Forum RP : Le Seigneur des Anneaux
Étrangers venu d'ailleurs, prenez part à l'aventure et combattez,... mais surtout venez vous amuser! Rejoignez-nous!



 
AccueilPortailS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez | 
 

 Aragorn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dolan
Escroc Mythomane / Fondateur Adulé de son équipe d'Administration

Escroc Mythomane / Fondateur Adulé de son équipe d'Administration
avatar

Nombre de messages : 1413
Age : 30
Date d'inscription : 07/05/2005

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Dormegil (épée)
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Aragorn   Mar 28 Juin 2005 - 18:19

Ce qui ne risque pas de changer au cours du jeu :

Nom : Aragorn
Race : Numénorien
Clan : Gondor
Age : 98
Emploi : Rodeur
Description physique :
Signes particuliers : /
Historique :
"Mon Fils! Aragorn... tel sera ton nom! Et notre lignée te suivra, tous les Dunedains te suivront car tu es l'Héritier d'Isildur, le dernier Fils de Numenor!"

Ainsi vit le jour en ce 1er mars 2931 du 3ème Age, Aragorn II, fils d'Arathorn II, Chef des Dunedains, et de Gilraen, fille deDírhael en Eriador, parmis les survivants de sa lignée. Car les gens de sa Maison, autrefois sur les Trônes de Numenor, du Gondor et d'Arnor, n'étaient à présent que des Rôdeurs, surveillant les frontières de l'ancien royaume d'Arnor, a présent éclaté, et n'appartenant à aucun Royame.
Mais un soir, alors que le jeune Dúnedain n'avait pas plus de deux ans, un Rôdeur parvint à la pauvre demeure de Gilraen. Il avait l'air dépité, comme si un grand malheur s'était abattu sur lui, et en effet, c'était le cas...


"Dame des Dúnedains... Je... voila. Avec quelques uns des Rôdeurs, nous avons suivit votre époux, le Seigneur Arathorn. Mais nous fûmes attaqués par des Orcs, et le Seigneur fut atteint d'une flêche dans l'oeil. Malheuresement, il ne s'en ai pas sortit. Je suis désolé."

La tête baissée, il salua la Dame et s'en retourna, lui remettant d'abord un anneau. Ainsi, Aragorn, à deux ans à peine, devait succéder à son père et "gouverner" le peu de Dúnedains qui restaient en Eriador. Celle ci prit alors une grande décision. Elle pris son fils dans ses bras, et l'observa, avec un petit sourire. Celui ci commencait tout juste à parler, et il lui dit de sa voix douce d'enfant

"Papa? Où Papa?

Ton père ne rentrera pas ce soir. Mais dès demain, nous rendrons visite à un de tes oncle. Tu ne le connais pas, mais c'est un grand parmis les Seigneurs de la Terre du Milieu

Papa pas là? Demain partir? Où? Loin?

Non, ce n'est pas très loin, mo chéri. Mais je suis certaine que tu va aimer. Nous allons dans un endroit que peu connaissent. Une grande cité elfique, nommée Rivendell.

Elfe? Voir Elfe? Tinúviel?"

Un large visage se dessina sur le visage du jeune Dúnedain. Il n'entendait parler des Elfes que dans les grandes histoires, dont celle de Lúthien et de Beren, un humain (et aussi un lointain aieul d'Aragorn). Cette histoire, sa préférée racontait comment une Elfe parvint à émouvoir Mandos par son chant, à tel point que le Valar accepta de donner une autre vie à Beren.
Alors, la mère d'Aragorn lui raconta une nouvelle fois cette histoire, et le jeune Héritier s'endormit dans ses bras, la tête sur l'épaule de sa mère.
Le lendemain, la Princesse du Royaume Perdu et son fils, escorté par une dizaine de rôdeurs se rendirent à Fondcombe. Le voyage leur pris un peu plus d'une semaine; Lors de leur arrivée, Elrond, le Semi-Elfe les accueillit à bras ouverts. Aragorn était un lointain descendant d'Elros, frère d'Elrond. Ainsi, Aragorn vécu à Fondcombe, sous le nom d'Estel, jusqu'a ses 20 ans...



« Estel, viens près de moi. »

Le jeune Dunedain s’exécuta, et s’approcha de son grand oncle, Elrond de Fondcombe. Celui-ci était assis dans les jardins de la grande cité Elfique. En ce jour ensoleillé, la vie du jeune homme, qui venait de fêter ses vingt ans allait prendre une tournure bien différente. Elrond sourit donc au jeune Dunedain, et lui dit

Estel, tu es un homme maintenant, et je dois te faire part d’un grand secret. Nous t’avons toujours fait croire que tu n’étais qu’un simple Homme sans réelle lignée. Sache, mon garçon, que ce n’est pas vraiment cela. Tu es arrivé il y a dix huit ans déjà, et je t’ai accueillit à bras ouvert. Mais cela à une raison. Lorsque ta mère t’as dit que j’étais ton oncle, ce n’était pas juste pour que j’ai autorité sur toi et que tu l’accepte. Ses paroles étaient vraies. Vois-tu, j’avais un frère il y a de cela plusieurs millénaires. Son nom était Elros, et cela, tu le sais. Mais ce que tu ignores, c’est qu’Elros est un de tes ancêtres. Tu es un fils de Numenor, et Estel n’est pas ton vrai nom. Tu te nommes Aragorn. Tu es le Chef des derniers Héritiers de Numenor, les Dunedains.

Aragorn buvait les paroles du grand Sage. Mais maintenant, il sentait à lui une plus grande force. C’est comme si il avait toujours su que sa destinée n’était pas de rester à attendre à Imladris. Mais le Semi-Elfe continua son histoire.

Tu dois savoir une autre chose. Tu es l’Héritier d’Isildur, et par ce titre, tu as le droit de réclamer la Royauté en Gondor. Tous les biens de ta famille ont été conservés ici. Tu pourras en avoir accès dès aujourd’hui. Aragorn, mon fils, sache que dès à présent, tu as autorité pour prendre les rênes de la Compagnie Grise. Cette Compagnie, formée de tous les gens de ta Maison te suivront toujours. Il ont recu pour mission de garder les anciennes frontieres du Royaume Perdu d’Arnor. Vois, mon fils. Dès maintenant, tu es un Rôdeur, mais pas n’importe quel Rôdeur. Tu es le Chef des Dunedains du Nord, et Héritier d’Isildur. Tu es le seul à pouvoir réclamer la royauté en Gondor.

Le Semi-Elfe se leva, et embrassa son lointain neveux sur le front, puis partit. Dans la même journée, Aragorn repris l’Anneau de Barahir, qui prouvait son ascendance, et alla se recueillir une nouvelle fois devant les tronçons de Narsil, la Lame qui fut Brisée. Puis, il récupéra un cheval, et rejoignit les siens à Annuminas.


Arrivant de Fondcombe en chevauchant, le jeune Aragorn, qui venait tout juste d'apprendre son ascendance, entra dans Annuminas, terre de ses aieuls. A cette époque, le Royaume Perdu n'avait aucun Roi, et seul un chef, un Dunedain issus d'une illustre famille de Numenor "gouvernait" sous le titre de "Grand Prince d'Annuminas". Car l'Arnor n'avait plus de frontière, car il n'existait plus. Subsistait uniquement quelques cités anciennes, tel l'ancienne capitale, Fornost ou Bree, et qui avait leurs propres chefs, appelés Bourgmestre ici, ou Prince là, mais aucun n'avait assez d'autorité pour reformer l'illustre Royaume d'Arnor.
Cependant, arrivant en Arnor, Aragorn fut vite observait par les hommes. Tous reconnurent en lui un Dunedain, et d'une grande noblesse à en croire la prestence qui se dégageait de lui. Mais Aragorn n'avait aucune intention, à ce moment, de reprendre quelque couronne que ce soit.
Quelques jours plus tard, alors qu'il dinait dans une auberge de Bree, un autre descendant de Numenor l'approcha. Il s'assit près de lui ,et lui dit en ces termes:


"Homme du Nord, je sais que tu es des nôtres. Tes yeux gris et perçant ne trompe pas. D'autre part, ta taille plus élevé que la normale attire l'oeil. Et enfin, tu ressemble grandement à Arathorn, notre ancien chef."

Aragorn releva la tête lentement de son assiette, et observa lentement l'homme. Il avait déja un certain age, peut être 250 ans. Sa chevelure commençait à être grisonnante, qui allait très bien avec ses yeux. Cependant, une certaine noblesse semblait émaner de lui, tout comme du jeune Aragorn. Celui ci sourit alors. Il hésita à réveler son lien de parenté avec le chef des Dunedain. Puis il se décida

"Je suis en effet un héritier de Numenor. Et il est tout à fait normal que je ressemble à Arathorn, car je suis Aragorn, son fils."

Ceci étant dit, l'homme ne put s'empécher d'émettre un petit cri de surprise. Un large sourire se dessina sur son visage, vite changé par un certain air de reproche

"Seigneur, je suis désolé de vous avoir manqué de respect en vous tutoyant. Je... je ne savais pas... Sincèrement, veuillez accepter mes excuses. Je suis Handaran, et je suis un lointain parent de votre père. Depuis sa mort, je dirige la Compagnie Grise, tous les hommes de notre Maison."

"Vous êtes tout excusé Handaran. Mais allons, je veux rencontrer les nôtres!"

Les deux Dunedains se levèrent. Aragorn voulut payer son repas, mais Handaran fut le plus rapide. Ceci fit sourire Aragorn. Ils sortirent donc, et se dirigèrent vers un vieux manoir. Ils y entrèrent. Le hall était très richement décoré, avec plusieurs tapisserie rappelant tous les grands chapitres de l'Histoire des Edains, allant de la Bataille contre Morgoth, de la bataille de l'Orodruin, ou encore de la tristement célèbre histoire entre Beren et Luthien. Aragorn regardait ébahit les tapisserie, sous l'oeil amusé du vieux Dunedain. Il lui dit, en montrant une porte de chêne

"Par ici, Seigneur"

Ils pénètrèrent dans une salle, la Salle du Conseil. Elle ne portait nul tapisserie. Uniquement une giganteste table, avec une quarantaine de sièges, tous occupés, sauf deux. Alors que tous attendaient qu'Handaran s'assoit sur la plus grande, il s'assit sur celle à la gauche. Tous les Dunedains observèrent alors Aragorn, scrutant le moindre de ses mouvements. Il alla donc prendre place. Et Handaran se leva, et toussota, pour faire taire les quelques murmures qui commencaient à s'élever

"Dunedains, ce jour est un jour de fête. Car nous avons retrouvé un chef légitime. Le jeune homme que je viens d'amener, est, comme vous avez du vous en rendre compte, l'un des notres. Mais ce n'est pas n'importe qui. Il s'agit d'Aragorn, fils d'Arathorn, chef légitime des Dunedains du Nord."

"A-t-il une preuve de ce que tu nous annonce?"

Handaran se retourna vers Aragorn. Il ne lui avait rien demandé, buvant ses paroles à cause du bonheur de l'annonce de celui ci. Le jeune Dunedain ne savait que faire. Narsil était finalement resté à Fondcombe. Mais il possédait l'Anneau de Barahir!Il le sortit, cet anneaux. La bague avait la forme de deux serpents jumeaux dont les yeux étaient des émeraudes et dont les têtes s'unissaient sous une couronne de fleurs dorées qu'un des serpents portait tandis que l'autre la dévorait. Alors, tous les Dunedains baissèrent la tête. Et Handaran ajouta

"En ce jour, célébrant donc officiellement le sacre du nouveau Chef des Dunedains du Nord. Vive Aragorn, fils d'Arathorn!"

Et l'assemblée, le coeur emplit de joie ajouta

"Vive Aragorn, Chef des Dunedains!"


Durant les premiers jours, Handaran expliqua son nouveau rôle à Aragorn. Mais il s’aperçut très vite que les Elfes lui avaient donné une éducation exemplaire. Il avait appris la science des plantes, et l’art du combat. Sa vue, perçante, lui conférait la précision qu’il fallait pour être un Archer accomplit. Mais ce qui surpris le plus grandement Handaran, c’était le maniement de l’épée qu’avait le jeune Chef. Bien que ce ne fût pas la spécialité des Elfes, Aragorn possédait une grande agilité à l’épée. Malgré ses 21 ans, au combat, Aragorn semblait avoir multiplié les années. Bien sûr, il ne possédait une aussi grande maîtrise que lui ou les autres "Anciens". Avec un peu d’entraînement et de quelques Orcs tailladés, il deviendrait un chasseur redoutable.

Enfin, au bout de 3 mois, Aragorn participa à sa première "Mission". Avec 4 autres des siens, dont Handaran, ils devaient abattre une troupe de Gobelins, une cinquantaine environ. Mais 5 Dunedains face à 50 Gobelins, cela était déséquilibré en défaveur des Gobelins. A la tombée de la nuit, ils se postèrent dans la grange d’une ferme, près de là où ils rôdaient la plupart du temps. Deux d’entre eux montaient la garde depuis le toit avec des arcs. Handaran et Aragorn se reposaient à l’intérieur. Au bout de trois heures, l’un d’eux entra appeler les autres. Les Gobelins approchaient. Aragorn et Handaran se levèrent, et firent une dernière mise au point. Enfin, ils descendirent et se placèrent devant la grange, face aux gobelins. Ils avaient les yeux emplis de haine envers les hommes, et les regardaient avec avidité. Mais pour les Dunedains, ce n’était que la routine. Enfin, Handaran leur dit


"Vous ne passerez pas"

Et pour toute réponse, il eut un rire glacial des Gobelins. Alors, il décocha une flèche dans l’œil de celui qui semblait être le chef de clan. C’est ainsi que les Hommes de la Maison d’Elendil faisaient depuis qu’Arathorn était décédé. La rage des Gobelins fût telle qu’ils chargèrent soudainement, sans ordre. Handaran eût le temps de sortir sa lame, et le combat fût engagé. Il fût court, deux minutes tout au plus. Mais malheureusement pour les Rôdeurs, elle leur fût presque fatale. Handaran reçut une flèche empoisonnée dans un poumon, et même la science de Numenor n’y put rien. Aragorn eût l’impression de perdre un nouveau père, et les Dunedains perdaient leur chef. Mais ainsi, Aragorn pris réellement les rênes de la Compagnie Grise.
Handaran reçut tous les honneurs, et ils fût mis dans le tombeau des Chefs d’Arnor, malgré le fait qu’il n’en fut pas officiellement un. Mais Aragorn compris que son heure était venue, et il décida alors une chose que nul n’avait imaginé avant lui. Il s’embarquerait, avec la Compagnie, pour Numenor, berçeau des Dunedains…

Equipement au début du jeu : Anduril, Armure de Mithril, Cheval, Elendilmir


Psychologie : Deteste les Orcs, et aime beaucoup Nains et Elfes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t3640-dolan-ses-differen
 
Aragorn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Où est Aragorn?
» Aragorn et Perceval
» Aragorn II
» PNJ d'Aragorn
» Entrevue avec Jo... euh Aragorn.. :P

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Le Seigneur des Anneaux :: Vie et administration du forum :: Fiches de Personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: