages : 371
Age : 30
Date d'inscription : 03/11/2008

Feuille de personnage
Race: Nain
Possessions:
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Eberk
Régent de Khazad-Dûm

MessageSujet: Re: Forêt autour d'Annuminas et de Fornost   Forêt autour d'Annuminas et de Fornost EmptyLun 7 Mar 2011 - 17:26
Elson marchait tranquillement depuis deux jours, sa cape couverte de boue. Les cheveux mouillait à cause de la pluie. Le visage pâle, les yeux aussi rouge, qu'un bon verre de vin. Il avait beaucoup de mal, la blessure qu'il portait au bras n'arrangeait pas la chose. Le sang coulait à flot, encore quelques heures et le moment de faire les yeux, pour ainsi dire. Celui de rendre son dernier souffle était proche. Ne sentant exactement plus rien dans son bras, il se décida enfin à stopper son voyage dans une petit clairière toute proche et de manger un morceau. Farfouillant dans sa poche, il en sorti un morceau de pain et croqua à pleine dent dedans. Il arracha un bout de sa chemise pour se faire un garrot. Tout en espérant que le sang ne coule pas trop vite et que la vie de son corps ne s'échappe pas trop vite. Il serra aussi fort que possible, s'adossant contre le tronc de l'arbre et ferma les yeux, se plongeant dans un sommeil sans rêve.

Deux heures passèrent, quand un peu plus loin sur la route, Elson entendit des hommes qui parlaient et chahuter sur la route. Pensant que la mort venait de le prendre, le corps étendu contre l'arbre où il était pour se reposer. Il se demandait, si les ricanements n'étaient pas ceux d'ange qui se moquait de l'allure désastreuse du nouvelle arrivant dans leur domaine. Un picotement au nez, le réveilla soudain, il en était rien. Elson se trouvait toujours adossait contre le tronc de l'arbre, les yeux dans le vide. Les paroles des hommes continuaient de lui chatouiller les tympans. Il se releva, cherchant désespérément du regard la troupe et plus bas, sur le sentier. Quatre homme parlaient d'un petit convoi un peu plus loin et que les rejoindre pour les dépouillaient aller leur faire passer le temps. Ensuite, avec leur argent prendre un repas durement mériter. N'écoutant que son courage, nullement la douleur de son bras. Et par le rôle de son métier, il était connu comme l'un des rôdeurs les plus respectait du Nord.

Elson quitta son arbre, une petite tache de sang sur l'herbe autour du tronc. Il resta dans les buissons, essayant de ne pas se faire voir des quatre bandits. Le moment allez être presque venu, on apercevait au loin, un trait de fumée, montant largement dans les airs par dessus le sommet des arbres. Le rôdeur savait très bien que le moment arriver à grand train et que l'heure de combattre approcher trop vite.
Quelques minutes plu tard, les bandits se trouvait sur le sentier, muni de leur gourdin menaçant les marchands.Elson aperçut dans le convoi un jeune rôdeur. Un homme tout à fait normal, grand, costaud, large d'épaule. Ne sachant pas vraiment comment réagir devant la menace. Il se demandait s'il fallait agir ou nom. Lorsqu'il demanda aux hommes de mettre leurs armes au sol, les bandits s'élancèrent à l'attaque. Sans attendre Elson, sorti des fougères pour rejoindre les marchands. A leur hauteur, il leur cria.

-Derrière le chariot, en arrière vite!

Peut-être à cause de la douleur, ou pas, Elson eut beaucoup de mal à levée son épée. Il emboita le pas du jeune rôdeur et découpa la tête du premier bandit. L'homme le regarda brusquement, Elson le salua et continua à se battre un bras invalide. Le combat fut court et sanglant. Des membres jonchaient le sol et le sang inondait les brins d'herbes alentours. Rengaina sa lame, Elson se présenta et demanda.

-Salutation voyageur je me nomme Elson. Et vous qui êtes-vous et que venez-vous faire en ce lieu?


"Place ta confiance dans le fer et la pierre car ils ont toujours été les meilleurs amis des nains"
Forêt autour d'Annuminas et de Fornost 1314648884_small

Forêt autour d'Annuminas et de Fornost Sans_t12
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t3436-eberk
DesilmurNombre de messages : 23
Age : 28
Date d'inscription : 05/03/2011

Feuille de personnage
Race: Dùnedain
Possessions: 2 épées courtes, Une armure de cuir, Arc elfique, Carquois(20 flèches)
Statut:
Desilmur
Rôdeur du Nord

MessageSujet: Re: Forêt autour d'Annuminas et de Fornost   Forêt autour d'Annuminas et de Fornost EmptyLun 7 Mar 2011 - 18:02
Lorsque Desilmur aperçut l'homme blessé dégainé son épée il fut surpris. Premièrement de ne pas avoir remarqué cet homme et deuxièmement qu'il soit capable de surpassé une telle douleur en levant son épée. Le Dùnedain n'eut le temps que de tirer eut flèche qui atteignit l'homme au coup. Une fois le combat terminé il alla au secours de l'homme. Il pensa sa blessure avec une étoffe qu'il sortit de sa besace mais lorsqu'il vit la longue plaie il recula d'un pas. La blessure était profonde et un fluide noir s'y échappait. La blessure était probablement infectée. Il tamponna la blessure du carré de tissu. Il adressa ensuite la parole au Rôdeur :

-J'espère que cela aidera à arrêter le sang

Il ne lui posa pas d'autres question il fallait que l'homme se repose. Il prit quelque feuille ainsi que des épines de sapin et il construisit un lit de fortune sur lequel il déposa l'homme tranquillement l'homme. La blessure était grave, l`'homme vivait ses dernière heures. Il fallait qu'il ralentisse l'hémorragie. Il renforça donc le garrot que l'homme avait déjà fait. Le Rôdeur tenta de se rappeler quelles herbes pouvaient stopper l'infection. Il se remémora soudainement d'une plante donc les pétales sont disposé de façon à créer une sorte d'étoiles. Il manda les marchands de prendre soins de son compagnon d'infortune et dit à celui-ci :

-Tiens bon je reviens dans quelques minutes

Ainsi Desilmur s'enfonça dans le bois la plante en question n'était pas très rare mais il devait la trouvé. Il chercha 2 ou 3 minute tout au plus et pénétra dans un petit bosquet parsemé de rochés. à sa grande satisfaction il vit quelques fleurs qu'il cherchait. Il en prit cinq et repartit voir l'homme. Le Rôdeur revint 2 minutes après ses trouvailles au campement de fortune. Il écrasa légèrement les fleurs et étendit le fluide sur la plaie de l'homme. Ce désinfectant causait un léger piquotement ainsi qu'une douleur légère lors de l'application.

-J'ai fait du mieux que j'ai pu. Espérons seulement que cela aidera à ralentir ou même à stoppé l'infection.


Forêt autour d'Annuminas et de Fornost Backgr13
Revenir en haut Aller en bas
EberkNombre de messages : 371
Age : 30
Date d'inscription : 03/11/2008

Feuille de personnage
Race: Nain
Possessions:
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Eberk
Régent de Khazad-Dûm

MessageSujet: Re: Forêt autour d'Annuminas et de Fornost   Forêt autour d'Annuminas et de Fornost EmptyLun 7 Mar 2011 - 23:32
Elson ferma les yeux, pendant que l'étranger soyez son bras blessé. Le sang ne coulait plus, mais il ressentait toujours des picotements dans le bras. Une étrange chaleur s'empara de lui, l'une des femmes des marchands lui pausa un linge humide sur le front. S'occupant du blesser en attendant le retour de Desilmur. Peut de temps après, un étrange parfum monta en l'air. A la fois perturbant et apaisant. Elson reconnut tout de suite, l'odeur de la feuille médicinale bien connu des rôdeurs. L'Athélas la feuille des rois, les gens du Gondor et de l'Arnor sens servait souvent pour soigner des blessures et les maladies des habitants. Lorsqu'on lui appliqua la texture épaisse sur le bras, une nouvelle chaleur entra dans son bras. Le parfum lui montant dans les narines et agissant sur la plaie verdâtre. Le pue s'envola en fumée, la couleur revint autour de la plaie. Cela permis enfin de retarder l'heure de la mort, mais Elson se savait toujours condamner. Il rouvrit un instant les yeux, étira son bras valide, tâtant le manche de son épée avant de remercier l'homme.

-Merci à toi l'ami! Je n'aurais rien put faire à ce bras sens ton aide.

Un sourire en coin sur le visage, donna un semblant d'aspect de vie à Elson. Mais le teint blafard et les yeux rouges, ne lui annonçait rien de bon pour la suite de la journée. Même la feuille d'Athélas ayant retarder l'échéance, lui donna un journée où deux tout au plus. Il se passa une main dans les cheveux humides, pliant son bras blessé pour retrouver des sensations.Il se redressa, dévisagea les marchands autour de lui. Une femme habillait d'une robe verte, était assise à son côté. Deux hommes avançaient en âge, barbe blanche, cheveux poivre et sel. Le visage pliait et les yeux dans le vide, peignait les énormes chevaux tirant la charrette. Trois personne et un rôdeur sur la route, enfin plutôt en-dehors du sentier. Un feu de camp brulait tranquillement, les flammes dansants sur les rondins de bois. Elson s'adossa contre le rebord du chariot et demanda.

-Je n'ai toujours pas eu la vivacité de connaître votre nom rôdeur. Vous devez être nouveau dans le coin. J'ai pour habitude de voyager très souvent, mais cette blessure ne me permettra de vive plus longtemps que deux jour au plus. Pour cela je voudrais connaitre votre nom et savoir le but de votre voyage en ces terres.

Tout en parlant, il semblait que son visage retrouvait un semblant de vie. Une nouvelle lumière autour des yeux. Elson retourner dans sa tendre jeunesse, un flash lui obstrua l'esprit. Reprenant le contrôle de soit, il attendait la réponse du rôdeur ou d'un marchand.


"Place ta confiance dans le fer et la pierre car ils ont toujours été les meilleurs amis des nains"
Forêt autour d'Annuminas et de Fornost 1314648884_small

Forêt autour d'Annuminas et de Fornost Sans_t12
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t3436-eberk
DesilmurNombre de messages : 23
Age : 28
Date d'inscription : 05/03/2011

Feuille de personnage
Race: Dùnedain
Possessions: 2 épées courtes, Une armure de cuir, Arc elfique, Carquois(20 flèches)
Statut:
Desilmur
Rôdeur du Nord

MessageSujet: Re: Forêt autour d'Annuminas et de Fornost   Forêt autour d'Annuminas et de Fornost EmptyMar 8 Mar 2011 - 0:02
Le Rôdeur contempla l'homme avec pitié. Plusieurs interrogations lui vinrent en tête mais il les garda pour lui. Il se pencha vers l'homme il constata que la seule chose qu'il pourrait faire c'était d'attendre sa mort ou trouver un Elfe qui lui serait le soigner mais ils étaient loin du Royaume de ceux-ci malheureusement le blessé était condamné à mort. Lorsque Desilmur vit l'homme reprendre dû mieux il fut content l'Athelas avait su retardé l'infection de façon plus qu'acceptable. Lorsqu'il entendit les remerciement de l'homme il fut content de sa gratitude il répondit donc par:

-De rien il est rare que je rencontre des Rôdeurs, notre nombre diminue plus qu'il augmente je dois donc prendre soins de ceux qui reste. Desilmur dit ses mots sur un ton conviviale et chaleureux il voulait distraire l'homme pour qu'il ne pense plus à sa blessure.

Il essuya sommairement l'homme qui avais sué à grosses goutes. Il passa son étoffe de tissu ça et là jusqu'A temps qu'il soit satisfais de son travail. Il écoute les questions de l'homme et décida d'y répondre en privé. Désilmur manda donc d'aller leur chercher du bois et de l'eau dans le ruisseau près d'ici et que s'il voyait quelques chose d'anormal de crié. Il adressa donc la parole au Rôdeur et lui dit :

-Je me nomme Desilmur ancien soldat du Gondor, je voyage en ses terres depuis fort longtemps. Je me suis retraité ici Il y a de cela 57 ans. Ah désolé je ne vous ai pas dit que j'étais un Dùnedain. J'ère en ces terre éliminant orques,gobelin et wargs. Je protète les voyageurs insouciants ainsi que les village d'Arnor. J'avais vu se groupe de marchand marcher seul et sans escorte j'ai décidé de les suivrent de loin et de veiller sur eux, j'ai eu raison de le faire.

Desilmur espèra que cela suffirais à l'homme. Il n'avait pas envie d'aller plus loin. Mais il se demanda aussi qui étais cet homme. Il posa cette question au Rôdeur:

-J'ai quelques interrogations à votre sujet. Moi non plus je ne vous es jamais vu quels raisons vous amènes ici? et pour quels raisosn êtes-vous blessé et ,bien sur, quel est votre nom?

Desilmur dit ces mots sur on ton dou et amical. Il attendit la réponse avec inpatience.






Forêt autour d'Annuminas et de Fornost Backgr13
Revenir en haut Aller en bas
Gandalf le BlancNombre de messages : 1163
Age : 29
Date d'inscription : 09/06/2006

Feuille de personnage
Race: Istar
Possessions: Bâton blanc d'if, Glamdring (épée)
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Gandalf le Blanc
Istar

MessageSujet: Re: Forêt autour d'Annuminas et de Fornost   Forêt autour d'Annuminas et de Fornost EmptyDim 13 Mar 2011 - 19:13
[MJ]

Difficile de ne pas tomber d'accord avec Desilmur lorsqu'il parlait des Rôdeurs, leur nombre avait cette triste manie depuis quelques années de descendre en flèche... La guerre avec les forces de Morgoth les avait affaibli comme bien d'autres, un certain nombre d'entre eux s'étant en effet engagés dans l'armée professionnelle de l'Arnor pour protéger les peuples libres des Terres du Milieu comme ils le faisaient jusque-là pour leur pays. Elson avait perdu bien des amis dans cette guerre... Ajoutez à cela sa profonde blessure et Desilmur avait toutes les raisons d'avoir de la pitié dans son regard quand il voyait Elson, ce que ce dernier n'acceptait pas pour autant. Mais il fallait bien qu'il se rende à l'évidence, il ne faisait pas bonne figure en cet instant... D'être aussi proche de la mort lui faisait peut-être même croire des choses qui n'existaient pas réellement, il en était en effet persuadé d'avoir déjà dit son nom au jeune Rôdeur. Celui-ci le lui demandait pourtant, ce qui prouvait qu'il se trompait et ce qui était loin de le rassurer... Les paroles de Desilmur, toutefois, ne purent l'empêcher d'exprimer un rictus.

« Appelez-moi Elson. Si vous protégez les gens d'Arnor des orques, des gobelins et des wargs vous ne devez pas faire grand chose de vos journées... On n'a pas vu de ces êtres-là dans notre contrée depuis de nombreuses années. Aujourd'hui, la véritable menace qui pèse sur le peuple d'Arnor c'est lui-même : les brigands, les mercenaires, les meurtriers. C'est une sale époque, hélas, où il est difficile de différencier l'ami de l'ennemi. »

Voilà donc la raison de son rictus. Bien qu'Elson portait un regard très noir sur la situation, sans doute influencé par sa mort très prochaine, il n'avait pas tort. Les gobelins comme les orques n'avaient pas foulé les terres d'Arnor depuis très longtemps, à l'exception faite de ceux qui arrivaient à traverser l'Eregion. Quant aux wargs, il n'y en avait plus depuis que l'Isengard avait retrouvé le droit chemin puis été reconquis (si ce n'est dévasté) par l'Empire de l'Ouest. Malgré ses dernières paroles et parce qu'il commençait lentement à reprendre du poil de la bête grâce à l'Athelas, Elson n'avait pas perdu tout espoir.

« Mais les Rôdeurs sont là et ils le seront toujours, l'ami, tant qu'il y aura des hommes prêts à secourir leur prochain. C'est ce qui m'a amené jusqu'ici, ce qui m'a valu cette blessure. J'étais de retour à Annùminas après une longue surveillance des frontières avec l'Angmar quand un homme m'a reconnu comme un Rôdeur et m'a demandé de l'aide. C'était un aubergiste du nom de Baerir. Des brigands ont enlevé son neveu et le font chanter pour qu'il leur paye une grosse rançon en plus de leur verser régulièrement une partie de ses recettes. Une vilaine affaire... J'ai accepté de les retrouver, eux ainsi que son neveu, et de résoudre la situation. J'ai donc attendu le soir qu'ils viennent chercher leur dû quotidien, je les ai laissé faire pour mieux les suivre et récupérer tout l'argent de l'aubergiste et son neveu, Aldrir. Malheureusement et sans que je puisse l'expliquer -je me fais peut-être trop vieux...-, ils nous ont repéré sur la route, un bon ami et Rôdeur à qui j'avais demandé de l'aide et moi. On ne s'est doutés de rien jusqu'à leur embuscade. Ils n'étaient que trois au départ mais ils devaient avoir convenu d'un rendez-vous avec leurs compères à cet endroit parce que nous avons combattu dix hommes. Mon ami est mort, paix à son âme, et j'ai hérité de cette blessure. Depuis, je les traque... En chemin, je vous ai croisé, vous, ces marchands et les bandits. J'espérais les avoir retrouvé mais ce n'était pas eux... Voilà, vous connaissez toute l'histoire. »

Enchaîner tant de mots l'avait fatigué malgré les effets bénéfiques de l'Athelas, autant dire qu'Elson était loin d'être en parfaite santé... Portant un regard aussi triste qu'empli d'espoir sur Desilmur, il finit par lui dire :

« Accepteriez-vous de m'accompagner et de mettre fin aux agissements de ces misérables ? Comme vous vous en doutez, je ne suis plus capable de le faire tout seul... Je connais un moyen d'alerter un Rôdeur du coin qui s'occupera de ces gens pendant que vous m'aiderez à marcher et que nous suivrons les traces des brigands. »
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t1312-gandalf
DesilmurNombre de messages : 23
Age : 28
Date d'inscription : 05/03/2011

Feuille de personnage
Race: Dùnedain
Possessions: 2 épées courtes, Une armure de cuir, Arc elfique, Carquois(20 flèches)
Statut:
Desilmur
Rôdeur du Nord

MessageSujet: Re: Forêt autour d'Annuminas et de Fornost   Forêt autour d'Annuminas et de Fornost EmptyDim 13 Mar 2011 - 20:27
Il était rare de voir de Rôdeur aussi expérimenté mourir au main de bandit sans expérience. Mais il fallait aussi comprendre que les bandits les avaient pris par surprise. Mais il eut un autre doute Elson n'avait pas semblé prendre les précautions nécessaires lors de sa poursuite. Desilmur hésita, il ne doutait pas du fais qu'Elson était un rôdeur mais le fait qu'il ait faillit périr devant un combat contre des brigands sans expériences hantaient son esprit. Mais il ne connaissait probablement pas es conditions du combat il ne jugea donc pas Elson. Les Rôdeurs devaient se soutenir entre eux. S'allier pour éviter la discorde et ainsi perdre encore plus d'allié.

Il entendit le rictus de l'homme mais ne réagit point. C'était vrai que les orcs et autres créatures maléfique ne foulent plus les terre d'Arnor mais Desilmur s'aventurais souvent au-delà de cette contré pour allez au racine du Mont-Brumeux.

Il vit les marchands et voyageurs revenir avec le bois que le Rôdeur leur avait demandé. Ils lui demandèrent de les disposés dans le feu et d'attendre près de celui-ci.

Desilmur répondu ensuite à la demande de l'autre Rôdeur :


-Je vous seconderai dans votre tâche mon cher ami. Je prendrai aussi soin de vous. Peut-être avez-vous une chance d'échapper à la mort et d'accomplir la tâche qui vous à été demandé.

Desilmur desserra le garrot et attendit quelques minutes. Il ne souhaitait pas que son bras est la gangrène. Il le resserra ensuite essuya l'homme avec une serviette et le traina près du feu où il pourrait se réchauffer. Le Rôdeur était content de pouvoir reprendre du service ces derniers avait été effectivement très calme comme l'avait mentionné Elson plus haut. Il tendit une miche de pain ainsi qu'un peu d'eau à son collègue et attendit sa réponse avec impatience.


Forêt autour d'Annuminas et de Fornost Backgr13
Revenir en haut Aller en bas
Gandalf le BlancNombre de messages : 1163
Age : 29
Date d'inscription : 09/06/2006

Feuille de personnage
Race: Istar
Possessions: Bâton blanc d'if, Glamdring (épée)
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Gandalf le Blanc
Istar

MessageSujet: Re: Forêt autour d'Annuminas et de Fornost   Forêt autour d'Annuminas et de Fornost EmptyLun 14 Mar 2011 - 14:19
[MJ]

Entendre Desilmur accepter sa requête était pour lui une preuve, s'il en fallait une, que le code d'honneur des Rôdeurs existait toujours. Protéger les innocents, secourir son prochain... Les misérables agissements des bandits ne seraient bientôt plus que de l'histoire ancienne. En attendant, Elson profita un instant de la chaleur du feu sans manger ni boire malgré l'invitation à le faire de son nouveau compagnon Rôdeur. Il remercia poliment ceux qui avaient apporté le bois et l'eau et ceux qui partageaient leur nourriture, appréciant grandement la reconnaissance de ces gens envers les Rôdeurs. Mais il devait d'abord faire quelque chose pour la plaie, quelque chose d'extrêmement douloureux mais tout aussi utile... Prenant une dague accroché à sa ceinture, il la fit chauffer à blanc avec les flammes du feu de camp et, retirant le bandage, appliqua ensuite l'outil sur toute sa plaie. L'odeur de la chair calcinée et la souffrance sur le visage d'Elson horrifièrent les commerçants itinérants qui s'écartèrent bien vite des deux Rôdeurs. Il lâcha dans un dernier râle de douleur sa dague et, le corps entier en sueur, s'étendit de tout son long près du feu après avoir remis le pansement en place. Après quelques minutes, il profita enfin d'un peu de nourriture et d'eau pour récupérer des forces indispensables s'il voulait ne pas être un boulet pour Desilmur. Finalement, il reprit la parole bien qu'essoufflé par ses derniers efforts :

« Ne cherchez pas à me rassurer, je sais que je ne résisterai à cette blessure. Elle est trop profonde et trop de temps s'est écoulé entre celui où on me l'a infligé et celui où elle a été traitée... Ça ne fait rien. Je ne cherche pas à me leurrer, seulement à secourir cet Aldrir et punir les brigands avant de succomber. »

Il eut un nouveau rictus, beaucoup plus proche du dépit que le premier. Elson disait vrai, après tout... Le voile de la mort s'étendait progressivement sur ses yeux et il ne serait bientôt qu'un cadavre de Rôdeur. Pour cette raison, il n'y avait pas de temps à perdre. Joignant le pouce et l'index de sa main droite et les portant à sa bouche, il émit un sifflement très particulier qui résonna au sein de la forêt, portant sans nul doute assez loin de leur position actuelle pour tomber dans les oreilles de quelqu'un.

« Un ami Rôdeur et moi nous sommes promis de répondre à ce signal dès que nous l'entendrions aussi vite que possible. Je sais qu'il est souvent dans ce coin, j'espère seulement qu'il l'entendra... Nous n'avons pas une minute à perdre si nous voulons rattraper les misérables. Maintenant qu'ils savent qu'ils ont été suivis, ils ont dû accélérer le pas. Mais ils estiment peut-être avoir tué les deux Rôdeurs qui les pourchassaient et sont donc pleinement confiants... Dans les deux cas, il y a des chances qu'ils commettent des erreurs que nous pouvons capitaliser. Plus vite nous nous lançons à leur poursuite, plus les traces seront fraîches et faciles à suivre.

- Bien résumé, l'ami ! »

La voix provenait des arbres aux alentours, au nord de leur position. Si Elson avait immédiatement reconnu la voix et ne semblait pas surpris, Desilmur avait davantage de raisons d'être sur ses gardes. Mais l'homme qui marchait vers eux avait la tenue typique d'un Rôdeur et une démarche lente, il venait en paix.

« Je ne pensais pas que tu serais un jour dans un tel état, vieux frère, ni que tu aurais besoin de mon aide... Cette blessure... »

Le regard que les deux hommes s'échangèrent était sans équivoque, l'un comme l'autre savaient qu'ils se voyaient pour la dernière fois. Le nouveau Rôdeur n'avait pratiquement pas jeté un seul coup d'oeil sur Desilmur, tout au plus l'avait-il remarqué sans en prendre véritablement note. Il faut bien dire que retrouver un vieil ami dans un état comme celui d'Elson avait de quoi préoccuper...

« Qu'est-ce que je peux faire pour toi ?

- Aider ces marchands et voyageurs à arriver sains et saufs à destination... Cet homme et moi partons sur les traces de ceux qui m'ont fait ça et qui ont tué Dyrin.

- Dyrin est mort ?! Bon sang...

- On s'est fait avoir comme des bleus l'ami, comme des bleus...

- Es-tu vraiment capable de marcher ? Laisse-moi aller à ta place et restes avec ces gens, ils t'amèneront dans la ville la plus proche.

- Impossible. J'ai fait une promesse. Il en va de mon honneur ! »

Certains diraient que ces dernières paroles étaient vides d'intelligence, il était évident qu'Elson ne pouvait qu'à peine lever une épée. Mais son ami les comprenait parfaitement... Acquiesçant d'un air grave et solennel, il leva enfin les yeux sur Desilmur.

« Je m'appelle Talin. Ne vous inquiétez pas, je prendrai soin de ces gens. Partez aussi vite que possible et, je vous en prie... vengez la mort de notre frère... »

Talin leur fit un dernier signe de tête en guise d'adieu, incapable de s'éterniser malgré sa peine de voir son ami pour la dernière fois. Ce dernier se leva tant bien que mal et lui rendit son signe de tête, pas plus doué dans les adieux.

« Aux dernières nouvelles, les bandits semblaient se diriger vers Fornost. Vous êtes prêt ? »
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t1312-gandalf
DesilmurNombre de messages : 23
Age : 28
Date d'inscription : 05/03/2011

Feuille de personnage
Race: Dùnedain
Possessions: 2 épées courtes, Une armure de cuir, Arc elfique, Carquois(20 flèches)
Statut:
Desilmur
Rôdeur du Nord

MessageSujet: Re: Forêt autour d'Annuminas et de Fornost   Forêt autour d'Annuminas et de Fornost EmptyMar 15 Mar 2011 - 2:08
Desilmur réalisa qu'il ne restait à l'homme peu de temps avant sa mort. Un drôle de sensation vint au ventre du Rôdeur. Il se sentait mal, mal d'avoir failli à sauver son confrère. Desilmur se laissa tomber sur le sol et regarda le feu d'un regard vide et absent. Il trouvait qu'Elson n'avait pas l'air de comprendre la gravité de la situation. Probablement ne voulait-il pas paraitre faible devant les marchands pour qu'il ne se sente pas menacé à nouveau. Lorsqu’Elson cicatrisa sa plaie à l'aide de sa lame incandescente Desilmur sortit de sa torpeur et fixa le Rôdeur. Il devina ce qu'il voulait faire il le laissa réaliser cette opération lui-même. Lorsque le Rôdeur fini de cicatrisé sa plaie Desilmur lui tapota l'épaule lui souffla quelques mots d'encouragement.

Quand Elson appela son ami le Dùnedain fut légèrement surpris de le voir arriver aussi rapidement. Mais lorsqu'il vit son accoutrement il se détendit aussitôt. il se sentit rassuré que celui-ci éscorterait les marchand jusqu'à bon port. Lorsque l'ami de Elson lui demanda de venger son ami il lui répondit :


-Je tuerai ces bandits qui vous ont lâchement attaqué. Je les poursuivrai jusqu'au confin de la Moria s'il le faudrait. La fraternité des Rôdeurs existe toujours et nous leurs prouveront!

Desilmur pensait ces mots. Ils les ressentaient vibrer jusqu'au fond de lui même. Les Rôdeurs étaient une force qui agissait dans l'ombre de l'armée. Personne ne les reconnaissait vraiment comme des protecteurs mais il faisait plus que la plupart des soldats. Il se leva se dirigea vers Elson et lui tendit son bras pour l'aidé à se relever. Lorsque celui-ci entendit la demande du Rôdeur il répondit par :

-Je suis prêt, plus que jamais.

Enfin, Desilmur était content de voir qu'il servirait à quelque chose à nouveau.


Forêt autour d'Annuminas et de Fornost Backgr13
Revenir en haut Aller en bas
Gandalf le BlancNombre de messages : 1163
Age : 29
Date d'inscription : 09/06/2006

Feuille de personnage
Race: Istar
Possessions: Bâton blanc d'if, Glamdring (épée)
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Gandalf le Blanc
Istar

MessageSujet: Re: Forêt autour d'Annuminas et de Fornost   Forêt autour d'Annuminas et de Fornost EmptyVen 18 Mar 2011 - 22:22
[MJ]

Le blessé attrapa le bras de Desilmur, écoeuré de ne pas parvenir à se lever seul, furieux qu'on le lui fasse ainsi remarquer et reconnaissant malgré tout pour ce geste amical. On pouvait dire sans difficulté qu'Elson ressentait des émotions très opposées et assez confuses...

-Je suis prêt, plus que jamais.

Qu'il était bon de rencontrer un Rôdeur comme il devrait y en avoir davantage ! Peut-être la proximité de sa mort décuplait-elle l'intensité de ses sentiments, quand bien même il était rassuré de voir combien Desilmur semblait déterminé. Elson fit ses adieux aux marchands, ne dit pas un mot de plus ni fit un geste de plus à Talin qui aurait trahi la peine que ce moment lui provoquait et, récupérant ses maigres affaires, ouvrit la marche pour les deux Rôdeurs en direction de Fornost.

[Suite à Fornost dans "Un retour aux sources", je continue mon MJtage là-bas parce qu'ici c'est volontairement trop maigre pour pouvoir bien développer une fois dans le topique de destination.]
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t1312-gandalf
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Forêt autour d'Annuminas et de Fornost   Forêt autour d'Annuminas et de Fornost Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Forêt autour d'Annuminas et de Fornost

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Réflexion autour d'un repas [PV]
» Chapitre 1 : Le siège de Fornost
» Le Royaume perdu d'Arnor
» Echange Charles Baker/ Himler Rebu autour du CEP
» Tour du monde virtuel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: Forêt autour d'Annuminas et de Fornost N448 :: Les archives :: RPs des Royaumes Humains :: Archives Arnoriennes-