Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 La Lothlòrien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CelebornNombre de messages : 471
Age : 30
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille de personnage
Race: Elfe Sindar
Possessions: Épée elfique de Doriath, armure elfique, cheval
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Celeborn
Roi de Lothlorien

MessageSujet: La Lothlòrien   La Lothlòrien EmptyMar 3 Juin 2014 - 22:32
La Lothlòrien



"Frodon resta
un moment debout,
encore plongé dans l’émerveillement.
Il lui semblait avoir passé une haute fenêtre

donnant sur un monde évanoui. Il s’étendait dessus
une lumière pour laquelle sa langue n’avait point de nom.
Tout ce qu’il voyait était de belle forme, mais ces formes

semblaient en même temps nettement découpées comme si elles
venaient d’être conçues et dessinées au moment où on lui avait
retiré son bandeau, et aussi anciennes que si elles duraient depuis
toujours. Il ne voyait d’autres couleurs que celles qu’il connaissait,
or et blanc, et bleu et vert , mais elles étaient fraîches et vives
comme s’il venait de les percevoir à ce moment et d’inventer des
noms nouveaux et merveilleux. Ici, l’hiver, aucun cœur ne pouvait
pleurer l’été ou le printemps. Nulle imperfection, nulle maladie,
nulle difformité n’était visible en rien de ce qui poussait sur terre.
Sur le pays de Lorien n’existait aucune souillure.

Il se retourna et vit que
Sam se tenait à
présent près de
lui, regardant
alentours avec
une expression
perplexe  et se
frottant les yeux
comme s’il ne fut
pas certain d’être
éveillé:- C’est la
lumière  du soleil
et un beau jour,
y’a pas d’erreur,

dit-il.  Je croyais
que les Elfes n’
aimaient que la
lune et les étoiles
; mais ceci est
plus elfique que
tout ce dont j’ai
pu entendre parler.
J’ai l’impression d’être
dans une chanson, si vous

comprenez ce que je veux dire."

Sa Géographie:

La Lòrien est la grande forêt du royaume des elfes. Situé à l'est de la Moria à la frontière des Monts Brumeux, cette région comprise entre le fleuve Anduin et son affluent, Celebrant, est nommée Naith (sindarin : « angle/fer de lance »).

La capitale Caras Galadhon se situe dans la partie la plus étroite du Naith, précisément là ou l'Anduin et le Celebrant se croisent. Ce croisement est connu sous les Galadhrim comme l'Egladil (sindarin : pointe d'elfe) ou plus communément l'Angle.
Cerin Amroth était le cœur de l’ancien royaume. C’était un tertre ceint d’une couronne de mellyrn, où poussait éternellement l’Elanor jaune et le pâle Niphredil. En des temps ultérieur, c'était la demeure d'Amroth, premier roi de la Lorien.

Cette forêt somptueuse est emplie de magie. Galadriel ayant la mainmise sur ce pouvoir, il est dit que de puissants sortilèges empêchent le Mal d'y pénétrer. Lothlòrien est la seule forêt où fleurissent  ces arbres imposants et dorés qu'on nomme Mellyrn.

Les habitants de la Lòrien sont essentiellement des elfes noldor et sindar résidant sur les hauteurs des arbres mellyrn et connus sous le nom de Galadhrim.

Origine du nom :

Il existe deux Lòrien, toutes les deux étant spécialement sublimes. La première Lòrien désigne les jardins du Vala Irmo/Lòrien (maître des rêves et des illusions) à Valinor. La seconde est la Lòthlorien qui se veut à l'image des ces jardins célestes. En quenya et en sindarin la Lòrien se traduit de plusieurs manières, toutes justes dans leur interprétation : en quenya « Pays de rêves », en sindarin « Fleur de rêve », mais peut aussi être traduit en tant que « Pays d'Or » faisant dans ce cas allusions aux arbres d'or. La Lothlòrien signifie « Pays aux fleurs d'Or ».

Avant cela la Lòrien a connu plusieurs remaniements dans son nom. Son plus ancien nom est Lindòrinand (en nandorin : « Vallée du Pays des Chanteurs »). Les elfes nandor (des laiquendi qui n'ont donc jamais vu Valinor) sont issus des Teleri puisque nous retrouvons le noms « Lindar ».
Après introduction des Mellyrn, la région obtient le nom de Lòrinand (« Vallée d'Or »). Puis à l'arrivée du couple Celeborn et Galadriel, la région obtient le nom de Lothlòrien.

En outre les Rohirrim nomme la Lòrien Dwimordene (« Vallée des Illusions »), un terme péjoratif dû notamment à une méfiance face à la magie de Galadriel.

Son Histoire :

L'occupation de la Lòrien par les elfes remontent à des temps très anciens. Peu d'informations traversent les âges. C'est lors de la grande marche vers Valinor que certains elfes décident ne pas suivre le mouvement. Ils quittent les autres elfes et se nommeront dès lors les Laiquendi (ceux qui n'ont jamais été à Valinor). Certains de ces Laiquendi s'installeront à la Lòrien devenant ainsi les elfes Nandor, mais aussi elfes Verts.
Amdìr (ou Malgalad) devient leur premier seigneur. C'est lors d'une sortie avec un nombre trop restreint d'elfes sylvains qu'Amdìr trouve la mort à la bataille de Dagorlad. Peu de temps plus tard, Amroth, fils d'Amdìr, disparaît également laissant la Lòrien à la merci des attaques d'orcs.

C'est à ce moment là qu'arrive le couple Celeborn et Galadriel pour assurer la régence. S'en suivent également les elfes noldor et sindar qui les accompagnaient. La culture et le savoir-faire des elfes sylvains s'enrichissent considérablement. Ainsi la langue sylvaine est remplacée par le sindarin. Galadriel fait pousser des arbres mellyrn rendant possible toute la magnificence de la forêt.

Jusqu'à aujourd'hui la Lothlòrien reste un lieu unique et mythique dans la Terre du Milieu. Elle est néanmoins maintenue d'une main de fer par le seigneur Celeborn qui pour préserver la sécurité de son peuple n'accepte aucun intrus. C'est pour cette raison, qu'aucun étranger n'est permis d'y entrer avec ses armes. Les sentinelles placées à la lisière de la forêt connaissent une organisation parfaite. Avec les sortilèges ainsi que les gardes frontales, il est pratiquement impossible d'entrer dans la forêt sans être vu.


La Lothlòrien 600px-10


Mis à jour le 14/04/2017


« Ils étaient très grands, la Dame non moins que le Seigneur ; et ils étaient graves et beaux. Ils étaient entièrement vêtus de blanc : et les cheveux de la Dame étaient d'or foncé, et ceux du Seigneur Celeborn, longs et brillants, étaient d'argent ; mais il n'y avait en eux aucun signe de l'âge, sinon dans l'intensité de leur regard ; car leurs yeux étaient aussi pénétrants que des lances à la lumière des étoiles, et cependant profonds, puits de souvenirs enfouis. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2645-celeborn-seigneur-
 

La Lothlòrien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» SDA Lothlòrien/Compagnie Grise
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas
» Rien pour écrire à sa mère...
» "Il ne faut jurer de rien"...
» Il suffirait de presque rien ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: La Lothlòrien N448 :: Lothlòrien-