Forum RP : Le Seigneur des Anneaux
Étrangers venu d'ailleurs, prenez part à l'aventure et combattez,... mais surtout venez vous amuser! Rejoignez-nous!



 
AccueilPortailS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !
Participez au concours d'écriture

Partagez | 
 

 PNJ d'Alcibiade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alcibiade
Gouverneur de Pelargir, Amiral de l'Empire de l'Ouestavatar

Nombre de messages : 310
Age : 30
Date d'inscription : 18/05/2008

Feuille de personnage
Race: Númenóréen
Possessions: Des cartes de navigation, une pierre de soleil, le cor du Gondor
Statut: Joueur(se) actif(ve)
MessageSujet: PNJ d'Alcibiade   Mer 22 Jan 2014 - 1:04



HAMILKAR

Thème:
 
Hamilkar est issu de la noblesse provinciale. Né à Tolfalas, il s'engagea fort jeune dans la marine et servit sous les ordres d'Alcibiade. Ce dernier le remarqua pour son habilité à la navigation et sa connaissance des constellation et en fit alors son second. Pendant quelques années, les deux compagnons écumèrent les flots du grand océan. Sur le conseil d'Hamilkar, Alcibiade prit la charge de gouverneur de Tolfalas et nomma son ami capitaine.
Ils vécurent ainsi prêt de dix ans sur cette île austère et sans richesse. Hamilkar se consacra alors à la tâche fastidieuse de rénover la Cité du Phare. Jours après jours, pierre après pierres, avec peu de moyen et seulement quelques hommes, il rebâtit l'enceinte circulaire protégeant la crique de mouillage. Il fit alors la connaissance d'une fille de pêcheur, Illys qu'il épousa et qui lui donna deux jumeaux. La nomination d'Alcibiade au poste d'amiral lui fit reprendre la mer. Mais Hamilkar est un homme simple, au caractère joviale et patient, qui aspire à la paix de son foyer. Son caractère constant en fait un homme fidèle en qui l'amiral a pleine confiance. Leur amitié est une force pour tout deux, les talents de l'un profitant à l'autre et leur franchise mutuelle leur permettant d'éviter erreurs et aveuglements.



VAKALOR

Thème:
 
Vakalor, contrairement à nombre d'officiers du Gondor, n'a pas d'ascendance noble : son père était forgeron et il lui fallut gravir un à un les échelons hiérarchique dans l'armée impériale. Au cours de ses premières années, son habilité au combat et son courage lui valurent d'être nommé capitaine de garnison. Lors du siège de Minas Tirith, il dirigea le Carré des Sept Cents qui se sacrifia afin de permettre l'évacuation des populations civiles vers les niveaux supérieurs de la cité. Il obtint ainsi la distinction de Capitaine du Gondor. Pendant la Guerre au Nord et la fondation du Mur, il gagna le grade de général et fit la rencontre d'Alcibiade. Une solide amitié naquit entre les deux hommes, basée sur le respect, l'honneur et la confiance.
Sous le règne de Thais Laelias il fut nommé gouverneur d'Osgliath. Il s'acquitta de sa tâche avec dévouement et fit rénover les quais de cité. Mais la perte de l'Isengard le ramena à sa première tâche : la guerre. L'impératrice le chargea de reprendre la tour d'Orthanc après des mois de siège infructueux. Au prix de lourds combats, il chassa le sorcier Métathraïn du cercle de l'Isengard dont il prit alors le commandement qu'il occupe toujours. Bien qu'il soit un militaire plus qu'un fin politicien, il ne surestime pas ses capacités et sait déléguer les tâches qu'il méconnait, ce qui fait de lui un habile administrateur


MENEOR ET ALMARIDE
Thème:
 
Fils d'un charpentier de Dol Amroth, les deux frères se tournèrent très jeune vers le travail du bois. Mais la fascination de la mer vint métamorphoser leur travail. Ils se lancèrent alors dans la construction de navires et l'architecture navale, prenant exemple sur le travail des elfes. Et bien vite, leur talent parvint aux oreilles des puissants qui s'arrachèrent leur service à prix d'or. Mais ce fut Alcibiade qui leur apporta ce qu'ils convoitaient le plus ardemment : un don pour la navigation et les savoirs anciens de Nùmenor. Les trois hommes s'acharnent depuis à retrouver la Voie Droite et leurs travaux ont d'ores et déjà porté quelques fruits remarquables.

Ménéor est l’aîné de la fratrie. D'un tempérament vif et subtil, il est capable de génie. Plein  d'intuitions, il vaque à plusieurs tâches simultanément. Il est cependant parfois colérique et redoute l'échec. Il peut se montrer d'un perfectionnisme tel qu'il lui arrive de n'émerger de son travail qu'après plusieurs jours sans repos ni repas. Son pire ennemi est sans doute le sommeil qu'il évite jusqu'à épuisement.

Almaride est plus tempéré que son frère. Discret et timide, sa réserve cache un esprit mesurant avec justesse l'équilibre des choses. Il concilie prouesses et harmonie dans ses œuvres. Le cadet a l’œil pour repérer les faiblesses et les imperfections, et il corrige souvent le travail de son aîné qui abandonne trop souvent certains aspects secondaires. Sa plus grande force demeure la persévérance.





Dernière édition par Alcibiade le Lun 21 Mar 2016 - 22:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4550-chroniques-maritim
Alcibiade
Gouverneur de Pelargir, Amiral de l'Empire de l'Ouestavatar

Nombre de messages : 310
Age : 30
Date d'inscription : 18/05/2008

Feuille de personnage
Race: Númenóréen
Possessions: Des cartes de navigation, une pierre de soleil, le cor du Gondor
Statut: Joueur(se) actif(ve)
MessageSujet: Re: PNJ d'Alcibiade   Mar 8 Mar 2016 - 14:32



MÌRIEL

Thème:
 
Mìriel est légèrement plus âgée que son frère Alcibade. D'une nature plus extravertie et moins rêveuse, elle n'en est pas moins capables de projets ambitieux. Sa force réside dans sa perspicacité hors du commun qui lui permet de percer à jour les hommes les plus secrets. Rebelle plus que farouche, elle s'opposa au mariage de raison auquel la destinait son père et s'exila au château d'Arandal qui d'ordinaire accueillait le cadet de la famille, évitant ainsi à son frère la captivité masquée que procurait le rang de Maître du Chapitre, cela au grand dam de l'Ordre. Son action dynamique et juste lui permit cependant d'acquérir le respect de ce dernier qu'elle oriente désormais à sa guise sans pour autant abuser de son influence.
Sa sagesse a offert une renaissance à l'Ithilien du Nord, cela en s'appuyant sur deux forces complémentaires : d'une part les marchands qui ont trouvé dans l’Hôtel des corporations un carrefour entre Orient, Rhôvanion et Ouistrenesse ; d'autre part la chevalerie de Vaugh et les compagnies de franc-archers, qui assurent la garde des routes caravanières. Ainsi la région prospère calmement, consciente que ses beaux jours ne seront pas éternels, mais sachant cependant que rien n'est jamais vain pour celui qui agit commandé par le cœur. Bardes et trouvères aiment à s'y attarder, heureux de l'hospitalité que leur offre Mìriel, et leur chants nostalgiques comptent les beaux jours de le Dame Rouge d'Arandal



AEGNAR

Thème:
 
Les trouvères du gondor, s'ils ne peuvent rivaliser avec les grands bardes noldors, ont hérité des récits des edains constitués d'un légendaire riche et complexe. Le talent d'Aegnar, bien que son nom soit célébré parmi les aèdes, est inconnu de son peuple. Les musiciens du royaume le connaissent pour sa capacité d'improvisation inégalée et enviée de tous. Son jeux mélange les sonorités de nombreux horizons, des rythmes complexes des terres haradrimmes, aux gammes dissonantes et secrètes des naugrims. Il n'est de mots pour transcrire l'abstraction émue qui transpire sous les doigts du virtuose lorsqu'ils  dansent avec aisance sur les cordes de sa viole mordorée.
Ses errances, lui firent croiser la route de Palissandre  dont la voix sans pareil charma à jamais le musicien qui désormais l'accompagne. Mìriel a cependant fini par remarquer le talent hors du commun du musicien et s'est faite son mécène. Souvent il aspire à retrouver son errance, mais la présence de Pallissandre le fait encore s'attarder dans la province nostalgique d'Arandal. Certains, à tort ou à raison, murmurent qu'il étudie les transcriptions écrites des œuvres d'Epixarkoïs dont les uniques exemplaires ont été conservées dans la bibliothèque des seigneurs de Vaugh grâce aux soins de Mìriel. Lorsque d'Alcibiade chevauche de longs jours, il aime à se faire accompagner des ballades trépidantes du ménestrel.



VARDAMIR

Thème:
 
Le maître du chapitre dissimule un esprit malicieux. Derrière sa vénérable sagesse, demeurent les traces d'une jeunesse audacieuse marquée par une témérité aujourd'hui muée en une prudente vigilance. Sa législature a été marquée par une politique de repli défensif. Il y a bien longtemps que les chevaliers d'Arandal n'ont plus défié de la pointe de leur lance les garnisons de la porte noire. Pourtant la gouvernance du vieux Vardamir n'a pas à rougir de ses entreprises. La garde des frontières orientales n'a jamais été aussi vigilante: la construction des commanderies de la rive arnorienne a permis de réduire les garnisons à quelques points précis, aux garnisons plus réduites mais polyvalente. Cumulée à la surveillance des berges de l'Anduin, elle a permis le regroupement et ainsi le renforcement des cohortes de chevalerie en Ithilien Septentrionale.
Dans ses rares instants de libertés que lui laissent sa charge, Vardamir se consacre à sa passion secrète : la botanique et les secrets des plantes : le royaume végétal n'a ainsi que peu de secrets pour le vieil homme, qui désormais n'officie plus sur les champ de bataille, mais dans les maisons de guérison, déléguant le commandement des chevaliers au Champion Annuel du Chapitre, membre élu par les Aînés à la suite d'un tournoi occasionnant diverses épreuves. Le vieil homme veille sur la Dame d'Arandal, en reconnaissance de son règne juste et pondéré.



PALISSANDRE

Thème:
 
Palissandreincarne un double mystère: le premier est celui de sa voix capable de nuances suaves et uniques. Son chant n'exprime nulle parole mais transcrit seulement le langage du cœur. Ses origines, qui constituent le second mystère, sont obscures: elle parle bien des langues et des dialectes, avec une aisance remarquable. Sa chevelure cendrée traduit pourtant des origines nordiques, au delà du Val d'Anduin, dans le pays Béornide dont certains murmurent qu'elle est l'une des dernière descendante. Elle habite dans le quartier des embaumeurs dans lequel sa voix résonne inlassablement, et l'on dit que son chant guide les morts jusqu'aux cavernes de Mandos. Aussi, les familles des défunts ont elles recours aux mélopées talentueusement récitées de Palissandre pour accompagner les processions funestes qui cheminent dans les collines coiffées de nécropoles.
D'une timidité apparente, la jeune fille est en fait d'un caractère attentif qui lui fait préférer l'écoute à l'énonciation. Elle observe, patiente et perspicace, les détails et les secrets de chaque chose et retraduit par ses chants les beautés éphémères de chaque jour. Elle s'accompagne parfois d'une harpe dont le tintement cristallin semble jaillit de son regard lumineux. Son surnom d'arbre dissimule son véritable nom, dont peu ont connaissance, pas même Aegnar.





Dernière édition par Alcibiade le Jeu 7 Juil 2016 - 13:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4550-chroniques-maritim
Alcibiade
Gouverneur de Pelargir, Amiral de l'Empire de l'Ouestavatar

Nombre de messages : 310
Age : 30
Date d'inscription : 18/05/2008

Feuille de personnage
Race: Númenóréen
Possessions: Des cartes de navigation, une pierre de soleil, le cor du Gondor
Statut: Joueur(se) actif(ve)
MessageSujet: Re: PNJ d'Alcibiade   Jeu 7 Juil 2016 - 13:15



ELZEARD

Thème:
 
De tous les vieux nùménoréens, Elzeard est sans doute le plus âgé. Nul ne saurait estimer son âge, et derrière ses yeux aveugles se cache un esprit fin et aiguisé qui a connu nombre des tragédies de notre âge, pour certaines encore inachevées. C'est peut être son détachement pour l'éphémère qui le préserve des âges. Il n'est un lieux, même au Beleriand, que l'homme n'ait visité dans sa jeunesse. Sa mémoire presque infaillible le mena à s'abreuver du monde comme d'autres se noient dans les plaisirs sans buts et il devint un érudit parmi les plus respecté du Gondor, auquel même un sage tel que Mithrandir a parfois recours sur certains sujet extrêmement pointus.
Son intérêt se posa finalement sur les étoiles et leur monde lointain dont s'abreuvent les légendes. Il créa alors l'observatoire de Pelargir où un collège d'élèves, parmi lesquelles figura Alcibiade, acquiert la connaissance des astres et les rapports spatiaux que l'ont peu en tirer en mer. La cécité le gagnant peu à peu, il détourna son regard des étoiles et appliqua son intelligence à la géométrie et aux mathématiques. Il est à présent en charge du calcul des éphémérides, dont les rapports mensuels sont distribués aux flottes du Gondor, et qui leur permettent, avec d'autres secrets bien sûr, de maintenir leur suprématie sur l'océan.



BALTHUS

Thème:
 
Balthus est un homme doué d'une intelligence peu commune qui lui a permis de retrouver le prestige de ses aïeux. Héritier d'un domaine en Lamedon criblé de dettes, le jeune homme parvint au prix de laborieux sacrifices à redresser les finances de son patrimoine. Cette prouesse lui valut d'être remarqué par le duché qui lui confia la tutelle de ses fiefs endettés. Ce défi ne freina pas sa fougue débordante et il parvint à nouveau à rétablir l'équilibre rapidement, au prix de sacrifices limités. Dès lors sa réputation dans le royaume était faite : il devint Grand Argentier du duché de Lebennin et assit son statue, devenant bientôt indispensable en toute chose.
Balthus fut néanmoins mêlée à une sombre histoire avec les usuriers et les alchimistes coupables de faux monnayage, et bien qu'il n'y eu que peu de preuves, et que celles-ci l'impliquaient trop vaguement, son procès fut abrégé et sa chute plus rapide encore que son ascension. Mais le destin ne tarda pas à renverser à nouveau la situation : l'assaut du Mordor sur Dol Amroth mis en évidence les qualités d'anticipation de Balthus : L'Ithilien du Sud et Pelargir furent épargné en raison de leur préparation à un long siège. Alcibiade le fit alors venir afin qu'il le soulage de tâches administratives auxquelles il ne comprenait que peu de chose. L'homme, excelle dans son exercice, et le Lebennin est devenu une région prospère et presque autonome sous sa tutelle. À la demande de l'amiral, il a délégué une partie de ses pouvoirs afin de se lancer dans le nouveau projet de constructions navales initiées par Alcibiade.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4550-chroniques-maritim
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PNJ d'Alcibiade   

Revenir en haut Aller en bas
 
PNJ d'Alcibiade
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation d'Alcibiade [Validé]
» C'est Alcibiade qui vous parle !! [Validée par Ourson]
» Chroniques Maritimes: l'amiral Alcibiade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Le Seigneur des Anneaux :: Vie et administration du forum :: Fiches de Personnages :: PNJ-
Sauter vers: