Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 L'Elfe Noir, Alfirin [Terminé!!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AcharnNombre de messages : 185
Age : 22
Date d'inscription : 21/09/2011

Feuille de personnage
Race: Elfes
Possessions: Aucune.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Acharn
Tûr-Ancalagon ¤ Mornedhel

MessageSujet: L'Elfe Noir, Alfirin [Terminé!!]   L'Elfe Noir, Alfirin [Terminé!!] EmptyVen 8 Nov 2013 - 11:58
En Jeu:
Nom : //
Prénom : Alfirin
Surnom : Mornedhel, L'Elfe Noir. Eglain, L'abandonné. L'Immortel [Alfirin en sindarin] . Gwarth, Le Traître. ùgerth, Le Transgresseur. Dagnir, Le Tueur. Ascar, Le Violent. Acharn, Le Vengeur. Thaur, L’Abominable. Melch, L'Avide. Boda, Le Banni. Amarthan, Le Condamné. Thaw, Le Corrompu. Gosta, Le Craint. Dannen, Le Déchu. Gaer, L'Effroyable. Rhaun, L'Errant. Gwaeda, L’Éteint. Eglenn, L'Exilé. Delw, L'Haineux. Gorgor, L'hanté. Rhîw, L'Hiver. Gortheb, L'Horrible. Arnediad, L'Indomptable. Nîn, La Larme. Tûr-Ancalagon/Orthor-Ancalagon, Maître d'Ancalagon (A voir si le staff est d'avis xD) ùthaes, Le Mal. Ogol, Le Maléfique. Rhach, Le Maudit. Foeg, Le Mauvais. Doll, L'Obscur. Dùath, L'Ombre. Achas, La Peur. Gar, Le Possédé. Agarwaen, Le Sanguinaire. Maur, Le Ténébreux.
Âge : Aussi vieux que les premiers, quel âge ? x) Si y en a pas je pars sur 1.000 Ans Wink
Race : Elfe.
Taille : 1m70
Poids : 45 Kg
Emploi : Général mouahaha, bon ça aussi c'est a voir avec le staff x)
Pays natal : Dans le Lac de Cuiviénen.
Pays actuel : Beleriand.
Description physique : Il est l'emblème, le symbole de la vivacité, de la souplesse, et de l'agilité. Léger, petit, il a acquit une faculté à se déplacer vite, et silencieusement. Il est le souple par excellence, même parmi les siens, elfes. Eru, l'aurait sans doute conçu pour représenter ces qualités mêmes, car il également la plus fine des ossatures d'Arda à en croire les rumeurs... Toute fois, il a une force étonnante pour son gabarit, même si elle ne dépasse pas celle d'un nain, d'un elfe, ou même d'un homme robuste. Sa dernière qualité physique est la maîtrise. Grâce à sa souplesse, il manie de manière excellent l'armement léger.
Sinon, il est reconnaissable à sa longue chevelure blanche, qui descends dans son dos et à ses yeux gris, dépourvu d'humanité. La seule blessure qu'on lui eut infligé sur ses mille ans d'existence, est une entaille au coup, très légère, mais qui témoigne de la faible résistance de son corps à la force. Car ce fut, un simple bout de vers, à légère vitesse, qui lui eu fais ça. Si il est considéré comme intouchable, quand on le touche, on le tue.
Description mentale : Sa vie l'a désolé. Il est né, plus tardivement que les siens disons, à l'intérieur même du Lac de Cuiviénen. Dans ses eaux pures. Mais Oromë était déjà passé et avait emporté les siens. Seul, il a erré, a appris a se nourrir. A survécu, incroyablement, à la terre morte sous les coups de Melkor. Après une longue errance. Son peuple est revenus en TdM, et apparurent d'autres peuples, mais il ne s'est jamais joins a eux. Et puis, il a finis par se laisser contrôler par une force obscur. Il est fort mentalement, un peu fou, donc il n'a peur de rien. Mais il est un excellent stratège. Je n'ajoute pas d'autres de ses défauts, ils sont visibles dans ses surnoms... Cependant, on peu distinguer en lui, une fantôme de son passé, de sa race. La pitié. Il ne laisseras jamais un valeureux combattant, mourir de manière indigne, quitte a désobéir à son maître, et, il n'est pas dans ses habitudes, de laisser des ennemis à l'agonie.
Historique :
Chapitre Premier d'une Histoire:  

"La Vengeance, est incompatible avec la Liberté."

Non.. Arrêtez.. Laissez moi !! Allez vous en !!! Je.. LAISSEZ MOI TRANQUILLE!!! Laissez moi tranquille.. Pitié. Je ne veux pas..
Alfirin rouvrit les yeux, et cracha de sa bouche, le liquide écarlate qui coulait dans ses veines. Celui ci, vint s'écraser sur le sol, froid, remplissant peu a peu la marre qu'il concevait. Partout dans cette pièce, on constatait des traces de sang, plus ou moins humides. La douleur l'avait ramené sur terre. Il sentit, la chaleur de ses poignets, qui chauffaient, se frottant au fer des chaînes qui le retenait prisonnier. Un rescapé d'Angband ? Il aurait aimé en être un. Malheureusement, personne ne viendrait le sauver ici, et il ne pourrait pas s'échapper. C'était couru d'avance, en fait. Il était enchaîné depuis il ne savait combien de temps. Oui, oui quand on est détenu longuement prisonnier, on perd la notion du temps.. Il releva le regard, pour examiner, celui qui lui avait arraché un soupçon de son sang. Un orc.. Ah ça, non, l'en était pas question.. Il était peu être prisonnier, brisé, mais il avait pas perdu son honneur et pis, oh et puis non. Ou cela le mènerait il de toutes façons.. Son honneur n'avait aucun intérêt au point ou il en était. Bien sur, chaque possibilité de vengeance, serait exploitées. Si un a quelconque moment, l'idiot lui tournait le dos, comme là par exemple, il lui tordrait le cou. Se jetant sur l'être puant et crasseux, écoutant le bruit des chaînes qui s'entrechoquaient, l'elfe, d'une poigne forte, saisit l'orc, et le ramena à lui, récupérant du mou. Là, il tourna violemment la tête, laissant la bête gargouiller un horrible bruit, puis s'écraser violemment par terre, non sans avoir laissé entendre, le bruit de sa tête tordue. Il tira, le simple, primitif et rouillé poignard de l'orc et l'attrapa dans sa main droite. Pendant qu’apeurés, les deux autres orcs présents récupérés le cadavre, le jetant du haut de la tour, le donjon, ou étaient tenus en captivité Alfirin. Il ne craignait pas de représailles venant de Morgoth, qui le tenait enfermé. Il savait, que l'Ainu, se moquait complètement de ce qui arrivait a ses orcs, et que, si une fois sous une semaine, un orc était tué par un prisonnier, il n'allait pas faire un drame. Surtout si le prisonnier en question, avait tant de potentiel. Ne prenant pas la peine de voir les orcs s'en aller, il referma les yeux, et se laissa, pendouillant sur ses chaînes.. Il fut alors surpris, de se faire retirer ses chaînes, par deux solides hommes robustes. Il sortit de sa rêverie, pour reprendre un léger espoir, en regardant les deux hommes. Cela, juste avant de voir la couronne de fer, ornait des simarils, sur l'écussons de ses "transporteurs". Des sbires de Morgoth donc bah plus d'espoir. Il se fit traîner, lentement, très lentement, ayant l'impression, que l'on étiré ses entrailles dans tout Angband. Puis fut jeter au sol. Devant qui? Morgoth en personne. Alfirin avait toujours rêvé de ce moment. Le moment, ou il se retrouverait devant celui qui lui avait pris sa vie. Il rêvait de rendre la monnaie de sa pièce au Vala, quitte a y laisser la vie d'ailleurs. Il sentit en lui remonter une vieille colère, une haine qu'il avait gardé enfouie, au fond de lui, pour pas qu'elle ne le détruise, mais là, elle pouvait sortir... Avec un cri de haine, Alfirin se redressa, et couru vers Melkor, nonchalamment assis sur son trône. Cela, juste avant de retomber violemment. Personne n'avait fais de geste. Seule les forces de Alfirin était partie. Alors, il pleura, il pleura la cruauté de Morgoth, qui le mettait devant lui, en sachant que son captif ne pouvait rien faire, il pleura, les siens, qui l'avait abandonnés, quand il était né. Et puis, il pleura sa faiblesse. Il aurait pu surprendre Morgoth, si il avait économisé un peu plus ses forces...
"Et bien, Alfirin, a te voir, on ne croirait pas que les premiers nés sont les plus robustes dis donc.. Je me demande, pourquoi je t'ai gardé si longtemps  captif, tu me sembles plus qu'inutile. Surtout que tu tues régulièrement mes fils les orcs.."
Qu'il ne me fasses pas rire, il s'en moque des orcs, plus encore que de l'herbe qu'il y a dehors. Et puis, ses fils, c'est bon là. Il était pas papa, seul Eru l'était. Puis, même si il voulait l'être, s'était pas en pervertissant des elfes qu'il allait y arriver.
"Tais toi! Tu me dégoûtes, je ne veux même pas entendre ton tissu de mensonges car ta voix est trop horrible pour mes oreilles. Tu m'a volé ma vie, je te hais!"
Cela ne semblait même pas le dérangeait. Au contraire, cela l'amusait, il semblait. Alfirin aurait voulu crier, mais aucun de ses cris n'atteindraient le tyran. Une larme roula sur sa joue. Stoppé par le rire froid de maître des lieux.
"Oui, ce doit être pour ça, ce doit être pour ça que je t'ai gardé." Il se leva, et avança lentement vers l'elfe. Là, il passa sa main, de manière douce, sur la joue d'Alfirin, comme le ferait deux amants qui se le feraient, comme ils se sécheraient leurs larmes. L'elfe vomit. Qu'est ce que cet idiot l’écœurait. "Nourrit toi de cette haine que tu ressens pour moi, crois moi, tu en auras besoin." Sur ce, le Vala claqua des doigts, ordonnant que l'on ramena l'elfe dans la cellule qui lui avait été faite, et c'était repartis... Il se ressenti a nouveau, traîné dans l'immense château, jusqu'à ce qu'il fut jeter dans une cellule. La pièce était petite, humide, mais possédait un confort étonnant, que l'on ne donnerait pas à un prisonnier. Sur le bord était adossé trois armes grotesques, une épée, une lance, et un bouclier. Il y avait aussi une table, avec de une assiette et de la viande. Fallait pas lui demander quelle viande c'était. Et un lit, aux apparences confortables. Alfirin se traîna jusqu'à son confort extrême, attrapant l’assiette, et dévora le tout avant de s’endormir profondément depuis longtemps. Morgoth n'était peu être pas si terrible après tout, peu être voulait il juste le tester. Mais sur ce il s'endormit.. 
Le claquement de fer, le fit sortir d'un doux rêve, ou il courait après un cerf.. Oulah, dur retour à la réalité, en effet, c'était un rêve. Revenant à l'humidité de son antre, et au froid du cachot. Alfirin jeta un œil à l'arrivant. Celui-ci déposa rapidement sur la tablette, une nouvelle assiette de viande, et s'en alla.
"Mange bien, t'en auras besoin vue ce qui t'attends ahah!!"
"Arrête de rire avec ça, le maître a été formel, ils ne doivent rien savoir." 
 Les deux hommes s'éloignèrent, marchant d'un pas ferme, laissant l'elfe à sa reflexion. Mais.. On ne réfléchissait pas bien le ventre vide! Se dépêchant d'engloutir son repas. Alfirin se posa. Qu'est ce qui pouvait bien l'attendre.. S'en souciant peu, il repris sa sieste, il devait rattraper le temps perdus. Ainsi les semaines s'écoulèrent, toujours similaires aux jours précédents. Le prisonnier avait repris des forces, et était vigoureux. Il envisageait de s'échapper, si il en aurait suffisamment. C'est pour cela qu'il s'entraînait vigoureusement, chaque matin, et chaque soir. Sa musculation, se redessinait sur son corps. Ses abdominaux, refaisaient surface, et se durcissait chaque jours. ses biceps grossissaient. Ses muscles, en général, saillaient hors du frêle tissus qui lui servait d’habit.. Bientôt, il serait prêt à l'évasion. Il l'espérait. Or, ce matin là, les choses devraient prendre une tournure, différente ? Il était levé, déjà tôt, ce matin là. Il s'entraînait, a vrai dire.. Et la porte s'ouvrit. 
"Dehors de la, l'elfe. T'es attendu."
Alfirin regarda la bonne dizaine d'Orientaux qui étaient présents, visiblement pour l'escorter. Belle garde, c'était jouable de s'échapper, mais Alfirin ne voulait pas prendre de risque, pas encore. Et puis, il était curieux de savoir ce que lui voulait Melkor. Aussi se laissa t-il guider par les hommes en armes.
"Oublie pas tes armes, sinon tu tiendras pas longtemps et le maître a misé sur toi."
Cette fois, il demeura interdit. cela ne présageait rien de bon, vraiment, non, rien de bon. Les autres ricanaient. Si il aurait besoin des armes, alors, il savait ce qui l'attendait. Au fur et à mesure qu'ils approchaient d'un point de lumière au loin, une clameur se faisait entendre, de plus en plus forte. Résonnant dans la galerie. Soudain, Alfirin comprit, pourquoi, les autres prisonniers, qui passaient devant sa cellule et prenait cette direction, ne revenait jamais. Un frisson remonta rapidement son dos. Mêler à la goutte de sueur qui elle, descendait lentement, cela faisait un curieux mélange. Il débarqua enfin, dans le vaste dôme au tapis de sable. Regardant autour de lui, il remarqua de nombreux orientaux, de nombreux loups garous et vampires. Et puis, les puissants. Melkor et Gorthaur, l'autre, sans doute.. Alfirin ne l'avait jamais vu, mais entendait les rumeurs sur lui. Et a ce qui était dis, il était fort. D'une puissance considérable. Dans le publique, on criait, le public était chaud.. Une trompe sonna, intensifiant les cries des supporter. Le combat devrait commencer, et il serait supporter. La grille d'en face s'ouvra, laissant sortir, un immense loups. Alfirin s'en étonnait. Pourquoi envoyer une telle bête de guerre à la mort ? C'était un mauvais calcul. Puis, il se rendit compte, que la bête était blessé de partout. Ah oui, les rescapés inaptes aux combats, à abattoir ça va de sois. Alfirin détestait Angband et ces méthodes barbares.. La bête se rua sur lui, il n'eut pas le temps de réfléchir. En un saut, rapide, précis, souple, il esquiva la bête qui bondissait sous elle. Et retomba tranquillement sur ses jambes. il s'en surpris lui même. Dans sa cellule, il ne pouvait pas se livrait a telles pratiques telle que le saut, trop étroit, mais il semblait que son corps supportait très bien, et était même très bien apte à cette compétence. N'ayant le temps de plus y réfléchir, l'elfe se retourna vers son adversaire qui se rua sur lui. Et encore une fois, il bondit au dessus de la bête. Le petit manège se répéta ainsi, plusieurs fois de suit, et l'elfe gardait un total contrôle sur la situation. Sautant toujours au dernier moment, il savait que ces parades pousseraient le loup à sauter de plus en plus haut et là.. Il le vit venir. La bête sauta, haut, très haut, trop haut pour que l'elfe puisse la surplombait en hauteur. Mais il n'en avait pas l'intention. Mimant le bond, Alfirin tira son épée et la brandit haut, en hauteur. La lame, ouvrit en deux, la bête qui était au dessus de lui, laissant couler a flots ses entrailles et son sang. L'elfe en était trempé. Elle retomba plus loin, agonisante. Les spectateurs hurlèrent, faisant frapper leurs armes sur le sol, créant un vrombissement assourdissant. On scandait son nom dans la foule, et l'elfe y trouva fierté.. Visiblement, cela faisait longtemps qu'un visiteur n'avait rien gagné. Un deuxième son de cor retentit, laissant rentrer quatre orcs. Et c'était repartis.. De loin, l'elfe lança le javelot qu'il disposait sur le premier, qui s'écroula, une lance au travers la gorge. Quand au second, il para rapidement sa lame et lui trancha la gorge. D'une roulade, il esquiva les deux coups des deux derniers vis a vis. C'était facile. Il para le coups du premier qui revenait à la charge, pis celui du deuxième, et ainsi de suite, reculant un peut, jusqu'à être adosser au paroi. Là, il prit impulsion sur le mur, et rebondit. Derrière ces ennemis, il se retourna d'un coup, laissant son bras ouvert, et coupant en deux ses dernière victimes. Un cri, un hurlement pour être précis, le fit détourner le regard des cadavres. Derrière lui, sept orc, se faisaient du loup encore vivant, un festin, sous le rire des orientaux. Connard de Morgoth, il savait que le Vala le provoquait en faisant cela. Il courut, courut. Et d'un bond, fit tomber quatre orcs en retombant sur eux. Puis, la scène se passa vite, il tua le premier des debout, en le transperçant. Tournant autour de lui, et sur lui même, trancha la main puis le bras puis la tête du second orc. Quand au dernière, il s'était a peine rendu compte de ce qui se passait. Alfirin feinta a droite, et frappa a gauche, dans la hanche. L'orc s'effondra. Et l'épée rouillé de l'elfe transperça la gorge de cette immonde créature. Derrière, lui, deux orcs s'étaient relevés. Les deux autres étant K.O. Il coupa la tête de l'un, et transperça l'autre. Tuant les deux derniers dans leur sommeil. Puis, il abrégea les souffrances de la bête, et partit. Il fut reconduit a sa cellule. Dormit, mangea. Et le rythme repris. Deux fois par semaine, le gladiateur se rendait dans l'arène. Il y prenait des coups, des blessures, dès fois, souvent même, y souffrait. Mais il devint vite connu, et crains, dans le royaume du noir ennemi. On le connaissait sous diverse nom, Dagnir, AscarThaw, Agarwaen, Agarwaen. Ces surnoms pour lui, était glorifiant, car sa personalité changé, et il basculait vers les ténèbres. Mais ailleurs, dans le monde, des noms plus terrible lui était attribué, car ces victoires dans la forteresse, était propagé par Melkor. Ainsi, on l'appelait Mornedhel, Gwarth, Thaur, Boda, Dannen, Gwaeda ou encore Gortheb. L’arène de Morgoth, était basé sur un concept de niveau. Ainsi, il y avait "20 pallier". De plus en plus dur, Alfirin les avait tous passé et la récompense, était liberté ou postes dans l'armée noire. Mais il fallait survivre au dragon, et ce pendant une minute, ce n'était jamais arrivé, d'autant plus que le dragon était Ancalagon le grand... Le stade était vide, trop dangereux, seul Melkor, et quelques fou curieux étaient présents. Battre un Dragon, était impossible. Personne n'y avait réussi, et il n'y avait pas de raison, pour qu'Alfirin fasses exception à la règle. il avait peur, et sentait ce jour venir. Aussi avait il prévu son évasion, pour le moment, ou, on le conduirai à l’arène  Il attendait, alors, que les orientaux, comme chaque fois, viennent le chercher. Mais sa surprise fut grande.
"Bonsoir mon jeune ami. non laissez donc vos armes ici. Nous vous en fournirons des neuves, vous en aurez besoin croyez moi." Cette douce voix, mélodieuse, et terriblement traîtresse, c'était, Morgoth, en personne. "Voyez vous je me suis intéressé de très près à votre parcours et j'ai décidé de vous accompagnez jusqu'à l'arène." Toute la fourberie de Melkor se sentait dans cette phrase. Il conduit l'elfe jusqu'à la salle d'armurie, ou il lui confia équipement fais à son honneur. Une simple tunique noire, légère, plus pratique face à la bête, qu'une lourde armure de fer. Deux dagues aiguisés. Rien d'autres. "A présent, bon courage." Et là, seul, face au Dragon, le combat pour son avenir commencerait. Ancalagon, le plus grand et le plus fort des dragons. En fait, selon la légende, il faisait la taille d'une montagne entière. Quand il se trouva face à lui, il eu peur. Depuis le début de ses combats, jamais il n'avait connu ce sentiment. Mais, il représentait les enfers même et était terrifiant. Et tout commença. Ancalagon souffla les flammes de son corps, Alfirin sauta et esquiva. Ancalagon souffla les flammes de son corps, Alfirin sauta et esquiva. Ancalagon souffla les flammes de son corps, Alfirin sauta, mais le dragon était malin, en plus de fort, et avait venus le coups venir. Il avait avancé sa patte énormes d'approximativement l'endroit ou sautait le petit elfe et in-extremis, l'atteint à la hanche. La force le projeta cependant dans le grillage de la cage géante. Le choc lui coupa le souffle et lui arracha un filet de sang et une omoplate cassée. Alfirin s'accrocha au grillade, Ancalagon le fit fondre. Alfirin tombais. H-30 secondes. Alfirin heurta le sol, et y laissa une côte. Il ne pouvait presque plus se déplacer. L'esquive ne marcherait plus maintenant pour se défendre. Et comme la meilleur des défenses étaient l'attaque, Alfirin prit l'une de ses dagues, et la lança vers le dragon. Il comprit a son cri qu'il l'avait atteint. Même transpercé l'oreille. La bête hurla de rage, pendant qu'Alfirin s'était réfugié sous son abdomen et tentait de la faire tomber au sol en frappant ses quatre pattes de la dernières lames qui lui restait. H-10 secondes. D'un coup de queue, Alfirin est balayé sur le coté et se cogne à la grille, brûlé. Il eu le temps de voir le dragon s'affaler sur le sol, les pattes blessées. Il n'avait plus de force. Quand le regard de braise se fixa sur son cœur  un regard affamé, Alfirin voulut se défendre. Il rassembla ce qui lui restait de ses forces, et, le plus fort possible, lança la dernière de ses dagues. Celle-ci vola, et s'écrasa deux mètres. Pas assez de forces pour réussir à lancer plus loin, il n'avait même pas réussi à atteindre Ancalagon. H-2 secondes. Alfirin ferma les yeux. H-1 secondes. Il sent la chaleur du feu l'envahir, il sent la mort se refermer sur lui. Il sent son étreinte se raffermir, jusqu'à attraper son cœur  et l'expulser hors de la poitrine. Il sent ses froids os, fondre sous la chaleur infernal du souffle destructeur. H-0. Secondes. Ça y est, c'est passé. Suis je morts ? Est ce ça la mort ? Surement retrouverais je les cavernes de Mandos et pourrais je enfin commencer une nouvelle vie. Le feu s'en va. Je sens sa chaleur disparaître  se retirer de mon corps. Laissant les profondes marques de la douleur. puis elle s'éteint. Même elle, elle s'en va. Je suis mort. Je ne sens rien. Une larme roula sur sa joue, s'évaporant au contact chaud de la peau brûlé. Jamais il n'aura connu amour, amitié, fraternité. Jamais il n'aura connu la joie de vivre. La douleur, elle revient. Elle revient, oui. Très vite, trop vite, TROP FORTE !!!! 
"Aaaaaaaaaaaaah!!"
La douleur avait été trop forte, l'elfe avait poussé un cri de souffrance. Il sentait sa peau absorber la chaleur pour effacer les brûlures. Qu'est ce que ! C'était impossible! Il sentit ses blessures se refermer sur elles mêmes, et son corps remis a neufs, malgré cicatrices. Et cette voix.. Cette vois haïe. 
"Tu as une nouvelle vie maintenant, et une dette envers moi. Choisiras tu, de prendre la liberté ou de payer ta dette."
L'elfe n'avait même pas le droit de réfléchir, qu'il le veuille ou non, Melkor l'avait sauvé. Il avait une dette envers lui.
"Je servirais Monseigneur."
Un sourire carnassier s'afficha sur le visage de Melkor. Tout avait marché selon son plan. Et maintenant, Phase 2. 

FIN.
Hors-Jeu :
Comment avez-vous connu le forum ? Oh c'est une vielle histoire ... 
Quelles sont vos disponibilités pour poster ? 3 fois par semaine si je ne m'abuses :p
Quels livres de Tolkien avez-vous lu ? : Absolument tous.
Avez-vous vu la trilogie du Seigneur des Anneaux ? : Tout a fais.
Avez-vous vu le Hobbit partie 1 ? Aussi oui.
Comment jugez-vous votre connaissance du Seigneur des Anneaux ? J'ai pas encore étudié les lettres de Tolkien è.é mais je trouves mon niveau élevé sans vouloir me vanter.
Comment jugez-vous votre niveau de RP ? Pas trop mauvais non plus Wink 
Que pensez-vous du forum (apparence, lisibilité,...) ? Hum pas très ordonné, difficile de s'y retrouver, mais avec un joli coté ancien, périphérique...
Avez-vous des suggestions à faire pour améliorer les premiers pas sur le forum ? Raccourcir les postes de règles, quitte a faire plusieurs sujets. Y ajouter du codage peu être, et peu être revoir l'organisation des sous forums mais ce n'est que mon avis personnel =). le ressenti de chacun doit être différent je supposes...

Note
Bref j'ai une fâcheuse tendance a exagérer, donc j'ai créé des défauts a mon perso, mais jcomptes pas faire un grain galet, j'ai l'intention que mon perso influe un peu sur le jeu quand même ^^ Donc bon si je me rapproche trop du syndrome de L'idéal ou le dieux faut me le dire, surtout avec Ancalagon bien que j'ai l'intention de justifier ça dans ma présentation, et peu être, si sa qualité est suffisante, peu être me l’accorderais vous =). Bref, a vous de décider :3


L'Elfe Noir, Alfirin [Terminé!!] Alfiri10


Dernière édition par Alfirin le Ven 8 Nov 2013 - 20:19, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5408-elesgorn-lexile-d-
Poldi LacvertNombre de messages : 731
Age : 27
Date d'inscription : 15/12/2011

Feuille de personnage
Race: Hobbit
Possessions: Maison familiale dans la Comté, lame elfique, Jimsy le poney
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Poldi Lacvert
Petit aventurier

MessageSujet: Re: L'Elfe Noir, Alfirin [Terminé!!]   L'Elfe Noir, Alfirin [Terminé!!] EmptyVen 8 Nov 2013 - 19:18
Salut, (re?)bienvenue à toi ! Voici un long texte que tu nous propose et je n'ai pas encore eu le temps de le lire, je le ferais dans la soirée sans doute. 
En tout cas je suis content de voir le retour d'anciens Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5227-une-biere-ma-pipe-
AcharnNombre de messages : 185
Age : 22
Date d'inscription : 21/09/2011

Feuille de personnage
Race: Elfes
Possessions: Aucune.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Acharn
Tûr-Ancalagon ¤ Mornedhel

MessageSujet: Re: L'Elfe Noir, Alfirin [Terminé!!]   L'Elfe Noir, Alfirin [Terminé!!] EmptyVen 8 Nov 2013 - 20:26
Merci !! =)
En effet, jsuis un petit ancien :3.
J'ai déjà essayé quelques retours, mais j'ai jamais réussi, bien qu'en essayant avec Elesgorn, Cîrdan etc.
Enfin, tu m'as déjà validé d'ailleurs Razz Plus anciennement j'ai joué Garshnak, un gobelin des monts brumeux, et avec Métathraïn on avait repris l'Isengard mouahaha :p.

Bref bref, je racontes ma vie x). Tout ça pour dire, Fiche Terminée !! Wink


L'Elfe Noir, Alfirin [Terminé!!] Alfiri10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5408-elesgorn-lexile-d-
Poldi LacvertNombre de messages : 731
Age : 27
Date d'inscription : 15/12/2011

Feuille de personnage
Race: Hobbit
Possessions: Maison familiale dans la Comté, lame elfique, Jimsy le poney
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Poldi Lacvert
Petit aventurier

MessageSujet: Re: L'Elfe Noir, Alfirin [Terminé!!]   L'Elfe Noir, Alfirin [Terminé!!] EmptyVen 8 Nov 2013 - 21:54
Ok alors j'espère que tu vas réussir à reprendre Smile. J'ai lu ta fiche, rien à redire sur la longueur Very Happy. S'agissant de l'historique, c'est peut-être pas un historique à proprement parler mais plutôt une phase, qui reste tout autant décisive dans la vie d'Alfirin, puisqu'il passe du "côté obscur". En tout cas c'est très intéressant. 

[ FICHE VALIDÉE ]

Je vais te ranger peut-être dans la catégorie "Êtres maléfiques", non ?

Edit Fëa: Mets le bon tampon s'te plait ! C'est plus joli et plus classe Cool
Enfin bref bravo Alfirin et bon rp Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5227-une-biere-ma-pipe-
AcharnNombre de messages : 185
Age : 22
Date d'inscription : 21/09/2011

Feuille de personnage
Race: Elfes
Possessions: Aucune.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Acharn
Tûr-Ancalagon ¤ Mornedhel

MessageSujet: Re: L'Elfe Noir, Alfirin [Terminé!!]   L'Elfe Noir, Alfirin [Terminé!!] EmptySam 9 Nov 2013 - 1:48
Être Maléfiques oui, surtout qu'Alfirin n'a encore rien fais du coté mal mouahaha (pis le rouge c'est plus beau Razz)
Merci des compliments Very Happy
Pas trop de surnoms ? Laughing
Pis oui jpréfère faire un long truc sur une partie de sa vie et tout dire qu'un truc court sur toutes sa vie et faire un résumé ^-^


L'Elfe Noir, Alfirin [Terminé!!] Alfiri10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5408-elesgorn-lexile-d-
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: L'Elfe Noir, Alfirin [Terminé!!]   L'Elfe Noir, Alfirin [Terminé!!] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

L'Elfe Noir, Alfirin [Terminé!!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Seigneur Elfe ~Celeborn [Fiche Terminée]
» Henry Morgan "le faucon noir" [terminé]
» Mon interface d'elfe noir...
» Profils Elfes de la forets noirs, et tribus du harad
» Ashelia D. Nargan, l'absinthe de l'homme [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: L'Elfe Noir, Alfirin [Terminé!!] N448 :: Fiches de Personnages :: Fiches validées-