Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le danseur de motsNombre de messages : 409
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2006

Feuille de personnage
Race: Poussière d'humain
Possessions: Vos souvenirs de lui
Statut:
Le danseur de mots
Barde Rohirrim

MessageSujet: L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK]   L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK] EmptySam 16 Mar 2013 - 20:17
Egard sortait de la taverne plutôt satisfait. La patronne lui avait donné un pourcentage bien supérieur à ce qu’il lui était dû ordinairement. Sa largesse s’expliquait tant il avait par ses chants contribué à augmenter le flux de breuvage consommé. Rien n’est gratuit même à Fondcombe. Il s’assurait en tout cas de quoi boucler son année auprès de celui qui le logeait depuis son installation au cœur du monde elfique.
Une envie de dormir lui chatouillait les yeux, elle faisait face à ce qu’il lui restait d’énergie après un spectacle si réussi. Ce n’est pas tous les jours qu’on voit des elfes se laisser aller à chanter. Encore moins quand c’est un homme du Rohan qui mène la danse. Mais, aux yeux de beaucoup, il était chez lui ici. Et puis, le métier fait l’homme.

La grue
Genoux pliés,
Se mue
En fiancée.


Il eut d’un coup des pensées peu recommandables. Il faut bien dire que des animaux aussi majestueux, forts et caractériels au sens noble du mot, on n’en voit pas tous les jours. Quand ils sont chevauchés par de tels guerriers, un homme du Rohan ne peut que succomber à une élévation de l’esprit. En lui, le guerrier restait à jamais imagé par le fantôme de Louve, son aimée pour toujours.
Cela lui donna l’étrange idée de retravailler ce vieux chant elfe honorant les morts et leur noble combat. Sur le chemin du retour vers son chez lui, une fois quelques caresses faites aux destriers qui avaient été laissés sur la place, à son avis par mégarde, le danseur de mots fredonna l’air mélancolique des êtres conscients de leur finitude.

hahren na melana sahlin
emma ir abelas
souver'inan isala hamin
vhenan him dor'felas
in uthenera na revas
vir sulahn'nehn
vir dirthera
vir samahl la numin
vir lath sa'vunin
vir sulahn'nehn
vir dirthera
vir samahl la numin
vir lath sa'vunin.


« Nous aimons un jour de plus »… Egard n’était pas d’accord avec cet aphorisme. Tout au plus aurait-il accepté « Nous vivons un jour de plus ». Mais il préférait respecter les volontés de l’auteur à la trahison d’une modification des paroles. Après tout, il était aussi interprète. Parfois, il faut savoir se glisser dans le gant d’un autre.
Il ne parvenait pas à se détacher du souvenir immédiat qu’il avait de la crinière de l’un des chevaux. Une bête magnifique, calme et puissante. C’était plus fort que lui, il se retourna afin de la contempler de nouveau. C’est alors qu’il la vit.


Une fleur vénéneuse inspire le "barde sylvain" dans sa quête
L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK] Edelwe12
l'homme garde en lui ce qui le pousse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2347-le-danseur-de-mots
EwalannNombre de messages : 110
Age : 115
Date d'inscription : 13/05/2010

Feuille de personnage
Race: Elfe
Possessions: 150
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Ewalann
Guerrière de Lothlorien

MessageSujet: Re: L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK]   L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK] EmptyDim 17 Mar 2013 - 13:01
Passé. Cette histoire se passe six mois avant la rencontre de Poldi aux Chutes du Rauros. Ce n'est pas un souvenir, juste l'histoire telle qu'elle s'est déroulée en toute simplicité. Un simple retour en arrière dans la vie d'une jeune elfe aux cheveux de nuit.

Ewalann était arrivée a Fondcombe la veille, suite a un message de sa mère qu'elle avait trouvé dans leur petite maison de Lorien, qui savait qu'elle devait bientôt passer. Débarquant assez tard le soir, la jeune elfe s'était contentée de trouver une auberge encore ouverte pour y passer la nuit.
Le soleil du lendemain matin l'avait trouvé déjà prête a partir a la recherche de sa famille; exceptionnellement, elle avait troquée son armure de cuir contre une simple tunique bleue nuit, un pantalon noir; elle avait tout de même gardé ses bottes de voyage en cuir souple. Une épaisse ceinture, de la même matière que ses bottes, soulignait sa taille fine, et une dague a la poignée usagée était glissée dedans. Deux autres étaient glissées, comme d'habitude, dans chacune de ses bottes. Le tout formé un ensemble assez étonnant, bien que plutôt joli, mais elle n'avait que faire des regards surpris de ceux de son espèce. Rejetant une mèche de cheveux encore humide de son bain matinal d'un geste distrait, elle avait récupéré Vlad, son étalon tout propre et reposé, pour traverser la ville jusqu'à des amis de la famille. Le cheval, habitué a sortir tous les jours pour de longues heures de voyage, n'aurait pas supporté de rester enfermé dans l'écurie de l'auberge toute une journée. Arrivée a destination, Ewalann l'avait attaché sur la grande place, bien qu'elle fut certaine qu'il n'allait bougé d'un pouce.

Ses parents n'étaient pas ici, lui avait apprit la maitresse de maison. La vénérable elfe avait reçu leur visite il y avait une semaine a peine, mais ils étaient repartis deux jours plus tard, pour une destination inconnue. Cependant, avait elle ajoutée, la jeune femme était la bienvenue aussi longtemps qu'elle le désirerait. Ewalann avait décliné l'offre de rester avec politesse, elle était pressée de retrouver guérisseuse de sa mère pour qui elle avait des herbes médicinales, avant que celles ci ne deviennent inutilisables a être transportées ainsi a dos de cheval. La guerriere avait donc prit congé.

Elle ressortit de la maison d'habitation assez contrariée, maudissant sa mère et son inconstance. Comme si elle n'avait pas put l'attendre quelques jours de plus. Vu le nombre d'auberges, elle aurait très bien put rester sans déranger ses amis. Maintenant, quand a savoir où elle était partie, cela restait une tres bonne question.
Perdue dans ses pensées, Ewalann se dirigea machinalement vers sa monture, un sourire fleurissant sur ses lèvres lorsque Vlad se frotta contre elle, quémandant caresses et... pommes.

-Eh! pas maintenant mon beau, lui murmura l'elfe en lui caressa le chanfrein.

Elle releva la tête, jetant un coup d'œil autour d'elle, et croisa le regard sombre d'un etrange personnage qui les observait un peu plus loin. Qui était il donc? elle ne l'avait jamais vu, et semblant assez... inhabituel.
Bah, cela n'avait pas d'importance, décida t elle en détachant ses yeux d'émeraude de l'homme si surprenant. Elle reporta donc son attention sur son ami a quatre pattes.


Construis ta vie et choisis ton destin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4165-ewalann
Le danseur de motsNombre de messages : 409
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2006

Feuille de personnage
Race: Poussière d'humain
Possessions: Vos souvenirs de lui
Statut:
Le danseur de mots
Barde Rohirrim

MessageSujet: Re: L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK]   L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK] EmptyLun 25 Mar 2013 - 11:25
Si le tableau qu’il avait sous les yeux frisait l’équilibre, tant les deux êtres vivants paraissaient en symbiose, la tenue de la cavalière s’avérait singulière. Pas d’armure, une arme dérisoire. Egard se doutait que la dame avait revêtu des habits de ville, ce qui voulait dire qu’elle en avait les moyens. Ou qu’elle comptait rester un certain temps. Peut-être aussi habitait-elle Fondcombe mais jamais le danseur de mots ne l’avait croisée auparavant. Ni son cheval. Il l’aurait remarqué car on n’oublie un si bel animal.

Le crin de l’équidé…

Le tableau inspirait des flashs au danseur. Il savait reconnaître en lui l’embryon d’une idée, le moment de la création d’un scénario possible. Egard tenait là un sujet. Mais plus encore. S’en rendait-il compte ? Quelle part de lui envisageait raisonnablement de rester observateur de la scène ? Entre un quadrupède et son maître, l’esclave est souvent celui qui comble le désir de l’autre, devenu un ordre par la force de la relation. Le cheval avait obtenu avec grande facilité la caresse sollicitée.

La main de l’enchaîné…

Oui, les mots venaient aisément. Mais il aurait pu en rester là. Pourquoi s’avançait-il alors ? Mû par une force qu’il est pragmatique de nommer le hasard, il s’approchait d’eux. Certains détails apparurent, naturellement. A commencer par les cheveux impeccables de l’elfe.

La main de l’enchainée
dans le crin
de l’équidé.
Entretiens.


Décidément, les choses fleurissaient d’elles-mêmes, comme s’il n’avait rien eu à faire. Il en tenait un. Mais n’avait pas encore accès à la couleur de ses yeux. Assurément, la dame savait s’habiller avec goût mais était-ce autre chose qu’une vertu elfe ? Encore plus près, les plis du vêtement se dévoilèrent. Comme autant de reflets voulus par le couturier. Alors Egard regretta de n’avoir pas soigné autant qu’il l’aurait pu ses cheveux. Il passerait pour l’un de ces mendiants qui reçoivent deux piécettes contre un chant mal appris. Terrible instant où l’on croise, après le spectacle, le regard d’un public incrédule. La lumière vous arrange, pas la sortie de scène.

- c’est une bête magnifique que vous avez là….

Il avait osé le contact. Après tout, elle saurait bien comprendre de quoi il était question. On ne possède pas un si bel animal sans en avoir conscience, que l’on soit du Rohan ou d’ici. Il lui faisait face désormais, avec pour seul rideau les séparant l’objet les unissant. Un cheval ressent… un cheval absorbe alentour… un cheval illustre le climat. Et il était calme, statufié…


Une fleur vénéneuse inspire le "barde sylvain" dans sa quête
L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK] Edelwe12
l'homme garde en lui ce qui le pousse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2347-le-danseur-de-mots
EwalannNombre de messages : 110
Age : 115
Date d'inscription : 13/05/2010

Feuille de personnage
Race: Elfe
Possessions: 150
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Ewalann
Guerrière de Lothlorien

MessageSujet: Re: L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK]   L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK] EmptyMar 2 Avr 2013 - 18:14
Vlad se laissa flatter avec plaisir, calme; pourtant, Ewalann savait qu'in ne voulait rien d'autre que partir au grand galop parcourir les plaines ou cheminer a travers bois.

-Ne t'inquiètes pas, on ne reste pas, lui murmura t elle en passant les doigts dans les crins propres (pour une fois) de l'animal.

Défaisant les rênes enroulées autour de la barrière de bois, elle jeta un coup d'œil a la selle, s'apprêtant a entrainer l'étalon derrière elle. Il lui fallait maintenant retourner a l'auberge, où elle pourrait enfin récupérer sa bonne vieille armure de cuir et toutes ses armes. Il lui tardait de repartir, l'ambiance de la ville n'était décidément pas faite pour elle.
Elle n'eut pas le temps de faire quoi que ce soit que l'étrange personnage qu'elle avait vu auparavant s'approcha.

- c’est une bête magnifique que vous avez là….

Il avait, trouva t elle, une voix assez douce. Pourtant elle fut surprise de le voir arriver ainsi, il semblait pourtant assez solitaire et timide. Mais après tout, ne jamais se fier aux apparences.

-Il s'appelle Vlad, répondit elle après un instant de silence.

Dans sa voix était dissimulée la profonde affection qui la liait a l'étalon, et que seule une oreille attentive pouvait déceler.-

-Venez, nous saurons vite s'il vous apprécie ou pas. Mais je vous préviens, il a un fichu caractere, ajouta la brune jeune femme avec amusement.

Vlad observait la scène, les oreille pointées vers l'avant, sans aucun doute parfaitement conscient d'être le sujet principal de la conversation des deux bipèdes a ses cotés.


Construis ta vie et choisis ton destin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4165-ewalann
Le danseur de motsNombre de messages : 409
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2006

Feuille de personnage
Race: Poussière d'humain
Possessions: Vos souvenirs de lui
Statut:
Le danseur de mots
Barde Rohirrim

MessageSujet: Re: L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK]   L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK] EmptyLun 8 Avr 2013 - 11:19
L’elfe troublait Egard, au sens où elle ne correspondait pas tout à fait au stéréotype qu’il s’en faisait. Il n’arrivait pas à déterminer plus avant le détail qui clochait en elle, tout au plus s’étonnait-il de la voir si prompte à exposer les défauts de sa monture.

Chevelure

allures


La fatigue était la plus forte désormais, comme si d’un coup la nuit passée à illuminer autrui se changeait en vide de l’énergie vitale. Il ne se voyait pas déambuler dans Fondcombe pour un cheval. Parfois, il vaudrait mieux garder ses distances se dit-il. Mais Egard n’avait jamais su refuser, et tant pis si la suite allait le transformer inexorablement en fantôme.
Des idées lui trottaient dans la tête mais l’inspiration s’était envolée. Il n’est pas facile de capturer les mots. Parfois, ils se posent sur la fleur, laissant le temps de les entrevoir, parfois ils volent au-dessus de vous, occupé à surnager. Les attraper reviendrait à choisir la noyade.

Chevelure
à l’affut
Allures
de refus.


Des idées, des idées. Mais pas de ligne directrice. Pas de propos. Il fallait en trouver une sous peine de verser dans la punition sociale.

- Il n’a pas l’air d’aimer ces lieux, les grands espaces sont souvent préférables…

C’est étrange, parfois vous énoncez des évidences applicables à divers titres. Comme si d’un coup, la ville lui était, à lui aussi, pénible.

Chevelure
au vent.
Allure…


Non, décidément, ce n’était pas possible. Créer, dans certaines conditions, relevait de l’enfer.

- Vous connaissez Fangorn ?

L’audace de l’aveu, elle ne le percevrait pas. Mais pour Egard, parler de sa forêt si intimement rattachée à la chair, c’était presque une mise à nu. L’intérêt des mots, c’est qu’ils n’ont aucun poids en eux-mêmes.

Chevelure
au vent.
Allure
du fanant.


L’idée lui plaisait mais un détail devait être corrigé.

Chevelure
au vent.
Allure
se fanant.


On y était presque.

- ...au fait, je m’appelle Egard Cairn...

Chevelure
au vent.
L’allure
se fanant.


Le duo l’inspirait, il reprenait vie mais en avait trop dit. D’après lui en tout cas.


Une fleur vénéneuse inspire le "barde sylvain" dans sa quête
L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK] Edelwe12
l'homme garde en lui ce qui le pousse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2347-le-danseur-de-mots
EwalannNombre de messages : 110
Age : 115
Date d'inscription : 13/05/2010

Feuille de personnage
Race: Elfe
Possessions: 150
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Ewalann
Guerrière de Lothlorien

MessageSujet: Re: L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK]   L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK] EmptyDim 21 Avr 2013 - 15:55
L'inconnu avait l'air un peu ailleurs... Pourquoi Ewalann avait elle l'impression que son interlocuteur était dans deux mondes a la fois?
Il ne semblait pas non plus etre le genre d'hommes a parler facilement, et son étrange coiffure lui donnait l'air plus ermite et asocial qu'autre chose. Et pourtant.. il ne paraissait pas vouloir s'en aller. La curiosité de l'elfe se manifesta, cherchant une reponse a ces evenements.

- Il n’a pas l’air d’aimer ces lieux, les grands espaces sont souvent préférables…

Elle eut un très mince sourire, qui étira a peine ses lèvres, sans atteindre ses yeux.

-Il n'est pas fait pour être enfermé. C'est un être libre, répondit elle distraitement.

Bien sûr qu'il n'était pas fait pour être enfermé. Tout comme elle, il aimait la nature et les longues excursions, la nature sauvage et les bois fleuris.
Etait possible d'enfermé une elfe? Un étalon presque sauvage? Aucune chaine ne pourrait retenir les deux ensembles.. La ville n'était pas leur domaine, et tous les deux ne pourraient qu'etre heureux de la quitter.

- Vous connaissez Fangorn ?

La foret magique. Un lieu fascinant et envoutant, fuit par beaucoup. Un des rares lieux où l'on ne croisait âme qui vive. Ewalann appréciait ses lieux, Vlad également.
Elle n'eut pas le temps de répondre. Quelques étoiles s'étaient allumées dans ses yeux tandis qu'elle songeait au calme de Fangorn et a l'envoutement qu'elle provoquait chez elle, et elle n'avait pas repondu tout de suite.
L'inconnu reprit la parole avant elle.

- ...au fait, je m’appelle Egard Cairn...

Visiblement, elle s'était trompée. Il n'était pas si timide. Si la jeune femme avait l'habitude de se faire interpeller par des hommes, jamais de cette façon. C'était vraiment étrange..

-Ewalann Del'Helyane.. Enchantée.

Son sourire s'élargit a peine, incertain. Où voulait il en venir?
Ne sachant qu'ajouter, elle laissa le silence s'installer.
Un souffle de vent souleva une de ses mèches noires, qui se fondit la robe sombre de l'étalon.


Construis ta vie et choisis ton destin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4165-ewalann
Le danseur de motsNombre de messages : 409
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2006

Feuille de personnage
Race: Poussière d'humain
Possessions: Vos souvenirs de lui
Statut:
Le danseur de mots
Barde Rohirrim

MessageSujet: Re: L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK]   L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK] EmptyLun 6 Mai 2013 - 22:25
Sa jeunesse avait été une alternance d’attente et de chevauchées. Egard n’en avait pas le gabarit mais il aurait pu être un cavalier du Rohan. Les chevaux n’avaient pas de secret pour le fils du tueur de Worgs. Parfois, il rêvait encore d’une autre destinée pour lui. Mais les mots l’avaient ancré dans une vie. Louve en avait été le sommet. Par deux fois elle lui en avait révélé le sens.
De ces années, il restait une immense lumière, un deuxième soleil. Le silence est souvent la meilleure des réponses. On évite de dire une ânerie. On se regarde, on cherche. Ou plutôt non, on n’attend rien de spécial.

Les silences,
un pichet
sans anses.
Ricochets.


- Vous avez déjà bavardé avec un Ent ?

La question n’avait pas le moindre sens. Le pauvre homme s’enferrait dans la rêverie. Il dormait déjà mais ne s’en rendait pas encore compte. Le danseur de mots avait trop travaillé.
De ses instants d’avant sommeil, il retenait une réminiscence, la joie de repenser à son vieil ami l’ent soucieux de poésie équilibrée. Il ne serait pas stupide d’y retourner. Lui aurait vieilli mais pas l’Ent. Ou si peu.

- Pardonnez-moi Mademoiselle, je suis exténué.

C’était vrai. Egard jamais ne feignait un état qui n’était pas le sien. En tout cas pas en dehors de la scène. Mais pourquoi donc les choses sont-elles à ce point contrariantes ? A chaque fois qu’il croisait ici-bas une personne de qualité, il sortait de situations l’ayant mis en transe. C’était injuste, pour autant qu’il ait encore la capacité à percevoir correctement les faits.
A cet instant, l’homme s’effondra, incapable de plus d’énergie vitale. Vlad, sans doute à l’affut de tout ce qui trainait dans les alentours immédiats de son naseau, se mit à inspecter Egard avec précision. Certains cheveux s’en trouvaient soulevés, au rythme imprimé par la respiration de l’animal. Il eut même le réflexe de mordiller le danseur de mots, qui restait insensible à l’espièglerie involontaire de l’animal. Désormais, Egard rêvait, mélangeant sans vergogne les Ents, les chevelures interminables de guerriers aux visages flous, les champignons et la mousse de Fangorn.
Au petit matin, dans les rues de la ville la plus raffinée du monde, un petit insecte subissait une inspection en règle par un magnifique destrier, au comportement doux et noble. Une elfe tenait les rênes.


Une fleur vénéneuse inspire le "barde sylvain" dans sa quête
L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK] Edelwe12
l'homme garde en lui ce qui le pousse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2347-le-danseur-de-mots
EwalannNombre de messages : 110
Age : 115
Date d'inscription : 13/05/2010

Feuille de personnage
Race: Elfe
Possessions: 150
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Ewalann
Guerrière de Lothlorien

MessageSujet: Re: L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK]   L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK] EmptyVen 7 Juin 2013 - 20:25
Un Ent? Ewalann regarda l'inconnu d'un œil impassible, mais elle se sentait perplexe et curieuse. Les Ents ne se montraient pas beaucoup, encore moins ne parlaient. Elle en avait vu un, une fois. Elle se souvenait de ce moment magique que la chance lui avait offert, un jour de mauvais temps. Mais converser avec...

-Hélas non, je n'ai jamais eu ce privilège.

Elle n'approfondit pas la réponse, l'étranger s'excusant pour sa question incongrue, la mettant sur le compte de la fatigue. Il était vrai qu'il n'avait l'air en pleine forme. Mieux valait pour lui qu'il rentre tranquillement se reposer. D'ailleurs, l'elfe avait d'aitres choses a faire, elle aussi. Empoignant les rênes de Vlad, elle lui caressa brièvement le chanfrein avant de relever brutalement la tête en sentant un mouvement d'air; juste a temps pour voir l'étranger s'effondrer. Elle sursauta et voulu avancer, avant de se rappeler que son imposant destrier lui bouchait le passage. L'étalon, lui, ne se laissa pas perturber, et se contenta d'aller paisiblement renifler l'inconscient. D'un claquement de langue sévère, elle le rappela a l'ordre avant de s'approcher de lui. La rue était déserte, mais peut être pas pour longtemps. Avec un froncement de sourcil, elle se pencha précautionneusement pour lui soulever la tête.
Elle ne pouvait pas le laisser la. Se relevant, elle attrapa la gourde pendue a sa selle et humidifia délicatement le visage de l'inconnu. Soucieuse, elle souleva tant bien que mal l'humain, perdu dans un autre monde, et l'installa tant bien que mal sur Vlad. Mieux valait qu'elle se dépêche avant qu'on ne croit a un kidnapping. D'un mot, elle mit sa monture au pas, se dirigeant vers l'auberge où elle avait passé la nuit. Pourrait-on l'aider?

Arrivée a destination, elle interpella la tenancière pour l'aider a monter l'étranger dans une chambre, lui assurant qu'elle payerait le séjour. Elle ne pouvait pas se permettre de trainer trop longtemps. Hésitante, elle prit la décision d'attendre jusqu'en début d'après midi avant de quitter les lieux. Elle espérait qu'il se réveillerait avant.
En attendant, elle s'installa sur le petit bureau de la chambre en bois et étudia sa carte, qu'elle avait dû récupérer de ses sacoches. Par où l'emmènerait la suite de son voyage? Pensive, elle étudia longtemps les différentes routes avant de décider qu'elle verrait bien.
La chambre possédait une petite fenêtre, d'où le soleil filtrait pour illuminer les murs blancs. La jeune femme s'y appuya pour bouquiner, récupérant un livre auprès de l'aubergiste. Des contes. C'était mieux que rien. De temps en temps, elle vérifiait que le dormeur allait bien.
Finalement, rassurée (ce ne devait être que de la fatigue), elle se plongea tout a fait dans sa lecture, assise sur le rebord de la fenêtre qu'elle avait ouverte, la lumière dorée du jour jouant dans sa chevelure de nuit.


Construis ta vie et choisis ton destin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4165-ewalann
Le danseur de motsNombre de messages : 409
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2006

Feuille de personnage
Race: Poussière d'humain
Possessions: Vos souvenirs de lui
Statut:
Le danseur de mots
Barde Rohirrim

MessageSujet: Re: L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK]   L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK] EmptyMar 11 Juin 2013 - 18:14
Un brasier enflammait lichens et branches flirtant avec le sol. L’odeur envahissait les poumons du barde, la sensation d’étouffement n’était pas loin. Egard aurait voulu crier mais une force inconnue l‘en empêchait. Et il demeurait immobile, comme paralysé par la crainte. Des paires d’yeux semblaient émerger par instants, comme si des êtres de feu voulaient s’emparer de lui. La douleur frisait toujours plus l’insupportable. Et quelque chose n’allait pas. Au milieu de cette horreur, les longs cheveux soyeux, si fins, de Louve. Mais il ne voyait pas son visage. Masquée, elle lui souriait, il le savait. La guérisseuse jouait alentour, se fichant de tout sauf des flammèches augmentant l’incendie.

Un brasier…

Cheveux embrasés,
rires lointains,
visage éteint,
comme étranger.


L’horreur absolue, odeur d’écureuils calcinés, rien d’autre que le bruit du feu. Toute vie avait disparu d’un coup. Il ne pouvait que se réveiller, moindre mal. Dans les bandes de lumière, une forme, Louve.
Les yeux brulent encore du sommeil, il ne voit pas bien. La fée s’en va, la fée revient. Comme un espoir à chaque marée. Et puis, une pudeur le retient au moment de lui parler. Saura-t-elle encore l’appeler par son prénom ? Louve… Egard et Louve…. Il prend son temps pour émerger… Brulure au bout des cils. Egard grommelle.
Un détail ne correspond pas. Les arrondis composent un ensemble anormal. Et les couleurs ne s’harmonisent pas comme elles devraient. Le danseur ouvre les yeux, du moins s’y essaye-t-il. Quand enfin deux pointes transpercent la crinière, le doute s’évapore.

Visage étranger,
Rire éteint.


Il n’est pas dans les habitudes du barde de se compromettre ainsi avec une dame. Encore plus une elfe. La situation devient embarrassante car il n’a pas le moindre souvenir.

- Je suis désolé Mademoiselle, j’ai trop dormi.

A ce qu’il voit, ses yeux renferment l’intensité d’un dragon en sommeil. Il en faudrait peu pour que le vrai feu se déclare. Brûlé comme un vulgaire sorcier, quelle fin pathétique pour un Cairn. Mais alors il se rend compte qu’il l’extirpe de sa lecture. L’abomination est totale.

- Vous lisiez quoi ?

Il est lui-même affligé par tant de banalité. Pour un peu, elle commanderait de l’hydromel et des gâteaux secs. Egard a honte de lui qui ne sait ni se tenir ni tenir conversation.
« Pourvu qu’elle parle, juste un peu, pense-t-il, j’aurai alors une chance de sortir du grotesque… ».

Il s’inquiète de sa tenue, par chance il n’est pas nu…oublie la tignasse qui le domine. Sans le coup de peigne quotidien, c’est un buisson repoussant qui le recouvre.


Une fleur vénéneuse inspire le "barde sylvain" dans sa quête
L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK] Edelwe12
l'homme garde en lui ce qui le pousse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2347-le-danseur-de-mots
EwalannNombre de messages : 110
Age : 115
Date d'inscription : 13/05/2010

Feuille de personnage
Race: Elfe
Possessions: 150
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Ewalann
Guerrière de Lothlorien

MessageSujet: Re: L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK]   L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK] EmptyMer 10 Juil 2013 - 14:20
La guerrière en avait profité pour se changer. Elle avait récupéré avec plaisir son armure de cuir noir et argent et sa belle épée, qu'elle avait toutefois posé contre le chambranle de la porte. Sa petite promenade en ville étant finie, elle pouvait réendosser sa seconde peau: sa tenue de combat. Son arc et son carquois étaient accroché a la selle de Vlad, qu'elle était descendue voir quelques minutes, le temps de vérifier que tout allait bien pour lui. Apres quoi elle était revenue ici s'occuper de l'étranger, et avait reprit sa lecture.

Il s'était réveillé. En l'entendant s'agiter, Ewalann s'était approchée, sourcils froncés, son livre a la main. Posant une main fraiche sur son front, elle se détendit en s'apercevant qu'il n'avait pas de fièvre. Pensive, elle dévisagea quelques instants cet étrange humain que le destin avait mit sur sa route. Ses cheveux verts étaient en bataille, et son visage semblait tourmenté par quelques  songes inconnu de la jeune femme. Il n'avait besoin que de sommeil. Par mesure de précaution, l'elfe plaça sur son front un tissu frais, qu'elle avait prit soin de mouiller auparavant, avant de le retirer quand l'étranger se calma un petit peu. Elle ne pouvait rien faire de plus. Elle s'apprêtait a s'éloigner pour se replonger dans la lecture quand il ouvrit les yeux, grommelant.
Ewalann recula de quelques pas, le laissant émerger.

-Je suis désolé Mademoiselle, j’ai trop dormi.

Trop? La jeune femme n'aurait pas dit cela. Il devait manquer a cet homme un certain nombre d'heures de sommeil, sans quoi il ne se serait sans doute pas effondré ainsi.

- Vous lisiez quoi ?

Le pauvre Edgard semblait on ne peut pus embarrassé. La guerrière pour sa part, bien que légèrement sur ses gardes, n'était pas dans le même état d'esprit. A dire vrai, elle songeait plutôt a son départ et au voyage qui l'attendait. Mais elle ne pouvait pas laisser cet humain tout seul. Bien que son instinct maternel ne soit pas franchement développé, la jeune femme avait l'impression d'avoir récupéré la garde d'un enfant malade dont elle était a présent responsable. D'ailleurs pour commencer, elle lui devait quelques explications quand a sa présence ici.

-Si je peux vous rassurer, vous n'avez dormi que quelques heures, midi est passé depuis peu. Vous êtes a la taverne du Chat qui Dort. On vous y a emmener après que vous vous soyez effondré. je crois que vous aviez grand besoin de repos.

Elle hésita quelques instants, puis s'assit sur une chais qu'elle ramena pres du lit, a côté du convalescent qui, d'ailleurs, avait encore quelques cernes sus les yeux. Un léger rouge lui monta aux joues quand elle répondit, un brin gênée:

-Il s'agit de contes pour enfants. Une serveuse ne devrait pas tarder a passer, jouta t elle rapidement en changeant de sujets. Sans doute avez vous faim. Je peux lui demander de ramener quelque chose si vous le souhaitez.

Elle le dévisagea avec curiosité, se demandant ce qu'un homme comme lui, car c'était visiblement un ermite, faisait ici.


Construis ta vie et choisis ton destin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4165-ewalann
Le danseur de motsNombre de messages : 409
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2006

Feuille de personnage
Race: Poussière d'humain
Possessions: Vos souvenirs de lui
Statut:
Le danseur de mots
Barde Rohirrim

MessageSujet: Re: L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK]   L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK] EmptyJeu 25 Juil 2013 - 22:50
Les questions sur sa réalité d’homme, il savait les décrypter dans le regard d’autrui depuis longtemps. Quand on est comédien, il préférait le terme à celui d’acteur, on se doit de rentrer en vibration avec son public. Il faut le comprendre, lire entre les silences disait le chef des crocus en son temps.

La rosée
de la nuit,
fruit
perlé


Les idées venaient d’elles-mêmes avec grande facilité. Egard avait toujours aimé les contes. Combien avait-il eu raison de traverser la place en direction de l’elfe. Elle semblait avoir des circonvolutions tortueuses, une femme difficile. Peu importait, aller à l’essentiel dans les rapports humains est parfois une qualité. Enfin… tout dépend du contexte.
Il fit venir une serveuse en réponse aux inquiétudes de la guerrière, commanda un repas qu’il prit soin de proposer à l’elfe.

Sapin dans le miel

Une énergie transpirait d'elle, ce qui à vrai dire n’avait rien de surprenant. Mais l’idée de la voir lire des contes pour enfants avait quelque chose d’incongru. Egard en connaissait des centaines, les spectacles pour enfants étaient une excellente façon d’attirer les adultes. Longtemps cantonné par les crocus dans ce genre d’activités, il en avait gardé un souvenir indélébile. Mais il ne fallait pas montrer sa science, et qui sait, s’il tombait sur le seul ouvrage inconnu de ses yeux, il passerait pour le dernier des imbéciles. Egard n’était pas fou à ce point.

- Je vous remercie d’avoir pris soin de ma fatigue. Ce n’est pas mon genre d’être le fardeau d’autrui, Ewalann Del'Helyane.

Egard n’avait jamais eu de difficulté à retenir un texte, s’il se limitait à deux mots, même à demi-mort il y serait parvenu. La nommer naturellement put lui paraître surprenant. Il ne le sut pas, occupé à scruter par la fenêtre le spectacle de la rue en ébullition, il ne vit pas son visage à cet instant, pas d’indice, et pour cause.
D’étranges pensées le traversèrent.

Suc essentiel.

Pourquoi pas, après tout. Mais il ne ferait rien le premier. Le danseur de mots, trop souvent, avait croisé des boules d’émotions. Les prendre revient à faire exploser le soleil entre ses doigts. Mieux valait ne rien vivre que de tenter l’irraisonné.

- Combien de worgs avez-vous déjà réduit en tas de viande ?

Pour l’enfant du tueur de worgs, l’affaire était une question dépassant la statistique. Il ne se rendit pas compte de l’improbable transition. Surtout, ses pensées n’avaient en cet instant rien de sanglant. Il ne savait pas comment poursuivre. L’instinct avait parlé pour lui, l’avant crocus, les temps primordiaux…
En outre, la formulation avait quelque chose de grotesque. Pouvait-elle seulement savoir qu’avant d’intégrer la compagnie de saltimbanques la plus réputée dans le pays, il avait suivi son père sur les routes mortelles d’un chasseur de worgs ? Egard voulait l’impressionner, sans vraiment s’en rendre compte.

Sapin dans le miel,
suc essentiel.
Combat pour la vie
Reste à savoir si.


Une fleur vénéneuse inspire le "barde sylvain" dans sa quête
L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK] Edelwe12
l'homme garde en lui ce qui le pousse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2347-le-danseur-de-mots
EwalannNombre de messages : 110
Age : 115
Date d'inscription : 13/05/2010

Feuille de personnage
Race: Elfe
Possessions: 150
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Ewalann
Guerrière de Lothlorien

MessageSujet: Re: L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK]   L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK] EmptyMer 31 Juil 2013 - 20:18
- Je vous remercie d’avoir pris soin de ma fatigue. Ce n’est pas mon genre d’être le fardeau d’autrui, Ewalann Del'Helyane.

Le jeune femme, pour toute réponse, lança a l'étranger un regard impassible. Après tout, ce qu'elle pensait de cela ne le regardait pas vraiment. Elle allait pouvoir partir d'ici, c'était ce qui comptait. Le reste n'avait pas énormément d'importance. Quand on avait une vie aussi longue que la sienne, quelques heures de plus ou de moins ne signifiait pas grand chose.
Elle regarda l'humain manger, elle même ayant refusé le repas poliment poliment proposé, puis se leva et s'appuya contre la fenêtre, le regard vers l’extérieur. Elle allait pouvoir prendre congé. Mais tandis qu'elle cherchait une façon de le saluer aimablement (les adieux, ce n'était vraiment pas son fort), Edgard la devanca et lui posa une question pour le moins inattendue:

- Combien de worgs avez-vous déjà réduit en tas de viande ?

Elle pivota sur elle même, dans un de ces mouvements si rapides et gracieux que possèdent les elfes, et braqua ses yeux verts sur lui.
Voila bien longtemps qu'elle n'avait pas fait de chasse a l'orc ou au warg. Cette époque ne lui manquait pas, pas vraiment. Mais ce changement, dont elle ne s'était pas vraiment aperçu, lui faisait maintenant comprendre que cette décision qu'elle avait un jour prise, celle de venger son frère et de détruire les orcs, ne régissait plus sa vie. Oh, elle les détestait toujours autant. Mais cette promesse qu'elle s'était un jour faite a elle même, elle ne l'avait pas tenu.
La jeune femme s'était perdue elle même. Au moins sa rencontre avec le danseur de mot lui avait elle permit de comprendre pourquoi, depuis quelques temps, elle ressentait un certain ennuie a tout ce qu'elle faisait.
Chassant ses pensées, elle se decida finalement a repondre a la question:

-Et bien, en tas de viande, pas tellement, en jolis cadavres tout propres, beaucoup trop pour que je le sache moi même.

Elle prononça la phrase le plus sérieusement du monde, démenti par l’éclat d'amusement qui pétillait dans ses yeux.

-Et vous? Vous ne semblez pas être un guerrier..


En effet, elle n'avait pas remarqué la callosité qui marquait les mains des guerriers. Et puis un guerrier au cheveux vert ne serait pas très discret, si ce n'est en foret.

En même temps, elle l'examina rapidement: il reprenait des forces, tout allait pour le mieux.


Construis ta vie et choisis ton destin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4165-ewalann
Le danseur de motsNombre de messages : 409
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2006

Feuille de personnage
Race: Poussière d'humain
Possessions: Vos souvenirs de lui
Statut:
Le danseur de mots
Barde Rohirrim

MessageSujet: Re: L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK]   L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK] EmptyJeu 22 Aoû 2013 - 23:23
Il eut d’un coup l’envie de tout dire de lui. Il ne savait pas pourquoi mais il lui faisait confiance. On ne peut pas traiter si bien un animal comme elle traitait son cheval et être une mauvaise personne.

- Je suis ce que beaucoup appellent un voleur. Je sais chanter, raconter. J’ai des talents pour endormir les âmes. Il m’est possible de tirer des êtres une palette d’émotions que vous n’imaginez pas. Ne me demandez pas d’où cela vient. Car je n’en sais rien.


Essence des êtres…

- Vous êtes belle comme une nuit arrosée par la lune. Mais si je vous le dis avec tout ce que mon âme éprouve pour vous, vous n’y croirez pas. Savez-vous pourquoi ? Je serai en deçà de mes talents de conteur. Je vous décevrai. Il m’est plus facile de vous parler de votre monde que du mien. Parce qu’il vous est proche et parce qu’il est direct. Tuer ou être tué. J’ai vécu cette douloureuse alternative. Mon père tuait. Mes amis les crocus savaient aussi se défendre. Moi je n’ai jamais su. Enfin, je n’y prenais pas le plaisir suffisant pour choisir cette trace. J’ai fait la mienne dans les champs de blé ensemencés de mots.

Etre, avoir.

- J’ai aimé, un mirage puis…

Il ferma les yeux.

- J’ai aimé une femme dont la voix aurait pu être celle d’une banshee. Elle avait les yeux perçants, ses formes parfaites cachaient une âme plus douce qu’il n’y parait en ces cas-là. Elle est partie, je ne sais pourquoi.

Laminoir

- Etre un guerrier ne se limite pas à votre métier. Je me bats pour donner un sens à mon existence. En ce sens, oui, je suis un guerrier.

Il lui prit la main. Elle était douce. Pas du genre à se meurtrir sur les gardes d’épée.

- J’aurais aimé être moins maladroit. Voulez-vous de moi ?

Parfois, il ne faut rien dire. Parfois, il le faut. Le danseur de mots s’était mis à nu. C’était pour le moins inattendu. Et très fâcheux aurait sans doute pensé son grand-père.

Essence des êtres…
Etre, avoir.
Laminoir


Non…

Essence des êtres…
Avoir et être.
Laminoir.


- Je suis incompréhensible, j’en ai conscience vous savez…

Lentement, il s’était approché d’elle. Leurs lèvres se frôlaient presque. Il n’était pas très sûr de finir la journée en vie, après tout, certains elfes sont très soucieux de leur bulle intime. Y pénétrer revient à jouer sa vie aux dés.


Une fleur vénéneuse inspire le "barde sylvain" dans sa quête
L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK] Edelwe12
l'homme garde en lui ce qui le pousse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2347-le-danseur-de-mots
EwalannNombre de messages : 110
Age : 115
Date d'inscription : 13/05/2010

Feuille de personnage
Race: Elfe
Possessions: 150
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Ewalann
Guerrière de Lothlorien

MessageSujet: Re: L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK]   L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK] EmptyMar 3 Sep 2013 - 14:07
Pourquoi rien n'allait il jamais comme prévu ? De toute évidence, Edgard n'était totalement éveillé.
Il s'était levé sans problème, peut-être ne l'avait-il pas remarqué lui même, aussi avait-il récupéré. Mais il semblait perdu dans ses rêveries, peut-être Ewalann ressemblait à cette femme qu'il avait aimé ? Quoi qu'il en soit, il était allé trop loin. Écartant la tête, l'elfe laissa le soleil éblouir momentanément l'homme en face d'elle.
Peut-être lui remettrait-il les idées en place ; le passage sur la défense des crocus avait été particulièrement étrange. Non pas que cela ai choqué ou perturbé la guerrière ; son côté elfe trouvait normal et poétique d'être si proche de la Nature. Mais d'en parler ainsi... c'était vraiment étrange. Alors oui, il était incompréhensible.

Libérant sa main de l'emprise de celle du barde, la jeune femme en profita pour s'éloigner avec un froncement de sourcils désapprobateur, ses yeux verts prenant un éclat plus dur que l'émeraude, sa main droite gantée reposant calmement sur la poignée de sa dague. Mieux valait faire preuve de prudence, bien qu'elle sache pertinemment que 1) il ne tenterai pas de l'agresser et 2) elle était capable de se défendre à mains nues suffisamment bien pour qu'il soit a terre au bout d'une poignée de millièmes de secondes. Quoi qu'il en soit, mieux valait pour elle qu'elle s'éloigne le plus rapidement. Un geste de plus et elle lui tranchait les deux mains.
Tournant les talons, elle s'éloigna sans lui accorder le moindre regard ou la plus petite parole ; elle franchit la porte à longues enjambées traduisant sa nervosité, traversa la salle principale de l'auberge sans se soucier des yeux étonnés des clients, et claqua la porte principale derrière elle. Il était temps qu'elle parte.

Ouvrant la porte des écuries, elle fit signe au garçon qui s'en occupait de s'approcher, lui tendit quelques pièces et l'envoya payer la tenancière, lui laissant au passage un petit pourboire.
Vlad la regardait en piaffant, heureux de pouvoir partir. Ewalann s'approcha de lui en soupirant et enfouie son visage dans l'encolure si douce de l'équidé. Elle espérait malgré tout ne pas avoir blessé l'humain.
Le pire, songea-t-elle, était que la situation avait été horriblement tentante ; voilà bien longtemps qu'elle n'avait pas fréquenté un homme et, aussi impassible puisse-t-elle paraître, elle n'en restait pas moins un être vivant. Les elfes n'avaient pas pour habitude de changer de compagnons, mais la guerrière avait passé bien plus de temps en compagnie des hommes que des siens. Aussi son mode de penser à ce propos était il bien plus libre et ouvert que la majorité de ceux des oreilles pointues.

Elle alla chercher les affaires de sa monture, commença à la brosser et se rendit compte alors qu'elle oublié son épée dans la chambre. Elle jura, soupira, finit de bichonner son étalon puis s'assit tranquillement dans la paille à côté de lui, attendant le retour du jeune garçon ; ce n'était pas très agréable pour lui de courir partout ainsi, mais Ewalann n'avait aucune envie de faire demi-tour.


Construis ta vie et choisis ton destin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4165-ewalann
Le danseur de motsNombre de messages : 409
Age : 53
Date d'inscription : 26/12/2006

Feuille de personnage
Race: Poussière d'humain
Possessions: Vos souvenirs de lui
Statut:
Le danseur de mots
Barde Rohirrim

MessageSujet: Re: L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK]   L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK] EmptyJeu 12 Sep 2013 - 17:05
Le danseur de mots ne pouvait la laisser partir en ayant une telle impression. Mais elle était jeune. Et le plus sage des deux s’était révélé maladroit. La distorsion existe en permanence dans la tête d’un artiste. Il se comporte sur scène comme s’il se mettait à nu devant sa promise. Et parfois il est en privé ce qu’il devrait garder pour son public. Sans l’avoir fait exprès, il avait choqué. Et s'en voulait avec un certain fatalisme. Il aimait les gens mais cela se révèle par moments insuffisant. Dans ce monde en guerre, sa fonction n’existait pas. Personne n’aurait eu besoin de lui sur un champ de bataille. A peine était-il question pour lui de ramasser les morceaux d’autres âmes brisées. Enfin comprenait-il que Louve avait soigné avec lui une blessure indicible. Mais la jeune Ewalann, toute elfe qu’elle fut, n’avait rien de cela. Et c’était tant mieux. Encore forte de sa jeunesse, encore solide parce que trop peu confrontée à la mort, elle ne pouvait en l’état entendre le message.


Nous chantons, nous nous réjouissons.
Nous racontons l'histoire.
Nous rions, nous pleurons
Nous aimons un jour de plus.

Peut-être aurait-il dû chanter en elfique. Ou juste se taire. Les élans du cœur sont parfois insondables. Pour tout dire, la fuite d’Ewalann plaidait en sa faveur. Elle avait montré une gêne, un petit quelque chose qui vous éloigne du guerrier sans âme. C’était une femme, avec un cœur et la retenue des gens intelligents. Il eut été si simple de le couper en deux. Egard le savait. Comme il savait pouvoir lui faire confiance. Alors qu’avait-il espéré ? Rien, à l’évidence. Peut-être était-il gêné par sa présence dans la même chambre que lui. Et avait pris ce moyen pour l’en chasser en douceur.

Nous vivons, un jour de plus.




Egard aurait aimé mais il savait que la chose n’avait pas de sens. Ou alors c’était risquer le dévoiement. Les artistes sont des êtres insupportables. Il faut être un ent pour leur accorder du crédit. Le temps creuse les vallées comme les rides. Mais ces dernières sont peu fertiles.

Les cheveux tombent,
feuilles mortes.
Vallées et combes
ferment les portes.


C’était moins bon tout d’un coup. Sans muse, il est plus ardu de composer. Ainsi va la vie d’Egard Cairn. Dernier de la troupe des Crocus. Chanteur, compositeur, interprète de vos envies cachées. Il vit pour vos émotions, à travers elles aussi. Petit barde insignifiant. Car son royaume est le brouillard, aux frontières délimitées par vos humeurs.


Une fleur vénéneuse inspire le "barde sylvain" dans sa quête
L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK] Edelwe12
l'homme garde en lui ce qui le pousse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2347-le-danseur-de-mots
EwalannNombre de messages : 110
Age : 115
Date d'inscription : 13/05/2010

Feuille de personnage
Race: Elfe
Possessions: 150
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Ewalann
Guerrière de Lothlorien

MessageSujet: Re: L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK]   L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK] EmptyLun 30 Sep 2013 - 20:04
Le garçon était revenu, était reparti, était revenu... Le pauvre s'était trainé la belle épée de la guerrière jusqu'à l'écurie.  Le temps qu'il finisse ses voyage, Ewalann aurait largement eut le temps de seller sa monture et de la desseller une bonne vingtaine de fois. Ce que les humains pouvaient être lents, parfois... Elle avait patiemment nettoyé le cuir de sa selle et, une fois son arme de nouveau entre ses mains, elle avait remercié l'enfant en lui laissant un pourboire et avait quitté les lieux, soupirant de bonheur à l'idée de se détacher de cette foule. Enfin, les plaines et les forêts, le chant des oiseaux pour toute compagnie! L'incident avec Egard avait été fort regrettable, mais après tout les hommes ne savaient pas se maitriser, c'était sans surprise aucune. Bah, elle en avait vu d'autres dans sa longue vie d'elfe. Ce n'allait certainement pas être un étranger, aussi étrange qui soit, qui allait la perturber longtemps.

Elle passa la grande porte avec un sourire heureux, et sitôt sorti de la ville, mit Vlad au trot. Un elfe dans un ville... parfois la jeune femme se demandait se demandait ce que pouvait bien avoir les siens dans la tête. Les elfes étaient fait pour vivre en harmonie avec la nature, et la nature est changeant. Les nuages ne voyageaient-ils pas? Formaient-ils un palais? Non. Les êtres sylvains devraient bien en faire autant... Libres.

Voilà à quoi songeait la demoiselle en quittant Fondcombe et ses alentours sans un regard en arrière, le regard et les pensées tournées vers le ciel pâle qui l'accueillait bien volontiers sous sa voûte.

TERMINE


Construis ta vie et choisis ton destin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4165-ewalann
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK]   L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le combat des Alphas [Privé] [Lexy vs Blackmist]
» RP flashback en 1623
» Propriété privée ? Foutaises ! [PV Llyod]
» (SDA) Gondor 500 points
» Le combat de la plage (PV:Gryf(RP:Privé))

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: L'arche d'Egard [privé Ewalann/Egard][FLASHBACK] N448 :: Les archives :: RPs des Royaumes Elfiques :: Archives de l'Eregion-