Forum RP : Le Seigneur des Anneaux
Étrangers venu d'ailleurs, prenez part à l'aventure et combattez,... mais surtout venez vous amuser! Rejoignez-nous!



 
AccueilPortailS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Partagez | 
 

 Le Marché des Festines et ses Nocturnes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Edwina Roncecoeur

avatar

Nombre de messages : 51
Age : 18
Date d'inscription : 24/03/2014

Feuille de personnage
Race: Rohirrim
Possessions: Un luth enchanté, une dague et un instinct de survie déficient
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: Le Marché des Festines et ses Nocturnes   Dim 4 Mai 2014 - 20:33

"Et vous quel est votre 'p'tit nom' ? Vous aviez dit ne plus avoir vu depuis longtemps les plaines du Rohan, pourquoi ?"

Edwina finit cul sec sa bouteille et la posa délicatement sur la table en s’essayant beaucoup moins délicatement les lèvres avec le revers de sa manche.

"Dis donc, mais tu n'as pas la langue dans ta poche, ma chère Silda! Ca tombe bien j'aime les gens directes! Surtout quand il s'agit de petites curieuses dit-elle en se penchant vers elle et en lui faisant un clin d'oeil. "Je sens qu'on va bien s'entendre toutes les deux!

Edwina pivota sur son tabouret pour être bien en face d'elle et croisa les jambes.

Alors pour répondre à ta première question: je n'ai rien contre les Elfes, sauf quand ils me font perdre de l'argent, comme notre cher ami là basexpliqua la jeune femme en désignant l'Elfe susdit du menton Ensuite, je m'appelle Edwina Roncecoeur, également surnommée le Pigeon Infernal par mes créanciers ou les types que j'arnaque continua Edwina sans se soucier de ce que pouvait penser la gamine de ses activités pas très légales Par ce que tu vois, je suis un peu comme toi: J'aime pas la banalité et l'ennuie! Ensuite pour ce qui est de la dernière question... Et bien disons que c'est une longue histoire, pas très intéressante et très triste.


N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force, ou tu t’en repentiras comme d’une faiblesse. Fais-t-en une armure, et nul ne pourras l’utiliser pour te blesser.
Game of Thrones
[23:54:20 25/04/14] Edwina Roncecoeur : Un peu de respect envers ta mère tu veux?
[23:54:45 25/04/14] Adëlli : ma mère !
[23:55:01 25/04/14] Adëlli : tu savais même pas qui était mon père XDD
[23:55:22 25/04/14] Edwina Roncecoeur : Mais si, c'est Dieu! Je suis la nouvelle Vierge Marie!
[23:55:46 25/04/14] Adëlli : mais woui bien sur ^^"
[23:56:11 25/04/14] Edwina Roncecoeur : Bien sur que si! On écrira une nouvelle bible ensemble!
[23:56:22 25/04/14] Edwina Roncecoeur : GLOIRE A LA SAINTE PATATE!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5974-edwina-roncecoeur
Silda
Gamine Rohirrim

avatar

Nombre de messages : 440
Age : 17
Date d'inscription : 21/01/2014

Feuille de personnage
Race: Homme du Rohan
Possessions: Arc, flèches, sacoche et vieu cheval
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: Le Marché des Festines et ses Nocturnes   Lun 5 Mai 2014 - 13:32

-Dis donc, mais tu n'as pas la langue dans ta poche, ma chère Silda! Ca tombe bien j'aime les gens directes! Surtout quand il s'agit de petites curieuses. Je sens qu'on va bien s'entendre toutes les deux!

La fillette se sentie rougir, personne ne lui avait jamais dit qu'elle était curieuse. Silda restait le plus souvent discrète pour ne pas déranger son entourage. Mais pas aujourd'hui, elle pouvait se permettre d'être un peu plus libre, personne ici ne la connaissait alors pourquoi ne pas papoter avec des nouveaux êtres ?
D'un air complice elle lui rendit son clin d’œil.

-Alors pour répondre à ta première question: je n'ai rien contre les Elfes, sauf quand ils me font perdre de l'argent, comme notre cher ami là bas. Ensuite, je m'appelle Edwina Roncecoeur, également surnommée le Pigeon Infernal par mes créanciers ou les types que j'arnaque. Par ce que tu vois, je suis un peu comme toi: J'aime pas la banalité et l'ennuie! Ensuite pour ce qui est de la dernière question... Et bien disons que c'est une longue histoire, pas très intéressante et très triste.

-Ho je suis désolée je ne voulais pas vous faire de la peine ! s'écria la gamine, elle se tut quelques instants avant de reprendre de plus belle, ha vous le connaissez donc aussi cet elfe ! C'est vrai que j'ai pour habitude d'admirer cette race, les elfes sont si prodigieux ... Mais celui-ci pas du tout ! La fillette fit une tête dégoutée, puis eut un petit rire étouffé. Et vous arnaquez les gens ? Sympathique !

Elle ria de nouveau mais ce rire là ne fut pas du tout discret. Lorsqu'elle s’aperçut que son ricanement avait été démesuré elle porta sa main à sa bouche comme pour se faire taire. Et un petit 'Oups' en sortie. La fillette ne pouvait pas être plus rouge de honte.





Il en faut peu pour être heureux





Dernière édition par Silda le Mar 6 Mai 2014 - 19:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5789-fiche-de-silda?hig
La Renarde
1ère Touriste des Terres du Milieu

avatar

Nombre de messages : 1844
Age : 117
Date d'inscription : 20/01/2014

Feuille de personnage
Race: Truc louche, voir étrange
Possessions: A proximité de Ôju et toujours avec Ritournelle
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: Le Marché des Festines et ses Nocturnes   Lun 5 Mai 2014 - 23:58

-- § --

L'Elfe se faisant passer pour une humaine croisa les bras, tandis que son sourire s'élargissait au point de découvrir ses canines légèrement plus accentuées comme toutes celles des Mocitl en comparaison de ses autres congénères elfique.
C'était une caractéristique propres au clan de Nurwë qui aimait la viande, la chasse et aussi les jeux étranges où il était question de parcourir de grandes distances avec une balle qu'il ne fallait pas perdre pour la jeter dans un but. Le but étant souvent un individu, le match finissait invariablement en conflit entamé par un but poursuivant un marqueur, épée dégainée, et tenant des propos sur le taillage en pointe de ses oreilles qu'il fallait améliorer. Bref, si Morgoth était romain, les Mocitl auraient été des gaulois vivant dans un village résistant encore et toujours à l'envahisseur.

" Déjà je ne vous cherche pas puisque vous êtes juste assis devant moi." Le paradoxe avec Témoa, c'est qu'on ne savait jamais si elle était sérieuse ou faisait de l'humour. " Et c'est bien ce que je pensais. A part menacer une femme, monsieur le perspicace, vous n'êtes pas bon à grand chose."
Railla-t-elle, alors que derrière elle de nombreux clients s'échangeaient des pièces de monnaie, issu de paris perdu, dans des marmonnements ressemblant à des : " ok, c'était une fille."
" Je vous laisse donc à votre rancœur envers votre propre maladresse.. " Fit-elle, en ramassant la bouteille qu'elle avait posé sur la table et s'en allant  tout en parlant assez fort pour être entendu. " .. ainsi qu'à votre couardise puisqu'une simple bouteille d'alcool suffit à vous effrayer.

Je n'imagine même pas, dans ce cas, la peur qui aurait nouée vos entrailles si j'avais accepté votre défit! MAIS APPLAUDISSONS SON COURAGE SANS LIMITE!"

S'exclama-t-elle, en écartant des bras théâtralement et se retournant vers la victime de son verbiage. Ne laissant aucun moment espace de libre dans son discours pour qu'Helluin puisse lui répondre.
" Osez ainsi me défier en combat?"
Clap clap clap .
Firent ses mains.
"Bien que vous ne preniez pas grand risque à défier une simple humaine tenancière d'auberge. Quelle prouesse! Après ma serveuse? La prochaine cible de vos agressions serait-elle un hobbit unijambiste? Sans doute cherchez-vous un adversaire facile à occire? Et que tout autre adversaire plus doué que moi - environ la grande majorité des guerriers - aurait été dans la capacité de vous battre. "
Elle enleva son tricorne, le passa dans un moulinet gracieux devant elle avant de le plaquer sur son ventre et de s'incliner en direction de l'elfe.
" Monsieur Maladroit, j'ai l'insigne honneur de vous déclarer Roi des Couards.
LONGUE VIE A SA MAJESTE!
Bien qu'il devra se méfier de son pire ennemi... la terre."

Si les mots était un fleuret, Renarde avait suivit des cours d'escrime espagnol, voir était Jeronimo de Carranza en personne.


-- § --


Thème : https://youtu.be/ZmZS57QfH6E?t=44
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5781-mais-que-dit-le-re
Helluin
Faucon au regard d'argent

avatar

Nombre de messages : 59
Age : 28
Date d'inscription : 08/02/2014

Feuille de personnage
Race: elfe noldor
Possessions: son épée Calmacil, une dague, armure typique d'un soldat de la Lorien, un arc
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: Le Marché des Festines et ses Nocturnes   Mar 6 Mai 2014 - 20:22

La tuer, la dépecer un par un, lui infliger milles supplices, l'entendre hurler...

Aucun mot ne semblait vraiment décrire le ressenti actuel d'Helluin. Un tourbillon de rage et de haine semblait croître encore et encore dans le ventre de l'elfe.

La faire taire...

Oui. Pourquoi ne pouvait-elle pas tout simplement se taire ?
A peine s'était-il assis qu'elle entamait sa longue tirade. Ses moqueries allaient crescendo jusqu'à atteindre les insultes.

Une mise à mort publique, voilà comment le Galadhrim qualifiait cette stratégie. Il était maintenant devenu l'attention principale de tous ces clients qui le dévisageaient ahuris. Comment allait-il s'en sortir ?, était-ce probablement ce que tous pensaient.

Helluin quant à lui ne disait rien. Il s contenta juste d'observer cette elfe. Qui était-elle ? Elle n'avait rien d'une noldor ni d'une teleri. Pourtant elle était bien de race elfique, car malgré le fait que cette dernière semblait vouloir dissimiler ces caractéristiques, Helluin pouvait ressentir cette aura typique de tout elfe. Inutile de savoir le comment du pourquoi, Helluin le ressentait...point.
En revanche, il nota dans son allure un minuscule détail qui pouvait avoir son importance : ses canines légèrement pointues et son accent exotique. L'elfe exubérante n'était pas du coin et sans aucun doute guère familière de toute éducation elfique.

*Si éducation elle a reçu..*.

Grande gueule qu'elle était avec un certain goût pour le dramatique, elle l'applaudissait maintenant.

« Bien que vous ne preniez pas grand risque à défier une simple humaine tenancière d'auberge. Quelle prouesse ! La prochaine cible de vos agressions serait-elle un hobbit unijambiste ? Sans doute cherchez vous un adversaire facile à occire ? Et que tout autre adversaire plus doué que moi -environ la grande majorité des guerriers – aurait été dans la capacité de vous battre. »

Il ne pouvait cacher la surprise à son monologue. Bon sang, mais qu'avait-elle fumé ?

*Non patate ! Je suis de mauvaise humeur et j'aurai sans doute été désagréable tout autant avec un hobbit en pleine forme qu'un unijambiste. Et non, je ne cherche pas d'adversaires, j'en ai déjà assez comme ça et oui, je suis plus doué que la majorité des guerriers. Mais qu'est-ce que tu en sais en fin de compte ?*

Il aurait pu lui cracher cela tel un venin, mais quelque chose lui disait qu'elle n'attendait que ça.

Il la regarda de ses yeux froids. C'était un fier guerrier noldor, cousin éloigné de Dame Galadriel et un des commandants de la garde royale...il n'en avait que faire de ce que pouvait penser ces gars assis autour de lui et n'avait aussi aucun intérêt à entrer dans le petit jeu de l'elfe.

*La provocation est le venin de tout guerrier.*

Malgré ce lynchage publique, Helluin essaya de garder ces sens apaisés. Il savait qu'il était préférable qu'il ne réponde pas, même si ces paroles insultantes étaient indignes de son rang. Il restait encore toujours un grand guerrier, malgré les circonstances.

Certes il n'avait guère été clément avec cette jeune humaine et d'une certaine manière il en tirait les conséquences de son acte. Néanmoins, il ne pouvait s'empêcher de trouver cette action de la part de cette elfe fortement injuste. S'il n'avait été que brièvement désagréable avec la gamine, la tenancière quant à elle s'amusait à l'insulter depuis quelques minutes déjà.

Finalement, l'apothéose ne se laissa pas prier.

« Monsieur Maladroit, j'ai l'insigne honneur de vous déclarer Roi des Couards. Longue vie à sa majesté ! Bien qu'il devra se méfier de son pire ennemi...la terre. »

C'en était trop ! Il n'avait pas besoin d'entendre cela d'un elfe qui-se-veut-humaine-mais-qui-ne-l'est-pas. Il n'avait pas besoin d'être humilié et jugé pour ce qu'il n'était pas, et non, il n'allait pas sauter sur elle et la tailler en mille pièce...Il savait qu'il n'était pas un lâche et seul cela comptait au final.

Quelques minutes de silence passèrent, le visage d'Helluin resta impassible, son regard pareil à de l'acier. Il n'y avait pas plus froid que lui en ce moment même. Finalement, il finit par lever sa choppe de bière et d'une voix glaciale dénouée de tout sentiment lui répondit :

- Et bien dans ce cas, santé. Vous m'excuserez, mais la joie n'est pas au rendez-vous, ce sera peut-être pour une prochaine fois lorsque j'aurai à nouveau goûter de cette bonne terre. Quant à vous défiez au combat...je n'oserai. Après tout vous êtes une humaine (il appuya le mot) et moi le roi des couards, un bien trop surprenant mélange.

Il lança une nouvelle pièce sur la table tout en se levant. Il était préférable pour lui de quitter les lieux. Notamment qu'il avait besoin d'un bon bol d'air frais et surtout un endroit où il pouvait déverser toute sa colère. Toujours aussi impassible, il vit non loin la petite serveuse en train de servir une autre humaine.

- Vous m'excuserez auprès de la petite serveuse, j'ai été en tort. Quant aux restes...si déjà vous me proposez un duel, ayez au moins l'obligeance de me donner de l'alcool. Je suis peut-être maladroit et couard, mais loin d'être sot.

Sur cela, il lui tourna le dos et quitta l'auberge itinérante tout en essayant d'ignorer les regards brûlants derrière lui.


(HRP: un jour…un jour, je me vengerai…)



thème de Helluin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5839-helluin-soldat-de-
La Renarde
1ère Touriste des Terres du Milieu

avatar

Nombre de messages : 1844
Age : 117
Date d'inscription : 20/01/2014

Feuille de personnage
Race: Truc louche, voir étrange
Possessions: A proximité de Ôju et toujours avec Ritournelle
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: Le Marché des Festines et ses Nocturnes   Mar 6 Mai 2014 - 21:02

-- § --

Renarde le regarda partir avec un air de satisfaction cruelle sur le visage. Elle était redoutable et se savait redoutable. Cette image était nécessaire aux femmes désirant se faire une place dans un monde dirigé par les hommes, où la plupart d'entre-eux réduisaient les rôles de celles-ci à celui de charmante potiche devant engendrer leur lignée.

La tenancière tourna, elle aussi, le dos à sa victime partant de la taverne en déclarant un : " Et le prochain client maltraitant la jeunette là-bas.." menaça-t-elle en désignant d'un index Silda, " ... subira un sort pire que celui de cet elfe."
Mais si en apparence elle se montrait inflexible quand à son jugement négatif sur l'Elfe, intérieurement les excuses avaient été acceptées peut-être plus que ne pouvait l'imaginait Helluin.


-- § --

Et plus tard...
Loin de la foule et de l'auberge...
Une voix sortant de l'ombre interpella le jeune guerrier dans un :

" Mon père me disait souvent : Évites les Noldor. Ils ont pour héros un assassin nommé Feanor qu'ils prennent pour exemple. Tous les Noldor sont à l'image de ce Feanor. Des sages en apparences, mais comme cela le désigne, ce n'est qu'une apparence.
Pourtant votre calme et vos excuses m'ont surprises et il en faut beaucoup pour me surprendre. "

Et elle savait de quoi elle parlait, car même un Sauron dans le plus simple appareil (nous nous étendront pas sur cet accident) n'arrivait pas à l'étonner plus que cela.  

La femme était assise sur une barrière, croquant une pomme avec nonchalance. Elle mâchouilla un peu de son fruit et reprit :
" Savez-vous où est votre erreur dans votre combat? : Vous dansez. Comme tout les guerriers de votre race, votre maniement de l'épée ressemble à une valse. Agile, rapide, mais cette chorégraphie  omet de nombreux facteurs. Connaissez-vous le carré de pouvoir? Non, surement pas. C'est une technique de combat inconnue dans vos contrées. Voulez-vous en apprendre le rudiment?"

-- § --


Thème : https://youtu.be/ZmZS57QfH6E?t=44
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5781-mais-que-dit-le-re
Edwina Roncecoeur

avatar

Nombre de messages : 51
Age : 18
Date d'inscription : 24/03/2014

Feuille de personnage
Race: Rohirrim
Possessions: Un luth enchanté, une dague et un instinct de survie déficient
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: Le Marché des Festines et ses Nocturnes   Mer 7 Mai 2014 - 20:33

Edwina tressaillit au rire de Silda. Elle n'était pas vexée, loin de là, mais elle sentait une immense solitude l'envahir. Silda devait probablement croire qu'elle vivait des aventures fantastiques, comme dans les récits que la barde aimait tant raconter. Elle devait s'imaginer qu'Edwina vivait d'amour et d'eau fraîche, sans aucune préoccupations, libre comme l'air. Pourtant c'était loin d'être le cas. Parce que la vie d'Edwina était vide de sens. Et elle comblait ce vide en se mettant en danger, en pariant, en poussant ses limites à bout, quitte à en crever. C'était sa seule façon de se sentir vivante. Evidemment, Silda ne pouvait pas le savoir. Pas plus qu'elle ne pouvait deviner que dans son rire, résonnait l'echo des jours heureux, ceux qu'elle ne vivrait plus jamais.

Si seulement, petite, si seulement c'était si joyeux, si drôle. 

Soudainement gênée par cet élan de joie, Silda rougit en portant ses doigts à ses lèvres.

"Oupss..." 

Un sourire se dessina sur les lèvres d'Edwina, qui relégua sa crise de conscience dans un coin de sa tête. Après tout, Silda n'était qu'une gamine, et c'était bien ça qu'Edwina aimait chez les gamins: Ils voyaient toujours le côtés positif des choses, la lumière dans les ténèbres. Et ça faisait du bien, de temps en temps, de ne pas être jugée.

"Allons petite! Ne soit pas si timide! Laisse moi te dire une bonne chose: la joie et le rire sont des armes et des remparts bien plus puissants que n'importe quelle épée ou bouclier. Ris au nez du destin, profite de chaque instants et vois le meilleurs de ta vie même si tu as l'impression qu'aucune autre ne pourrait être pire! Fais ça, et au moins, tu ne finiras pas comme moi..."

Et elle savait de quoi elle parlait. Si elle c'était contentée de sa vie paisible à la campagne, elle ne serait pas dans une telle situation. Silda méritait bien mieux que ça.

"Evidemment, ça ne t'empêche pas de t'amuser'' dit la jeune femme d'un ton joviale ''ni de courir les garçons, ou les filles si le coeur t'en dit! Quoi? Ma regarde pas comme ça enfin! Ca t'arrivera bien un jour, jolie comme tu es!''

Une adulte convenable et bien élevée n'aurait évidemment jamais tenue de tels propos devant une enfant pure et innocente, mais Edwina n'était ni convenable si bien élevée et se moquait bien de se qu'on pouvait dire d'elle.
D'ailleurs vous ne serez sans doute pas étonné d'apprendre qu'elle pouvait se vanter d'avoir mit dans son lit quasiment au moins un représentant de chaque ethnies de la Terre Du Milieu. Sauf un nain, parce qu'elle avait des goûts d'humaine, et un Elfe (on oublie les Orcs et tout le tralala, non seulement ils sont moches, mais en plus ils puent!). Et ce n'est pas faute d'avoir essayé de se farcir un Oreille-pointues. Mais comme ils refusaient de faire des galipettes avec une autre que leur ''vrai'' amour, celle qui était l'Elue-de-leur-cœur-illuminée-par-lumière-des-étoiles-si-pure-comme-l'amour-qui-les-unie-et-qu'ils-attendront-des-siècles-durant-pour-vivre-leur-romance-éternelle ou une autre connerie dans le genre, elle c'était toujours pris des vents monumentaux.
De plus, elle était profondément convaincue qu'ils aimaient les hommes plus que les femmes.
Devant le regard éberlué de Silda, elle comprit qu'elle avait pensé tout haut.

"Oups, désolée..."dit-elle avec un sourire d'excuse.

Elle s'apprêtait à enchaîner avec une blague vaseuse d'une subtilité remarquable, mais quelque chose la coupa dans son élan. Les deux silhouettes menaçantes qui s'avançaient lentement mais sûrement vers sa table étaient celles des deux types qu'elle ne pouvait pas payer.

"Par le caleçon d'Iluvatar!"

Et elle affronta bravement et vaillamment ses ennemis, prête à défendre son honneur dans le sang et l'acier.
Non, en fait elle se rua sous la table en faisant signe de se taire à Silda.


N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force, ou tu t’en repentiras comme d’une faiblesse. Fais-t-en une armure, et nul ne pourras l’utiliser pour te blesser.
Game of Thrones
[23:54:20 25/04/14] Edwina Roncecoeur : Un peu de respect envers ta mère tu veux?
[23:54:45 25/04/14] Adëlli : ma mère !
[23:55:01 25/04/14] Adëlli : tu savais même pas qui était mon père XDD
[23:55:22 25/04/14] Edwina Roncecoeur : Mais si, c'est Dieu! Je suis la nouvelle Vierge Marie!
[23:55:46 25/04/14] Adëlli : mais woui bien sur ^^"
[23:56:11 25/04/14] Edwina Roncecoeur : Bien sur que si! On écrira une nouvelle bible ensemble!
[23:56:22 25/04/14] Edwina Roncecoeur : GLOIRE A LA SAINTE PATATE!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5974-edwina-roncecoeur
Silda
Gamine Rohirrim

avatar

Nombre de messages : 440
Age : 17
Date d'inscription : 21/01/2014

Feuille de personnage
Race: Homme du Rohan
Possessions: Arc, flèches, sacoche et vieu cheval
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: Le Marché des Festines et ses Nocturnes   Jeu 8 Mai 2014 - 15:22

"Par le caleçon d'Iluvatar!"

Edwina fit signe à Silda de se taire. La gamine se retourna pour voir qu'est-ce qui avait tant effrayée la femme Rohirrim, deux hommes à l'apparence baraquer se dirigeaient vers les deux demoiselles, et ils n'avaient pas l'air de venir pour discuter de la pluie et du beau temps, ho que non ! Silda fit volte face, elle s’apprêtait à demander pourquoi ces hommes avançaient vers elles deux. Mais Edwina avait disparue, envolait. Elle cherche la femme du regard quelques instants avant de voir la table se soulever.
Elle pencha sa tête pour s’apercevoir qu'Edwina avait trouvée une cachette, mais pourquoi ce cachait-elle, en plus elle était totalement à découvert : Renarde avait décidé plus tôt dans la journée de ne pas mettre de nappe ? Silda voulu sortir une longue tirade pour demander le pourquoi du comment. Mais elle se rappela le signe de la main qu'Ewina avait fait pour qu'elle se taise et du fait qu'elle avait dit 'arnaquer les gens' alors peut être que ces deux hommes étaient là pour l'argent.

Ils s'approchaient dangereusement vers la table où se trouvait cachée Edwina. Silda posa son coude sur la table, puis sa tête par-dessus, la gamine fit mine de somnoler, pour ne pas attirer le regard des deux hommes (enfin Edwina était quand même cachée sous une table sans nappe ... ), même s'ils avaient surement repairé depuis déjà bien longtemps où se trouvait la femme qu'ils recherchaient, de plus la table tremblait toujours et encore.

L'homme le plus grand fit un pas en avant et écrasa son poing sur la table. Silda sursauta, elle crut un moment que le mobilier aller rompre sous la force monstrueuse de se coup. La pauvre Edwina devait être complétement sonnée là dessous. La gamine prit son courage à deux mains et demanda poliment au costaud "Bienvenue, voulez-vous une bière ?" Mais non ... aucun sons ne sortie de sa bouche elle avait bien trop peur de se faire démolir si elle leur adressait la parole.





Il en faut peu pour être heureux



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5789-fiche-de-silda?hig
Edwina Roncecoeur

avatar

Nombre de messages : 51
Age : 18
Date d'inscription : 24/03/2014

Feuille de personnage
Race: Rohirrim
Possessions: Un luth enchanté, une dague et un instinct de survie déficient
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: Le Marché des Festines et ses Nocturnes   Jeu 8 Mai 2014 - 16:17

CHBRONK! fit le crâne de la bard en tapant contre le bois.
Heureusement pour Edwina (qui soit dit en passant était assommée sous la table avec une énorme bosse) les deux hommes ne brillaient pas par leur intelligence et n'avait même pas eut l'idée de regarder par terre. Ils c'étaient directement dirigés vers Silda, qui faisait jusque là semblant de dormir. Voyant la terreur qu'ils inspiraient à Silda, le moins musclé des deux s'adressa à elle. Il était petit, mince et il avait une tête de fouine ornée de petits yeux brillants vicieusement. Un sale type, ça ce voyait sur sa figure. Il avait néanmoins l'air un tantinet plus malin que son compère puisqu'il avait tout de suite compris que la petite serveuse pouvait les aider: elle était Rohirrim, comme leur proie.

"Fillette, tu veux bien nous aider? Nous cherchons une femme, rousse aux yeux claires avec un luth. Ca ne te dis rien?"

Voyant qu'elle tardait à répondre, il lui tendit une petite sacoche remplie de pièce d'or et d'argent,bien plus qu'une année entière de salaire.

"Je suis sûr que tu peux te rappeler...


N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force, ou tu t’en repentiras comme d’une faiblesse. Fais-t-en une armure, et nul ne pourras l’utiliser pour te blesser.
Game of Thrones
[23:54:20 25/04/14] Edwina Roncecoeur : Un peu de respect envers ta mère tu veux?
[23:54:45 25/04/14] Adëlli : ma mère !
[23:55:01 25/04/14] Adëlli : tu savais même pas qui était mon père XDD
[23:55:22 25/04/14] Edwina Roncecoeur : Mais si, c'est Dieu! Je suis la nouvelle Vierge Marie!
[23:55:46 25/04/14] Adëlli : mais woui bien sur ^^"
[23:56:11 25/04/14] Edwina Roncecoeur : Bien sur que si! On écrira une nouvelle bible ensemble!
[23:56:22 25/04/14] Edwina Roncecoeur : GLOIRE A LA SAINTE PATATE!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5974-edwina-roncecoeur
Silda
Gamine Rohirrim

avatar

Nombre de messages : 440
Age : 17
Date d'inscription : 21/01/2014

Feuille de personnage
Race: Homme du Rohan
Possessions: Arc, flèches, sacoche et vieu cheval
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: Le Marché des Festines et ses Nocturnes   Jeu 8 Mai 2014 - 17:04

"Fillette, tu veux bien nous aider? Nous cherchons une femme, rousse aux yeux claires avec un luth. Ca ne te dis rien?"

La jeune Silda ne lui répondit pas tout de suite, elle réfléchit d'abord à une réponse qui troublerait les deux affreux hommes, comme dans les histoires : les gentils trouvent toujours une phrase incompréhensible, qui dit 'oui' et 'non' en même temps, qui dit 'à droite' et 'à gauche', réfléchit et pas trop ...
Mais aucune idée ne lui vient, sa peur empêchait toutes recherches.

"Je suis sûr que tu peux te rappeler..."

L'homme à la tête de rat lui tendit alors une bourse de pièce d'or.

"Entre l'argent et l'amitié je garde Edwina, je n'suis pas radine moi, pas comme toi, hideux !" Pensa la gamine.

La fait que l'homme lui propose de l'argent l'avait rendu aux yeux de la fillette plus vulnérable. Dans les contes fée lorsque le méchant dit de sa malicieuse voix : 'Je suis sûr que tu peux te rappeler...' C'est qu'il va vous enfoncer dix pieds sous terre si vous ne lui répondez pas sur le champ. Mais là se n'était pas le cas, quel idiot.

"Une... une femme rousse dit-vous ? Humm..."

Silda se prit le menton et fit mine de rechercher dans sa mémoire la femme qui se trouvait sous la table, à 2o centimètres des pieds des deux affreux personnages.

"Je ne sais pas, peut-être cherchez-vous La Renarde, la patronne de ces lieux ? Elle a des cheveux roux, mais n'a pas de luth ...  Sinon je ne vois pas de qui vous parlez... désolé messieurs "Fit elle avec une petit sourire légèrement embarrassé.





Il en faut peu pour être heureux



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5789-fiche-de-silda?hig
La Renarde
1ère Touriste des Terres du Milieu

avatar

Nombre de messages : 1844
Age : 117
Date d'inscription : 20/01/2014

Feuille de personnage
Race: Truc louche, voir étrange
Possessions: A proximité de Ôju et toujours avec Ritournelle
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: Le Marché des Festines et ses Nocturnes   Jeu 8 Mai 2014 - 17:28

-- § --
( a la taverne )


Près du comptoir, appuyé sur un des montant de la roulotte depuis plusieurs heures sans bouger au point que sa présence fut oublié de tous, et nullement remarqué par Silda, Phraenk regardait la scène se déroulant à quelques tables de lui. Sous sa masse de cheveux châtain, il était vêtu sans apparat, avec des vêtements elfique les plus passe partout qu'il avait trouvé. Il aurait pu porter une grande cape, mais comme le faisait remarquer la Renarde avec humour: c'est qu'un assassin habillé comme un assassin, on ne devine pas que s'en-est un. Pourtant, même avec tout les efforts qu'il déployait pour paraître commun parmi la communauté elfique, sa peau diaphane et ses yeux d'un vert trop tranché trahissait sa véritable nature.

Sa main gauche glissa lentement vers son épée et d'un mouvement de pouce, l'Elfe Corrompu décrocha la sécurité de cuir empêchant cette lame de glisser du fourreau lors de ses balades souvent très mouvementé depuis qu'il accompagnait Loréalle dans ses déplacements.
Sans bouger le visage, il parcourut du regard la taverne de plein air. Sa maîtresse n'était plus là, il l'avait vu s'éloigner et n'avait pas jugé bon de la suivre... grosse erreur. Elle lui avait encore une fois filé entre les doigts. Un léger sourire se dessina sur ses lèvres, quand elle disparaissait ainsi, elle lui revenait avec deux fois plus d'ennuis ce qui l'amusait toujours surtout si il était question de défourailler quelques humains menaçant.

Phraenk recroisa les bras, sans remettre la sécurité de son arme, il attendait que la situation, se déroulant sous ses yeux, s'aggrave et ne lui laisse d'autres choix que de tuer l'un des participants à ce jeu de cache-cache. Il aimait voir le sang gicler sous ses bottes, mais pour son plus grand malheur, celle qu'il protégeait était une pacifiste préférant le verbe à l'acier.... alors il lui fallait attendre. Attendre que la vie de la serveuse dont il n'avait retenu le nom, puisqu'elle n'était qu'une humaine sans intérêt à ses yeux d'Elfe Sombre, soit en péril.


-- § --


Thème : https://youtu.be/ZmZS57QfH6E?t=44
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5781-mais-que-dit-le-re
Edwina Roncecoeur

avatar

Nombre de messages : 51
Age : 18
Date d'inscription : 24/03/2014

Feuille de personnage
Race: Rohirrim
Possessions: Un luth enchanté, une dague et un instinct de survie déficient
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: Le Marché des Festines et ses Nocturnes   Jeu 8 Mai 2014 - 18:13

La première chose qu'Edwina vit en reprenant conscience était une belle paire de bottes.
Un beau travail d'artisans, un cuir de très bonne qualité et d'une magnifique couleur. Edwina connaissait cette paire de botte. Ou l'avait-elle vue? Aux pieds d'un type qui la poursuivait il lui semblait (Edwina ne remarquait que les détailles les plus futiles).
Son visage palit. Et d'un coup elle souvint.
Crotte.
Elle entendit alors les tintements caractéristique d'une bourse remplit de pièce. Ils essayaient de convaincre Silda. Mais Edwina ne se faisait pas de soucis. Elle était intelligente, suffisamment pour ne pas se laisser avoir. Ils n'avaient aucunement l'intention de la payer.

"Je ne sais pas, peut-être cherchez-vous La Renarde, la patronne de ces lieux ? Elle a des cheveux roux, mais n'a pas de luth ... Sinon je ne vois pas de qui vous parlez... désolé messieurs "

Sous la table, Edwina sourit. Décidément, cette fille ne manquait pas de cran!

Mais Tête de Fouine ne se laissa pas abuser. Un sourire mielleux et inquiétant accueillit le mensonge de Silda. De sa voix la plus doucereuse (celle d'un tueur en serie prêt à vous découper), il dit à Silda:

''Allons fillette, il est très mal de mentir. Que diraient tes parents si ils voyaient leur jolie petite fille mentir à ses aînés? Hum?"

Ca sentait mauvais. Edwina connaissait la réputation de cet homme: ceux qui ne lui plaisaient pas finissaient au fond d'un fleuve en nourriture pour les poissons. Et elle n'osait pas imaginer ce qu'il ferrait à Silda si il comprenait qu'elle l'avait aidé.

Dans l'impasse, Edwina fit lentement glisser son luth près de son corps. Elle l'avait volé à un mage il y à un moment, et il lui avait certifié (completement ivre) qu'il l'avait enchanté pour tuer les Trolls. Elle espérait juste que ça marche.


N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force, ou tu t’en repentiras comme d’une faiblesse. Fais-t-en une armure, et nul ne pourras l’utiliser pour te blesser.
Game of Thrones
[23:54:20 25/04/14] Edwina Roncecoeur : Un peu de respect envers ta mère tu veux?
[23:54:45 25/04/14] Adëlli : ma mère !
[23:55:01 25/04/14] Adëlli : tu savais même pas qui était mon père XDD
[23:55:22 25/04/14] Edwina Roncecoeur : Mais si, c'est Dieu! Je suis la nouvelle Vierge Marie!
[23:55:46 25/04/14] Adëlli : mais woui bien sur ^^"
[23:56:11 25/04/14] Edwina Roncecoeur : Bien sur que si! On écrira une nouvelle bible ensemble!
[23:56:22 25/04/14] Edwina Roncecoeur : GLOIRE A LA SAINTE PATATE!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5974-edwina-roncecoeur
Silda
Gamine Rohirrim

avatar

Nombre de messages : 440
Age : 17
Date d'inscription : 21/01/2014

Feuille de personnage
Race: Homme du Rohan
Possessions: Arc, flèches, sacoche et vieu cheval
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: Le Marché des Festines et ses Nocturnes   Sam 10 Mai 2014 - 19:59

«Allons fillette, il est très mal de mentir. Que diraient tes parents si ils voyaient leur jolie petite fille mentir à ses aînés? Hum?»

Silda ne sus que dire, le sale type qu'elle avait prit pour un imbécile n'en était enfaite pas un, elle chercha une réponse qui ne mette pas cette tête de rat dans le doute, enfin encore plus dans le doute qu'il ne l'était. Il fallait lui répondre vite et sereinement.
La fillette glissa une mèche de ses cheveux derrière son oreille et répondu avec une certaine trouille:

«Heuu... mais non je ne connais pas cette femme! Je vous le jure, je ne l'ai jamais vu de ma vie!»

Dans un élan de panique la fillette encore assise sur sa chaise recouverte par l'immense ombre de 'Gigantor' l'ami de tête de rat, battit des pieds, elle heurta brusquement et involontairement le corps d'Edwina, une de ses jambe ? Un de ses deux bras ? Silda ne se posa même pas la question, elle devait faire tout ce qui était en son pouvoir pour éloigner les deux hommes, qui d'ailleurs ressemblait plus à des orques mutants qu'à des humains.

Elle évitait le regard du Rat qui l'espionnait farouchement.

«Mais, c'est toi la plus idiote des trois, non d'un gob' !»

La chope ! La chope d'Ewina bien sûr ! Le récipient était encore posait en face de la gamine. Elle tendit le bras et le ramena vers elle. Elle afficha un sourire gêné, mais ne croisa pas le regard des sales hommes.





Il en faut peu pour être heureux



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5789-fiche-de-silda?hig
Edwina Roncecoeur

avatar

Nombre de messages : 51
Age : 18
Date d'inscription : 24/03/2014

Feuille de personnage
Race: Rohirrim
Possessions: Un luth enchanté, une dague et un instinct de survie déficient
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: Le Marché des Festines et ses Nocturnes   Sam 10 Mai 2014 - 22:25

Encore une fois le crâne d'Edwina entra en collision avec un objet extérieur (le pied de Silda) et elle pesta intérieurement. Elle entendait Silda qui bafouillait, visiblement en train de perdre son calme. Il fallait agir, et vite.
Edwina inspira un bon coup, recommanda son âme aux Valars (tout en les insultants copieusement de ne pas l'aider en ce moment critique), embrassa son luth et fit craquer ses doigts.

A la une...

"Fillette, je crois que tu ne comprend pas bien ce qu'il se passe. dit Tête-de-Rat. Nous sommes près à tous pour retrouver cette femme. Tu ne voudrais pas mettre en colère mon ami ici présent, hum?

A ces mots, le gros tas de muscles et de poils se rapprocha de la chaise de Silda en grognant.

A la deux...

Alors dis nous où elle est, et nous repartirons sans faire de mal à ta jolie petite tête.

A le trois!

"Bonjour messieurs!"

Et Edwina jaillit de sous la table, un sourire gigantesque sur les lèvres.

Que...

Mon cher ami! Mais quel plaisir de vous revoir! s'écria-t-elle en direction de Face-de-Souris. Belle journée n'est-ce pas? Les oiseaux chantent, le soleil brille, l'herbe verdoie et l'eau coule sous les ponts! Je sais que nous sommes partis du mauvais pied, mais je peux tout arrangé, vraiment!

A ces mots elle s'assit tranquillement sur sa chaise et croisa les jambes sur la table en faisant signe aux hommes de s'assoir.

Silda, mon chou, sers à boire à ces messieurs. Nous devons parler affaire!

Edwina ne tressaillit même pas quand Gigantor abattit son poing sur la table, faisant ricocher la chope sur le bois.

Mon argent. Donne le moi. siffla le Furet en l'incendiant du regard.

Si en apparence Edwina semblait sûr d'elle, ce n'était pas du tout le cas. Elle savait qu'elle jouait à un jeu dangereux, mais ça c'était dans ses habitudes. Mais cette fois, ce qui l'inquiétait vraiment, c'était que Silda allait être impliquée dans cette histoire.

Mon cher ami! Je sais bien que nous sommes partis du mauvais pied, mais je sais comment arranger les choses. Asseyez vous, détendez vous, buvez une bonne bière! Car l'argent que vous avez perdu, je donne la possibilité de le récupérer, ou plutôt, de quoi le récupérer.

Méfiant, le Furet lui jeta un regard perçant.

C'est à dire?

Edwina sortit de sa sacoche un paquet de carte. Elle les mélangea et les posa délicatement sur la table.

Jouez avec moi, et si vous perdez vous me laissez partir et vous oubliez ma dette. Si vous gagnez, je vous l'offre de bon coeur!

Que nous offre tu?

C'est toujours armée de son immense sourire qu'Edwina désigna la serveuse de la main.

Je vous offre Silda!


N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force, ou tu t’en repentiras comme d’une faiblesse. Fais-t-en une armure, et nul ne pourras l’utiliser pour te blesser.
Game of Thrones
[23:54:20 25/04/14] Edwina Roncecoeur : Un peu de respect envers ta mère tu veux?
[23:54:45 25/04/14] Adëlli : ma mère !
[23:55:01 25/04/14] Adëlli : tu savais même pas qui était mon père XDD
[23:55:22 25/04/14] Edwina Roncecoeur : Mais si, c'est Dieu! Je suis la nouvelle Vierge Marie!
[23:55:46 25/04/14] Adëlli : mais woui bien sur ^^"
[23:56:11 25/04/14] Edwina Roncecoeur : Bien sur que si! On écrira une nouvelle bible ensemble!
[23:56:22 25/04/14] Edwina Roncecoeur : GLOIRE A LA SAINTE PATATE!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5974-edwina-roncecoeur
Silda
Gamine Rohirrim

avatar

Nombre de messages : 440
Age : 17
Date d'inscription : 21/01/2014

Feuille de personnage
Race: Homme du Rohan
Possessions: Arc, flèches, sacoche et vieu cheval
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: Le Marché des Festines et ses Nocturnes   Dim 11 Mai 2014 - 1:00

"Bonjour messieurs!"

La gamine fit les gros yeux, Edwina venait de sortir de sa superbe cachette. Bon c'est vrai d'un côté Silda était soulagée que la femme lui vienne en aide, mais de l'autre tête de rat et Gigantor ne pouvaient plus du tout la croire.

Mon cher ami! Mais quel plaisir de vous revoir! Belle journée n'est-ce pas? Les oiseaux chantent, le soleil brille, l'herbe verdoie et l'eau coule sous les ponts! Je sais que nous sommes partis du mauvais pied, mais je peux tout arranger, vraiment!

La femme semblait joyeuse, un grand sourire se dessinait sur son visage. Edwina parlait parlait et ... parlait, Silda ne comprit pas la scène qui se déroulait sous ses yeux mais tant pis, elle observait et écoutait les belles paroles d'Edwina.

Silda, mon chou, sers à boire à ces messieurs. Nous devons parler affaire!

"Mon chou ?" Les deux femmes étaient peut-être devenue amies certes mais de là à s'appeler l'une l'autre 'mon chou' !? Peut être qu'Edwina avait passé son temps à boire de l'alcool de toute sorte sous cette table ? Silda se demanda encore une fois à quel jeu Edwina jouait.
Mais ce ne fut pas pour autant que l'enfant n'alla pas chercher des bières au contraire, elle se rendit au bar avec son plateau en trottinant. Elle prit deux pintes qu'elle remplit à raz-bord, qui sais peut-être que le plan d'Edwina était de bourrer ses deux nouveaux compagnons. C'est bien d'ailleurs après cette hypothèse que Silda ne revient non pas avec deux chopes mais cinq. Quatre pour Gigantor et tête de rat et la cinquième pour Edwina.
La fillette revient donc tranquillement vers le joyeux trio, portant à une main comme une véritable serveuse son plateau lourd de cinq chopes mousseuses.

Je vous offre Silda!Voilà la phrase que venait de prononcer la jeune femme quand la gamine revient.
Silda manqua de lâcher son plateau, l'enfant s’arrêta à quelle que mètres de la table où se trouvait assis les trois humains. Elle regarda Edwina d'un regard vide, avant de continuer sa route vers ses clients. Elle était bouche bée, ne savait que dire pour protester contre cette idée. Comment et surtout pourquoi Edwina avait proposé ce marché !? Elle ne pouvait pas être sûr de le gagner !
Les seuls mots qui sortirent de la bouche de la petite Silda furent :

"Mais ... Comment pouvez-vous ?! Je ne suis pas un objet ! Je croyais même être pendant un instant votre amie !"

Elle vécut cela comme une sorte de trahison, elle n'en revenait toujours pas, comment Edwina avait pu faire ça !?
Elle plaqua brusquement son plateau sur la table en enleva les cinq boissons et le reprit.
Elle repartit sans dire un mot vers la comptoirs. Elle y déposa son cher et tendre plateau. Silda observa les alentours, la Renarde semblait bien être partie pour une quelle que soit raison, d'ailleurs il n'y avait plus non plus l'elfe aux cheveux sombres, où étaient-ils passé mystère mystère ...
Silda prit alors place sur un des hauts tabourets qui se dressaient face au comptoirs. Elle prit sa tête entre ses mains et posa ses deux coudes sur le rebord du bar.
Elle se retournait quelques fois pour observer le jeu du trio. La fillette était partagée : Edwina avait tout de même misé la gamine, mais la réaction de Silda n'était pas un peu abusée ? Elle aurait pu rigoler en encourageant son amie et s’assoir près d'elle en la regardant jouer. Mais non la gamine était allée bouder comme une ... gamine.





Il en faut peu pour être heureux



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5789-fiche-de-silda?hig
Edwina Roncecoeur

avatar

Nombre de messages : 51
Age : 18
Date d'inscription : 24/03/2014

Feuille de personnage
Race: Rohirrim
Possessions: Un luth enchanté, une dague et un instinct de survie déficient
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: Le Marché des Festines et ses Nocturnes   Dim 11 Mai 2014 - 20:32

C'était la pire partie de jeux de hasard à laquelle Edwina avait participé. Les enjeux étaient bien trop grands. Edwina ne doutait pas une seconde que ces messieurs trouveraient une utilité à la gamine. une utilité à laquelle elle ne préférait pas songer.

Moi vivante, ils ne toucheront pas à un seul cheveux de Silda se jura-t-elle intérieurement en battant les cartes.

Tandis qu'elle les distribuaient, Silda déposa rapidement les boissons et repartit aussi sec. Elle n'avait visiblement pas apprécié d'être devenu une marchandise et Edwina ne pouvait pas lui en vouloir.

"La serveuse à été généreuse" fit remarquer le Furet.

Edwina haussa les épaules. Elle espérait secrètement qu'il ne tienne pas l'alcool.

Ils commencèrent à jouer. Edwina avait pour habitude de cacher des cartes gagnantes dans ses manches, juste au cas ou, mais cette fois elle préférait s'abstenir de tricher. Le Furet était un criminel accompli et il remarquerait très vite si elle essayait de le doubler.

La barde remporta la première manche de justesse. La suivante aussi, puis elle enchaîna les défaite. Furet lui adressa un regard brillant de malveillance.

"J'espère que tu ne tiens pas trop à cette gamine."

"Si tu crois que je me soucis d'elle...tu te trompe lourdement mentit Edwina en abattant ses cartes. En réalité elle aurait préféré se faire piétiner par une légion d'orc en chaleur que des laisser toucher à Silda.

Ses cartes étaient gagnantes. Elle reprit espoir et la partie continua.
Elle essaya n'importe quoi pour déconcentrer l'adversaire. Elle fit du pied à Furet, qui lui lança juste un regard moqueur(du genre: tu crois peut être que tu m’intéresse? idiote va!), mit en avant son décolleté face à Gigantor (qui lui pour le coup appréciait tout à fait cette vision et seul un raclement de gorge de son patron l’empêcha de continuer à la reluquer).
A la fin de la partie, ils étaient à égalité.

Ils montrèrent chacun leurs cartes et Edwina retint un cri de triomphe. Elle avait gagné.

Et bien messieurs, il semblerait que la chance soit de mon côté s'exclama-t-elle en faisant mine de se lever Ce fût une très belle partie, mais je dois y...

Relève tes manches siffla Furet d'un ton menaçant.

Je...vous demande pardon? demanda Edwina en se figeant Vous n'imagineriez tout de même pas que je puisse tricher? Allons messieurs, soyez bon perdants!

Sans lui laisser le temps de s'expliquer, il lui saisit le bras (et oui, il avait peut être l'air maigre, mais il était plus musclé qu'il n'en avait l'air) et remonta sa manche. Des cartes tombèrent sur la table alors que le visage d'Edwina devenait plus blanc qu'un linceul.
Il lui tordit le poignet pour l’empêcher de prendre la poudre d'escampette et s'adressa à Gigantor:

"Vas chercher la gamine!"

Non! Je vous jure que c'est une formidable méprise! s'écria-t-elle alors que le géant dépliait sa masse hors de sa chaise.

Ne t'inquiète pas pour elle, on va bien s'en occuper...toi par contre tu...

Elle ne lui laissa pas le temps de finir sa phrase. De sa main libre, elle se saisit d'une chope vide qu'elle lui lança au visage. Elle se brisa sur son crane, mais il ne la lâcha pas pour autant.

Sous les yeux ébahis du reste de la taverne, elle lui colla une droite avant de le mettre par terre, profitant qu'il soit sonné. Une fois sur le sol, elle se libéra de sa poigne et d'un coup de pied en pleine figure elle l'envoya direct au pays des songes.

C'est pas demain la veille qu'un abrutis dans ton genre pourra m'avoir! ricana la rousse.

Voyant que Gigantor se rapprochait de Silda (son cerveau primitif n'avait pas du assimiler l'importance de neutraliser les gens qui fracassent des pots en céramique sur la crâne de leur patron) elle l'interpella:

"Hé, gros tas! Si tu veux toucher à un seul de ses cheveux, va falloir me passer sur le corps!
Dit la fille qui fait deux ou trois tête de moins que lui...

(Hrp: je n'ai absolument aucune idée à quel jeu de carte Edwina pouvait bien jouer =D idée à creuser: a quoi joue les gens en terre du milieu?)


N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force, ou tu t’en repentiras comme d’une faiblesse. Fais-t-en une armure, et nul ne pourras l’utiliser pour te blesser.
Game of Thrones
[23:54:20 25/04/14] Edwina Roncecoeur : Un peu de respect envers ta mère tu veux?
[23:54:45 25/04/14] Adëlli : ma mère !
[23:55:01 25/04/14] Adëlli : tu savais même pas qui était mon père XDD
[23:55:22 25/04/14] Edwina Roncecoeur : Mais si, c'est Dieu! Je suis la nouvelle Vierge Marie!
[23:55:46 25/04/14] Adëlli : mais woui bien sur ^^"
[23:56:11 25/04/14] Edwina Roncecoeur : Bien sur que si! On écrira une nouvelle bible ensemble!
[23:56:22 25/04/14] Edwina Roncecoeur : GLOIRE A LA SAINTE PATATE!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5974-edwina-roncecoeur
La Renarde
1ère Touriste des Terres du Milieu

avatar

Nombre de messages : 1844
Age : 117
Date d'inscription : 20/01/2014

Feuille de personnage
Race: Truc louche, voir étrange
Possessions: A proximité de Ôju et toujours avec Ritournelle
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: Le Marché des Festines et ses Nocturnes   Dim 11 Mai 2014 - 21:34

-- § --


" Et, accessoirement, passer par mes lames."
Fit un elfe, ravit de pouvoir enfin intervenir, en s'interposant entre celui que les femmes appelaient Gigantor et la petite serveuse nommée Silda.
C'était un elfe de la taille de Renarde, Silda ne l'avait jamais vu jusqu'à présent... ou plutôt, si, elle l'avait vu. A vrai dire, il n'était jamais loin de la taverne bien qu'il n'y travaillait pas et ne faisait que consommer et, si sa mémoire était bonne, elle pouvait se rappeler l'avoir vu parler avec les différents employé du Renard Ambulant et ne jamais consommer un seul verre.

Derrière le comptoir, Malik le cuisinier sortit une hache de combat nommé Bonbon. Elle avait été appelée ainsi car elle faisait tomber les dents.

Phraenk, l'Elfe, n'avait pas sortie ses épées, mais avait déjà les mains posées sur les pommeaux de celles-ci, mais son sourire affable et discret hurlait à la masse de muscle lui faisant face qu'il mourrait d'envie de leurs faire prendre l'air.
" Silda, Reste derrière moi. Renarde a dû oublier de t'avertir de ne pas lier d'amitié trop vite avec la clientèle? Surtout si celle-ci te sourit. Les humains ne sont jamais aimable avec les autres à moins de vouloir obtenir une faveur de ceux-ci."
Fit-il en lançant un rapide regard en coin vers la gamine du Rohan. Pourquoi fallait-il toujours que Loréalle s'encombre d'humains plus stupides les uns que les autres? se demanda-t-il dans son esprit d'Elfe se croyant supérieur aux autres races.


-- § --


Thème : https://youtu.be/ZmZS57QfH6E?t=44
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5781-mais-que-dit-le-re
Silda
Gamine Rohirrim

avatar

Nombre de messages : 440
Age : 17
Date d'inscription : 21/01/2014

Feuille de personnage
Race: Homme du Rohan
Possessions: Arc, flèches, sacoche et vieu cheval
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: Le Marché des Festines et ses Nocturnes   Dim 11 Mai 2014 - 23:40

Houla ! Toute une armée venait de se dresser entre elle et Gigantor, enfin une armée de trois soldats ... Edwina son amie, Malik le cuisiné de l'auberge et un elfe, un elfe inconnu surement un ami de la chère et tend... non pas tendre, Renarde.

" Silda, Reste derrière moi. Renarde a dû oublier de t'avertir de ne pas lier d'amitié trop vite avec la clientèle? Surtout si celle-ci te sourit. Les humains ne sont jamais aimable avec les autres à moins de vouloir obtenir une faveur de ceux-ci."

"Mais Edwina est mon amie ! Et puis je ne vous connais pas le moins du monde, donc pourquoi vous faire confiance et ignorer Edwina ! Hein ?"


Non, mais qui s'était lui encore ? Déjà les deux brutes plus cet elfe. Et même si Silda admirait ceux de cette race, l'histoire 'Helluin' l'avait bien refroidit. L’inconnu débarquait sans rien dire à personne et prenait par au combat.
Ok l'elfe avait (d'après Silda) une certaine classe, la classe des gens qui savent se battre et tuer des gros méchants, se qui dans la position de Silda peut toujours aider, mais ce n'était pas une raison !

La gamine ne boudait plus la Rohirrim, mais restait tout de même méfiante envers ce nouvel elfe.

Maintenant qu'Edwina avait (pour l'instant) mit à terre tête-de-Rat, il restait Gigantor, l'homme d'une corpulence inhumaine avançait maladroitement vers la gamine et en l'occurrence vers ses trois gardes du corps, comme elle aimait les nommer. Elle n'avait aucune chance de se retrouver entre les mains de l'homme, heureusement, le trio que le monstre avait en face de lui était bien trop fort pour ce laisser battre par un sale type de banlieue ... mais enfaite ... Silda n'en savait rien se n'était qu'une de ses nombreuses hypothèses.

La fillette se leva de sa chaise et tout en restant derrière l'elfe elle fit un clin d’œil à Edwina et elle leva son pouce en direction de Malik pour leur souhaiter bonne chance. Silda qui ne savait même pas où elle avait posé son pauvre arc en bois, ne participerait pas à ce combat (elle qui n'avait d'ailleurs jamais combattu ). Elle regarda donc ses trois mousquetaires, armait de sa seule arme disponible dans l’immédiat son large sourire enfantin.





Il en faut peu pour être heureux



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5789-fiche-de-silda?hig
La Renarde
1ère Touriste des Terres du Milieu

avatar

Nombre de messages : 1844
Age : 117
Date d'inscription : 20/01/2014

Feuille de personnage
Race: Truc louche, voir étrange
Possessions: A proximité de Ôju et toujours avec Ritournelle
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: Le Marché des Festines et ses Nocturnes   Lun 12 Mai 2014 - 1:11

-- § --


L'Elfe poussa un soupire en priant Sauron pour n'avoir jamais de gosses. Morgoth ce qu'il détestait les mioches! A toujours faire confiance aux personnes leurs donnant des bonbons ou leur offrant de grands sourires tout en proposant à des brigands de les gagner à un jeu de carte la minute d'après.
Il roula des yeux et souligna un fait essentiel :

" Pourquoi tu devrais me faire confiance?
Voyons voir.. réfléchissons un peu.
Oh! J'ai trouvé!"

Confirma-t-il faussement surprit.
" Parce que je suis armé, entre toi et celui qui - même avec son nom de gardien de musée- veut visiblement te prendre pour, au plus optimiste des projets, te revendre comme esclave après que ta chère et meilleure amie, rencontré quinze minutes auparavant en comptant le temps de sa partie de carte, t'ai proposé comme monnaie d'échange pour rembourser ses dettes contractées auprès de ces dits messieurs. Chose Étonnante? Cette meilleure amie ne t'a pas protégée en se proposant elle même comme monnaie d'échange?
Cela te convient-il comme résumé de l'histoire? Où préfères-tu que j'y inclut des licornes, des jolies princesses et des nounours roses pour que cette histoire soit plus à ton goût ?  A moins que ton genre ne soit les gentils vampires lumineux au soleil et les loups-garou écolos se battant pour l'amour d'une pimbêche avec autant de cerveau que toi? "


Fraenk, il ne fallait pas l'emmerder avec des propos illogiques, déjà pour sa défense, s'était un elfe corrompu, donc pas foncièrement gentil. Mais en plus sa patience avait été mit rude épreuve ces derniers jours, il avait voyager avec Naya et .... Silda semblait être une concurrente de taille, aux yeux de l'Elfe, pour obtenir le trophée Naya récompensant les filles posant les questions les pus stupides.

Oui, il ne fallait pas chercher plus loin au vu de son explication, Phraenk connaissait bien Renarde car il avait un dialecte et un humour assez proche de celui de la tenancière. D'ailleurs, il regrettait que celle-ci ne soit pas là, elle comprendrait peut-être enfin pourquoi les gosses étaient une option inenvisageable pour mener une vie paisible et sans idiots posant des questions stupides comme : pourquoi je dois te faire confiance à toi qui me défends sans que je te connaisse et pas à cette parieuse compulsive qui m'a vendu, alors qu'elle était ma meilleure amie pour toute la vie?

" Mais si vous préférez...."
Fit-il, en s'inclinant respectueusement et théâtralement en direction de Silda, affichant un sourire sadique au point d’apparaitre dans un livre sur les grands criminels, rubrique psychopathe.
" Princesse des Niaises, je ne me mêle pas de vos affaires."
A cette dernière phrase, il se recula pour laisser le passage au mastodonte, faisant signe du plat de la main à Malik de baisser ses armes. Le cuisinier obéit à contrecœur, regrettant que Renarde ne soit pas là pour calmer le jeu et contrôler un peu le fou qui lui servait de videur ces derniers temps dans la taverne.   

Bon, l'avantage des idiots comme cette gamine, songeait Fraenk, c'est qu'ils finissaient esclaves au Mordor et si l'Elfe venait à la recroiser là-bas, il lui rappellerait cette histoire de pari.


-- § --


Thème : https://youtu.be/ZmZS57QfH6E?t=44
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5781-mais-que-dit-le-re
Edwina Roncecoeur

avatar

Nombre de messages : 51
Age : 18
Date d'inscription : 24/03/2014

Feuille de personnage
Race: Rohirrim
Possessions: Un luth enchanté, une dague et un instinct de survie déficient
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: Le Marché des Festines et ses Nocturnes   Mar 13 Mai 2014 - 18:03

"Dis donc l'Elfe, si tu as quelque chose à me reprocher, adresse toi directement à moisiffla Edwina à l'intention de Fraenk Parce qu'aux dernières nouvelles je ne suis ni un animal ni une plante verte et je suis parfaitement capable de te repondre.

Ignorant royalement Gigantor (qui commencait à se demander si il était bien prudent de s'en prendre cet Elfe très très inquiétant, faisant ainsi preuve d'un peu plus de bon sens que notre chere barde) elle continua sur sa lancée, bien décidée à lui dire sa façon de penser:

A moins évidement que Monsieur-le-sauveur ne préfère s'en prendre à une gamine!

Alors que le Furet faisait mine de se relever, elle le renvoya au pays des rêves d'un coup de talon et croisa les bras en regardant droit dans les yeux l'Elfe.

C'est moi qui suis en tord, et non pas Silda. Donc si tu dois t'en prendre à quelqu'un, c'est à moi et à personne d'autre.

Les poings sur les hanches elle colla son visage tout près de celui de l'Elfe.

Ensuite, je pense que tu n'as pas à me faire la morale. Parce que tes discours sur les humains à qui il ne faut pas faire confiance, il ne valent pas un rond. Il ne me semble pas que tu te sois précipité au secour de Silda, ou que tu ais fais mine de l'aider. dit elle sans sourciller face au regard très...menacant de son interlocuteur Et pour finir je ne pense pas que tu ai le droit de me juger. Je sais reconnaitre un sale type quand j'en vois un, monsieurs le héro, et tu pus la mort et les trucs louches à plein nez. Donc ta morale, elle ne vaut rien, c'est juste de l'hypocrisie pure. Tu ne vaux pas plus que moi, et je ne te laisserais pas me juger.

Ce n'est qu'après sa tirade qu'elle se rendit compte que c'était une très mauvaise idée de se mettre à dos un type avec une très très longue épée (pour compenser quoi à votre avis?) dans la main


N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force, ou tu t’en repentiras comme d’une faiblesse. Fais-t-en une armure, et nul ne pourras l’utiliser pour te blesser.
Game of Thrones
[23:54:20 25/04/14] Edwina Roncecoeur : Un peu de respect envers ta mère tu veux?
[23:54:45 25/04/14] Adëlli : ma mère !
[23:55:01 25/04/14] Adëlli : tu savais même pas qui était mon père XDD
[23:55:22 25/04/14] Edwina Roncecoeur : Mais si, c'est Dieu! Je suis la nouvelle Vierge Marie!
[23:55:46 25/04/14] Adëlli : mais woui bien sur ^^"
[23:56:11 25/04/14] Edwina Roncecoeur : Bien sur que si! On écrira une nouvelle bible ensemble!
[23:56:22 25/04/14] Edwina Roncecoeur : GLOIRE A LA SAINTE PATATE!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5974-edwina-roncecoeur
Silda
Gamine Rohirrim

avatar

Nombre de messages : 440
Age : 17
Date d'inscription : 21/01/2014

Feuille de personnage
Race: Homme du Rohan
Possessions: Arc, flèches, sacoche et vieu cheval
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: Le Marché des Festines et ses Nocturnes   Mar 13 Mai 2014 - 22:10

Silda tira la longue à elfe, un autre langage pour dire "Bah vas tant, si tu y tiens tant !". La gamine en avait mare de ce maudit elfe, encore un qui se croyait plus fort que le reste du monde, plus doué au combat ! Et même si s'était sens doute une réalité il ne devait pas s'en venter, au contraire les vrais soldats s'en ventent quelques fois pour que l'on admire mais ils ne le disent pas pour faire la leçon à une gamine.
Et puis bon, le fait qu'il soit un elfe 'méchant' comme la fillette le nome, n’arrangeait rien, car à ses yeux les elfes sont la sagesse incarnée (elle n'a jamais entendu parler des elfes corrompus évidement) alors pourquoi disait-il des propos quasi raciste ? Pourquoi était-il aussi sombre ? Pourquoi se sourire sadique ?
Peut-être était-il malade, peut-être que ... une ampoule lumineuse veint alors surplomber la tête de la jeune Silda !
La Renarde ! Mais oui Renarde était sa femme bien sûr ! L'enfant se remémora ces quelques phrases qu'elle avait échangé avec sa patronne :
"-Voilà mademoiselle.
- Madame. "
Donc elle était mariée, donc elle avait un époux, donc s'était cet horrible elfe !
"La pauvre renarde ! Hrolalalala !"
Voilà la question était résolu, Renarde était partie (peut-être) avec l'elfe aux cheveux sombre que Silda avait servi plus tôt dans la journée et son époux était jaloux, alors pour se défouler il voulait tuer Gigantor !

La fillette sortie brusquement de ces pensées, une dispute avait éclatée entre les deux gros caractères qui se trouvaient devant elle. Et même si le fait qu'elle trouve des réponses à ses questions sur l'elfe et que maintenant elle le trouvait plus bien méchant, elle était toujours pour les idées d'Edwina.

La gamine patienta en croissant ses bras, tout en frappant son pied de plus en plus violemment sur la terre du sol. Elle se rangea derrière Edwina son amie, les paroles de l'elfe n'avaient en aucun cas rompu l'amitié qu'elle avait pour la femme du Rohan.
Silda se dressa sur la pointe des pieds pour chuchoter à l'oreille de la barde des petits :

"Allez Edwina. Allez Edwina !"


Elle l'encouragea comme si un match de rugby se déroulait face à elle. Silda encourageait sa joueuse préférée. Mais au contraire des matchs, elle ne huait pas l'elfe (elle avait bien trop peur de se faire taper dessus).





Il en faut peu pour être heureux



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5789-fiche-de-silda?hig
La Renarde
1ère Touriste des Terres du Milieu

avatar

Nombre de messages : 1844
Age : 117
Date d'inscription : 20/01/2014

Feuille de personnage
Race: Truc louche, voir étrange
Possessions: A proximité de Ôju et toujours avec Ritournelle
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: Le Marché des Festines et ses Nocturnes   Mar 13 Mai 2014 - 22:34

-- § --

Regard menaçant? Non.
Il regardait l'humaine en relevant un sourcil circonspect se demandant ce qui l'offensait le plus dans cette interlocutrice. Était-ce le fait qu'elle essayait de se faire passer pour une héroïne? Le fait qu'elle ose lui adresser la parole? Ou son odeur: mélange de transpiration suite à son combat et de bière ingurgité récemment qu'elle cachait derrière du parfum et du savon?
Les elfes n'avaient pas d'odeur corporelle comme celle de la sueur, aussi les effluves naturelles chez tout humain devenaient une insulte aux narines de Phraenk. Cela faisait partie des nombreuses choses qu'il pourrait reprocher aux humains et le dégoutait de cette race qu'il disait inférieure à la sienne. Au yeux de ce maudit Elfe, les charmes d'une humaine étaient comparables à ceux d'un troll en moins hideux.

Il attendit que cette femme finisse ses tirades et répondit d'une voix indifférente.
" C'est bon? Avez-vous finit votre crise?
Bien dans ce cas je vais répondre à vos accusations: Je vaut bien plus que vous à tout point de vue.
- Affectivement, des personnes s'inquiéteront pour moi si je venais à disparaitre. Pour vous, a part ceux auprès desquels vous avez des dettes, je crains que votre mort passerait innaperçut et que votre cadavre ne croupisse dans un ruisseau comme pour la majorité de la racaille. La mort d'un orc aurait encore plus d'impact que la votre."


Comme déjà dit, il n'était pas le gentil. Il n'était même pas le ténébreux et mystérieux méchant qui dans le fond avait un coeur qu'il n'osait le montrer de peur d'être blessé. Non, il était juste Phraenk, membre de la garde personnelle de Sauron et n'ayant aucun scrupule à esquinter l’estime-de-soi d'une simple mortelle.

"- Moralement, je vaux plus que vous car je n'ai pas échangé un enfant contre mes dettes. De plus, je m'étais interposé entre elle, lié à moi par une intermédiaire, et cet homme de vos connaissances. A croire que cela vous dérange que je la sauve de vos amis? Un de vos plans quelconques serait-il tombé à l'eau?
- Mentalement, je ne suis pas un voleur, un joueur aux cartes et un tricheur amateur vivant aux crochets de la société tel un parasite suceur de sang sur un chien. Si vous étiez un tant soit peu honnête, vous gagneriez votre argent en jouant de votre Luth.
- Physiquement, je suis supérieur à vous. De plus, je ne me donnes pas en spectacle en me cachant sous les tables ou hurlant contre un Elda que vous trouvez sexuellement attirant car vous ne parlez pas ainsi aux Hommes n'étant pas à votre goût. Il suffit de comparer votre façon d'agir entre vos créditeurs et celles que vous avez envers moi. Vos petites manières ne dupent que les humains et n’intéressent que ceux-ci.

Pour finir, je ne vous ferais pas l'insigne honneur de sortir l'épée pour corriger les propos mensongers d'une gourgandine, ce serait lui accorder trop d'importance et salir mes lames avec un sang indigne de celles-ci."

Acheva-t-il, prétentieusement, en se penchant vers Edwina comme l'aurait fait un amant pour l'embrasser. Ce qu'il ne fit pas, il la repoussa d'un coup d'épaule, remit la sécurité de son épée tout en s'éloignant de la taverne dans un :
" Malik? Penses à lui faire payer ses consommations et les meubles qu'elle a cassée. Elle serait capable de se faire inviter par la jeune Naïve que Tlalpalli a engagé."
Dans tout ça, il avait perdu de vue celle qu'il était sensé protéger sous ordres de Sauron lui même.

-- § --


Thème : https://youtu.be/ZmZS57QfH6E?t=44
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5781-mais-que-dit-le-re
Edwina Roncecoeur

avatar

Nombre de messages : 51
Age : 18
Date d'inscription : 24/03/2014

Feuille de personnage
Race: Rohirrim
Possessions: Un luth enchanté, une dague et un instinct de survie déficient
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: Le Marché des Festines et ses Nocturnes   Mer 14 Mai 2014 - 12:26

Edwina serra les poings pour les empêcher de trembler. Rien dans son visage n'aurait put laisser penser que les paroles de l'Elfe l'avaient atteinte. Pourtant si, bien au contraire.
Elle s'obligea à rester calme. Rester calme. Ne pas hurler, ne pas menacer. Ne pas lui balancer son luth à la figure. Ca ne servirait à rien.
Elle aurait voulu trouver une réplique cinglante à lui lancer, alors qu'il s'éloignait. N'importe quoi pour le remettre à sa place. Rien ne lui vint. Il lui avait balayé ses belles paroles.

Sexuellement attirant, nan mais j'lui en foutrais moi, du sexuellement attirant! Mais comment il l'a deviné?

Le regard de Silda et du cuisinier pesait très très lourd sur ses épaules. Elle s'interdit le moindre signe de faiblesse. Même si en réalité, elle avait envie de se rouler en boule dans un coin et de pleurer. Mais elle avait bien trop de fierté pour ça. C'était bien la seule chose qui lui restait.

Pour vous, a part ceux auprès desquels vous avez des dettes, je crains que votre mort passerait innaperçut et que votre cadavre ne croupisse dans un ruisseau comme pour la majorité de la racaille. La mort d'un orc aurait encore plus d'impact que la votre.


C'était vrai, c'était bien ça le pire. Sans la connaitre ni l'avoir jamais vue, il avait tout de suite deviné qui elle était. Et il ne c'était pas gêné pour lui rappeler, point par point, à quelle point elle était seule et inutile.

Et ça lui faisait mal. Vraiment très mal.

Elle remarqua que Gignator avait détallé, Furet sous le bras (ce qui lui ôtait déjà une sacrée épine du pied) et que les clients qui avaient fuit à leur approche avaient été remplacés par de nouveaux qui ne lui accordaient aucune attention.

Ignorant sa folle envie de se défouler contre le mobilier, elle s'assit sur un tabouret au bar en s'adressant à Malik:

Et bin alors? Qu'est-ce que vous attendez pour me donner la note?! aboya-t-elle brusquement.

Elle était furieuse contre l'Elfe, mais encore plus envers elle même. L'argent pour payer son addition, où allait-t-elle le trouver?

Il a raison, ce saligaud, il à raison. Partout où je vais, c'est toujours la même chose. Et ca va continuer encore et encore, jusqu'à que je crève la bouche ouverte sur le bord de la route.

Elle laissa tomber lourdement sa tête entre ses bras croisés sur le bar. Se souvenant brusquement de Silda, elle releva la tête vers elle:

Le spectacle t'a plus, Silda? Tu vois, cet espèce d'immonde ordure d'Elfe a tous juste: c'est exactement ça ma vie. Pas de foyer, pas de famille, pas d'amis et personne pour me pleurer si je venais à mourir.

(hrp: Foxy, grâce à toi Edwi va faire une dépression, et qui va payer les frais de psychanalyse? hein?)


N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force, ou tu t’en repentiras comme d’une faiblesse. Fais-t-en une armure, et nul ne pourras l’utiliser pour te blesser.
Game of Thrones
[23:54:20 25/04/14] Edwina Roncecoeur : Un peu de respect envers ta mère tu veux?
[23:54:45 25/04/14] Adëlli : ma mère !
[23:55:01 25/04/14] Adëlli : tu savais même pas qui était mon père XDD
[23:55:22 25/04/14] Edwina Roncecoeur : Mais si, c'est Dieu! Je suis la nouvelle Vierge Marie!
[23:55:46 25/04/14] Adëlli : mais woui bien sur ^^"
[23:56:11 25/04/14] Edwina Roncecoeur : Bien sur que si! On écrira une nouvelle bible ensemble!
[23:56:22 25/04/14] Edwina Roncecoeur : GLOIRE A LA SAINTE PATATE!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5974-edwina-roncecoeur
Silda
Gamine Rohirrim

avatar

Nombre de messages : 440
Age : 17
Date d'inscription : 21/01/2014

Feuille de personnage
Race: Homme du Rohan
Possessions: Arc, flèches, sacoche et vieu cheval
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: Le Marché des Festines et ses Nocturnes   Mer 14 Mai 2014 - 22:19


"Le spectacle t'a plus, Silda? Tu vois, cet espèce d'immonde ordure d'Elfe a tous juste: c'est exactement ça ma vie. Pas de foyer, pas de famille, pas d'amis et personne pour me pleurer si je venais à mourir."


"C'est quoi encore cette dépression ? Silda se laissa tomber en arrière, levant les yeux aux cieux, Hrolalala mais c'est à quel moment que t'as perdu ta tête ? L'enfant se redressa et prit sa tête entre ses mains, si tu as choisie cette vie c'est ton problème, mais si ! Si ! Siiiii ! Tu as une amie ! Un largue sourire se dessina sur la figure de la fillette,  Moi ! Héhé ! Et ne te plains pas, moi la gamine qui se trouve devant toi n'a pas plus d'amis que toi. Alors que je suis sûr que à mon âge plein de monde t'attendaient à la maison ! Non ? Silda s’approcha de l'oreille d'Edwina, elle chuchota, Et ... ... ... l'elfe vient de perdre Renarde, la patronne de l'auberge, c'est pour ça qu'il est tout énervé, faut pas lui en vouloir, ... ... ... va s'y lance toi tu as toutes tes chance ! Vous serez le couple de caractères dépressifs ! Et ! Et ! Tu m’inviteras hein ? Pour votre mariage !

Silda fut tout contente ! Ils allaient se marier, la rencontre avait été un peu rude et pas très romantique ... heureusement qu'elle était là ! Silda les avait rapprochés l'un de l'autre c'était clair comme du cristal.
La fillette s'imagina des tas et des tas d'absurdités : Edwina en robe blanche avec comme bouquet une chope de bière et l'elfe en noir avec son épée. La mariée tenant par le bras l'elfe et s’avançant jusqu’à Silda perché derrière une table en s'écriant : Vous pouvez embrasser la mariée! A ce moment là des pétales (rose fluo) en folies exploseraient de tout les côtés, ils auraient beaucoup d'enfants et vivraient heureux jusqu’à la fin de leurs jours, tâdâmm !

La gamine descendit de son tabouret et tout en sautillant accroché au bras d'Edwina s'écria :

"Vous habiterez au Rohan ! Hein ? Ça sera plus simple pour moi ! Je pourrais être la nounou comme ça ! Hein ? S'te plais ! S'te plais !"

Voilà Silda était partie dans son délire et personne ne pouvait l’arrêter.





Il en faut peu pour être heureux





Dernière édition par Silda le Ven 16 Mai 2014 - 20:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5789-fiche-de-silda?hig
La Renarde
1ère Touriste des Terres du Milieu

avatar

Nombre de messages : 1844
Age : 117
Date d'inscription : 20/01/2014

Feuille de personnage
Race: Truc louche, voir étrange
Possessions: A proximité de Ôju et toujours avec Ritournelle
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: Le Marché des Festines et ses Nocturnes   Jeu 15 Mai 2014 - 14:22

-- § --

Malik s'apprêtait à dire des mots réconfortant, qu'il n'allait pas compter le tabouret cassé, que Phreank était ainsi avec tout ce qui n'était pas Renarde, que cet elfe était serviable tant qu'on lui causait pas et qu'il était un antisociale. Bien que Malik ne connaissait pas la signification de ce mot. Il l'avait entendu dans la bouche de sa patronne alors qu'elle décrivait Phreank, il en conclut que ça devait être vrai en répondant à la femme un "c'est pas faux".

Mais quand la rouquine lui beugla dessus, une étincelle, qu'il crut de lucidité, vint lui éclater dans le crâne. Peut-être que Phreank était un salopard de première mais quand il jugeait les gens, il ne se trompait pas! Il n'aimait pas cette bonne femme, et alors qu'elle criait sur le cuisinier, celui-ci rejoignit l'opinion de Phreank dans une pensée semblable à :
*C'y pas pirce qui t'y triste que ti dois t'y prendre à moi! T'y m'étonne qui t'y seule!*
Oui, même ses pensées avec l'accent Haradrim.

" C'y fait 5 pintes et 1 tibouret. 1o écus d'irgent."
Répondit-il méchamment, en secouant un panier de acras de morue dans l'huile bouillante sur le feu.  

-- § --


Thème : https://youtu.be/ZmZS57QfH6E?t=44
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5781-mais-que-dit-le-re
Helluin
Faucon au regard d'argent

avatar

Nombre de messages : 59
Age : 28
Date d'inscription : 08/02/2014

Feuille de personnage
Race: elfe noldor
Possessions: son épée Calmacil, une dague, armure typique d'un soldat de la Lorien, un arc
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: Le Marché des Festines et ses Nocturnes   Jeu 15 Mai 2014 - 21:39

Finalement c'était mieux ainsi. L'elfe d'habitude peu conciliant avait fini par se maîtriser...Une prouesse, mais ce n'était pas pour autant qu'il n'était pas rancunier.

L'air frais lui faisait bien. Helluin décida qu'après une telle mésaventure, il était préférable qu'il quitte définitivement la foule.
La rage continuait à se consumer en lui mêlée cette fois-ci à de la frustration et une honte encore plus tranchante qui venait de s'ajouter à celle déjà existante. Bref, une journée totalement ratée. Il rageait de ne pas avoir pu corriger cette elfe si insolente, mais jugea avoir bien agi. En fin de compte, il conclut qu'il était préférable de ne plus jamais revoir cette bien étrange énergumène.

*Mieux vaut oublier tout ça.*


Il avait des choses bien plus importantes à faire ou penser que de s'attarder à cette elfe.

*Son nom m'aurait quand même bien été utile.*

Peu importe...il n'oubliait jamais un visage, et ce dernier s'était encré à jamais dans sa mémoire.
Le jour continuait sa ronde, tandis qu' Helluin s'était maintenant retiré de la foule tout en l'observant. Contrairement aux étrangers, il avait eu le droit de porter son épée. Son rang militaire le lui permettant, Helluin observait ces êtres au cas d'une éventuelle discorde qui pouvait mal tourner. Certains gens lui paraissaient peu conviviales, mais il l'était sans doute aussi.


" Mon père me disait souvent : Évites les Noldor. Ils ont pour héros un assassin nommé Feanor qu'ils prennent pour exemple. Tous les Noldor sont à l'image de ce Feanor. Des sages en apparences, mais comme cela le désigne, ce n'est qu'une apparence.
Pourtant votre calme et vos excuses m'ont surprises et il en faut beaucoup pour me surprendre. "


Helluin virevolta comme frappé par la foudre. Il n'eut pas besoin de chercher longtemps. Elle était là !! Elle...l'insolente ! L'aubergiste se trouvait derrière lui. La situation lui semblait cocasse et elle semblait le défier avec un sourire moqueur. Assise sur barrière, l'elfe se délecta avec non-chalence d'une pomme tout en le dévisageant. La voilà qu'elle venait le narguer dans ce lieu reculée tout en se mettant à insulter la noble lignée des Noldor....

Il ne savait pas ce qu'il le retenait de la gifler.

*Au moins j'ai l'assurance de venir d'une grande lignée...pas comme certain.*

Il était encore toujours en train de se demander de qu'elle race elle pouvait bien être issue. Ce manque de connaissance avait l'art de l' agacer, mais il était décidé à ne pas abandonner aussi vite.

-...Les Noldor descendent de Finwë, notre premier roi. Fëanor n'était que son fils et c'est Fingolfin notre héros nationale !

Il commençait à perdre patience. L'elfe soldat s'était retenu à l'auberge notamment à cause de son entourage, mais rien ici ne l'empêchait d'être tout aussi cordiale.

- Vraiment? Me connaissez-vous donc assez pour prétendre vous surprendre. Non seulement vous avez la langue bien pendue, mais en plus vous avez l'audace de jugez tout elfe noldor comme étant fourbe.

Si elle avait pensé engager une trêve, c'était raté. Helluin était habitué à ce qu'on le juge mal, mais jamais encore on avait indirectement impliqué sa famille à sa situation.

" Savez-vous où est votre erreur dans votre combat? : Vous dansez. Comme tout les guerriers de votre race, votre maniement de l'épée ressemble à une valse. Agile, rapide, mais cette chorégraphie  omet de nombreux facteurs. Connaissez-vous le carré de pouvoir? Non, surement pas. C'est une technique de combat inconnue dans vos contrées. Voulez-vous en apprendre le rudiment?"

Décidément, Illuvatar n'était pas clément avec Helluin aujourd'hui. Incrédule, ses yeux argentés s'agrandirent. Il ne put croire ce qu'il venait d'entendre. Cette femme lui proposait un cour de combat ! Pouvait-on encore plus l'humilié ? Visiblement, oui. Il était bien sûr hors de question qu'il ne s'adonne à de telles absurdités. Lorsqu'il s'adressa à l'elfe de voix froide, on ne pouvait s'empêcher d'entendre dans sa voix tremblante une colère palpable.

- Mon erreur de.. ? Ecoutez-moi bien, je me nomme Helluin de la famille Eambar, un commandant de la garde royale du seigneur Celebrian et de Dame Galadriel. Toute ma vie, j'ai pratiqué l'art du combat, et c'est mon talent et travail qui m'ont amené là où je suis aujourd'hui...Alors, je vous serai grès de bien vous mêlez de vos affaires ! Vous avez déjà eu le plaisir de m'humilier, alors restons en là !

Le carré de pouvoir....que ne faillait-il pas entendre?! Avec un tel comportement de rustre, il était tout aussi certain que ses « méthodes de combat » égalaient ceux des orcs.



thème de Helluin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5839-helluin-soldat-de-
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Marché des Festines et ses Nocturnes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Marché des Festines et ses Nocturnes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Marché des Festines et ses Nocturnes
» Allons au marché ♪ [PV: S'hira et Anna]
» TOR mets sur le marché :
» Combats nocturnes
» Etude de marché pour une boutique à thème médiéval

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Le Seigneur des Anneaux :: Divers (uniquement RP) :: Fosse abyssale des Sept enfers démoniaques :: Evenement temporaire :: La fête de la Fédération-
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: