Forum RP : Le Seigneur des Anneaux
Étrangers venu d'ailleurs, prenez part à l'aventure et combattez,... mais surtout venez vous amuser! Rejoignez-nous!



 
AccueilPortailS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez | 
 

 La vieille forêt, la demeure de Tom Bombadil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tom Bombadil
Petit lutin joyeux

avatar

Nombre de messages : 81
Age : 25
Date d'inscription : 27/01/2012

Feuille de personnage
Race: Hmm....
Possessions: Aucune.
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: La vieille forêt, la demeure de Tom Bombadil   Ven 11 Jan 2013 - 11:20


La vieille forêt, nature morte et vivante à la fois dont les âges ne sont plus comptés. Elle se situe entre la Comté et le pays de Bree.
Les hommes tous comme les hobbits s'y aventurer rarement car dans son grand silence produit par l'isolement des épais branchages et feuillages des arbres, la forêt est peu sûre pour celui qui ne la connait pas. Toutes sortes de bêtes se font entendre, comme des loups voire des ours. Les vieux arbres craquent, leurs branches tombent dans un fracas semblable à celui d'un tonnerre.

Et pourtant cette forêt est l'endroit préféré du vieux Tom Bombadil, être bien curieux dont peu de gens connaissent l'existence et dont personne n'est sûr de son identité. Il vit en communion avec la nature de la forêt, ses arbres, ses animaux. Mais le vieux Tom n'est pas seul, o non ! Son épouse Baie d'Or, fabuleuse femme semblable aux elfes, dont les cheveux blonds retombent plus bas que sa poitrine et dont le visage reflète autant de charme que le soleil. Ils vivent tous deux dans une petite maison non loin du Vieil Homme Saule, vieil arbre aux pouvoirs étranges dont il vaut mieux ne jamais s'approcher sans la présence de Bombadil.



La maison de pierre se trouve au sommet d'une bute dégagée d'arbres, donnant ainsi la vue sur une partie de la Vieille Forêt et sur le ciel, dont le soleil illumine les façades de la bâtisse dont l'architecture fait penser un style elfique. Des fleurs sont disposées tout autour.
La maison se compose de deux étages. En bas se trouve une cuisine, une salle de bain et un salon donnant sur l'entrée. En haut se trouve la chambre de Bombadil qu'il partage avec Baie d'Or et se trouve également une chambre d'amis.

Les étrangers qui viendraient à s'aventurer près de cette maison seront sans doute touchés par les nombreuses poésies et chants dits ou entonnés par les deux étranges époux.

Quoi qu'il en soit, la Vieille forêt tout comme Tom sauront se montrer accueillants à qui le mérite.


Ô Forêt,
Ô Vieille Forêt,
Contemples l'oeuvre de tes arbres,
Admires la bravoure de tes habitants
Réjouis-toi de leur bonté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5115-tom-bombadil
Poldi Lacvert
Petit aventurier

avatar

Nombre de messages : 731
Age : 25
Date d'inscription : 15/12/2011

Feuille de personnage
Race: Hobbit
Possessions: Maison familiale dans la Comté, lame elfique, Jimsy le poney
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: La vieille forêt, la demeure de Tom Bombadil   Ven 20 Sep 2013 - 12:05

Flashback : En route à nouveau pour Imladris ! (Poldi Lacvert et Tom Bombadil


La Vieille Forêt était une idée bien saugrenue de la part de maître Lacvert, pourquoi s'était-il risqué à traverser cette forêt pour atteindre Bree, n'y avait-il pas chemin plus sûr ? Evidemment que si, il y avait la route de l'est. Mais le semi-homme, conseillé par les locaux et ses amis de hobbitebourg, s'était aventuré dans cette grande forêt aux arbres bien plus hauts et vieux que ceux que la Comté connaissait d'habitude à cause des travaux d'entretien réalisés sur le pont de Brandevin, prenant la déviation à travers champs pour le bac de Chateaubouc.
A vrai dire, la Vieille Forêt n'était pas accessible depuis la Comté car les shiriffs avaient pris soins de dresser une barrière tout le long de cette forêt aux côtés de la Comté afin qu'aucun animal sauvage ne pénètre. A propos des animaux sauvages, maître Lacvert n'avait pas été informé de cela, autrement il ne se serait pas engouffré dans un tel danger.


Suivez le plus gros chemin jusqu'au bout

C'est ce que lui avait conseillé un gros et vieil hobbit des Sanglebuc apparemment et qui habitait à *** lorsque Poldi lui avait demandé conseil. C'était d'ailleurs depuis le jardin du gros hobbit Sanglebuc qu'il put entrer dans la forêt, puisqu'à l'arrière de la propriété se trouvait un gros trou taillé dans l'épaisse haie implantée par les shirrifs du coin.
C'était ainsi que le semi-homme, en quête d'aventure et assoiffé de revoir les grandes gens et Fondcombe prit la route qui aurait été déconseillée par chaque homme sérieux.
A peine quelques centaines de mètres avaient été franchis dans l'épaisse forêt que la lumière du soleil telle que la connaissait Poldi disparu, laissant place à une lumière bien moins forte, filtrée par les grandes feuilles qui se tenaient à bien des hauteurs au dessus du semi-homme, accrochées aux arbres. En fait, a peine fallait-il lever la tête pour s'apercevoir de la hauteur et de la grandeur de cette forêt dont les feuilles tombaient constamment et tombaient tel de la pluie.
Même si le hobbit était seul, le silence ne régnait absolument pas. Sans arrêt des bruits de craquement de bois, de grincement d'arbres se faisaient entendre. Mais sûr de sa volonté d'arriver au bout, Poldi pressa le pas, espérant que rien ne lui arrive en cours de route.
Le chemin qui était large au début semblait rétrécir au fur et à mesure de la marche de maître Lacvert jusqu'à ce qu'au bout d'une heure de marche rapide environ, le chemin se termine, à l'étonnement et au désespoir du hobbit. Devait-il à présent rebrousser chemin et prendre la route de l'est et perdre une journée de marche ?
C'est ce qu'il se serait apprêté à faire si des cris de loups venant du chemin qu'il venait de faire ne s'étaient pas fait entendre soudainement. Cela rappela au hobbit la mésaventure qu'il avait eu non loin de Fondcombe trois ans auparavant où il aurait pu y laisser la vie. Les aboiements continuèrent et s'approchèrent du semi-homme qui avait à présent sortit sa lame confiée par le seigneur Elrond.
Mais un autre bruit se fit entendre, celui de sabots battant sur la terre molle de la Vieille Forêt, un bruit venant de derrière Poldi, là où il n'y avait plus de chemin.
A peine maître Lacvert eut le temps de se retourner qu'un poney sellé se tenait devant lui. Il était brun et était légèrement plus haut que le hobbit.
Alors que les cris des loups se rapprochaient même si l'on ne pouvait voir l'ombre d'un de cet animal sortir de derrière les arbres, Lacvert monta sur le poney qui entama directement sa course d'un pas assez rapide, comme s'il avait attendu que Poldi le monte.
A peine le poney avait-il amorcé sa course que les loups s'étaient tus et plus aucun bruit ne retentissaient dans la forêt, hormis le bruit des sabots de la monture. Au bout de quelques minutes, Poldi dit au poney :

Et ! Ne m'emmène pas trop loin car je ne saurais me retrouver après, sais-tu vraiment où tu veux m'emmener ?

Le poney retourna à peine sa tête alors qu'il continuait sa marche dans la même direction, ne suivant aucun chemin visible.
Poldi commença à paniquer car plus aucun chemin n'était visible et il commençait à douter du but du poney, il craignait que l'animal ne s'arrête à un coin de la forêt totalement perdu. Le semi-homme tapota légèrement sur la crinière de l'animal en lui disant :


Arrêtes-toi veux-tu ? Je ne sais pas où tu vas et je ne veux pas être perdu !

Tout à coup, une voix sortie comme un souffle des arbres atteignit les oreilles du hobbit :


La maison du vieux Tom apparaît à ceux qui le méritent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5227-une-biere-ma-pipe-
Tom Bombadil
Petit lutin joyeux

avatar

Nombre de messages : 81
Age : 25
Date d'inscription : 27/01/2012

Feuille de personnage
Race: Hmm....
Possessions: Aucune.
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: La vieille forêt, la demeure de Tom Bombadil   Ven 20 Sep 2013 - 13:39

Le vieux Tom vérifiait la couche de chaque arbre tout en veillant à ce que l'un d'eux ne soit pas atteint par une maladie qui serait révélatrice d'un malheur arrivant à la Terre du Milieu. Le joyeux luron faisait ainsi sa ronde, commençant par les arbres environnant sa maison édifiée dans la petite clairière de cette épaisse et ancienne forêt.
Après avoir descendu de la petite colline, il retrouva son ami et voisin le Vieil Homme Saule et s'adressa à l'arbre :


L'après-midi vous sied-il mon bon ami ? L'eau du ruisseau est elle bonne et les nouveaux chênes qui vous avoisinent ne vous privent-ils pas trop du soleil ?

Un grincement sourd et lent sortit du géant arbre et Tom fit un bond en arrière puis après s'être ressaisit il s'exclama :

La Comté dites-vous ? Etrange... Qui aurait dit cela ? Mais le malheur accable bien toutes les contrés de la Terre du Milieu et ce même chez les plus sages où le malheur est alors encore plus remarquable.

Puis sautillant d'un côté et de l'autre du ruisseau qui coulait près du Vieux Saule, Tom chantonna :

Malheur à vous, bonheur chez Tom,
Que vous soyez brave ou que vous ne le soyez pas,
La misère vous atteindra,
Car Bombadil a tant d'années que vous n'avez pas,
C'est ce qu'il vous manque,
Venez chez lui et il vous le montrera !


Ainsi, le vieil arbre avait-il confié au vieux Tom quelques mésaventures qu'allait connaitre la Comté prochainement, une contrée pourtant bien à l'abris de grands problèmes et fermée dans sa simplicité aux grandes gens.
Une légère rafale de vent souffla sur le visage de Tom quelques feuilles en provenance de l'est et l'étrange vieillard réagit :


Un hobbit à lame elfique se perd dans la Vieille Forêt,
Elance-toi Jimsy à sa recherche que nous le secourions,
Car Tom et sa Vieille Forêt aiment les semi-hommes.


Aussitôt, un poney le devança et disparu rapidement derrière les buissons qui longeaient le ruisseau. C'était Jimsy, un des poneys appartenant à Tom Bombadil, il était plutôt grand mais surtout il était futé et rapide pour un poney. La couleur brune de son poil lui permettait de passer inaperçu dans la Vieille Forêt dont le sol était recouvert d'une terre molle. Jimsy était déjà sellé et prêt à  amener le hobbit perdu à Tom.
Jimsy atteint rapidement le hobbit, un petit gaillard à l'allure courageuse même s'il semblait complètement perdu et prêt à l'affront des loups et autres bêtes sauvages habitantes de la Vieille Forêt. Jimsy s'arrêta devant le hobbit qui fut étonné, en se retournant, de la présence de l'animal. Le semi-homme n'hésita pas longuement à monter sur le poney qui reprit immédiatement sa course en sens inverse, slalomant entre les arbres.
Alors que le danger semblait loin, le hobbit ne faisant pas entièrement confiance au poney, demanda de le faire descendre, mais Jimsy continua et la voix de Tom se fit entendre dans la Vieille Forêt, cette voix que Jimsy aimait tant et lui redonnait courage et un sentiment de paix :


La maison du vieux Tom apparaît à ceux qui le méritent...

Quelques instants après, arrivé près d'un vieil hêtre relativement haut et épais, Jimsy s'arrêta et avant même que le hobbit ne s'en aperçoive ni ne comprenne les paroles du vieux Tom, Bombadil sortit de derrière l'hêtre et tout en carressant Jimsy, il dit :

... et ce par bien des façons, n'est-ce pas Jimsy, mon bon Jimsy ?

Puis l'étrange vieillard leva la tête vers Poldi et dit :

Bienvenue dans le domaine du vieux Tom Bombadil, sûreté et joie sont de mise ! Permettez à Tom de vous montrer sa demeure que vous ne verrez qu'une fois.

Puis, sans attendre le semi-homme, le joyeux luron partit en direction de sa demeure d'un pas léger.



"Car ceux qui tombent sur Bombadil sont sur le bon chemin !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5115-tom-bombadil
Poldi Lacvert
Petit aventurier

avatar

Nombre de messages : 731
Age : 25
Date d'inscription : 15/12/2011

Feuille de personnage
Race: Hobbit
Possessions: Maison familiale dans la Comté, lame elfique, Jimsy le poney
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: La vieille forêt, la demeure de Tom Bombadil   Dim 29 Sep 2013 - 20:22

Une fois que la voix grave sans pour autant paraître effrayante se fit emporter par le vent, le poney s'arrêta près d'un arbre, un gros hêtre suffisamment gros pour révéler son ancienneté. Un petit homme barbu, pas plus grand que Poldi, sortit de derrière l'arbre et, sans regarder un instant Lacvert, l'étrange homme caressa le poney en disant :

... et ce par bien des façons, n'est-ce pas Jimsy, mon bon Jimsy ?

Cet homme avait la même voix que celle qui était sortie d'à travers les arbres. C'est alors que l'homme leva la tête en direction du hobbit assis sur le poney et ajouta :

Bienvenue dans le domaine du vieux Tom Bombadil, sûreté et joie sont de mise ! Permettez à Tom de vous montrer sa demeure que vous ne verrez qu'une fois.

Sans même que Poldi ne puisse se présenter ou ajouter quoi qu'il fut, l'étrange homme partit à l'allure d'un lutin dans une direction inconnue.
Voyant que le poney ne bougea plus, Poldi descendit rapidement et rattrapa l'étrange homme. Bien qu'il lui fut totalement inconnu, son apparence ne pouvait qu'attirer confiance.
En se rendant compte que le pas assez drôle de Tom Bombadil était tout de même rapide, Poldi accéléra le pas pour rejoindre le vieil inconnu et il lui dit :


Je suis Poldi Lacvert, de la Comté, je suis enchanté de faire votre connaissance, c'est bien aimable de votre part de m'inviter chez vous alors qu'il semble que je sois perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5227-une-biere-ma-pipe-
Tom Bombadil
Petit lutin joyeux

avatar

Nombre de messages : 81
Age : 25
Date d'inscription : 27/01/2012

Feuille de personnage
Race: Hmm....
Possessions: Aucune.
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: La vieille forêt, la demeure de Tom Bombadil   Dim 29 Sep 2013 - 20:33

Alors que Tom Bombadil sautillait en allant en direction de sa demeure, le hobbit le rattrapa et dit :

Je suis Poldi Lacvert, de la Comté, je suis enchanté de faire votre connaissance, c'est bien aimable de votre part de m'inviter chez vous alors qu'il semble que je sois perdu.

Sans pour autant se retourner et tout en continuant sa légère marche, Tom ricana légèrement et répondit :

De la Comté, oui ça se voit. Mais vous n'êtes pas perdu maître Lacvert car ceux qui tombent sur Bombadil sont sur le bon chemin ! Tenez regardez !

Il s'arrêta soudainement devant un gros buisson puis il attendit que le hobbit le rejoigne. Une fois maître Lacvert arrivé, Tom tendit sa main vers le buisson épais et en retira une branche feuillue qui découvrit le vue sur sa maison. L'herbe environnante était verte et coupée comme si elle venait d'être entretenue. Baie d'Or se tenait près de la maison, s'occupant des roses qui poussaient le long du mur, elle se retourna et laissa transparaître son sourire en direction du hobbit.
Tom regarda alors Poldi Lacvert et lui dit :


Non cher hobbit, vous n'êtes pas perdu, voici la demeure de Tom Bombadil et voici Baie d'Or, son épouse.

Tout en tenant l'épaisse branche qui cachait sa maison, Tom invita Poldi à passer devant pour rejoindre la clairière puis le vieillard barbu le suivit, prenant le soin de remettre à sa place la branche.
Voici que Jimsy revint, sortant d'autres fourrées, pour rejoindre le derrière de la maison afin de brouter un peu.
Le soleil, qui semblait être absent dans la forêt, donnait du relief à la maison et tout ce qui l'entourait.
Partout où l'on tournait la tête, on pouvait apercevoir les hauts arbres au tronc épais et vieux qui entouraient la clairière. Un peu plus loin devant la maison se trouvait le léger précipice et un chemin descendant, menant au ruisseau qui abreuvait le Vieil Homme Saule. Du haut de la colline on pouvait voir le grand nombre d'arbres épais qui sillonnaient la Vieille Forêt et au loin, sa fin, avec la verdure des collines hobbites de la Comté...



"Car ceux qui tombent sur Bombadil sont sur le bon chemin !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5115-tom-bombadil
Poldi Lacvert
Petit aventurier

avatar

Nombre de messages : 731
Age : 25
Date d'inscription : 15/12/2011

Feuille de personnage
Race: Hobbit
Possessions: Maison familiale dans la Comté, lame elfique, Jimsy le poney
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: La vieille forêt, la demeure de Tom Bombadil   Jeu 3 Oct 2013 - 10:36

Poldi suivit l'étrange homme barbu et celui-ci dit tout en continuant sa marche joyeuse :

De la Comté, oui ça se voit. Mais vous n'êtes pas perdu maître Lacvert car ceux qui tombent sur Bombadil sont sur le bon chemin ! Tenez regardez !

Peu de temps après, Tom Bombadil s'arrêta derrière un buisson épais et Poldi le rejoignit. Puis Tom retira une branche qui laissa passer un jet flot de lumière à travers le trou, Poldi se pencha pour voir ce qu'il y avait derrière ces branches et vit une maison dans une grande clairière. Le soleil illuminait toute la clairière et les cheveux d'une femme blonde, semblable à une elfe, vêtue de blanc et s'occupant des roses qui poussaient aux abords de la bâtisse. La dame se retourna d'ailleurs vers Poldi et lui adressa un sourire qui rendit Poldi tout ébahi. Tom reprit alors :


Non cher hobbit, vous n'êtes pas perdu, voici la demeure de Tom Bombadil et voici Baie d'Or, son épouse.

D'un signe de bras, Tom invita Poldi à prendre les devant et pénétrer dans la clairière, ce que le semi homme fit. Le même poney, Jimsy, sortit d'autres feuillages, passa devant Lacvert et alla derrière la maison.


Poldi contempla l'emplacement de cette étrange maison, la Vieille Forêt donnait une impression de grandeur extraordinaire, surtout lorsqu'on regardait en direction d'un précipice où l'on se rendait compte que la clairière se trouvait sur une colline, Poldi pouvait apercevoir au loin la Comté mais des dizaines de milliers d'arbres épais et vieux les séparaient
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5227-une-biere-ma-pipe-
Tom Bombadil
Petit lutin joyeux

avatar

Nombre de messages : 81
Age : 25
Date d'inscription : 27/01/2012

Feuille de personnage
Race: Hmm....
Possessions: Aucune.
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: La vieille forêt, la demeure de Tom Bombadil   Jeu 3 Oct 2013 - 19:07

Alors que Poldi regarda en direction de la Comté, Tom se mit à chanter :
 
La Vieille Forêt, fut-elle si grande, si sombre,
Ne vous effraye pas, vous qui vous égarez par la suite,
Inconscience et courage sont de mise,
Mais Tom veille sur vous,
Hêtres, Chênes et Pins,
Loups, renards et lapins,
Préviennent leur maître et ami,
Et le vieux Bombadil vous tend la main
 
Baie d'Or s'approcha alors du hobbit et lui adressant à nouveau un sourire, lui dit :


Bienvenue maître hobbit dans la demeure de Tom Bombadil
 
Puis elle repartit en direction de la maison, pour préparer un léger repas pour l'invité alors que Tom resta avec Poldi, il lui dit :
 
La Vieille Forêt, si proche de la Comté et pourtant si inconnue aux yeux des semi-hommes, d'ailleurs si inconnue aux yeux de tout le monde. Ils vont par delà les mers et les montagnes chercher de la grandeur, mais le joyau de la Terre du Milieu se trouve ici...
 
Tom faisait référence à Lacvert, car il semblait bien que Poldi était un hobbit en quête d'un autre monde, d'un monde plus grand que la Comté. Il avait à sa ceinture cette arme elfique, que fixait Tom depuis un moment déjà, qui montrait bien la quête de l'aventure mais également le fait qu'il n'était pas étranger aux grandes gens. Levant les yeux de ce qui n'aurait été qu'un poignard pour une sentinelle elfe, Bombadil dit à Poldi d'un ton plus calme :
 
Entrons maintenant, car un repas attend le hobbit.
 
Puis, prenant la direction de la porte d'entrée, Tom se mit à chantonner :
 
Ô Vieille Forêt, toi qui accueillit le semi-homme égaré,
Car le piège n'est pas Toi mais bien l'Insouciance ;
Te présentes-tu effrayante et sombre à tes frontières
Que les hommes te pénètrent quand même ;
Mais prévoyante es-tu, Ô Vieille Forêt,
Car voici que les honnêtes, tu les console et les chéris,
Tu envoie tes serviteurs préparer leur souper ;
Les voleurs et les malfrats, tu les corrige,
Par la peur et le désespoir ;
Réjouissez-vous voyageurs égarés,
Car vous étiez perdu et vous vous retrouvez,

Car bien qu'Elle paraissait sombre, elle était la vérité.



"Car ceux qui tombent sur Bombadil sont sur le bon chemin !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5115-tom-bombadil
Poldi Lacvert
Petit aventurier

avatar

Nombre de messages : 731
Age : 25
Date d'inscription : 15/12/2011

Feuille de personnage
Race: Hobbit
Possessions: Maison familiale dans la Comté, lame elfique, Jimsy le poney
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: La vieille forêt, la demeure de Tom Bombadil   Jeu 3 Oct 2013 - 19:30

Poldi regardait la Comté, cette région qu'il venait à peine de quitter pour se perdre directement, finalement faisait-il bien de s'aventurer dans un monde qui n'était peut-être pas fait pour les hobbits ?
Mais le vieux Tom se mit à chanter un chant sur la Vieille Forêt. Il semblait que Tom était gardien de cette forêt, et il semblait aussi qu'il disposait de pouvoirs difficilement imaginables. En fait, dans un lieu si simple qu'était la forêt et voyant l'allure du personnage et de sa femme, Poldi avait l'impression qu'il s'agissait d'un autre monde, comme si Bombadil vivait sur ce monde en apparence mais qu'en vérité il évoluait dans une dimension au dessus.
Baie d'Or s'approcha d'ailleurs de maître Lacvert, d'une simplicité et d'une beauté majestueuse, ne révélant aucun indice d'âge. Elle et Tom donnèrent l'impression à Poldi d'être mort dans la Vieille Forêt, forêt si évidente dans le cœur des hobbits, et que cela ne représentait qu'un rêve avant que son âme ne s'éloigne aux confins des univers. La dame s'adressa à lui d'un sourire :
 
Bienvenue maître hobbit dans la demeure de Tom Bombadil
 
Poldi inclina la tête, restant bouche-bé et ne comprenant pas la situation, encore plus étrange que tout ce qu'il n'avait vécu jusque là.
Alors que Baie d'Or était rentrée dans la maison, Tom scrutait attentivement l'épée elfique que le semi-homme portait à la ceinture et dit :
 
La Vieille Forêt, si proche de la Comté et pourtant si inconnue aux yeux des semi-hommes, d'ailleurs si inconnue aux yeux de tout le monde. Ils vont par delà les mers et les montagnes chercher de la grandeur, mais le joyau de la Terre du Milieu se trouve ici...
 
Puis Tom tourna ses yeux vers Poldi et continua d'un ton plus serein :
 
Entrons maintenant, car un repas attend le hobbit.
 
L'étrange homme prit la direction de la maison d'un pas joyeux et énergique et se mit à chanter une chanson :
 
Ô Vieille Forêt, toi qui accueillit le semi-homme égaré,
Car le piège n'est pas Toi mais bien l'Insouciance ;
Te présentes-tu effrayante et sombre à tes frontières
Que les hommes te pénètrent quand même ;
Mais prévoyante es-tu, Ô Vieille Forêt,
Car voici que les honnêtes, tu les console et les chéris,
Tu envoie tes serviteurs préparer leur souper ;
Les voleurs et les malfrats, tu les corrige,
Par la peur et le désespoir ;
Réjouissez-vous voyageurs égarés,
Car vous étiez perdu et vous vous retrouvez,
Car bien qu'Elle paraissait sombre, elle était la vérité.
 
Poldi prit à coeur ce chant sur la Vieille Forêt et alors qu'il n'avait pas parlé depuis un bout de temps, il voulait comprendre ce qui l'avait amené ici, car ce n'était pas le fruit des hasards, et Tom l'avait accueilli volontairement, Poldi demanda :
 
Je ne suis pas un voleur ni un malfrat, n'est-ce pas Monsieur Bombadil ?

Puis Poldi aperçut la maison, réalisée de bois, aux fenêtres rondes semblables à l'architecture de celle des hobbits. Mais le plafond était bien plus haut, sans doute prévu pour Baie d'Or. Il y avait beaucoup de décorations accrochées le long des murs, ce que les hobbits auraient appelé des "matoms". Un tapis représentait un cavalier vert à côté d'un arbre blanc identique à l'arbre blanc de Minas Tirith que le capitaine Ilian avait sur le torse de son armure. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5227-une-biere-ma-pipe-
Tom Bombadil
Petit lutin joyeux

avatar

Nombre de messages : 81
Age : 25
Date d'inscription : 27/01/2012

Feuille de personnage
Race: Hmm....
Possessions: Aucune.
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: La vieille forêt, la demeure de Tom Bombadil   Lun 21 Oct 2013 - 21:32

Alors que Bombadil termina sa chanson et entra dans le séjour de la maison, le hobbit demanda :

Je ne suis pas un voleur ni un malfrat, n'est-ce pas Monsieur Bombadil ?

Tom ricana alors, le hobbit semblait effrayé, non de Tom, mais effrayé de quelque chose de bien plus général, d'une décision qu'il avait prise sans doute. Tom eut un rire rocailleux et dit :

Les hobbits ne sont pas réputés pour être de grands malfrats, voleurs peut-être, on a même entendu parler de cambrioleurs, mais ce n'est pas un tel aventurier semi homme qui serait cambrioleur, quoi cela vous aurait été sans doute utile.

Alors que Poldi semblait étonné de la réponse de Tom, qui semblait tout connaitre de l'histoire de maitre Lacvert, Bombadil ne le laissa pas parler et fixa sa ceinture et ajouta avec son sourire qui ne le quittait pas :

Aucune catégorie de mathom ne pourrait être confondue avec une lame elfique. 

Baie d'Or approcha, aussi belle et resplendissante que la fraîcheur de la rosée au petit matin. Avec un sourire éblouissant, elle s'adressa à Poldi.

Bonjour maître hobbit, bienvenue dans la demeure de Tom Bombadil

Elle invita les hommes à la suivre dans la salle à manger où tout était déjà préparé, et l'odeur de son potage s'était emparé de toute la pièce. 
Tom s'installa le premier et prit garde à ce que son invité fasse de même, il fut suivit de Baie d'Or. Il commença à manger et après avoir pris une cuillère du potage, il ricana légèrement et regardant le fond de son plat, il dit : 

Quelle curieuse affaire, partir en quête d'aventure alors qu'une mésaventure approche...

Tom Bombadil faisait référence à la guerre qu'allait mener quelques semaines plus tard Thaïs, l'impératrice d'Ouistrenesse, qui allait répandre une terreur et une horreur oubliée sur toutes ces terres, et qui allait apeurer les semis hommes sans aucun doute. 
Baie d'Or regarda son époux, comprenant ce qu'il disait, et se retourna ensuite vers le hobbit et lui adressa un sourire rassurant. 
La paix et la tranquillité, c'est ce que Tom et Baie d'Or souhaitaient avant tout, mais il savaient que cela n'était accessible aux autres et il n'était pas de leur mission de se faire connaitre au grand jour, en dehors de la Vieille Forêt. 



"Car ceux qui tombent sur Bombadil sont sur le bon chemin !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5115-tom-bombadil
Poldi Lacvert
Petit aventurier

avatar

Nombre de messages : 731
Age : 25
Date d'inscription : 15/12/2011

Feuille de personnage
Race: Hobbit
Possessions: Maison familiale dans la Comté, lame elfique, Jimsy le poney
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: La vieille forêt, la demeure de Tom Bombadil   Mar 22 Oct 2013 - 13:23

Poldi ne répondit rien, sans doute parce que le vieux Tom ne lui laissait pas le temps de répondre. Cependant, le semi-homme se sentait rassuré, car Bombadil ne lui voulait aucun mal. Même si cette étrange personne était de la taille du hobbit, il semblait posséder un pouvoir que rares personnes avaient en ce monde. Or Lacvert avait déjà entendu parler de magiciens, Tom était-il peut-être l'un d'entre eux ? Tom avait deviné assez aisément que le hobbit était en quête d'aventures, à cause de l'épée elfique qu'il avait à la ceinture, don du seigneur Elrond chez qui il se rendait. Il voulu répondre à son hôte mais l'épouse de Tom vint se présenter à Poldi, et lui adressant un sourire, elle lui dit

Bonjour maître hobbit, bienvenue dans la demeure de Tom Bombadil

Elle était belle et semblable à une elfe, bien plus grande que Bombadil, et d'une grande beauté. Son âge était indiscernable. Poldi, étonné, répondit :

Bonjour Ma Dame, je suis Poldi Lacvert, je vous remercie de votre accueil.

Baie d'Or invita Poldi et Tom à s'asseoir à table, où elle avait tout préparé. A peine entrés dans la salle à manger, l'odeur d'un potage bien frai vint caresser l'échine du semi-homme, le sourire lui apparu de suite. Le hobbit ne savait comment se tenir mais dès que Tom s'assit et le regarda, il fit de même, Baie d'Or s'assied ensuite. Alors que Bombadil entama le potage, Poldi décida de faire de même.
Tom eut une sorte ricanement, Poldi riva ses yeux sur lui. Bombadil s'interloqua :


Quelle curieuse affaire, partir en quête d'aventure alors qu'une mésaventure approche...

Poldi ne comprenait pas à quoi Tom faisait allusion. Le semi-homme tourna ses yeux vers l'épouse de Tom qui regardait Bombadil d'un air peut-être plus inquiet, mais elle détourna son regard vers celui de maitre Lacvert, lui adressant un sourire qui enleva toute inquiétude.
Le repas se fit dans le calme, chacun regardant son assiette. Il semblait que Tom chantonnait de temps à autres. Quelques minutes après, quand Poldi eut fini, il dit à Baie d'Or :


Le potage de la Vieille Forêt a le mérite d'être un des meilleurs que j'ai goûté, et pourtant croyez moi Ma Dame, en tant que hobbit, je connais la cuisine.

Il lui adressa un sourire. Ensuite, il regarda Tom et remarqua qu'il avait pris une grande confiance en lui, alors qu'ils ne se connaissaient qu'à peine. Maitre Lacvert lui dit :

Je vous remercie, Monsieur Bombadil, de m'avoir sauvé des loups de la forêt, et je saurais parler de vous car sans vous je ne serais allé bien loin dans ma quête qui ne fut que débutée. Je suis impressionné d'avoir fait votre connaissance, Baie d'Or ainsi que vous même et je suis heureux de voir qu'il y a non loin de notre Comté de telles personnes d'une infinité bonté.
Pour tout vous dire, je compte me rendre chez le seigneur Elrond, à Fondcombe, c'est lui qui m'a fait don de cette lame elfique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5227-une-biere-ma-pipe-
Tom Bombadil
Petit lutin joyeux

avatar

Nombre de messages : 81
Age : 25
Date d'inscription : 27/01/2012

Feuille de personnage
Race: Hmm....
Possessions: Aucune.
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: La vieille forêt, la demeure de Tom Bombadil   Mar 22 Oct 2013 - 17:44

Avec PNJ Baie d'Or

Le hobbit mangea fort rapidement le potage qui lui plaisait visiblement. Lorsque ce dernier eut terminé, il se tourna vers Baie d'Or et la complimenta :

Le potage de la Vieille Forêt a le mérite d'être un des meilleurs que j'ai goûté, et pourtant croyez moi Ma Dame, en tant que hobbit, je connais la cuisine. 

Baie d'Or répondit d'un rire doux au hobbit.
Ensuite, Poldi se tourna vers le vieux Tom et lui dit :

Je vous remercie, Monsieur Bombadil, de m'avoir sauvé des loups de la forêt, et je saurais parler de vous car sans vous je ne serais allé bien loin dans ma quête qui ne fut que débutée. Je suis impressionné d'avoir fait votre connaissance, Baie d'Or ainsi que vous même et je suis heureux de voir qu'il y a non loin de notre Comté de telles personnes d'une infinité bonté.
Pour tout vous dire, je compte me rendre chez le seigneur Elrond, à Fondcombe, c'est lui qui m'a fait don de cette lame elfique.


Tom et Baie d'Or sourirent au hobbit et Bombadil répondit :

Nul besoin de parler de Tom dans sa Vieille Forêt, tout reculé et isolé du monde ; ceux qui ont besoin de trouver Tom le trouveront jeune hobbit.

Tom n'était pas étonné de la destination de Poldi, même, il semblait qu'il savait vers quel endroit ce dernier se dirigeait.
C'est Baie d'Or qui dit d'une voix douce :

Votre coeur vous attire chez les elfes jeune hobbit, endroit qui vous tient à coeur. Allez-y, mais ne vous y attardez point longtemps si vous n'y trouvez pas ce que vous recherchez.

Tom ricana derrière son épaisse barbe et repris :

Oh oui, un hobbit peut faire de grandes choses pour l'avenir, et nul besoin d'aller loin.

Baie d'Or se tourna vers son époux et lui adressa un sourire complice et Tom continua, grattant sa cuillère au fond de l'assiette :

Mais l'occasion est de partir et il ne faut qu'applaudir un semi-homme qui part à la recherche de l'au-delà. Mais voyons, ne partez pas sans rien jeune hobbit !

Tom se leva et se déplaça vers l'unique fenêtre qui donnait sur l'herbe verte et à près de cent mètres de la maison sur les arbres obscurs de la Vieille Forêt. Tom recula de son bras le rideau qui cachait le paysage et tout en regardant au dehors, il dit :


Tom vous fait don de Jimsy, c'est un bon poney, le meilleur pour un hobbit. Il connait la forêt comme sa poche et rien ne l'y craint. Quant à l'au-delà, il a son expérience également le bon Jimsy.

Baie d'Or se leva alors de la table et dit au hobbit :

Puisse ce poney vous accompagner tout au long de votre chemin

Tom savait ce à quoi allait courir le hobbit, il avait connu la peur et le chagrin lors de sa dernière aventure, il allait connaitre d'avantage à présent. Baie d'Or insiste sur ce qu'elle avait dit auparavant :

Peut-être que vos pas ne vous prédétermineront pas à Fondcombe, vous trouverez cependant très vite une alternative certainement.



Il semblait que Baie d'Or poussait le hobbit au danger, mais c'est ce qu'il lui fallait pour accomplir ce à quoi il se sentait appelé.



"Car ceux qui tombent sur Bombadil sont sur le bon chemin !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5115-tom-bombadil
Poldi Lacvert
Petit aventurier

avatar

Nombre de messages : 731
Age : 25
Date d'inscription : 15/12/2011

Feuille de personnage
Race: Hobbit
Possessions: Maison familiale dans la Comté, lame elfique, Jimsy le poney
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: La vieille forêt, la demeure de Tom Bombadil   Lun 28 Oct 2013 - 17:30

Tom avait fait don du poney qui avait aidé Poldi à s'échapper des bêtes sauvages de la Vieille Forêt, il était temps aux adieu à présent. Bombadil et Baie d'Or encourageaient maître Lacvert à aller en direction de Fondcombe et il semblait bien que son choix était confirmé par eux. 
Le hobbit se leva de table et il leur dit :

Je vous remercie pour cet accueil chaleureux, je saurais garder votre bonté tout au long de ma vie comme un exemple.
Il est vrai que la route que je vais emprunter est plus facile à dos de poney mais je ne veux vous priver de celui qui semble comme un ami pour vous...

Mais Tom lui fit signe de la main afin de garder son présent. 
Tom et Baie d'Or raccompagnèrent Poldi à la porte et le saluèrent puis ce dernier fit de même. 

Jimsy attendait dès à présent devant la porte de Bombadil, tout comme s'il savait qu'il avait été confié au hobbit. Poldi monta dessus et fit un dernier signe au couple bienheureux à la porte et Jimsy partit, empruntant les chemins qu'il connaissait. Avant de ne disparaître derrières les fourrées, Lacvert tourna sa tête vers la maison qui se tenait au milieu de ces millions d'arbres, havre de paix en ces terres. Puis le hobbit et sa monture disparurent et la maison ne resta plus qu'un souvenir, tel un rêve inoubliable mais pourtant réel, la seule chose qui prouvait sa réalité était Jimsy, ce poney bien rapide qui ne se fatiguait pas et qui obéissait à tout et qui semblait connaitre tous chemins.
C'est comme ça que Poldi eut l'occasion de connaître la plus étrange personne de l'univers, aussi pied à terre que tout un chacun mais tout autant hors des problèmes de ce monde et semblant posséder tous pouvoirs, aussi discrets soient-ils. Une rencontre aussi banale allait changer la vie de Poldi, mais discrètement, car le vieux Tom est discret et il sommeille dans nos plus inconscientes pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5227-une-biere-ma-pipe-
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vieille forêt, la demeure de Tom Bombadil   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vieille forêt, la demeure de Tom Bombadil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vieille forêt, la demeure de Tom Bombadil
» Une vieille pépette à la rue (92)
» [Bande] Gobelins des forêts
» [HRP] Description de la forêt
» La vieille sur son rocher.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Le Seigneur des Anneaux :: Les royaumes humains (uniquement RP) :: Arnor-
Sauter vers: