Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 Mordor's Union

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
UrzogNombre de messages : 14
Age : 24
Date d'inscription : 06/01/2014

Feuille de personnage
Race: Orque
Possessions: Aucune.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Urzog

MessageSujet: Mordor's Union    Mordor's Union  EmptyDim 19 Jan 2014 - 21:44
Urzog ne comptait plus les heures qu'il avait passé sur le dos de Barlog. Le soleil était bas, et les quelques rayons lumineux qui tentaient encore de ne pas s'étouffer dans l'ombre venaient se briser sur les flancs de Carn Dûm, dont la roche semblaient s'effriter quelque peu. Urzog et les sept avaient en effet parcouru un long chemin pour venir jusqu'ici. Cette première mission donnée par Sauron semblaient facile. Mais il avait fallu rester silencieux et ne pas se faire remarqué durant la traversée. Urzog et les autres étaient fatigués, avec presque rien dans l'estomac, mis à part quelques morceaux de viande humaine séchée et du pain dur comme du roc. Mais peu importe, le plus important maintenant était de trouvé un représentant des quelques campements d'orcs des montagnes, s'il y en a un.

Ils gravirent donc la montagne, toujours sur le dos des wargs, exténués mais encore robustes pour monter une pente plus que raide. Parfois ça et là, des chemins plats creusaient la montagne. Et s'est en empruntant un de ceux-ci qu'Urzog et les sept arrivèrent sur un campement. Urzog descendit de Barlog et fit signe à ses cavaliers de patienter. Il avança un peu afin de scruter l'environnement et ce qui s'y cachait, puis remonta sur le Warg affamé avant de faire signe aux autres d'avancer d'un pas sûr. Leur allure allait être très importante pour espérer rallier des peuples à leurs causes. Les huit avançaient en plein dans le campement, sans grogner sur ceux qui les regardaient de travers ou brandissaient leurs épées. Puis ils arrivèrent devant l'entrée d'une grotte gardée par deux orcs. Urzog descendit une nouvelle fois de Barlog, qu'il caressait de sa main droite. Il s'avança d'un pas lourd vers les gardes, les regardant droit dans les yeux, et faisant retentir le son du métal qui dessinait son armure Il s'arrêta enfin devant les gardes

Le Mordor m'envoi Je dois savoir s'il y a parmi vous un responsable de votre peuple éparpillé dans ces monts abrupts.

Les gardes le regardèrent en claquant des dents et firent mine de garder leur sang froid.

Je n'ai pas de temps à perdre, c'est une urgence, faites votre travail! Il faut que je reste diplomate, mais le temps perdu ne va pas m'aider à rester calme ... !

Il n'y a personne qui s'occupe de cela ici, orc! tu devrais retourner d'où tu viens avec ta troupe..

Les orcs des montagnes s'amassaient derrière les huit, et on pouvait entendre les épées sortir de leurs étuis.
Il faut que je fasse quelque chose et vite sinon on ne s'en sortira pas vivant...

je n'ai aps de temps à perdre avec tes sottises, insecte Il attrapa le crâne du garde de sa main gauche, et celle de l autre avec son autre main. Il commenca a écraser les crânes des deux orcs qui lachèrent aussitôt leurs armes pour venir tenter de retirer la main d'Urzog, en hurlant de douleur. De leur casque coulait alors du sang, qui vint se répendre sur leur corps, qu'Urzog lâcha naturellement. Les deux cadavres vinrent s'écraser sur le sol.
Urzog regarda en arrière, et comme il l'avait imaginé, le reste des orcs s'étaient reculés dans la terreur. Urzog se retourna alors vers la grotte et d'un pas sûr, suivit de trois cavaliers - les autres étant resté avec les wargs dehors pour monter la garde et rester avec les wargs - il s'avança dans le sombre couloir. il n'y avait presque aucune lumière. Mais du fond de ce tunnel infernal frémissait une lueur jaune.
Ce doit être la salle où se cache le représentant des orcs des montagnes, du moins je l'espère, sinon j'aurais fait cela pour rien.. Urzog était persuadé qu'un chef était ici, l'endroit était trop bien gardé.
Il arriva à l'entrée de la salle et s'arrêta enfin. Il y avait un bloc rocheux semblable à une table, avec quelques chaises et un orc plus robuste que les autres. Urzog fit un pas dans la salle et lança, soucieux :

Je suppose que c'est vous que je suis venu chercher ... ?


~ Le monde que vous connaissez a déjà cessé d'exister ~
Mordor's Union  K8wh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5724-urzog-le-broyeur-d
Saroumane.Nombre de messages : 47
Age : 25
Date d'inscription : 07/01/2014

Feuille de personnage
Race: Maia / Istar
Possessions: Bâton de fer noir numénoréen, surmonté d'un jais en forme d'oeil
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Saroumane.
Conseiller Noir

MessageSujet: Re: Mordor's Union    Mordor's Union  EmptyDim 19 Jan 2014 - 22:25
Mordor's Union  70355

PNJ
Grull l'Ancien



[FLASHBACK : Retour à quand Thoranur décide de changer de politique et d'éradiquer le Mordor de ses terres]


Le jour était sombre pour les Orcs d'Angmar. Tandis que depuis peu de temps Thoranur était monté sur le trône, il venait de changer de politique. En effet, lui qui était un allié du Mordor par le passé décida de trahir ses alliances et de supprimer le "mal" qui plânait sur ses terres pour leur donner une identité propre, loin des clivages Bien/Mal. Il voulait entrer dans un ère de neutralité, où il n'aurait pas la pression de devoir servir une alliance avec les peuples libres, ou une autre avec le Mordor.

Ainsi, lui et ceux qui le suivaient prirent la décision de bannirent les Numénoréens noirs et les Orques qui infestaient les rues. Cela ne se fit pas sans verser un peu de sang : on connaissait le peu de tact et de diplomatie dont pouvaient faire preuve les Orques lorsque l'on essayait de les contraindre à faire quelque chose dont il n'avait pas envie. En effet, ils considéraient ce territoire comme le leur. Ils y vivaient depuis quelque temps désormais, et se faire exiler de la sorte les avaient mis en rogne. Cependant, ils n'étaient que trop nombreux pour réussir à surpasser l'offensive des gardes du Palais. Ainsi, ils durent par la force des choses, et par petit groupe, s'enfuir dans les Montagnes pour se cacher. S'en suivit une période sombre, pendant laquelle les petits groupuscules d'orques s'étaient éparpillés à travers tout l'Angmar et avaient été réduits à l'état le plus sauvage qu'on eut pu leur accorder. Ils attaquaient à vue tous les humains qui pouvaient se présenter à eux, dans le but de se nourrir, mais ils ne crachaient pas non plus sur un orque trop aventureux qui pouvaient passer près d'eux. Leur errance était total.

Parmi ces horribles évènements cependant s'était élevé une voix, un peu plus diplomate : celle de Grull l'Ancien, ainsi surnommé à cause de son âge avancé. Il souffrait de voir ses frères ainsi tombés dans de tels déboires, et ne supportaient plus qu'on ait poussé son peuple à vivre dans de telles conditions. Lui-même à la tête d'une petite unité d'orques, pour la plupart des guerriers, il parcourut la totalité des Monts d'Angmar en faisant entre sa voix. Sa volonté était fédératrice, et il réussit à apaiser quelque peu les haines des uns et des autres pour les unir sous une même bannière et un même objectif : vivre en paix jusqu'à ce que l'heure de la vengeance arrive. Il y parvint avec une telle rapidité et une telle efficacité que son influence ne tarda pas à croître. Ainsi, on en fit le chef de la grande Tribu qu'il venait de s'être créé.

Maintenant qu'il avait réussi à fédérer les clans, il leur avait ordonné d'aller s'installer dans les grottes qu'ils pourraient trouver à travers les Monts, et forme ainsi 5 groupes de chacun 150 - 200 orques, à la tête desquels se trouvaient un orque qui se devait de faire respecter l'ordre dans sa tribu (celui-ci étant dirigé lui-même par Grull). Leur oeuvre était lancée : ils pillaient et tuaient les hommes qui passaient près de chacune de leur grotte pour se fournir en armes et armures. Une des grottes s'était même fabriqué une forge, certes rudimentaire, mais qui réussissait à alimenter de plus en plus les différents groupes qui se préparaient à la bataille contre le pouvoir en place. Tout semblait aller pour le mieux pour l'instant, mais Grull n'était pas dupe : il savait que seuls, ils ne réussiraient à triompher. Ses espoirs se tournaient vers le Mordor, mais il n'avait pas oublié la rancune qu'éprouvaient ses frères vis-à-vis de ceux qui leur avait tourné le dos quand ils s'étaient fait chassés comme des malpropres.


[FIN DU FLASHBACK]


Grull siégeait dans sa grotte personnelle depuis le début de la matinée. Il se trouvait face à sa table de "réunion", sur laquelle était étendue une peau de bête où l'on avait peint la carte d'Angmar. Ses pensées se dirigeaient vers la stratégie guerrière qu'il aurait pu adopter pour agir dans l'ombre, sans se faire prendre, et petit à petit réussir à prendre sa place sur le trône et récupérer le territoire qu'on leur avait violemment arraché. Soudain, il fut interrompu par un bruit au dehors : son ouïe était infaillible à ce sujet, il reconnaissait les pas de Warg qui gravissaient les pentes escarpées des montagnes près de sa grotte. Vigilant, il s'approcha de sa hache et l'empoigna. Il en rangea le manche dans son fourreau, dans son dos, et alla appuyer ses deux mains sur sa table, face à l'entrée, fixant l'horizon pour voir si quelque chose s'approchait.

Et si sa cachette avait été trouvé ? Et si son plan avait été découvert ? Alors les Hommes de Thoranur seraient venus le tuer lui et tous ses frères, les uns après les autres, et plus aucun orque n'aurait survécu à Angmar. Le territoire aurait été fatalement perdu et cette lutte pour la survie aurait été vaine. Tandis qu'un peu d'inquiétude grandissait en lui, il entendit au loin le craquement de deux crânes : plus aucun doute, ce qui venait d'entrer dans sa grotte était hostile, c'était certain. Il se mit sur ses gardes, prêt à combattre, et vit alors entrer au plus profond de sa grotte, dans son "bureau", un orque aussi grand et imposant que lui-même, accompagné de trois autres plus frêles, mais avec un air tout aussi féroce et haineux.

Je suppose que c'est vous que je suis venu chercher ... ?

Qui es-tu, étranger ? Et pourquoi me cherchais-tu ?


Grull savait que la situation était délicate, et qu'un rien pouvait semer la discorde entre deux orques. Sa hache était à la portée de sa main, il l'aurait dégainé en quelques secondes, et se serait amusé à trancher la tête des compagnons du colosse en face de lui, puis se serait occupé de lui. Ses compétences martiales avaient fait plus d'une fois leur preuve, et d'ailleurs, on voyait que son expérience en la matière était grande. Une grande cicatrice parcourait son visage de haut en bas, marque d'une bataille qu'il avait enduré par le passé. Toute sa vie, il l'avait dédié à la guerre et à servir l'armée du Mordor. Il en avait même gravi quelques échelons, mais tout cela n'était plus que poussière maintenant. Cependant, une certaine aura émanait de lui et imposait un respect. Même si les orques peuvent être très cruels et demesurés, ils n'en restent pas moins des êtres très codifiés culturellement, et le respect envers les anciens (surtout les combattants) était quelque chose de quasi rituel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5719-saroumane
Saroumane.Nombre de messages : 47
Age : 25
Date d'inscription : 07/01/2014

Feuille de personnage
Race: Maia / Istar
Possessions: Bâton de fer noir numénoréen, surmonté d'un jais en forme d'oeil
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Saroumane.
Conseiller Noir

MessageSujet: Re: Mordor's Union    Mordor's Union  EmptyLun 27 Jan 2014 - 1:09
Mordor's Union  70355

PNJ
Grull l'Ancien

A ces mots, le colosse Orque qu'était Urzog lui répondit en indiquant son identité et celle de ses compagnons. Il se présenta comme le chef d'une cavalerie warg indépendante autrefois, et tout fraichement rattachée au Mordor. En entendant ce nom, Grull eut quelque peu le poil qui se hérissa. Alors Sauron s'intéressait de nouveau à eux ... Le chef des tribus orques d'Angmar adopta soudainement un visage assez suspicieux et méfiant. Si le Maître des Ténèbres revenait vers eux, ce n'était que dans un but personnel. Il savait que ce dernier devait très certainement nécessitait leur aide, et ainsi l'aide de nombreux guerriers peuplant les grottes de ces montagnes. Voyant que l'Ancien devenait méfiant, Urzog prit la parole afin de l'apaiser quelque peu et de lui exposer ses projets.

Grull l'Ancien, votre renommée n'est plus à faire. Vos compétences martiales non plus. Si je suis venu auprès de vous, c'est parce que Sauron me l'a commandité. Je vois dans vos yeux que ce nom ne vous réconforte pas, mais il vous faut bien comprendre que les temps sont différents et que votre ancienne allégeance est sur le point d'être à nouveau d'actualité.

Pourquoi devrais-je te faire confiance, chevaucheur ? Sauron nous a abandonné une fois, moi et mes frères, qui peut nous garantir qu'il ne le fera pas une seconde fois ?

Comme je vous ai dit, rien n'est plus comme avant. Nous sommes en position de force. Tandis que les peuples libres vont bêtement se battre contre l'impératrice tyrannique Thais, Saroumane s'est infiltré peu à peu dans les rangs du pouvoir Angmarien et y sème en ce moment même la zizanie. D'autres exilés, que vous devez certainement correct, sous la bannière de Gororgh, chef Barbare, nous ont aussi rejoints. Vous êtes les prochains sur la liste, c'est une chance pour vous et tous vos frères, NOS frères, de briller à nouveau et de sortir de cet état d'errance non mérite !

Grull semblait apprécier les paroles de son interlocuteur orque. Alors, enfin, lui et ses frères pourraient se sortir de la misère dans laquelle on les avait forcés à se retrouver ? Ils pourraient à nouveau aller et venir en Angmar sans être chassés et repoussés ? Cette opportunité, l'Ancien le savait, était celle que tous ses semblables et lui-même attendaient : une opportunité de vengeance, avec à la clef leur liberté sur ces territoires. Cependant, même si Grull était assez réfléchi et mature pour comprendre cela, il savait que ce n'était pas le cas de tous les orques peuplant cette montagne, et qu'ils ne répondraient pas aussi facilement à l'appel du Mordor. Mais sa grande influence sur eux lui aurait permis de les réunir et de les unifier à nouveau pour combattre sous un même drapeau.

Très bien, Urzog, j'accepte. Combien de temps me reste-t-il pour rassembler mes troupes et nous préparer au combat ?

Plus vite vous serez prêts, mieux ce sera. Un conflit pourrait éclater à tout moment, tâchez d'être parés au combat pour dans une soixantaine de jours maximum. A ce moment-là, vous et vos guerriers nous rejoindrez près des territoires des Barbares où Saroumane et moi-même vous attendrons pour vous communiquer les ordres et stratégies.

A ces mots, Grull poussa un grand cri de rage en levant sa hache au ciel. Il sentait en lui une force qu'il n'avait plus ressenti depuis des années, depuis qu'il avait été créé et que son coeur était empli de la haine que le Mordor lui avait inculqué. De cette haine, il tirerait un courage à toute épreuve. Et c'est d'ailleurs ainsi qu'Urzog s'en alla avec ses chevaucheurs tandis que lui commença sa traversée des montagnes pour faire parvenir le message aux différents groupuscules qui composaient sa tribu. Certains acceptèrent sans broncher, de par leur respect envers l'Ancien, d'autres demeurèrent plus méfiants vis-à-vis de sa décision, mais choisirent de le suivre tout de même à cause de leur soif de vengeance et de combats.

Du côté des forges, on s'activait plus que jamais. Des dizaines et des dizaines d'armes en tout genre furent fabriquées. On équipa tous les orques capables de se battre avec des armures et des armes. On assigna des rôles à chacun, et, par des discours élogieux sur leurs talents au combat et sur la récompense qui les attendait s'ils vainquaient, Grull réussissait à motiver les troupes et à faire noircir leur coeur plus que d'usage. Ils étaient fin prêts à se battre et se mirent en route vers la montagne des Barbares où leur destin allait se jouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5719-saroumane
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Mordor's Union    Mordor's Union  Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Mordor's Union

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mordor ou Harad
» tuto pour peindre la catapulte du mordor
» Isengard vs Mordor
» Les nains rentrent en guerre [Nain VS Mordor]
» (SDA) Mordor en 1 000 points

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: Mordor's Union  N448 :: Les archives :: RPs des Terres du Mal :: Archives Angmariennes-