Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 Les appartements de l'Intendante du Mordor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
NeedaNombre de messages : 634
Age : 33
Date d'inscription : 07/08/2014

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Son amitié avec un Orc, Juliouk
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Needa
Parleur sans fin

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 EmptyVen 12 Sep 2014 - 10:57
Needa, dont la main était toujours tendue en direction du mystérieux personnage masqué, vit Juliouk prendre la parole à son tour, ne manquant pas l'occasion de le dénigrer en quelque sort, du moins c'est l'impression qu'eu le jeune forgeron. Il ne comprit pas la réaction de son ami, et encore une fois, étant donné sa grande, trop grande susceptibilité, il se vexa. Bien-sûr, il n'allait pas faire une scène devant tout le monde, surtout pas dans les quartiers de l'intendante qui plus est, car sa crédibilité, si crédibilité il y avait, serait réduite à néant. Il préférait garder tout cela à l'intérieur.

*Encore une fois Juliouk, encore une fois tu me manques de respect, par peur de je ne sais quoi ?!Saleté d'orc !*

Needa était en colère, et c'était normal, car il pensait que Juliouk lui avait manqué de respect. Par leur amitié, le jeune forgeron avait oublié de quelle race il était, un orc, et de ce fait, ces créatures n'agissaient comme des humains, qu'il avait côtoyer depuis sa naissance. Mais c'est également pas ce genre d'oubli, que Needa montrait une grandeur d'âme surprenante. Il ne faisait aucune différence entre les humains, les elfes, ou les créatures, censées maléfiques, du Mordor. Pour lui, seul le comportement importait. Si dans le futur, un troll venait à l'aider, peu importe la manière, alors ce dernier aurait toute sa sympathie.

Mais la colère intérieur de Needa se dissipa quelque peu, quand il entendit Juliouk parler d'admiration envers l'inconnu masqué. L'orc semblait heureux de le rencontrer, c'était rare pour le jeune forgeron de voir son ami ainsi. Ainsi, ils avaient à faire avec une personnalité importante du Mordor. Needa le comprit immédiatement, car Juliouk était comme lui au fond, devenir quelqu'un, être reconnu de tous, et il se comporterait pas de cette façon devant une personne quelconque.


*Je me demande qui ça peut être ?Vu le comportement de cet imbécile de Juliouk, et après avoir entendu ses paroles, tout laisse à penser qu'il est quelqu'un de très important. J'aimerai bien qu'il enlève son masque, voir qui se cache derrière.*

Bien que persuadé, maintenant, qu'il avait devant lui à une personne de renom, Needa ne remit en aucun cas son comportement en question. Il s'était peut-être comporté comme un imbécile, ou pas, mais il s'en moquait. Il était quelqu'un d'entier et de sincère, et ce qu'on voyait de lui était bien sa personnalité. Jamais il ne cachait derrière des mensonges, et jamais il ne se montrait sous un autre jour, comme quelqu'un qu'il n'était pas. Ce trait de caractère pouvait rafraîchissant pouvait en insupporter quelques uns, ou peut-être pas ?

*Juliouk admiratif de cet inconnu ?Juliouk est tourné vers les armes et la guerre depuis toujours, il n'admirerait pas un simple boulanger. A moins que j'ai tout faux sur lui depuis le départ et qu'il soit grand admirateur de pains, ah ah ah !Ce type doit être grand soldat ici, du moins il doit avoir accompli de grandes choses, peut-être un héros de guerre du Mordor ?*

Needa, toujours très curieux, pensait, pendant quelques instants, à quel grade pouvait correspondre au personnage masqué. Ce n'est que lorsqu'il porta plus d'attention au masque qu'il comprit quelque peu.

*Qu'Est-ce que je suis bête des fois, aïe aïe aïe, j'avais la réponse sous le nez !Son masque de loup hurlant fait carrément peur. Donc je suppose que ce type veut inspirer la peur. Et qui d'autre qu'un soldat veut inspirer peur et crainte !Ce type doit être grand guerrier, ça ne fait aucun doute !*

Needa préféra ne plus rien ajouter comme parole, il en avait assez dit, et Juliouk avait maintenant pris la discussion à son compte. C'était maintenant au tour de l'inconnu masqué de se présenter et de répondre aux questions.

Qu'allait-il se passer ?Quel était son avenir ?Et surtout, quand Est-ce que l'intendante allait arriver pour éclaircir la situation ?


Revenir en haut Aller en bas
http:// http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6226-needa
La RenardeNombre de messages : 1854
Age : 119
Date d'inscription : 20/01/2014

Feuille de personnage
Race: Truc louche, voir étrange
Possessions: A proximité de Ôju et toujours avec Ritournelle
Statut: Joueur(se) actif(ve)
La Renarde
1ère Touriste des Terres du Milieu

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 EmptySam 13 Sep 2014 - 16:26
-- § --

( en train d'écrire)
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5781-mais-que-dit-le-re
La RenardeNombre de messages : 1854
Age : 119
Date d'inscription : 20/01/2014

Feuille de personnage
Race: Truc louche, voir étrange
Possessions: A proximité de Ôju et toujours avec Ritournelle
Statut: Joueur(se) actif(ve)
La Renarde
1ère Touriste des Terres du Milieu

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 EmptyDim 14 Sep 2014 - 3:29
-- § --

" L' intendante, elle est là."
Ronchonna la voix d'une femme encore endormit.

Cette voix provenait des abords du grand bassin, là où des coussins s'agglutinaient en d'épaisses couches moelleuses qui semblaient être issus des pires phantasmes d'un matou adepte de sieste.
Une main à la peau ambrée et aux ongles manucurés vernis de rouge émergea de la masse polochoneuse tel un membre de zombie sortant de terre. Cette main chercha à tâtons un objet ovale à la pâleur de nacre et le ramena vers l'endroit où devait se situer le reste du propriétaire du dit membre... objectivement, plusieurs centimètres sous la surface visible du parterre de coussins qui se mit à onduler laissant enfin émerger un corps de femme.

Elle était assise, portant sur son visage un masque d'ivoire et ébouriffant d'une main sa crinière auburn.
" Dites? Ça ne vous arrives jamais de pioncer au Mordor ou quoi?"
La rouquine étira ses deux bras en baillant.
" Parce qu'entre l'ennemi n°1 des maraichers, son petit-ami lui faisant la morale, le loup qui hurle sans la lune, et ses potes - j'ignorerais volontairement le bruit du tonneau- ... J'ai l'impression d'essayer de pioncer dans une salle de spectacle occupée par des jongleurs acrobates aveugles s’orientant aux sons!!"

La femme bailla de nouveau en se grattant le cuir chevelu, cherchant sa volonté pour se redresser alors que celle-ci était partie en vacance à Acapulco. Elle se laissa retomber en arrière.
" Alors... dans l'ordre:
- Monsieur le criquet ravageur de récolte"
Fit-elle en montrant d'un index Needa.
" Pour la peine, allez vers le bar, là-bas, et préparer un cocktail bien fort pour ... comptez les personnes présentes.
- Juju. Je peux t’appeler juju? Oui, je peux. Je suis ta supérieur."

Conclut-elle sans attendre la réponse.
" Tu vas profiter que ton siamois est occupé à nous hydraté pour m'expliquer ce que tu fais ici."
N'ayant pas été mit au courant par Imrazhôn, elle était la première surprise de la visite des deux compères.
"- Quand au troisième, sa troupe et son colis. Loulou.. tu vas demander à tes hommes de balayer le bordel qui m'ont foutu en balançant leur riz à tout va. Le premier qui joue d'une mandoline, je le farci avec. King n'a pas le droit d'approcher à plus de 3m de ma coiffeuse! Et Lou' laisses Tarkin ligoté avant d'aller aider le Tueur en Série de Verger.

Mais surtout vous faites cela dans le calme et le silence... j'ai la tête qui raisonne comme la cloche d'alarme du gouffre de Helm! "

Supplia-t-elle, alors qu'elle émergeait d'une cuite suite à une séance de dégustation de vins issue des nouveaux coteaux plantés à flanc de montagne dans le Nurn.
Autant le raisin avaient murît vite, autant le vin n'avait pas eut le temps de vieillir dans le fût, si bien qu'elle avait dû, entre chaque dégustation, se rincer la bouche au rhum pour éviter d'être définitivement écœuré par l'alcool.


-- § --





"
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5781-mais-que-dit-le-re
JulioukNombre de messages : 683
Age : 21
Date d'inscription : 28/08/2014

Feuille de personnage
Race: Orque du Mordor
Possessions: Côte de maille ; Épée courte ; Deux dagues
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Juliouk
Pisteur de luxe

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 EmptyDim 14 Sep 2014 - 8:23
Monsieur le criquet ravageur de récolte" Fit-elle en montrant d'un index Needa.
Pour la peine, allez vers le bar, là-bas, et préparez un cocktail bien fort pour ... compter les personnes présentes.
Juju. Je peux t’appeler juju? Oui, je peux. Je suis ta supérieure.
Tu vas profiter que ton siamois est occupé à nous hydrater pour m'expliquer ce que tu fais ici.

Quand au troisième, sa troupe et son colis. Loulou.. tu vas demander à tes hommes de balayer le bordel qu'il m'ont foutu en balançant leur riz à tout va. Le premier qui joue d'une mandoline, je le farci avec. King n'a pas le droit d'approcher à plus de 3m de ma coiffeuse! Et Lou' laisses Tarkin ligoté avant d'aller aider le Tueur en Série de Verger.
Mais surtout vous faites cela dans le calme et le silence... j'ai la tête qui raisonne comme la cloche d'alarme du gouffre de Helm!


L'Intendante était majestueuse dans son rôle. D'un coté elle avait l'air de ne pas prendre du tout au sérieux tout ce qui se passait, c'était plutôt amusant de la voir donner des surnoms à tous ses visiteurs. Juju se sentait aussitôt plus en confiance pour lui parler même si cela représentait tout de même une étape et un événement important dans son existence. C'était tout de même la numéro deux du Mordor ! Juliouk s’avança devant elle et lui tendit la main avec le sac, plein de richesses en toute sorte.

Madame l'Intendante. J'ai voulu vous raconter brièvement mes dernières aventures. Je suis allé deux fois dans la forêt de Mirkwood. La première fois nous avons fait fuir un elfe et un capitaine du Rohan, j'ai fait ce ravageur de récolte, prisonnier et je l'ai ramené ici pour le questionner. M’apercevant du fait qu'il n'était qu'un simple forgeron mal aimé et mal connu au pays des dresseurs de chevaux, qu'une petite vermine en somme toute. J'ai eu l'intention de m'en servir d'appât pour attraper un gradé du Rohan.
Nous sommes retournés à Mirkwood mais aucune trade du capitaine ou autre. En revanche nous avons tué un ou deux elfes, une vingtaine de gobelins en leur piquant leurs richesses que je vous ait fait transmettre en partie, mon "siamois" ayant piqué l'autre.
Et ce n'est qu'ensuite que j'ai convaincu cet homme d'abandonner tout ce qu'il connaissait au Rohan et de nous rejoindre et de se battre pour le Mordor.

Ayant vécu tout cela, je rappelle en plus que j'ai été formé comme soldat et rôdeur, j'ai donc deux fois plus de compétences qu'un orque normal. J'ai également une expérience de presque huit cycles sur le terrain. Je me suis permis d'emmener avec moi une quinzaine d'orques à chaque fois.

J'aimerais donc avoir le droit et les moyens d'avoir quelques orques sous mes ordres ainsi que d'être plus utile au Mordor, à Sauron et à vous.
J'aimerais si possible que vous ré-évaluiez mon grade comme il vous plaira.


Je suis quelque part dans les terres de Rhûn.
Mon histoire avant aujourd'hui
Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 Images?q=tbn:ANd9GcQdoskY8puOX0w8_OCzY4JXRLstMEGkkdDAXbsQcTzTyGnzPWlN1xpIDcCL
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6378-histoire-liens-de-
NeedaNombre de messages : 634
Age : 33
Date d'inscription : 07/08/2014

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Son amitié avec un Orc, Juliouk
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Needa
Parleur sans fin

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 EmptyDim 14 Sep 2014 - 11:50
Alors l'intendante était là, dans ses quartiers, et elle l'avait toujours été. Needa pensa immédiatement que la numéro deux du Mordor les avait vu, ou du moins entendu depuis le début, car elle le nomma "Monsieur le criquet ravageur de récolte", en référence, peut-être aux fruits qu'il avait arraché de l'arbre, son arbre, un peu plus tôt.

Needa aurait pu s'attendre à bien des choses, mais surtout pas ça. Il écoutait attentivement les paroles de l'intendante, mais son esprit était ailleurs, il était là sans être là. La cheffe du Mordor portait un masque d'ivoire sur son visage, sans pour le préserver aux inconnus, et peut-être, seuls des êtres spéciaux ou uniques avaient le droit à le contempler ? Par contre, Needa voyait le reste de son corps...c'était une femme, et apparemment, bien que son visage soit caché, une très belle femme, par la silhouette majestueuse de son corps, lui donnant des allures d'une reine...Tout cela, Needa le pensait.

Il se rappela alors des quelques paroles prononcées juste quelques minutes plus tôt à son ami Juliouk :



FLASH BACK

"Dis-moi Juliouk, j'ai une petite question, t'as déjà aimé ?Enfin je sais pas, mais je n'ai jamais vu ou entendu parler de femmes orcs, alors je me demande si tu as déjà aimé quelqu'un ?J'imagine mal deux orcs vivre une grande histoire d'amour ?Je connais pas grand chose sur votre race, vous êtes créés comment ?Vous apparaissez de nulle part ou vous faîtes ça...euh...comme tout le monde ?"

*J'ai de la peine à m'imaginer Juliouk amoureux de quelqu'un, on dirait qu'il ne ressent rien. Il m'a quand même sauvé la vie plusieurs fois, et m'a témoigné des gestes amicales, à sa manière, mais ça montre quand même que les orcs peuvent ressentir des sentiments humains. C'est ce que je pense.*

"Je t'avoue quelque chose, pour ma part, bah...j'ai jamais rencontré de fille, je n'ai jamais eu l'occasion d'aimer, ni de pouvoir simplement approcher une fille. Les seules relations que j'ai eu avec étaient d'ordre commerciale. Je me demande quelle sensation on ressent quand on aime quelqu'un ?"

FIN DU FLASH BACK


Needa n'était pas lui-même, quelque chose l'avait frappé intérieurement, quelque chose qu'il n'avait jamais ressenti. Les mots exactes pour décrire pareille sensation, sont "un coup de foudre". Mais comment avoir un coup de foudre pour quelqu'un dont le visage n'est pas visible ?Est-il possible de ressentir ce sentiment à la simple vue d'un corps ?Bien-sûr, Needa en avait vu des corps de femmes par le passé, les femmes de son pays, des nobles, des pauvres, des femmes de joies, etc. Même si jamais il n'avait de contact physique avec elles, jamais il n'avait ressenti ce qu'il ressentait à l'instant. Tout était nouveau pour lui, comme tout ce qu'il vivait dans cette aventure.

Son cœur battait la chamade, et il était planté là, immobile et le regard ahuri. Il se ressaisit quelque peu quand l'intendante lui somma d'aller préparer à boire, au bar, pour toutes les personnes présentes dans ses quartiers. Même la voix de la cheffe du Mordor était spéciale pour lui, car chaque son prononcé par cette dernière accélérait encore plus les battements de son cœur.

Ne prononçant aucune parole, ni même d'essayer de se justifier pour les fruits du verger qu'il avait arracher, il s'exécuta aussitôt. Il se rendit vers le bar, comme l'intendante le voulait, et s'attela à sa tache du moment, celle de préparer des cocktails pour tout le monde. Bien que forgeron, Needa n'était pas en reste du côté nourriture et boisson. Il s'était toujours débrouillé seul, il connaissait certaines choses dans ce domaine. Il n'était pas le grand cuisinier, ni le plus grand barman qui soit, mais s'il y avait des bons ingrédients, alors il pourrait faire quelque chose de convenable.

Alors qu'il commençait à préparer les boissons, il oublia un peu le sentiment qu'il ressentait pour l'intendante, dont lui-même, d'ailleurs, ne savait ce qu'il était, ne l'ayant jamais ressenti, quand il vit son ami Juliouk se rapprocher de la cheffe du Mordor pour lui parler.


*Juliouk a complètement raison, je n'étais rien au Rohan, une vermine pour les habitants de ce peuple. Aujourd'hui je rencontre cette femme si spéciale, si...Mais qu'Est-ce qui m'arrive moi ?!J'y comprends rien ?!Quoi qu'il en soit, j'ai peut-être la chance aujourd'hui de prendre de l'importance, de devenir quelqu'un.*

Needa, toujours en pleine préparation des boissons, écoutait attentivement les paroles de Juliouk.

*L'intendante est la personne la plus importante après le grand Sauron lui-même, je ne dois pas gâcher ce moment. Je ferai comme Juliouk le veut, je ne parlerai que lorsque l'on m'autorisera à parler.*

Mais Needa ne put s'empêcher d'adresser quelques regards furtifs à l'intendante, espérant que personne ne le remarque, car il était sûrement déplacé de faire cela. Dans l'histoire de ce monde, des hommes avaient été tués à cause de regards jugé déplacés.

*Si je m'attendais à ça...une femme. Son corps, sa voix...je n'ai jamais rien vu de telle dans ce maudit monde !Non mais reprends-toi Needa !*

Needa se mit alors une petite claque, comme pour arrêter de penser à l'intendante, pour faire taire son sentiment. Il espérait que personne ne le vit faire son geste, autrement il passerait pour un fou.


Revenir en haut Aller en bas
http:// http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6226-needa
CiryandilNombre de messages : 130
Age : 31
Date d'inscription : 28/04/2014

Feuille de personnage
Race: Elfe Noir
Possessions: Une épée en fer météoritique et une armure de Galvorn.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Ciryandil
Chef de la Meute d'assaut et de Loisir

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 EmptyDim 14 Sep 2014 - 19:47
[HRP : Poupidou! J'ai essayé de n'oublier rien ni personne, mais faites moi signe si j'ai fait une boulette^^]

Sans mots dire, mais en inclinant légèrement la tête de côté, Le Loup du Mordor serra la main de Needa. Sans son masque son visage aurait révélé un petit sourire en coin devant la... Candeur du rohirrim, il n'y avait pas d'autre mot pour décrire le comportement d'un homme qui se trouvait entouré de dangereux individus en plein cœur de ce que tout rohirrim sain d'esprit appellerait : le territoire ennemi.

"Moi aussi j'aime beaucoup ce que je fais," répondit-il ensuite à l'orc, Juliouk. Il était un peu déstabilisé, une fois n'est pas coutume. L'elfe se doutait bien que certains au Mordor devaient l'admirer, mais il ne les croisait quasiment jamais. Habituellement, il était ignoré, méprisé ou évité, au choix. Mais d'une manière générale, ni les gradés ni les soldats n'aimaient traiter avec lui. Avec de remarquables exceptions comme les hommes qu'il commandait ou des personnes comme Juliouk et Needa. Et bien que n'étant pas fier pour un sous, ni sensible à la flatterie, il apprécia l'admiration de Juliouk à son égard, cela le changeait agréablement.

C'est alors que l'intendante s'extirpa en râlant, à juste titre. S'extirpa comme lors de son premier jour en ce monde. Entièrement nue (confirmé par MP par Foxy ^^). Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il ne s'y attendait pas. Il eut alors tout le loisir d'admirer le corps de l'intendante, qu'il n'avait jusqu'ici que deviné sous les vêtements qu'elle portait : elle était musclée, mais aussi fine et élancée. Le genre de silhouette de qui fait régulièrement de l'exercice physique. La sachant forgeron, ce n'était pas étonnant.
Ciryandil appréciait ce fait. Trop souvent les femmes elfes se cantonnaient à des rôles décoratifs. Du gâchis : sa première amante avait été, à l'époque, la meilleurs protectrice de Gondolin.

"Les gars, vous avez entendu Dame Loréalle, on nettoie le riz et tout de suite, ordonna Ciryandil à ses hommes à voix basse, tout en rebaillonnant Tarkin, haussant les épaules.

Déformation professionnelle, Ciryandil ne put s'empêcher de noter une myriade d'autre détails de la scène, comme la légère odeur d'alcool qui planait dans l'air, signe que Loréalle avait fêté les retrouvailles avec son coucher ou le fait qu'elle n'avait pour toute pilosité que sa chevelure, mais surtout... Le trouble manifeste de Needa.
Le rohirrim semblait être tombé instantanément et complètement sous le charme de Loréalle.

Se retournant vers cette dernière, il déclara :

A vos ordres M'dame. King? Tu as entendu. Pas de pillage de coiffeuse.

L'intendante avait bien deviné : les deux gobelins, déguisés et lourdement maquillés pour ressembler à un elfe se dirigeaient vers les produits de beautés de l'intendante. Soupirant, la Tête pensante de King déclara d'une voix apaisante et mélodieuse :

"Ah... Vous êtes bien cruelle intendante. Pourtant, je suis persuadé que vous connaissez la difficulté de se procurer quoique ce soit en matière de maquillage dans nos contrées -à moins d'apprécier ce que les orcs utilisent comme peinture de guerres-, sans offense. Allons ramasser du riz compère," conclut-il en s'adressant au gobelin qui lui servait de jambe.

Ciryandil quant à lui, se dirigea vers le bar, en faisant un léger détour vers l'intendante, pour lui glisser à l'oreille dans murmure :

"Laissez moi vous dire que votre nouvelle tenue est... Fantastique. Sincèrement. D'ailleurs, notre ami Rohirrim à l'air tout chose. Faites moi signe si je dois récupérer une autre tenue..? Ah, et au fait, si la compagnie de Chaak vous ennuie ce soir au repas, n'hésitez pas à me faire quérir, je serais dans les parages. Paperasse."
L'elfe fila ensuite prestement vers le bar pour aider Needa. S'approchant de ce dernier, il demanda :

Vous préparez quels genre de cocktails? Vous savez en préparer au moins? Du genre remède de cheval ou saveur bord de plage?
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6047-ciryandil-maethiri
NeedaNombre de messages : 634
Age : 33
Date d'inscription : 07/08/2014

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Son amitié avec un Orc, Juliouk
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Needa
Parleur sans fin

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 EmptyLun 15 Sep 2014 - 10:26
Toujours en train de préparer les différents cocktails, ordonnés par l'intendante, Needa avait observé la scène qui s'ensuivit du coin de l'œil. Le dénommé Ciryandil, dont il ignorait toujours le nom, s'était mis à parler, et ensuite donner des ordres aux gens qui l'accompagnaient. Ils étaient des gobelins, mais Needa ne le remarqua à cause du maquillage et du déguisement. Peut-être aurait-il pu le deviner s'il s'était plus concentrer sur eux, mais à vrai dire, pour le moment ce n'était pas sa priorité. Non, sa priorité était de faire taire cette douleur qui frappait son cœur, et cela de plus en plus fort, au fil des secondes qui défilaient.

Bien que concentré, enfin il l'essayait de l'être, pour préparer les cocktails, ses yeux ne cessaient de jeter des regards furtifs vers l'intendante. C'était comme si son esprit et sa vision étaient dissociés, l'un ne répondant plus à l'autre. Enfin, Needa croyait être discret, de même, il ne s'était douté que son attitude n'était pas passée inaperçue. A vrai dire, même un aveugle aurait deviné qu'il était totalement perturbé par l'intendante.


*Ce type, son aisance dans cette situation confirme ce que je pense. Il doit être très important. Mais il a l'air sympa.*

Needa, ignorant bien évidemment tout sur Ciryandil, avait de la sympathie pour ce dernier, tout simplement parce que celui-ci lui avait serré la main. Ce petit détail ne voulait peut-être rien dire pour la plupart des gens, mais pour le jeune forgeron, c'était un point très important.

*Par contre, ça m'énerve les gens masqués, j'espère qu'il enlèvera bientôt son masque que je puisse voir son visage, c'est beaucoup plus sympa je trouve. Et puis l'intendante, quand enlèvera-t-elle aussi son masque que je puisse voir aussi son visage, dont je suis sûr que je tomberai sous le charme...SOUS LE CHARME ?!Mais qu'Est-ce que je dis moi, c'est l'intendante, un peu de respect !*

A chaque fois qu'il pensait à l'intendante, Needa se laisser submerger par des pensées les plus folles. Il voulut encore se mettre une petite gifle pour faire taire encore une fois ce qu'il qualifiait de délire, mais Ciryandil vint vers lui. Il adressa alors quelques paroles au sujet de la futur boisson concoctée par ses soins.

"Vous préparez quels genre de cocktails? Vous savez en préparer au moins? Du genre remède de cheval ou saveur bord de plage?"

"Remède de cheval ou saveur bord de plage ?Vous voulez dire quoi par là ?Enfin bref, je suis en train de préparer un simple jus, assez peu alcoolisé, mais je vous garantis que ça va donner pas mal d'énergie. Je me le préparais des fois au Rohan, quand je travaillais tard, et que je sautais ma nuit de sommeil. ça m'aidait à tenir. La grande et belle intendante...euh...La grande intendante vient de se réveiller, elle a besoin d'une boisson rafraîchissante et pleine d'énergie."

*Il fait vraiment peur son masque vue d'aussi près.*

"Dîtes, vous enlevez votre masque de temps en temps ?Je dis ça, parce que là, vue que vous êtes prêt de moi, j'ai l'impression que vous allez me manger tout cru ah ah ah !"

*Non mais sérieux il fait peur son masque. D'ailleurs, il est masqué, l'intendante aussi, ses compères ont une tête bizarre, et Juliouk, bah Juliouk il a le visage sombre. C'est peut-être normal ici de se voiler le visage. Faudrait peut-être que je m'y mette, mais quel masque je porterai ?Aucune idée. Tiens, je vais lui demander.*

"Dîtes, vous pensez qu'il faut que je porte un masque aussi ?Vous me proposeriez quoi ?"

En même temps qu'il lui parlait, Needa lui donnait certains ingrédients, et par des gestes, il l'invita à faire de même pour que les cocktails soient prêts le plus rapidement possible.

"Vous savez, j'ai l'habitude de préparer des cocktails, je vais vous raconter un truc, une fois il m'est arrivé une histoire, je vous dis pas, saleté de Rihirrims..."


FLASH BACK

A sa dix-huitième années, Needa, bien que seul pour l'occasion, son père n'étant plus, voulut aller prendre un verre à la taverne, pour fêter cet événement, son événement. Ayant atteint maturité, on le laissa entrer, et surtout, on lui servit une belle choppe de bière. L'ambiance était festive dans la taverne, l'alcool coulait à flot, et Needa passait un agréable moment. Malheureusement, sa route recroisa celle de Geottfroy, un Rohirrim qu'il n'aimait pas, et ce dernier ne l'appréciait guère en retour. Sans cesse, il lui faisait des crasses. Le Rohirrim vint à sa table.

Geottfroy: Alors le nain, on a finalement accès au monde des adultes ?
Needa: Tiens, t'es là toi, je m'en serai douté.
Geottfroy: Je sais que c'est ta date aujourd'hui, on se connait depuis tout petit, comment aurai-je pu l'oublier. Par contre, tu ne m'as pas invité, je suis triste maintenant.
Needa: Mais tais-toi, laisse-moi tranquille au moins ce soir.
Geottfroy: Non, je m'ennuierai autrement, comment ferai-je sans mon nain préféré, ah ah ah.
Needa: Très bien...

Needa, dans un geste aussi surprenant qu'inhabituel, prit sa choppe et l'écrasa sur le visage de Geottfrey, lui brisant le nez au passage. S'ensuivit une bagarre, interrompu après par un superieur Rohirrim qui était présent. Pour punir Needa, il lui infligea une sanction un peu bizarre. Pendant une semaine, il dut s'occuper de nourrir et de d'abreuver, le midi comme le soir, les troupes rohirrims. Le supérieur avait été assez clément avec Needa, sûrement parce qu'il le connaissait et savait que le dénommé Geotffrey était un "emmerdeur" de première. Mais on ne pouvait pas s'en prendre à un soldat sans être sanctionné. Pendant une semaine, Needa servit alors les Rohirrims, et même si cela l'embêtait au plus haut point, il put apprendre à concocter certains plats et certaines boissons.

FIN DU FLASH BACK

"Du coup, maintenant je sais faire à manger et préparer à boire."

Le plus impressionnant dans toute cette histoire, c'était que d'une simple question posée par Ciryandil, Needa avait réussi à lui raconter pratiquement sa vie entière. Même si on lui arracherait la langue, ce dernier trouverait toujours un moyen de parler. Il ne s'arrêtait jamais, à la moindre occasion, il sortait un débit de paroles impressionnant. Soit Ciryandil pouvait être amusé d'un tel comportement, soit il pouvait regretté de lui avoir posé une question, une seule et unique question ?
Revenir en haut Aller en bas
http:// http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6226-needa
TarkinNombre de messages : 1130
Age : 21
Date d'inscription : 07/03/2014

Feuille de personnage
Race: Nain
Possessions: Casque d'acier, Armure de Fer, Hache Naine, dague en acier puis son herbier et sa sacoche remplit d'herbes et de plantes
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Tarkin
Herboriste Scientifique

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 EmptyLun 15 Sep 2014 - 20:29
Tarkin rentra de force, attaché solidement à un baril de bière comme ceux dont on trouve dans les tavernes. Ses poignets, frictionnés par la corde le démanger fortement, tout comme ce qui lui servait de bâillon qui l’empêchait de respirer à son aise.  Il était rentré ici, couvert de honte, attaché au fût et emmené par un orc. L’odorat du Nain semblait confus, il divaguait entre la répugnante odeur de l’orc, et la forte odeur de bière qui ne cessait de se dégager dans la pièce.

Celle-ci était remplie de plusieurs personnes, dont Tarkin se refusa de regarder et encore moins de les dénombrer. Il regardait seulement Cyriandil dont il se sentait trahis.  Après que celui-ci ai fait sa présentation, où le Nain n’y prêtât aucune attention du fait que son esprit semblait être ailleurs et mitigé par la folie de la situation.  Le grand elfe lui enlevât le bâillon qui retenait la parole du Naugrim.

C’est à ce moment-là qu’il comprit qu’on lui adressait la parole:

"Vous inquiétez pas, on vous débarasse bientôt. Navré pour ce traitement, mais j'ai une certaine réputation à conserver. Je trouverai bien à me faire pardonner?"

Tarkin ne répondit pas, enfin il marmonna quelque chose dans sa barbe, avec la tête qu’il venait de baisser pour regarder le sol

« Il en faut beaucoup pour se réapproprier ma confiance… »

Après quelques minutes de brouhaha ambiant que le Nain n’écoutait pas, il put cependant  reconnaitre une voix familière, une voix féminine qu’il avait entendu il y a quelques temps, ce moment lui tilta l’esprit, il se disait qu’il avait trouvé quelqu’un pouvant peut être l’aider après tout ce qu’il s’était passé. C’est en levant sa tête pour reconnaître son visage qu’il fut déçu que cette femme portait un masque qui l’empêchait de la reconnaitre. Mais Tarkin qui rencontrait très peu de femme durant ses voyages se mit à chercher l’origine de cette voix, et c’est après plusieurs minutes qu’il reconnut finalement la tenancière de la taverne d’Umbar.

Que faisait-elle là ?  se demanda Tarkin, qui commençait à libérer son esprit et sortir de sa bulle pour comprendre la situation. Le Naugrim aurait voulu tant poser des questions à ce moment-là, mais Cyriandil avait remis le bâillon sur l’ordre de celle-ci, elle en donna d’autres à plusieurs autres personne s’agitant dans la salle comme un chef donnant des ordres aux ouvriers. Tarkin commençait à vouloir avoir des explications.


(HRP: Désolé pour la taille et les fautes,j'ai pas trop corriger, je ferai ça plus tard, j'ai voulu rattraper mon retard)

'PS : Foxy dit moi si tu trouves ça un peu "cheat" que Tarkin ai reconnut la voix)


Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 401220Tarkin

Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 14261110

Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 Userba10
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5900-fiche-tarkin
La RenardeNombre de messages : 1854
Age : 119
Date d'inscription : 20/01/2014

Feuille de personnage
Race: Truc louche, voir étrange
Possessions: A proximité de Ôju et toujours avec Ritournelle
Statut: Joueur(se) actif(ve)
La Renarde
1ère Touriste des Terres du Milieu

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 EmptyMar 16 Sep 2014 - 4:30
( C'est bourré de fautes! de mots manquant! Mais j'ai trop mal aux yeux a cette heure-ci pour corriger! je le ferais demain LOL)

-- § --

En effet, des vêtements de l'Intendante n'avait été décrit que ce qu'elle portait... Son masque. Et Ciryandil, en espion observateur fut le premier à voir ce détail et ne manqua pas de le relever à Loréalle qui, ayant oublié les mœurs des régions de l'ouest, écoutait Juliouk dans la absente des tenues.

L'Intendante ouvrit la bouche puis la referma, ne de trouvant pas dans l’immédiat de réponse à la réflexion de Ciryandil si ce n'est lui porter un coup dans les parties pour son insolence... Mais il avait eut le réflexe de "filer prestement" si bien que le coup ne frappa que du vide.
Tirant un drap devant-elle tandis qu'elle se levait, dévoilant ainsi sa haute taille, elle déclara assez fort pour être entendu dans tout ses appartements :
" Je ne vois pas pourquoi on en fait tout un plat! Les Orcs et Trolls sont souvent dans le plus simple appareil et on en fait pas tout un plat!"
Témoa ne cherchait pas à provoquer l'émoi de la gente masculine à être souvent si peut vêtue. Étant issue d'un peuple qui considérait le paréo comme une tenue de bal, la nudité était chez elle une attitude naturelle.

Ce fut donc avec tout la dextérité d'une Elfe de 7000 ans ayant toujours porté des morceaux de tissus noués en guise de vêtement que Loréalle s'enroula dans le drap de soie rouge et le noua de tel façon qu'il prit le plie et l'apparence d'une robe longue, fendu sur une jambe et dos nu.
Une fois vêtue... plus ou moins... elle reprit sa conversation avec Juliouk.

" Tu as tué des Gobelins?..."
Elle gloussa quelque peut avant de reprendre son sérieux.
" Sais-tu que nous somme allié aux Gobelins d'Angmar? Je crains que les Gobelins, ayant rencontré tes armes, soient d'Angmar! Dommage que je ne peux pas me consoler en admirant ces richesses.. "
Elle ne les avait pas reçu ( Hrp : tu ne m'en a jamais parlé juju!!!)
" Ainsi donc, tu es venu ici pour simplement me demander un promotion? En principe on dérange les intendants pour un peu plus...

En tout cas, je vais t'apprendre une chose: Ta petite "vermine" comme tu le nommes exerce la profession dont sauron est le maia. Ton Seigneur et Maitre est une sorte de "protecteur" des forgerons. Moi même je suis forgeron. Donc, pour avoir amené une denrée aussi précieuse, tu auras ta promotion, mais évite d'aller massacrer à tout va au dehors de nos frontières.

Loup pourrait te prendre quelque temps en apprenti? Qu'en penses-tu Ciryandil?"
Fit-elle, en s'approchant de Tarkin. " Tu pourrais lui apprendre quelques tours à ta façon pour semer la discorde et le trouble dans les autres pays. "

" Quand à toi, Rohérim tout troublé, je t'attends demain dans mon laboratoire pour me montrer tes talents en forge. A moins que tu n'es déjà une de tes oeuvres sur toi?"
Elle se pencha sur le nain afin de lui enlevé son baillions et lui adressa un rassurant: " Bonjours mon ami. Ne panique pas, je t'expliquerai tout, mais pour l'instant, ne pense a rien et profite de cette soirée comme si tu étais un invité."

-- § --



Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5781-mais-que-dit-le-re
JulioukNombre de messages : 683
Age : 21
Date d'inscription : 28/08/2014

Feuille de personnage
Race: Orque du Mordor
Possessions: Côte de maille ; Épée courte ; Deux dagues
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Juliouk
Pisteur de luxe

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 EmptyMar 16 Sep 2014 - 8:09
[HRP] Les richesses je t'en ai parlé dans un de mes RP précédents ^^
Pour les gobelins on les as croisés à Mirkwood et c'est eux qui nous ont attaqués en preum's d'abord ! Rolling Eyes [HRP]

*-*-*-*-*-*

Ainsi donc, tu es venu ici pour simplement me demander un promotion? En principe on dérange les intendants pour un peu plus...
En tout cas, je vais t'apprendre une chose: Ta petite "vermine" comme tu le nommes exerce la profession dont sauron est le maia. Ton Seigneur et Maitre est une sorte de "protecteur" des forgerons. Moi même je suis forgeron. Donc, pour avoir amené une denrée aussi précieuse, tu auras ta promotion, mais évite d'aller massacrer à tout va au dehors de nos frontières.
Loup pourrait te prendre quelque temps en apprenti? Qu'en penses-tu Ciryandil?" Fit-elle, en s'approchant de Tarkin. " Tu pourrais lui apprendre quelques tours à ta façon pour semer la discorde et le trouble dans les autres pays.


L'intendante dans sa volonté de répondre à tout le monde avait été un peu vague. Juliouk était circonspect sur plusieurs choses, les gobelins à Mirkwood, ou d'Angmar, les avaient attaqués en premier lui et Needa, ils n'avaient fait que se défendre. Les alliances avaient l'air de vouloir dire beaucoup pour eux. C'étaient des gobelins qui ne respectaient pas leurs engagements et leurs alliés, finalement, le vol de ces quelques peu de fortunes était mérité et Juliouk, lui, s'en consolait très bien.
Pour l'instant, l'entretien se passait plutôt bien. Juliouk fit énormément soulagé et satisfait lorsqu'il comprit et apprit de la bouche de l'intendante qu'il aurait sa promotion. Il avait réussi ! Maintenant restait à savoir de quelle ampleur celle-ci était et quel serait son avenir.

Sauf votre respect, Mme l'intendante, j'aimerais bien savoir à quel rang précisément ai-je été hissé. C'est avec joie, honneur et humilité que je servirais Sauron et vous-même. Si Cyrandil m'accepte à ses côtés pour m'apprendre encore plus de choses ce serait avec grand plaisir.
Aurais-je des orques sous mes ordres ? Quel sera mon rôle ?

J'ajouterais Mme que je n'aurais pas sollicité ce rendez-vous si j'avais ramené un boulanger ou un pécore. J'ai fait exprès de convaincre à notre cause et de vous présenter un forgeron.


Ce n'était là que balivernes et mensonges mais il y avait là une occasion de redorer son blason et de se faire bien voir par la numéro deux du Mordor, Juliouk ne fit pas l'impasse et sauta dessus..Sur l'occasion hein pas sur l'intendante.
Malgré tout, Juliouk admirait l'intendante, non pas seulement à cause du rôle et du grade mais il admirait la femme. Elle était brillante, avait la répartie cinglante et drôle et s'occupait ici de quatre ou cinq conversations ou devrais-je dire quatre ou cinq destins à la fois. C'était assez impressionnant de la voir exercer son pouvoir de manière humble et presque conviviale.
En attendant la réponse de la numéro deux de Sauron et du pays des ténèbres, Juliouk se dirigea en partie vers le bar, vers Needa et Cyrandil et il s'arrêta à mi-chemin. Il était également assez pressé de découvrir une sorte de breuvage qui lui restait totalement inconnue jusqu'à présent.



Je suis quelque part dans les terres de Rhûn.
Mon histoire avant aujourd'hui
Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 Images?q=tbn:ANd9GcQdoskY8puOX0w8_OCzY4JXRLstMEGkkdDAXbsQcTzTyGnzPWlN1xpIDcCL
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6378-histoire-liens-de-
NeedaNombre de messages : 634
Age : 33
Date d'inscription : 07/08/2014

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Son amitié avec un Orc, Juliouk
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Needa
Parleur sans fin

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 EmptyMar 16 Sep 2014 - 10:25
Needa, qui continuait de raconter sa vie à Ciryandil, comme si celui-ci était intéressé par son récit, stoppa net son histoire, quand finalement l'intendante se leva, vêtu d'un drap de soie rouge, en somme un vêtement très simpliste, mais il était porté de telle sorte, qu'il donnait l'impression d'être une robe de soirée, même si pour porter ce genre d'habit, il fallait pouvoir assumer son corps.

Needa resta dans voix devant une telle vision, toutefois, un sentiment de dégoût vint vite prendre la place dans son esprit. En effet, il avait entendu l'intendante parler sur le fait que les orcs et les trolls étaient eux-aussi, souvent, dans le plus simple appareil. Dieu seul sait pourquoi, mais il regarda alors Juliouk, l'imaginant nu.


*Immonde, vraiment, immonde !Je préférerai me crever les yeux pour ensuite les manger que de voir Juliouk tout nu !Mais...Mais pourquoi je pense à ça moi ?Je sais pas ce que j'ai ces temps, mais faut que j'arrête d'imaginer tout le monde à poil !C'est vraiment bizarre, depuis que je suis ici, je ne suis pas moi-même, peut-être serai-je victime d'un sortilège ?*

Needa, toujours en continuant à préparer les différents breuvages qu'il allait servir, l'oreille curieuse, il écouta la conversation entre l'intendante et Juliou, apprenant du coup que le mystérieux personnage masqué qui était à ses côtés se nommait Ciryandil. Bien entendu, il ne savait pas qui il était. On lui avait conté, durant toute sa jeunesse, les exploits des grands héros d'autrefois, contre de redoutables ennemis, mais ceux d'aujourd'hui, hormis le tout puissant Sauron évidemment, il ne les connaissait pas.

Un sentiment de légère satisfaction lui réchauffa le cœur quand il entendu l'intendante réprimander quelque peu Juliouk, du moins il en avait l'impression, quand elle lui parla des alliances avec Angmar et des gobelins tués.


*ça t'apprendra imbécile de Juliouk, ah ah ah !*

Aussitôt pensé, aussitôt des moments d'aventures vécues avec Juliouk revinrent dans son esprit en l'espace de quelques fractions de secondes.

*Je m'emporte un peu, Juliouk est un type bien, mais il me traite si souvent de vermine que j'ai quelque fois l'envie de le voir devenir le jouet d'une horde de trolls en colère. Juliouk est spécial, il a un sale caractère, il agit souvent pour ses propres intérêts...mais c'est mon ami, sans lui je ne serai plus de ce monde, faut pas que je l'oublie.*

Needa, pour le moment, ne faisait toujours pas attention au nain bâillonné, ne voulant se mêler de quelque chose qui ne le regardait pas. Il avait vu qu'on lui avait parlé ou prêté de l'attention, mais il ne s'en préoccupa pas. Il saurait peut-être bientôt qui était cet étrange personnage, qui bien qu'il semblait être prisonnier, on s'adressait à lui d'une manière amicale.

Needa fut pris alors d'un sentiment de joie et de bonheur, quand l'intendante, parlant toujours avec Juliouk, dit qu'il était une denrée précieuse, et que pour cela, l'orc aurait une promotion. C'était la première fois que quelqu'un disait cela de lui.


*Pré...Précieux, elle a bien dit précieux ?!Je n'y crois pas mes oreilles, elle a bien dit précieux !Au Rohan, j'étais un sous-être, et voilà qu'au Mordor, on me respecte et me traite comme jamais personne ne l'a fait. Depuis toujours, on me dit que le tout puissant Sauron est l'ennemi de la Terre du Milieu, des peuples libres, et voilà que maintenant il est mon protecteur.*

Needa n'arrivait toujours pas à croire ce qu'il venait d'entendre. Ainsi, au Mordor, il était quelqu'un, et son métier, des plus respecté.

*Maudit soit le gouvernement du Rohan, maudit soit le roi Eothan, et maudit soit tous les rois des peuples libres !Vos maudissez depuis toujours les créatures et le peuple du Mordor !Juliouk avait raison, ils NOUS maudissent car nous sommes différents, car nous pensons différemment. Je les hais, je les hais tous !*

Bien-sûr, tout cela n'était que le reflet de ses propres pensées, et il y avait plein de choses qu'il ignorait sur le Mordor. Mais en se basant seulement sur sa propre expérience personnelle, n'avait-il pas raison de croire en cela ?Il avait été rejeté du monde des humains. Le monde elfique avait tenté de le tuer. Il n'avait, en revanche, jamais eu affaire au monde des nains. Il regarda à nouveau Juliouk avant de se dire :

*Juliouk, mon ami, même si tu as le caractère le plus insupportable qui soit, je te remercierai jamais assez de m'avoir ouvert les yeux. Je te suis redevable à jamais, et toujours tu pourras compter sur moi.*

Needa fut alors tout troublé quand l'intendante s'adressa à lui. Il resta comme figé, l'air un peu bête, ne sachant quoi faire.

*Elle me parle, elle me parle, qu'Est-ce que je dois faire ?Aie aie aie !*

"Euh...je...euh..."

*Ressaisis-toi pauvre imbécile !*

Needa, qui n'osait pas la regardait dans les yeux, le regard tourné vers le sol, se cambra alors, assez maladroitement, comme pour saluer l'intendante à la manière d'une reine.

"Madame...euh...Majesté...euh...Intendante ?

*Comment dois-je lui parler ?Pauvre de moi*

"Madame l'intendante, c'est un honneur pour moi de vous rencontrer, et pour répondre à votre question, je n'ai malheureusement rien qui m'appartiens sur moi, ainsi, je ne peux vous montrer mon savoir faire. Mais avec le plus grand des plaisir, je me rendrai demain à votre laboratoire pour vous confectionner tout ce que vous désirez."

*Je m'en sors bien finalement, assez fier de moi je dois dire.*

Needa regarda encore une fois Juliouk, à croire que ce dernier l'obsédait.

*Saleté d'orc, si tu n'avais pas jeté mon arme à Mirkwood, j'aurai eu quelque chose à montrer à l'intendante !*

D'un seul coup, alors qu'il se vantait d'être l'ami de l'orc, son sentiment se changea en colère à son égard, colère qui bien-sûr resta intérieur. Needa voulut continuer son discours, toujours en évitant le regard de l'intendante, mais déjà elle s'adressait au nain bâillonné.

*Au fait, c'est où son laboratoire ?*
Revenir en haut Aller en bas
http:// http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6226-needa
La RenardeNombre de messages : 1854
Age : 119
Date d'inscription : 20/01/2014

Feuille de personnage
Race: Truc louche, voir étrange
Possessions: A proximité de Ôju et toujours avec Ritournelle
Statut: Joueur(se) actif(ve)
La Renarde
1ère Touriste des Terres du Milieu

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 EmptyMar 16 Sep 2014 - 14:59
-- § --

" La forge est un art très prisé au Mordor. La charpente de la verrière de cette salle sort de mes forges. Nous y développons de nouvelles techniques telles que la soudure et la boulonnerie à chaud. Elle pèse 1,5 tonnes. Comme vous voyez, le style décoratif est elfique. Pour les serres géo-thermique, j'aimerai utiliser un style décoratif plus sobre, moins tape à l'oeil. L'Art Rohérim avec ses entrelacs serait l'idéal.

Par contre cessez immédiatement avec ses "madames", je suis Messire l'Intendant ou Seigneur Loréalle."

L'Intendante ne maitrisait pas que la Forge, mais aussi le délicat art du changement de sujet.
" Mais madame, cela fait vieille noble ayant obtenue le rôle d'Intendante après avoir accouchée d'un rejeton royal! Quand à Mademoiselle, ne vous y risquez pas! Ce serait pire! J'aurai l'impression d'avoir eut une aventure avec Sauron et de me retrouver à ce poste suite à des galipettes!"
Durant toute la journée, dès qu'elle disait un "Sauron" sans y ajouter des fioritures tarabiscotées, elle avait choqué son assistance; Intérieurement, elle espérait que ce public là ne soit pas aussi coincé que le précédent. Si pour autant on puisse qualifier des fanatiques de coincés.

Et en parlant d'espoir, elle en offrit un gros à :
" King? Mon choux. Tu recevras un panier de produits de beauté. La plupart sont des échantillons, aussi, si tu pouvais noter dans un petit carnet leur efficacité, je t'en serais gré. Je suis entrain de créer, justement, une gamme pour le Mordor. "
Les sels de la mer de Nurn, les pierres ponces issu de la lave et autres produits s’avérant précieux car n'existant que dans les terres Noires. Pourquoi confier une telle tâche à King? Parce qu'aux yeux de l'Intendante, ce duo était de la jaquette au point de voir la flotter tel un drapeau jusqu'à la ligne d'horizon!

Pour du réveil, s'était du réveil!
Un réveil dans un bateau sur le point de couler aurait été aussi dynamique !

" Juju. Je ne peux pas t'accorder un grade plus adapter à tes compétences, comme tu le réclames, sans que tu me fasses un véritable rapport. Pour le moment, le récit que tu m'as donné de ton aventure équivaut à l'histoire raconté par un grand-père amnésique à ses petits enfants aux coin du feu l'hiver. Donc, cesses de prendre les raccourcis et les tangentes, et prends ton temps pour nous compter tes aventures.
Tu as ton avenir sur la langue, saches en faire bon usage. "

Expliqua-t-elle, avec le calme d'un enseignant voyant son meilleur élève perdre tout ses moyens à l'examen de fin d'année.


-- § --
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5781-mais-que-dit-le-re
JulioukNombre de messages : 683
Age : 21
Date d'inscription : 28/08/2014

Feuille de personnage
Race: Orque du Mordor
Possessions: Côte de maille ; Épée courte ; Deux dagues
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Juliouk
Pisteur de luxe

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 EmptyMar 16 Sep 2014 - 16:16
Juliouk commença à rager intérieurement et à se maudire. Il était en colère contre lui même. Il avait sous estimé ou en tout cas, d'une certaine manière, manqué de respect envers l'intendante. L'orque avait cru que sa promotion serait chose facile, il suffisait de se pointer de dire qu'on avait tué un elfe, ramené un foutu forgeron et le tour était joué, l'affaire était dans le sac.
Non ! Il était évident qu'il fallait un rapport détaillé des faits, de manière à ce que tout plaise à la numéro deux du Mordor. Juliouk pensait avoir pleins d'arguments en mains avec quelques défauts comme les gobelins, le maigre trésor ou la perte de quelques orques mais malheureusement, son compte rendu n'avait pas été à la hauteur et l'intendante n'avait pour l'instant retenu majoritairement que les points négatifs de l'histoire. Du moins c'est ce que Juliouk pensait puisqu'elle attendait une seconde version des faits.

Juju. Je ne peux pas t'accorder un grade plus adapter à tes compétences, comme tu le réclames, sans que tu me fasses un véritable rapport. Pour le moment, le récit que tu m'as donné de ton aventure équivaut à l'histoire raconté par un grand-père amnésique à ses petits enfants aux coin du feu l'hiver. Donc, cesses de prendre les raccourcis et les tangentes, et prends ton temps pour nous compter tes aventures.
Tu as ton avenir sur la langue, saches en faire bon usage.


Voilà ce qu'elle venait de dire, ces mots qui un par un n'ont aucun sens péjoratif mais qui assemblés étaient en train de détruire rêves et attentes de Juliouk. L'orque avait totalement foiré son premier essai et il était bien heureux déjà que l'intendante lui en accorde un second.
Déjà il fallait répondre et convaincre l'intendante sur chacun des points exigés tout en racontant les faits. Phrase par phrase, l'orque commença une analyse.
"Juju" - L'orque aimait bien ce surnom que la supérieure lui attribuait, cela changeait des "Le nain" qu'il entendait partout depuis son moulage due à sa petite taille par rapport aux autres orques.
"Je ne peux pas t'accorder un grade plus adapter à tes compétences, comme tu le réclames, sans que tu me fasses un véritable rapport." - Que signifiait pour elle véritable rapport ? Telle est la question qui fusionnait dans l'esprit de Juliouk. Et la réponse arrivait à la sentence suivante.
"Pour le moment, le récit que tu m'as donné de ton aventure équivaut à l'histoire raconté par un grand-père amnésique à ses petits enfants aux coin du feu l'hiver." - Du détail, il fallait donc du détail ! Le graal était trouvé ! Juliouk savait ce qu'elle attendait de lui et aller lui en donner.
"Donc, cesses de prendre les raccourcis et les tangentes, et prends ton temps pour nous compter tes aventures." - L'intendante voulait une belle histoire digne d'un bonne narration hobbite ! D'un belle légende elfique...Enfin du détail, du suspens, du combat et de la gloire...
"Tu as ton avenir sur la langue, saches en faire bon usage." - Bon là c'était plutôt clair, tout l'avenir de Juliouk allait se jouer sur sa réponse, l'intendante comme l'orque le savaient et la première n'hésitait pas à rappeler ce fait au second. Juliouk stressait...
Petit à petit, l'engrenage merveilleux de la mémoire et des souvenirs se mit en marche, l'histoire se déballa, se re-déroula dans son esprit en détail, comme la première fois et Juliouk entama sa narration. Surtout il fallait tout reprendre point par point, expliquer chaque petit détail, sans rien omettre.

Messire l'intendant donc... lorsque j'ai été moulé près de la porte noire, j'ai été envoyé en formation et éducation comme tous les orques de cette "région" chez Horaskh en dessous de Barad-dur. Après avoir été formé comme soldat orque, j'ai demandé à être reformé, cette fois en tant que rôdeur voulant avoir quelques missions intéressantes même en temps de paix générale. J'ai donc cette double formation et des doubles notions si je suis m'exprimer ainsi.

Je pars selon moi avec un bel avantage sur tous les autres orques donc, sans vouloir me vanter.
A vrai dire, je me prête ici à un exercice compliqué, je n'aime pas parler de moi j'ai toujours l'impression d'être soit trop prétentieux, soit trop modeste et de parler faux. Je ne sais pas si vous me comprenez... Bref, je n'aime pas mais je fais l'effort.
En plus je sens que je m'égare du sujet, bref, j'y reviens.

Après huit années bien remplies de patrouilles , de combats, de missions en tout genre, ce qui constitue déjà un mini-exploit car pour un orque exposé au danger tous les jours, vivre huit ans ce n'est pas commun. J'ai été envoyé par un supérieur avec une dizaine d'autres orques dans la forêt de Mirkwood chez les elfes pour semer du grabuge, tuer quelques ennemis si l'on en croise et récolter quelques ressources, tout ça officieusement bien entendu. Après plusieurs jours de marche, nous tombâmes sur deux hommes et un elfe, tous trois à cheval. Embuscade fut tendue en bons orques que nous sommes. L'elfe commença par fuir comme un gros lâche, je serais tenté de dire que c'est propre à leur peuple mais je vais me taire car il me semble que vous êtes...enfin bref voilà quoi.

Je fit prisonnier le premier homme que voici, le forgeron et le ramena en Mordor en laissant les autres orques se dépatouiller du dernier combattant, tout fier de mon succès. En effet, je pensais avoir affaire à quelque homme important, je ne voyais pas sinon ce qu'il ferait dans ce coin reculé elfique...
Bref, j'ai ramené cet homme en Mordor et j'ai découvert qu'il n'était rien pour les dresseurs de chevaux. Ils se moquent de lui, le rejettent, le détestent. Il y a une rage réciproque entre le Rohan et lui assez...troublante je dois dire. Mais voilà, Needa, car c'est comme cela qu'il s'appelle, m'a dit que l'autre homme de Mirkwood était un capitaine de l'armée du Rohan, Eodan je crois.

J'ai donc décidé de retourner en direction de Mirkwood avec Needa et une quinzaine d'orques choisis sur le trajet pour tenter d’appâter le capitaine et de le capturer, histoire de viser plus haut. Nous sommes restés deux ou trois jours, nous sommes tombés sur des gobelins qui nous ont attaqués sans réfléchir et sans demander qui nous étions, nous nous sommes défendus devenant provisoirement alliés Needa et moi. Les orques sont tombés au combat mais les gobelins également. Nous sommes donc, Needa et moi, partis à la recherche de l'antre de ces bêtes là. Je ne pense pas qu'elles étaient rattachées à Angmar, je pense que c'était un petit groupe qui vivait individuellement dans un trou paumé de cette forêt elfe.

Nous avons piqués ce que nous avons pu comme récompenses. Je crois que Needa a quelques objets dans sa nouvelle tente. Nous avons ramenés quelques armes gobelines. Dans le sac que je vous ai donné il y a quelques minutes, vous trouverez une quinzaine de piécettes que je soupçonne être elfiques, de l'athelas ainsi que des herbes de soins.
Ensuite deux ou trois elfes nous sont tombés dessus et nous ont menacés là encore sans discuter, nous les avons tués.
C'est là que le plus intéressant à commencé, je me suis servi du passé douloureux de cet homme, de son rejet au Rohan, de ses sentiments si bizarres pour le convaincre en trois phrases de rejoindre le Mordor. Il est décidé à être dans notre camp. Il m'a suivi de son plein grès cette fois et je vous l'ai amené ici le sachant forgeron.

Ayant converti un homme forgeron du Rohan à notre cause, tués quelques elfes, quelques gobelins indépendants, mit en fuite un capitaine de l'armée du Rohan, m'étant servi à chaque fois d'une douzaine d'orques, je me demandais si je ne pourrais pas avoir l'autorité naturelle et légitime pour prendre cette douzaine d'orques lors de nouvelles expéditions à venir. Je me demandais si mon rang ne pouvait pas être revu à la hausse suite à toute mon histoire, supérieure en intensité, en réussite et en apprentissage qu'aux histoires de tous les autres orques qui vivent en bas de cette tour.

Seigneur Loréalle...donnez moi cette promotion...parce que je le vaux bien.



[HRP] Je signe là le plus long RP de ma jeune carrière Razz [HRP]


Je suis quelque part dans les terres de Rhûn.
Mon histoire avant aujourd'hui
Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 Images?q=tbn:ANd9GcQdoskY8puOX0w8_OCzY4JXRLstMEGkkdDAXbsQcTzTyGnzPWlN1xpIDcCL
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6378-histoire-liens-de-
TarkinNombre de messages : 1130
Age : 21
Date d'inscription : 07/03/2014

Feuille de personnage
Race: Nain
Possessions: Casque d'acier, Armure de Fer, Hache Naine, dague en acier puis son herbier et sa sacoche remplit d'herbes et de plantes
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Tarkin
Herboriste Scientifique

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 EmptyMar 16 Sep 2014 - 17:16
Le Nain, encore présent dans la salle, eut la confirmation sur l’identification qu’il avait faite sur la jeune femme, c’était bien elle qu’il avait rencontré dans la Taverne d’Umbar, c’est d’ailleurs elle qui l’avait guidée dans le Mordor à la recherche de plante.

Tarkin fut vraiment rassuré par sa présence, le stress commençait à se dissiper même si celui-ci restait encore présent après les chocs émotionnels qu’il avait eu avant cette rencontre. Après les paroles de la tenancière maintenant vêtue d’un drap rouge, Tarkin répondit le cœur plus soulagé :

« D’accord je vais me comporter en tant qu’invité, et essayer de ne plus penser à rien, même si je vous l’avouerai que c’est dur. »

Finit-il par un sourire, étant le premier de sa longue journée.

Tarkin un peu à l’écart dans la pièce ainsi que dans la discussion écoutait maintenant avec attention les paroles de chacun ici. Il remarqua en tournant la tête la présence d’un orc accompagné d’un homme à ses côtés, que faisaient-ils là ? Le Nain aurait eu le temps de se poser milles questions si d’un coup dans le flot de phrases il bloqua sur celle-ci : « je suis Messire l'Intendant ou Seigneur Loréalle. »

Cette phrase sortait de la bouche de la tenancière, elle apportait confirmation à l’idée que se faisait Tarkin il y a quelques minutes, elle a un rôle important ici, elle est Intendante , où plutôt Intendant selon ses paroles ce qui expliquerait le masque qu’elle porte pensa le Naugrim.

Malgré ça le il continua à suivre la conversation bien trop longue à son gout, lui qui s’impatientait de pouvoir parler plus calmement avec la jeune femme.


Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 401220Tarkin

Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 14261110

Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 Userba10
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5900-fiche-tarkin
CiryandilNombre de messages : 130
Age : 31
Date d'inscription : 28/04/2014

Feuille de personnage
Race: Elfe Noir
Possessions: Une épée en fer météoritique et une armure de Galvorn.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Ciryandil
Chef de la Meute d'assaut et de Loisir

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 EmptyMar 16 Sep 2014 - 20:31
[HRP : Alors dans l'ordre...]

"Remède de cheval : boisson qui décolle la peinture.
Truc de plage : ça chatouille le palais"
répondit Ciryandil, qui fit alors semblant de s'intéresser à l'histoire du Rohirrim. Pour être honnête, le sujet était sans doute intéressant à connaitre, surtout pour un maître espion. Souvent, l'histoire d'une personne permettait de la comprendre, au moins en partie. Mais l'elfe était déconcentré par ce qu'il voyait : la collection d'alcool de l'intendante. Il y avait là des bouteilles de formes diverses et variées, tout comme les couleurs qu'elles contenaient.
De temps en temps toutefois, il retenait des détails par ci par là, tout en encourageant le Rohirrim à parler avec des "Oh." "Ah?" "Intéressant." "Ouch" "Vraiment?" et autre mots qui voulaient tout et rien dire.

Lorsque l'intendante signala que les orcs et les trolls étaient souvent dans le plus simple appareil, il répondit : "Oh moi je m'en moque aussi. Surtout quand je me suis dis que lors des tout début du monde, les elfes devaient être à poil et les vala, maia et autre devaient s'en mettre pleins les mirettes les p'tits salauds!"

L'elfe se mit alors à ouvrir des bouteilles, soigneusement, et à les renifler les unes après les autres, en appréciant le fumet et sans les goûter. Pas de doute, l'intendante était aussi une tenancière et elle avait du goût en matière d'alcool. Plusieurs fois, Ciryandil fut surpris des bouteilles qu'il trouvait. Lorsqu'il entendit l'intendante lui poser une question à propos de Juliouk, il tiqua un court instant lorsqu'elle révéla son vrai nom. Mais sans plus : s'ils devenaient des gens important du Mordor, les personnes présentes finiraient de toute façon par apprendre son identité.

"Juliouk? Le former ne devrait pas poser de problème. Le simple fait qu'il ait décidé d'amener un forgeron au Mordor prouve qu'il y a un potentiel... Mais il y a des choses à retravailler. La formation des soldats et ranger du Mordor souffre de plusieurs défauts gênants."
Répondit-il à Loréalle.

-*-

King, entendant l'intendante alors qu'il ramassait des grains de riz en compagnie de Khiss et Akkan, poussa un petit cri ravi :
"Intendante, je testerais vos produits avec plaisir! Vous êtes vraiment un vent rafraîchissant dans ce pays. Et vous pourrez espérer un retour rapide."

King n'était pas vraiment de la jaquette. Mais se prenant pour un elfe, il était sans cesse à la recherche de produit de beauté pouvant améliorer son visage, qu'il paraisse plus "Elfe". Rappelez vous que King est en vérité non pas un, mais deux gobelins! Bon, remarquez, King of Lorien faisait très "métrosexuel".

-*-

Ciryandil finit par trouver une petite bouteille, visiblement en céramique. Le bouchon paraissait usé. C'était le genre de bouteille qui contenait de l'alcool fort fabriqué de manière artisanale. C'était souvent les meilleurs d'ailleurs!
S'en saisissant, l'elfe l'ouvrit, porta la bouteille à son nez, renifla et...

Tout à coup, pour les spectateurs, Ciryandil se raidit devant le bar de l'intendante. Debout, tout droit. Puis, tel l'arbre abattu par le bûcheron, il tomba en arrière.

*BOM*

Le contenu de la petite bouteille se renversa en partie sur son masque, qui commença à grésiller doucement au contact du liquide. Pas de chance pour le maitre espion du Mordor, il était tombé sur une bouteille de suicidre. Un alcool fort qui portait bien son nom. Non pas qu'il tuait, mais il était... FORT. D'ailleurs, si le masque de métal de l'elfe grésillait au contact de l'alcool, ce n'était pas seulement pour l'effet dramatique!
Ceux qui, dans l'assistance, avaient l'oreille la plus fine purent entendre la voix faible de l'elfe dire :

"-Y'a d'la pomme..."
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6047-ciryandil-maethiri
NeedaNombre de messages : 634
Age : 33
Date d'inscription : 07/08/2014

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Son amitié avec un Orc, Juliouk
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Needa
Parleur sans fin

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 EmptyMer 17 Sep 2014 - 9:54
Needa eut finalement une réponse de la part de l'intendante, lui parlant un peu d'architecture, et lui expliquant en quelque sorte en quoi il lui serait utile. Ainsi, il allait s'occuper de "décorer" en quelque sorte les quartiers de l'intendante avec son style Rohérim, s'il possédait d'ailleurs un style Rohérim. Il n'avait jamais fait ce genre de travaux, c'était donc une première pour lui. Mais ayant beaucoup lu et s'étant énormément renseigné sur sa profession, il était devenu un excellent forgeron, du moins c'est ce qu'il pensait. Mais ce qu'il avait fait avec l'arme de son ancien ami, le capitaine Eodan, le confortait dans cette idée.

*Je n'ai jamais fait ce genre de choses, mais si l'intendante, si belle d'ailleurs, pense que je lui serai utile, c'est qu'elle croit que j'en ai les capacités. Ne lui faisons pas regretté son choix, et montrons-nous à la hauteur de ses attentes.*

Needa voulut lui répondre, mais l'intendante reprit immédiatement par ces quelques paroles :

"Par contre cessez immédiatement avec ses "madames", je suis Messire l'Intendant ou Seigneur Loréalle."


Ne sachant quoi répondre à cela, surtout qu'elle continua de parler. Needa, un peu perdu, n'écouta que quelques mots de son discours parmi lesquels: "Galipettes", "Sauron", "rejeton royal". Il n'y comprit absolument rien, mais à sa décharge, quand on vient d'encaisser un "coup de foudre" de plein fouet, bien qu'il ignorait pour le moment la véritable nature de son sentiment, on ne peut être totalement lucide.

*Alors ça voudrait dire qu'elle est l'amante du tout-Puissant Sauron ?Wouah, soit j'ai rien compris, comme d'habitude, soit...Sauron, malgré toutes les horreurs racontés à son sujet, est un être divinement beau. Une si belle femme ne pourrait être avec...euh...je sais pas...ah oui, avec un troll. J'espère un jour voir à quoi il ressemble.*

Bien-sûr, Needa ne mesurait l'étendue de ses pensées, si un jour il venait à rencontrer Sauron, il le regretterait bien vite. Mais l'intendante ne s'attarda pas à lui parler, tous semblaient vouloir entretenir une discussion avec elle. Un certain "King" d'ailleurs, dont Needa ignorait toujours qu'il était un gobelin. Il pensait simplement que ce dernier avait une tête bizarre. Puis Juliouk, qui continuait à parler de sa promotion. Il semblait la désirer plus que tout.

Lorsqu'il commença la narration de son histoire, de la grande aventure qu'il vécut avec Needa, ce dernier écouta tout cela d'une oreille intéressée.


*Et bien mon ami, tout ce qu'on peut dire, c'est qu'on en aura vécu des aventures, et le plus incroyable, en quelques petits jours seulement. Même si tu as le plus sale caractère que je connaisse, ainsi que la plus grande tête à claques, j'ai une dette envers toi, et je te suivrai jusqu'au bout, jusqu'au cœur des ténèbres, en Mordor. Ah bah non, j'y suis déjà, ah ah ah. Enfin, quoi qu'il en soit, je te suivrai partout.*

Needa, même s'il ne le montrait pas, était assez fier d'être l'ami de Juliouk, ce dernier lui ressemblant beaucoup. Il sourit intérieurement quand il entendit tout son récit, et n'arrivait, en quelque sorte, pas à croire qu'il avait participé à toute cette aventure. Il y a quelques jours, il n'était qu'un simple forgeron du Rohan, n'ayant jamais quitté Edoras, et ne connaissant rien du monde extérieur. Cette aventure l'avait grandement changé, sur tous les plans.

*Je n'oublierai jamais ça, mais quelque chose me dit que ce n'était que le début, que le plus grand de mon aventure reste à venir.*

Needa voulut continuer à écouter le récit de Juliouk, mais le dénommé Ciryandil, dont il connaissait finalement le nom, n'arrêtait pas de fouiller un peu partout. Il prit plusieurs bouteilles, les ouvrant, les reniflant, etc. c'était tout un spectacle.

"Excusez-moi, vous pouvez pas faire un peu moins de bruit, j'essai d'écouter le récit de mon ami là-bas."

*Mais qu'Est-ce qu'il fait ?*

Needa évita de trop s'en préoccuper, car, et il ne fallait pas l'oublier, il avait encore les boissons à préparer. Par chance, il termina bientôt leur confection. Finalement, après un petit moment, elles étaient fin prêtes à être servies, mais à cet instant, Ciryandil chuta en arrière. Le liquide de la bouteille qu'il venait d'ouvrir coulait un peu sur son masque.

*Non mais quel clown !*

Needa redressa alors la bouteille, pour ne plus qu'elle coule et regarda Ciryandil, au sol, qui prononça, à faible voix, quelques mots:

"Y'a d'la pomme..."

*De la pomme ?Le fruit ?*

"Euh...tout va bien ?"

Needa regarda alors la bouteille, elle avait maintenant toute son attention. Il la prit dans l'une de ses mains et l'approcha de son visage. Inconscient comme toujours, il se risqua à renifler, à son tour, le breuvage. Il n'était pas stupide, il n'allait pas se risquer à boire quelque chose qui avait mis à terre Ciryandil juste à l'instant.

*ça ne doit pas être si terrible...*

Needa commit l'erreur de renifler une grande bouffée de ce parfum si...brutal. Immédiatement, il eut de la peine à respirer, toussant à plein poumons, et tomba à son tour, juste à côté de Ciryandil. Needa était habitué à des alcools doux, pas à cette brutalité.

[hrp, je ne sais pas ce qu'est le suicidre, mais je pense que c'est un alcool très puissant^^. Si vous trouvez la réaction exagéré, j'éditerai, no soucy^^]
Revenir en haut Aller en bas
http:// http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6226-needa
La RenardeNombre de messages : 1854
Age : 119
Date d'inscription : 20/01/2014

Feuille de personnage
Race: Truc louche, voir étrange
Possessions: A proximité de Ôju et toujours avec Ritournelle
Statut: Joueur(se) actif(ve)
La Renarde
1ère Touriste des Terres du Milieu

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 EmptyVen 26 Sep 2014 - 19:40
-- § --

Dans le dos de l'Intendante écoutant attentivement le récit de l'orc, une bouteille fut débouchée.

Dans les frondaisons des arbres, plusieurs oiseaux piaillèrent de panique en s'envolant pour échapper aux vapeurs se dégageant de la fiole, tandis que des insectes n'ayant pas eut cette chance tombèrent inertes sur le sol dans des convulsions pathétiques.
Des feuilles d'arbre se racornirent, brulée par l'exhalaison à haute teneur en degrés et la peinture du plafond commença à s'écailler.
Suicidre. C'était le nom qu'on donnait à cet alcool qui comme son nom l'indiquait se composait essentiellement de pomme tel le cidre.

Un bruit de breloque s'en suivit, directement imputable à tout guerrier en armure s'effondrant au sol. Suivit du son qu'aurait fait un corps plus frêle et léger rencontrant la dureté du marbre.

L'Intendante se retourna vers eux.
" C'est dingue! On ne peut vraiment pas les laisser 5 minutes sans surveillance!"
Elle se leva et d'un pas las alla vers le bar.
" Juju, je ne sais pas comment tu as fait pour tenir avec ton Forgeron aussi longtemps! Moi, j'avoue..."
Loréalle ramassa la bouteille qu'elle posa sur une table, constatant dans un soupir que le marbre du sol avait été rongé par l'alcool.
" Avec tout mon pouvoir, j'arrive à peine à gérer le mien de comique!"
Fit-elle, en saisissant le col de homme masqué pour le hisser sur le rebord d'un bassin remplit d'eau d'où se déverser une cascade artificielle.
" Fait pareil avec le tient. L'con! Il doit peser plus de 100 kilos! "
Grogna-t-elle, en poussant du pied le corps inconscient de Ciryandil qui roula jusqu'à la flotte.
" C'est la recette idéal pour décuver... ou se noyer... j’hésite. "

Elle revint à la conversation dans un :
" Donc, oui... tu mérites un meilleur emplois de tes qualités. Je te propose de devenir Chef de Meute*.
Une cérémonie aura lieu sous peu pour introniser le nouveau Grand Maître des Sacrifice. Je comptais en profiter pour officialiser d'autres accessions en grade qui pour l'instant ne sont effectives que dans la pratique.
 
Puisque tu sembles connaitre Mirkwood, j'aurais une petite mission à te donner en attendant...  "


-- § --

* Pour Juliouk, ce terme lui était encore inconnu car de nombreuse réformes étaient en court dans le Mordor. Et il était dur de suivre l'actualité tandis qu'on courrait après un capitaine du Rohan.
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5781-mais-que-dit-le-re
JulioukNombre de messages : 683
Age : 21
Date d'inscription : 28/08/2014

Feuille de personnage
Race: Orque du Mordor
Possessions: Côte de maille ; Épée courte ; Deux dagues
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Juliouk
Pisteur de luxe

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 EmptySam 27 Sep 2014 - 9:48
La réunion supposée solennelle et sérieuse avec une personne de l'importance de l'intendante tournait au grabuge nocturne. Alors que seule l'obscurité passait maintenant par la grande baie vitrée de la pièce, ce qui ne différait pas complètement des journées en Mordor, un alcool visiblement très fort faisait de chaque curieux une victime. L'homme masqué puis Needa s'effondrèrent.
Juliouk qui venait de terminer sa longue histoire fut d'abord soulagé de voir qu'un parleur sans fin tel que le forgeron ne viendrait pas y rajouter son grain de sel. Ce qui l'inquiéta cependant c'est que l'intendante détourna aussitôt son attention pour s'occuper des deux imprudents.

C'est dingue! On ne peut vraiment pas les laisser 5 minutes sans surveillance!
Juju, je ne sais pas comment tu as fait pour tenir avec ton Forgeron aussi longtemps! Moi, j'avoue...


Juliouk non plus ne savait pas comment il avait fait pour tenir, mais entre deux flots de paroles et trois bêtises de la part du forgeron, l'orque avait réussi à caser trois phrases pour convaincre le dresseur de chevaux de rejoindre ce pays de son plein gré. Ce n'était pas si mal. C'était d'ailleurs une des seules choses qui avaient faites tenir Juliouk.

Avec tout mon pouvoir, j'arrive à peine à gérer le mien de comique!
Fait pareil avec le tient. L'con! Il doit peser plus de 100 kilos!


L'intendante venait de faire rouler le corps de sa connaissance à elle jusque dans le bassin, l'elfe masqué. Debout comme allongé, Juliouk l'admirait toujours autant.
L'orque se dirigea vers Needa le prit des deux cotés du ventre, sans souci apparent de lui faire mal. De toute manière, le forgeron était inconscient...
D'ailleurs quand Needa était réveillé et en pleine forme il était inconscient aussi dans la vie de tous les jours.... Juliouk sourit à cette idée tout en laissant plonger le corps de l'homme dans le bassin d'eau. Ce dernier flotta pour l'instant.

C'est la recette idéal pour décuver... ou se noyer... j’hésite.

Juliouk ne prononçait toujours pas un mot pour l'instant, mais après avoir fait de même que l'intendante concernant les évanouis de la pièce, il se permit un petit rire à cette légère plaisanterie...qui n'en était peut-être même pas une ? Le futur proche le dirait. Les mains souillées par de l'eau propre, ce qui n'était pas dans les habitudes de l'orque, Juliouk se redressa en secouant ses membres supérieurs et fit face à l'intendante qui, ne perdant pas de temps, continua par les phrases les plus importantes de la vie de Juliouk jusqu'à présent.

Donc, oui... tu mérites un meilleur emplois de tes qualités. Je te propose de devenir Chef de Meute.
Une cérémonie aura lieu sous peu pour introniser le nouveau Grand Maître des Sacrifice. Je comptais en profiter pour officialiser d'autres accessions en grade qui pour l'instant ne sont effectives que dans la pratique.
Puisque tu sembles connaitre Mirkwood, j'aurais une petite mission à te donner en attendant...


Ça y est, Juliouk était promu. C'était très satisfaisant et rendait l'orque...ému même s'il n'arrivait pas réellement à mettre un nom sur ce qu'il ressentait. Etant allé deux fois en trois jours à Mirkwood récemment, il ne se faisait pas une bonne idée d'y retourner mais il n'en montra absolument rien pour ne rien gâcher. Et puis...si combat ou espionnage ou quoi que ce soit d'intéressant il y avait, ce ne serait pas un problème de foncer vers tous ses arbres.

Messire, c'est un grand honneur pour moi d'être nommé grâce à votre bonté, Chef de Meute. J'assumerai cette responsabilité quelque qu'elle soit avec fierté et bravoure et je m'accomplirai de la tâche que vous allez me confier de la meilleure manière possible. J'aurais juste si vous le permettez deux ou trois questions. En quoi consiste précisément ce rang ? Je n'en ai jamais encore entendu parler. Quelle sera précisément ma mission ? Et devrais-je partir avant la dite cérémonie d'intronisation ou après ?


Je suis quelque part dans les terres de Rhûn.
Mon histoire avant aujourd'hui
Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 Images?q=tbn:ANd9GcQdoskY8puOX0w8_OCzY4JXRLstMEGkkdDAXbsQcTzTyGnzPWlN1xpIDcCL
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6378-histoire-liens-de-
CiryandilNombre de messages : 130
Age : 31
Date d'inscription : 28/04/2014

Feuille de personnage
Race: Elfe Noir
Possessions: Une épée en fer météoritique et une armure de Galvorn.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Ciryandil
Chef de la Meute d'assaut et de Loisir

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 EmptyDim 28 Sep 2014 - 13:10
[HRP : hop... Pas terrible ce message mais ça me permet de reprendre pied dans le RP^^"]

Lorsque Ciryandil s'effondra, cela provoqua une mini panique chez ses hommes, qui étaient tous en train (encore) de ramasser le riz sur le sol pelousé (hrp : si je ne me trompe pas). Akkan commença à se diriger vers son commandant en compagnie de Khiss, l'orc bard/rockstar.
King, lui, se contenta d'un coup d’œil et d'un sourire amusé vers son chef. Le connaissant depuis bien plus longtemps, il savait qu'il n'y avait rien à craindre. Bien que, nota-t-il, c'était la première fois qu'il voyait un alcool gagner par KO technique dès le premier round face à son ami. Il déclara d'ailleurs à l'intendante :

"Je serais vous, Intendante, je mettrais cette bouteille en sécurité. Notre ami ici présent à tendance à ne pas se laisser abattre : sitôt qu'il aura repris connaissance, il voudra boire une gorgée de la bouteille..."

-*-
Pris de vitesse, les hommes du Loup du Mordor durent laisser l'intendante se charger de leur chef. Amené dans le bassin, Ciryandil tomba dans l'eau avec un PLAOUF sonore, qui éclaboussa généreusement les alentours. Il faut dire qu'il faisait effectivement 100 kilos, sans compter ses armes, armures, vêtements et autre choses cachés sur son corps. De la surface de l'eau éclatèrent quelques petites bulles...
Khiss et Akkan reprirent leur course, interrompue lorsque l'intendante s'était chargée elle même d'amener Ciryandil à la flotte. Peu avant qu'ils n'arrivent au bassin, l'elfe reparut, toujours masqué, mais bien moins sobre qu'il y a une minute. Fini l'elfe dont les mouvements étaient économes à l'extrême, et qui semblait toujours alerte, conscient de sont environnement! En cet instant précis et après avoir reniflé à grand poumon les vapeur du suicidre, il ne restait qu'un commandant franchement pompette, à la limite du bourré. Il tanguait doucement sur place, un sourire béat sur les lèvres.

"Enfin... Surtout d'la pomme! Héhé..." fit Ciryandil, alors que ses hommes le saisissaient par l'épaule pour le ramener sur la terre ferme. Secouant la tête, le loup du Mordor demanda avec un grand sourire à Loréalle :

"Je vous commande dix bouteilles. Une pour moi, une pour mes hommes, et une pour neutraliser l'ennemi. Ha! Comment ça s'appelle ce truc? C'est vraiment pour boire? Et c'est quoi Chef de meute? Je peux en boire? De l'alcool je veux dire, pas du chef de meute."

Ciryandil avait beau être entamé par les vapeurs de Suicidre, il y avait des choses qui ne changeaient pas, comme entendre tout et n'importe quoi même dans les situations les plus improbables.
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6047-ciryandil-maethiri
NeedaNombre de messages : 634
Age : 33
Date d'inscription : 07/08/2014

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Son amitié avec un Orc, Juliouk
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Needa
Parleur sans fin

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 EmptyDim 28 Sep 2014 - 18:55
Needa, assommé par cet alcool qui lui était jusqu'alors inconnu, se réveilla alors en sursaut, par de gestes violents. Il ne comprit pas tout de suite où il se trouvait, mais après avoir bu la tasse, sa tête sortit de l'eau pour recracher tout ce qu'il pouvait, afin de ne pas noyer ses poumons.

Ayant été inconscient durant un petit lap de temps, il n'avait donc pas vu Juliouk le trainer et le jeter ensuite dans le bassin, afin qu'il reprenne ses esprits. D'ailleurs, l'orc ne s'était même pas préoccuper de savoir s'il allait se réveilla. Non, il l'avait jeté comme une vulgaire poupée de chiffon dans l'eau, laissant son corps flotté à la surface, sans se soucier d'autre chose. Il avait ensuite repris sa discussion avec l'intendante comme si de rien était.

Heureusement, Needa avait repris ses esprits avant qu'il ne se noie. Il était, l'espace de quelques secondes, complètement déboussolé, mais tout lui revint en mémoire très rapidement.


*Quel imbécile, pourquoi ai-je senti cette bouteille ?J'aurai dû le prévoir, ce Ciryandil trois fois plus costaud que moi a succombé à ces vapeurs si étranges. Quel imbécile, on m'y reprendra plus.*

Needa reprenait ses esprits petit à petit. Il avait la tête qui tournait, comme mauvaise gueule de bois après une soirée de beuverie sans limite. Il était nauséeux, mais même si l'envie était là, il devait se retenir, il était dans les quartiers de l'intendante, un tel acte pourrait lui coûter la vie, du moins le pensait-il.

Toujours dans le bassin, il regardait un peu ce qu'il se passait autour de lui, pour comprendre un peu la suite des événements. Non loin de lui, il y avait également Ciryandil, apparemment enthousiasmé par ce que contenait la bouteille qui les avait mis tous deux ko. Ce dernier commanda une dizaine de ce genre de bouteille à l'intendante. Etais-ce de la plaisanterie ?

Needa, dont la tête tournait de moins en moins vite, et heureusement pour lui, ne s'en soucia pas. Il regagna le bord du bassin et sortit de l'eau. Il était bien évidemment trempe de la tête au pied. Il n'aimait guère cela, mais il n'avait d'autres choix que de retirer sa bure, dont la capuche cachait pratiquement toujours ses cheveux. Il détestait la douleur de ces derniers, un rouge vif. Pas roux, pas blond vénitien, non, rouge vif. Il espérait ne subir aucune moquerie. Il se permit un peu d'éponger sa bure, l'utilisant ensuite comme linge, pour se sécher un peu.


*J'espère que la belle intendante ne m'en voudra pas de mouiller un peu ses quartiers...*

Needa n'écoutait plus la conversation, trop occupé à se sécher. Une fois terminé qu'il pensa que c'était suffisant, il remit immédiatement sa bure et couvrit ses cheveux de sa capuche, pour les cacher, afin qu'ils n'attirent pas trop l'attention. Il voulait bien-sûr, par ce geste, se protéger de toute moquerie.

Needa, ne voulait pas une nouvelle fois interrompre les discussions, laissa tout le monde parler. Il remarqua alors le nain, arrivé ici comme un prisonnier, un peu à l'écart de la discussion. Très curieux, Needa se décida à aller vers lui. Après-tout, il était libre de ses gestes, et même s'il avait des questions à poser à l'intendante, il n'allait pas l'interrompre dans ses paroles avec Juliouk et Ciryandil.

Pour une fois, il retint la leçon de son ami Orc, Juliouk, de se taire et de parler seulement lorsqu'on le lui demanda. Enfin, cela valait seulement pour l'intendante, pour le reste, il n'écoutait rien, comme d'habitude, mettant son nez à peu près partout. Il arriva donc à la hauteur du nain. D'ailleurs, arrivé à côté, la taille de Needa pouvait le confondre avec un être de la race naine.


*Je me demande qui c'est ?*

"Euh...salut nain ?Je suis désolé, je ne connais pas ton nom, qui es-tu ?Comment te nommes-tu ?Pour ma part, je m'appelle Needa, je viens du Rohan, forgeron du Rohan pour être exacte, aujourd'hui bien loin de ses terres natales."

*Si la nouvelle de mon recrutement au Mordor se répand, les connaissant, ils saccageront ma forge et brûleront toutes mes anciennes affaires. Tous, tous ceux qui se sont acharnés sur moi durant toute ma vie, tôt ou tard, ils le paieront !*

"Je pense que tu as entendu déjà pas mal de choses par nos conversations, le pourquoi du comment je suis aujourd'hui au Mordor, loin de mon monde natal, et c'est pourquoi je te pose la question, que fait un nain loin de ses terres, loin de chez lui ?"

*J'espère ne pas être trop indiscret ?J'espère qu'il ne le prendra pas mal, au pire, il m'enverra promener. Mais son visage m'a l'air sympathique.*

Needa attendait donc la réponse du dénommé Tarkin, dont il ignorait bien entendu le nom, ne s'étant présenté à lui. Il ne put également s'empêcher de jeter un nouveau regard vers l'intendante, toujours masqué, dont il aimait s'imaginer quel visage se cachait dessous.

*L'intendante, si un jour on m'avaiat dit que je tomberais sous le charme d'un être du Mordor, j'aurai rigoler jusqu'à perdre connaissance. Son visage doit être magnifique, on ne peut posséder un corps de déesse et avoir un visage hideux, c'est impossible !*

Comme toujours, Needa se posait tout un tas de questions...inutiles.
Revenir en haut Aller en bas
http:// http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6226-needa
La RenardeNombre de messages : 1854
Age : 119
Date d'inscription : 20/01/2014

Feuille de personnage
Race: Truc louche, voir étrange
Possessions: A proximité de Ôju et toujours avec Ritournelle
Statut: Joueur(se) actif(ve)
La Renarde
1ère Touriste des Terres du Milieu

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 EmptyJeu 2 Oct 2014 - 23:31
-- § --

" Si je ne vous permettais que deux ou trois questions, vous auriez depuis longtemps atteint la limite cette quantité ."
Répondit avec légèreté l'intendante, tout en observant du coin de l’œil l'attitude étrange du jeune Forgeron. Elle venait à peine de remarquer celle-ci ainsi que le regard qu'il lui portait. Profitant que celui-ci s'était éloigné, elle souffla à Juliouk, posa sa main en travers du visage dans un mimique théâtrale qui fut tout sauf discrète.
" Il a un souci avec les femmes?"
Pour Renarde, bien que le roux n'était pas sa couleur naturelle, celle-ci n'était pas une raison pour s’affubler d'un capuchon aussi hermétique qu'un préservatif  

" Bon pour en revenir à vos questions."
Bizarrement, bien que Mocitl, donc s'y connaissant autant en histoire de cœur qu'un champignon s'y connait en énergie atomique, elle devinait qu'un Orque s'en battait les roubignoles des états d'âme d'un humain. Fut-il roux, brun ou blond, il aurait même pu avoir les cheveux bleus que le résultat aurait été le même! A moins d'avoir des cheveux en l'âme de rasoir, il y avait peu de chance d'intéresser un Uruck par ses cheveux.

" Il est normal que vous n'en avez guère entendu parler, ceci est grade officieux.
Vous voyez le truc qui fait trempette dans le bassin en me prenant pour une contrebandière en alcool?"

Elle désigna Ciryandil de claquement de doigt tout en franchissant en diagonale inverse ses appartements pour rejoindre le bar.
" C'est un chef de meute. "
Elle récupéra son verre d'alcool sur le comptoir. (hrp: needa? Il aura quel gout ce breuvage?)
" Officiellement, il est le Maître Espion de Sauron.
Mais avec cela il cumule le rôle de Chef de Meute.

Un Chef de Meute se constitue un petit groupe d'intervention. Celui-ci doit être mobile, doit savoir s'infiltrer, parler plusieurs langue, s'adapter à des situations aussi extrêmes que variées.
En devenant Chef de Meute, tu abandonnes tes prérogatives de Rôdeurs pour devenir Espion à la solde du Mordor.
Tu recevras tes ordres directement de Ciryandil qu'il les reçoit du Seigneur Mairon lui même.
Ton groupe ne sera plus soumit aux contraintes habituelles qu'un soldat du Mordor rencontre. Plus d'ordre de supérieurs sauf des 5 Grands Seigneurs du Mordor et de notre Empereur. Tout t'es autorisé pour réussir tes missions.
Il va de soit, que si tu te fais prendre dans des terres hostiles, nous nierons connaitre ton existence.

Voici ce qu'est un Chef de Meute. Quand à la mission... elle est pour un Chef de Meute.
Accepte déjà d'en être un et tu la connaitra. Mais saches aussi les contraintes de ce statut : Officiellement, tu n'existes plus. Nous te ferons changer d'identité autant nominativement que physiquement. Tu seras déclaré mort au combat et devra rompre le contact avec tout tes anciens camarades. Sauf si tu désires choisir certains parmi eux pour te constituer une Meute. Vous serez des loups. Vous devrez agir comme tels. Ciryandil sera plus apte à tout t'expliquer. Profitez que je m'occupes du Ministre Tarkin pour en discuter.

ET oui Tarkin! Tu as bien entendu : Ministre.  "

Fit-elle avec réjouissance en s'avançant vers le Nain accompagnée du bavard Needa.


-- § --
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5781-mais-que-dit-le-re
JulioukNombre de messages : 683
Age : 21
Date d'inscription : 28/08/2014

Feuille de personnage
Race: Orque du Mordor
Possessions: Côte de maille ; Épée courte ; Deux dagues
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Juliouk
Pisteur de luxe

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 EmptyVen 3 Oct 2014 - 8:26
Si je ne vous permettais que deux ou trois questions, vous auriez depuis longtemps atteint la limite cette quantité .

Juliouk laissa échapper un léger rire rauque. Il appréciait la compagnie de Needa mais cela faisait longtemps qu'il rêvait de lui dire ces mots, ou qu'il les lui avait dits. Needa était beaucoup trop bavard et curieux. Voir que l'Intendante en arrivait à la même conclusion que lui conforta Juliouk et l'amusa.

Il a un souci avec les femmes?

Je pense qu'il a simplement un souci avec tout le monde, Messire.

Juliouk n'avait en aucun cas remarqué les regards et l'attitude déplacée de Needa envers l'Intendante. Et même si c'était le cas, l'orque mettait tout cela sur le compte de l'excitation, ou même de la bêtise du forgeron et non sur de l'amour, chose totalement inconnue de Juliouk. Ainsi pour lui, la Renarde avait posé cette question en pensant au flot de paroles qui sortait en continu de la bouche de Needa.

Et c'est encore pire quand il est sobre et dans une situation plus aisée pour lui.

Juliouk fit ensuite, en quelque sorte, rassuré de voir que la numéro deux du pays reprit son sérieux et n'oubliait pas la promotion de l'orque. Elle détailla ce qu'était ce poste de "Chef de meute" dont Juliouk n'avait guère entendu parler jusqu'ici, en ce jour.

Bon pour en revenir à vos questions.
Il est normal que vous n'en avez guère entendu parler, ceci est grade officieux.
Vous voyez le truc qui fait trempette dans le bassin en me prenant pour une contrebandière en alcool?
C'est un chef de meute.  
"Officiellement, il est le Maître Espion de Sauron.
Mais avec cela il cumule le rôle de Chef de Meute.

Un Chef de Meute se constitue un petit groupe d'intervention. Celui-ci doit être mobile, doit savoir s'infiltrer, parler plusieurs langue, s'adapter à des situations aussi extrêmes que variées.
En devenant Chef de Meute, tu abandonnes tes prérogatives de Rôdeurs pour devenir Espion à la solde du Mordor.
Tu recevras tes ordres directement de Ciryandil qu'il les reçoit du Seigneur Mairon lui même.
Ton groupe ne sera plus soumit aux contraintes habituelles qu'un soldat du Mordor rencontre. Plus d'ordre de supérieurs sauf des 5 Grands Seigneurs du Mordor et de notre Empereur. Tout t'es autorisé pour réussir tes missions.
Il va de soit, que si tu te fais prendre dans des terres hostiles, nous nierons connaitre ton existence.

Voici ce qu'est un Chef de Meute. Quand à la mission... elle est pour un Chef de Meute.
Accepte déjà d'en être un et tu la connaîtra. Mais saches aussi les contraintes de ce statut : Officiellement, tu n'existes plus. Nous te ferons changer d'identité autant nominativement que physiquement. Tu seras déclaré mort au combat et devra rompre le contact avec tout tes anciens camarades. Sauf si tu désires choisir certains parmi eux pour te constituer une Meute. Vous serez des loups. Vous devrez agir comme tels. Ciryandil sera plus apte à tout t'expliquer. Profitez que je m'occupes du Ministre Tarkin pour en discuter.
ET oui Tarkin! Tu as bien entendu : Ministre.


La perte totale de son identité, le changement de nom, le fait qu'il serait seul s'il se faisait prendre. Voilà qui effrayait beaucoup Juliouk. C'était difficile de se l'avouer à soi même mais oui, Juliouk était terrifié, il avait peur du futur. Et pourtant il choisit de ne pas reculer, sa détermination était malgré tout plus forte que jamais. Il avait tant attendu, tant travailler pour obtenir un début de promotion. L'Intendante lui donnait un poste, assez prestigieux. Seuls les cinq grand maîtres du pays ainsi que le maître espion, idole de l'orque, pourraient lui donner des ordres et des missions ! La gloire !
Juliouk avait prit sa décision, il dirait oui.
Il réfléchit ensuite quelque peu aux dernières phrases de son interlocuteur.

"Nous te ferons changer d'identité autant nominativement que physiquement. Tu seras déclaré mort au combat et devra rompre le contact avec tout tes anciens camarades. Sauf si tu désires choisir certains parmi eux pour te constituer une Meute."

Eh bien, une évidence s'imposa aussitôt dans l'esprit de Juliouk. C'était le moment. Le moment d'exécuter et de tenir sa légère promesse, lancée en l'air il y a presque sept ans à son éducateur Horaskh.

"Deviens un grand héros et sois fier de dire que je t'ai formé."

Cette phrase que Horaskh lui avait prononcé dans leur dernière conversation résonnait encore dans la mémoire de l'orque. Il était fier aujourd'hui de pouvoir dire à l'Intendante du Mordor, numéro deux du Pays des ténèbres que Horaskh était son formateur et qu'il partirait à l'aventure avec lui.

Juliouk ne s'était pas aperçu que l'Intendante était partie en direction des trois autres personnages présents dans la salle. Il se lança à la poursuite de la Renarde en criant.

Bien entendu j'accepte ! C'est exceptionnel ! Enfin je veux dire...Génial.

Une fois arrivé à la hauteur des autres, il reprit :

Messire, je serais ravi de prendre mes ordres auprès du grand maître espion. Je m'acquitterais de toute les missions qu'il me confiera du mieux que je pourrais. Et, parmi mes anciens camarades, je ne demande qu'une seule personne : Horaskh. Mon formateur. Je ne l'ai pas revu depuis bientôt sept ans, lorsqu'il m'a éduqué. C'est lui qui m'a formé comme soldat et comme rôdeur à ma demande. Je veux qu'il soit à mes côtés.
Est-ce possible ? Et donc quelle sera ma mission dans cette forêt ?


Je suis quelque part dans les terres de Rhûn.
Mon histoire avant aujourd'hui
Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 Images?q=tbn:ANd9GcQdoskY8puOX0w8_OCzY4JXRLstMEGkkdDAXbsQcTzTyGnzPWlN1xpIDcCL
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6378-histoire-liens-de-
La RenardeNombre de messages : 1854
Age : 119
Date d'inscription : 20/01/2014

Feuille de personnage
Race: Truc louche, voir étrange
Possessions: A proximité de Ôju et toujours avec Ritournelle
Statut: Joueur(se) actif(ve)
La Renarde
1ère Touriste des Terres du Milieu

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 EmptyVen 3 Oct 2014 - 13:34
-- § --

L'Intendante fit volte face avec une rapidité surprenante qu'on attribuait plus aux guerrier qu'aux femmes. Elle posa sa main sur l'épaule de Juliouk bloquant ainsi sa progression d'une poigne ferme mais nullement douloureuse. Là aussi, de la force d'un guerrier, elle n'avait rien à envier. Loréalle était une forgeron sachant autant travailler sur les plus fins ouvrages que plier les plus durs des métaux.  

" Exceptionnel est un mot convenant plus que génial.
Mais là n'est pas le problème : tu es trop excité. Calme toi. Apprend la patience. Tu es trop demandeur et bavard. Ne t'ai-je ordonné d'en parler avec le Seigneur Ciryandil, pourtant tu reviens vers moi? Alors que Cyriandil est l'un des 5 Seigneurs.. il est aussi, pour ne pas dire plus, compétant que moi pour répondre à toute tes questions puisqu'il sera ton supérieur. Il doit d'abord juger de tes capacités avant de te confier une mission. Alors, tâche de lui faire bonne impression.
A présent, laisses moi du temps pour m'occuper de mon invité si tu ne veux pas te retrouver ligoté et muselé dans un coin de ma chambre à écouter Loup raconter une de ses aventures sans pouvoir le faire taire....

... crois moi, je n'hésiterais pas à le faire et c'est une véritable torture quand on subit ses jeux de mot sans pouvoir protester."

On pouvait deviner dans sa voix un sourire sadique derrière son masque.  

-- § --
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5781-mais-que-dit-le-re
TarkinNombre de messages : 1130
Age : 21
Date d'inscription : 07/03/2014

Feuille de personnage
Race: Nain
Possessions: Casque d'acier, Armure de Fer, Hache Naine, dague en acier puis son herbier et sa sacoche remplit d'herbes et de plantes
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Tarkin
Herboriste Scientifique

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 EmptySam 4 Oct 2014 - 12:30
(HRP : Désolé pour les fautes, je corrigerai ça dans la journée )


Tarkin était en train d’admirer la magnifique salle dans laquelle il se trouvait, pourquoi ne l’a t-il pas fait avant, sans doute parce que son esprit avait autre chose à faire. Mais cette fois  ci, le Naugrim était bel et bien conscient et beaucoup plus rassuré qu’à son arrivée. La végétation dans la salle était luxuriante,  c’était une salle joliment décorée, une vue sur un volcan, des cours d’eau traversant la salle, l’idée était originale mais bien pensée, se dit Tarkin, les yeux naviguant dans la pièce.

L’homme tout trempé qui était dans la salle avant l’arrivée du Naugrim, s’approchait maintenant de Tarkin, le Nain aucun danger quand cette personne s’approcha pour lui parler. C’était un petit homme, cependant musclé, il était mouillé de son passage dans le bassin, et dans sa voix, Tarkin trouva une note assez amicale.

Le Naugrim n’hésita donc pas à répondre aux questions :

« Je m’appelle Tarkin, Herboriste d’Erebor ,  ravi de vous rencontrer.»

L’herboriste ne s’empêcha de faire un petit commentaire sur le pays du dénommé Needa :

« Ah le Rohan, c’est une belle Nation avec de beaux paysages, j’y passe régulièrement pour cueillir des plantes là-bas » ria-t-il avant de répondre à sa prochaine question.

« Bah justement, je ne sais pas pourquoi je suis ici, j’ai été emmené de force jusqu’ici, pour une raison que j’ignore encore.  J’ai voulu aider une personne mais celle-ci m’a manipulé. » Dit ‘il en jetant un regard noir sur Ciryandil.

Needa et Tarkin était vraiment éloignés de chez eux, en effet le Nain en écoutant les discussions savait où ils se trouvaient, ils étaient au Mordor, et c’est ainsi que Tarkin éprouva un sentiment d’empathie avec l’homme. Ils avaient un autre point commun que leur taille.

Tarkin aurai voulu discuter et poser des questions à son tour au Forgeron du Rohan , mais soudain le Naugrim entendit une phrase de l’Intendante qui s’approchait maintenant vers eux.

"Profitez que je m'occupes du Ministre Tarkin pour en discuter.

ET oui Tarkin! Tu as bien entendu : Ministre.  "


Ministre Tarkin ? Le nain ne comprenait pas, c’est pour cela qui déclara un « Hein ? » de surprise, malgré le fait qu’il fut content de pouvoir à présent parler avec la seule personne qui connaissait ici.


Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 401220Tarkin

Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 14261110

Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 Userba10
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5900-fiche-tarkin
NeedaNombre de messages : 634
Age : 33
Date d'inscription : 07/08/2014

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Son amitié avec un Orc, Juliouk
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Needa
Parleur sans fin

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 EmptySam 4 Oct 2014 - 14:50
Needa était vraiment content que le dénommé Tarkin, dont il apprit d'ailleurs le nom, quand il se présenta, réponde à ses questions. Et pour une fois, quelqu'un ne semblait pas embêté de le faire...enfin, le nain ne savait pas à quel individu il avait à faire, il regretterait peut-être bientôt ce signe de sympathie, car Needa n'allait pas laisser passer une occasion de se faire...un ami.

*Je pensais bien, ce nain est vraiment sympathique. Je pense qu'on va bien s'entendre.*

Needa écouta attentivement les réponses de Tarkin, avec qui il semblait s'entendre très vite, sans l'interrompre, pour ne pas lui manquer de respect. A chaque fois qu'il voulait parler, les paroles de Juliouk résonnèrent dans sa tête, celles qui disaient qu'il devait apprendre à se taire et écouter les gens. Chose qu'il faisait maintenant...peut-être pour l'unique fois ?

*Il a été enlevé ?C'est un prisonniers alors ?Mais je ne comprends pas, si tel était le cas, il ne serait pas traité de la sorte. Là, j'ai plus l'impression de voir un invité qu'autre chose. C'est vraiment étrange.*

Quand Tarkin lança un regard noir vers Ciryandil, Needa fit ce changement d'humour, car les deux compagnons se regardaient droit dans les yeux en discutant. Il ne put s'empêcher de regarder dans la direction de cette noirceur si soudaine. Mais comme d'habitude, Needa se trompa sur le destinataire de ce regard. En effet, Juliouk, qui parlait à l'intendante, masquait la vision de Cyriandil, de la où se trouvait le jeune forgeron. Il crut alors que c'était son ami orc le responsable de cet enlèvement.

*Qu'Est-ce qu'il a encore fait ce crétin, il peut pas s'empêcher de kidnapper quelqu'un, c'est vraiment plus fort que lui. D'ailleurs, je me demande combien de faits de ce genre il a à son actif.*

Juliouk, dont l'intendante venait de se retirer de leur discussion, était seul à présent. Needa le regarda alors d'un air désespéré, et prononça ensuite à son encontre :

"T'es vraiment pas croyable Juliouk, faut vraiment que tu te calmes, tu ne peux pas enlever tout le monde !"

Needa se trompant complètement sur la personne qui avait enlevé Tarkin, pensant que c'était Juliouk, l'orc ne comprendrait sûrement absolument rien à ces paroles. Le jeune forgeron et le nain, qui voulait apparemment continuer leur discussion, furent rejoint par l'intendante, qui s'avançait vers eux. La voyant arrivé, Needa commença à stresser, non de peur, mais ses émotions décuplèrent en un instant, son cœur battant la chamade et une grande chaleur envahissant la totalité de son être. Il baissa immédiatement la tête, pour ne pas avoir à la regarder, bien qu'elle était toujours masquée. Ses yeux se posèrent alors sur son corps...pour son plus grand malheur.

*Non non, t'es un grand malade Needa, ne regarde pas son corps, tu es fou !*

Needa se dit alors qu'il était plus sage pour lui de fixer le sol. Il tira ensuite encore plus son capuchon, pour se masquer. Mais cet imbécile, dans son état de panique, avait tiré trop fort sur sa bure. Le bas du capuchon se déchira. Malgré sa petite taille, Needa était néanmoins assez fort physiquement.

"Oh non, ma capuche !"

Ne pensant plus à rien, Needa se retourna alors, ôtant sa bure pour voir l'étendue des dégâts. Il était désespéré car il était attaché à cet habit, son seul habit d'ailleurs. Bien que maintenant, Juliouk lui avait offert un équipement orc, qui lui plaisait énormément. Il oublia alors un peu sa bure quand il entendit les paroles de l'intendante envers Tarkin, le mot "ministre" capta tout son attention. Il se retourna alors.

*Tarkin, un ministre ?Je comprends un peu mieux alors...euh, au fait je comprends rien, pourquoi Juliouk l'a-t-il enlevé ?*

Needa, qui croyait toujours que Juliouk avait enlevé Tarkin, se rappela alors du temps ou l'orc et lui étaient ennemis, au temps où il le torturait. Ce que voulait par-dessus tout son tortionnaire de l'époque, c'était d'enlever une personne de haute importance pour pouvoir grader au sein du Mordor.

*Un ministre, on peut dire que tu as fait fort sur ce coup-là Juliouk. Si Tarkin est bel et bien un ministre, tu vas tellement être promu que tu vas devenir roi du Mordor.*

Needa ne put s'empêcher de lui adresser un regard de dépit, le fixant droit dans les yeux. L'orc ne devait rien comprendre à son attitude, d'ailleurs, s'en préoccupait-il ? Il regarda ensuite Tarkin, puis l'intendante, en espérant entendre la suite de la conversation.

*J'espère que je vais en apprendre plus ?*

Ses yeux restèrent alors figés sur l'intendante.

*Qu'Est-ce qu'elle est belle !*

Needa, avant de sombrer dans une folie amoureuse digne d'un enfant de cinq ans, se ressaisit et regarda ensuite Tarkin.

*Ah c'est mieux, il est pas beau, ça me calme.*

[hrp: désolé Tarkin, ton perso n'est pas au goût, physiquement, de mon perso, mdr]
Revenir en haut Aller en bas
http:// http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6226-needa
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Les appartements de l'Intendante du Mordor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Isengard vs Mordor
» Les nains rentrent en guerre [Nain VS Mordor]
» Uruk du mordor
» armée du mordor GDA
» armée mordor pour tournoi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 2 N448 :: Le Mordor :: Barad-dur-