Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 Nouvelle destination

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rose ChaumineNombre de messages : 49
Age : 27
Date d'inscription : 15/08/2012

Feuille de personnage
Race: Hobbit
Possessions: Eäralad, l'épée de la famille Chaumine et un sac contenant quelques vivres et vêtements
Statut:
Rose Chaumine

MessageSujet: Nouvelle destination    Nouvelle destination  EmptyJeu 3 Jan 2013 - 1:37
Parcourant depuis plusieurs mois déjà les routes dangereuses de la Terre du Milieu, Rosie réussit maintes fois à se camoufler des voleurs de route et autres étranges créatures grâce à ses talents de camouflages. S'ils étaient maigre à ses débuts de quêtes, la Chaumine avait prit de plus en plus d'expérience et de confiance pour savoir s'effacer lorsque besoin. Bien sûr, ce talent était encore très loin d'être infaillible, mais lui avait bien servit jusqu'à présent. C'est ainsi qu'elle avait réussit à éviter la plupart des situations plus sensible. Pour l'eau et la nourriture, la Hobbit arrivait parfois avec peine et misère à se procurer de quoi subsister. Elle n'avait pas toujours le temps de s'investir comme dans l'auberge de Bree afin de payer ses frais. La Rose apprit donc à la dure : En essayant ce qu'on pouvait trouver dans les bois.

Il y avait de ces douleurs d'estomac qui la laissait clouée au sol des heures et des jours durant. Ses entrailles se tordant par le mal qui la tenait. C'en était finit de ces petites baie rougeâtre ! Elles pouvaient bien paraître sous leur apparat lustré, ce n'était rien d'autre qu'un vil poison ! Il y avait ce petit champignon tacheté aussi ! Et l'eau... Toujours la faire bouillir à l'avenir, afin d'enlevé toutes ces bactéries qui la pollue. En bref, à force d'erreur, parfois très coûteuse Rose en vint à devenir plutôt douée pour déceler ce qui est bon ou pas, ce qui ne l'empêche pas de se tromper encore de temps en temps.

C'est ainsi qu'elle se retrouva à bord d'une nouvelle charrette, guidé par deux jeunes hommes fringants et transpirant la vitalité. La Hobbit porta automatiquement sa main à son ventre. Des vagues souvenir où elle avait été malade et puis après, plus rien. Un autre évanouissement dû à son intoxication. Voilà bien longtemps qu'elle n'en avait eu. Était-ce dû au changement de saison et de région ? Qui sait...
La serveuse du Dragon Vert se sentait affaiblit et son corps, en sueur.


~Je devrais faire plus attention si je ne veux pas trépasser pour de bon~

Mais quand la faim vous assailles à un point tel que votre estomac s'auto-digère et que vos tuyaux se tordent à forcent de chercher quoi digérer, qu'y a-t-il d'autre à faire ? On regarde, on cherche et on succombe à la première chose qui nous tombe sous la main qui semble comestible.

~Je savais que j'aurais dû prendre les racines plutôt que...~

Qu'avait-elle prit déjà ? La femme se redressa tranquillement dans la charrette protégée par un toit en toile. De part le côté, un trou filtrait la lumière, dévoilant à la Chaumine ce que transportait ces gaillards qui discutaient avec entrain à l'extérieur. Il n'y avait que du foin. Du foin et de la poussière. À l'opposé, dans un coin, presque camouflée par les bottes de foins, se trouvait une petite caisse en bois. S'était tout. Une nouvelle crampe la saisit et la serveuse se laissa de nouveau retomber sur les ballots, en espérant que ça passe au plus vite.

Les voix à l’extérieur se turent soudainement et l'un d'eux ouvra un pan de la toile et, aveuglée par la soudaine lumière, Rose ferma les yeux.


- Ah ! Tu es réveillée !

Rose ouvrit un œil, puis le second. Mais la lumière étant à contre-jour, elle n'arriva pas à définir les traits de l'homme qui lui adressait la parole.

- Nous avions prit une petite pause mon frangin et moi afin de faire nos beso...

- Pas besoin de ce détail ! Coupa la seconde voix, caché par l'autre pan de tissus.

-...respectif, lorsque nous t'avons retrouvée dans ce lamentable état ! Tu t'étais évanouie dans...

- Et ça aussi, tu peux passer ! Trancha de nouveau le frère

- ... Ouais... hum... bon. Passons ! Nous arrivons bientôt en Eregion et ça fait un peu plus de trois jours que nous t'avons trouvés.

Ne voyant toujours pas son étrange interlocuteur, Rosie opina tranquillement, déçue de voir que sa vie avait encore été remit entres d'autres mains. D'abord Feren, le vaillant marchant de l'Arnor et ensuite, l'aubergiste de Bree et maintenant eux. Et comment faisaient-ils, ces Touques, pour partir aussi facilement à l'aventure comme on le raconte ? Ils sont impossibles ! Rose entrouvrit les lèvres afin de remercier les deux marchands lorsque le premier lui coupa la parole :

- Allons, tu es encore toute pâle ! Repose-toi, je te réveillerais pour le dîner ! Au fait, si tu as besoin de quelque chose, je suis Béhor et mon frère, Grégor.

De suite, le pan de tissus retombant, plongeant de nouveau la Chaumine dans la pénombre. Toujours étendue, Rosie ferma de nouveau les yeux, harcelés par des points de couleur dû à la lumière, et se détendit enfin.

Et, comme un doux murmure se baladant dans les vents, un souffle suivit d'un mot, un seul, traversa ses petites lèvres :


- Merci.

De l'autre côté de la toile, les deux frères éclatèrent de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5102-rosie-chaumine-ter
ElrondNombre de messages : 316
Age : 21
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Race: Demi-Elfe
Possessions: Coffre de l'Eregion
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Elrond
Seigneur de Fondcombe et d'Eregion

MessageSujet: Re: Nouvelle destination    Nouvelle destination  EmptyVen 4 Jan 2013 - 19:16
Les flammes d'un braséro montaient droites dans la cheminée du palan. Autour de lui onze elfes se réchauffaient, les uns en surveillants la forêt par de sombres meurtrières, les autres somnolaient. L'un d'eux était Hiuglae, officier de liaison de l'armée de l'Eregion, c'était un elfe grand et svelte. Le visage ovale et les yeux marrons, son regards fixés sur les flammes dansantes. Ses sourcils broussailleux se fronçait sous l'effet de la lumière sans qu'il y fasse attention. Depuis combien de temps n'avait il pas bouger? Il n'en savait rien et il continuait à regarder les braises sans les voir, les prenant pour les reflets d'une armure. Et de fil en aiguille elle deviens la Terre du Milieu, chaque changement de couleur représentant une victoire, une retraîte... Chaque parole de ses "hommes" s'intégraient dans son rêve comme un plan de bataille. Peu à peu la carte défila sous ses yeux, Le Lindon, La Comté, Bree, les Hauts de Galgals,... Et puis l'Houssaye, peu à peu la régon prend tout l'espace... Pour ne voir qu'une partie du royaume, on distingue une rivière entouré de forêt, à l'ouest, loin de la ville la plus proche. Le son de sabots résonnent, de plus en plus vite, de plus en plus fort. Les arbres brûles, des torches de lumières éclairant les massacres des warges et créatures maléfiques.
Le palan est seul, tout autour tous à brûler, les sabots se sont tus, un bruit de pas, lourd et oppressant, emplit l'air. La porte s'ouvre... et...et un vent glaciale accompagne les nouveaux arrivants. L'air froid réveilla alors le bataillon. L'officier reprend ses esprits en bougonnant:

"- Maudit rêve"

"-Bonne chance" lança l'autre Officier.

"- On en a besoins si on veut pas mourir de froid" répondit Hiuglae,avec un rictus.

La petite compagnie descendit alors et atterit dans un sol mou. Les arbres au alentour n'avaient plus de feuille depuis longtemps laissant à terre un matela agréable. Les chevaux furent hanarchés et ils se lancèrent. Le chemin était simple, aller au gué un peu au nord, traversé et suivre la rivière jusqu'au prochain pour rejoindre le poste de garde suivant. Mais avoir de l'eau gélee jusqu'au genou ne leurs semblaient guère appréciable. Pourtant, la rage au ventre, ils lancèrent leurs montures au galop. Bientôt ils arrivèrent au gué. La traversée fut fraiche et rapide. A leur sortie de la rivière, les feuilles soulevées par leur passage se collaient à leurs jambes et leurs capes crotées par la boue. Mais au bout de cent mètres ils ralentirent l'allure pour aller au pas.

"-Ouvrez l'oeil"

Bien que l'instruction ne soit pas nescessaire, l'Officier de liaison la répétait comme une tradition. Les cavaliers pénètrèrent dans le bois, il était sombre et silencieux. Heureusement le bruit du vent dans les ramilles des arbres cachaient le faibles bruits de sabots. L'elfe de tête avançait précaussieusement évitant toute obstacle sensible de les faire repérer, les autres suivaient inspectant de leurs yeux toutes les anfractuosités susceptibles de contenir un orque. Mais comme d'habitude ils ne trouvèrent rien, les seuls trous habités étaient occupés par des lapins et autres rongeurs. Peu à peu leurs attention baissat, sombrant dans la mélancolie... Soudain une ombre apparut dans les sous bois. Un coup d'oeil au autres et la compagnie se factura. Sans bruit, petit à petit, l'étau se resséra autour de la silhouette qui se dirigeait vers la rivière. Et quand elle passa sous un rayon de lumière la voix de l'officier retentit:

"-Halte on ne bouge pas"

Les cavaliers s'étaient regroupés autour de la cible l'arc tiré. Les casques ne laissaient paraître que leurs regards froid comme leur flèche, les épaule en arrière: on aurait dit les Noldor du premier Age. L'étranger les regarda ahuris puis comprenant sa situation trembla de peur.

"-Que vient tu faire ici édain ?

-Je...Je suis un vagabond qui cherche un asile"

Ses vêtements déchirés et sales, un sac de voyage casiment vide et une maigreur affolante l'éloignait de tous soupçons aux yeux de l'elfe.

-Alors tu ne risque rien en ses terres. Avant de continuer ton errance aurait tu croiser d'autres personnes en direction de l'Eregion ?

-Non... Ah si une caravane à trois mille d'ici."


La moitié du groupe se dirigea vers la direction indiqué. L'autre continua vers le poste frontière. Les trois milles fut rapidement couvert et ils tombèrent sur une clairière où une caravane tronait. Autour deux hommes parlaient, les soldats s'approchèrent et l'officier demanda:
"-Vous allez entré dans le territoire de l'Eregion. Quelle est la raison de votre visite ?

Pendant qu'il parlait, ses cavaliers c'étaient rapprochés et coupaient toute retraite.


« Car rien n'est mauvais au début. Même Sauron ne l'était pas. »

Nouvelle destination  Bg111111

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4803-le-retour-d-elrond
Rose ChaumineNombre de messages : 49
Age : 27
Date d'inscription : 15/08/2012

Feuille de personnage
Race: Hobbit
Possessions: Eäralad, l'épée de la famille Chaumine et un sac contenant quelques vivres et vêtements
Statut:
Rose Chaumine

MessageSujet: Re: Nouvelle destination    Nouvelle destination  EmptySam 5 Jan 2013 - 4:48
-J'te dis, nous sommes perdus ! Je ne reconnais rien de ce chemin !

- Comment peux-tu différencier un arbre d'un autre arbre ? Je te dis que c'est le bon Grégor !

Grégor grogna dans sa barbe naissante et cessa de persister. Ce qu'il avait une tête de mule Béhor. À l'intérieur de la charrette, Rosie se retint de rire. C'est qu'ils étaient hilarants à écouter ces deux là ! Quelques heures s'étaient égrainées depuis leur entrée dans cette vaste forêt et la Chaumine, après avoir prit un peu de pain et d'eau avait retrouvée un peu de forme. Son estomac restait très sensible, plus que les dernières fois mais Rose avait confiance que tout allait rentrer bientôt dans l'ordre.

- Je suis certain que nous aurions dû prendre la gauche ! Reprit alors Grégor, ne lâchant pas prise.

~Et c'est reparti !~ Pensa la Hobbit, en souriant. Aussi, afin de détournée la conversation, elle sortie soudainement la tête d'entre les pans de tissus et fixa tour à tour les deux hommes qui la regardaient fixement. Décidément, elle était si silencieuse qu'ils avaient dû oublier momentanément sa présence.

- Et si vous me disiez plutôt où vous devez livrer votre marchandise ?

Découvrant ses dents, Béhor entreprit alors de lui décrire un petit village d'Homme qui se trouvait en quelque part dans cette forêt. Un petit village, discret, n'embêtant personne. Cependant, afin que leur bétail survive lors de la saison froide, ils avaient besoin de l'aide extérieur, afin de leur apporté le ravitaillement. Le chef du village avait développé une certaine relation avec un groupe de paysans à la frontière de l'Eregion et Béhor et son frère s'étaient ainsi portés volontaire pour les aider.

Sa couverture remontée jusqu'à son menton afin de se protéger du froid, Rosie avait écoutée attentivement la petite histoire de Béhor. Au moins, ça avait distrait de dernier et ne s'entêtait plus avec Grégor.

Des bruits se firent alors entendre. Un bruit discret, tel un bruissement de feuille, mais assez perceptible pour que Rose y porte attention. Gégor aussi sembla avoir entendu les bruissements et aussi, il tira sur les rennes afin que la monture cesse d'avancer.

Une voix mélodieuse parvint enfin à eux, dévoilant en même temps une petite troupe d'Homme. Le personnage, qui semblait être le chef de la troupe avait des traits fin et délicat...


- Et quand j'ai dit qu'on aurait dû plutôt prendre la gauche... Proféra Grégor, jetant un regard sombre sur son frère qui, jouant l'innocent, haussa bêtement les épaules. Tu me désespère, Béhor.

... Et ces longues oreilles ! Rosie, la bouche et les yeux grands ouverts observait avec insistance celui qui avait prononcé cette phrase mélodieuse. La Hobbit était complètement obnubilé par ces Elfes qu'elle n'aurait jamais crue en rencontrer un, un jour !

- Seigneurs de l'Eregion, commença Gregor, incertain de l'attitude à adopter face aux cavaliers Elfe, nous transportons du foin vers un petit village d'homme afin de ravitailler leur bétail pour la saison froide. Si vous souhaitez vérifier mes dires, je vous invite à regarder l'intérieur de notre caravane. Gregor fit une pause. Voilà deux ans qu'ils faisaient régulièrement ce trajet et jamais ils n'avaient croisée de cohorte armée. S'était une preuve irréfutable que Béhor les avaient guidés sur le mauvais chemin. Nous ne désirions point vous déranger...compléta-t-il, visiblement mal à l'aise.

Rose quant à elle, s'était redressée sur le siège de bois, observant avec une réelle passion le soldat elfique à la voix mélodieuse. Cependant, leur prestance la gêna et s'abstenue de toutes paroles qui auraient pu mettre les marchands dans l'embarras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5102-rosie-chaumine-ter
ElrondNombre de messages : 316
Age : 21
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Race: Demi-Elfe
Possessions: Coffre de l'Eregion
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Elrond
Seigneur de Fondcombe et d'Eregion

MessageSujet: Re: Nouvelle destination    Nouvelle destination  EmptySam 5 Jan 2013 - 15:18
L'Officier hésita un instant, les deux hommes lui semblait simpathique, trop peut être. Peu d'édain l'avait appelé "seigneur". D'un regard il ordonna deux elfes de mettre pied à terre pour vérifié ses dires. L'un grimpa dans le chariot l'autre surveillait autour de lui. Le premier venait de relever sa tête quand il découvrit une petite fille. Elle ressemblait à une femme mais avec une taille d'enfant, ses cheveux blonds et frisées descendaient cascade sur ses épaules. Mais la chose qui frappa le cavalier c'était les pieds de la jeune fille, grand et poilus. Un cri de surprise s'échappa de ses lèvres:

"- Une Periannath!"

Son collègue se retourna incrédule. Peu d'elfe avait déjà croisé un "hobbit", de plus celle ci était blonde, chose rare chez le petit peuple. En tout cas elle semblait plus étonnée qu'eux. Le regard de Hiuglae se posa sur les deux hommes.

"- Quelques choses à déclarer peut être ?"

Un sourire narquois se peignit sur le visage du chef. Mais il n'attendait pas de réponse, seulement celle de l'elfe qui restait incrédule dans la caravane. Voyant l'impatience de son supérieur il s'empressa de continuer:

"- C'est bien du foin, pas de contrebande

- Nous allons vous escorté car la région est infesté d'orques l'hiver. Toi, dit-il en désignant l'un de ses elfes, préviens les autres de notre retard"


***
Le cri d'une vache retentit dans le champ puis se remit à brouter. Il fut suivit de près par un craquement et un bruit sourd. Le chêne venait de toucher le sol lorsque des hommes vinrent pour le mettre en morceau. En cette après-midi d'hiver rien ne changeait de le petit village d'Edain. Coupe, surveillance du bétail, ... Rien ne semblait pouvoir détruire la routine quotidienne. Jusqu'à ce qu'un groupe d'orques tombe par hasard sur ce bout de paradis. Parmi eux, se trouvait Kulme, petit, trapu, quelques cheveux sur ses oreilles pointus. C'était le sous lieutenant du groupe comme en témoignait sa serpe en meilleur état que celle de ses congénères. En moins de trois minutes, les créatures c'étaient lancés dans un pillage systématique. Mais les hommes se rassemblèrent pour les pourchasser et le sous lieutenant se retrouva éloigné de son groupe. La peur l'envahit, chaque pas l'éloignant de la forêt, de son salut. Au croisement de deux routes il croisa deux hommes. Sa haine pour les enfant d'Iluvatar éclata, d'un bond il sauta sur le premier, grand et blond, pour lui tranché la gorge. Malheureusement pour lui, sa cible eu un mouvement de recul et sortit sa lame pendant que son ami faisait de même. La situation semblait mal partit mais deux flèches noirs émèrgèrent de derrière un arbre se plantant dans la gorge des deux ennemis. Accompagné de ses deux sauveurs il continua, brulant, volant, tuant femmes et enfants. Une heure après le début de l'attaque les derniers cris humains cessèrent. Les orques rentrèrent dans leur campement portant leur fruit de leur "labeur".


« Car rien n'est mauvais au début. Même Sauron ne l'était pas. »

Nouvelle destination  Bg111111

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4803-le-retour-d-elrond
Rose ChaumineNombre de messages : 49
Age : 27
Date d'inscription : 15/08/2012

Feuille de personnage
Race: Hobbit
Possessions: Eäralad, l'épée de la famille Chaumine et un sac contenant quelques vivres et vêtements
Statut:
Rose Chaumine

MessageSujet: Re: Nouvelle destination    Nouvelle destination  EmptyLun 7 Jan 2013 - 4:04
- Si tout va bien, nous devrions arrivés dans une heure. Déclara Grégor, d'une voix discrète. La route était cahoteuse et malgré tout, Béhor avait réussit à s'endormir sur le siège de bois inconfortable. Il lui arrivait de marmonner quelques paroles inintelligibles. Rosie hocha donc la tête, signe qu'elle avait écouté le marchand et reporta son attention sur les Elfes qui les entouraient.

La Hobbit s'était remit de leur présence et se découvrit même une certaine fierté d'avoir la chance de se trouver en leur présence. Curieuse, la serveuse du Dragon Vert observa leurs longues oreilles. À quel point pouvaient-ils mieux entendre ? Leur peau était d'ailleurs si parfaite. Il était difficile de leur accordé un âge. Est-ce qu'ils avaient des défauts ?


~Enfin Rose ! Ce sont des êtres vivant comme nous tous !~

Rose s'approcha du côté droit, là où se trouvait celui qui les avait interceptés en fin d'avant-midi. La Chaumine ouvrit la bouche et la referma sans avoir prononcé une parole. Peut-être ne devrait-elle pas leur parler... Ils travaillaient après tout. Les guidaient et les protégeaient d'une certaine façon.

~Ils ne sont surtout pas une jolie troupe aussi ! Allons allons ! Tu ne vas pas en croiser tous les jours des Elfes ! C'est maintenant ou jamais Rose !~

-Ahem...

La semi-homme avait avalée sa salive de travers, étouffant ainsi ses premières paroles. Rosie reprit rapidement contenance et lança enfin sa question :

- Seigneur Elfe... La Hobbit avait reprit les termes de Grégor, croyant que s'était la forme de politesse habituelle afin de s'adresser aux Elfes. La Chaumine arbora un sourire tendre et poursuivit : Est-ce que vous pouvez me décrire la communauté dans laquelle vous vivez ? Vous savez, on dit tant de chose sur vous, mais nul ne sait si ce ne sont que des paroles déformés ou des faits véridiques...Décrivez-moi votre peuple, s'il vous plait. Dans sa voix, régnait une réelle envie d'en apprendre sur le peuple.

Rosie était surtout curieuse de savoir comment ils vivaient entre eux, leur culture, ce qu'ils mangent et cultivent -s'ils cultivaient- leurs passe-temps, en fait, tout ce qui pouvait les rendre uniques outre leur étonnante longévité et leur apparence parfaite.

Un vent frisquet se leva et la Chaumine resserra encore un peu plus sa couverture autour d’elle dans un réflexe de survie. Afin d’être plus proche du chef du petit groupe d’Elfe à qui elle avait adressé la parole, Rose s’était rapprochée de Béhor, lui procurant d’une façon indirecte un peu plus de chaleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5102-rosie-chaumine-ter
ElrondNombre de messages : 316
Age : 21
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Race: Demi-Elfe
Possessions: Coffre de l'Eregion
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Elrond
Seigneur de Fondcombe et d'Eregion

MessageSujet: Re: Nouvelle destination    Nouvelle destination  EmptyVen 11 Jan 2013 - 20:48
Seigneur elfe... Ce mot résonait encore dans ses oreilles gelées. Pourquoi ce petit groupe le prenait pour un seigneur. Il regarda ses bottes crottés, le bas de sa cape verte devenue marron, rien, n'à ses yeux, ne lui donnait un titre de noblesse. L'elfe avait oublié son plastron étincelant, son casque rappelant ceux des noldor des temps du Beleriand. L'officier se retourna vers la Periannath et se souvint de la question. Il se mit à réfléchir:

"- Nous les elfes sommes un peuple vieux, les premiers enfant d'Iluvatar. Nous sommes immortelles et seul le deuil et le fer peut nous faire mourir. Les elfes sont composés de trois tribus: les Vanyar, les Teleri et les Noldor. Des elfes, les Calaquendi, sont allés en Aman voir la lumière des deux arbres. Les autres, les Moriquendi, réstèrent en Beleriand. S'en suivit une periode sombre pour les Elfes: La malediction des Noldor, les Batailles de Beleriand, la chute de Gondolin et autres cités elfes." Il dit cette dernière phrase avec un air triste. "Jamais hors d'Aman les elfes ne réussir à récupérer leur ancienne gloire.

Que dire de nos traditions… Si ce n’est que le père choisi notre nom en s’inspirant du sien. De même entre la mère et la fille… »

Il continua à exposer les faits sans rapports comme il le faisait d’habitude. Il n’était pas bavard et dés qu’il put conclure il le fit. On était alors en train de longer un affluent du Mitheithel rempli de poissons de toutes sortes. Aucun oiseaux ne chantaient et le silence devient oppressant, l’Officier demanda alors :

«- Et vous Periannath, comment vis votre peuple ? On le dit joyeux et sans souci, qu’il craigne l’eau et déteste par-dessus tout l’aventure. Et pourtant… vous êtes là. »

Hiuglae c’était toujours passionné pour les peuples… Surtout la géopolitique et les traditions, dans sa jeunesse il avait parcouru la Terre du milieu… en livres. Tous les livres de la bibliothèque de Fondcombe était passé dans ses mains. Ce qui lui avait valu une réputation de rat de bibliothèque. Elle lui avait collé à la peau et désavantagé lors de son école d’officier. Quoiqu’il en soit aucun document sur les hobbits ne l’avait satisfait.


« Car rien n'est mauvais au début. Même Sauron ne l'était pas. »

Nouvelle destination  Bg111111

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4803-le-retour-d-elrond
Rose ChaumineNombre de messages : 49
Age : 27
Date d'inscription : 15/08/2012

Feuille de personnage
Race: Hobbit
Possessions: Eäralad, l'épée de la famille Chaumine et un sac contenant quelques vivres et vêtements
Statut:
Rose Chaumine

MessageSujet: Re: Nouvelle destination    Nouvelle destination  EmptyLun 21 Jan 2013 - 2:19
Elle l'écouta attentivement. Buvant ses paroles comme on boit de l'eau alors que notre goulot est aussi sec qu'un désert. En bien peu de mot la Rosie en apprit beaucoup sur ce peuple, toujours aussi mystérieux. La plupart des évènements ne lui indiqua absolument rien. Il est vrai qu'elle n'avait jamais eue la chance d'avoir accès à une grande éducation et que son alphabétisation était minime. Mais au plus profond d'elle, la Hobbit savait qu'avec un peu d'effort, elle pourrait y trouver des légendes et des mythes intéressant, inscrit dans les recueils de texte que possédait son père. Soudainement, elle eut envie de comprendre la tristesse qu'éprouvait, l'espace d'un instant, ce personnage prodigieux. Quel âge pouvait-il bien avoir ? Facilement au moins cinq fois le sien... si c'n'est pas plus ! Son regard fixant le sol, perdu dans ses profondes réflexions, les paroles de l'elfe la ramenèrent au présent. Ce fut à son tour de répondre des us et coutumes de son peuple.

- Joyeux et sans soucis... répéta-t-elle, pensive à son tour, comme l'eut été son homologue un peu plus tôt. Certes, il est vrai que nous n'avons pas vraiment de conflit avec les peuples qui nous entourent. Nous n'avons pas vraiment d'armé non plus, comme les Hommes et vous, les Elfes peuvent avoir. Par ailleurs, nous sommes très accueillants envers les étrangers. Nous adorons écouter leur aventure, c'est un peu grâce à eux que nous connaissons un peu l'actualité de la Terre du Milieu et que nous la découvrons ! Car il est vrai qu'outre la famille Touque, rare sont ceux qui s'aventure à l'extérieur de la comté.

Elle laissa s'échapper d'entre ses lèvres un léger rire avant de songer elle-même à son cas. Rose devait faire partie des exceptions. La Chaumine avait quittée la Comté sur un coup de tête il y a quelques mois. Pour retrouver son ami à travers ce vaste un monde. Mais peu à peu, à force de voir et rencontrer, cet objectif s'était peu à peu muter en autre chose. Oui, elle désirait le revoir. Mais au fond d'elle, la Hobbit voulais aussi en apprendre sur ce qui les entouraient et grandir à travers ces expériences, parfois heureuse, parfois difficile.

- Un ami m'a donné l'envie d'explorer ce monde qui nous entour faut-il croire.

Elle leva son regard vers l'Elfe et, comme pour conclure son petit monologue, se présenta:

-Rose Chaumine, de la Comté. Enchanté.

Intérieurement, elle remercia l'elfe d'avoir répondu à ses questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5102-rosie-chaumine-ter
ElrondNombre de messages : 316
Age : 21
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Race: Demi-Elfe
Possessions: Coffre de l'Eregion
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Elrond
Seigneur de Fondcombe et d'Eregion

MessageSujet: Re: Nouvelle destination    Nouvelle destination  EmptyLun 21 Jan 2013 - 21:56
"-Rose c'est un bien joli nom."
Son visage était souriant mais en son cerveau était en ébullition recherchant les connaissances refourgué dans le tréfond de son être. Que cherchait-il ? Il ne le savait pas lui même, pourtant ce prénom éveillait en lui bien des choses. Des brides de souvenirs lui revenaient peu à peu, "prénom", "jeune fille", "hobbit". La couverture verte avait perdu son éclat et les pages jaunes se détachait difficilement. Mais le texte en lui même ne lui revenait pas. Il décida d'attendre et que son subconscient trouverait bien seul la réponse.
"Je m'appelle Hiuglae de la Maison d'Anarion. Ravi de vous rencontré."
Ils arriva dans une clairière et le bruit du ruisseau c'était maintenant éteint. On distinguait maintenant une fumée provenant du sud. L'Officier fronça les sourcils et regarda avec attention. Dans les sombres forêts de l'Arnor, les habitants savaient faire des feux sans produire de fumer, pourtant ici elle s'élevait haute et noire.
"- Halte."
Son unité s'arrêta casi-imédiatement et sortirent leurs épées. Le silence se faisait opressant, chacun essayant de deviner les cris de détresse des villageois ou le crépitement des cabanes en feu. Au bout de quelques minutes d'attentes le chef chuchota:
"-Je vais voir ça de plus près, si je ne reviens pas dans dix minutes ammenez les en sécurité et rameutez du renfort."
Il sauta lestement de son cheval et se dirigea vers le village. Chaque pas lui semblait longt et il se demanda encore pourquoi il n'avait toujours pas charger. Heureusement la raison l'en empêchait et il continua doucement jusqu'à un tournant de la route vers le sud. Il avait préféré le chemin au bois pour faire le moins de bruit possible. Il accéléra le pas, chaque battement de son coeur résonnait dans sa tête quand il découvrit avec effroit le sepectacle qui l'attendait. Le village avait été brûlé, l'embrasures des portes étaient bloquées par des corps inertes et plusieurs hommes avaient été empalé sur les barrières. Le jeune premier né n'avait encore jamais vu de semblable, tant de haine lui semblait impossible. Les livres qu'il avait lu ne pouvait retranscrire la malveillance des supôts de Morgoth. Il continua à avancer l'air hagard, ces images ne devaient plus le quitter... Il se souviendrait toujours de cette enfant qu'un vautour avait défigurer, de cette femme à moitié nu dont le visage transpirait la terreur, ou encore cette homme qui titubait vers lui...
Il sortit de sa torpeur et reprit ses reflexes de soldat. L'elfe se précipita vers le blessé et le rejoignit en quelques enjambées. Juste à temps pour le soutenir avant qu'il ne défaille. Les deux enfants d'Iluvatar se dirigèrent alors vers un souche où le pauvre edain put s'asseoir et reprendre son souffle. Pendant ce temps, l'eldar utilisa sa gourde pour nettoyer ses blessures. Il en profita pour lui faire boire un peu. Puis ayant découvert ses multiples plaits, il s'essaya dans diverses bandages, le premier à la tête et le second au bras. Ce dernier ressembait plus à un garrot mais ce n'était pas le moment de faire dans la dentelles. Quand ce fut choses faitent, il sortit son cor en bronze de l'armée et souffla un grand coup dedans puis un second plus simple. Soit pour les soldats "à l'aide". En moins de quinze secondes un cavalier émergeait du chemin et galopait vers eux. Quand il fut à quelques pas de Hiuglae, il freina et descendit de son cheval. C'est alors qu'il prit conscience du massacre. Mais son chef ne lui permit pas de rester oisif plus longtemps.
"- Aide moi! Il faut remettre son épaule et s'occuper de ses fractures."
Le soldat obéit en tenat fermemant le blessé. D'un coup sec l'autre elfe poussa le bras et dans un craquement le remit en place. Un cri s'éleva dans l'air frais puis sombra dans une torpeur fièvreuse. Il eut pour mérite d'attirer un autre cavalier. Il eu la même réaction que son collègue, ahuris il s'arrêta mais détourna bientôt le regard les larmes aux yeux.
"-Cherchez des survivants"
Le soldat se remit lentement en marche, il parcourait les rues et les allées en tendant l'oreille. Mais il ne décela aucun bruit, ni de respiration, ni de râles. L'ambiance qui l'environnait le prit bientôt à la gorge, il décida de chercher les autres pour l'aider. Il se détouna et partit au galop. En une demi-minute le premier né était à la caravane.
"-Venez m'aider à trouver des survivants. Sauf toi, va chercher des renforts!"
Le désigné salua et fonça vers les postes frontières. Les autres se dirigèrent vers le village.


« Car rien n'est mauvais au début. Même Sauron ne l'était pas. »

Nouvelle destination  Bg111111

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4803-le-retour-d-elrond
Rose ChaumineNombre de messages : 49
Age : 27
Date d'inscription : 15/08/2012

Feuille de personnage
Race: Hobbit
Possessions: Eäralad, l'épée de la famille Chaumine et un sac contenant quelques vivres et vêtements
Statut:
Rose Chaumine

MessageSujet: Re: Nouvelle destination    Nouvelle destination  EmptyVen 25 Jan 2013 - 15:31
La caravane se tenait là, au milieu du chemin, un silence lourd plombant l'atmosphère. Leur humeur joviale avait drastiquement chuté, attendant avec impatience le retour d'Hiuglae. Béhor, s'était réveillé en sursaut au son du cor de l'elfe et avait questionné son frère du regard. Cependant, ce dernier était resté silencieux et ce fut Rosie Chaumine qui lui fit un bref résumé de la situation. Par ailleurs, il n'y avait pas grand chose à dire, le paysage et l'odeur de brûlé parlait par eux-mêmes. Or, étant vivant, quelque soit la race, il y avait cette émotion, cette puissance émotion qui avait parfois le don de faire des miracles, se manifestant parfois comme une envie, une force, une détermination. Dans le regard des deux marchands, l'espoir que ce ne fut qu'un feu un peu trop alimenté se lisait dans leur posture raide.

La serveuse du Dragon vert, dans un geste inconscient, serra encore un peu plus la couverture autour d'elle. Non pas parce qu'elle avait froid mais plutôt par réflexe de sécurité, comme si la couverture était une armure impitoyable. Le temps s'écoula lentement, comme en suspension où personne ne bougea et n'échangea de parole, attendant un moindre signe d'Hiuglae.

Puis, le son retentissant d'un cor s'ébruita dans ce foret immense et des soldats partirent au galop rejoindre leur supérieur. S'en suivit peu de temps après d’un hurlement à vous arracher l'âme et Rose sentit inévitablement des larmes monter aux yeux, sans toutefois que celles-ci ne perlent sur ses joues rondes. À ses côtés, Grégor et Béhor semblaient aussi secoués qu'elle, voir plus, ne semblant pas encore réaliser ce qui s'était passé dans ce petit village si paisible.

Des bruits d'un cheval au galop se fit entendre, d'abord lointain et s'approchant rapidement de leur position, mais il apparaissait comme illusoire dans cette situation. Il donna des ordres et, dans un automatisme, Grégor claqua les reines de la monture qui tirait la caravane et dans un trot rapide suivit le groupe de soldat ainsi qu'Hiuglae vers l'endroit désigné.


-...

La Hobbit retint un cri d'horreur, une main plaquée devant sa bouche. Cette fois-ci, les perles ne purent être retenues plus longtemps et s’échappèrent de leur prison de cristal, roulant sur ses joues rosées par la fraîcheur de l'hiver. Elle ressentait que le même désarroi s'était éprit des marchands. Son regard glissa de la scène macabre et aperçut l'homme blessé, qui gisait là, se tenant assit à grand peine sur une souche. D'un geste absent, Rose tira sur la manche de Grégor :

- Pensez-vous que nous devrions faire de la place dans la caravane afin d'apporter de meilleur soin aux blessés ?

Grégor et Béhor se tournèrent vers elle, comme si elle venait d’apparaître, pesant ses paroles. Puis, spontanément, les deux frères sautèrent du banc conducteur et enlevèrent des bottes de foin afin de créer l'espace nécessaire pour les gens en besoin. Rosie les aida tant bien que mal malgré sa petite taille et plaça se servit d'une botte de foin qu'elle défit afin de le poser sur les planches de bois, histoire de créer un mince confort pour ceux qui s'y étendront.

À peine avait-elle terminée que les frères commerçant revinrent avec l'homme au garrot. Ils le posèrent le plus délicatement possible, le laissant alors au soin de Rose qui, immédiatement, se défit de sa couverture afin de le mettre sur l'homme au teint cireux. Ses gestes, nerveux, étaient malhabiles et la Chaumine chercha dans son sac de quoi lui redonner des forces. Elle trouva une pomme et utilisant l'épée de la famille, la trancha en de petit morceaux afin que l'homme blessé puisse la manger sans s'étouffer si jamais le bout de pomme passait de travers.


- C'est bon, je m'occupe de celui-ci. Dites à Hiuglae d'apporter les survivants ici, je ferais mon possible pour m'assurer leur survie en attendant les renforts...

Puis, elle détourna le regard de Grégor et Béhor, qui s'en furent porté le message à l'Elfe, tandis qu'elle chercha ses provisions d'eau, de pain, de fromage et de fruits. Elle les disposa de façon à être la plus efficace possible et s'assura enfin que le blessé allait survivre. Malheureusement, Rose n'avait rien pour changer les pansements rudimentaire d'Hiuglae ni de pommade.

*Faites qu'il y ait plus de survivant...* Pensa-t-elle avec l'espérance.

-Accrochez-vous monsieur, des secours arrivent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5102-rosie-chaumine-ter
ElrondNombre de messages : 316
Age : 21
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Race: Demi-Elfe
Possessions: Coffre de l'Eregion
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Elrond
Seigneur de Fondcombe et d'Eregion

MessageSujet: Re: Nouvelle destination    Nouvelle destination  EmptyJeu 31 Jan 2013 - 18:19
Le blessé fut transporter dans la caravane et laisser aux soins de la Periannath. Les elfes entrèrent dans le village, le silence les opressait et chacun posa sa main sur son pommeau, prêt à dégainer. Les premiers nés marchaient deux par deux, l'un entrant dans une maison et l'autre montant la garde. L'interieur des cabanes se ressembait, une fenêtre sur le mur sud. La porte lui faisait face et un escalier grimpait sur le grès ouest. Dans la plupart d'entres elles, les murs étaient couverts de sang et des cadavres recouvraient le sol. Hiuglae et ses subordonnées avaient maintenant atteint l'autre extrmité de la bougarde et n'avaient alors pas croisé âme qui vive. Ils étaient maintenant sur le champ de bataille principale. Des machabées des deux races gisaient en rougissant le sol... Enfin les orcs le noircissaient et les herbes se dessèchaient à son contact. Ils étaient petits et trapus, avec des serpes dans les mains et les edains avaient sortis leurs lames forgées. La troupe inspecta chaque corps en cherchant un éventuelle survivant. Les uns prenant le poul, les autres utilisant leur lame pour saisir de la buée des lèvres de ces Atani. Malheureusement, ils ne trouvèrent aucun encore en vie. Ils retournèrent vers Rose et ses amis, l'air maussade. L'Officier de liaison se dirigea vers l'hôpital improvisé et demanda:
"- Est-il réveillé ?"
Il espérait que le blessé pourrait lui indiquer où était les fuyards car des maisons restaient vide de ses habitants.
***
Le cavalier fonçait brides abbatues. Il fit le chemin inverse, reprenant le chemin de terre. Le premier né atteint bientôt le gué et traversa l'eau froide. Il dut ralentir pour ne pas râter le palan et quand le teleri le trouva, il en fut heureux car il pourrait se réchauffer. L'elfe frimpa quatre à quatre les barreaux de l'échelle et pénétra dans la câbane. Une douce châleur le prit et il se précipita sur le braséro sous les regards étonné de ses camarades. Le nouveau venu attendit quelques secondes avant de parler:
"- Les gars va falloir venir nous aider, il y a eu une attaque d'orque de l'autre côté de la frontière... Ils ont pillé un village et il faut rechercher des survivants. "
Un soupir parcouru l'assemblée qui se leva péniblement.
"-Ah oui j'oubliais... Prenez des vivres il y a des chances que ça se finissent en chasse à l'Yrch."
Ce fut comme un coup de massue pour ceux qui s'apprétaient à le suivre. Ils descendirent péniblement et les quinze elfes formées de la moitié du bataillon de Hiuglae et d'un autre bataillon elfique. Les cavaliers suivirent le soldat à travers le bois. Ils arrivèrent rapidement au lieu du drame. L'ambiance environnante les prit à la gorge et c'est le coeur lourd qu'ils se présentèrent dans le village. Un conseil de guerre se forma entre les deux officiers et ils discutèrent quelque minutes. Ils revinrent alors et désignèrent un soldat du bataillon des nouveaux venus. Il était considéré comme le meilleur pisteur de la petite troupe. Accompagné d'Hiuglae, il fut mené au lieu de la bataille. L'eldar se mit au travail, relevant les trace de pas et de sang. Au bout d'une dizaine de minutes il put affirmer la direction dans laquelle les supôts de Morgoth étaient partis. Plein nord, vers le mont Gumdabad et avaient quelques heures d'avance. Il estima aussi leur nombre, soit une centaine. L'officier se dirigea vers les civils et leurs demanda:
"-Que comptez vous faire maintenant ? Personellement je vous conseillerais de regagner l'Eregion et attendre le printemps... Les orques sont moins actifs à cette période là de l'année. Je vous laisse réfléchir."
Tout dépendait maintenant de leur réponse: ou il partait espionnait ses ourouk ou il ramenait ses marchands en Houssaye. Il se dirigea vers l'hôpital improvisé et demanda:
"Alors Periannath, comment le blessé ?"


« Car rien n'est mauvais au début. Même Sauron ne l'était pas. »

Nouvelle destination  Bg111111

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4803-le-retour-d-elrond
Rose ChaumineNombre de messages : 49
Age : 27
Date d'inscription : 15/08/2012

Feuille de personnage
Race: Hobbit
Possessions: Eäralad, l'épée de la famille Chaumine et un sac contenant quelques vivres et vêtements
Statut:
Rose Chaumine

MessageSujet: Re: Nouvelle destination    Nouvelle destination  EmptySam 9 Fév 2013 - 18:23
L'Homme reposait toujours sur la couche de fortune. Recouvert par sa petite couverture, sa respiration était toujours sifflante. Un bout de tissus trempé d'eau, de l'eau qu'elle avait prit de sa gourde, se trouvait sur son front, dans l'espoir de faire baisser sa température corporelle. Depuis, l'homme semblait dans un état stable, toujours dans un profond sommeil.

Rose était fort ébranlée par cet évènement fort malheureux. Elle ne les connaissait pas. Mais son cœur aurait souhaité passé du temps en leur compagnie. Échanger, vivre, rire en leur compagnie. Horrible est la nature de ces Orcs et malgré l'horreur qu'ils lui inspiraient, la Chaumine pensa l'espace d'un instant à aidé ces Elfes à leur faire la chasse. Cependant, cette idée quitta ses pensées la seconde après être apparu. Elle, Rosie Chaumine, ne sachant pas comment manier une petite épée, partant à la chasse à l'Orc ? Quelle idée ridicule !


***

À l'extérieur, les frères, sous le choc, écoutèrent les suggestions de d'Hiuglae. Leurs regards étaient perdus dans le vague, observant leur interlocuteur comme si, en fait, ils voyaient à travers un ectoplasme. Gregor, dont une larme perla finalement, fut le premier à se ressaisir et comprendre le sens des paroles de l'être immortel.

- Je crois...qu'il serait préférable pour nous de rejoindre les nôtres le plus rapidement possible... Afin de leur apprendre la nouvelle. Les rumeurs vont vite, nous devons éviter d'inquiéter nos proches.

Puis, comme si ce fut son seul moment de lucidité, il inclina la tête avant de fixer de nouveau le sol.

***

Un pan de tissus de la caravane s'éleva, laissant pénétrer la lumière. Rosie ne put que cligner momentanément des yeux, le temps que sa vue s'habitue à la nouvelle clarté de la place, jusqu'à présent, plongé dans la pénombre. La voix, rassurante pour la Hobbit, d'Hiuglae se fit alors entendre. S'interrogeant sur le sort du blessé. Ses yeux passèrent alors de l'Elfe à l'homme étendu :

- Présentement, il dort. Je n'ai pu changer ses pansements par manque de ressources, cependant, je lui aie donné à manger et à boire. Il est fiévreux, mais son état semble stable.

Elle avait parlée sur un ton discret, afin de ne pas réveiller l'homme. La Chaumine se leva alors, sortie le nez de la caravane et s'assied sur un rebord de bois après avoir refermé le pan de tissus.

- Il lui faut rapidement de meilleur soin que nous ne pouvons lui fournir ici.

La serveuse du Dragon Vert redressa la tête, un regard dur et déterminé se plongea dans celui de l'Elfe. Ce qu'elle s'apprêtait à demandé était peut-être insensé, mais pour Rosie, s'était toujours mieux que de ne rien essayé du tout :

-Au nom de cet homme, je demande l'hospitalité de la maison des elfes, le temps qu'il se remette de ses blessures. Je me porte garante de son bien-être et travaillerait pour rembourser les soins dont il a besoin. S'il vous plait !

Rosie inclina la tête, incertaine si sa demande allait être bien reçue. Car bien qu'elle trouve cette Elfe sympathique, il avait probablement des ordres et consignes à suivre. Au fait, elle était loin, cette cité elfique ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5102-rosie-chaumine-ter
ElrondNombre de messages : 316
Age : 21
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Race: Demi-Elfe
Possessions: Coffre de l'Eregion
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Elrond
Seigneur de Fondcombe et d'Eregion

MessageSujet: Re: Nouvelle destination    Nouvelle destination  EmptySam 9 Fév 2013 - 22:11
L'officier écouta attentivement ce que dit la Periannath. Il fut soulagée de savoir que l'état du blessé se soit améliorer. Bien qu'elle ne fut pas un médecin il pensait qu'il pouvait lui faire confiance. Alors quand Rose lui dit qu'il lui fallait des soins il acquiesça, mais il failli éclater de rire quand elle déclara d'un air solanèle l'hospitalité des elfes, avec garantie de soins et de paiement. Il distingua une âme forte et volontaire, la seule chose qui lui manquait c'était de l’expérience. Il se prit d'amitié pour cette petite combattante... Mais ce n'était pas le moment de s'attendrir car le seul moyen d’amener l'homme dans la ville la plus proche était la charrette or ses occupants ne semblaient pas très motivé pour aller en Eregion. Le premier né hésita une seconde avant de déclarer:
"- Désolé pour vous, messieurs, mais je crains que vous ne soyez réquisitionner"
Il finit sa phrase avec un sourire et siffla ses hommes. Ils se rassemblèrent et le bataillon qui venait d'arriver partit dans la direction où les orques étaient partis. Ils allaient les suivre et découvrir leur campement principal. Là avec du renforts ils extermineraient cette engeance. Mais d'abord il fallait les rattrapés, or ils avaient trois heures d'avance. La troupe fonça sur le chemin souillé par les suppôts de Morgoth, pour l'officier de liaison Ijho, c'était une tristesse de voir cette magnifique forêt dénaturé par le passage des pillards. Mais on pouvait aussi la considérer comme une chance, permettant ainsi de ne pas perdre leurs traces: il suffisait de suivre l'herbe brunis et les fleurs fanées. Les cavaliers se prenait un vent de nord, froid et pestilentiel, les empêchant d'être repéré par les Yrchs. Ijho espérait que la poursuite ne serait pas lancé car ils risquaient gros. Leur bataillon ne pesait pas grand choses face à la horde maléfique mais son honneur et la pitié que lui avait inspiré les edains, femmes et enfants, assassiné l'avait convaincu de les poursuivre. Ce faisait dix minutes qu'il galopaient quand le premier obstacle se dressa entre eux et leur cible, la trace des orques avaient disparus. Devant eux une rivière coulait doucement, les teleri savait que les ourouk haïssent l'eau. Ils avaient du prendre une autre direction... Est ou ouest? Il n'y avait aucune trace au sol. Alors Ijho prit une descision difficile, il prit vers l'ouest partant du principe que les ennemi des eldar n'irait pas sur leurs terres. La traque recommença moins rapide et plus attentives, une peur maladive prit le chef en se demandant si il ne s'était pas trompé. Des gouttes de sueur dégoulinait sur son front et il eut des noeuds dans l'estomac. Il était sur le point d'ordonner de revenir sur leur pas quand un elfe poussa un cri de joie! La trace reprenait et ils repartirent au galop. Pourtant une question restait sans réponse: comment avait il fait disparaitre leurs trâces ? Il y réflechissait quand le soleil commença sa longue descente vers l'extrème-ouest. La résolution de l'officier n'en fut qu'augmenter et il se promit de tuer tous ses créatures de Morgoth Bauglir pour le meutre du village et la souillure de la forêt. Mais maintenant les arbres avait été remplacé par des rocailles et la verdure disparus bientôt. La piste ne fut que plus difficile à suivre mais ils restèrent imperturbables et continuèrent malgré les poussières qu'il se prenaient dans les yeux.


*
**

Pendant ce temps Hiuglae escortait la caravane vers l'Eregion, puis ils seraient fortement inviter à continuer vers Fondcombe pour soigner le pauvre hère. Malheureusement les deux hommes ne semblaient ravi du détour pourtant bon gré mal gré il faudra le faire car une vie en dépendait. La petite troupe atteignait maintenant le gué, l'eau était toujours froide et l'Officier craignit pour le blessé mais la traversée se passa sans encombre. Le premier né s'approcha de la hobbit et lui posa la question qui lui brûlait les lèvres.
"- Que comptez vous faire ? Car si vous voulez parcourir Arda il vous faudra maîtriser l'art de se battre... Or je ne pense pas qu'en Comté on vous l'ai appris. Et il existe des choses qu'il vous faut savoir avant de foulée les terres dangereuses de la Terre du Milieu, par exemple les elfes offrent leur hospitalité à tous les edain, eldarn, naugrim et periannath qui leur demande."
Il sourit et ils continuèrent leur route en silence, seul le gazouillement des oiseaux le rompait. Ils atteignirent le palan. Les cavaliers furent heureux de pouvoir se reposer et se réchauffer. Le chef s'adressa au deux hommes:
"-Continuer vers le nord en suivant le fleuve, ne cherchez pas la vallée cachée, vous la trouverez par hasard ou si une patrouille vous recueille, elle vous y conduira. Je ne peut plus rien pour vous maintenant..."
Il se dirigea ensuite vers la semi-homme:
"-Si vous voulez adresser vous à Orsil c'est un ami. Dites que c'est Hiuglae qui vous envoie. Il vous fera bonne accueil et pourra vous aidez. Almë (bonne chance)"
Il grimpa après ses hommes sur l'arbre et les salua les regardants s'éloigner.


« Car rien n'est mauvais au début. Même Sauron ne l'était pas. »

Nouvelle destination  Bg111111

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4803-le-retour-d-elrond
Rose ChaumineNombre de messages : 49
Age : 27
Date d'inscription : 15/08/2012

Feuille de personnage
Race: Hobbit
Possessions: Eäralad, l'épée de la famille Chaumine et un sac contenant quelques vivres et vêtements
Statut:
Rose Chaumine

MessageSujet: Re: Nouvelle destination    Nouvelle destination  EmptyDim 17 Fév 2013 - 18:27
Maîtriser l'art de se battre. Hiuglae avait fichtrement raison. Rosie avait quitté la Comté sur un coup de tête sans tenir compte de ses pauvres connaissances sur le monde qui l'entouraient et ses capacités à se défendre en cas de besoin. Si elle n'eut pas rencontré d'Orc ou de bandit des routes, ce ne fut que par pure chance. Autrement, la Hobbit y aurait fort probablement laissée sa peau.

~Quoique... la nature m'a déjà presque eue !~ Pensa-t-elle avec un certain sarcasme.

La serveuse du Dragon Vert sentit ses joues devenir braise lorsque l'officier Elfe lui indiqua que les elfes proposent toujours leur hospitalité. La gêne l'avait envahit, devant son peu de connaissance. Elle garda malgré tout son sourire face à ce clin d'œil cocasse. Rosie appréciait bien cet Elfe qui ne cessait de les aider depuis un moment déjà. Une pointe de tristesse s’immisça au fond de sa poitrine lorsqu'il leur indiqua la route pour se rendre à la cité caché. Une route, s'était relatif. À en suivre ses dires, il ne fallait que longer le fleuve et espéré trouver la cité ou se faire trouver par une patrouille.


~Trouver Orsil~

La femme hocha la tête en signe de compréhension et observa Hiuglae monter sur sa monture. Ce fut rapide et leur rencontre trop brève pour la Hobbit. C'est le regard triste qu'elle envoie la main à cet être immortel, se promettant d'essayer de le revoir un jour. Lorsqu'elle aura apprit le maniement des armes et en saura plus sur les terres du milieu. Rosie se tourna vers Grégor et Béhor qui étaient restés très silencieux depuis un moment. Un sourire triste se dessina sur les lèvres de Béhor :

- J'imagine que nous n'avons pas vraiment le choix. J'aimerais bien que cet homme nous raconte ce qui s'est passé.

-D'ailleurs, il n'a plus d'endroit où rentrer...Laissons les Elfes le soigner et ramenons-le avec nous, à notre village par la suite.

-De toute façon, nous avons prévus de restés quelques jours dans le village...Alors que ce soit là ou ailleurs...

Grégor fit claquer les reines afin que la monture se remette en marche. Suivant les indications d'Hiuglae, ils allèrent vers le nord, longeant le fleuve indolent. Afin d'aller plus vite, Béhor et Grégor se relayait les guides, l'autre se reposant dans la petite tente. Rosie s'occupait du blessé, le faisant boire et manger lorsqu'il semblait être capable de mâcher un peu.

Ils n'avaient pas vue les heures s'égrainer. Ou les jours ? Ils n'en avaient aucune idée. Toujours est-il que ce fut pendant l'une de leur courte pause afin que la monture se repose où ils entendirent ces bruits. En fait, «bruit» serait trop grossier. Ce fut plutôt comme s'ils se sentaient épiés. Était-ce une troupe d'animaux, des Orcs qui seraient parvenue jusqu'ici ou bien la patrouille de la cité caché ? D'un commun accord, les protagonistes finirent de remplir leur gourde, la monture de boire encore un peu et ils rembarquèrent dans la caravane afin de poursuivre leur route. Ils ne désiraient pas prendre de chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5102-rosie-chaumine-ter
ElrondNombre de messages : 316
Age : 21
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Race: Demi-Elfe
Possessions: Coffre de l'Eregion
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Elrond
Seigneur de Fondcombe et d'Eregion

MessageSujet: Re: Nouvelle destination    Nouvelle destination  EmptyMer 20 Fév 2013 - 21:31
Un elfe patrouillait dans le sous bois, sans bruit. Il faisait partit de la garde rapproché de Fondcombe et portait une armure de mithril ainsi qu'un casque, tout de couvert d'une cape verte sans tâche. A sa ceinture pendait une lame fabriquée par les forgerons de Nargothrond, coupante comme un rasoir où était gravée le blason d'Elrond. Il avait l'honneur de porter ses armes si précieuses car il était l'un des meilleurs soldats de l'Eregion. Des années d'entrainement avait été nécessaire pour qu'il puisse atteindre ce niveau de force et d'agilité, mais maintenant les souffrances étaient derrière lui et le premier né profitait de maintenant de la solitude. Le vent dans les ramures l’apaisaient et le sol était doux sous ses pieds bottés. Il était heureux, marcher dans les fourrés aux trolls était son rêve, et il s'était enfin réalisé! Il était dans cette état d'esprit quand il entendit un bruit. Une sorte de roulement sur le sol dur, il déduit que c'était une caravane et décida d'aller voir. L'eldar mit tout son art pour approcher de la source sans faire de bruit. Il l'atteint en très peu de temps et l'examina. C'était une simple charrette couvert mené par deux hommes et tirer par deux chevaux. Ils semblaient inoffensif il décida donc de prévenir une patrouille pour les amener à la cité caché. Il sortit deux pigeon et les laissa s'envoler. L'un se mit à tourner au dessus de lui l'autre partit vers la dernière Maison Simple. Il vérifia si il était découvert, mais rien ne le lui laissa penser. Il continua donc sa filature en silence tout en se demandant que faisait ses deux humains faisait par ici. Peut être pour le commerce, le tourisme ou encore pour s'installer. Autant de possibilité qui augmentait sa curiosité. La caravane suivait une petite route sinueuse.

*
* *


Le bataillon d'archers parcourait le talus aux trolls à la recherche d'intrus. Mais personne ne sembait s'être introduit dans les alentour de Fondcombe. Les arbres sans feuille leur offrait une grande vision avec les montagnes en arrière plan. Seule des buissons couvert de feuilles rompaient la monotonie du paysage. Les Eldar marchaient maintenant depuis plus d'une heure sans rencontrer âme qui vive quand ils entendirent un battement d'aile, ils levèrent la tête et un pigeon se mit à tournoyer avant de repartir doucement dans la direction d'où il était venus. L'Officier de liaison n'eut pas à faire de geste, ses soldats comprirent et ils suivirent l'oiseau. Ce dernier avait une mission simple, dés qu'il était relâché, il partait en direction d'Ismaldris. Quand il rencontrait un bataillon, il les menait à son maître, donc aux intrus.
Pendant longtemps on chercha à comprendre comment l'oiseau retrouvait son chemin après avoir trouver une troupe alliée. On ne compte plus le nombre d’hypothèses farfelus pour résoudre le problème tel que: l'oiseau sentirait l'odeur particulière de son propriétaire ou encore qu'il n'avait qu'a ce laisser porter dans le vent, commander depuis la citadelle, qui les mènerait à la cible. Bien sur toute ses affirmations sont fausses, la réponse est bien plus simple: le soldat lâche deux oiseaux, l'un reste avec lui l'autre part. Puis sur le chemin du retour il lui suffit de retrouver son congénère.
Revenons à notre patrouille, elle continuait à suivre le volatile en silence, sans se faire voir... Ce qui n'était pas chose facile quand l'on est soixante. Soixante marchant, respirant, attentif faisait beaucoup de bruit dans une forêt aussi silencieuse, mais pas assez pour être repéré par des oreilles peu entraînées. Ils marchaient vite, mais sans poser le pied sur les multiples pièges naturels qui les auraient fait repérés tel que des brindilles ou autres feuilles mortes craquantes. Ils avaient parcouru un kilomètres quand la rumeur d'un intrus leur parvint. Ils accélérèrent et atteignirent une route de gravier. La moitié de la troupe traversa et il se cachèrent près à intervenir. Le grincement de roues se fit entendre et les elfes se préparèrent. Le bruit des sabots se fit de plus en plus fort et les visiteurs apparurent au tournant. Quand ils arrivèrent devant les archers, ces derniers sortirent de leur cachette leurs arcs bander. En une seconde les deux edains furent pris au piège. Soixante teleri les menaçaient et l'Officier cria:
"-Qui êtes vous ? Que faites-vous ici ?"
Pendant ce temps trois des ses hommes inspectèrent l'arrière. Un cri de surprise échappa de ses lèvres et il appela son chef qui se précipita. Il inspecta et découvrit une periannath et un blessé. Il décida de les accompagner jusqu'à Fondcombe pour que l'homme puisse être soigné.
"- Nous allons vous menez à Imaldris. Suivez nous!"
Les archers remirent leurs arcs en place et commencèrent leur marche d'abord vers l'est, puis passèrent par un dédale de collines, vallées et ravins pour faire perdre l'orientation aux voyageurs. Puis ils prirent vers le nord et une heure après leur rencontre ils atteignirent la ville cachée.
"-Suivez le chemin et allez à l'hôpital, là vous pourrez vous reposés."Les elfes repartirent dans le talus aux trolls pour continuer leur patrouille.


« Car rien n'est mauvais au début. Même Sauron ne l'était pas. »

Nouvelle destination  Bg111111

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4803-le-retour-d-elrond
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Nouvelle destination    Nouvelle destination  Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Nouvelle destination

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vers une école nouvelle dans les Nippes
» Fin du rp: Nouvel Orphelinat. Nouvelle façon de vivre {OK}
» Nouvelle choquante
» Nouvelle année 2011
» Ma resolution pour la nouvelle année

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: Nouvelle destination  N448 :: Les archives :: RPs des Royaumes Elfiques :: Archives de l'Eregion-