Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 Une nouvelle destinée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NeedaNombre de messages : 634
Age : 33
Date d'inscription : 07/08/2014

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Son amitié avec un Orc, Juliouk
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Needa
Parleur sans fin

MessageSujet: Une nouvelle destinée   Une nouvelle destinée EmptySam 6 Sep 2014 - 17:05
La route fut longue depuis Mirkwood, cette satanée forêt elfique, qui avait tant essayer de tuer Needa. Heureusement pour le forgeron, ou plutôt l'ancien forgeron du Rohan, toutes les tentatives échouèrent. En suivant Juliouk, Needa avait renié son ancienne vie, et plus jamais il ne reverrait sa forge familiale, ni même son pays et sa capitale, la grande Edoras.

Quand il était triste à ces pensées, Needa repensait aux paroles de Juliouk, quelques jours plus tôt, et cela lui permettrait de tenir le coup et d'aller de l'avant, comme d'ailleurs il l'avait toujours fait dans sa vie. Il ne pouvait plus revenir en arrière, et même s'il le voulait, personne ne comprendrait son geste, on ne lui pardonnerait le fait qu'il ait ôter la vie à un elfe, alors qu'il ne faisait que se défendre.

Needa possédait une très grande force de caractère, avec tout ce qu'il avait subi, il était toujours debout, encore aujourd'hui. Les coups de la vie ne semblaient avoir de réel impact sur son mental, car bientôt, toutes ces pensées qui le perturbaient furent oubliées, du moins, elles furent mise sous clé dans un coin profond de son esprit.

Lorsque les deux compagnons rentrèrent finalement au Mordor, le pays de Juliouk, Needa embrassait alors sa nouvelle vie, bien décidé à ce que cette dernière soit meilleure que l'ancienne, et il ne le savait pas encore, mais cette dernière allait le mener sur un chemin que jamais il n'aurait pensé emprunté; un chemin menant aux combats et grandes; un chemin menant au chaos et désolation; un chemin menant à la gloire. Comme prévu, Juliouk s'occupa de protéger Needa, et immédiatement, l'orc l'amena dans sa tente, lieu où il fut autrefois torturé...mais c'était aujourd'hui du passé.

Needa avait pour ordre de rester dans la tente pendant quelques temps, pendant que Juliouk s'attèlerait à diverses tâches. Après de nombreuses heures, et surtout d'ennui, l'orc revint avec un équipement pour son compagnon. Un uniforme de guerrier orc. Avec cet habillement, même si Juliouk semblait avoir fait le nécessaire concernant la nouvelle appartenance au Mordor de Needa, il passerait complètement inaperçu. Il y avait de nombreux humains alliés au Mordor, le fait qu'il en soit de cette race n'allait pas poser de soucis.

Après quelques paroles échangées, Juliouk quitta Needa. Il était quelqu'un d'important, il avait sûrement beaucoup de choses à faire, et maintenant qu'il avait le nécessaire pour son nouvel ami, il n'aurait plus à s'en occuper. Needa avait alors revêtit l'uniforme orc, et quand il se retrouva seul, il ne sut quoi faire, un peu intimidé, et surtout apeuré à l'idée de sortir dehors, surtout en entendant les rugissements terribles qui y émanaient. Finalement, prenant son courage à deux mains, et ayant pleinement confiance en Juliouk, il se décida finalement à quitter la tente de ce dernier. Il se retrouva alors au beau milieu d'orcs, de trolls et autres créatures propres au Mordor. Il comprit très vite qu'il ne risquait rien, car personne ne se soucia de lui, l'ignorant complètement, malgré le fait que sa tête n'était pas couverte. Juliouk avait tout arrangé, décidément, il pouvait compter sur son nouvel ami.

Ne sachant où aller ou que faire, Needa entreprit alors de découvrir un peu les lieux. Au début, hésitant dans ses pas, il eut bientôt une démarche sûr de lui et gagna en confiance. Il n'avait plus peur, même s'il devait faire attention à ne pas s'attirer des ennuis. Mais après tout, aujourd'hui il savait se battre, et très bien même, et si quelqu'un venait à le chercher, il aurait juste à le remettre en place. Tout compte fait, ce n'était pas si différent du Rohan, lorsqu'ils se battaient pour défendre son honneur suite aux incessantes moqueries.

Needa continuait de se balader en quelque sorte, pour s'accommoder des lieux. Il avait quand même de la peine avec l'obscurité permanente des cieux, se disant intérieurement qu'il ne pourrait pas vivre ici pendant des années. Il aimait le soleil et les belles choses, comme de beaux paysages ou de belles constructions. Malheureusement pour lui, en Mordor il n'y avait rien de beau à voir, du moins pour un être humain, habitué aux contrées sauvages du Rohan depuis sa plus tendre enfance. Tout ici n'était que noirceur et ténèbres.

Durant son chemin, il regardait avec intérêt le comportement des créatures, et, outre l'aspect physique bien-sûr, il n'y avait, aussi incroyable cela puisse paraître, de grandes différences avec les villes humaines. On travailler, on s'entraînait, on se battait, on se tuait...laquelle de ces choses étaient-elles tant différente de ce que faisait les hommes habituellement ?Bizarrement, Needa se sentit très vite comme chez lui, peut-être était-ce l'adrénaline, l'excitation de sa nouvelle vie ?Quoi qu'il en soit, il se sentait bizarrement bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6226-needa
JulioukNombre de messages : 683
Age : 20
Date d'inscription : 28/08/2014

Feuille de personnage
Race: Orque du Mordor
Possessions: Côte de maille ; Épée courte ; Deux dagues
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Juliouk
Pisteur de luxe

MessageSujet: Re: Une nouvelle destinée   Une nouvelle destinée EmptySam 6 Sep 2014 - 18:53
Juliouk était en fin chez lui. Cette pensée le suivait à chaque pas, il était heureux. Il venait de vivre une grande aventure même si ce n'était pas une épopée incroyable, il lui était malgré tout arrivé beaucoup de choses durant ces quatre derniers jours, un homme qu'il avait ramené en Mordor et converti à sa cause, une belle séance de torture bien satisfaisante, beaucoup de richesses et armes capturées à quelques gobelins, un elfe mort, un capitaine du Rohan en état incertain. Au final, le fameux second homme avait tué les autres orques qui accompagnaient Juliouk mais on avait aucune information sur son état, peut-être était il blessé.... Cette pensée fit sourire le soldat/rôdeur orque.
Bref, toute cette magnifique aventure était close et Juliouk était chez lui, prêt à reprendre ses petites habitudes du quotidien voire à démarrer une nouvelle histoire ou une quête. Qui savait après tout. Il s'occupa rapidement de trouver une armure et une arme orque à Needa, non pas par souci de l'homme mais tout simplement pour qu'il puisse passer inaperçu dans le pays des ténèbres. La petite taille du forgeron serait un atout car il avait ainsi la carrure d'un réel orque. Il n'y eut donc aucun problème de taille pour tous les équipements qui lui furent fournis alors que cela aurait très certainement été le cas avec un homme de carrure normale.
Juliouk fit ensuite en sorte qu'on trouve une tente ou un endroit pour "vivre" au forgeron. Lorsqu'il revint dans son habitat, il y trouva Needa qui déclara avoir déjà marché un peu dans les environs. Juliouk lui annonça la nouvelle et fit en sorte que quelques orques accompagnent Needa vers son logement provisoire. Voilà, l'homme était casé, Juliouk ne savait pas quels étaient ses plans et n'en avait que faire. C'était du passé.

L'orque se rendit ensuite au premier étage de Barad-dur. Il repassa sur le pont au dessus des fosses de laves, toujours aussi impressionnant. Juliouk s'était déjà ré-acclimaté à la chaleur, au manque d'humidité, à l'obscurité. Cela le fit à nouveau sourire, ça lui avait clairement manqué même durant deux ou trois jours, vivre et marcher dans une forêt ce n'était pas pareil.
Une fois arrivé devant quelques orques gradés dans la grande tour noire, Juliouk sollicita un rendez-vous avec l'intendante du Mordor. Cela était probablement peine perdue vu le nombre d'orques présents dans le pays des ténèbres qui devaient demander la même chose et vu le nombre d'affaires dont devait s'occuper quotidiennement la personne en question. Mais il tenta sa chance. Le motif de la demande était "conter mes aventures" il savait que le côté mystérieux de la chose pourrait éventuellement interloquer la numéro deux du pays.

Juliouk repartit ensuite à sa tente, il souleva son draps et soupira, les biens qu'il avait ramassés aux gobelins étaient toujours là. Il avait laissé à Needa ce que ce dernier avait ramassé, voulant faire plaisir à l'homme, l'orque se contenterait de ce qu'il avait et c'était tout de même satisfaisant. L'orque posa son armure et ses armes, gardant deux dagues, une sous chaque "oreiller" et se coucha puis s'endormit quasiment tout de suite.
Le lendemain matin, Juliouk serait prêt pour de nouvelles aventures.


Je suis quelque part dans les terres de Rhûn.
Mon histoire avant aujourd'hui
Une nouvelle destinée Images?q=tbn:ANd9GcQdoskY8puOX0w8_OCzY4JXRLstMEGkkdDAXbsQcTzTyGnzPWlN1xpIDcCL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6378-histoire-liens-de-
La RenardeNombre de messages : 1854
Age : 119
Date d'inscription : 20/01/2014

Feuille de personnage
Race: Truc louche, voir étrange
Possessions: A proximité de Ôju et toujours avec Ritournelle
Statut: Joueur(se) actif(ve)
La Renarde
1ère Touriste des Terres du Milieu

MessageSujet: Re: Une nouvelle destinée   Une nouvelle destinée EmptySam 6 Sep 2014 - 20:32
-- § --

La requête de Juliouk fut, comme il l'avait redouté, sujet à moqueries auprès des autres orc dès son départ. Mais fort heureusement, caprice sans doute d'un destin joueur, ses supérieurs orcs amusés d'un tel bagou de la part d'un inférieur hiérarchique rependirent cette histoire de requête de rendez-vous à la façon d'une trainé de sucre à l'arrière d'une voiture occupée par un enfant mangeant une sucette.

Et bien vite, quelques heures après sa demande, la cour d'armes était assaillie d'orc discutant de cela entre eux à la façon des vieilles commères friandes de cancans dans les villages. Cette même cour étant juxtaposé à la cours d'apparat tenant lieux d'entraînement pour les soldats Numénoréens Noirs, ceux-ci ne tardèrent pas à parler de cette histoire.
Oh, n'allait pas imaginer qu'un Numénoréen Noirs se serait abaissé à parler à un orc! La plupart des Numénoréens Noirs se considéraient comme au-dessus des orcs... en fait, nullement la plupart, mais tous. En fait, ils se considéraient aux dessus de tout le monde...  Aussi ils ne seraient jamais venu à l'esprit d'un de ces hommes d'adresser la parole à un Orc... mais la rumeur était devenue telle qu'elle avait acquit sa propre personnalité et indépendance, aussi, passa-t-elle tranquillement par les oreilles et les bouches des Numénoréens, à la façon d'un touriste japonais dans Paris, prenant ses aises et quelques photos au passage avec les habitants du coin.

Une demi-journée plus tard, elle atteint enfin une oreille qui prit cette requête au sérieux: Imrazhôn.

-- § --

Une nouvelle destinée Loki_final_version_by_syrkell-d5kwe9q

" Orc."
La voix venait de l'extérieur, c'était une voix calme bien qu'elle semblait équipé sombre. C'était ce genre de voix qu'on imaginait pour les méchants ténébreux et charismatique quand on lisait un livre - bien que la lecture ne soit pas un loisir fréquent pour les Uruck, ceux-ci considérant qu'un livre est pratique pour ses feuilles toujours sèches qui font de bon allume-feu et de remplace efficacement l'acacia pour s'essuyer le.. surtout qu'il y a moins d'épine. -

Bref.

Le Numénoréen Noir attendant devant la tente était assorti à sa voix. Imrazhôn était ce genre d'homme qu'on qualifiait de Ténébreux. ... TROP TENEBREUX! Si les jeunes filles l'auraient décrit par un " Oh il trop boooo ", une personne doté d'un cerveau aurait dit  " Il en fait trop".
De haute stature, vêtue d'une armure noire de cuir souple épousant parfaitement chacun de ses mouvements souple et gracieux, ses longs cheveux noirs lâchés se fondant dans sa cape de velours sombre flottant au vent - bien qu'il n'y avait aucune brise- il donnait une furieuse envie a quiconque accompagné de sa petite amie de le baffer!  

" Tu désires voir l'Intendante?"

Et comme tout les ténébreux, il parlait peu. A croire qu'on prélevait un impôts sur les syllabes!

-- § --
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5781-mais-que-dit-le-re
NeedaNombre de messages : 634
Age : 33
Date d'inscription : 07/08/2014

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Son amitié avec un Orc, Juliouk
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Needa
Parleur sans fin

MessageSujet: Re: Une nouvelle destinée   Une nouvelle destinée EmptyDim 7 Sep 2014 - 0:14
Needa avait marché toute la journée, ou toute la nuit, il n'arrivait encore à bien s'orienter dans le temps, à cause de la nuit permanente de ce pays. Il avait réfléchit, beaucoup réfléchit, pour arriver à la conclusion que même si elle lui faisait peur, sa nouvelle vie l'excitait grandement, et aussi bizarre que cela puisse paraître, alors qu'il se trouvait quand même au cœur des ténèbres, il se sentait bien. Personne n'avait essayé de le tuer aujourd'hui, et c'était une grande première depuis plus d'une semaine. Il en avait perdu l'habitude et au début, il s'attendait à ce qu'un orc ou autre créature du Mordor ne s'en prenne à lui, mais aucun danger ne vint.

Il avait donc marché toute la journée, se baladant dans différents coins des environs. Bien-sûr, il ne s'aventurait pas dans les recoins les plus sombres et reculés, restant toujours là où il y avait du monde. A vrai dire, même au Rohan il se méfiait de ne pas traîner n'importe où. Il avait croisé beaucoup de créatures différentes, des créatures qu'ils n'avaient jamais vu autrefois, dont on lui avait raconté les pires choses dans les récits de son passé. C'est pour cela qu'au début de sa promenade, il était quelque peu apeuré, mais ce sentiment se dissipa très vite, voyant très bien qu'il ne risquait plus rien.

Needa avait surtout croisé énormément de soldats. Tout ici semblait être fait pour la guerre, ou en relation avec. Il y avait un culte des armes et du combat, c'était impressionnant. Les créatures se battaient, s'entraînaient, créaient diverses armes et armures, etc. Il y avait des allées et venues incessantes, des légions quittant le royaume pour diverses missions, et d'autres y revenants. La tranquillité ici n'existait pas, il y avait constamment du mouvement et du bruit, à tel point qu'il se demandait comment il allait pouvoir espérer dormir dans ce pays.

Aujourd'hui, personne ne s'était adressée à lui, et il n'avait donc parlé à personne. Il avait passé les derniers à "jacasser comme une poule", harcelant le capitaine Eodan, puis Juliouk. Cela lui faisait bizarre de ne pas parler, ça l'embêtait un peu, car il adorait cela, discuter de tout et de rien. D'ailleurs, il repensa à son ami, le capitaine Eodan, se posant beaucoup de questions à son sujet.


*J'espère que le capitaine va bien ?Je ne le reverrai sans doute plus jamais maintenant, mais tout ce que j'espère, c'est qu'il vive une vie longue et heureuse. C'est bizarre, mais même si cette pensée me rend triste, j'espère ne plus le revoir, il ne comprendrait mon geste et ce revirement de situation. Connaissant ses principes et sa haine viscérale pour le Mordor, il pourrait...je sais pas, il pourrait peut-être tenter de me tuer, pensant que je suis son ennemi.*

Needa avait sûrement raison, si un jour il reverrait son grand ami, le capitaine Eodan, ce dernier ne pourrait peut-être pas comprendre cette situation et il le prendrait sûrement pour son ennemi. Et s'il y a une chose qu'il avait appris, même s'il en avait pas du tout peur, c'est qu'il ne fallait pas être l'ennemi du Rohirrim tant ses capacités guerrières étaient grandes.

Après quelques temps, sentant un peu la fatigue, Needa retourna à la tente de Juliouk, pour s'y reposer. Immédiatement arrivé, son ami, présent, lui annonça une belle surprise. Il avait fait installer une tente identique à la sienne, non loin de là, à quelques dizaine de mètres. Après avoir remercié Juliouk pour ce présent, il fut accompagné par des orcs jusqu'à son nouveau domicile.

Bien qu'il y avait pas grand chose, le strict minimum à vrai dire, cela suffisait amplement à Needa. Il avait toujours été pauvre, et donc avait toujours été habitué à avoir le minimum. Il était heureux dans tous les cas. Très fatigué, il ôta son nouvel équipement pour ensuite se coucher et essayer de dormir un peu. Les derniers jours l'avaient complètement vidé de son énergie, il avait besoin de recharger les batteries. Alors qu'il allait fermer les yeux et rejoindre le monde de Morphée, il entendit quelques paroles, enfin, deux phrases pour être plus exacte.


"Orc."
"Tu désires voir l'Intendante?"

Needa ne fut intéressé par ces paroles que lorsqu'il entendit le mot "Intendante". Il savait ce que ce mot voulait dire, mais, n'ayant que peu de connaissance sur ce pays et son histoire, il ne pensait pas qu'il y avait une intendante. Il croyait le grand Sauron seul maître à bord, gouvernant seul et décidant seul. Needa était un personnage vraiment curieux, voulant toujours connaître le fin mot de l'histoire. Il décida, après quelques secondes réflexion, de se lever de son lit. Il enfila vite fait son nouvel équipement orc, et sortit de sa tente.

*J'ai bien fait de sortir, ça concerne Juliouk apparemment.*

Needa vit alors un homme de haute stature, vêtu d'une armure de cuir noire, devant la tente de Juliouk. L'ancien homme du Rohan s'approcha alors du mystérieux être humain. Vêtu tout de noir, l'inconnu, du moins pour Needa, dégageait de son attitude une grande prestance. Il était impressionnant de calme, la froideur sur son visage pouvant intimider le plus courageux des êtres vivants. Needa osa quand même lui adresser quelques mots, espérant au plus profond de lui ne pas manquer de respect ou de bafouer certaines règles en vigueur dans ce pays, comme s'adresser à une personne de grande importance, si bien-sûr il y avait des règles, et si bien-sûr cet inconnu était important.

"Euh...Pardon, je m'excuse de vous déranger, mais...que se passe-t-il ?Juliouk est mon ami, et...euh...je viens juste m'assurer que tout va bien...même si suis nouveau ici."

*J'espère ne pas faire d'erreur en m'adressant ainsi, c'est qu'il a pas l'air commode ce type !*

Needa attendait la réponse du mystérieux personnage, qui à son tour attendait que Juliou sorte de sa tente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6226-needa
JulioukNombre de messages : 683
Age : 20
Date d'inscription : 28/08/2014

Feuille de personnage
Race: Orque du Mordor
Possessions: Côte de maille ; Épée courte ; Deux dagues
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Juliouk
Pisteur de luxe

MessageSujet: Re: Une nouvelle destinée   Une nouvelle destinée EmptyDim 7 Sep 2014 - 10:30
Juliouk fit réveillé en sursaut en entendant que quelqu'un a moins de trois mètres de lui à l'entrée de sa tente parlait.

Orc.
Tu désires voir l'Intendante?


L'orque en question fit immédiatement le rapprochement avec sa demande de l'après-midi précédente, il commença par revêtir son armure comme par réflexe après être sorti du sommeil, puis par récupérer ses dagues ainsi que le petit coffre sous le lit, tout de même assez lourd dans lequel Juliouk avait entreposé les quelques bijoux ou objets et armes des gobelins. Tout cela prenait du temps, trop de temps. Juliouk faisait attendre la voix à l'extérieur, il se maudissait intérieurement de perdre tout ce temps et de lui faire cet affront. Il désespéra encore plus quand, se dirigeant vers l'entrée de sa tente à la rencontre de l'homme, il entendit une voix qu'il reconnût aussitôt parfaitement...Needa.

Euh...Pardon, je m'excuse de vous déranger, mais...que se passe-t-il ?Juliouk est mon ami, et...euh...je viens juste m'assurer que tout va bien...même si suis nouveau ici.

Deux questions fusèrent instantanément dans l'esprit de Juliouk. Premièrement : Comment l'homme avait il fait, en sommeillant dans sa tente loin de là pour entendre précisément des mots prononcés doucement devant la tente de Juliouk et à l'attention de ce dernier ? Ce forgeron avait une ouïe hors du commun ! Irréaliste ! Et deuxièmement, pourquoi se sentait-il obligé de venir mettre son grain de sel dans la scène en question. On était venu voir Juliouk, une chance incroyable, cela voulait dire que son rendez-vous était faisable, qu'une rencontre avec l'intendante était possible ! Il ne laisserait pas un pauvre homme corrompu gâcher cela ! Après ces quelques instants de réflexion qui lui firent perdre à nouveau quelques précieuses secondes, Juliouk sortit enfin de la tente d'un pas assuré malgré le fait qu'il marchait le dos courbé. Un homme vêtu intégralement de noir, les cheveux noirs se tenait à l'entrée. Il était parfaitement en raccord avec les ténèbres qui enveloppaient le Mordor. Sans se préoccuper du forgeron, Juliouk répondit aux premiers mots de son vis à vis.

Oui, je désire voir l'intendante, j'ai des informations importantes ou en tout cas intéressantes ainsi que des objets d'une belle valeur.


Je suis quelque part dans les terres de Rhûn.
Mon histoire avant aujourd'hui
Une nouvelle destinée Images?q=tbn:ANd9GcQdoskY8puOX0w8_OCzY4JXRLstMEGkkdDAXbsQcTzTyGnzPWlN1xpIDcCL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6378-histoire-liens-de-
La RenardeNombre de messages : 1854
Age : 119
Date d'inscription : 20/01/2014

Feuille de personnage
Race: Truc louche, voir étrange
Possessions: A proximité de Ôju et toujours avec Ritournelle
Statut: Joueur(se) actif(ve)
La Renarde
1ère Touriste des Terres du Milieu

MessageSujet: Re: Une nouvelle destinée   Une nouvelle destinée EmptyDim 7 Sep 2014 - 21:28
( ouaip, je sais, je suis une adepte des rps court)

-- § --

Une nouvelle destinée Loki_final_version_by_syrkell-d5kwe9q

Le temps que Juliouk s'accorda pour passer son armure et prendre de menues effets personnelles ne fut pas perdu pour tout le monde car un jeune étranger venait de faire irruption provoquant chez le Numénoréen Noir un réflexe inné de guerrier aguerri élevé à la testostérone, celui de dégainer sa lame et d'en plaquer la pointe contre la gorge de son interlocuteur. Fort heureusement pour Needa, de multiples raisons arrêtèrent l'épée d'Imrazhôn.

La première étant une dernière loi mise en vigueur par l'intendante lui interdisant de tuer par envie.
La seconde étant une impression d'avoir mal comprit la façon dont parlait de cet humain; En effet, il se proclamait ami d'un orc et s'auto-pardonnait de déranger en ne présentant pas des excuses mais en s'excusant. La langue des bonnes manières était une langue complexe que les Numénoréen affectionnait tout particulièrement, ils étaient de la catégorie à tuer en musique et avec poème.
Et la troisième, une furieuse impression qu'il n'était pas du coin. Ce que Needa confirma en disant nouveau venu.

"Qui es-tu? "
Posa Imrazhôn, sans rabaisser son arme alors que Juliouk sortait de la tente.  Aussi adressa-t-il à l'orc désirant voir l'Intendante.
" J'espère que tes informations méritent la réputation que tu leur accorde, car tu sais ce qu'il advient aux orcs lui faisant perdre de son temps: Trempette, bain moussant, savon à la rose et vêtements en flanelles roses tendre avant d'être exposé à la vu de tous sur le parvis de la cour d'arme. "
Ce qui était équivalent pour un humain au châtiment de la roue avec concours de lancé de légume.
" Connais-tu cet homme Orc?"
Reprit-il, son épée toujours sur la glotte du touriste Rohérim.

-- § --
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5781-mais-que-dit-le-re
JulioukNombre de messages : 683
Age : 20
Date d'inscription : 28/08/2014

Feuille de personnage
Race: Orque du Mordor
Possessions: Côte de maille ; Épée courte ; Deux dagues
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Juliouk
Pisteur de luxe

MessageSujet: Re: Une nouvelle destinée   Une nouvelle destinée EmptyLun 8 Sep 2014 - 11:01
Qui es-tu?

L'interlocuteur de Juliouk avait son épée pointée sur le coup de Needa, chose que l'orque n'avait pas remarqué au premier abord. Le bougre ! Qu'était il venu faire ici ! Pourquoi était il venu y fourrer son nez. En réalité Juliouk s'inquiétait un peu du sort du forgeron, si le mystérieux homme en noir décidait de l'abattre du bout de sa lame, le soldat/rôdeur orque ne pourrait rien y faire. L'homme en question se tourna vers Juliouk qui était donc sorti de sa tente.

J'espère que tes informations méritent la réputation que tu leur accorde, car tu sais ce qu'il advient aux orcs lui faisant perdre de son temps: Trempette, bain moussant, savon à la rose et vêtements en flanelles roses tendre avant d'être exposé à la vu de tous sur le parvis de la cour d'arme.
Connais-tu cet homme Orc ?


L'homme n'était pas du genre à parler beaucoup pour rien dire, mais ces peu de mots prononcés avec insistance tournaient en boucle dans la tête de Juliouk et avaient faits leur petit effet. Un bain moussant ? Savonné ? Quelle horreur, quel triste et affreux sort. La légende racontait que certains en ressortaient....propre. Juliouk n'osait imaginé cela mais malgré tout, son ambition et sa détermination prirent le dessus sur l'appréhension et il répondit, sauvant provisoirement Needa et partant à la rencontre de son destin.

Cet homme n'est pas un ennemi. C'est en partie ce dont je veux parler à l'intendante. Je suis prêt à prendre le risque de la rencontrer et si je lui fait perdre son temps, j'en accepterait toutes les conséquences qu'importe ce qu'elles soient.

Pour l'instant, tout se passait à merveille, comme prévu. Tout fonctionnait parfaitement. Seule une seule chose pouvait jeter de l'ombre sur cette belle journée. Juliouk allait réussir quelque chose de grand, il allait rencontrer l'intendante du pays des ténèbres ! La numéro deux du Mordor et il ne voulait pas être accompagné par ce pauvre dresseur de chevaux, plus bavard qu'une hobbite bourrée. Aussi il s'assura de ce dernier détail tout en choisissant précisément ses mots car il était toujours observé par son mystérieux interlocuteur très certainement au service de l'intendante.

Homme, je ne veux plus te voir espionner et intervenir dans ce qui se passe autour de ma tente, retourne dans la tienne. Tu as certainement des souvenirs très... sympathiques de ta dernière visite ici. Que je ne t'y reprennes plus ou tous les orques de ce pays te chercheront et régleront ton compte.

Voilà, cette fois-ci tout était bon. L'homme se retourna vers l'orque dévoilant son visage et ses longs cheveux noirs qui collaient parfaitement avec ses longs vêtements de la même couleur. L'orque était prêt à provoquer son avenir.


Je suis quelque part dans les terres de Rhûn.
Mon histoire avant aujourd'hui
Une nouvelle destinée Images?q=tbn:ANd9GcQdoskY8puOX0w8_OCzY4JXRLstMEGkkdDAXbsQcTzTyGnzPWlN1xpIDcCL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6378-histoire-liens-de-
NeedaNombre de messages : 634
Age : 33
Date d'inscription : 07/08/2014

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Son amitié avec un Orc, Juliouk
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Needa
Parleur sans fin

MessageSujet: Re: Une nouvelle destinée   Une nouvelle destinée EmptyLun 8 Sep 2014 - 11:50
Needa avait à peine prononcé quelques mots, que rapidement, sans même qu'il ait eu le temps de réagir, il s'était retrouvé avec une lame sous sa gorge, menaçant de lui trancher la carotide au moindre mouvement suspect. Le regard noir du mystérieux homme faisait comprendre au jeune forgeron que ce dernier ne plaisanta pas, et qu'il n'hésiterait pas une seconde à le tuer si sa réponse ou son attitude ne lui convenait pas.

Mais Needa, bien que surpris, ne fut en rien apeuré par cette situation, au contraire, cela lui rappela quelques souvenirs passés, de son adolescence, lorsqu'il vivait, avec son père, le défunt Neden, à Edoras, le capitale du Roan.



FLASH BACK

Needa, alors âgé d'une quinzaine d'années, était parti aller chercher diverses matières premières, pour son père, afin que ce dernier puisse les travailler pour de futures armes ou armures. Il avait pris un gros sac avec lui, afin d'y mettre tout ce qu'il était venu chercher pour son géniteur, auprès de plusieurs marchands, qui commerçaient avec son géniteur. Sur la route de retour, il croisa alors cinq soldats du Rohan

Soldat n°1: Tiens les amis, regardez qui voilà, notre nain préféré, ah ah ah !

Needa: Très drôle Geottfroy, je me marre, tu n'as pas idée.

Goettfroy: Te vexe pas Needa, c'est pas parce que tu as grandi de deux malheureux centimètres durant la nuit qu'il faut tout d'un coup te sentir homme, ah ah ah !

Needa: Espèce d'imbécile !Vous êtes tous des imbéciles !Vous n'avez pas autre chose à faire, je sais pas, comme protéger le Rohan au lieu de venir m'embêter ?En plus, vous êtes plusieurs, quel grand courage dont vous faîtes preuve !Mais il est vrai que c'est plus simple de s'en prendre à quelqu'un comme moi qu'à des orcs ou des Orientaux hors de nos frontières !Lâches !

Goettfrey: Comment oses-tu petite créature !

Le Rohirrim, qui apparemment s'appelait Goettgrey, sortit aussitôt son arme et pointa sa lame sous la gorge de Needa.

Goettfrey: Je suis un soldat rohirrim, comment oses-tu me manquer de respect de la sorte ?!Tu me dois respect et obéissance, c'est compris !

FIN DU FLASH BACK


Quand son passé refit surface l'espace d'un instant, Needa comprit que le quotidien du Mordor n'était pas si différent de celui qu'il avait au Rohan, et que certains comportements étaient pratiquement identiques. De nombreuses fois, par ses différentes altercations avec des soldats ou autres, Needa avait une lame sous la gorge. Même s'il fut surpris par la réaction du mystérieux homme, il avait, en quelque sorte, l'habitude pour ce genre de situation.

*Décidément, les hommes du Mordor et les hommes du Rohan se ressemblent beaucoup. Faisons tout de même profil bas, il n'a pas l'air de plaisanter et je n'ai pas envie de finir ma journée avec ma tête sur une pique !*

Needa n'eut pas le temps de dire quoi que se soit, que Juliouk sortit de sa tente, et s'adressa aussitôt au mystérieux homme vêtu de noir. Il écouta leur discussion, enfin les dires de son ami orc. Ce dernier se retourna ensuite vers lui et l'agressa pratiquement en lui disant ceci:

"Homme, je ne veux plus te voir espionner et intervenir dans ce qui se passe autour de ma tente, retourne dans la tienne. Tu as certainement des souvenirs très... sympathiques de ta dernière visite ici. Que je ne t'y reprennes plus ou tous les orques de ce pays te chercheront et régleront ton compte."

Needa resta un moment silencieux, mais son regard montrait un grand étonnement. Après que ses paroles eurent résonnées assez longtemps dans son esprit, un sentiment de colère s'empara de lui, mais, la lame du mystérieux personnage, toujours sous sa gorge, lui fit garder tout cela intérieurement.

*Quel...Quel véritable enfoiré !Il a tout fait pour que je le rejoigne ici, et maintenant qu'il a réussi, il s'en fiche de moi, il ne veut plus me voir, et voilà qu'il me menace également de mort !*

Needa, hors de lui par les propos de Juliouk, lui asséna un regard emplit de haine.

*Tu as de la chance, mon ami, que l'autre imbécile à la chevelure de femme me tienne en joue, autrement je t'aurai déjà pellé la tête comme une vulgaire orange !*

Needa se sentait comme trahi. Pour lui, il avait été utilisé, manipulé, pour qu'il rejoigne le Mordor. Il avait, à l'instant, une envie farouche de sauter sur Juliouk et de littéralement lui arracher la tête. Needa, en quelque sorte, était un peu bipolaire, passant de la colère à la joie en une demi-fraction de seconde.

*Je n'aurai jamais dû venir ici, cet imbécile m'a utilisé, j'aurai dû le voir venir. Je n'ai rien à faire ici, au Mordor, je dois trouver un moyen de quitter ce pays, mais pour aller où ?Je ne suis plus le bienvenu dans les terres libres des humains, si mon geste a été découvert, je risque la pendaison si j'y retourne. Je vais me renseigner, et je partirai loin d'ici.*

Needa attendait que la situation évolue, car il était toujours menacé d'une lame, et il ne pouvait donc pas rebrousser chemin.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6226-needa
La RenardeNombre de messages : 1854
Age : 119
Date d'inscription : 20/01/2014

Feuille de personnage
Race: Truc louche, voir étrange
Possessions: A proximité de Ôju et toujours avec Ritournelle
Statut: Joueur(se) actif(ve)
La Renarde
1ère Touriste des Terres du Milieu

MessageSujet: Re: Une nouvelle destinée   Une nouvelle destinée EmptyLun 8 Sep 2014 - 12:48
-- § --

Une nouvelle destinée Loki_final_version_by_syrkell-d5kwe9q

SHLock
La lame venait de glisser dans son fourreau et d’y engager sa sécurité.

Une fois la gorge de l'inconnu libérée, Imrazhôn se tourna vers l'orc pour lui adresser d'une voix presque amusée:
"Et a-t-il perdu sa langue à ne pas s'expliquer lui même? Ou es-tu sa nourrisse à le materner ainsi? "

Mais la plaisanterie fut de courte durée et l'homme reprit son sérieux tout en gardant son calme, ce qui était une denrée si rare au Mordor qu'elle en devenait précieuse.
" Orc, de quel droit donnes-tu des ordres à ma place? Il n'a pas répondu à ma question que tu le chasses?
Cet homme..."
Fit-il en regardant du coin de l'oeil Needa: ".. fait partit de tes sujets de conversation auprès de l'Intendante. Alors il sera présent au rendez-vous.
A moins que tu ne désires qu'il rencontre seul le Seigneur Loréalle? Je me demandes quels mots tu redoutes venant de sa bouche pour ainsi l'éloigner aussi vélocement? "


Un léger sourire en coin souleva fugacement ses fines lèvres.
Imrazhôn ne soupçonnait aucune traitrise de la part de Juliouk, mais à force de fréquenter Loréalle, il avait développé un don pour repérer les êtres aux modes de pensées différents de la normal.
Juliouk était plus intelligent que la plupart des Orc, certes, son phrasé le dévoilait, mais sont état d'esprit était celui d'un guerrier. Alors que cet étranger dont il ignorait le nom possédait cette petite flamme en faisant un être un part.
Ça façon de se prétendre l'ami d'un Orc suffisait à confirmer cela, il passait la barrière des races tout comme Loréalle.

" Vous avez rendez-vous au crépuscule aux appartements de l'Intendante, tout les deux." Insista-t-il.
" Soyez à l'heure et j'espère que d'ici là, notre visiteur se sera rappelé de son nom. " Conclut Imrazhôn en s'en repartant. Mais il s'arrêta et sans se retourner ajouta:
" Juliouk. Une loi en vigueur interdit le meurtre. Évitez de tuer ou faire tuer votre "ami". "  

-- § --

( Hrp >  http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5959-les-appartements-de-l-intendante-du-mordor
Voici le lien pour l'appartement de l'intendante, pensez à lire le second message qui décrit les lieux ( ps; je précise que quand vous irez à l'appartement, celui-ci sera vide (pas d'imrazhon, d'intendante ou de servante)
Prenez votre temps pour y aller Wink

-- § --
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5781-mais-que-dit-le-re
JulioukNombre de messages : 683
Age : 20
Date d'inscription : 28/08/2014

Feuille de personnage
Race: Orque du Mordor
Possessions: Côte de maille ; Épée courte ; Deux dagues
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Juliouk
Pisteur de luxe

MessageSujet: Re: Une nouvelle destinée   Une nouvelle destinée EmptyLun 8 Sep 2014 - 14:14
Et a-t-il perdu sa langue à ne pas s'expliquer lui même? Ou es-tu sa nourrisse à le materner ainsi?

Juliouk ne put s'empêcher de sourire de l'ironie de ces mots. Mais il fut aussitôt captivé par de nouvelles paroles.

Orc, de quel droit donnes-tu des ordres à ma place? Il n'a pas répondu à ma question que tu le chasses?
Cet homme fait partit de tes sujets de conversation auprès de l'Intendante. Alors il sera présent au rendez-vous.
A moins que tu ne désires qu'il rencontre seul le Seigneur Loréalle? Je me demandes quels mots tu redoutes venant de sa bouche pour ainsi l'éloigner aussi vélocement?
Vous avez rendez-vous au crépuscule aux appartements de l'Intendante, tout les deux.
Soyez à l'heure et j'espère que d'ici là, notre visiteur se sera rappelé de son nom.
Juliouk. Une loi en vigueur interdit le meurtre. Évitez de tuer ou faire tuer votre "ami".


Nous y serons et sa présence ne m'y dérangera en aucun cas.

Juliouk n'avait guère d'autre choix que de répondre ça mais dans l'instant, il le pensait véritablement. C'est vrai, la présence de Needa pourrait même être quelque peu utile. Enfin l'orque n'en savait trop plus et il décida d'y aller à l'improvisation complète le soir venu. Lorsque Imrazhon fut parti, il rentra dans sa tente et Needa le suivit, un regard noir fixé sur lui. Il rentra précipitamment et avait l'air en colère contre l'orque. Aucun des deux ne parlait mais curieusement, dans leurs danses de regard, Needa se retrouva à l'endroit même ou il avait été autrefois attaché et Juliouk près de l'entrée. Ce dernier sourit.

Faut il que je te rattaches et que l'on recommence ? Écoutes, tu dois être énervé mais je ne pensais pas tout ce que je disais. Tu m'as dit que toi aussi tu rêvais de devenir quelqu'un d'important. Si un jour tu avais l'occasion d'être reçu par le roi Eothain. Je suis sûr que tu ne laisserais personne gâcher ça. Que tu détesterais l'idée d'avoir un orc a tes cotés lors de cette réunion qui peut tout détruire d'un instant à l'autre. C'est pareil dans l'autre sens.
Alors tu vas avoir affaire à la numéro deux du Mordor. Il est évident que si l'intendante te pose une question, réponds. Si l'intendante te demande de parler, fais-le. Cela va de soi. Mais tant que l'intendante ne te dit rien, s'il te plaît évite d'ouvrir la bouche, je te revaudrais ça.
Bien alors nous irons au crépuscule dans ses appartements à Barad-Dur.


Je suis quelque part dans les terres de Rhûn.
Mon histoire avant aujourd'hui
Une nouvelle destinée Images?q=tbn:ANd9GcQdoskY8puOX0w8_OCzY4JXRLstMEGkkdDAXbsQcTzTyGnzPWlN1xpIDcCL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6378-histoire-liens-de-
NeedaNombre de messages : 634
Age : 33
Date d'inscription : 07/08/2014

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Son amitié avec un Orc, Juliouk
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Needa
Parleur sans fin

MessageSujet: Re: Une nouvelle destinée   Une nouvelle destinée EmptyLun 8 Sep 2014 - 14:47
Needa fut quelque peu soulagé quand le mystérieux homme enleva sa lame de sa gorge. Il voulut quitter cet endroit, maudissait Juliouk au plus profond de son être, mais leur visiteur du jour ne semblait vouloir que cela s'arrête ainsi. Les paroles qu'il prononça ensuite incluait Needa. Ainsi, il allait rencontrer la numéro deux du Mordor, c'est-à-dire, que hormis le grand Sauron en personne, il n'y avait quelqu'un au-dessus d'elle hiérarchiquement parlant.

Trop énervé contre Juliouk, il ne comprit vraiment tout ce qu'il s'était passé durant cette étranger conversation. Il réalisa que plus tard, lorsque le mystérieux homme quitta l'endroit. D'ailleurs, il ignorait complètement le nom de ce personnage, mais s'il était envoyé par l'intendante même, alors il devait être quelqu'un de très importante.

Mais avant de partir, le mystérieux homme déclara quelque chose qui étonna grandement Needa:


" Juliouk. Une loi en vigueur interdit le meurtre. Évitez de tuer ou faire tuer votre "ami". "

*Il y a des lois en Mordor ?On ne peut tuer à sa guise ici ?Mais où je suis moi ?Je ne dois pas être en Mordor, non mais c'est quoi ce pays ?!Tout ce dont j'entends depuis ma naissance, c'est qu'en Mordor, seul la force et la puissance comptent !C'est la loi de plus fort, et le faible est écrasé comme un vulgaire insecte !Mais depuis que je suis ici, tout semble différent. Il y a des lois à respecter, et même si les créatures sont plus laides les unes des autres, personne ne me prend à parti, et surtout personne ne s'entretue. Je ne comprends vraiment plus rien ?!*

A chaque situation, une partie des croyances de Needa était balayée. Il était vraiment perdu, car on lui avait toujours parlé du Mordor comme l'empire du mal, alors peut-être c'était le cas, mais de ce qu'il vivait et voyait surtout, rien ne semblait différent du monde des hommes, et d'ailleurs, ici, on lui témoignait un certain respect, que jamais il n'avait eu. Et si c'était le monde des hommes et des elfes le véritable ennemi ?Needa était complètement perdu, mais il préféra, du moins pour le moment, ne plus penser à tout ça.

*Satané Juliouk, tu ne paies rien pour attendre !*

Quand Juliouk entra sans sa tente, Needa le suivit pour régler ses différents, pour lui dire ses quatre vérités. Mais avant même qu'il n'ait eu le temps de parler, son ami orc le fit:

"Faut il que je te rattaches et que l'on recommence ? Écoutes, tu dois être énervé mais je ne pensais pas tout ce que je disais. Tu m'as dit que toi aussi tu rêvais de devenir quelqu'un d'important. Si un jour tu avais l'occasion d'être reçu par le roi Eothain. Je suis sûr que tu ne laisserais personne gâcher ça. Que tu détesterais l'idée d'avoir un orc a tes cotés lors de cette réunion qui peut tout détruire d'un instant à l'autre. C'est pareil dans l'autre sens.
Alors tu vas avoir affaire à la numéro deux du Mordor. Il est évident que si l'intendante te pose une question, réponds. Si l'intendante te demande de parler, fais-le. Cela va de soi. Mais tant que l'intendante ne te dit rien, s'il te plaît évite d'ouvrir la bouche, je te revaudrais ça.
Bien alors nous irons au crépuscule dans ses appartements à Barad-Dur."


Needa semblait en pleine réflexion, alors l'orc ne pensait pas du tout aux mots blessants qu'il avait prononcé ?Il réfléchit quelques secondes, et son regard changea, redevenant comme à l'accoutumé, bon. Il sortit de ses pensées, et vint à la hauteur de Juliouk, puis lui sourit.

"Juliouk, mon ami, je..."

Needa frappa alors de toutes ses forces au visage de Juliouk par une méchante droite, qui fut immédiatement défendue par l'orc, lui renvoyant l'appareil. Ce dernier était un guerrier dans l'âme, toujours sur le qui vive, toujours prêt à se défendre. Il n'allait pas se laisser surprendre, surtout par Needa. Le jeune forgeron recula alors de quelques pas.

"Je te maudit saleté d'orc !Je ne crois pas une seconde tes paroles, c'est bien trop facile de t'excuser après les avoir dites !Je ne suis pas bête, tu me dis tout ça simplement parce que le type d'avant m'a imposé à toi !Tu n'as donc pas le choix. D'ailleurs, c'était ce type ?Enfin bref, je veux plus entendre parler de toi, ni parler avec toi, ni même...euh...je sais pas, tu m'as compris !"

Fou de rage, Needa quitta la tente, n'hésitant pas à mettre un coup d'épaule à Juliouk quand il passa devant lui. Mais le forgeron rohirrim avait quelque peu oublié quelque chose, quelque chose qui le fit revenir, un peu la "queue entre les jambes". Il s'était déjà calmé, incroyable !Needa avait vraiment besoin d'une séance de psy, ses changements d'humeur permanents étaient vraiment bizarres.

"Euh...Juliouk...Je...Au fait je...Bah au fait je sais pas vraiment où se trouve les quartiers de la numéro deux du Mordor..."

Needa faisait vraiment profil bas.

[hrp, pas de soucy Renarde, on attend la nuit tombée et on te rejoint dans tes appartements, enfin, même si tu n'y seras pas là, et on fera comme tu veux Smile]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6226-needa
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une nouvelle destinée   Une nouvelle destinée Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Une nouvelle destinée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» l' AMV de PI
» Petite nouvelle du Renard
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice
» Vers une école nouvelle dans les Nippes
» Stargate Loto : 22 au 26/03 (Nouvelle règle ! )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: Une nouvelle destinée N448 :: Les archives :: RPs des Terres du Mal :: Archives du Mordor-