Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 Azûul Li, corsaire d'Umbar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Azûul LiNombre de messages : 324
Age : 26
Date d'inscription : 05/03/2012

Feuille de personnage
Race:
Possessions: Aucune.
Statut:
Azûul Li
Impératrice du Harad

MessageSujet: Azûul Li, corsaire d'Umbar   Azûul Li, corsaire d'Umbar EmptyMer 30 Oct 2013 - 10:57
En Jeu:

Nom :
Ahäz
Prénom : Azûul Li
Surnom : La Pierre ou la Corsaire Rouge
Âge : 33 ans
Race : Humaine
Taille : 1m68
Poids : 60 kg

Emploi : Capitaine des Corsaires d'Umbar, assassine
Pays natal : Harad
Pays actuel : Empire de l'Ouistrenesse

Description physique :

Si vous rencontrez cette personne dans une ruelle, vous ne la quitterez pas des yeux, et cela tient au fait que ses longs cheveux sont de couleur rouge sang, sans doute une coloration issue de quelques plantes.
Comme une grande partie des haradrime, sa peau est mâte, ce qui donne un certain charme à son jeune visage. Mais ce qui parait repoussant chez elle, c'est qu'elle ne sourit jamais. De plus, elle a l'habitude de fixer le sol de ses yeux d'une noirceur de néant. Mais quand elle vous fixe dans les yeux, elle vous poignarde du regard, si bien que les gens évitent de la regarder.
Au dessus de son oeil droit, on peut voir que son sourcil est coupé par une cicatrice descendant relativement bas en direction de son oeil, c'est le souvenir du coup infligé par le capitaine gondorien Barahir lorsqu'elle se fit capturer dans le blocus fait contre les pirates.
Ses cheveux doivent bien être la seule chose dont elle prend soin car ses vêtements sont bien souvent déchirés, tâchés par le sel de la mer, déchirés par le travail. De même que ses mains dont les ongles sont bien souvent encrassés.

Description mentale :

Azûul Li n'est pas du tout sociable, elle ne se mêle aux gens que lorsqu'elle y trouve son intérêt et elle ne le cache pas d'ailleurs. Elle ne parle jamais d'elle et ne tient absolument pas à être considérée comme une femme, même si au fond elle se sent comme tel, et lorsque Barahir l'eut frappé au visage, elle avait été étonnée du fait qu'un capitaine l'eut si rapidement traité avec violence mais cela s'est vite transformé en sentiment de fierté. En effet, Azûul Li a le sens de l'honneur et même plus, elle est en quête d'honneur, d'une réputation, mais pas n'importe laquelle. Elle cherche à se faire respecter par le pouvoir. Elle n'a pas de limites pour arriver à ses fins et son ambition la pousse à être impitoyable. Marque de son enfance difficile, Azûul Li semble n'avoir aucun sentiment, on aurait l'impression que sa vie lui importe guère tout autant que la mort, qu'elle ne ressent rien, notamment la peur.

Historique :

Azûul Li est née dans un quartier des moins fréquentables des havres d'Umbar, le même que celui d'Ashrâan. Bien que sous l'empire de Tulkor les choses allaient bien pour le Harad, il y avait des quartiers laissés à l'abandon et ce même dans la capitale, où rien de bon ne s'y passait. Et il était bien connu que les enfants qui y naissaient mourraient bien trop jeunes et ceux qui grandissaient partaient dans de mauvaises directions.
La corsaire rouge avait encore plus de malchance car à l'âge de cinq ans ses parents se firent tuer par leur voisin pour le peu d'argent qu'ils avaient. A peine un an plus tard, c'était la fin de l'Empire de Tulkor et la famine s'installa, la pauvreté s'étendit, les lois disparurent, tout honneur disparu.
Azûul Li se soumit à un "homme d'affaires", qui était de ceux qui employait les enfants pour les mettre sur les trottoirs à des fins de mendicité et plus vieux à la prostitution.
Cependant, dans un contexte où tout de bon semblait disparaitre et le peu d'argent que l'on possédait était le peu de temps de plus qui s'ajoutait à la survie, Azûul Li n'en voulait pas à son chef, elle n'en voulait d'ailleurs à personne, car elle avait toujours vécu comme cela. C'était un enfant passif, elle ne souriait jamais tout comme elle ne pleurait jamais, elle ne jouait même pas, elle n'aimait d'ailleurs pas les autres enfants.
Au sein de sa compagnie, on lui apprit à voler, des choses de plus en plus grandes son âge augmentant.
A l'âge de treize ans, alors qu'elle avait atteint sa puberté, vint le temps où une fille charmante devait dépasser le stade de la mendicité. Son chef l'avait prévenu et il semblait qu'Azûul Li ne s'en préoccupait guère. Elle se vit d'ailleurs confier une chambre au rez-de-chaussée dans un bâtiment miteux pour l'occasion, le premier logement qu'elle avait pour elle, cela lui convenait. Mais lorsque vint le jour où elle devait exercer, alors elle ne dormit pas de la veille, se rendant compte de ce qu'elle était, que finalement elle ne s'était jamais considéré comme une fille et ne voulait pas le devenir. Toute la journée durant elle y pensa. Et à l'occasion de ce qui devait être son premier soir, elle attendit des heures durant dans sa chambre, assise sur son lit, le temps qu'on ne lui amène son client, et elle avait peur, tremblant comme une feuille. On lui amena un homme d'une trentaine d'année barbu, à l'allure repoussante et violente. Mais elle n'osa guère le regarder dans les yeux et ne dit rien, tout comme son client d'ailleurs qui s'était approché d'elle. Alors que ce dernier commença à la saisir par l'épaule, Azûul Li se crispa et d'un coup, elle le frappa de toutes ses forces au ventre en s'écriant : "Non !". Elle pris immédiatement la fuite par la fenêtre, et courut de toutes ses forces dans les ruelles des Hâvres d'Umbar en direction du port. Elle avait tout quitté et s'était mis en danger à présent, car il ne fallait pas qu'on l'a retrouve. Arrivé au port, elle demandait à chaque marin présent de l'emmener avec lui, qu'elle se mettait à son service à vie et qu'elle n'avait besoin que d'être nourrie. Tour à tour, chaque matelot riait en voyant cet enfant paniqué et inconscient des conditions requises pour être marin.
C'est arrivé à un navire des plus petits, et des moins accueillants qu'un capitaine trapu et barbu la regarda et dit : "Montes si tu veux, mais si tu t'avères inutile, je te couperais les vivres et tu mangeras la pourriture qui colle au bois des cales". Azûul Li avait accepté sa proposition et le soir même ils partirent, n'embarquant ni filet, ni marchandise. Il y avait à bord une vingtaine de matelots qui ignoraient totalement la présence de la fille, eux non plus ne souriaient pas. Il ne lui fallu pas plus d'un jour pour comprendre qu'elle se trouvait avec des corsaires qui étaient en quête d'un navire abordable, à leur taille. C'est comme ça que la petite adolescente commença son activité de piraterie. Les premières semaines elle ne comprenait pas les instructions et suivait toujours les autres matelots et mettait toute sa force dans le travail, si bien que le capitaine ne lui coupa jamais les vivres finalement. Et au fil du temps, elle était devenue la plus sérieuse dans le travail et pris à coeur cette fonction. Ce qui l'aidait c'est qu'elle n'avait ni famille ni amis, et à ses seize ans, elle avait gagné la place de second auprès du capitaine qui ne la voyait plus comme une adolescente, ni comme une femme d'ailleurs.
L'équipage s'agrandissait et on acheta un navire bien plus grand. Azûul Li commença même à gagner une réputation chez les autres Corsaires et il semblait qu'elle s'était fait oublié aux Hâvres d'Umbar car elle pouvait marcher dans les rues sans avoir peur, d'ailleurs elle ne ressentit jamais cette crainte qu'elle avait eut lors de cette soirée à sa chambre.
Le capitaine d'une cinquantaine d'années mourut d'une gangrène en quelques jours suite à un accident bénin sur le navire et c'est Azûul Li qui pris les commandes et elle s'aperçut que les hommes lui obéissaient sans problèmes. Au fil des années, la compagnie s'agrandit encore plus et Azûul Li commença à être vraiment connue parmi les Corsaires d'Umbar. Parallèlement, elle avait développé son activité d'assassine,  elle était mandatée par des personnes pour éliminer d'autres personnes d'affaire, c'est à ce moment-là que ses cheveux prirent la couleur rouge, couleur du sang, couleur qui ne la quitta jamais.
Elle pris le surnom de la "corsaire rouge", mais aussi de "la Pierre", car elle ne révélait aucune émotion ni sentiment.
Sa réputation fut telle qu'elle réussit à fédérer de grandes compagnies pirates sous le nom des "Corsaires d'Umbar" si bien qu'elle dispose d'une flotte importante et d'un grand nombre de matelots mais en cas de besoin elle sais qu'elle pourra compter sur bien plus, demandant à toutes les autres compagnies pirates d'Umbar qui la craignent.
Elle fit la connaissance de Vearec alors que celui-ci lui acheta deux navires pour sa compagnie des Crébains du Rohan. En même temps, elle vint à elle un homme de son quartier, même si elle ne le connaissait guère, du nom d'Ashrâan, un homme réfléchit qui se trouvait être membre du Conseil du Harad. Mais il n'était pas de ces conseillers mous et bien installés confortablement dans leurs sièges inutiles. C'était un homme de terrain car il avait connu la misère. Ashrâan et Azûul Li étaient liés par leurs origines mais également par leur destinée, car ils avaient atterris plus haut que ce qui ne leur devait être permis.
Un jour, Ashrâan fit sa proposition à Azûul Li, d'aller conquérir le trône du Harad en utilisant sa réputation et en joignant toutes les forces qu'elle pouvait pour montrer au peuple sa force d'esprit et sa force physique. Ils préparèrent longuement leur plan ensemle. Puis la Corsaire Rouge partit en direction du Rohan, quérir l'aide de Vearec et ses hommes, le capitaine des Crébains accepta.
En allant rejoindre les Hâvres d'Umbar, alors qu'une grande partie des matelots ainsi qu'Ashrâan attendaient là bas, Vearec et Azûul Li tombèrent entre les filets du Gondor qui fit un blocus, sous la direction du capitaine Barahir. Les pirates tentèrent de cacher leurs intentions mais cela ne réussit pas et c'est à cette occasion que le capitaine du Gondor frappa Azûul Li à l'arcade, la faisant mettre aux fers. Il décida de les emmener captifs sur l'île de Tolfalas pour avoir de plus amples informations quant à leur appartenance et leurs intentions...


Hors-Jeu :

En fait c'est Vearec, j'intervertis les rôles entre Vearec et Azûul Li qui n'était que PNJ jusqu'à présent Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5536-azuul-li-corsaire-
MeinorNombre de messages : 2071
Age : 21
Date d'inscription : 11/07/2011

Feuille de personnage
Race: Homme
Possessions:
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Meinor
Gourou Noonoob / Recrut'Noob

MessageSujet: Re: Azûul Li, corsaire d'Umbar   Azûul Li, corsaire d'Umbar EmptyMer 30 Oct 2013 - 13:29
[ FICHE VALIDÉE ]


Quand j'aurai finis mon rp avec Ewalann on pourra ce faire une petite bataille navale ^^

Enfin bref, amuses-toi bien Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t7416-meinor-adaghan
Azûul LiNombre de messages : 324
Age : 26
Date d'inscription : 05/03/2012

Feuille de personnage
Race:
Possessions: Aucune.
Statut:
Azûul Li
Impératrice du Harad

MessageSujet: Re: Azûul Li, corsaire d'Umbar   Azûul Li, corsaire d'Umbar EmptyMer 30 Oct 2013 - 14:23
Yeaaah ! Merci Wink


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5536-azuul-li-corsaire-
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Azûul Li, corsaire d'Umbar   Azûul Li, corsaire d'Umbar Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Azûul Li, corsaire d'Umbar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Profils Elfes de la forets noirs, et tribus du harad
» Mise en place des tutos
» vaisseau corsaire
» [inscriptions jusqu'au 06/05/11] L'entrée en scène du premier Capitaine Corsaire
» QG du brulé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: Azûul Li, corsaire d'Umbar N448 :: Fiches de Personnages :: Fiches validées-