Forum RP : Le Seigneur des Anneaux
Étrangers venu d'ailleurs, prenez part à l'aventure et combattez,... mais surtout venez vous amuser! Rejoignez-nous!



 
AccueilPortailS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez | 
 

 L'Auberge du Dragon Vert [Lieu Public]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bilbon Sacquet
Ca c'est du Hobbit, du vrai !

avatar

Nombre de messages : 45
Age : 28
Date d'inscription : 18/03/2010

Feuille de personnage
Race: Hobbit
Possessions: 150
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: L'Auberge du Dragon Vert [Lieu Public]   Dim 30 Oct 2011 - 23:04


L'Auberge du Dragon Vert

Tavernière : Rose Chaumine



L'Auberge du Dragon Vert se trouve dans le Quartier sud de la Comté. La demeure n'est pas dans un trou, simplement un bâtiment en pierre et colombage. L'intérieur est très chaleureux, un feu de cheminée brûle dans son entre au fond de la salle. une dizaine de tables avec des bancs occupent la pièce. Trois tables seulement se trouvent dans l'ombre des colonnes soutenant la voute du toit. Le comptoir se trouve sur la gauche à l'entrée, un grand comptoir en bois de hêtre. Ici, la serveuse Rosie chaumine vous sert une bonne pinte de la région.
Tous les voyageurs aiment à se trouver à l'auberge, lieu d'accueil et de sympathie. En général, les voyageurs sont très bien reçus, mais parfois ils repartent un coup de pied au derrière lorsqu'ils se collent trop près de la belle serveuse.



Dernière édition par Bilbon Sacquet le Dim 13 Nov 2011 - 14:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4126-bilbon-sacquet
Bilbon Sacquet
Ca c'est du Hobbit, du vrai !

avatar

Nombre de messages : 45
Age : 28
Date d'inscription : 18/03/2010

Feuille de personnage
Race: Hobbit
Possessions: 150
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: L'Auberge du Dragon Vert [Lieu Public]   Dim 30 Oct 2011 - 23:04

    Une pluie battante, continuait de battre depuis trois jours. Les contrées verdoyantes de la Comté, restait sans vie, personne ne sortant pour donner un peu de vie au pays. Rien en ce domaine ne donnait une certaine envie de sortir et de voir le monde et sa beauté. Aucun hobbit désireux de gambadait, personne en vue. Le vieux Bilbon regardait par la lucarne ronde de son trou dans le talus. Ne supportait plus le calme ambiant. D'habitude la Comté, était vivante plaine de vie. Aujourd'hui rien, personne dehors, même les petits chahuteur de gamin, rester cloitrés dans leurs maisons.

    Le vieil hobbit, sens retourna dans son grand bureau, lieu de repos. Une table ornait le mur du fond, avec des centaines de livres et e cartes étalaient dessus. Un gobelet en bois sur un morceau de parchemin, semblait égaré au milieu de ce bordel inaudible. Bilbon souffla, aucune envie de rangement, le temps et les mésaventures des derniers jours, ne lui donnait aucune envie.
    Bilbon quitta son bureau, avec un livre en main, pour aller s’asseoir paisiblement dans la cuisine au coin du feu. Il se prépara une tasse de thé, une bonne pipe en bouche avec quelques feuilles de Longoulet et prit place sur le banc. Il ouvrit son livre au deuxième chapitre et se mit à lire.

    La comté et ses coutumes.

    Pendant des décennies, depuis le don de l'Arnor fait aux Hobbits. La comté est un lieu de paix et de sérénité. Aucune bête ne réside en ce lieu, sauf certainement les petits-hommes. Un jour les loups franchirent les frontières lors du grand hiver. Les Hobbits luttèrent avec bravoure pour repousser les créatures, afin de garder le pays au calme. Aider par les arnoriens, tout ce passa sens encombre, ils subirent des pertes, mais plus rien depuis ce jour noir ne corrompt la Comté.

    Subitement, Bilbon releva la tête, tendit l'oreille, plus un bruit. Il détourna le regard de son livre, les yeux vers le dehors, la pluie venait de se calmé. Un léger rayon de soleil, perçait les dernières nuages grisonnant planant au-dessus de la Comté. Il se leva, se dirigea vers la porte de la maison et franchit le seuil. L'air frais remplit ses poumons, les oisillons chantaient dans les arbres, des cris d'enfants sortant réjouit son cœur. La vie reprenait son cours normal, Bilbon se réjouit, un large sourire éclairant son visage, lui donnant un aspect plus jeune.

    Sans attendre, il dévala le chemin du trou-du-talus, laissant porte ouverte. Il se retrouva sur le chemin caillouteux, ses pieds se pausèrent sur une flaque d'eau. Débrouilla et ricanait de joie. On aurait dit un enfant dans la fleur de l'âge. Soudain le hobbit se mit à courir, il retrouvait son ancienne jeunesse, comme on dit souvent ne rien faire conserve les muscles. Le hobbit courut sur le chemin, passa sur la place, les villageois sortaient à nouveau de leur demeure. Le vieux Bilbon ne prêta aucune attention. Remonta la route, il passa par le pont au-dessus du fleuve pour se diriger vers l'auberge, le Dragon vert.

    Devant la porte de l'auberge, Bilbon put entendre des chants, des rire. Le hobbit poussa la porte en bois, pénétra à l'intérieur. L'infrastructure était bondé de monde. Rosie Chaumine, la fille du vieux chaumine, servait les clients. Quand un hurlement de bonheur retentit au fond de la pièce. Un autre hobbit plus jeune, les cheveux roux, le nez large, les yeux se touchant appela Bilbon.

    -L'ami viens, nous t'attendions!

    Bilbon hésita à le rejoindre, il était accompagné, de l'ancien et deux autres hobbits bien plus jeune. Le hobbit décida enfin et alla les rejoindre, commanda au passage une pinte de bière à Rosie. Qu'il remercia d'un sourire maladroit. Il se fraya un chemin du mieux possible, entre les buveur et les chahuteur puis vint s'installer avec ses compagnons. Il dévisagea tout le monde avant de prendre la parole.

    -Bien, depuis combien de temps êtes-vous ici?

    Le bigleux se mit à rire avant de reprendre, avec de la mousse autour de la bouche. Se qui lui donnait l'impression d'avoir la rage.

    -Nous n'avons presque pas sorti depuis trois jours, depuis ce temps horrible et toi.


    Bilbon interloquait eu un soubresaut, se qui fit rire tous ses collègues du moment.

    -Alors depuis cette pluie torrentielle tout le monde se trouve ici, personne n'a quitté l'auberge depuis trois jours.
    Beugla Bilbon.

    -Bien que non vieux crétin! S'exclama le bigleux.

    L'assemblée éclata de rire, ce qui gêna énormément le vieux Bilbon. Il pencha sa tête dans ça pinte. Étrangement, après la réflexion du bigleux, le vieux hobbit fut ravi, un rire intérieur s'empara de lui. Enfin un moment de rigolade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4126-bilbon-sacquet
Bilbon Sacquet
Ca c'est du Hobbit, du vrai !

avatar

Nombre de messages : 45
Age : 28
Date d'inscription : 18/03/2010

Feuille de personnage
Race: Hobbit
Possessions: 150
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: L'Auberge du Dragon Vert [Lieu Public]   Dim 13 Nov 2011 - 1:09

    Certains hobbit se mettait à chanter en sentant l'effusion d'alcool leur monter au nez. Comme de notoriété publique, plus chez les semi-homme, par ailleurs. l'alcool et jour de fête dans la Comté se déroulait presque tout les jours, sans doute toute l'année, à part pendant les moments de disette. Un jeune hobbit, encore plus jeune que l'écorce d'un petite chêne, s'affala contre le comptoir, un verre de trop dans le pif. Ses amis se moquèrent de lui, les railleries inondèrent la pièce, tous se délecter de la posture étrange du hobbit. La tête sur le bar, les cheveux dans la pinte renversée, le corps tendu et les pieds dans le vide. BIlbon remarqua cette position digne d'un bon livre de kamasutra, un large sourire aiguillé son visage ridé.

    Le vieux hobbit avala une nouvelle gorgée de bière, le bigleux racontant des blagues comme à son habitude. Un hobbit amical et agréable à vivre, à rendre service. Mais toujours à parler pour ne rien dire, une vrais pipelette et cela embêta beaucoup Bilbon. Même l'ancien, ce bon gamegie, l'adorable voisin de cul-de-sac, commençait à en avoir marre des bavardages incessant du bigleux. Les deux vieux hobbits claquèrent leurs chopes contre la table, ce qui fit sursauter les trois compagnons à leur côté. Le bigleux fou d'avoir renversé un peu de bière contre sa chemise blanche, s'exclama.

    -Vous êtes pas bien, vieux crouton!

    L'ancien et Bilbon s’esclaffèrent en regardant l’expression de mécontentement sur le visage du Bigleux. Les yeux de chaque côté de leur orbites. De la mousse sur le bec, dégoulinant dans le col de la chemise. Bilbon riait, tout en se moquant du Bigleux.

    -Si tu voyez ta tête. Enfin tu parle trop Bigleux, ferme un peu ta grande bouche, sirote ta bière tranquillement et avec beaucoup de calme et enfin on pourra faire semblant de t'écouter. Une vrais pie, pire qu'une femme, toujours à parler pour ne rien dire, tu ne te rang même pas contre. Que personne autour de cette table ne t'écoute. Les blagues que tu sort n'intéresse personne.

    -Bilbon à raison, tu nous fatigue Bigleux, toujours à causer. Tu nous les casses royalement, ajouta l'ancien.

    La tempe du Bigleux tremblait, le sang lui monta au cerveau. Ses mains se refermèrent contre son pantalon, il pouvait sentir ses cheveux se hérisser sur la tête. Il claquait des dents, ses yeux s'injectèrent de sang, la colère, l'envie de retourner la table contre les vieux croulants. Ses émotions allaient prendre le dessus sur son intellect. Puis, lentement, contenant ses émotions de colère:

    -Il en est ainsi alors, suffit que tu arrive Bilbon pour que tout finisse mal. Pendant les trois jours de pluie, rien, tu arrives et tu me jette dehors.

    -Quoi! S'exclama Bilbon. Je ne te jette pas Bigleux, on te demande seulement de fermer un peu la bouche et d'apprécier le moment présent. Tu parles trop, une vrai femme.

    -N'importe quoi sale vieux rat, toujours cloîtrés dans ses livres!

    -N'insulte pas monsieur Bilbon,
    hurla l'un des jeunes hobbits au cheveux roux et au teint blanchâtre. Insiste et tu auras dur à faire contre mes poings Bigleux. Le vieux Bilbon à raison tu nous saoul.

    -J'avais raison, qu'il en soit ainsi,
    insista le hobbit.

    -Dégage, ou subit, gueula le rouquin.

    Le Bigleux emporta la chope de bière avec lui, avala le contenu du pichet. Au bar, il commanda une autre bière et sorti de la taverne. Les autres hobbits autour de la table, se regardèrent en chien de phalline. Le rouquin remercia Bilbon pour avoir fait fuir le Bigleux. L'ancien Gamegie acquiesça, mais Bilbon semblait gêner des paroles ingrates du Hobbit. Pourquoi l'insulter, alors que notre personnage, n'avait rien dit de mal. Aucune parole déplacé. Bilbon béat, porta une fois encore le contenu de son pichet vers ses lèvres, stoïque, il garda la pause un certain temps. Avant de voir trois hommes entrer dans la taverne. Il se pausa certaines questions sur la venu des hommes dans la Comté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4126-bilbon-sacquet
Bilbon Sacquet
Ca c'est du Hobbit, du vrai !

avatar

Nombre de messages : 45
Age : 28
Date d'inscription : 18/03/2010

Feuille de personnage
Race: Hobbit
Possessions: 150
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: L'Auberge du Dragon Vert [Lieu Public]   Lun 28 Nov 2011 - 19:43

    Il y avait fort longtemps maintenant que les hommes n'avaient pas remis les pieds dans la Comté. Sauf Gandalf, reconnu comme un trouble paix. Ce qui faisait rire très souvent le vieux Bilbon. Mais les trois hommes qui venaient de rentrer dans la Taverne se dirigèrent vers une petite table trop courte pour des grandes personnes. A mi-temps accroupit pour s'installer autour de la table les inconnus se lancèrent dans une discussions sourdes. Bllbon restait fixait sur les voyageurs, tous en tenu de voyage, une cape verdâtre sur les épaules et une tenu en cuir marron et épée saint à la ceinture.
    Le rouquin tapota l'épaule du vieux Bilbon qui le sorti de ses songes. Le jeune hobbit et l'ancien Gamagie se pausa aussi des questions sur la provenance des hommes. Bien sur le mur était construit et se dresser sur les frontières lointaines, des réfugiés avaient abandonnés leur pays. Mais personne, nul homme, nul elfe ne passait prendre un verre dans le pays des semi-homme. L'ancien caressa sa chevelure blanche, essuya ses lèvres retirant la mousse de pinte et bredouilla.

    -Tiens, tiens! Bilbon vous savez ce que vienne faire des hommes dans nos contrées?

    La bouche grande ouverte, Bilbon ne sut quoi répondre. A sa place, le rouquin rétorqua.

    -Comment tu veux que le vieux Bilbon sache pourquoi des hommes se trouve ici? S'il tant prends l'envie lève toi, soulève ton derrière pliait de ton siège et va pauser la question. Tu auras sans doute une réponse.

    Le rouquin choqua l'ancien, Bilbon avala tout le pichet. Un hoquet lui souleva le poitrail et l'estomac. Puis il remercia le rouquin et lui demanda de se taire. D'une voix calme et suave, le hobbit donna une brève réponse à l'ancien

    -Mon ami, j'en ai aucune idée sur leur venu. J'ignore même de leur provenance, les habits qu'ils portent ne me disent rien du tout. Je suis actuellement dans le vague

    Justement, personne dans la taverne ne semblait se soucier des nouveaux arrivants. ressemblant plus à des géants dans une maison de poupée, mais cela ne choqua personne. Tous préféraient se pinter la gueule, tous des soulards dans la Comté. (L'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération). Bilbon se leva et emporta son verre, pour le déposer sur le comptoir. Alors qu'un groupe de jeune hobbit se mirent à chanter des chansons de fête dans le fond de la pièce. Bilbon fit un signe de tête au rouquin et l'ancien et alla se joindre aux hommes seul dans leur coin.
    Quand Bilbon arriva à leur hauteur, l'un des hommes tourna la tête. Un long sourire noir sur le visage, il salua le hobbit. Bilbon hésita, sentant ses jambes tremblaient et les mains moites. Il prit son courage à deux mains et demanda.

    -Bienvenu dans la comté messieurs. Permettez-moi de vous demandez!


    L'un des inconnus qui semblait être le plus vieux, salua le hobbit et lui demanda de poursuivre d'un signe de main.

    -Pourquoi trois hommes comme vous se trouve dans notre beau pays. Il y a fort longtemps qu'aucun homme à mis les pieds ici.

    Le guerrier retira son capuchon de son crâne, révélant une chevelure dorée et des yeux bleus azure. Un visage plutôt beau et aguicheur, si seulement il n'avait pas une balafre lui traversant la tête du front au menton Le hobbit sursauta sous cette vision. L'homme pris la main de Bilbon pour le saluer comme il se doit avant de répondre

    -Bien, je me nomme Aenar, voici Aenas mon frère et Maldoran. Nous sommes des Dùnedains du nord. En mission, nous étions actuellement dans le sud du pays, vers le Mordor plus précisément. Maintenant nous retournons vers le nord, à la frontière du mur.

    Stupéfait de cette annonce, le hobbit se figea sur place. Cela fit rire les hommes, heureux de voir autant de surprise sur le visage du hobbit Puis Aenar continua.

    -On doit retrouver un ami disparut Nous ignorons où il se trouve, mais nous devons rejoindre les contreforts du mur. La route sera dangereuse et certainement qu'aucun d'entre nous ne reviendra de ce voyage. Mais tel est notre destin en ce monde


    Aenar proposa à Bilbon de s'installer avec eux, pendant ce temps le rouquin et l'ancien vinrent se joindre à la compagnie. Les voyageurs se déplacèrent pour faire de la place et la soirée commença ainsi par une rencontre soudaine. Bilbon ne s'attendait pas à la suite des événements résultant d'une bonne camaraderie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4126-bilbon-sacquet
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Auberge du Dragon Vert [Lieu Public]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Auberge du Dragon Vert [Lieu Public]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Auberge du Dragon Vert [Lieu Public]
» Au Dragon Vert
» Photos de la Compagnie du Dragon Vert
» Lettre pour demander l'autorisation de la slack dans un lieu public
» L'Auberge du Dùnadan Clairvoyant [ Lieu public ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Le Seigneur des Anneaux :: Les contrées hobbites (uniquement RP) :: La Comté -
Sauter vers: