Forum RP : Le Seigneur des Anneaux
Étrangers venu d'ailleurs, prenez part à l'aventure et combattez,... mais surtout venez vous amuser! Rejoignez-nous!



 
AccueilPortailS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez | 
 

 Amie ou ennemie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kibilturg
Général des armées de Khazad-dûm
avatar

Nombre de messages : 388
Age : 16
Date d'inscription : 03/09/2014

Feuille de personnage
Race: nain de Khazad-dûm
Possessions: un manteau noir et un pourpre, un gilet en cuir écarlate, une armure, une hachette, une pertuisane naine, une Urgrosh naine (dans sa réserve personnelle), une ceinture sertie de joyaux, et une longue pipe en hêtre peinte de noir
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Amie ou ennemie...   Mar 16 Sep 2014 - 19:30

Le soir tombait dans la clairière, et le soleil disparaissait derrière les montagnes de brumes. Le ciel ce soir là s'était paré de splendides couleurs, toutes allant du mauve violacé au jaune pâle, du sombre bleu marine au rouge vermillon. Kibilturg se plaisait à contempler ce magnifique spectacle, et pendant des heures il resta immobile du haut de son promontoire, à regarder les étoiles apparaître.

Garfor, lui, était occupé aux préparatifs de la suite de leur périple, qui, depuis l'Extrême-Est, avait été des plus périlleux. Depuis leur escale à un petit village du Val d'Anduin, leurs sacs étaient des plus chargés, et ils n'avançaient pas vite, même si les flammes les suivaient. Depuis que les deux nains avaient été remarqués en Rhovanion par des orientaux, ils étaient pourchassés, mais la chasse commençait à s'estomper du côté des hommes.

Kibilturg se leva, s'en retourna auprès de Garfor et lui dit : "es-tu sûr qu'il nous reste assez de provisions pour le reste du voyage ?" Et Garfor enchaîna : "je pense que..." mais il fut coupé par quelque chose. "écoute ! Chuchota-t-il" Mais aucun son ne vint aux oreilles de Kibilturg, à part le bruissement du vent dans l'herbe, et le bourdonnement d'une abeille qui tourbillonnait autour de sa pipe. Garfor parla, mais de plus en plus doucement :"J'ai entendu quelque chose là-bas, dans ce chêne" En effet - seul arbre, presque, dans la plaine - un vieux chêne se dressait près du campement des nains. Et Garfor s'en approcha pour venir ramasser au sol ce qui semblait être une brindille. "Regarde ! Dit-il, elle est cassée, et le vent n'est pas assez fort pour avoir brisé une telle brindille." Kibilturg, étonné mais sceptique, poussa un grognement et s'en alla en disant, avec une once de moquerie dans la voix : "Tu es d'une telle paranoïa, je n'ai jamais rien vu de tel !"

Garfor, lui, restait persuadé que quelque chose ne tournait pas rond. Il réfléchit au pied de l'arbre, fumant une vieille pipe, quand un sifflement suraiguë lui perça les tympans. Une flèche, parfaitement équilibrée et construite de manière visiblement elfique, vint percuter le tronc du vieux chêne, et par la même occasion déchira un bout de peau du bras du nain. "Des elfes, Kibilturg ! Cria-t-il, des elfes !" La première pensée de Garfor se tournait vers la question : pourquoi les elfes voulaient-ils du mal à deux pauvres nains campant ? Mais avant que la réponse ne lui vint, une deuxième flèche siffla, et vint se ficher juste au-dessus de la tête du vieux nain, lui arrachant quelques cheveux roussâtres. Alors il se leva, et courut vers le promontoire, où il se dressa dans toute sa hauteur (et il était malgré tout très petit) et cria : "Méchant elfes, reclus des bois de Lorien, que ne vous a-t-on pas fait pour subir un tel châtiment de votre part ? Répondez ! Ne perdez pas vos flèches pour nous, nous n'en valons point la peine !"...

Il n'y eu tout d'abord aucune réponse. Les flèches sortait de sous les buissons de la plaine, et de vagues silhouettes, du haut du promontoire, étaient visibles. Cependant bientôt, l'une d'entre elles sortit de sa cache pour se dresser devant Garfor et lui dire : "Maître nain, nous sommes en temps de guerre, et il est des traîtres parmi toutes les races ! Nous nous excusons si vous n'en êtes point, mais que font deux nains armés à la lisière de la forêt de Lothlorien ? Notre forêt !"
- Nous sommes partis du Rhùn depuis plusieurs mois et sans doute plusieurs années. Nous avons traversé les Terres brunes et sommes arrivé là après avoir passé le fleuve de l'Anduin, dans l'espoir de trouver le repos à Khazad-dûm, sous le Caradhras !"

L'elfe, l'arc bandé, une flèche à la main, escalada le promontoire où se tenait Garfor. Il le regarda fixement, puis rangea ses armes. Il lui sourit : "Veuillez excuser notre discourtoisie, maître nain ! Nous sommes trop habitués à nous méfier de ceux qui marchent sur ces terres. Notre roi exige une lourde protection des frontières, et il veut qu'aucun étranger douteux ne pénètre dans le royaume ! Mais si vous voulez atteindre la Moria, il vous faudra traverser notre forêt, et pour cela je vous aiderais, car je ne voudrais pas donner une mauvaise image des elfes aux nains !" Garfor sourit à son tour, et le nain et l'elfe se serrèrent la poigne franchement et amicalement.

Kibilturg de son côté, avait les doigts tout ensanglantés. En effet les elfes, hérauts de Celeborn, avait voulu faire lâcher ses armes au nain à la barbe argentée, et ses doigts avaient du subir un lourd assaut. Mais fort comme il l'était, autant physiquement que moralement, il se réjouit de la compagnie des elfes - ce qui arrivait rarement - et rejoignit son ami Garfor et l'elfe nouveau venu.

"Bon, nous allons vous faire passer pour des prisonniers auprès de notre roi, je comptes sur vous pour jouer correctement votre rôle ! Lâcha l'elfe", et il se mit à rire d'un rire sec, puis attacha les mains des nains avec de vieilles cordes et boyaux. Les deux nains se laissèrent faire de plein gré, mais Garfor n'oubliait pas la brindille cassée, et le bruit dans le vieux chêne...

Du moins il savait qu'une présence occulte les épiait...


"Qu'il est bon de ne rien faire quand tout s'agite autour de nous"

Je suis en ce moment en Lorien, un voyage vient de commencer pour moi...



Garfor, le PNJ de Kibilturg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6308-kibilturg-le-pense
Erinis

avatar

Nombre de messages : 18
Age : 19
Date d'inscription : 02/07/2014

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Epée classique offerte par son père ; Armure sur mesure ; Cape verte cousue par sa mère
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: Amie ou ennemie...   Jeu 30 Oct 2014 - 12:21



Amie ou ennemie...


Feat Kibil


Je galopais avec mon ami vers l'inconnu. J'avais peur mais je ne le montrais pas. C'était Aron qui avait eu l'idée de cette excursion et personnellement je ne comprenais pas en quoi ça devait m'aider. Soudain nous nous arrêtâmes dans une forêt peu commune qui m'intrigua. Mon cheval était calme ce qui me semblait bizarre.

"Aron? Où sommes-nous?"
-Sur le domaine de la fédération elfique. Je voulais que tu connaisses cet endroit avant de partir dans ta quête.

Je le regardais, un peu désemparée. Je n'avais que dix neuf ans à l'époque et pourtant je ne savais ce qu'était cette fédération. D'ailleurs je n'avais jamais vu un elfe. C'est grand? J'espérais en voir un...peut être... Soudain j'entendis un bruit qui m'intrigua et décida d'aller faire un tour. Je partis donc sans Aron vers ce qui avait percuté mes oreilles. Je m'approchais doucement mais mon armure n'était pas des plus pratiques cela dit. Après un bon bout de chemin, je vis ce je devinais être des nains. Je voulus m'approcher davantage mais mon pied marcha sur une branche qui se cassa sous mon poids. Juste le temps de me cacher dans un vieux chêne qui fit un sacré vacarme avec mon armure que les nains furent déjà sur la brindille. Je les entendais parler. Heureusement l'un pensait que c'était de la paranoïa chez son ami. Pourtant j'étais bien là. Puis l'un d'eux se mit à fumer et je dus me forcer à ne pas faire de bruit...avant qu'une flèche ne vienne se planter pile dans le vieux chêne. Heureusement que j'étais pas dans la ligne de mire... Je ne voyais rien mais j'entendais tout.

"Méchant elfes, reclus des bois de Lorien, que ne vous a-t-on pas fait pour subir un tel châtiment de votre part ? Répondez ! Ne perdez pas vos flèches pour nous, nous n'en valons point la peine !"

Des elfes? Des vrais? Intéressant! Un silence pèse alors avant que quelqu'un ne réponde à cette phrase.

"Maître nain, nous sommes en temps de guerre, et il est des traîtres parmi toutes les races ! Nous nous excusons si vous n'en êtes point, mais que font deux nains armés à la lisière de la forêt de Lothlorien ? Notre forêt !"
- Nous sommes partis du Rhùn depuis plusieurs mois et sans doute plusieurs années. Nous avons traversé les Terres brunes et sommes arrivé là après avoir passé le fleuve de l'Anduin, dans l'espoir de trouver le repos à Khazad-dûm, sous le Caradhras !"


Ce seraient donc des voyageurs? Dire que je serais comme eux dans un an... Je continuais d'écouter en posant ma main sur mon épée au cas où.

"Veuillez excuser notre discourtoisie, maître nain ! Nous sommes trop habitués à nous méfier de ceux qui marchent sur ces terres. Notre roi exige une lourde protection des frontières, et il veut qu'aucun étranger douteux ne pénètre dans le royaume ! Mais si vous voulez atteindre la Moria, il vous faudra traverser notre forêt, et pour cela je vous aiderais, car je ne voudrais pas donner une mauvaise image des elfes aux nains !"

Mais... Un truc me chiffonnait... Les elfes détestent les nains alors pourquoi les aider? Aron m'a toujours dit que les elfes savaient donner leur confiance mais finalement se désistaient... Ne les écoutez pas!

"Bon, nous allons vous faire passer pour des prisonniers auprès de notre roi, je comptes sur vous pour jouer correctement votre rôle !"

Je le savais! Ils veulent les emprisonner! C'est un piège! Ni une ni deux je sors de ma cachette et crie de toutes mes forces un non magistral. Je tenais toujours mon épée pas encore sortie de son fourreau. Je les regardais d'un air digne sans montrer ma peur. C'était la première fois que je me retrouvais face à l'aventure.







"Le courage n'est pas seulement une volonté. Être courageux c'est vouloir connaître la vérité en dépassant tes peurs et en protégeant la personne auquel tu tiens le plus"
- Erinis -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6144-erinis
Kibilturg
Général des armées de Khazad-dûm
avatar

Nombre de messages : 388
Age : 16
Date d'inscription : 03/09/2014

Feuille de personnage
Race: nain de Khazad-dûm
Possessions: un manteau noir et un pourpre, un gilet en cuir écarlate, une armure, une hachette, une pertuisane naine, une Urgrosh naine (dans sa réserve personnelle), une ceinture sertie de joyaux, et une longue pipe en hêtre peinte de noir
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: Amie ou ennemie...   Jeu 30 Oct 2014 - 16:21

Tout était prêt, tout était fin prêt pour permettre aux nains une bonne route jusqu'au refuge final : Khazad-dûm. Mais il fallait, comme dans toute bonne aventure qui se respecte, que quelque chose vienne entraver le cours des choses... et c'est ce qu'il se passa. Kibilturg et Garfor, joyeux d'avoir trouvé un stratagème afin d'éviter d'être bloqués dans la traversée de la Lothlorien, furent tout à coups ôtés à leurs rêveries. Une jeune fille, armée, fière, toute en armure, se présenta à eux, et leur affirma d'une voix forte un non catégorique. "Non" qui laissa place à un silence gêné. Le chef elfe émit un petit gémissement ressemblant à celui d'une chouette, et tous les archers dissimulés derrière les broussailles encochèrent une flèche et visèrent la nouvelle venue. Les nains furent intrigués par cette apparition, mais ils en restèrent bouche bée. Kibilturg dit seulement, après un long silence, et avec une once d'hésitation et d'incompréhension dans la voix :

"D'où viens-tu et que veux-tu ?"

La jeune fille semblait grande, et elle portait une armure. Elle devait donc appartenir à une famille relativement riche. Une famille riche qui délaisse ses enfants ! La nouvelle venue était une humaine, et elle portait une épée à la ceinture. Le royaume humain le plus proche était le Rohan, royaume qui n'était pas le plus proche des voisins ! A moins que ce n'ai été une guerrière, prête à combattre pour sa patrie... personne n'en savait rien. Même Garfor, méfiant à cet instant, n'eut pu comprendre - ou même avaler - que ce soit elle qui ai éveiller sa curiosité et sa méfiance les minutes d'avant. Le silence régnait, mais il allait bientôt, vu la fierté de la jeune fille, être coupé... les nains et les elfes attendirent. Puis Kibilturg posa une nouvelle question, totalement improbable :

"Je vois quelque chose d'ici mais... dites-moi... le manche de votre épée... ne serait-il pas en corne par hasard ?"


[HRP : excusez, le RP est très court, je crois même que c'est le plus court que je n'ai jamais écrit, RP qui contraste parfaitement, de par sa taille, avec le premier du sujet. Mais il faut bien que j'attende la réponse de Erinis pour écrire plus, je crains...


"Qu'il est bon de ne rien faire quand tout s'agite autour de nous"

Je suis en ce moment en Lorien, un voyage vient de commencer pour moi...



Garfor, le PNJ de Kibilturg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6308-kibilturg-le-pense
Erinis

avatar

Nombre de messages : 18
Age : 19
Date d'inscription : 02/07/2014

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Epée classique offerte par son père ; Armure sur mesure ; Cape verte cousue par sa mère
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: Amie ou ennemie...   Ven 31 Oct 2014 - 17:43



Amie ou ennemie...


Feat Kibil


Je regardais d'un air fier ces êtres. Les flèches qui étaient pointées vers moi m'inquiétait mais je ne le montrais pas. Je voulais paraître aussi imposante que possible. Un long silence s'installa avant que l'un des nains ne me parle d'une voix hésitante.

"D'où viens-tu et que veux-tu ?"

Je le regarde d'un regard de détermination, tournant parfois mes yeux vers les elfes qui me visaient de leurs flèches.

"Je me nomme Erinis! Fille de forgeron! Je viens des Terres du Rohan!"

Un nouveau silence s'installa. J'allais le couper quand le nain me reparla à nouveau.

"Je vois quelque chose d'ici mais... dites-moi... le manche de votre épée... ne serait-il pas en corne par hasard ?"


Je n'en savais rien mais j'allais lui dire. Soudain Aron arriva à quelques mètres de moi et répliqua qu'il me cherchait...avant de regarder les elfes et les nains nous regarder dans un silence de mort. Aron prit alors la parole en s'inclinant.

-Si mon apprentie vous a importuner. Je me nomme Aron. Chevalier des Terres du Rohan.

Je regardais méchamment mon ami qui semblait encore plus naïfs que ces nains. Mais pour notre protection je devais ne rien répliquer. Je ne voulais pas attirer d'ennuis à Aron ou le blesser. Et puis c'était lui le plus à l'aise sur le terrain.







"Le courage n'est pas seulement une volonté. Être courageux c'est vouloir connaître la vérité en dépassant tes peurs et en protégeant la personne auquel tu tiens le plus"
- Erinis -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6144-erinis
Kibilturg
Général des armées de Khazad-dûm
avatar

Nombre de messages : 388
Age : 16
Date d'inscription : 03/09/2014

Feuille de personnage
Race: nain de Khazad-dûm
Possessions: un manteau noir et un pourpre, un gilet en cuir écarlate, une armure, une hachette, une pertuisane naine, une Urgrosh naine (dans sa réserve personnelle), une ceinture sertie de joyaux, et une longue pipe en hêtre peinte de noir
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: Amie ou ennemie...   Sam 15 Nov 2014 - 10:28

La jeune guerrière avait fière allure, il était judicieux de le remarquer ! Mais les nains - et surtout les elfes - ne purent s'empêcher de rire après l'arrivée d'Aron, le jeune homme qui accompagnait la fille en arme. Il semblait plus raisonnable qu'elle. En effet la jeune guerrière semblait un peu trop insouciante pour marcher en de telles terres à l'heure qu'il était. Et pourtant elle était là, fière et sans peur. Malgré cela le chef elfe jugea inutile de s'en préoccuper, et il décida de continuer sa route comme il était prévue qu'elle se fasse. Alors la troupe elfe et les nains enchaînés partirent tous vers la Lothlorien. Mais Kibilturg fit signe aux elfes d'arrêter la marche, il questionna Garfor :

"Dis, tu avais raison ! On nous espionnait depuis tout à l'heure ! C'est elle, la brindille cassée. Je ne te croyais pas, mais je ne pouvais pas totalement me désintéresser de ce que tu disais, et maintenant je me rends compte que tu as raison !"

Et Garfor se tourna brusquement vers Erinis et lui lança un regard songeur. il dit :

"Tu dois tout savoir de nos manigances si j'ai bien compris, hein ? Alors pourquoi nous empêches-tu de faire comme-ci. Nous le faisons de notre plein gré et sache que cela est notre seul moyen d'arriver à nos fins, atteindre Khazad-dûm sans encombre ! Qu'as-tu contre cela ? Oh ! Et puis c'est peut être tout simplement pour te faire remarquer, hein ? Dans ce cas rentre chez toi ! Tes parents vont s'inquiéter !"

Là les nains s'en retournèrent en lançant dans jurons et de vieilles maximes sur l'insouciance des jeunes à cette époque, mais ils ne savaient pas combien de fois par la suite ils durent se résoudre à se retourner pour de nouveau apercevoir cette fière et jeune guerrière qui pour une raison étrange souhaitait garder les nains d'un mauvais sort. Pour l'instant elle n'était pour eux qu'une folle passante, accompagné d'un ami qui l'inciterait à faire demi-tour par peur, ou qui l'inciterait à prendre un chemin plus sur. Elle n'était pour eux rien, du moins pour l'instant...

Kibilturg fut quand même importuné de ne pas avoir reçu de réponse à sa question. Mais il s'en remit facilement. Car pour l'instant c'était pour lui que la jeune guerrière représentait le moins de chose et le moins de danger possible.


[HRP : désolé pour le retard...]


"Qu'il est bon de ne rien faire quand tout s'agite autour de nous"

Je suis en ce moment en Lorien, un voyage vient de commencer pour moi...



Garfor, le PNJ de Kibilturg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6308-kibilturg-le-pense
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amie ou ennemie...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amie ou ennemie...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amie ou Ennemie ? [feat Hiragane Miku]
» Amie ou ennemie ? (PV Tempète de Neige)
» Nemesis, une amie... ou ennemie? [Terminé]
» Amie ou Ennemie ? [Feat Xena]Université
» Qu'on soit, Amie ou Ennemie , Je garderais le sourie face a toi |~| Beverly |~|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Le Seigneur des Anneaux :: Divers (uniquement RP) :: Fosse abyssale des Sept enfers démoniaques :: RPs des Royaumes Elfiques :: Archives de la Lothlorien-
Sauter vers: