Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HùrinNombre de messages : 324
Age : 23
Date d'inscription : 03/05/2011

Feuille de personnage
Race: Homme
Possessions: Le Heaume de la Maison d'Hador et son âme meurtrie qui guide ses pas vers la Lumière.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Hùrin
Guerrier de l'ancien peuple des Edains

MessageSujet: La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre]   La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre] EmptyVen 1 Mar 2013 - 15:08
    Fondcombe... Hùrin descendit de sa monture, se laissant glisser au sol dans un mouvement agile, observant la dernière des maisons simples, qui se dévoilaient sous leurs yeux émerveillés. C'était la troisième fois qu'Hùrin venait ici, et pourtant, il était toujours ébahi en découvrant à nouveau la beauté éclatante du lieu. Deux elfes escortaient Hùrin et Gwendael. Ils les avaient guidés jusqu'ici depuis quelques lieues, car les deux voyageurs s'étaient égarés. Le voyage avait été plutôt tranquille, mais gagner Rivendel quand on n'y est pas sensé s'y trouver est toujours assez compliqué. Heureusement pour eux, ils avaient croisés ces elfes, du moins, ceux-ci avaient daignés se montrer à eux quand Hùrin et Gwendael étaient passés devant leur campement, habilement dissimulé. L'un d'eux était une vieille connaissance d'Hùrin : c'était l'un des éclaireurs qui l'avait mené à Targar, bien des mois auparavant. Quand Hùrin lui évoqua son désir de gagner Imladris, ce dernier se proposa immédiatement pour les accompagner, eux-mêmes revenaient d'une longue patrouille en Houssaye.

    La chevauchée qui en avait suivie avait été calme mais ennuyante : ils avaient peu parlés, et Gwendael avait semblé assez réservée et peu décidée à communiquer avec les elfes qui lui avaient adressé des regards étonnés mais amicaux. Hùrin comprenait cette réserve chez l'elfe, elle était amnésique et bouleversée après tout. Il valait mieux qu'elle parle directement à Elrond où un elfe qui saurait trouver les mots et les aider. L'Adan comptait mener l'elfe en Rohan après cette escale, mais il ne lui en avait pas encore fait part, craignant de réveiller de vieux démons chez sa nouvelle protégée. Décidément, Hùrin attirait ces derniers. Ses récents compagnons étaient deux elfes, l'une son élève, et maintenant une amie.

    On les mena à l'écurie où ils laissèrent leurs monture, Hùrin faisait confiance aux elfes : leur harmonie avec la nature et les animaux était légendaire. Ils prendraient soin de leurs destriers et leur offriraient même une nouvelle jeunesse. D'ailleurs, la monture d'Hùrin en avait bien besoin, c'était un vieux cheval qu'il avait acheté pour quelques pièces avant de se rendre en Héméria.


    Peut-être pourraient-ils gagner l'hospitalité chez les Alwë et que Zarielle les y accueillerait ? Malgré ses efforts, Hùrin ne parvint cependant pas à se souvenir où se trouvait la demeure de son ancienne élève et de toute façon, il avait peur d'être confronté à elle et de possibles reproches. Il avait déserté la maison sans prévenir après tout, ne laissant qu'une simple lettre derrière lui. Il demanda donc hospitalité aux gens d'Elrond, qui acceptèrent avec bien d'entrain que lors de sa dernière visite : les services qu'il avait rendu aux elfes les avait convaincu que sa fidélité était toujours de mise, même après tant d'années, et il était plus que le bienvenue ici.


    Ils bénéficièrent donc tous deux d'une chambre luxueuse où ils purent s'installer sans crainte d'y être dérangés ou d'avoir à payer. Le calme d'Imladris contrastait avec l'agitation de Bree et sa foire, et ce calme apaisait Hùrin, qui passa un long moment sur le balcon de sa chambre, plongé dans ses songes. Puis il se souvint pourquoi il était là, et, vêtu d'une simple tunique et son épée à la ceinture, il sortit de sa chambre, tombant nez à nez avec Gwendael qui venait surement le chercher.

    - Oh ! Je tombe à pic, on dirait, dit-il en souriant. Je vais tenter d'avoir une audience avec le seigneur Elrond, il pourra sûrement nous aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5903-errances-memoires-
GwendaelNombre de messages : 268
Age : 1788
Date d'inscription : 03/10/2011

Feuille de personnage
Race: Elfique
Possessions: Des armes, un acoutrement plutôt militaire et une broche en forme d'étoile !
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Gwendael
Amnésique

MessageSujet: Re: La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre]   La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre] EmptyLun 4 Mar 2013 - 23:32
Il n'y eut rien de spécial pendant le trajet, du moins aucune rencontre fortuite ni retrouvaille de mémoire, hormis que notre Elfe fut confrontée à ce que l'on appelle un... cheval. Oui, un cheval, l'animal le plus utilisé pour voyager ou encore pour labourer des champs. Et là, il s'agissait de le monter. Et oui, parce que Gwendael avait beau avoir été retrouvée au Rohan, qui est quand même le pays des dresseurs des chevaux, la seule et unique expérience qu'elle avait eu auprès de ces animaux s'était soldée avec de nombreux bleus (en plus de ses "blessures de guerre") et de la peur d'une scène qui était la première qu'elle gardait en mémoire : des hommes en armure sur des chevaux, sauf un qui se tient devant elle, droit et sévère. La peur, l'une des premières émotions qu'elle avait ressenties, s'était alors toujours associée à cette image, ou l'image à cette émotion. Quoi qu'il en soit, elle n'avait jamais essayé de se mettre à l'équitation, préférant largement la marche à pied et le fait de prendre son temps à cela. Alors quand il avait fallu qu'elle s'y mette... Hùrin avait dû faire preuve d'autant d'assurance et de charisme possible pour ne serait-ce que la décider (puis l'aider) à monter en selle ! Au bout d'un temps ils étaient quand même partis, mais là encore l'Humain avait dû se demander s'il avait vraiment eu une bonne idée. Mais passons donc ces joyeux désagréments !

Arrivés non loin d'Imladris, sans savoir exactement où puisque perdus, Gwendael arrivait enfin à tenir sur la selle sans serrer les mains sur l'avant de la selle dès que le cheval avait de petites sautes d'humeurs lorsqu'ils croisèrent la route de deux Elfes. L'un deux semblait connaître Hùrin, cependant il ne lui disait rien... tout comme l'autre. N'osant vraiment franchir le premier pas encore, elle se présenta juste sous le nom de Gwendael, amie de Hùrin. D'elle, les deux Elfes ne purent rien savoir de plus, ou du moins pas venant d'elle. Elle n'ouvrit pratiquement pas la bouche du voyage, voire pas du tout, évitant même de croiser le regard de l'un des deux inconnus. La connaissaient-elle ? Etait-ce pour cela qu'ils avaient semblés étonnés à leur rencontre ? De toute façon, s'ils la connaissaient... ils finiraient par lui parler non ? Lui donner un nom ? Un nom qu'elle n'était pas sûre de vouloir entendre... Un nom qui s'inscrirait en elle à jamais, qui lui donnerait une histoire qu'il lui faudrait rechercher.

Revenant à la réalité, Gwendael s'apperçut qu'ils entraient dans une cité pour le moins étrange, différente de ce à quoi elle s'était habituée. Une cité qui ne la laissait pas de marbre, qu'elle appréciait même. C'est dans Imladris qu'ils furent conduits et où ils purent loger sans aucun problème, à savoir par quel miracle. Peut-être que les Elfes étaient vraiment très accueillants...

Depuis sa chambre, la rousse avait la chance de pouvoir admirer l'une des nombreuses cascades ainsi qu'un grand espace de verdure, un jardin où les gens pouvaient se promener sans être dérangés. Elle regardait donc, appuyée contre le mur, plus pensive qu'autre chose.
"Maman, on y va ?"
Gwendael se retourna à l'appel de la voix d'une petite fille, pensant que cette dernière avait dû se tromper. Mais il n'y avait personne...
"Alors, on y va ?"
"Qui est-ce ? Aller où ?
Aucune réponse... L'Elfe attendit, mais la petite voix ne revint pas. Intriguée, elle sortit donc de la chambre sans même prendre la précaution d'emporter une arme. Elle vérifia un dernier instant si personne n'était dans la pièce avant de fermer la porte derrière elle puis de se mettre à marcher d'un pas rapide, trop pour ne pas montrer l'angoisse qui était en elle.

-Oh ! Je tombe à pic, on dirait. Je vais tenter d'avoir une audience avec le seigneur Elrond, il pourra sûrement nous aider.

Gwendael releva la tête, surprise d'entendre une autre voix. Elle leva la tête et sourit en le reconnaissant, sa présence apaisant son mal-être.

-Je pensais aller au jardin, mais... qu'est-ce qu'une... audience ? Préférez-vous que je vienne ou... avez-vous un peu de temps ? Ou peut-être plus tard ?"

Le sourire de l'Elfe était sincère. S'il le désirait, elle le suivrait pour rencontrer ce seigneur Elrond tant elle avait confiance en lui.


La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre] Elferoussesign1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4769-gwendael-elfe-amne
HùrinNombre de messages : 324
Age : 23
Date d'inscription : 03/05/2011

Feuille de personnage
Race: Homme
Possessions: Le Heaume de la Maison d'Hador et son âme meurtrie qui guide ses pas vers la Lumière.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Hùrin
Guerrier de l'ancien peuple des Edains

MessageSujet: Re: La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre]   La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre] EmptyJeu 7 Mar 2013 - 18:36
    L'expression surprise de Gwendael s'effaça rapidement au profit d'un sourire. Visiblement, elle ne le cherchait pas et semblait troublée un instant plus tôt. Hùrin fronça les sourcils mais se garda de la questionner pour le moment. Ils auraient tout le temps de parler dans quelques minutes. Hùrin avait réussis à obtenir une entrevue avec Elrond et il était temps de s'y rendre désormais. Il espérait que le seigneur d'Imladris pourrait les aider, du moins, aider Gwendael. Dans le cas contraire, leur séjour ici serait certainement plus court de prévu. Hùrin comptait laisser Gwendael se remettre de ses émotions si Elrond arrivait à faire ressurgir des souvenirs chez l'elfe, sinon, ils partiraient directement pour l'Ouest.

    - J'aimerais que vous veniez avec moi. Une audiance est une... Entrevue... Nous allons avoir le privilège de parler pendant quelques instants au seigneur des lieux, Elrond. Je pense qu'il pourrait nous guider sur les traces de votre passé, Gwendael. Mais si vous voulez nous passerons par le jardin, dit-il en lui souriant.

    Puis il commença à marcher après s'être assuré qu'elle le suivait. Il la guida au travers de la silencieuse maison des elfes, tandis que des chants montaient entre les arches du couloir qui bordait les terrasses. A l'une d'elles, un petit groupe de femmes elfes chantaient de leurs voix claires et pures et Hùrin ne pu s'empêcher de s'arrêter quelques instants pour les écouter, à l'ombre d'une colonne blanche. Il se tourna vers Gwendael, attendant sa réaction, tout sourire.

    - Ces chants... Ils ont bercés mon adolescence... Chaque fois que je les entends...

    Il se retourna vers les femmes, la gorge nouée. Il eut une pensée pour son frère et en un éclair, la scène des marais de Serech lui sauta au visage. Il dégluttit instinctivement, comme pour renvoyer ce douloureux souvenir au plus profond de lui-même. Il n'avait subitement plus aucune envie d'écouter s'élever les chants elfiques. Accélérant le pas, il ne dit mot jusqu'à arriver aux portes du palais. Il avait promis à Gwendael de passer pour les jardins... Tant pis, il les lui ferait visiter après leur entrevue avec Elrond.

    - Bien... Nous arrivons. Nous irons aux jardins après, si tu le désires...
    dit-il, tutoyant pour la première fois Gwendael, par instinct, sans réellement s'en rendre compte.

    Un elfe s'approcha alors, voyant qu'ils n'osaient pas s'avancer plus, les saluant tout deux.

    - Le seigneur Elrond vous attend...
    dit-il doucement, avant de les mener jusqu'à ce dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5903-errances-memoires-
ElrondNombre de messages : 316
Age : 21
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Race: Demi-Elfe
Possessions: Coffre de l'Eregion
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Elrond
Seigneur de Fondcombe et d'Eregion

MessageSujet: Re: La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre]   La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre] EmptyVen 8 Mar 2013 - 13:16
Elrond regardait les flammes qui dansaient dans l'âtre. Les nouvelles du Lindon n'était pas rassurante et il fallait prendre une décision. Son instinct lui disait de rester en spectateur mais la prudence le poussait à envoyer des renforts. Le dilemme le tiraillait quand on toqua à la porte. Il détourna les yeux et lança:

"- Entrez."

Un serviteur entra en salua son maître. Il portait une tunique blanche et des souliers sertit d'argent. Le domestique demanda:

"- Seigneur, Hurin l’Irréductible demande une audience pour une jeune fille qui a perdu la mémoire, Gwendael.

- Dites lui que je l'attend."


Le nouveau venu sortit en faisant la référence et ferma la porte. Le semi-elfe fut heureux de pouvoir se changer les idées. Il se dirigea vers sa bibliothèque et chercha dans ses milliers de manuscrits les documents sur ce problème. Il trouva plusieurs parchemins sur le sujet et prépara la venu de l'Edain. Il n'attendit pas longtemps car dix minutes plus tard on frappa dans la lourde porte d'hêtre.

"- Entrez."

Le battant s'ouvrit presque instantanément, laissant passer l'eldar et son protecteur. Le roi de l'Eregion les invita à s'asseoir sur deux sièges de chêne recouvert de dentelle blanche.

"- Bienvenue Hurin fils de Galdor et mademoiselle Gwendael." Il se tourna vers la jeune fille:"Vous avez requis mon aide pour vous aider à retrouver la mémoire. Il faut savoir qu'il y a trois sorte d'amnésie. La première façon consiste à être "hypnotiser" par un être très puissant tel qu'un dragon." Il s'adressa à l'Atani: "C'est ce qui c'est passé avec votre fille, Nienna. Il faudrait alors tuer la créature mais ce cas est presque impossible on peut donc repousser cette hypothèse." Il reprit pour les deux visiteurs:" La seconde est plus fréquente et est provoqué par un coup violent sur la tête. On peut la reconnaître grâce à différent symptômes."

Il chercha dans les nombreux feuillets.

"- On ressent des troubles de l'équilibres, des fortes migraines ou des nausées. Souvent l'amnésie n'est que partielle mais il existe des cas d'amnésie total. Pour se souvenir de son passé nécessite beaucoup de rééducation et des chocs psychologiques pour réactiver des parties du cerveau. Ces derniers consistent à pousser le patient à reconnaître des lieux, des senteurs ou des goûts pour discerné des bribes de souvenirs. Si vous pourriez me donner vos goûts en cuisine, habits ou style de vie car ça nous aiderait à découvrir la région d'où vous venez. "

Il s'arrêta quelques secondes pour attendre les réactions. Il posa son regard sur la jeune fille qui semblait un peu gênée et sur son compagnon qui semblait presque déçus, peut être espérait-il que le roi puisse la guérir avec une potion elfique. Il reprit:

"- Mais peut être souffrez vous d'un stress post-traumatique. Ainsi vous avez vu ou subis quelque chose de tellement... terrible que votre cerveau refuse de l'admettre! Pour en guérir c'est le même traitement que pour le traumatisme crânien. Mais il nécessitera aussi un suivi psychologique car le souvenir de l’évènement risque de vous choquez à vie. Rappelez-vous que parfois il ne faut pas remuer le passer.
Maintenant il reste à découvrir le mal dont vous souffré... Raconté moi la première choses dont vous vous souvenez!"


« Car rien n'est mauvais au début. Même Sauron ne l'était pas. »

La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre] Bg111111

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4803-le-retour-d-elrond
GwendaelNombre de messages : 268
Age : 1788
Date d'inscription : 03/10/2011

Feuille de personnage
Race: Elfique
Possessions: Des armes, un acoutrement plutôt militaire et une broche en forme d'étoile !
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Gwendael
Amnésique

MessageSujet: Re: La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre]   La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre] EmptySam 9 Mar 2013 - 16:12
Ainsi donc, une audience était une entrevue... ce qui correspondait juste au fait de parler, à ce que Gwendael pouvait comprendre. Peut-être était-il difficile de parler à un Seigneur ? Mais pour quelle raison ? L'Elfe ne posa pas toutes ses questions à Hùrin, mais elle n'en pensa pas moins. Parfois la vie pouvait se trouver être étrange, surtout pour une amnésique qui avait tout à comprendre de la logique du monde dans lequel ils étaient. Elle haussa juste les épaules et suivit l'Humain sans plus rien dire, le laissant lui faire découvrir la dernière des "maisons simples", ne serait-ce qu'en la traversant.

Alors que leurs pas foulaient sans hâte le sol d'Imladris, Gwendael se prit à regarder tout autour d'elle, admirant les bâtiments si différents de ceux qu'elle avait vu jusqu'alors. Parfois son regard croisait celui d'Elfes ; ils semblaient pour la plupart calmes, pour certains curieux... D'autres semblaient étonnés, comme s'ils ne s'attendaient pas à la voir elle ici. Elle n'en reconnut aucun, aucun trait ne lui sembla familier. De ce côté sa mémoire se jouait à lui faire entièrement défaut, chose fort peu pratique. Puis, un changement attira l'attention de la jeune femme : Hùrin s'était arrêté. Il lui parla des chants elfiques auquels elle n'avait jusqu'alors aucunement fait attention et regarda les chanteuses un instant. Elle suivit son regard, se laissa écouter la douce mélodie et...

"Qu'est-ce qu'elles disent ?
-Que disent-elles.
-Que disent-elles, alors ?"

"Elles parlent de la crétion de la lune et du soleil, les derniers fruits de deux arbres.

Gwendael fronça les sourcils et se retourna, cherchant des yeux les deux personnes qui venaient de parler. Encore une fois, alors qu'elle aurait dû voir une petite fille et sa mère (certainement, vu les voix), elle ne trouva personne. Juste Hùrin qui la regardait. Peut-être pensait-il qu'elle avait pris la parole pour lui expliquer ce que racontait la chanson, mais ce n'en était aucunement le cas. Pour tout dire, elle n'avait pas écouté les paroles de la douce mélodie. La voix de la petite fille s'était faite entendre dans sa tête, la même voix que dans la chambre. C'était tout, elle lui avait répondue. Et une nouvelle fois la voix avait disparue. Alors, sans plus rien dire, elle se détourna des chanteuses pour suivre son compagnon, lui aussi sujet à ses propres souvenirs.


Quelques minutes plus tard...

Gwendael regarda l'Elfe qui se tenait en face d'elle : il semblait avoir vécu pendant de nombreuses années, ressemblait à un sage avec une barbe et des rides en moins. Mais lui non plus ne lui disait rien.Sans tarder il leur avait demandé de s'assoir et avait commencé à parler, expliquant des choses sur l'amnésie. Le problème était qu'elle y fut très vite perdue ! Elle jeta un coup d'oeil à Hùrin, ne comprenant pas grand chose à l'histoire hormis que de toute façon ça n'allait pas être facile et qu'il lui demandait quel était son premier souvenir. Gwendael dû se faire force pour revenir sur terre et réfléchir à la question, se rappelant très bien les Rohirrims sur leurs chevaux, ses premiers sentiments, son premier cri...

-Des cavaliers, en armure. Je sais qu'ils étaient les gens du Rohan, ceux qui m'ont trouvée... J'étais à terre, un son est sorti de moi. J'ai crié, je crois. De peur. Je ne comprenais pas, je ne comprenais rien. C'est tout, hîr.

Sa voix tremblait un peu, la peur de ce souvenir l'agrippant encore lorsqu'elle y repensait. Puis elle baissa les yeux, tout simplement, comme pour ne pas regarder le Seigneur Elrond. Elle hésitait à aller plus loin, au-dela de sa question. Peut-être Hùrin dirait-il un mot là-dessus, puisqu'ils en avaient parlé. Elle attendit quelques secondes et se décida enfin à parler de ce qui la dérangeait ces derniers temps.

-Je ne reconnais personne, mais... parfois, des gens qui n'existent pas me parlent. Enfin..."

Elle s'en arrêta là. Elle avait déjà l'impression d'en avoir trop dit.


La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre] Elferoussesign1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4769-gwendael-elfe-amne
MeinorNombre de messages : 2071
Age : 21
Date d'inscription : 11/07/2011

Feuille de personnage
Race: Homme
Possessions:
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Meinor
Gourou Noonoob / Recrut'Noob

MessageSujet: Re: La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre]   La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre] EmptySam 9 Mar 2013 - 18:20
-Des cavaliers, en armure. Je sais qu'ils étaient les gens du Rohan, ceux qui m'ont trouvée... J'étais à terre, un son est sorti de moi. J'ai crié, je crois. De peur. Je ne comprenais pas, je ne comprenais rien. C'est tout, hîr.

Il écouta attentivement ce que dit la jeune fille. C'était peu instructif et il réfléchit de longues minutes. Elle c'était réveillé en Rohan, terre des Seigneurs des Chevaux. Peut être qu'elle faisait parti d'un bataillon du Rhûn, pourtant son teint ne ressemblais pas à celui d'un elfe sylvestre. Les rohirrims ne la connaissait pas et pourtant une elfe dans une armée d'homme ne devait pas passer inaperçu. Elrond avait complètement oublier les autres problèmes et commençait à désespérer quand l'eldar continua:

-Je ne reconnais personne, mais... parfois, des gens qui n'existent pas me parlent. Enfin..."

Elle s'arrêta brusquement comme un enfant qui dit quelques choses qui auraient du resté caché. Le roi resta interdit face à cette déclaration. Était-elle folle ? Elle semblait en parfaite santé mentale. Le medecin chercha dans ses notes avant de trouver ce qu'il cherchait.
Code:
 Suite à un traumatisme crânien, le patient peut avoir des hallucinations ou entendre des choses inexistantes. (les hallucinations visuels et auditives sont très souvent basées sur des faits réels oubliés et stockés dans le subconscient.)
Elle souffrirait donc d'un traumatisme crânien. Il chercha un choc psychologique pour essayer de trouver d'autres symptômes ou souvenirs. Quelqu'un toqua à la porte.

"- Oui?"

Le ton du Seigneur était d'un homme déranger sur le point de trouver la solutions. Un domestique entra timidement, une serviette sur son avant bras. Il demanda avec respect:

"-Voulez-vous une petite collation ?

- Non, merci."


Soudain ce fut la révélation.

"- Attendez! Apportez nous un Cornaur."

Le serviteur salua avant de sortir. Le seigneur venait de commander une pâtisserie très particulière. Spécialité culinaire de l'Eregion dont personnes ne connaissait les ingrédients mais tout les jeunes adoraient ce petit pain souvent comparé au lembas. Bien qu'il soit moins nourrissant et très cher. Ainsi c'était le cadeau par excellence pour les longs voyages. Si la jeune fille avait vécu en Eregion elle reconnaîtrait le gout acidulé inoubliable. Pour faire patienté les deux invités Elrond continua:

"- Racontez moi des gens qui n'existent pas et qui vous parlent."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t7416-meinor-adaghan
HùrinNombre de messages : 324
Age : 23
Date d'inscription : 03/05/2011

Feuille de personnage
Race: Homme
Possessions: Le Heaume de la Maison d'Hador et son âme meurtrie qui guide ses pas vers la Lumière.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Hùrin
Guerrier de l'ancien peuple des Edains

MessageSujet: Re: La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre]   La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre] EmptySam 9 Mar 2013 - 18:48
    Ils pénétrèrent silencieusement dans la salle et Hùrin découvrit alors Elrond. Il ne l'avait jamais rencontré auparavant, mais la prestance du demi-elfe rappelait de quelle lignée il était. Hùrin plia l'échine un court instant, saluant leur hôte dans une courte révérance. Ils prirent place et écoutèrent en silence Elrond qui rentra directement dans le vif du sujet. Le flot d'information qu'il leur délivrait était impressionnant, et si Hùrin l'analysait, perplexe, il comprit en jetant un regard à Gwendael que celle-ci était perdue. L'Adan dégluttit et hocha doucement la tête à l'évocation de sa fille, Nienna. Il n'avait pas envie d'y songer, cette période de sa vie, la plus proche de son saut dans les bras d'Ulmo était certainement la plus douloureuse et tragique.
    La méthode proposée par Elrond concernant la piste du traumatisme cranien paraîssait prometteuse à Hùrin. C'était l'hypothèse la plus plausible, aucun dragon n'ayant été repéré ces derniers temps à sa connaissance, bien qu'il ne connaisse que très peu l'Arda qu'ils parcouraient désormais.

    Gwendael prit alors la parole, craintive. Comme leurs fauteuils étaient proches, Hùrin posa sa main sur le poignet de l'elfe, pour la rassurer et l'encourager, accompagnant ce geste d'un léger sourire et d'un signe de tête. Hùrin fronça les sourcils quand la jeune femme évoqua des voix, des visi
    ons. Cela confirmait certainement un choc cranien, n'étaient-ce pas des symptômes de ce genre de traumatismes ?

    - N'aies pas peur, confie-toi... souffla Hùrin à Gwendael. Je suis là, tout ira bien.

    Un serviteur les interrompit alors et Elrond lui ordonna de leur porter un Cornaur, plat typique d'Eregion. Hùrin devinait les intentions de l'elfe et il lui sourit. Ils avanceraient coûte que coûte, et si la piste de l'Eregion n'était pas la bonne, Hùrin irait quérir Galadriel et tous les elfes d'Arda s'il le faut. Peut-être que les rohirrims pourraient aussi les aider ? Après tout les circonstances de l'apparition de Gwendael sur leurs terres restait assez floues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5903-errances-memoires-
GwendaelNombre de messages : 268
Age : 1788
Date d'inscription : 03/10/2011

Feuille de personnage
Race: Elfique
Possessions: Des armes, un acoutrement plutôt militaire et une broche en forme d'étoile !
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Gwendael
Amnésique

MessageSujet: Re: La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre]   La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre] EmptyDim 10 Mar 2013 - 14:49
Après qu'elle ait avoué entendre ce qu'elle ne pouvait voir, Hùrin lui prit le poignet pour la mettre en confiance. Sa voix la rassura et à ce geste elle retourna sa propre main pour prendre la sienne. Son regard se porta sur le sien, le remerciant intimement de son aide. Il fallait qu'elle continue. Mais comment expliquer ce qui lui arrivait ?
C'est alors qu'une tierce personne vint interrompre l'entrevue, quelqu'un portant une serviette sur le bras. Il demanda simplement quelque chose à son Seigneur qui, au final, lui demanda d'apporter quelque chose. Du Cornaur, quelque chose qu'elle ne connaissait pas, du moins pas de nom. La personne s'inclina puis sortit de la pièce, laissant les deux Elfes et l'Humain revenir à leur discussion première.

"Racontez moi des gens qui n'existent pas et qui vous parlent.


Gwendael rechercha un instant dans sa mémoire tout ce qui avait pu avoir attrait à ces gens qu'elle ne pouvait voir, essaya de faire la part des choses en elle. Et mis à part l'impression régulière d'avoir oublié quelque chose à Bree, les voix en elles-même n'étaient apparues qu'une fois entrée dans Imladris.

-A chaque fois, c'est la voix d'une petite fille que j'entends. J'ai l'impression qu'elle s'adresse à moi, mais la dernière fois une voix de femme lui a répondue. Dès que je lui parle, la voix se tait, comme si je n'avais pas donné la bonne réponse.

Sa main serrait toujours celle de Hùrin. Elle hésitait encore à continuer alors elle prenait son courage dans la présence de son ami et protecteur. Elle inspira profondément avant de continuer.

-C'est surtout dans votre maison que cela se produit. Depuis Bree, il m'avait juste semblé qu'il manquait quelque chose dans mes affaires, mais sans savoir quoi."

Alors le personnage secondaire revint et déposa sur le bureau du Seigneur Elrond ce que celui-ci avait demandé. Une pâtisserie qui avait une odeur particulière, à son goût. Etait-ce cela, du Cornaur ? Quoi qu'il en soit, elle eut la chance de goûter à ce met typique de la région puisqu'Elrond lui en proposa. Elle huma la pâtisserie avant d'en manger un petit bout, surprise par le goût que ça pouvait avoir. Etrange, mais pas mauvais. Au contraire, c'était même bon. Il faudrait qu'elle en ramène chez elle, dans l'Est...
Gwendael ne remarqua pas l'indication qui venait de s'infiltrer dans sa pensée, alors ne réagit-elle pas. Non, visiblement, ça ne lui disait pas grand chose.


La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre] Elferoussesign1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4769-gwendael-elfe-amne
ElrondNombre de messages : 316
Age : 21
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Race: Demi-Elfe
Possessions: Coffre de l'Eregion
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Elrond
Seigneur de Fondcombe et d'Eregion

MessageSujet: Re: La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre]   La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre] EmptyMer 13 Mar 2013 - 20:57
La jeune elfe commença son récit sous l'oeil intéressé du roi. Peut-être que ces gens qui n'existent pas et qui lui parlent l'aiderai à déterminer d'où venait cette eldar.

-A chaque fois, c'est la voix d'une petite fille que j'entends. J'ai l'impression qu'elle s'adresse à moi, mais la dernière fois une voix de femme lui a répondue. Dès que je lui parle, la voix se tait, comme si je n'avais pas donné la bonne réponse.

Elrond en déduisit que c'était de lointain souvenir. De plus elle ne semblait n'avoir jamais eu d'enfant donc cette petite fille devait être Gwendael. Le fait qu'il se soit déclencher principalement dans la dernière maison simple pouvait signifier qu'elle avait vécu ici. Il commença à s'impatienter, trouvant que la pâtisserie mettait beaucoup de temps à arriver. Heureusement l'elfe reprit:

"-C'est surtout dans votre maison que cela se produit. Depuis Bree, il m'avait juste semblé qu'il manquait quelque chose dans mes affaires, mais sans savoir quoi."

Qu'est qui pouvait manquer à une jeune fille sans qu'elle s'en aperçoive... Vu son allure guerrière peut être une arme. Ou alors un porte bonheur... Il y avait beaucoup de possibilités et l'arrivé de son serviteur le sauva d'une belle migraine. Il apporta la Cornaur et le déposa devant son maître. Ce dernier invita la protégée de Hurin à goûter. Le peredhil retint son souffle en analysant les traits de l'amnésique. Il fut rapidement déçu car elle ne semblait pas connaitre se plat typique de l'Eregion. Tout était à recommencer... Le médecin réfléchit quelques minutes avant de continuer:

"- Je ne peux plus rien pour vous malheureusement. Il vous faudrait aller en Lorien, peut être que Galabriel aura d'autres pistes. Ou alors faire des examens plus poussés à l'hôpital. "

Il allait congédier avec regrets les deux visiteurs quand il se rappela que les voix s'étaient déclaré surtout à Fondcombe. Pourquoi ici ? Elle devait connaitre obligatoirement la vallée cachée. Ce n'était pas impossible qu'elle n'est pas goûté à la si célèbre pâtisserie, une lueur d'espoir apparut au fond de lui même. Il fallait réessayer quelque chose. Des dizaines d'idées plus ou moins saugrenues lui vinrent à l'esprit et soudain il eu une idée. Le silence se faisait presque oppressant quand le semi elfe commença à chanter. C'était une complainte qui racontait l'histoire de l'Houssaye sur un air du beleriand. En voici les premiers vers:

(traduit du Sindarin)
"Morgoth attaqua par une nuit sans Lune,
les elfes fuirent en Houssaye,
Ost-in-Edhil fut fondé,
Et Fondcombe renforcé.
Les gobelins massacrés,
le royaume pacifié,
Elrond fut couronné.
..."


Sa voix restait ferme malgré l'émotion et la mélodie emplit la pièce. Elle dura deux minutes, normalement l'Hymne était composé de vingt couplets construient eux même de vingt vers, mais le fils d'Ëarendil l'avait raccourci. Il avait déclamé la partie la plus célèbre. Il regarda avec anxiété le visage de Gwendael, cherchant un indice.


« Car rien n'est mauvais au début. Même Sauron ne l'était pas. »

La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre] Bg111111

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4803-le-retour-d-elrond
HùrinNombre de messages : 324
Age : 23
Date d'inscription : 03/05/2011

Feuille de personnage
Race: Homme
Possessions: Le Heaume de la Maison d'Hador et son âme meurtrie qui guide ses pas vers la Lumière.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Hùrin
Guerrier de l'ancien peuple des Edains

MessageSujet: Re: La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre]   La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre] EmptyDim 24 Mar 2013 - 12:00
    Gwendael glissa sa main dans celle de l'Adan, qui l'étreignit doucement pour lui donner courage. Le travail de reconstitution d'une mémoire allait être fastidieux, mais le trouble qui habitait Gwendael prouvait qu'il existait quelque chose en elle qui voulait remonter à la surface. Une vie entière, d'elfe qui plus est, une masse de souvenirs énorme, une identité complète à retrouver, à accepter. Ce serait certainement le plus dur. Rentrer dans la peau de quelqu'un que l'on a pas souvenir d'avoir été. Est-ce qu'elle aurait simplement conscience d'avoir été cette personne, et qu'une nouvelle vie ou sa quête de son passé lui forgerait un nouveau soit, ou endosserait-elle cette personnalité perdue comme si elle l'avait toujours été ? La psychologie était quelque chose de poussé et complexe, surtout dans ce genre de situations, et Hùrin, aussi noble et sage qu'il pouvait être n'avait en aucun cas les capacités de répondre à ces questions ou de prévoir ce qu'il allait advenir, il était guerrier et non médecin. Sentant la main de Gwendael serrer plus fort encore la sienne alors qu'elle se confiait, il lui sourit, confiant. Elle pouvait y arriver, il n'en doutait pas le moins du monde, et il l'épaulerait, de toute la tendresse qu'il lui restait.

    Le test de la patisserie n'eut pas réellement le résultat escompté, au contraire, il n'y eut aucune réaction particulière. Hùrin était légèrement déçu mais ne perdait pas espoir. Ils trouveraient autre chose. Elrond s'avouait visiblement vaincu. Il faudrait aller quérir les conseils de Galadriel, de l'autre côté des montagnes. Un voyage difficile s'annonçait. Mais, alors que le silence se faisait pesant, Elrond sembla avoir une autre idée, surgissant des profondeurs de son sage esprit. Il se mit à chanter, et, Hùrin, qui n'était pourtant pas porté sur les arts, reconnu immédiatement la complainte que chantait le demi-elfe. Les deux hommes guettaient la réaction de Gwendael, qui demeurait interdite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5903-errances-memoires-
GwendaelNombre de messages : 268
Age : 1788
Date d'inscription : 03/10/2011

Feuille de personnage
Race: Elfique
Possessions: Des armes, un acoutrement plutôt militaire et une broche en forme d'étoile !
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Gwendael
Amnésique

MessageSujet: Re: La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre]   La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre] EmptyDim 24 Mar 2013 - 19:38
"Morgoth attaqua par une nuit sans Lune,
les elfes fuirent en Houssaye,
Ost-in-Edhil fut fondé,
Et Fondcombe renforcé.
Les gobelins massacrés,
le royaume pacifié,
Elrond fut couronné.
..."


L'air désolé qu'avait affiché la jeune Elfe suite à la dernière phrase du Seigneur Elrond s'effaça à l'entente du chant du Semi-Elfe et un air surpris se peignit sur son visage fin. Pourquoi chantait-il ? L'Elfe resta interdite un instant, ne comprenant pas tout de suite ce qu'il se passait, regardant avec étonnement celui qui lui faisait face. Puis, sans se rendre compte que son esprit commençait doucement à suivre le cours de la chanson comme s'il voguait sur un lointain cours d'eau, sa main relâcha petit à petit celle de Hùrin ; elle ressentit comme un petit courant d'air au niveau des épaules et du cou, ferma les yeux, de plus en plus envoûtée par la voix du Semi-Elfe...

Lorsqu'elle rouvrit les yeux, le vent agitait ses cheveux de feu. Gwendael se trouvait en haut d'une colline, regardant l'horizon où se situait une ville elfique ainsi que des cascades : la dernières des maisons simples, put-elle reconnaître. Le chant résonnait dans sa tête comme dans son être entier, comme si c'était la magie qui animait toutes ces paroles. Gwendael se retourna et vit derrière elle une caravane notemment formée par des adultes. Elle était plus petite qu'eux, n'était qu'une pré-adolescente. Il faisait beau ce jour-là, elle-même portait une robe printanière...


Changement de couplet, changement d'images. Parfois il n'y avait pas d'images d'ailleurs, seules des émotions accompagnaient ces successions de mots, ce qui se voyait sur elle dans la réalité. Lorsqu'enfin elle rouvrit réellement les yeux, une fois le chant terminé, des perles avaient coulé le long de ses joues - ou plutôt des larmes avaient avaient perlé le long de celles-ci. Une expression d'enfance, lui semblait-il. Le regard un peu perdu de se retrouver dans une pièce au lieu du plein air, loin de personnes qu'il lui semblait connaître, l'Elfe regarda dans les yeux Elrond.

"Vous le saviez, n'est-ce pas ?

Puis elle baissa la tête, et serra ses mains posées sur ses jambes. Elle ressentait encore la peine dûe à la perte de quelque chose ou de quelqu'un suite à une vison de bataille. Elle retrouvait petit à petit sa vie et cela lui faisait drôle, même si la peur disparaissait disparaissait, comme si cette épreuve l'avait fait s'adoucir ou se cacher.

-Je ne sais pas qui je suis, mais... je sais que je les aimait."

Puis elle passa une main sur ses joues pour essuyer l'eau salée qui s'y était glissée, ne sachant que dire de plus. Quel était ce chant ?


La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre] Elferoussesign1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4769-gwendael-elfe-amne
ElrondNombre de messages : 316
Age : 21
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Race: Demi-Elfe
Possessions: Coffre de l'Eregion
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Elrond
Seigneur de Fondcombe et d'Eregion

MessageSujet: Re: La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre]   La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre] EmptyLun 1 Avr 2013 - 21:11
C'était inespéré... Logique et pourtant incroyable. Elrond avait tout misé sur cette dernière idée et ses espoirs avaient été récompensés. Il faut dire qu'il ne restait presque aucune possibilité à par celle que le souverain avait testé.

"-Vous le saviez, n'est-ce pas ?

- J’espérais plus qu'autre chose..."


Le Peredhil se replongea dans ses réflexions. Que faire maintenant pour faire retrouver la mémoire à la jeune elfe ? Il avait utilisé toute ses ressources pour déclencher une réaction grâce à l’ouïe et au gout. La vue avait fait ses preuves quand Gwendael était arrivé à Fondcombe. Mais maintenant, il que restait-il ? Il fallait revoir l'approche: elle connaissait l'Hymne de l'Eregion et restait sans voix devant la dernière maison simple... Si on ajoute le fait qu'elle connait l'art de se battre, la solution est toute trouvée!

"-Je ne sais pas qui je suis, mais... je sais que je les aimait."

La phrase l'interrompit dans sa logique mais il lui permit de se rassurer dans son hypothèse.

""Les" était sans doute pour désigner ses parents. Et si une chanson aussi patriote lui faisait penser à eux, ça reflétait sans doute une éducation traditionnel et militaire. Donc si on pouvait penser sans trop se tromper qu'elle avait fait au moins son service militaire. Pour une fois que l'administration va me servir!"

Il sourit avant de dire:

"- Je crois que le mieux serais d'aller voir le Ministère des Armées pour voir si on n'a pas une trace de vous ou votre famille. Je vous encouragerais aussi à aller visiter la ville voir si des souvenirs resurgissent. Revenez donc demain même heure pour faire le point."

Il écrivit sur un parchemin:

Code:
 Les possesseurs de ce document peuvent visiter tout les bâtiments officiels.

"- Prenez et faites en bonne usage."

Il posa un regard interrogateur sur les deux visiteurs.


« Car rien n'est mauvais au début. Même Sauron ne l'était pas. »

La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre] Bg111111

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4803-le-retour-d-elrond
HùrinNombre de messages : 324
Age : 23
Date d'inscription : 03/05/2011

Feuille de personnage
Race: Homme
Possessions: Le Heaume de la Maison d'Hador et son âme meurtrie qui guide ses pas vers la Lumière.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Hùrin
Guerrier de l'ancien peuple des Edains

MessageSujet: Re: La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre]   La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre] EmptyLun 22 Avr 2013 - 12:17
    Tandis que la mélodie s'envolait dans la salle, dont la voute faisait résonner la voix grave mais agréable de l'elfe, Hùrin sentit la prise de Gwendael se relâcher, et, petit à petit, il retira sa main, comprenant que la soudaine dissipation de l'elfe était en fait une oeuvre de son esprit qui se plongeait certainement dans les méandres de son âme, faisant resurgir des souvenirs autrefois interdits ou disparus.

    Elrond continuait de chanter tandis que l'Adan se contentait d'observer l'elfe qui avait clos ses yeux, parfois légèrement secouée, comme transportée dans un lieu en dehors du temps et du commun des mortels. Il se sentait inutile désormais et était gêné de ne savoir quoi faire. Elrond chantait, impassible, tandis que des larmes coulaient sur les joues de Gwendael. Toujours assis, Hùrin attendait. Est-ce qu'ils avaient réussis ? La mémoire était elle revenue brutalement à son amie ? Ses souvenirs étaient si pénibles à supporter ? Ou était-ce la joie de retrouver son identité qui la faisait pleurer ? Il était dépassé par ce genre d'enchantements, car il était clair que la voix d'Elrond avait transporté l'âme de Gwendael, comme si en ce chant nostalgique résidait un sort ancestral et délivrant l'âme perdue de l'elfe.

    Puis, elle sembla reprendre conscience, et prit la parole, s'adressant certainement à Elrond. Hùrin se sentait en dehors de la discussion, il ne comprenait pas la portée des paroles de Gwendael, comme s'il avait raté un épisode. Il décida donc de se faire petit pour le moment, et de garder le silence, observant la scène avec attention. Elrond sembla toujours confiant et convia Gwendael à visiter la cité pour faire resurgir de nouveaux souvenirs. Il émit aussi l'hypothèse selon laquelle l'elfe aurait effectué un "service militaire". Si elle ne connaissait pas son propre nom, comment la retrouver dans les registres de l'armée ? Enfin, ils verraient bien. Hùrin saisit le document et le rangea soigneusement sur lui, tout en se redressant. Il accompagnerait bien évidemment Gwendael dans sa visite et comptait lui aussi profiter de la beauté des lieux.


    - Merci pour votre aide seigneur Elrond. Nous allons appliquer votre recommandation dès aujourd'hui... Enfin..., il se tourna vers Gwendael, qui reprenait ses esprits après cette expérience troublante. Si vous êtes trop éprouvée pour aujourd'hui, je vous raccompagnerais à votre chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5903-errances-memoires-
GwendaelNombre de messages : 268
Age : 1788
Date d'inscription : 03/10/2011

Feuille de personnage
Race: Elfique
Possessions: Des armes, un acoutrement plutôt militaire et une broche en forme d'étoile !
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Gwendael
Amnésique

MessageSujet: Re: La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre]   La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre] EmptyLun 22 Avr 2013 - 22:19
"Je crois que le mieux serais d'aller voir le Ministère des Armées pour voir si on n'a pas une trace de vous ou votre famille. Je vous encouragerais aussi à aller visiter la ville voir si des souvenirs resurgissent. Revenez donc demain même heure pour faire le point.

Ayant prononcé ces mots, le Seigneur d'Imladris prit un bout de parchemin et écrivit des mots dessus avant de le tendre à ses visiteurs. Hùrin le prit et remercia le Seigneur Elrond de leur part avant de s'adresser à elle. Etait-elle éprouvée ? Elle n'en savait trop rien. Elle pouvait encore marcher, normalement. Enfin peut-être n'était-ce pas là la question, mais dans ce cas elle ne comprenait pas tout à fait le sens de sa phrase...

-Je... Nous pouvons continuer, Hùrin."

Un sourire franc se dessina sur son visage, puis elle se leva à son tour. Un instant elle sentit son sang comme tomber jusqu'à ses pieds et perdre l'équilibre, mais elle se rattappa à l'aide de la chaise et teint bon. Elle remercia de même que son compagnon celui qui l'avait aidée à avancer vers son passé, s'inclinant brièvement, puis suivit Hùrin à l'extérieur. Elle ne savait que trop dire, ni que trop faire ; elle n'avait vu que quelques images, entendu seulement quelques sons, et pourtant cela avait été comme si c'était réel, présent. Sentir le vent sur son visage, les joies, les peines, la chaleur ou encore la lourdeur du temps. Plus elle y repensait, plus son esprit s'accrochait à une image particulière, celle de la caravane où des adultes faisaient avancer les chevaux. Les gens semblaient être contents d'arriver à destination, mais n'avaient pas les traits tirés par une quelconque angoisse. A cette image était assocée un ressenti que l'on pourrait appeler joie ou confiance. La confiance envers le Sylvain qu'elle avait particulièrement regardé. Elle devrait peut-être suivre la piste de cet Elfe, cela la mènerait certainement à la sienne. Etait-ce son père ? Un membre de sa famille ? Qu'importe.


~~~~~~~~

Plusieurs heures après, dans une salle où s'empilaient les sempiternels livres généralement bien tenus appelés "registres". L'Elfe et l'Humain avaient pu entrer sans problème dans ce quartier dit privé et cela faisait déjà quelques temps qu'ils lisaient les noms sans pour autant les reconnaître. Il y en a qui disaient plus ou moins quelque chose à Gwendael, mais la plupart faisaient vraiment "garçon". Ils avaient fait en fonction de l'âge qu'elle pourrait avoir, mais pour l'instant cela ne donnait rien. Après tout, il restait nombre d'archives à lire...

"Hùrin, comment seulement pourrais-je me reconnaître dans tout cela ? Je ne comprends toujours pas si je viens d'ici ou non... Et je ne sais pas vraiment chercher dans les livres. Elle réfléchit un instant coude posé sur la table et le menton appuyé sur sa main. Pourquoi une femme se serait enrôlée dans l'armée ? Je croyais que c'était surtout pour les garçons... et pourquoi sais-je me battre ?"


La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre] Elferoussesign1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4769-gwendael-elfe-amne
HùrinNombre de messages : 324
Age : 23
Date d'inscription : 03/05/2011

Feuille de personnage
Race: Homme
Possessions: Le Heaume de la Maison d'Hador et son âme meurtrie qui guide ses pas vers la Lumière.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Hùrin
Guerrier de l'ancien peuple des Edains

MessageSujet: Re: La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre]   La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre] EmptyJeu 25 Avr 2013 - 15:42
    Hùrin jeta un coup d'oeil à Gwendael, toujours assise. Il trouva qu'elle avait légèrement blémit depuis qu'ils étaient entrer ici, mais il ne savait pas si c'était une impression ou si la séance quasi mystique qu'avait opérée Elrond l'avait réellement chamboulée autant physiquement que psychologiquement. Elle émit néanmoins le souhait de poursuivre, malgré une légère hésitation. Quand elle se leva, elle fut prise de vertige et faillit tomber. Dans un soubresaut, Hùrin était prêt à la rattraper quand il vit qu'elle s'aidait de la chaise et se ravisa donc, malgré une légère frayeur. Une fois qu'elle eut remerciée Elrond, ils quittèrent la salle, et Hùrin inspira une grande bouffée d'air frais. Il lui avait semblé que l'ambiance dans la salle avait gagnée en tension vers la fin. Il comprenait qu'un drame s'était joué par le passé dans la vie de Gwendael, et que c'était certainement cet événement qui faisait office de clé de voute à sa mémoire; il était nécessaire de le reconstituer pour que tout tienne de nouveau.

    Recouvrir la mémoire semblait une quête ardue, bien plus encore que les combats menés par Hùrin, car elle impliquait une remise en question du soit. Accepter une identité que l'on a oublié, ou s'en créer une autre en étant conscient que l'on a été différent, à une époque, avant d'oublier ce que l'on était. La chose pouvait paraître problématique, complexe, exceptionnellement violente psychologiquement, mais Hùrin avait le sentiment qu'il était possible qu'un amnésique accepte totalement ses souvenirs, une fois ceux-ci récupérés, et qu'opère alors un phénomène naturel de retour du personnage passé.
    Même sortis du bureau d'Elrond, Gwendael demeurait assez silencieuse, semblant perturbée, ce qui était compréhensible. Hùrin, ne voulant pas la brusquer, ne pipa mot et se contenta d'apprécier les senteurs sucrée qui hantaient les couloirs de Rivendel, bercés par l'echo lointain du chant des dames elfiques.


    Ils gagnèrent alors une salle sentant le renfermée et contrastant naturellement avec la beauté extérieure des lieux. Ici étaient empilées des années, des siècles si ce n'est plus de registres. Ils avaient alors entrepris la laborieuse tâche d'examiner les registres de l'armée, cherchant un nom, une trace, n'importe quoi qui aurait pu ramener à Gwendael. Hùrin cherchait pour chercher, sans réellement savoir ce qu'il devait trouver. Ils ne connaissaient pas l'ancien nom de Gwendael, ni aucun de ses parents. Il ne voyait en ces papiers qu'une liste de noms elfes masculins, de vulgaires lettres sur du papier, des noms, anodins, communs, qui ne lui disaient rien, sans aucun visage à accrocher dessus. La remarque de Gwendael était plus que pertinente et l'Adan avait la désagréable sensation qu'ils perdaient leur temps ici, enfouis sous les livres et entourés par une odeur de vieillerie, alors les appelait un temps radieux et des oiseaux chantants.

    - Je ne sais pas, je ne sais plus... Je crois avoir perdu le fil de toute cette histoire, dit-il, légèrement las. Je ne crois pas que nous sommes sur la bonne piste. Gwendael... Qu'avez-vous vu, tout à l'heure ? Quand Elrond chantait. Dites-le moi, avec précision...

    Il était sûr de pouvoir tirer des signes de ces visions, et n'avait pas osé interrompre Elrond dans son travail précédemment. Maintenant, il pouvait agir à sa guise, et il prit même l'aisance de s'asseoir sur une pile de livres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5903-errances-memoires-
GwendaelNombre de messages : 268
Age : 1788
Date d'inscription : 03/10/2011

Feuille de personnage
Race: Elfique
Possessions: Des armes, un acoutrement plutôt militaire et une broche en forme d'étoile !
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Gwendael
Amnésique

MessageSujet: Re: La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre]   La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre] EmptyMer 1 Mai 2013 - 0:02
"Je ne sais pas, je ne sais plus... Je crois avoir perdu le fil de toute cette histoire, dit-il, légèrement las. Je ne crois pas que nous sommes sur la bonne piste. Gwendael... Qu'avez-vous vu, tout à l'heure ? Quand Elrond chantait. Dites-le moi, avec précision...

Ah, ses souvenirs. Que pourrait-il bien y trouver ? Mis à part voir des personnes dans différentes situations... Elle comprenait juste qu'il devait s'agir de sa famille, mais bon... Accédant à la requête de son compagnon et protecteur, elle s'assit sur une chaise et s'adossa pesament sur le dossier, basculant sa tête en arrière. Ses longs cheveux roux descendirent le long de ses épaules pour au final pendre en l'air, ajoutant une touche de féminité à celle qui en manquait parfois. Se concentrant pour revoir toutes les images au fur et à mesure, ressentir l'effet du vent sur son visage ou entendre le chant des dames, ressentir la peur ou le désarroi...

-Je vois la plaine, à seulement quelques lieues se trouvent des cascades. Il y a du vent, du soleil... Je me retourne et je vois des adultes arriver, une caravane où je ne remarque pas d'enfants. Je pense que je dois en être une, puisqu'ils sont plus grands que moi. Ils ont l'air d'être contents d'arriver, je n'ai pas l'impression de connaître la ville. Nous venons juste de voyager, je crois que mon père fait partie de la caravane. Sinon...

A ce moment elle changea de position, mettant désormais ses coudes sur la table chargée de livres manuscrits et callant sa tête sur sa main gauche, son pouce et son index pinçant sans force sa lèvre inférieure. L'air pensant, ses yeux regardaient un peu n'importe où comme si elle revoyait la scène avec exactitude.

-Ensuite je me retrouve dans une salle, une épée de bois à la main. Je suis essoufflée, j'ai mal partout. Mais celui que j'affronte m'encourage, me dit de me tenir autrement qu'affalée sur moi-même (un petit rire s'échappa des lèvres de Gwendael). Je ne vois pas qui c'est, mais je l'apprécie en tout cas. A un moment quelqu'un d'autre me parle, je me retourne... et je me fait attrapper par Tinàlith !

Sur ce Gwendael explosa de rire sans réellement comprendre pourquoi, emportée par le rire de son enfance. Elle eut beacoup de mal à s'arrêter puis, comme si de rien n'était - et n'ayant pas remarqué qu'elle avait appelé une personne par son prénom - elle essaya de revoirs ses autres souvenirs. Celui d'après fut fort différent, bien triste... Le sourire qu'elle avait s'effaça immédiatement pour laisser place à une mine reflétant l'incompréhension.

-Là je me bats, je ne sais ni pourquoi ni contre quoi. Il fait noir, mais pas comme lorsque c'est la nuit. J'esquive quelque chose, je me rends compte qu'une personne est à terre parce que je trébuche dessus. Je... Je mets ma main à sa tête, le regarde mais j'ai peine à voir son visage. J'ai l'impression que je ne peux rien pour lui, mais je ne veux pas le laisser là, ne peux pas... Je ne sais pas, Hùrin. Je ne sais pas."

Gwendael se leva, soucieuse. Elle regarda Hùrin sans plus rien dire puis vint auprès de lui. Elle resta debout, sans plus rien faire, se demandant seulement si ses souvenirs avaient pu mener à quelque chose à part un éclat de rire incompréhensible.


La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre] Elferoussesign1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4769-gwendael-elfe-amne
HùrinNombre de messages : 324
Age : 23
Date d'inscription : 03/05/2011

Feuille de personnage
Race: Homme
Possessions: Le Heaume de la Maison d'Hador et son âme meurtrie qui guide ses pas vers la Lumière.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Hùrin
Guerrier de l'ancien peuple des Edains

MessageSujet: Re: La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre]   La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre] EmptyLun 6 Mai 2013 - 20:16
    Hùrin observa Gwendael s'asseoir, tandis qu'il respirait tranquillement l'air ancien qui stagnait ici. Les lieux semblaient être rarement ouverts et Hùrin appréciait l'ordre des elfes, tout était rangé, classé, bien que l'endroit semblait de plus en plus désordonné au fil de leurs recherches. Malheureusement, il n'espérait rien trouver ici. Il se redressa pour atteindre du bout des doigts la poignée d'une fenêtre, l'ouvrant légèrement pour obtenir un peu d'air frais. La poussière, certainement aussi vieille qu'Hùrin, qui régnait ici en maître commençait en effet à lui piquer la gorge. Posant son heaume près de lui, il soupira. L'ambiance du lieu était propice à la nostalgie et il se sentait soudainement vivement inspiré. Il était sûr de pouvoir tirer quelques conclusions, mêmes évidentes, d'une confession de Gwendael. Peut-être avanceraient-ils, peut-être pas.
    Ils étaient loin du lieu où avait été retrouvée Gwendael, et Hùrin se demandait pourquoi les rohirrims ne s'étaient pas plus interrogés sur l'origine de l'elfe. Pourquoi n'avaient-ils pas menés une enquête ? Ou alors, ils n'avaient pas mis au courant la principale intéressée. Tout cela était flou et intriguant. Il sortit de ses songes quand elle commença à conter sa vision au guerrier.

    Elle dressa le décor, qui semblait être Imladris. Hùrin était presque sûr et cette piste avait été confirmée par Elrond précédemment. L'histoire de Gwendael était liée de près ou de loin à ces lieux, mais Hùrin doutait qu'ils trouveraient ce qu'ils voulaient ici, dans les archives de l'armée. Une caravane. Un voyage donc. D'où pouvaient venir ces elfes, la supposée famille de Gwendael ? Etaient-ils des marchands itinérants ? Peu probable pour des elfes. Mais alors quoi ? Venaient-ils du lointain pays de Lothlorien ? Il y avait, selon des dires, encore peu de domaines stables pour les elfes en ce monde. Peut-être Gwendael était aussi vieille qu'Hùrin, sans le savoir, et avait grandie dans l'Arda qu'avait connu l'Adan, jadis, de la grande époque du Gondolin et Nargothrond.

    La scène semble changée dans l'esprit de l'elfe. Elle se décrit l'épée à la main, une arme de bois. Un jouet. Une leçon d'escrime visiblement. Soudain, elle cite un nom, et Hùrin sort de son état de spectateur mou, devenant plus vif, attentif. Elle ne se rend même pas compte d'avoir ris, et certainement d'être plongé au plus profond de ses souvenirs, ravivés, tant bien qu'elle cite un nom à son insu. Tinàlith. Elle éclate de rire et Hùrin sourit légèrement. Le rire cristallin de la rouquine était presque communicatif et il ne pu s'empêcher de dévoiler ses dents blanches, contrastant avec sa barbe brune. Puis elle sembla décrire la bataille qui eut lieu avant sa perte de mémoire, du moins, se fut l'hypothèse que se fit Hùrin. Elle semblait alors troublée et s'approcha de lui, telle une enfant. Il prit sa main comme pour la rassurer, demeurant assis. Et, la fixant, il continua, persévérant dans sa lutte pour la mémoire:


    - Qui est Tinàlith, Gwendael ?
    dit-il doucement, presque en murmurant.

    Seul les oiseaux qui chantaient dehors brisaient le silence qui pesait désormais sur les épaules de l'Adan. Il ne poserait que cette question, puis ils partiraient. Ce soir ou demain, il ne savait pas. Sa seule certitude était que les réponses qu'ils cherchaient étaient ailleurs. A l'Ouest.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5903-errances-memoires-
GwendaelNombre de messages : 268
Age : 1788
Date d'inscription : 03/10/2011

Feuille de personnage
Race: Elfique
Possessions: Des armes, un acoutrement plutôt militaire et une broche en forme d'étoile !
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Gwendael
Amnésique

MessageSujet: Re: La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre]   La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre] EmptyMar 14 Mai 2013 - 22:36
Main dans la main, Gwendael regardait Hùrin sans comprendre : qui est Tinàlith ? Cela, elle n'en avait aucune idée, ce nom ne lui disait pour ainsi dire strictement rien. Tinàlith... L'Elfe pencha sa tête de côté et fronça les sourcils, montrant ainsi qu'elle ne saisissait pas où voulait en venir l'Humain. Baissant la tête, elle posa les yeux sur sa main prise dans celle de Hùrin, la fit pivoter avec agilité et entrecroisa ses doigts avec le siens avant d'élever doucement sa prise. Elle se demandait bien ce qu'ils pourraient bien faire maintenant. Un nom, juste un nom dont elle se demandait d'où il pouvait bien provenir. Hùrin venait de lui demander qui était cette personne, mais elle n'était pas en mesure d'y répondre.

"Que faisons-nous, maintenant ?

La réponse se trouvait ailleurs que dans les livres, ou du moins n'était pas inscrite sur les pages de la cité d'Imladris. Alors qu'était-elle venue faire là ? Seule une personne extérieure semblait pouvoir lui répondre, malheureusement ! quoi qu'il en soit, Gwendael finit par s'en retourner aux registres et s'évertua avec plus ou moins de mal à les ranger avant de quitter la salle avec celui qui l'aidait tant.
A la demande de la jeune Elfe, ils passèrent par les jardins où ils purent se poser sans problème, regardant les cascades d'eau dans le soir qui s'annonçait. Gwendael s'allongea au bout de quelques instants sur l'herbe verte et ferma les yeux.

-Veuillez me pardonner cette question, Hùrin, mais comment cela se fait-il que vous connaissez tant les Elfes ? Avez-vous de la famille ? Qu'est-ce que ça fait ?"

L'Elfe rouvrit ses yeux clairs et regarda intensément son ami ; cette question de la famille ne lui avait pas effleuré l'esprit auparavant, du moins elle ne s'en souvenait pas. Elle se demandait bien ce que cela faisait d'avoir de la famille, si on ressentait quelque chose de particulier, si on pouvait la choisir...


La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre] Elferoussesign1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4769-gwendael-elfe-amne
HùrinNombre de messages : 324
Age : 23
Date d'inscription : 03/05/2011

Feuille de personnage
Race: Homme
Possessions: Le Heaume de la Maison d'Hador et son âme meurtrie qui guide ses pas vers la Lumière.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Hùrin
Guerrier de l'ancien peuple des Edains

MessageSujet: Re: La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre]   La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre] EmptyVen 14 Juin 2013 - 21:20
Elle ne semblait pas comprendre. Tinalith, n'avait été pour elle qu'une figure connue et rassurante le temps d'un éclair de lucidité, et avait désormais sombrée dans les méandres de sa mémoire. Véritable mare de ténèbre, elle semblait reprendre avec jalousie tout ce qu'elle laissait rejaillir, gardant jalousement le moindre souvenir. Néanmoins, Hùrin ne pouvait nier le fait qu'ils progressaient. Ce n'était plus le néant, il y avait quelque chose à la clé de cette quête. Il était certains qu'il était possible qu'elle recouvre la mémoire désormais, que ces efforts n'étaient pas vains. Peut-être n'était-il pas l'enquêteur le plus doué, et il aurait surement besoin de faire appel à d'autres êtres sages et savants, comme il l'avait fait avec Elrond, mais il était persuadé qu'ils n'avaient plus rien à faire ici. Les réponses à leurs questions étaient ailleurs. 


- Nous devons partir. Nous n'avons rien à chercher et n'espérons rien trouver ici. Ces lieux sont magnifiques mais me désolent. Il n'y a rien pour nous. Enfin, pour toi, dit-il en souriant. Nous devons partir en arrière, sur tes traces. Tu m'as dit que ton premier souvenir est en Rohan. Nous irons donc en Rohan. Cela me semble la meilleure piste que nous avons... 

Après avoir fait de sommaires rangements dans les archives, ils quittèrent enfin la salle poussièreuse pour regagner la douce chaleur du soleil et les jardins agréables d'Imladris que Gwendael voulait visiter. Ils s'y arrêtèrent quelques instants, prenant le temps d'apprécier la fraicheur de l'air auprès des cascades de ce paradis caché, tandisque le jour déclinait doucement. Gwendael s'allongea tandis que l'Adan observait en silence le paysage, posant son heaume sur ses genoux. La voix de l'elfe s'éleva alors, brisant le léger silence qui s'était installé. Une question s'échappa des lèvres de la rousse tandis que le guerrier posait son regard sur elle. 


Un goût rance envahis la bouche d'Hùrin alors qu'il allait répondre. Humidifiant ses lèvres, il avala sa salive tout en analysant ce vieux goût d'amertume. Il y avait tant à dire, tant de choses dans son esprit. Il n'était qu'un homme, mais un homme avec l'existence d'un elfe sur les épaules. Il se rappelait alors que sa condition, exceptionnelle, n'avait certainement rien d'enviable. Trop de haines, de rancunes et de plaies entravaient son esprit, qui était las. Son corps était celui d'autrefois, vif, mais il était détérioré, hôte d'une âme tourmentée. Il portait encore en lui les marques des tortures que lui avait infligé Morgoth, et chaque chose le ramenant à son passé lui était soit douloureux, soit emprunt d'une nostalgie si grande qu'elle pouvait se muer en mélancolie d'un moment à l'autre. Il devait lui aussi avancer. S'il était capable d'aider les autres, pourquoi ne pourrait-il pas lui-même travailler sur soit, et panser ces plaies ? Il était plus facile de soigner un autre que soit-même. Mais cette question était innocente et naïve, il ne s'en offusquait pas et devait y répondre. Il rassembla ses esprits, et ses souvenirs, pour composer sa phrase, démêlant les plis de son esprit.
 

- Voilà bien longtemps que je vis, Gwendael. Disons que toute ma vie a été mêlée à celle des elfes, jusqu'à nos jours. Il y a bien longtemps, hommes et elfes étaient bien plus proches qu'aujourd'hui. Nos deux peuples étaient liés, étroitement. Amis. Mon peuple, les Edain, qui sont en quelque sorte les ancêtres, les pères des seigneurs d'aujourd'hui, servaient les elfes. Non pas parce que nous étions vos vassaux, mais parce que nous étions amis. Nous étions jeunes, et vous êtiez déjà sages. Vous nous enseigniez, et nous prenions part à vos combats contre le Mal. Moi même, je suis certainement l'un des parents de certains des hommes qui peuplent encore Arda, sans le savoir. Enfin, c'est peut-être peu probable... Mes enfants...,
il soupira, détournant son regard quelques instants. Aujourd'hui, je ne suis plus grand chose. Un vagabond, un messager. Un bon bretteur parmi d'autres. Certains me reconnaissent, avoua-t-il à mi-voix, songeant à ce nain qui connaissait Hador. Mais ils sont rares. Mon royaume est perdu, lointain, submergé par les forces du Mal. Je n'ai plus mon peuple pour me battre, pour surmonter ces épreuves. Je n'ai plus de familles, ni aucun repères...
Il se ressaisit alors, voyant qu'il divaguait bien trop.

- Oh, nous parlions des elfes, je crois ! J'ai beaucoup combattu pour eux. Je suis tombé pour eux. Ils m'ont élevés en partis, car je vécus en Gondolin durant un temps... Enfin, mon histoire est bien longue et ennuyante, je pense. 


Il se redressa, remettant son heaume et se raclant la gorge, visiblement ému. 


- Nous devrions aller nous reposer Gwendael. Nous partirons à l'aube.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5903-errances-memoires-
GwendaelNombre de messages : 268
Age : 1788
Date d'inscription : 03/10/2011

Feuille de personnage
Race: Elfique
Possessions: Des armes, un acoutrement plutôt militaire et une broche en forme d'étoile !
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Gwendael
Amnésique

MessageSujet: Re: La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre]   La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre] EmptyMar 16 Juil 2013 - 0:11
La rousse écouta le récit du guerrier, apprenant autant sur la famille que possible, même si les informations n'étaient pour elle pas très claires. Elle fornça les sourcils lorsque l'Humain parla de lui comme un simple vagabond, bretteur comme tant d'autres, sans famille ni royaume pour lequel se battre. Sans rien connaître du monde qui l'entourait, elle comprenait pourtant que cette impression sur lui-même était fausse, qu'elle pensait autrement de lui. Alors elle se leva, sans se demander pourquoi, comme si cela relevait de l'instinctif et se mis à hauteur de son protecteur, ses yeux regardant en toute franchise ceux de Hùrin. Sa douce main vint avec une délicatesse propre aux Elfes se poser sur la joue de son ami et, sans même penser les mots avant de les prononcer, quelque phrase se laisse sortir de sa bouche.

"Vous n'êtes pas qu'un simple bretteur, Hùrin. Il y a quelque chose en vous, de fort. Une aide aussi. Ce royaume pour lequel vous ne pouvez vous battre... Ne peut-il pas être ailleurs, en vous ?

Ses propres propos étonnèrent la jeune Elfe qui n'avait fait que laisser son coeur parler au nom de sa pensée. En même temps, elle ne pouvait considérer son protecteur comme tant de ceux qu'elle avait pu rencontrer jusqu'alors. Il se ressaisit quelque peut, se relevant tout en parlant d'un proche voyage pour le Royan, pays où elle a été retrouvée. Arriveraient-ils à retrouver sa trace ? Des images lui reviendraient-elles ? Elle ne pouvait savoir...

Alors que Hùrin terminait de parler, se relevant, l'Elfe eut une idée si simple à son esprit qu'elle se demandait pourquoi elle n'y avait pas pensé plus tôt. La discussion qu'ils venaient d'avoir, certainement. En tout, cette idée pourrait régler pas mal de choses, surtout un point qu'il avait abordé.

-Dites-moi, Hùrin... Peut-on choisir sa famille ? Parce que si vous vous n'avez plus de famille, que moi je n'en ai pas non plus... alors peut-être puis-je être votre nouvelle famille ? Et vous la mienne !"

Un grand sourire se dessina sur les lèvres de Gwendael, qui n'imaginait pas à quel point il n'était pas si aisé d'adopter une nouvelle famille ni même ce que sa proposition pourrait laisser entendre. Innocente, elle ne comprenait pas encore tout à fait le concept de mariage ou d'adoption...


La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre] Elferoussesign1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4769-gwendael-elfe-amne
HùrinNombre de messages : 324
Age : 23
Date d'inscription : 03/05/2011

Feuille de personnage
Race: Homme
Possessions: Le Heaume de la Maison d'Hador et son âme meurtrie qui guide ses pas vers la Lumière.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Hùrin
Guerrier de l'ancien peuple des Edains

MessageSujet: Re: La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre]   La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre] EmptySam 4 Jan 2014 - 12:55
Hùrin préférait demeurer vague sur sa famille. S'il évoquait certains moments de son passé sans difficultés, parler des êtres qu'il avait chéris et qui avaient disparus pour la majorité, à la suite d'événements bouleversants pour le guerrier. Il n'était sans doute pas encore prêt, ses blessures n'étaient pas encore totalement pansées, et de toutes celles qu'il avait connu, c'était de loin les maux de l'esprit qui le tourmentaient le plus. Les plaies faites par l'acier, les flèches ou les poings n'étaient rien comparés à celles de l'esprit. Gwendael se leva soudainement et s'approcha d'Hùrin qui la regardait, étonné, ne sachant pas que dire. Elle posa délicatement sa main sur la joue de l'Adan et ancra son regard dans ses yeux, si bien qu'Hùrin ne pu dire un mot et demeurait bouche bée. Les paroles de Gwendael eurent l'effet d'un baume sur son coeur et il sourit doucement, fermant les yeux quelques secondes, savourant la chaleur des paroles de l'elfe. Elle retrouvait sans aucun doute ses facultés, peu à peu. Elle était sans doute une femme d'une grande douceur. Il ne répondit pas - que dire ? - mais hochait lentement la tête. Cela lui donnerait à réfléchir ce soir, avant de s'endormir.

Maintenant qu'ils étaient debout et qu'Hùrin parlait déjà de leur futur départ pour la terre des dresseurs de chevaux, à l'Est, Gwendael parla une dernière fois, et Hùrin ne pu que sourire de sa proposition, d'une innocence touchante. Il était vrai que Gwendael était le dernier être avec qui il partageait une affection naissante et un lien étroit. C'était pour ainsi dire une de ses rares compagnies amicales depuis son retour en Arda, lui qui avait échappé des Cavernes de Mandos grâce à la bénédiction d'Ulmo. Il avait rencontré maints personnes, sages et chaleureuses, de Cirdan à Zarielle, sa première protégée, et à la compagnie de nains qu'il avait accompagné à Targar, en passant par les elfes de Fondcombe qu'il retrouvait aujourd'hui. Mais Gwendael était la seule à véritablement partager son errance et qui cherchait à comprendre son fardeau. Certainement car ils se ressemblaient, et tous deux cherchaient des repères dans un monde qu'ils ne reconnaissaient plus, tous deux à leur manière. Il souriait donc toutes dents dévoilées avant de répondre :


- Sans aucun doute, Gwendael, vous êtes ma dernière famille. Il est des familles de sang, et bien nous serons une famille de coeur !

Après avoir dit cela, il la regarda avec tendresse et ne pu s'empêcher de l'étreindre quelques secondes, enroulant ses bras musclés autour des épaules de l'elfe, qu'il appelait jeune elfe parfois à tord, mais il n'y avait pas de doutes, sa beauté juvénile cachait une sagesse vieille de plusieurs siècles, qui ne demandaient qu'à resurgir. Après l'avoir relâché, il lui proposa de regagner leurs appartements et de se préparer pour un départ qui arriverait bien assez tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5903-errances-memoires-
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre]   La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La musique dans la peau
» Je t'ai dans la peau... Ou pas. || Nina
» Volage dans la réserve [libre, trop sérieux s'abstenir ^^]
» Imagine-toi dans un bateau sur une rivière... [LIBRE]
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: La mémoire dans la peau [Gwendael; Libre] N448 :: Les archives :: RPs des Royaumes Elfiques :: Archives de l'Eregion-