Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 Les appartements de l'Intendante du Mordor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
JulioukNombre de messages : 683
Age : 20
Date d'inscription : 28/08/2014

Feuille de personnage
Race: Orque du Mordor
Possessions: Côte de maille ; Épée courte ; Deux dagues
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Juliouk
Pisteur de luxe

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 EmptySam 4 Oct 2014 - 17:58
Le message de l'Intendante était clair et net. Cette dernière avait répondue assez sèchement mais totalement dans son droit à Juliouk qu'il ne devait prendre ses ordres uniquement chez Ciryandil du moins dans cette pièce. La tournure des événements devenait assez incompréhensible dans les appartements de la numéro deux du Mordor. Chacun parlait et agissait en même temps ce qui créait une véritable cacophonie.
L'orque jeta un grand regard à travers la majestueuse salle. L'Intendante se déplaçait vers de nouveaux interlocuteurs pour exercer son pouvoir. Needa était reparti dans un flot continu d'interrogations et parlait cette fois-ci au nain, ce dernier ayant été libéré était totalement libre de ses gestes mais ne semblait pas importuné le moins du monde par le forgeron. Juliouk localisa rapidement le maître loup à travers la salle et commença une courte marche vers lui.
Malheureusement, l'orque n'était pas à la fin de ses surprises et au beau milieu du trajet, Juliouk fut invectivé à distance par son compagnon de route :

T'es vraiment pas croyable Juliouk, faut vraiment que tu te calmes, tu ne peux pas enlever tout le monde !

L'ex soldat-rôdeur et futur chef de meute (qui selon le narrateur de l'histoire était à présent "Baron de Dol Guldur" ? Je viens de voir mon rang Question )...
L'ex soldat-rôdeur et futur chef de meute donc ne savait en aucun cas de quoi il était question.
Ayant vu le nain entrer dans la salle ligoté et bailloné, Needa parlait sans doute de ce kidnapping là mais le responsable était le Ciryandil en question...
Après avoir adressé un regard noir, empli de colère et d'incompréhension à l'encontre du forgeron, Juliouk reprit sa marche et ne tarda pas à arriver devant l'espion du Mordor. L'orque fut arrêté par un cri : Needa venait de briser sa capuche et son vêtement.
Juliouk se mit à rire avant de se retourner pour enfin entamer la conversation avec son exemple de toujours.

Bonjour...Maître-espion.
Comme je l'avais déjà dit, je suis une sorte d'admirateur. J'ai toujours admiré vos prouesses de loin. Je ne sais pas si vous l'avez entendue mais l'Intendante m'as nommé Chef de Meute, un poste secret. Il paraît que vous l'êtes aussi d'ailleurs. Bref, je suis à vos ordres.
Pouvez-vous m'expliquer plus en détail ce que c'est ? Et Messire l'Intendante m'a parlé d'une mission à Mirkwood ? Pouvez-vous m'éclairer ?



Je suis quelque part dans les terres de Rhûn.
Mon histoire avant aujourd'hui
Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 Images?q=tbn:ANd9GcQdoskY8puOX0w8_OCzY4JXRLstMEGkkdDAXbsQcTzTyGnzPWlN1xpIDcCL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6378-histoire-liens-de-
CiryandilNombre de messages : 130
Age : 31
Date d'inscription : 28/04/2014

Feuille de personnage
Race: Elfe Noir
Possessions: Une épée en fer météoritique et une armure de Galvorn.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Ciryandil
Chef de la Meute d'assaut et de Loisir

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 EmptySam 4 Oct 2014 - 18:45
Ciryandil haussa les épaules sous le regard noir de Tarkin. Il ne regrettait pas d'avoir manipulé le nain. Certes il l'avait abusé et kidnappé, mais ça avait été amusant d'une part et d'autre part, Tarkin était toujours en bonne santé et libre de partir, même s'il préférait pour le moment se garder de le lui signaler. L'elfe estimait qu'il avait agit au mieux. Bien sûr, il aurait pu aussi tenter de le convaincre de venir au Mordor (un pays riant, chaleureux et aux autochtones sympathiques) pour accepter un poste de Ministre de la part de l'intendante du Mordor (une scientifique et administratrice aussi douée qu'étrange) et de Sauron (un maïa des plus lumineux). Mais franchement, ça lui aurait pris trois plombes, quatre malentendus et un nombre incalculable d'incompréhension aussi diverses que variées. Sans parler de l'amour inconditionnel des nains pour les créatures du Mordor.

Laissant le nain avec l'intendante, il se tourna vers Juliouk, en demandant :

"Eclairage!"

A ce mot, l'orc qui faisait parti de sa troupe se dirigea vers Ciryandil, sortit une bougie d'une poche, un briquet de l'autre et embrasa la mèche, avant de tendre l'objet à son commandant. Ciryandil s'en saisit et l'approcha de Juliouk :

"Voilà, tu es éclairé", dit-il, amusé, souriant derrière son masque. Comme quoi l'intendante n'avait pas menti à propos de ses jeux de mots!

Reprenant, plus sérieux, il dit :

"Si tu deviens chef de meute et espion du Mordor, alors tu dois comprendre la leçon que je viens de te donner. Je vais te laisser réfléchir. En attendant, je vois que tu dois déjà améliorer deux trois petites choses, comme ta capacité à observer et être attentif à ton environnement. Tu dis : Ai-je entendu ta promotion? Mais tu connais déjà la réponse : j'ai demandé à l'intendante, il y a quelque secondes, ce qu'était un chef de meute."

Ciryandil fit une pause. Il ne semblait d'ailleurs plus ivre ou secoué par l'alcool qu'il avait reniflé plus tôt, mais au contraire en pleine possession de ses moyens.

"J'ai deviné depuis de quoi il s'agissait, remarque. Pour ce qui est de ta mission, patience. L'intendante te la communiquera en temps voulu. Pour l'instant, tu sera sous mes ordres. On va t'apprendre comment être un bon chef de meute. Ce qui me mène à la deuxième leçon! Qu'est-ce qu'un bon chef de meute? L'intendante t'as déjà donné quelques détails, mais j'aimerais que tu développes : a ton avis, de quoi à besoin un bon chef de meute? Un espion?

Tiens, un autre indice! La réponse à la première leçon est aussi une réponse à la deuxième! Et d'ailleurs, tu as eut un peu de temps pour réfléchir, alors tu as trouvé pour la première leçon, ce qu'il y avait à en tirer?"


L'elfe semblait passer du coq à l'âne et ne voulait pas laisser à Juliouk le temps de trop cogiter, mais c'était entièrement voulu. Si Juliouk voulait devenir chef de meute et survivre, il devait apprendre à réfléchir rapidement. Cela lui laissait un peu de temps pour, lui, encaisser un nouveau coup : il était l'un des 5 seigneurs. C'était vrai. Mais à part peut être Annatar lui même, ou l'intendante, il n'avait jamais entendu personne l'appeler ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6047-ciryandil-maethiri
La RenardeNombre de messages : 1854
Age : 119
Date d'inscription : 20/01/2014

Feuille de personnage
Race: Truc louche, voir étrange
Possessions: A proximité de Ôju et toujours avec Ritournelle
Statut: Joueur(se) actif(ve)
La Renarde
1ère Touriste des Terres du Milieu

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 EmptyLun 6 Oct 2014 - 21:38
-- § --

" Je vous prie de m'excuser, mais je n'ai pas saisie vos propos, aurait été de meilleur aloi que "Hein?" pour un futur Ministre. "
Releva l'Intendante.
" Les loups devant connaitre mon visage pour ma propre sécurité. Ceux travaillant avec moi de même et Tarkin m'ayant subit plusieurs semaines... je crois que ceci n'est plus vraiment utile."
Fit-elle en se saisissant d'un bord de son masque pour le retirer d'un geste gracieux.

Tenant d'une main le drap de soie rouge enlaçant son corps nu, elle secoua tel un fauve sa crinière de feu l'aidant ainsi à retrouver son plie naturel.
Elle semblait en cet instant accompagnée de sa propre bande son (: ici) tandis qu'elle ramenait du bout de ses doigts une mèche rebelle derrière son oreille, dévoilant en ce simple geste son lignage elfique mais aussi toute son étrangeté de par sa peau cuivrée,  là où une autre Elfe serait pâle telle la mort, et le parfum exquis qu'on attribuait aux pays lointains baignant sous la lumière dans l'ombre des palmiers. Son visage était lui aussi différent des canons de beauté elfique. N'ayant pas les traits d'une famélique aux pommettes saillantes comme la plupart des femelles elfes, ses traits ne reflétaient pas la fragilité mais restaient doux.

Affichant un complice sourire à l'intention de Tarkin, elle se tourna vers le forgeron qui gémissait la perte de sa capuche et, d'une voix aussi douce que du velours, lui répondit, tout en relevant de l'index le menton du jeune garçon pour plonger son regard lagune dans le sien, ses lèvres carmines à une portée de mots des siennes:
" Ne te moroses pas ce vêtement, petit chaperon rouge. En voici un de remplacement."
Se dévêtissent de son drap, elle le glissa sur la tête de Needa avant de s'en repartir d'une démarche féline chercher des vêtements plus décents. Un drap embaumant le parfum de la dame.
( NA! Au moins, Needa ne sera pas sous le charme pour rien! LOL  - je connais un perso qui va faire un malaise  lol )

A peine voilée derrière des fougères, l'Intendante revêtait d'autres atours tandis qu'elle expliquait avec sérieux la raison du kidnapping à Tarkin.
"  Comme tu as dû le deviner à présent, j'ai une fonction importante au seins du Mordor.
A l'époque de notre rencontre, ce n'était pas le cas... de pressent que tu me posera la question.

A cette même période, je connaissais un corsaire d'Umbar qui n'en était pas un. C'était Mairon, qui sous des traits Numénoréen était venu à ma rencontre. Après être tombé sur divers documents m'appartenant, il avait décidé de prendre contacte avec moi. L'histoire aurait pu s'achever là si je n'avais pas eut l'esprit ouvert.  
Quelques échanges d'idées plus tard, je me retrouvais Intendante du Mordor avec pour mission de faire entrer le pays dans une nouvelle ère.

C'est là que ton Kidnapping entre en jeu. J'essaye de réunir les plus grands esprits de notre époque pour éclairer d'une nouvelle aube le Mordor.
Il est temps que cette région devienne un royaume ayant une politique intérieure et extérieure valable. Mais le seul moyen de le faire sortir de son oligophrénie religieuse et de son barbarisme militaire est de lui donner la science pour croyance. "

Elle réapparut, vêtue d'une robe diaphane blanche orné, en guise de bretelles, d'un large gorgerin d'or ciselé et dont le dos nu aurait donné le torticolis au plus chaste des noldo.

" Et tu de la partie, Tarkin? Je t'offre un titre, des terres, la fortune, des locaux et des moyens pour tes expériences, le respect pour ton art que ceux de ton peuple ne t'ont pas accordé. Mais surtout : Je te propose le savoir.  "

 
-- § --
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5781-mais-que-dit-le-re
TarkinNombre de messages : 1130
Age : 21
Date d'inscription : 07/03/2014

Feuille de personnage
Race: Nain
Possessions: Casque d'acier, Armure de Fer, Hache Naine, dague en acier puis son herbier et sa sacoche remplit d'herbes et de plantes
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Tarkin
Herboriste Scientifique

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 EmptyMar 7 Oct 2014 - 19:00
L’intendante s’était approchée de Needa et Tarkin, et avait mis son drap sur la tête de l’homme, le nain ne prêta pas attention à cet action, trop concentré sur ce qu’allait dire la tenancière de la taverne d’Umbar.  Le Naugrim avait la tête en avant, comme pour ne pas rater une seule parole,  il ne comprenait pas la situation avant l’explication de l’Intendante.

Quelques mots tilta dans l’esprit de l’herboriste : « science », « expériences » et « savoir ».  L’explication de la femme qui avait d’ailleurs enlevée son masque ne pouvait être plus claire, elle n’avait pas rejoint le Mordor à l’époque de lors rencontre, puis elle avait entreprit d’essayer de faire rentrer le Mordor dans une nouvelle ère, qui semblait intéressait le Nain.

Tarkin fut flatté par l’explication de la jeune femme sur le kidnapping, pour son esprit scientifique, et les propositions qu’elle lui avait faite n’était pas tombées dans l’oreille d’un sourd. En effet le jeune Naugrim avait tout un tas d’idées d’expériences, de mélanges, d’invention qu’il n’a jamais pu réaliser,  sans doute car il manquait les fonds nécessaires et ce n’était pas les quelques plantes qu’il vendait qui allait lui permettre d’agencer son laboratoire adéquatement.

C’est à ce moment qu’il oublia toute cette histoire de kidnapping. Contrairement à ce qu’on aurait pu penser, le Nain ne s’énerva pas sur ça, au contraire il pardonna Cyriandil et l’Intendante.
En bref, tout ce qu’avait proposé l’Intendante semblait satisfaire l’Herboriste, il allait enfin pouvoir faire les recherches qu’il n’avait jamais pu faire, et surtout comme l’a dit la scientifique, il allait enfin pouvoir avoir accès au savoir.
Tarkin sourit et déclara :

« Il ne vous en a pas fallu beaucoup pour me convaincre,  la science m’a toujours passionné, et vous me proposait d’exercer ma plus grande passion dans le but d’enrichir nos connaissances, seul un fou refuserait cela.  En effet Erebor ne m’a pas laissé cet opportunité, mais vous oui, j’ai un tas d’idée à mener mais jamais le matériel pour le faire. Je suis vraiment flatté pour le poste que vous me proposez également. Alors voilà, je veux bien vous aider dans votre objectif, mais qu’est-ce que je vais devoir réellement faire en tant que Ministre et Scientifique ? Et aussi aurai-je le droit de retourner à Erebor de temps en temps ?»

L’herboriste ne voulait pas perdre le contact avec sa famille, cependant même si la réponse de l’Intendante sur ça était négative, il ne refuserait certainement pas son offre, il allait enfin pouvoir être considéré comme un vrai scientifique au dépit de ne plus voir sa famille qui ne voyait déjà pas souvent, et il allait bosser en plus pour changer l’image du Mordor.  Tampis s’il allait travailler pour ce qu’on appeler le « Mal » à Erebor, il allait enfin pouvoir se mettre au vrai travail et arrêter de ne ramasser que des plantes.


Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 401220Tarkin

Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 14261110

Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 Userba10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5900-fiche-tarkin
NeedaNombre de messages : 634
Age : 33
Date d'inscription : 07/08/2014

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Son amitié avec un Orc, Juliouk
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Needa
Parleur sans fin

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 EmptyMer 8 Oct 2014 - 12:36
Needa, qui était en train de gémir la déchirure de sa bure adorée, au niveau de sa capuche, fut, en quelque sorte, consolé par l'intendante en personne, qui après s'être adressée à Tarkin, prononça quelques paroles d'une voix douce. Il vit alors pour la première fois le visage de celle dont il était tombé amoureux, alors même qu'elle portait un masque, c'était dire l'impact qu'elle avait eu sur Needa.

Le jeune forgeron resta alors comme pétrifié, non de peur, au contraire, mais ce qu'il vit, le visage de l'intendante, jamais dans sa vie il ne fut face à une telle beauté. Les paroles de cette dernière résonnèrent comme une éternité dans l'esprit de Needa, qui ne se remettait toujours pas. Même un aveugle remarquerait que le jeune forgeron était complètement sous le charme de l'intendante, et en ce moment même, complètement perturbé. Même un orc, dont les sentiments humains semblent si étrangers, le remarquerait.


*Woua...Je...euh....Je...*

Même dans l'esprit de Needa tout était confus, aucune pensée ne semblait cohérente. Aucune phrase ne pouvait être construite. Et pour couronner le tout, l'impensable, du moins pour lui, se produisit. L'intendante se dévêtit de son drap rouge si magnifique, l'enroulant autour de la tête à Needa, avant de lui tourner le dos pour se vêtir d'autres vêtements. Forcément, quand elle se retourna, ses yeux ne quittèrent pas...euh...enfin...vous voyez...inutile de préciser^^.

*Que...Que les dieux me viennent en aide !*

L'intendante discutait maintenant avec Tarkin, tandis que Juliouk conversait avec Ciryandil, qui lui en apprenait un peu plus sur son nouveau rôle. Needa avait entendu que son ami orc devait disparaître pour son nouveau titre, mais pour le moment il ne s'en occupa pas, et d'ailleurs, au vue de l'actuelle situation, cette information n'était pas du tout dans son esprit. Non, pour le moment, seul l'intendante et son physique, qu'il qualifiait de "déesse", étaient dans sa tête. Nul doute que dans le futur, il poserait tout un tas de questions à son ami Juliouk, qui bien qu'il semblait le rejeter tout le temps, était toujours avec lui. Peut-être au fond de lui l'appréciait-il vraiment ?

*Je...Je...J'ai du mal à respirer.*

Needa, dans un état second, posa alors un genou à terre, essayant de reprendre ses esprits. Ce n'était pas très glamour, mais il dégoulinait de sueur, tandis que son cœur, qui battait comme jamais il n'avait battu, l'empêchait de bien respirer. Il fallait vraiment qu'il se calme, la crise cardiaque n'était pas loin [hrp: mdr].

*Faut que je me reprenne, faut que je me reprenne !Je peux pas rester là à suffoquer, du nerf Needa, ressaisis-toi !*

Même si ce fut au prix d'un douloureux effort, Needa, par de grandes respirations, arriva à se calmer et à reprendre ses esprits. Toujours un genou à terre, il toucha alors le tissu offert par l'intendante, et enroulé maintenant sur sa tête pour cacher sa chevelure. Il se rappela alors du "chaperon rouge" prononcé par celle qui le rendait complètement fou.

*Chaperon rouge ?Que voulait-elle dire par là ?Sa voix était si douce, si amicale, ses lèvres si proches...ça ne devait être qu'un compliment.*

Needa, contre toute attente, enleva le drap de sa tête, laissant alors sa chevelure rouge à l'air libre, et l'attacha autour de son coup, pour en faire une sorte de foulard. Il avait pris la remarque de l'intendante pour un compliment, et alors, nul ne sait pourquoi, il avait pensé que la couleur de ses cheveux était appréciée. Il se dit qu'il était temps pour lui de ne plus les cacher, d'en être fier, et peu importe ce qu'on dirait.

Il avait toujours une main sur le drap transformé en foulard. Il pouvait également sentir une odeur, celle de l'intendante, dont il se dit que jamais il ne s'en lasserait. Sentir un tel parfum le calmait et le rendait heureux, pour une raison qui lui était propre.


*Ce foulard, ce cadeau, ce présent offert, je le garderai toujours près de moi, toujours avec moi, et je tuerai quiconque essaiera, ou plutôt osera, de me prendre !C'est aujourd'hui mon bien le plus précieux.*

Needa se redressa alors, étant maintenant maître de son esprit et de son corps. D'un regard décidé et d'une démarche déterminée, sûr de lui, il marcha en direction de l'intendante, en pleine discussion avec Tarkin sur son futur rôle au sein du Mordor. Peu importe s'il y aurait des conséquences à son acte, si celui-ci était déplacé, il s'immisça entre eux, et s'agenouilla devant celle qui avait conquis son cœur.

"Seigneur Loréalle, sachez que votre présent, ce tissu rouge, est le plus beau cadeau qu'il m'ait été offert depuis toujours. Je le garderai précieusement avec moi, pour toujours."

*Allez Needa, du courage, c'est pas ce que tu voulais dire.*

"Seigneur Loréalle, je..."

*Non mais sérieux, tu mérites un immense coup de pied au cul !*

"Tant pis, je me lance. Seigneur Loréalle, même si ce que je vais dire est déplacé, et même si on me tranche la tête pour de telles paroles, je m'en moque et j'en assume parfaitement les conséquences. Sachez que vous êtes si belle, si magnifique, que les déesses de ce monde feraient pâle figure si elles devaient vous être comparées. Je n'ai jamais vu une personne aussi belle de toute ma vie."

*Maintenant, tu peux mourir heureux.*

Needa était toujours à genoux, toujours la tête dirigée vers le sol.

"Maintenant Seigneur Loréalle, si vous voulez me couper la tête pour de telles paroles, alors ce sera le cœur heureux et l'âme en paix que je partirai, pour avoir connu un jour une beauté telle que la votre. Je suis tout à vous..."

Needa attendait alors son jugement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6226-needa
JulioukNombre de messages : 683
Age : 20
Date d'inscription : 28/08/2014

Feuille de personnage
Race: Orque du Mordor
Possessions: Côte de maille ; Épée courte ; Deux dagues
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Juliouk
Pisteur de luxe

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 EmptyMer 8 Oct 2014 - 18:05
Juliouk attendait maintenant la réponse du maître espion. Celle-ci ne tarda pas à attendre.

Eclairage!

Un autre orque s'approcha avec de la lumière.

Voilà, tu es éclairé. Comme quoi l'intendante n'avait pas menti à propos de ses jeux de mots!

Cela ne fit pas broncher Juliouk d'un poil. Absolument aucune réaction, c'était ce qui s'appelait un bide. Malgré cela, l'ambiance restait bonne et Ciryandil, fier de lui, reprit plus professionnellement son explication :

Si tu deviens chef de meute et espion du Mordor, alors tu dois comprendre la leçon que je viens de te donner. Je vais te laisser réfléchir. En attendant, je vois que tu dois déjà améliorer deux trois petites choses, comme ta capacité à observer et être attentif à ton environnement. Tu dis : Ai-je entendu ta promotion? Mais tu connais déjà la réponse : j'ai demandé à l'intendante, il y a quelque secondes, ce qu'était un chef de meute.

J'ai deviné depuis de quoi il s'agissait, remarque. Pour ce qui est de ta mission, patience. L'intendante te la communiquera en temps voulu. Pour l'instant, tu sera sous mes ordres. On va t'apprendre comment être un bon chef de meute. Ce qui me mène à la deuxième leçon! Qu'est-ce qu'un bon chef de meute? L'intendante t'as déjà donné quelques détails, mais j'aimerais que tu développes : a ton avis, de quoi à besoin un bon chef de meute? Un espion?

Tiens, un autre indice! La réponse à la première leçon est aussi une réponse à la deuxième! Et d'ailleurs, tu as eut un peu de temps pour réfléchir, alors tu as trouvé pour la première leçon, ce qu'il y avait à en tirer?


Juliouk était assommé par l'énigme. Pour la deuxième leçon, plusieurs caractéristiques d'un bon chef de meute lui venaient à l'esprit de manière assez intuitive mais la première leçon.... Ce qu'il avait prit pour une blague ratée et mauvaise était en réalité part prenante dans l'épreuve que le loup infligeait à l'orque.
Juliouk recula de quelques pas pour arriver au bar et décida de goûter un des breuvages de Needa restants. Il ne savait pas à quoi s'attendre mais tenta l'aventure. L'orque sirota sa boisson dans le coin de la grande et sublime pièce.
Pendant qu'il réfléchissait en buvant, il avait également vue sur toute la petite troupe. Un groupe s'était formé autour de Tarkin, Needa et l'Intendante.
Juliouk fut conscient en pensant à tous les événements qui se produisaient à la suite, tous plus loufoques, improbables et inattendus les uns que les autres.

Les loups devant connaitre mon visage pour ma propre sécurité. Ceux travaillant avec moi de même et Tarkin m'ayant subit plusieurs semaines... je crois que ceci n'est plus vraiment utile.

Disant ces mots, elle se dévêtit complètement. Cela n’impressionna guère Juliouk qui garda la même attitude. Il observait tout ce qu'il se passait tout en réfléchissant. Il ne pouvait pas dire à l'espion qu'il n'avait rien compris à sa première phrase, ou du moins au sens de celle-ci, ce serait avouer sa faiblesse. Il fallait qu'il trouve un moyen de s'en sortir mais lequel ?

C'est là que ton Kidnapping entre en jeu. J'essaye de réunir les plus grands esprits de notre époque pour éclairer d'une nouvelle aube le Mordor.
Il est temps que cette région devienne un royaume ayant une politique intérieure et extérieure valable. Mais le seul moyen de le faire sortir de son oligophrénie religieuse et de son barbarisme militaire est de lui donner la science pour croyance.
Est tu de la partie, Tarkin? Je t'offre un titre, des terres, la fortune, des locaux et des moyens pour tes expériences, le respect pour ton art que ceux de ton peuple ne t'ont pas accordé. Mais surtout : Je te propose le savoir.


Il ne vous en a pas fallu beaucoup pour me convaincre,  la science m’a toujours passionné, et vous me proposait d’exercer ma plus grande passion dans le but d’enrichir nos connaissances, seul un fou refuserait cela.

Ainsi le nain avait été kidnappé pour se voir proposer un poste au service du Mordor. Au final, un peu comme Needa. Sans le faire exprès, le maître loup et Juliouk venaient d'accomplir la même chose, avec peut-être même un avantage pour l'orque ! Le loup avait ramené un nain scientifique. Pff, que la science pouvait-elle faire comme choses niaises. La seule chose qui impressionnait en Terre du Milieu, c'était la magie, la guerre. Pas l'étude des plantes elfiques ou on ne sait quoi.
Juliouk lui avait ramené un homme, intelligent, curieux et surtout forgeron ! Le métier de Sauron !

Juliouk avait vraiment du mal à trouver quoi que ce soit comme réponse pour le maître espion, mais il pouvait détourner la conversation sur un point sensible, sur un domaine ou l'orque excellait, avec preuve à l'appui.
Si Needa se comportait bien, cet avantage se transformerait en la faveur de Juliouk, voilà en quoi l'orque pouvait répondre devant Ciryandil !

Seigneur Loréalle, sachez que votre présent, ce tissu rouge, est le plus beau cadeau qu'il m'ait été offert depuis toujours. Je le garderai précieusement avec moi, pour toujours.
Seigneur Loréalle, je...

Tant pis, je me lance. Seigneur Loréalle, même si ce que je vais dire est déplacé, et même si on me tranche la tête pour de telles paroles, je m'en moque et j'en assume parfaitement les conséquences. Sachez que vous êtes si belle, si magnifique, que les déesses de ce monde feraient pâle figure si elles devaient vous être comparées. Je n'ai jamais vu une personne aussi belle de toute ma vie.


A ces mots, Juliouk explosa de rage intérieurement, et après s'être retenu pendant un moment, extérieurement. Il brisa son verre sur le par terre de la grande salle dans un grand fracas. Des débris partirent dans tous les sens. Le reste de la boisson s'écoula lentement.

Needa venait à nouveau de tout gâcher, d'enlever un précieux argument dans la bouche de Juliouk ! Toute la réflexion était à refaire.
Pour ce qui est de l'amour de l'homme pour l'Intendante, Juliouk n'en avait que faire à vrai dire. De la même manière qu'il n'avait cure du sort de Needa après avoir dit cela.
L'orque était désemparé, perdu. L'Intendante l'avait recommandé auprès de quelqu'un à un poste et voilà qu'il galérait comme une vermine, un moins que rien dès la première question.
Au bruit du verre brisé, les regards se tournèrent vers lui. Il fallait agir, trouver quelque chose et vite...
Juliouk partit sur de l'honnêteté. Ça passait ou ça cassait.

Maître-espion,
Je pense qu'un bon espion doit être capable d'agir rapidement, de réagir à tout type de situation pour le mieux de maîtriser ses émotions à tout instant, quoi qu'il se passe.
En résumé, tout l'inverse de ce que je fais ces dernières minutes.
Je pense aussi que le sens de l'observation est primordial. Je vois que Tarkin vous as pardonné, que l'Intendante fait exprès d'apparaître dans..hum..diverses tenues pour jouer avec Needa, sans toute fois se soucier des sentiments du forgeron, que j'ai brillamment convaincu de venir ici de son plein gré,d'ailleurs. Je pense aussi que l'orque qui vous sert derrière vous ne vous ait pas totalement dévoué et a peur de vous. Je pense encore que charrier ce nain ligoté et bailloné derrière son tonneau ne vous as pas dérangé et que si cela ne tenait qu'à vous, il y serait encore. Même si sur ce point nous sommes d'accord.
Dites-moi si je suis loin du compte et explicitez moi quelle sera ma mission je vous prie ?

Ah et autre chose, je ne sais pas imiter le cri du loup... C'est vrai quoi ? La vache fait Meuuuh, le chien fait Wouf, Wouf, le chat fait Miaouuu, l'orque fait Roooooogh mais le loup fait quoi ?


Je suis quelque part dans les terres de Rhûn.
Mon histoire avant aujourd'hui
Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 Images?q=tbn:ANd9GcQdoskY8puOX0w8_OCzY4JXRLstMEGkkdDAXbsQcTzTyGnzPWlN1xpIDcCL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6378-histoire-liens-de-
CiryandilNombre de messages : 130
Age : 31
Date d'inscription : 28/04/2014

Feuille de personnage
Race: Elfe Noir
Possessions: Une épée en fer météoritique et une armure de Galvorn.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Ciryandil
Chef de la Meute d'assaut et de Loisir

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 EmptyVen 10 Oct 2014 - 18:43
L'un des adages de Ciryandil, qu'il aimait à répéter, déclarait qu'il était vain d'essayer de tout prévoir, d'être prêt pour toutes circonstances en tout temps et en tout lieu.
Le monde était bien trop vaste et bien trop rempli de gens pour pouvoir réussir un tel exploit. Et plus on se trouvait haut placé dans le monde et plus c'était vrai. Car après tout, si c'était faisable à l'échelle d'un petit village de campagne (au moins pendant un temps), c'était mission impossible quand on espérait devenir le maitre du monde comme Melkor.

En cet instant, il se félicita de cette philosophie, n'ayant certainement pas entrevu la suite des événements quelques seconde auparavant!

Ainsi, lorsque Juliouk se mit à l'écart, cela passa (presque) inaperçu. Ciryandil observait quelqu'un d'autre à ce moment là. Et inutile de vous faire un dessin, c'est l'intendante qui monopolisait toute son attention. Se débarrassant du drap rouge qu'elle portait, elle dévoila à nouveau son corps, provocant le forgeron rohirrim. Elle était belle, elle était forte, elle faisait preuve d'intelligence et c'était un jeu pour elle.

Se précipitant vers le basin, il offrit à nouveau son corps à l'eau et si le monde était plus drôle, de grandes volutes de vapeurs s’échapperaient de l'endroit où l'elfe, Maître Espion du Mordor, avait disparu!

*PLAOUF*

~*~

Pendant que son corps faisait le clown, distrayait l'assistance et le faisait passer pour un aimable idiot, l'esprit, lui, travaillait et travaillait dur.

L'intendante jouait clairement avec Needa. La pudeur de l'humain l'amusait. Mais des années de paranoïa avait appris à Ciryandil à réfléchir au delà de ce que voyaient ses yeux ou entendaient ses oreilles : il était également fort possible que Loréalle fasse cela afin de s'assurer de la loyauté de Needa. Après tout, les sentiments de ce derniers étaient clair pour quiconque n'était pas aveugle, sourd, muet et dépourvu de toute empathie.
Pour autant, l'elfe n'excluait pas deux hypothèses : celle de l'amusement pur et l'autre... Celle où l'intendante du Mordor était charmée par la candeur et la maladresse de Needa. Il était toutefois trop tôt pour juger et il classa tout cela dans le registre : affaire à suivre.
Il nota cependant de prévoir une protection discrète mais ferme de Needa, Juliouk et ses hommes, car quand l'ex-Epoux de Loréalle, Ar-Imrhazôn, apprendrait ce qu'il venait de se passer, il y aurait de forte chance pour qu'il exerce son droit de mari jaloux (oui car, il refusait, encore à ce jour, d'adjoindre le préfixe "ex" à son titre d'époux).

L'intendante venait par ailleurs de dévoiler le sang elfique qui coulait dans ses veines. Mais elfe ou demi elfe, là restait la question.

Tarkin, quant à lui semblait plus qu'intéressé par le poste qu'on lui proposait, pour le plus grand plaisir de Ciryandil. Le nain serait un ajout bienvenu aux ministres du Mordor.

~*~

Crevant la surface de l'eau, Ciryandil réapparut, trempé bien évidemment (il n'avait pas, de toute façon, eut le temps de sécher). Il ôta son masque à son tour pour dévoiler son visage au grand sourire et déclara à l'intention générale :

"Il fait une chaleur du balrog ici non? Heureusement qu'il y a le bassin, sinon je crois que ce serait intenable! Pfou! Ça fait vraiment du bien de piquer une tête dans l'eau.

Tiens, vous avez changé de tenue intendante... Oh, celle là c'est ma préférée! Remarquez je n'ai pas encore tout vu."


Revenant sur le rivage, il essora distraitement son habit en écoutant Juliouk lui répondre, tandis que sa crédibilité, déjà mourante, venait de se prendre trois coup de botte bien placés. Lorsqu'il parla de l'orc accompagnant Ciryandil ce dernier, pourtant peu bavard et semble-t-il concentré sur son instrument, un violon de bonne qualité, s'approcha et pris la parole d'une voix rauque (même pour un orc) :

"Mec, tu te plantes totalement."

Cela dis, il retourna dans son mutisme habituel. Ciryandil lui, dit avec un sérieux soudain, franchement inquiétant venant de la part de quelqu'un d'aussi joyaux que lui en temps normal :

"Khiss à parlé. Mais on fera le debriefing plus tard. La, tout de suite, je dois t'apprendre autre chose. Quelque chose d'urgent. De vital. Quelque chose qui pourra sauver ta vie, ou du moins te permettre de la passer de manière plus agréable.

Savoir Parler aux Femmes.

Quoique là, c'est plutôt l'art de la diplomatie de base que je devrais t'enseigner, j'hésite... Tu vois de quoi je veux parler?"


Conclut l'elfe avec un grand sourire. Mais le genre de sourire qu'on trouve sur la face d'un dragon qui vient de trouver un coupe faim... Sautant encore une fois du coq à l'âne (ce qui demande plus d'agilité qu'on le croit), il se retourna alors vers les autres protagonistes et dit :

"Doucement Needa! On ne va pas te couper la tête comme ça! On dirais qu'on est des excités de la décapitation au Mordor... Mais attends, tu as vu la hauteur de Barad Dûr? Ce serait super dangereux! Je m'explique : si on décapite quelqu'un, on stock sa tête pour la descendre à la fin de journée avec les autres. Sinon ça voudrait dire qu'on les descend une par une. Pas possible. Ce serait un coup à prendre un malaise. Sans parler de l'efficacité d'une telle méthode.
Donc on les descend toutes en même temps. Mais imaginez : celui qui descend les têtes trébuche. Le sac était mal fermé, les têtes s'échappent. Elles roulent jusqu'en bas de l'escalier principal. Et là c'est la catastrophe : tout l'escalier est salopé, ça pue, ça glisse, des gens tombent à leur tour, tout en bas, meurent, salopent l'escalier qui devient plus glissant encore...

Sacré réaction en chaîne non?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6047-ciryandil-maethiri
La RenardeNombre de messages : 1854
Age : 119
Date d'inscription : 20/01/2014

Feuille de personnage
Race: Truc louche, voir étrange
Possessions: A proximité de Ôju et toujours avec Ritournelle
Statut: Joueur(se) actif(ve)
La Renarde
1ère Touriste des Terres du Milieu

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 EmptyLun 13 Oct 2014 - 16:07
-- § --

Être Intendant, c'était savoir gérer de nombreux dossiers en même temps, mais Loréalle trouvait que ses invités poussait un peu le bouchon.  C'était ce type de situation qui lui faisait dire qu'être tenancière d'auberge un soir de tournée générale était un bon entrainement pour devenir Intendante.

En premier, il y a avait la réaction positive de Tarkin. Connaissant le nain, elle savait qu'il possédait la patience manquant cruellement aux jeunes humains.
En second, il y avait cette déclaration venant d'un mortel, qui semblait trouver toutes les secondes une nouvelle technique pour attirer tout les regards sur lui.
Et en troisième la remarque qu'elle trouva fort désobligeante que ce Juliouk venait de faire sur elle.
Une femme normalement constituée en aurait prit ombrage, sans doute aurait-elle dit qu'elle n'était pas se genre d'individu manipulant les autres par les sentiments. Aucune femme n'aimait entendre d'elle qu'elle était une manipulatrice. Les innocentes criait à l'injustice, tandis que les coupables se vexaient d'être découverte, quand aux hommes, ils auraient sorti les armes pour en découdre. Mais pour Témoa, la logique l'emportait sur l'impulsivité.


-- § --


Voici ce qui aurait dû normalement se passer:

Saisissant Needa par les épaules, elle le balança, façon Hulk durant ses bons jours, dans les bras de King avec la consigne:
" Fais de ton mieux pour le retenir. Car si il est amoureux comme il le prétend, il va vouloir laver mon honneur dans le sang de son copain orque."
King ayant 4 bras, il avait plus de chance de retenir un jeune humain tout-fou.
Quelle femme aurait pensé à ce détail? : Une Intendante du Mordor, tenancière le week-end, qui avait l'habitude des duels en pagailles pour des prétextes les plus fallacieux!

" Quand au copain orque..."
La femme le toisa de haut, ce qui lui était facile puisqu'elle atteignait presque les 2m.
" Je trouve amusant que vous releviez mon comportement envers votre prisonnier forgeron. J'y verrais presque une pointe de jalousie. Auriez-vous peur que je vous l'arrache? A vous qui le présentez comme un trophée pour obtenir un grade supérieur? C'est ce que  mon premier époux faisait de moi aussi. Il me faisait sortir, se considérant comme mon propriétaire... bien qu'il était amoureux.
Ce ne serait pas votre cas tout de même? Rassurez-vous, jeune Loup, je ne compte pas vous faire de l'ombre car le jugement de votre compagnon Needa sur ma personne n'est basé que sur mon apparence physique. Si dans 1 mois, une fois qu'il me connaitra mentalement, il me refait la même proposition, alors vous aurez du souci à vous faire. En attendant, vous avez 1 mois devant vous pour conquérir son coeur.

Après tout, il n'est pas interdit aux orc d'aimer!
Ah? Au fait... pour la forme je te rétrograde. Histoire que tu ne prennes pas l'habitude de parler à mon sujet ainsi. C'est mon défaut, je suis trop tolérante. "

Finit-elle d'une voix détachée.

Oui, voilà ce qui aurait dû se passer si Ciryandil n'avait pas eut le bon réflexe de sauter à pied joint sur la corde en feu métaphorique du bâton de TNT estampillé Acmé qu'était l'humeur de l'Intendante suite à la réflexion de Juliouk.


-- § --


Au lieu de cela, il se passa la chose suivante :

" En effet, Sir Loup, il serait nécessaire que cet orque apprenne les bases de la diplomatie. Aussi l'accompagnerez-vous dans sa première mission durant laquelle vous me ferez un rapport sur ses aptitudes. "
Un léger sourire froid dévoila que cet ordre n'était qu'une vengeance à l'encontre de Juliouk.

" Quand a vous Needa, vous déclarez votre amour à une femme que vous ne connaissez pas. Votre seule base de jugement est mon physique car de mon caractère vous ne savez rien. Vous ne savez pas assez de moi pour être amoureux. Vous êtes juste perdue dans un pays inconnu. Vous cherchez une personne à laquelle vous attacher pour vous rassurer. Si dans 1 mois vos sentiments n'ont pas changé, nous en reparlerons. En attendant, évitez de faire des déclarations à tout va. "
Expliqua-t-elle, d'une voix calme mais révelant qu'elle n'accepterait aucune remise en question sur son avis ou discussions à ce sujet.
" Nous nous reverrons demain. D'ici là reposez-vous car demain sera votre journée d'épreuves durant laquelle vous allez devoir me montrer vos talents. Cette journée sera décisive quand à votre avenir au Mordor."

" Tarkin, je suis ravie de t'avoir convaincu. Je te propose de souper avec moi et le Grand-prêtre qui ne devrait plus tarder. Ainsi, je pourrais t'expliquer plus amplement ta nouvelle fonction."
Fit-elle dans un clin-d'oeil.

" Ciryandil? Pouvez-vous prendre en charge Juliouk? Lui montrer ses nouveaux appartements, les locaux d'entrainements pour vos escouades... ?"

Le Mordor ayant la folie pour les constructions en pierre, n'aimant pas franchement le bois, les tentes étaient réservées aux plus basses des classes guerrières.


-- § --



-- § --
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5781-mais-que-dit-le-re
NeedaNombre de messages : 634
Age : 33
Date d'inscription : 07/08/2014

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Son amitié avec un Orc, Juliouk
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Needa
Parleur sans fin

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 EmptyMar 14 Oct 2014 - 21:35
Needa, toujours à genoux, toujours tête baissée, avait écouté attentivement les paroles de l'Intendante suite à sa déclaration. Enfin, ce n'était pas vraiment une déclaration d'amour, non, il avait simplement dit ce que tout le monde pensait tout bas, qu'elle était une femme d'une grande beauté, un physique des plus envoutant. Pour preuve, elle ne semblait laisser personne indifférent.

*L'Intendante croit que je me base sur son physique ?!*

Needa, dans la ferme intention de contredire les propos de l'Intendante, se redressa alors, osant pour la toute première fois affronter le regard de la numéro deux du Mordor. Il s'apprêta à répondre, la bouche déjà ouverte, mais aucun son ne sortit. Ses yeux fixés dans ceux de l'intendante, il comprit alors que ses propos ne devaient pas avoir de réponses, du moins il semblait le comprendre.

Pour une des premières fois, il se tut, respectant alors le rang qui était sien, et respectant surtout la hiérarchie mise en place. L'Intendante pouvait sembler sympathique, mais il ne fallait pas oublier qu'elle était la numéro deux du Mordor, et qu'en tant que telle, sa parole ne devait être contestée. Son rôle était de diriger, et celui des autres d'obéir. Needa l'avait compris.

Il baissa alors la tête, et d'un hochement de tête, toujours sans prononcer le moindre mot, il fit comprendre à l'Intendante qu'il avait compris ses paroles. Même si au fond de lui il en pensait tout le contraire.


*Vous croyez peut-être que je me base que sur votre physique ?Oui, vous êtes magnifique, mais j'en ai vu également des belles femmes, et jamais un sentiment comme cela ne m'avait parcouru.*

Needa posa une main sur son cœur, dont les battements étaient maintenant calmes, comme s'il avait appris à maîtriser son sentiment. C'était encore un peu tôt, mais il était sur la bonne voie.

*Croyez-vous pas que si j'avais eu le choix, j'aurai éviter un tel sentiment, surtout à l'encontre d'une personnalité telle que vous...Il y a des choses qu'on ne maîtrise, il y a des choses indépendantes de notre volonté. Je n'y peux rien, dès que je vous ai vu, même masquée, mon cœur s'est emballé et je vous ai aimé. Je n'ai rien contrôlé. Alors oui, c'est physique, mais c'est aussi bien plus que cela. Ne dis-t-on pas que le cœur a ses raisons que la raison ignore ?*

Needa redressa la tête pour regarder une nouvelle fois l'Intendante, avant de la saluer noblement. Il osa alors prononcer quelques paroles. Cette fois, Needa ne se comportait pas comme un enfant, ses mots étaient sûrs, comme ses gestes.

"Seigneur Loréalle, je vous retrouverai donc demain, et vous montrerai alors mes talents de forgeron. S'ils se montrent à la hauteur de vos attentes, je serai plus qu'honoré de pouvoir travailler pour le Mordor. Il y a des sentiments qui ne se contrôlent et ne s'expliquent pas, j'aime ce pays, et je ferai tout pour y devenir quelqu'un. Je vous souhaite, seigneur Loréalle, une agréable soirée."

Needa se retourna alors vers Tarkin, à qui il serra la main amicalement.

"Tarkin, je vous souhaite une très belle soirée, profitez bien, vous avez une grande chance. J'espère qu'on aura l'occasion de se revoir, car le peu que nous avions parlé m'a donné envie d'en savoir plus sur vous."

Needa, cette fois-ci, se dirigea vers Ciryandil.

"J'ai été ravi de vous rencontrer, et j'espère vous revoir très vite. On est un peu lié, on a tous les deux failli y passer à cause de cet alcool si...fort, ah ah ah. J'oubliais, j'espère que vous maltraiterez Juliouk comme il se doit, ah ah ah."

Needa salua d'un geste noble Ciryandil, avant de lui chuchoter à l'oreille quelques mots que seul lui pouvait entendre.

"Non mais je rigolais, Juliouk, sous ses airs de psychopathe insensible, est quelqu'un de...euh...au fait je sais pas vraiment ce qu'il est, mais c'est mon ami, je lui dois la vie, je sais que je n'ai rien à vous demander et que vous n'avez que faire de mes paroles, mais si vous pouviez faire un peu attention à lui, je vous serai reconnaissant éternellement."

En se dirigeant vers la dernière personne, son ami Juliouk, Needa fit un geste de la main pour saluer les gobelins arrivés avec Ciryandil. Il arriva alors devant l'orc, toujours aussi expressif. C'est simple, il y aurait devant lui une bombe qui exploserait qu'il ne bougerait pas d'un cil. Needa le regarda au début d'un air désintéressé, mais après quelques secondes, il lui adressa un sourire.

"Bon mon ami, apparemment, avec ce que j'ai entendu ici, on ne risque pas de se voir de si tôt. Tu l'as eu finalement ta récompense, et c'est tout mérité je te l'avoue. Même si j'ai entendu que tu dois disparaître, agir dans l'ombre et te faire passer pour mort à ce que j'ai compris, j'espère que tu auras quand même un peu le temps de venir me voir de temps à autre ?Du moins t'as intérêt ah ah ah !"

Needa posa alors une main amicale sur l'épaule de Juliouk.

"Prends soin de toi imbécile d'orc !"

Needa se retourna alors et après un dernier regard sur les personnes présentes, il quitta les lieux, le cœur plein d'espoir, car en y repensant, l'Intendante ne l'avait pas rejeté comme un malpropre suite à sa déclaration, au contraire, elle lui avait dit que s'il ressentait toujours quelque chose pour elle après connaissance, alors ils en reparleraient. Que cela voulait-il dire ?Cette question, il la garderait dans son esprit.

Needa partit heureux.


[hrp, fin du rp pour moi^^]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6226-needa
JulioukNombre de messages : 683
Age : 20
Date d'inscription : 28/08/2014

Feuille de personnage
Race: Orque du Mordor
Possessions: Côte de maille ; Épée courte ; Deux dagues
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Juliouk
Pisteur de luxe

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 EmptyMer 15 Oct 2014 - 10:49
En effet, Sir Loup, il serait nécessaire que cet orque apprenne les bases de la diplomatie. Aussi l'accompagnerez-vous dans sa première mission durant laquelle vous me ferez un rapport sur ses aptitudes.
Ciryandil? Pouvez-vous prendre en charge Juliouk? Lui montrer ses nouveaux appartements, les locaux d’entraînements pour vos escouades... ?


Malgré le fait qu'il avait pu d'une certaine manière offenser l'intendante ou l’embarrasser devant son admirateur et ses sujets, Juliouk était fier de sa réplique adressée au maître-espion. Il avait presque cru décerner un petit sourire amusé chez ce dernier mais peut-être était-ce simplement dans l'imagination de l'orque.
"Les bases de la diplomatie" Juliouk aurait pu en rire dans d'autres circonstances. Avoir convaincu un homme fidèle au Rohan de rejoindre le Mordor pour combattre de son plein gré tout cela en territoire elfe. Peut-être était-ce prétentieux mais Juliouk avait l'impression d'avoir accompli quelque chose de grand.

Il but ensuite chaque mot, chaque syllabe prononcée par la numéro deux locale et se courba en deux pour se retirer de la conversation.

Messire.

Juliouk se tourna et se dirigea maintenant à nouveau vers l'autre elfe de la salle mais il vit que la place était prise par Needa. Lui encore !

J'ai été ravi de vous rencontrer, et j'espère vous revoir très vite. On est un peu lié, on a tous les deux failli y passer à cause de cet alcool si...fort, ah ah ah. J'oubliais, j'espère que vous maltraiterez Juliouk comme il se doit, ah ah ah.
Non mais je rigolais, Juliouk, sous ses airs de psychopathe insensible, est quelqu'un de...euh...au fait je sais pas vraiment ce qu'il est, mais c'est mon ami, je lui dois la vie, je sais que je n'ai rien à vous demander et que vous n'avez que faire de mes paroles, mais si vous pouviez faire un peu attention à lui, je vous serai reconnaissant éternellement.


Le Juliouk en question arriva alors à la hauteur de l'elfe au moment ou Needa en partait, le forgeron eut quelques mots qui plurent à Juliouk.

Bon mon ami, apparemment, avec ce que j'ai entendu ici, on ne risque pas de se voir de si tôt. Tu l'as eu finalement ta récompense, et c'est tout mérité je te l'avoue. Même si j'ai entendu que tu dois disparaître, agir dans l'ombre et te faire passer pour mort à ce que j'ai compris, j'espère que tu auras quand même un peu le temps de venir me voir de temps à autre ?Du moins t'as intérêt ah ah ah !
Prends soin de toi imbécile d'orc !


Fais attention à toi, vermine d'homme. Et ne parles pas trop !

Cette dernière recommandation était vaine et Juliouk le savait. C'était plus une sorte de plaisanterie, de private joke. De la même manière qu'ils se quittèrent en s'insultant "imbécile" et "vermine", c'était un moyen de communiquer comme un autre.
Maintenant que tout cela était fini, le plus important était en construction : L'avenir !

Maître Ciryandil, j'entends parler depuis quelques minutes maintenant de ma première mission, auriez-vous l'obligeance et la gratitude de m'en faire part ?


Je suis quelque part dans les terres de Rhûn.
Mon histoire avant aujourd'hui
Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 Images?q=tbn:ANd9GcQdoskY8puOX0w8_OCzY4JXRLstMEGkkdDAXbsQcTzTyGnzPWlN1xpIDcCL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6378-histoire-liens-de-
CiryandilNombre de messages : 130
Age : 31
Date d'inscription : 28/04/2014

Feuille de personnage
Race: Elfe Noir
Possessions: Une épée en fer météoritique et une armure de Galvorn.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Ciryandil
Chef de la Meute d'assaut et de Loisir

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 EmptyVen 17 Oct 2014 - 17:55
"Ne vous préoccupez plus de Juliouk intendante, je m'occupe de son cas", répondit Ciryandil à Loréalle, lui adressant un clin d’œil amusé. Qui, pour ceux qui connaissait très bien l'elfe, voulait dire : "je vais le faire suer sang et eau jusqu'à ce qu'il soit digne de sa promotion". Mais dans la salle, seule King, à priori, fréquentait le loup depuis suffisamment longtemps. Mais alors qu'il se demandait par quoi commencer, Juliouk demanda une fois de plus ce que serait sa mission. Visiblement, quand il avait parlé de patience, c'était tombé dans l'oreille d'un sourd... Même s'il ne pouvait pas vraiment lui en vouloir. Il venait de se voir proposer un poste sous la formation de... Bein... De quelqu'un qu'il admirait. C'est à dire Cyriandil lui même. C'était une sensation étrange.

Quelque minutes seulement? répondit Ciryandil à Juliouk, l'air étonné. Avec toute les fois où tu me demande si je peux t'en dire plus, j'ai l'impression que ça fait des mois!

Je vais t'en parler, mais plus tard. N'insiste plus, ou crois moi, je t'apprendrais la patience de manière fort peu agréable. Bien.


Se retournant, il annonça à Loréalle :

"Intendante, passez une bonne soirée! Si vous avez besoin de moi, vous me trouverez à mon bureau ou au terrain d'entrainement le plus proche."

Se retournant une nouvelle fois vers Juliouk, il dit :

"Suis moi. Je vais te montrer tes nouveaux appartements. Accessoirement je vais avoir deux trois choses à te préciser. Si tu veux ta mission, on va déjà commencé par t'apprendre deux trois choses, ou tu risques d'y laisser des plumes. Pour commencer, ton sens de l'observation laisse franchement à désirer. Sans parler de la diplomatie donc. Mais une chose à la fois..."

L'elfe parti, ses hommes sur les talons. Il ne vérifia pas si Juliouk le suivait. Si ce dernier voulait sa mission et sa promotion, il allait le suivre, c'était certain. Un détail qui pouvait amuser : Akkan avait un sac de riz dans les bras. Nul doute que ce soir, cela constituerait leur repas! Ciryandil avait des sentiments mitigés par rapport à Juliouk. L'orc avait du potentiel, c'était certain, mais certains points laissaient à désirer. Rien de bien grave toutefois. Et puis... Depuis des millénaires qu'il travaillait pour Sauron, l'elfe avait toujours pris soin, pour ses hommes, de sélectionner parmi l'armée de Sauron les spécimens les plus inadaptés, les parias et les incompétents. Il les prenait dans son équipe et il les formait. Il était toujours parvenu à former des hommes extrêmement compétents dans au moins un domaine.

Il avait donné, à ces hommes, gobelins, orcs et même une fois un Snaga, une raison d'être fier. Et une preuve qu'ils n'étaient pas aussi incompétents, stupides ou inutiles que les autres et parfois eux même le croyaient.

[HRP : fin du RP pour moi aussi... Ça me fait tout bizarre, ça faisait très longtemps que ça n'était plus arrivé! LOL Je posterais d'ici demain un nouveau sujet dans le Mordor pour notre RP Juliouk^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6047-ciryandil-maethiri
TarkinNombre de messages : 1130
Age : 21
Date d'inscription : 07/03/2014

Feuille de personnage
Race: Nain
Possessions: Casque d'acier, Armure de Fer, Hache Naine, dague en acier puis son herbier et sa sacoche remplit d'herbes et de plantes
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Tarkin
Herboriste Scientifique

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 EmptyMer 22 Oct 2014 - 13:35
[HRP : Désolé, c'est un peu court ]

Tarkin était à côté Needa qui ne s’était pas empêché de déclarer sa flamme à L’intendante, ce qui fait sourire le Nain écoutant la conversation, juste après avoir confirmé son accord sur la proposition qu’avait réalisée seigneur Loréalle.

D’ailleurs contrairement à ce que pouvait penser Tarkin, celle-ci ne se mit pas en colère ou quoi que ce soit, elle avait un ton calme. C’est après ces paroles que Needa sortit de la salle avant de saluer tout le monde dont Tarkin qui ne répondit qu’avec un sourire sincère à la phrase du Forgeron.

Pas loin dans la pièce Cyriandil et Juliouk parlait de sa nouvelle promotion à ce qu’avait pu entendre le Naugrim.  D’ailleurs c’est quelques minutes après le départ de Needa, que ceux-ci partirent de la pièce pour faire visiter les appartements de l’orc.

« Hé ben ça fait vide d’un coup ! » Déclara Tarkin en rigolant.

En effet c’est ainsi que les départs c’était enchainés, cela faisait du vide et le silence s’installait, l’herboriste était impatient de vouloir discuter de sa nouvelle fonction dont il ne connaissait pour l’instant que les grandes lignes.

D’ailleurs le Nain se demandait bien ce qu’il allait manger à ce souper, il ne connaissait peu la culture du Mordor, il n’y était allé qu’une fois. Allait-il manger de la cervelle de Gondorien fraichement découpée ?  Je doute que l’Intendante ira manger cela, elle n’est pas du Mordor, pensa t’il même si il ne pouvait s’empêcher d’être curieux sur la nourriture qu’il lui serait proposé, après tout Tarkin avait faim et cela s’entendit lors d’un gargouillement de ventre qui interrompit ce court silence.
Tarkin se demanda encore d’autre question, qui était ce grand prêtre dont elle avait mentionné ? Tant de question que Tarkin n’osait pas poser et attendait de découvrir par lui-même au moment du dîner.


Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 401220Tarkin

Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 14261110

Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 Userba10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5900-fiche-tarkin
La RenardeNombre de messages : 1854
Age : 119
Date d'inscription : 20/01/2014

Feuille de personnage
Race: Truc louche, voir étrange
Possessions: A proximité de Ôju et toujours avec Ritournelle
Statut: Joueur(se) actif(ve)
La Renarde
1ère Touriste des Terres du Milieu

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 EmptyDim 26 Oct 2014 - 15:30
-- § --

Sans prononcer un mot, elle laissa la foule sortir de ses appartements et ce fut une fois seul avec Tarkin qu'elle poussa un profond soupire de soulagement.

" Tarkin, Bienvenu chez les fous." Fit-elle sans se détourner de la porte s'étant refermé sur le trio infernal qui, elle le sentait, allait encore faire parler de lui d'ici les prochains jours.

Loréalle respira à nouveau bruyamment.
Une telle agitation au réveil d'une transe* avait de quoi épuiser mentalement n'importe quel elfe, même elle qui devait être dans le top 10 des moins contemplatifs de la race. Elle en vint à ce demander si enfermer Juliouk et Needa -en pleine crise sentimentale- dans la même cellule qu'un Noldo pourrait être reconnue comme la plus douloureuse des tortures mentales?
Elle nota précieusement cette idée dans un coin de son esprit, on ne sait jamais peut-être qu'elle aurait un jour besoin de faire parler de force un Elda.

Puis, après avoir donné un gros coup de balais dans son esprit pour en chasser toutes les questions faisant partie du Pack-Cadeau Needa, elle revint sur Tarkin.
" Dois-je comprendre que tu caches une bestiole grognante dans tes poches ou que ton ventre réclame pitance?"Fit-elle, en lui infligeant une bonne claque dans le dos d'une puissance à déraciner la barbe du nain. " Allez! Ramènes tes miches, l'ami. J'ai de quoi becqueter là-bas. J'vais pas te proposer des légumes... on sait tout les deux que c'est des médicaments." Aboya-t-elle, avec un jargon digne de la plus causante des naines. "Mais j'ai de la charcutaille. On va pas attendre le cureton pour commencer à crouter. On va se taper l'apéro, quoi! "

Elle sortie des saucissons et d'autres jambons qu'elle se mit, sur le bar, à consciencieusement découper en fines lamelles. Renarde était heureuse d'avoir fait venir un tel hurluberlu à Barad-dûr. Au moins, avec Tarkin, elle n'avait pas à soigner ses manières pour jouer à la dirigeante charismatique.

-- § --

* Bien que beaucoup d'elfe de jeunes générations l'ignorent, les elfes ne dorment pas. Ils entrent dans une transe qui dure plusieurs heures et dont il est difficile de sortir avant que le quota de repos ne soit atteint à moins d'être équipé d'un humain et d'un orc fort bruyant. Cette transe est d'ailleurs fort appréciée par les orc qui peuvent voir là une occasion unique de trucider un elfe sans que celui-ci n'ait le temps de réagir.

-- § --
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5781-mais-que-dit-le-re
TarkinNombre de messages : 1130
Age : 21
Date d'inscription : 07/03/2014

Feuille de personnage
Race: Nain
Possessions: Casque d'acier, Armure de Fer, Hache Naine, dague en acier puis son herbier et sa sacoche remplit d'herbes et de plantes
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Tarkin
Herboriste Scientifique

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 EmptyMar 28 Oct 2014 - 9:22
" Tarkin, Bienvenu chez les fous. »

Le Nain ria à cette phrase, il semblait commencer à comprendre l’ambiance du Mordor, rien que par ses quelques instants qu’il avait pu passer dans la salle en entendant les discussions, et en voyant des hommes jetés dans l’eau. Il éprouva étrangement un sentiment de sécurité après ça. Le Mordor nest pas si terrible si on rigole là-bas, pensa t’il.

Tarkin toussa au moment où l’Intendante tapa dans son dos, en effet le Nain avait très faim, il n’avait pas beaucoup mangé durant son voyage et n’avait d’ailleurs pas l’habitude de se priver de nourriture. C’est pour ça qu’il partait souvent en voyage, l’estomac aussi rempli que son sac de nourriture pour pouvoir manger quand son ventre le désirait.

Après les paroles de l’Intendante, il savait que le repas allait enfin commencer, c’était le moment de l’apéritif, un moment essentiel dans tout grand repas selon Tarkin. Et c’est donc avec des yeux aussi scintillants que du diamant, que le Naugrim vit la charcuterie apporté par celle-ci. Quoi de mieux que du saucisson et des tranches de jambon pour mettre en appétit. Au moins l’Herboriste fut rassuré, il ne mangera pas de la cervelle d’humain ce soir. Le nain en salivait littéralement qu’il fit attention de ne pas baver sur le sol.

Il esquissa un grand sourire avant de dire :

« Hé ben , vous avez de la bonne bouffe au Mordor, mon estomac s’en ravit d’avance »

Il s’avança près du bar pour prendre une rondelle de saucisson qu’il avait remarqué depuis le début, puis avant de la mettre dans la bouche il demanda :

« Tout le monde mange ainsi au Mordor, ou c’est seulement vous et vos invités ? »

Le Nain était curieux, après tout il serait étonné de voir des orcs manger ça, il s’intéressait donc à ce détail.

Il enfila ensuite rapidement le bout de saucisson et le dégusta à la manière d’un gastronome critiquant un nouveau produit.

C’est un bon saucisson, pensa Tarkin avant d’en reprendre un autre en attendant les réponses de l'Intendante.



Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 401220Tarkin

Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 14261110

Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 Userba10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5900-fiche-tarkin
La RenardeNombre de messages : 1854
Age : 119
Date d'inscription : 20/01/2014

Feuille de personnage
Race: Truc louche, voir étrange
Possessions: A proximité de Ôju et toujours avec Ritournelle
Statut: Joueur(se) actif(ve)
La Renarde
1ère Touriste des Terres du Milieu

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 EmptyMar 28 Oct 2014 - 12:21
-- § --

" Si seulement c'était de la bonne bouffe du Mordor. C'est de l'importation."
Confia Loréalle, plus connue par Tarkin sous le nom de Renarde.
" C'est là un des problèmes majeur du Mordor.
Les pillages sont indispensable à la survie de ce royaume. Hors, le Sauron aimerait éviter de continuer à perdre des soldats dans des escarmouches avec d'autres royaumes pour une vache et 2 cochons.

C'est une des raisons de ta venue, nous allons devoir faire d'un pays, exclusivement axés sur la guerre, un royaume pouvant rivaliser avec la sérénité économique interne du Gondor.
En quoi ça te concerne?
J'ai besoin d'un ministre des sciences qui ne confond pas création de poison avec science. Un type qui est capable de créer des supports d'écriture à base d'écorce d'arbre et ceux de manière industriel. T'es un expert en plantes. On a besoin d'un gars sachant différencier un ortie d'un pissenlit. Chose dont sont incapables la plupart des généraux de Sauron. Oh, ce sont des tacticiens et tous ce qui faut pour mener des armées... mais question agriculture, ils sont capables de me sortir que les betteraves poussent sur des arbres!"

Imprégnée d'une certaine lassitude, elle se vengea sur le verre, abandonné par un des convives, en le buvant d'une traite.

" Des champs furent déjà plantés dans le Nurn, des troupeaux commencent à être constitués.. le plus dur est de maintenir les dents des orcs loin de cette manne facile. Mais je dois rattraper plusieurs millénaire d'obscurantisme en quelques mois.... Sais-tu ce que c'est que l'Energie Géothermique?"

-- § --
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5781-mais-que-dit-le-re
TarkinNombre de messages : 1130
Age : 21
Date d'inscription : 07/03/2014

Feuille de personnage
Race: Nain
Possessions: Casque d'acier, Armure de Fer, Hache Naine, dague en acier puis son herbier et sa sacoche remplit d'herbes et de plantes
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Tarkin
Herboriste Scientifique

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 EmptySam 8 Nov 2014 - 23:12
A présent il se rapprocha de la table pour se servir, il prit un verre et une bouteille et commença à se servir lentement tout en écoutant les paroles de l’Intendante, celle-ci avait besoin d’un individu comme Tarkin, disait-elle, ce qui fit plaisir au nain,

« T'es un expert en plantes »

C’était rare qu’on lui complimente là-dessus, en effet, les herboristes bien q'utile était souvent oubliés par la population, et Tarkin apprécia beaucoup ces mots, il sourit avant d’écouter le reste de la discussion.

« Un type qui est capable de créer des supports d'écriture à base d'écorce d'arbre et ceux de manière industriel. »

Parmi les indications de Renarde, l’herboriste réfléchissait sur celle-ci, lui qui savait faire du papier, il allait devoir imaginer tout ça pour en faire quelque chose d’industriel pour une grande production. Quoi de mieux que d’imaginer son invention à grande échelle. Même si il ne savait pas à quoi cela servirait exactement au Mordor, l’idée lui semblait intéressante, comme une sorte de défi à accomplir.

Il but son verre le plus vite possible, pour répondre plus rapidement à la question que venait de poser Renarde sur l'Energie géothermique.

Tarkin déclara :

« Oui je connais un petit peu la géothermie, c’est l’utilisation de la chaleur de la terre,  l’eau qu’on envoi sous terre revient chaude par exemple, c’est bien ça ? Je connais un peu mais avez-vous une idée pour exploiter intelligemment cette énergie ? »

En effet le nain n'avait que vaguement entendu parler de cette énergie, il n'en savait que les grandes lignes, et encore il préférait demander confirmation à la Renarde qui semblait elle, bien connaitre le sujet.
Cependant Tarkin paraissait intrigué et attendait patiemment la réponse de Renarde, l’Herboriste n’avait aucune idée de l'explication de l’Intendante mais pourtant ça ne l’empêcha pas entre deux tranches de saucisson d’imaginer à son tour la manière d’exploiter cette energie.


Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 401220Tarkin

Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 14261110

Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 Userba10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5900-fiche-tarkin
La RenardeNombre de messages : 1854
Age : 119
Date d'inscription : 20/01/2014

Feuille de personnage
Race: Truc louche, voir étrange
Possessions: A proximité de Ôju et toujours avec Ritournelle
Statut: Joueur(se) actif(ve)
La Renarde
1ère Touriste des Terres du Milieu

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 EmptyLun 24 Nov 2014 - 23:47
-- § --

" Oui.
Regardes au pied de Barad-dur. La cité est bordée de crevasse de lave. Sauron s'en sert comme fosses et barrières de protection. Il serait facile à notre tour d'exploiter ces canaux. Surtout que le seigneur noir contrôle parfaitement leur progression et les modèle à sa guise. Le volcan est une extension de lui-même, un reflet de son humeur et de sa puissance."

Elle jeta un vague regard au delà de la baie vitrée vers l'Orodruin.
Bien qu'il crachait des gerbes rougeoyantes, le volcan semblait serin comme apaisé sous sa lave glissant sur ses flancs. Son éruption constante était presque silencieuse en comparaison du fracas des armées se déplaçant sur les plaines de Gorgoroth.

" Je comptes créer des serres, dont mes appartements ne sont qu'un prototype. Ici tu trouveras des plantes aux fruits comestibles, d'autres aux graines rares. Si nous pouvions créer des mini-exploitations, nous n'aurions plus besoin d'importer le poivre ou les autres épices rares. Par la suite, nous pourrions même les exploiter tout comme les fruits de l'Harad exotique.  Nous aurions à la disposition des médecins, et cela en toutes saisons, des herbes fraiches pour la composition de leur soins. Ainsi que des poisons ... pour les plus Mordoriens des herboristes."

Fit-elle dans un clin d'oeil.
" Et cela rassemblés dans quelques lieux.
Imagine les progrès de la médecine!!  Plus besoin de crapahuter dans les forets d'un bout-à-l'autre du continent pour trouver telle ou telle sève d'arbre! Tous seraient dans les serres! ."

Acheva-t-elle, en tendant sa main comme pour saisir un bien à sa porté.



-- § --
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5781-mais-que-dit-le-re
Chaak TelzalcanNombre de messages : 243
Age : 28
Date d'inscription : 03/06/2010

Feuille de personnage
Race: Oriental
Possessions: un bâton de bois, une besace contenant divers remèdes ou poisons
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Chaak Telzalcan
Fou errant

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 EmptyLun 1 Déc 2014 - 21:31
HRP: avec un peu de retard me voici!

Chaak avait quitté le temple de Morgoth laissant le troll seul afin qu’il se familiarise avec l’ambiance et l’atmosphère particulière du lieu. Le grand prêtre était fatigué de cette longue journée où il était entré en contact avec son Dieu. L’oriental n’était toujours pas habitué à cette transe particulière et le pendentif offert par Morgoth semblait absorber toute son énergie et pesait autour du cou du frêle humain.

Malgré la fatigue, le Grand Prêtre se décida à honorer l’invitation de l’Intendante, curieux de découvrir pourquoi Sauron avait fait appel à elle et enthousiasmé par la promesse d’un dialogue sur leurs différentes ethnies. Le chaman parcouru les couloirs et escaliers de Barad-Dûr qui pour lui ressemblait encore à labyrinthe. Après avoir erré plusieurs minutes, se trompant plusieurs fois de chemin parmi ces corridors de pierres volcaniques qui se ressemblaient tous, il parvint finalement devant la porte des appartements de l’Intendante. Après avoir frappé, le grand prêtre n’attendit pas de réponse pour entrer. L’oasis que représentaient ces appartements était une véritable bouffée d’air frais pour l’oriental qui y puisa une énergie salvatrice.

N’osant pas trop s’avancer de peur de déranger, l’oriental s’annonça :

« Intendante, comme promis me voici pour répondre à votre invitation. »

Le grand prêtre pouvait entendre l’Intendante converser avec une voix d’homme sur les plantes. Intrigué et agréablement surpris - lui qui de par sa condition de chaman était aussi spécialiste des plantes et de leurs propriétés aussi bien curatives que mortelles - d’entendre ce genre de conversation au Mordor, il s’avança. Il eut alors la surprise de découvrir que la voix qu’il avait identifiée comme étant celle d’un homme appartenait à un nain. L’oriental avait croisé peu de personne de ce peuple dans sa vie, à vrai dire les seuls nains qu’il avait observés étaient ceux appartenant au petit groupe d’élite formé par Krell lors de son retour.

Son regard se plongea alors dans celui du nain qui s’était retourné lors de son entrée. Les yeux gris du chaman vinrent se perdre dans ceux du naugrim comme s’il scannait l’esprit de ce dernier. L’enthousiasme qu’il avait éprouvé en entendant un bout de la conversation disparu et son regard se transforma en un regard noir lourd d’accusation. Le Grand Prêtre se tourna alors vers l’Intendante sans s’adresser à l’inconnu.

« Décidément vous aimez vous entourer d’impies, Intendante. J’ai peur que cela ne vous détourne de la véritable nature du lieu où nous nous trouvons... Et cela ne fait qu’augmenter la quantité de travail qui m’attend. »

Il se tourna finalement vers le nain et avec un ton de mépris lui demanda:

« Dis-moi nain, qui est ton Dieu? »

Si Chaak avait été envoyé au Mordor, c'était pour relancer le culte du Dieu-Noir et il put s’apercevoir que c'était là une tâche plus importante que ce à quoi il s'attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4185-chaak-telzalcan
La RenardeNombre de messages : 1854
Age : 119
Date d'inscription : 20/01/2014

Feuille de personnage
Race: Truc louche, voir étrange
Possessions: A proximité de Ôju et toujours avec Ritournelle
Statut: Joueur(se) actif(ve)
La Renarde
1ère Touriste des Terres du Milieu

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 EmptyMar 2 Déc 2014 - 14:33
-- § --

" Un serviteur de Morgoth qui tient ses promesses!?" Fit Loréalle, dans un large sourire, d'une voix faussement surprise . "Attention! .. Je crois que vous faites dans l'hérésie. Mais chuut, je garderai le secret si vous même vous gardez le secret sur mes désirs refoulés de couper les cheveux de Sauron. "

A ma droite, venue de quelque part sans doute pas à côté, pesant un poids qui ne sera pas dévoilé sous peine de nous trucider car c'est une femme et mesurant 1m98 sans talons, voici l'Elfe paladin du Mordor, protectrice de la veuve richissime, du veuf si il est beau gosse et de l'orphelin si il fait pas chier son monde, voici l'Intendante du Chaos j'ai nommé Loréalle L'Impie!
A ma gauche, venue du Rhûn. L'âme noircie et écornée par les sombres dessins de Melkor. Mesurant pas grand chose et pesant tout autant.J'ai nommé aussi le téléphone portable de Morgoth. L'exalté des temples, le défenseur du droit à la chasteté quand on est croyant. Le teigneux d'Utumno. Le gourou de la dague Sacrificielle! Voici Chaak Telzalcan, le freluquet favori du mal!

Et ainsi l'intendante avait donné le ton du repas. Il aurait suffit de rajouter des cordes autour de la table et un type en maillot rayure pour avoir un bon match de catch à la sauce WWE.

" Oui, j'aime la bonne compagnie à l'esprit aiguisé comme des lames de rasoir. Bien loin de la plupart des esprits qu'on peut trouver dans les habitants typiques du lieu, qui voient en leurs armes le seul moyen de faire entrer quelque chose dans le crâne de leur interlocuteur." S'amusa-t-elle à répondre en retournant au point de tordre les propos du Grand-Prêtre." Et ne vous plaignez pas! Je penses à vous et votre carrière, je vous donne du travail comme vous le dites. Au moins vous ne connaitrez jamais en ma présence le chômage technique.

Voici Tarkin, le Ministre des Sciences. Sauron m'a autorisé à choisir les ministres... donc.. oui... vous allez avoir du boulot. "
Ajouta-t-elle, l'air presque compatissant si n'avait pas été une sadique invétérée. " Je vous sers quelque chose pour vous remettre de vos émotions?"  Demanda-t-elle, sans laisser le choix de la réponse puisqu'elle avait mit dans les mains du Grand-prêtre un verre de liqueur assez fort pour qu'il soit appelé dissolvant dans une bonne partie de l'univers.


-- § --
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5781-mais-que-dit-le-re
TarkinNombre de messages : 1130
Age : 21
Date d'inscription : 07/03/2014

Feuille de personnage
Race: Nain
Possessions: Casque d'acier, Armure de Fer, Hache Naine, dague en acier puis son herbier et sa sacoche remplit d'herbes et de plantes
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Tarkin
Herboriste Scientifique

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 EmptyMer 3 Déc 2014 - 15:21
Renarde venait d’expliquer au Naugrim la façon dont laquelle le Mordor utilisera l’énergie géothermique mais également comment ils l’obtiendront, la lave serait l’ingrédient essentiel pour cela. En plus celle-ci serait contrôlable pour la conduire partout où le seigneur noir le souhaite.

Tarkin tourna son regard vers l’endroit où l’Intendant avait tourné le sien, c’était vers l’Oroduin, un volcan actif dont la lente lave coulait vers le bas du cône volcanique, cela pourrait paraitre bizarre, mais le Naugrim appréciait regarder ce volcan,  à la fois rugissant, mais calme, sa couleur rougeâtre offrait une atmosphère paisible.

Pendant que le Naugrim admirait l’Oroduin, l’Intendante continuait d’exprimer son idée qui semblait ravir Tarkin, en effet avec la création des serres, le voyage entre les différentes régions de l’Arda ne serai pas nécessaire, toute les plantes se trouveraient alors dans leur climat optimale. L’Herboriste le constata en admirant à présent la pièce où il se trouvait, c’était un prototype de serre, une  salle tropicale, respirant l’humidité de la végétation mais aussi le parfum fruité des fruits qui s’y trouvaient.

Cette admiration fut interrompu par la venue d’un nouvel invité, que Tarkin n’avais jamais encore vu, c’était un homme, du sud pensa Tarkin à la vue de la peau de celui-ci. Quelques secondes à peine entré, l’homme ne détacha pas son regard en vers le Nain , qui ne comprenait pas la situation. Après ça il s’approcha saluer l’Intendante.

« Décidément vous aimez vous entourer d’impies, Intendante. J’ai peur que cela ne vous détourne de la véritable nature du lieu où nous nous trouvons... Et cela ne fait qu’augmenter la quantité de travail qui m’attend. »

« C’est de moi qui parle ? Et quel travail l’attend ? » Ce sont les questions que se demandait Tarkin intérieurement, encore chamboulé par le regard qu’avait fait l’homme aux cheveux longs. D’ailleurs celui-ci se tourna à présent vers le Nain et demanda d’un ton arrogant quel était son Dieu… A cette question subite, qu’on ne pose pas comme premier question à un inconnu, à moins d’être un religieux, Tarkin répondit sans tarder :

« Mon Dieu ? Si vous parlez de quelque chose qui guide ma vie et mes actions, alors je vous réponds la science. C’est ça qui me passionne et qui m’en apprend chaque jour un peu plus sur elle. Je n’ai aucun culte à pars celui-ci.»

"Pourquoi êtes-vous aussi préoccupez à savoir qui est mon Dieu, à tel point de ne pas me saluer ?"

Ajouta le Nain après une courte pause, avant d’aller se servir un autre verre.


Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 401220Tarkin

Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 14261110

Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 Userba10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5900-fiche-tarkin
Chaak TelzalcanNombre de messages : 243
Age : 28
Date d'inscription : 03/06/2010

Feuille de personnage
Race: Oriental
Possessions: un bâton de bois, une besace contenant divers remèdes ou poisons
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Chaak Telzalcan
Fou errant

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 EmptyMer 3 Déc 2014 - 23:06
Le chaman accepta le verre avec grand plaisir, un petit remontant après une dure journée n’était  jamais de trop. Il écouta ensuite l’Intendante présenter le nain, un nouveau ministre du Mordor. Peut-être l’oriental avait-il jugé trop vite Tarkin, le voyant seulement comme un infidèle de plus. Buvant une première gorgée qu'il put sentir comme une traînée de feu descendant dans son ventre, le grand prêtre lâcha un long soupir en s’affalant sur une des chaises présente autours de la table.

« Veuillez pardonner mon manque de tact, maître nain. Depuis que je suis arrivé au Mordor, je n’ai pas eu une seule seconde de repos. Cette atmosphère particulière et disons… mes nouvelles capacités m’ont empêché de fermer l’œil. »

Le Grand Prêtre marqua un temps d’arrêt, le temps de boire une nouvelle gorgée et de faire retomber les tensions d’une longue journée.

« Je suis donc entouré de scientifiques, à la bonne heure ! Vous comprendrez aisément je suppose qu’en tant que Grand Prêtre j’ai un peu de mal avec la science. Je préfère porter ma foi vers nos Dieux qui ont fait de cet endroit ce qu’il est et dont seule la volonté est toute puissante en ce monde. D’ailleurs vous dites que la science guide votre vie mais ce n’est pourtant pas la science qui a créé la vie sur cette terre et qui est donc responsable de la vôtre.»

Sentant que face à deux impies le débat risquait d’être interminable, Chaak préféra changer de sujet et rebondir sur les paroles de l’Intendante. Du travail, le Grand Prêtre allait en avoir, pour sûr et il avait déjà plusieurs idées.

« En parlant de travail, je comptais me rendre dans les campements orques du plateau de Gorgoroth afin d’y sonder l’avis de la population sur notre Dieu et de promouvoir le temple de Morgoth. Je compte bientôt organiser une grande cérémonie au temple afin d’y voir plus clair sur le nombre de fidèle et célébrer la gloire du Dieu Noir. »

L’oriental ne portait pas la race des orques dans son cœur et pour cause les seuls qu’il avait croisés furent ceux responsable de nombreuses heures de tortures et d’interminables souffrances. Pour lui il ne s’agissait que d’une race inférieure dont le seul but était de faire de la main d’œuvre pour les grands travaux du Dieu Noir et de servir de sous fifre.

« Malheureusement comme vous avez pu le constater j’ai peur que ma carrure ne me désigne comme une proie facile pour ses bêtes affamées. Etant donné qu’il ne me connaisse pas encore comme un membre du conseil noir, je ne pense pas avoir beaucoup d’autorité sur eux. Aussi j’aimerai être accompagné d’une garde pour ces excursions, du moins le temps que la populace apprenne à me connaitre. »

Pour sûr le Grand Prêtre semblait loin de la stature qu’il pouvait avoir dans son temple où il était en pleine possession de ses capacités.  Mais s’il débarquait seul dans un campement grouillant d’orques et autres wargs, il ne donnait pas cher de sa peau. Quand les orques verraient un humain chétif se présenter à moitié nue devant eux, l’oriental n’aurait pas le temps de dire un mot qu’il serait déjà la proie des différents groupes. Du moins c’était sa vision des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4185-chaak-telzalcan
ZagaraNombre de messages : 91
Age : 20
Date d'inscription : 16/10/2014

Feuille de personnage
Race: Orientale
Possessions: Sceptre en bois sculpté, quelques fioles de poison
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Zagara

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 EmptyVen 5 Déc 2014 - 13:50
(HRP : J'ignore si la Renarde vous a mis au courant du fait que je m'incruste haha)

La semi-elfe ouvrit les yeux lorsque des bruits de pas résonnèrent derrière elle. A peine se fut-elle retournée qu'elle pointa sa dague vers l'étranger, mais il l'attrapa par le cou avec tant de facilité qu'elle en fut consternée, ne cherchant même pas à se débattre. Elwen se retrouva à flotter au-dessus du sol.
- Vous êtes convoquée par l'Intendant du Mordor, dit simplement l'inconnu.


Sur le chemin, Elwen ne chercha ni à s'enfuir, ni à user de sa magie, consciente que si elle le faisait, cela n'engendrerait que plus de problèmes ; apparemment, il y en avait déjà pas mal, et plutôt graves... Pour qu'on vienne la chercher jusque dans l'endroit perdu où s’exerçaient les initiés au culte de l'Innommable, cela devait être sacrément important. Mais leur arrivée rapide l'empêcha de se poser plus de questions.

Barad-dur. Elle s'en était approchée plusieurs fois déjà, mais jamais elle n'avait eu une occasion d'en découvrir l'intérieur. Cette tour, celle de Sauron, l'impressionnait toujours ; et cette impression d'être proche de celui qu'elle continuait à vénérer encore à ce jour accélérait le rythme de son cœur. Cette venue était, pour elle, plus qu'une simple convocation. Toujours surveillée de près par le garde qui avait fait un long voyage sur ses traces, Elwen observait chaque recoin du lieu, tandis qu'ils arrivèrent devant une immense porte, impressionnante, encadrée par deux gardes tout aussi menaçants que celui qui l'accompagnait.
Sans doute les appartements de l'Intendant. Le garde poussa la porte et la fit entrer.

Elwen écarquilla les yeux en découvrant l'endroit, envahi par les plantes. L'humidité présente dans l'air contrastait avec l'atmosphère pesant habituellement présent au Mordor. Observant le décor, presque perdue au milieu de tout ce désordre, elle eut du mal à trouver où discutaient les trois personnes. Son arrivée devant eux fut plutôt fracassante ; elle manqua de glisser sur une feuille immense tombée d'une plante, et se rattrapa de justesse. A peine releva-t-elle la tête que son regard se posa sur l'homme à la peau mate. Il lui rappelait ses anciens collègues, dans le temps où elle exerçait encore sa profession de prêtre. Puis, elle réalisa qu'elle n'avait pas dit un mot et, peu confiante, préféra attendre que les trois personnes fassent une pause dans leur conversation pour oser parler et se présenter.


La prière purge l'âme ; la douleur purge le corps.

Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 829879914719499369signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6774-zagara-passeuse-d-
La RenardeNombre de messages : 1854
Age : 119
Date d'inscription : 20/01/2014

Feuille de personnage
Race: Truc louche, voir étrange
Possessions: A proximité de Ôju et toujours avec Ritournelle
Statut: Joueur(se) actif(ve)
La Renarde
1ère Touriste des Terres du Milieu

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 EmptyDim 7 Déc 2014 - 1:49
( Hrp, je vous fais une réponse assez rapide pour vous débloquer car j'ai eut une panne pc hier et aujourd'hui, mon mec vient de réparer le pc Smile
Je corrigerai mes fautes d'orthographe demain, répondez en attendant car je ne sais pas a quelle heure je pourrais me connecter Wink )

-- § --

Et tandis que la jeune femme manquait de tomber, l'Elfe qui l'avait ramené, claqua des talons dans un salut militaire avant de s'incliner respectueusement tout en annonçant :
" Voici, comme vous me l'avez demandé Seigneur Loréalle, l'ancienne prêtresse Elwen.
Puis-je disposer?"

S'empressa-t-il d'ajouter. Voronwë était le nom de ce soldat appartenant à la garde personnelle de Sauron, et il n'aimait pas ces appartements. Trop de verdure, trop de soleil dans une salle privé de ciel, trop d'objets étranges trainant de-ci de-là, trop de gens étranges y trainant et surtout trop.. d'Intendante. Pour une majorité des membres de la garde, l'Intendante était ce genre d'individu qu'il faillait prudemment éviter si on voulait que sa journée se déroule normalement. Entendez par journée normale, une journée où une furie rousse ne vous tombe pas dessus en vous donnant des tas d'ordre compliqués et vous embarquant, sans vous demandez votre assentiment, dans une visite touristique des plus profonds sous-sols de Barad-dûr avec pour prétexte d'y compléter son étude d'architecture.  

" Oui oui... faites donc. " Répondit avec un geste vague la femme vêtue d'une robe blanche vaporeuse. " Voilà une bien étrange façon de faire une révérence, jeune fille?" Fit-elle, en s'adressant à Elwen. " très ... acrobatique..."
Puis, se tournant vers le Grand-Prêtre.
" Seigneur Chaak, vous me parliez à l'instant de votre grand désir d'éprouver la foie de vos ouailles. Je vous présente donc Elwen. Si mes informations sont exactes - et elles le sont toujours - cette demoiselle a quitté le service des temples pour rejoindre un culte dissident prônant un certain " Innommable" au rang de seul maître. Je suis certaine que votre conversation avec cette jeune hérétique sera passionnante. "

La femme rejoint le nain pour s'asseoir à ses côtés, croisant élégamment ses jambes. Si une lionne en chasse avait pu sourire, sans doute aurait-elle eut le même air que l'Intendante qui adressa un regarde complice au nain. Un regard signifiant : On va entendre crier.

-- § --
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5781-mais-que-dit-le-re
TarkinNombre de messages : 1130
Age : 21
Date d'inscription : 07/03/2014

Feuille de personnage
Race: Nain
Possessions: Casque d'acier, Armure de Fer, Hache Naine, dague en acier puis son herbier et sa sacoche remplit d'herbes et de plantes
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Tarkin
Herboriste Scientifique

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 EmptyMer 10 Déc 2014 - 17:46
(HRP: Je corrigerai les fautes plus tard Embarassed)

Tarkin avait finalement terminé de parler avec l’individu qui venait de rentrer, ce qu’avait conclu l’homme oriental était fort intéressant du point de vue du Nain, la science guidait sa vie mais elle ne l’avait pourtant pas créé. Le Naugrim avait déjà souligné cette idée-là, même s’il ne pensait jamais aux Dieux, l’herboriste connaissait l’histoire de son peuple comme celle des autres civilisations, mais pour lui le créateur n’était rien d’autre que le créateur,  en effet il faisait comparaison à un père et son fils, le père donne la vie au fils, mais l’enfant doit il prônait les mêmes idées que son père, et bien non pensait Tarkin , et il en était la preuve, le père au jeune Naugrim était Forgeron et pourtant Tarkin choisit la voie de l’herboristerie.

Bref, le Naugrim ne répondit pas au prêtre et alla se servir avant de finalement s’asseoir, pendant que Renarde parlait avec l’oriental. Il buvait tranquillement son verre en écoutant d’une oreille la conversation, d’ailleurs celle-ci fut interrompue par l’arrivée « acrobatique »  (comme l’avait bien dit l’Intendante) d’une jeune femme que n’avait bien évidemment jamais vu le Nain. Tarkin la salua brièvement de sa chaise avant que Renarde vienne accompagner Tarkin

Elwen allait apparemment être au cœur d’un débat avec le fameux prêtre.

Quand Renarde est venue s’asseoir, Tarkin semblait être curieux, même si il avait à peu près comprit le métier de l’oriental, il voulait en savoir plus sur les deux invités :

« Désolé pour ma curiosité mais qu’elle est le métier de cette femme ? Ces deux personnes ont-ils un rapport avec mes futures activités ? »

A ce moment-ci, le Naugrim n’avait qu’une vague idée de ce qu’il allait faire.


Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 401220Tarkin

Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 14261110

Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 Userba10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5900-fiche-tarkin
Chaak TelzalcanNombre de messages : 243
Age : 28
Date d'inscription : 03/06/2010

Feuille de personnage
Race: Oriental
Possessions: un bâton de bois, une besace contenant divers remèdes ou poisons
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Chaak Telzalcan
Fou errant

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 EmptyLun 15 Déc 2014 - 16:03
Plus que jamais depuis son arrivée au Mordor, Chaak se sentait seul au monde. Alors qu’il se faisait une joie de rencontrer une collègue, l’Intendante lui annonça qu’il s’agissait finalement d’une hérétique qui avait quitté l’ordre pour rejoindre un autre culte. Le Grand Prêtre fut d’ailleurs étonné d’apprendre qu’un autre culte que celui de Morgoth et Sauron avait lieu au Mordor. Fou de rage à l’idée qu’une prêtresse instruite dans la foi et consciente de la toute-puissance de Morgoth puisse abandonner l’ordre, l’oriental se décida à ne pas montrer ses sentiments afin d’en apprendre plus sur ce nouveau culte et son « Dieu », l’Innommable.

L’Intendante laissa alors les deux prêtres pour rejoindre le nain à l’autre bout de la table. Chaak examina l’inconnue de la tête aux pieds avant de plonger son regard dans celui de l’elfe. Il faisait cela avec quasiment chaque personne qu’il rencontrait et bien que cela puisse dérouter ses interlocuteurs et sembler impoli, ça permettait à l’oriental d’en apprendre plus que par une simple conversation. Il put distinguer chez l’elfe une grande force mentale, guidée par une soif de connaissance du monde. Mais quelque chose le perturba, il n’était pas expert dans la race des elfes mais connaissait leurs dons pour soigner et leur lien particulier avec la nature, pourtant il distinguait un autre pouvoir chez l’ancienne prêtresse qui l’intrigua, quelque chose de plus puissant…

Prenant le temps de vider son verre, Chaak entama ensuite la conversation.

« Je suis Chaak, Grand Prêtre de Morgoth. Si j’ai compris les dires de notre Intendante, vous êtes une ancienne prêtresse. Je peux sentir dans votre regard une grande admiration pour nos Dieux, pourtant vous avez quitté l’ordre… Qui a bien pu vous détourner du droit chemin et prendre plus d’importance dans votre cœur que Morgoth et Sauron? »

Faisant comme s’il s’agissait de ses propres appartements, le Grand Prêtre invita d’un geste de la main Elwen à s’assoir à ses côtés pour poursuivre la discussion. Il garda son calme  et essaya de paraître le plus naturel possible pour continuer.

« J’aimerai énormément en apprendre plus sur cet Innommable et je ne doute pas que vous êtes la personne la plus appropriée pour m’en parler. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4185-chaak-telzalcan
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Les appartements de l'Intendante du Mordor   Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Les appartements de l'Intendante du Mordor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Mordor ou Harad
» tuto pour peindre la catapulte du mordor
» Isengard vs Mordor
» Les nains rentrent en guerre [Nain VS Mordor]
» Uruk du mordor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: Les appartements de l'Intendante du Mordor - Page 3 N448 :: Le Mordor :: Barad-dur-