Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 La vie au quotidien [FB] rp terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
NeedaNombre de messages : 634
Age : 33
Date d'inscription : 07/08/2014

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Son amitié avec un Orc, Juliouk
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Needa
Parleur sans fin

MessageSujet: La vie au quotidien [FB] rp terminé   La vie au quotidien [FB]  rp terminé EmptyLun 13 Oct 2014 - 10:50
[hrp: en attendant le rp avec Elrohir et en attendant de poster dans celui du Mordor, je me suis dit que j'allais décrire en 2-3 postes la vie au quotidien entre Needa et Gubur. Pas très utile je l'avoue, mais au moins ça permet de rp un peu, et c'est le plus important^^]

Quand la fin de journée arrivait, Needa rentrait aussitôt dans sa nouvelle maison, la fameuse grotte qu'il partageait avec le troll Gubur, avec qui il s'entendait très bien d'ailleurs. Il avait eu, au début, peur de cette étrange collocation, mais au fil du temps, ce sentiment s'était estompé. Nul ne saurait expliquer le comment du pourquoi, mais les deux êtres étaient devenus amis, une amitié bizarre je vous l'accorde. Mais en même temps, cela correspondait parfaitement à Needa, qui comptait dans ses relations Juliouk, un troll aussi expressif qu'un caillou, Gubur, un troll qui ne pense qu'à manger. Il y en avait encore d'autres, mais la liste est un peu longue. En gros, tout ce qui était bizarre était le quotidien de Needa.

Les soirées de Needa étaient composées d'un bon et gros repas partagé avec Gubur, qui avait la tâche de rapporter le dîner, suivi de grandes discussions entre les deux nouveaux amis. Bien entendu, le troll n'ayant pas le plus grand vocabulaire, c'était la plupart du temps le jeune forgeron qui menait la discussion. Needa ne s'était jamais aussi bien senti de sa vie. Il n'était plus seul, il avait des amis et on lui portait de l'intérêt. Jamais il n'avait été aussi heureux.

Ce soir, autour d'un feu, qu'il avait allumé, Needa, assis sur son nouveau lit, qu'il avait construit de ses propres mains, avec l'aide de Gubur, qui lui avait apporté de gros morceaux de bois, pensait à son père, en rapport avec sa nouvelle vie.


*Père, si tu savais que tout ce que tu m'as raconté sur le Mordor, si tu avais su que tout ceci n'était qu'un mensonge, alors peut-être qu'aujourd'hui tu serais avec moi dans ce pays...Le monde des hommes se trompe sur ce...sur MON pays. Bien-sûr, comme partout ailleurs, il y a des gens mauvais, mais le Mordor n'est pas le mal qu'on veut nous faire croire. Je me sens tellement bien ici, mais j'ai quand même un manque père, ta présence.*

Neden, le défunt père de Needa, avait trouvé la mort lors de la terrible guerre contre les Orientaux.

*Père, tu n'aurais pas dû prendre part à cette guerre, elle ne nous concernait pas, c'était aux militaires de régler l'affaire, pas au peuple !Un jour, ils paieront tous !Ils m'ont tout volé au Rohan, ils ont essayé de détruire ma vie, mais le Mordor m'a accueilli, le Mordor m'a fait renaître. Un jour, je me vengerai !*

Quand il repensait à son père, Needa était emplit d'une haine farouche contre le gouvernement du Rohan, qu'il jugeait responsable de sa mort. La guerre contre les Orientaux avait été terrible, et avait fait de nombreuses, trop nombreuses morts. Needa était aveuglé par toute cette colère qu'il avait tant gardé au fond de lui. Au plus profond de son être, il aspirait à se venger de tout ça, et un jour peut-être, qui sait, peut-être parviendra-t-il à ses fins ? Cela l'attrista quelque peu, et alors, il se retourna, ne voulant pas montrer sa tristesse à Gubur.

G: Needa fâché ?

N: Laisse-moi Gubur !

G: Gubur désolé, Gubur ne savait pas.

N: Je t'ai dit de me laisser.

G: Gubur...

N: Laisse-moi je t'ai dit !

G: Gubur...

Mais Needa continuait d'être triste, le dos tourné au troll. Gubur commença à le pousser gentiment dans le dos, pour qu'il réagisse, mais aucune réaction.

N: Arrête Gubur, tu vas me faire mal si tu continue !

G: Needa retourner, Needa arrêter de faire la tête !

N: Tu vas m'énerver si tu continue !

G: Needa retourner, Gubur cadeau.

N: Cadeau ?

Needa, à cause de sa grande curiosité, se retourna alors, voyant Gubur avec de la nourriture. Il partageait sa part du repas, et ça tombait bien, le jeune forgeron avait encore très faim. Needa oublia alors sa petite colère pour sauter dans les bras de Gubur, le remerciant.

"Aaaaaaah, à manger, j'avais encore trop faim Gubur, merci mille fois mon ami !"

Sans plus attendre, Needa se rua sur la nourriture, la mangeant comme quelqu'un qui n'avait pas mangé depuis plusieurs jours. Au final, Gubur ne semblait pas si bête, il avait l'air d'avoir compris le fonctionnement de son ami, et avait l'air de savoir comment s'y prendre avec lui.


Dernière édition par Needa le Mar 21 Oct 2014 - 8:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6226-needa
NeedaNombre de messages : 634
Age : 33
Date d'inscription : 07/08/2014

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Son amitié avec un Orc, Juliouk
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Needa
Parleur sans fin

MessageSujet: Re: La vie au quotidien [FB] rp terminé   La vie au quotidien [FB]  rp terminé EmptyLun 13 Oct 2014 - 12:25
Needa et Gubur passèrent le reste de la soirée ainsi, le jeune forgeron s'énervant, se vexant, rigolant, et retrouvant la joie chaque cinq secondes. Ce changement d'humeur constant en semblait pas déranger le troll, qui avait d'ailleurs l'air de s'en amuser. Même pour une créature censée mauvaise et maléfique, le jeune forgeron ne semblait laisser indifférent personne, qu'on l'aime ou le déteste.

N: Gubur, un jour faudra que je te présente un ami, il s'appelle Juliouk, peut-être le connais-tu ?

G: Juliouk le tortionnaire ?Gubur connait, Juliouk assez grande réputation.

N: Euh...Bah oui c'est lui, d'ailleurs j'ai pu apprécier sa façon de torturer les gens ah ah ah.

G: Juliouk torturer Needa ?Gubur pas aimer Juliouk, Gubur écraser tête de Juliouk !

N: Non non, c'est bon, calme-toi, c'était au début, quand j'étais encore fidèle au Rohan. Maintenant, on est amis, même s'il ne semble éprouver aucune compassion, ni une once de sentiment pour moi. D'ailleurs, il montre plutôt de la colère et de la haine à mon égard ah ah ah.

G: Alors Gubur écraser tête de Juliouk !

N: Ah ah ah, non, pas besoin, même s'il ne le montre pas, je sais qu'au fond Juliouk me considère, je peux pas l'expliquer. Mais par contre, je dirai pas non que tu l'utilises un peu comme un jouet si tu le voies, ah ah ah, j'imagine sa tête, ah ah ah !

G: Gubur aime pas Juliouk, Juliouk méchant avec Needa.

Cette discussion sur l'amitié entre Juliouk et Needa faisait beaucoup rire le jeune forgeron, qui se demandait comme un tel sentiment pouvait exister entre deux créatures que tout oppose. Mais il ne se posa pas la question plus longtemps, car le souvenir d'un ancien ami refit surface...Eodan, le capitaine Eodan.

N: Tu sais Gubur, je n'ai jamais eu beaucoup d'amis, mais il y en a un qui me manque un peu, il s'appelle Eodan.

G: Gubur connait pas.

N: Il est capitaine des armées du Rohan.

G: Eodan ennemi du Mordor.

N: Oui, malheureusement. Il fut le premier à me respecter, il fut au début de mon grand voyage. Je pense que sans lui, jamais je n'aurai pu vivre tout ce que je vis aujourd'hui. En quelque sorte, je lui dois tout ça.

G: Eodan toujours au Rohan ?

N: Je ne sais pas, Gubur. Tu sais, il haïssait le Mordor et ses créatures plus que tout, me l'ayant maintes fois dit. D'ailleurs, je n'avais que haine envers ce pays autrefois. Juliouk m'a fait ouvrir les yeux. Si j'ai pu voir la vérité sur le Mordor, peut-être qu'Eodan le pourra ?Tu en penses quoi ?

G: Rohan ennemi du Mordor, capitaine du Rohan dangereux.

N: Tu sais, j'aimerai bien qu'il rejoigne le Mordor. Tu devrais le voir au combat, c'est vraiment quelque chose, un guerrier surpuissant. Sa seule limite est celle que son courage lui impose, autrement dit, il n'en a aucune. Il pourrait devenir un capitaine du Mordor, je ne sais pas, mais son expérience militaire pourrait être un atout pour ce pays.

G: Et comment Needa convaincre Eodan ?

N: Je ne sais pas, j'y ai jamais réfléchi, et d'ailleurs, je ne sais même si je le reverrai un jour. Je pensais à ça, car sa pensée m'est venue à l'esprit, et je dois t'avouer que son amitié me manque. C'était vraiment un sacré personnage, drôle, aventurier, honnête, sincère, un peu alcoolique je dois dire, ah ah ah.

G: Needa faire attention, si Needa arrive pas convaincre Eodan, alors Eodan ennemi. Gubur protéger Needa.

N: Tu es gentil, et tu as raison, c'est vrai que s'il venait à vouloir me tuer, je n'aurai pas grande chance de m'en sortir. Il est beaucoup plus fort que moi. D'ailleurs, je regrette un peu que depuis que je suis arrivé au Mordor, je n'ai pas eu l'occasion de m'entraîner. Je sens mes muscles en manque, et je sens au fond de moi ce besoin de devenir encore plus fort.

Gubur se releva alors, quittant les lieux sans un mot, devant l'incompréhension de Needa. Il revint quelques minutes plus tard un bâton. Il le lança à Needa, qui le saisit de ses deux mains.

G: Gubur très fort aussi, Gubur guerrier, Gubur combattu pour le Mordor, Gubur apprendre à Needa.

N: Tu...Tu veux m'aider à m'entraîner ?

G: Needa se mettre en garde, Gubur commencer entraînement.

N: Ok ok, très bien, attends juste deux secondes.

Needa s'était redressé aussi, le bâton dans ses deux mains. Il voulut s'étirer un peu, mais une petite baffe de Gubur, qui le fit tomber à la renverse, l'en empêcha.

N: NON MAIS CA VA PAS, LAISSE-MOI LE TEMPS !

G: Dans guerre, pas de temps. Dans guerre, combattre tout de suite !

Gubur frappa de nouveau de sa grosse main, mais Needa roula sur le côté pour l'éviter. Il se releva rapidement.

G: Needa combattre maintenant !Entraînement commencer !

Needa esquissa alors un petit sourire, puis s'élança sur Gubur. L'entraînement pouvait alors commencer.


Dernière édition par Needa le Mar 14 Oct 2014 - 13:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6226-needa
NeedaNombre de messages : 634
Age : 33
Date d'inscription : 07/08/2014

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Son amitié avec un Orc, Juliouk
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Needa
Parleur sans fin

MessageSujet: Re: La vie au quotidien [FB] rp terminé   La vie au quotidien [FB]  rp terminé EmptyLun 13 Oct 2014 - 20:23
Pendant quelques temps, le quotidien de Needa se résumait en deux choses, repos et entraînement. Ses journées étaient occupées à diverses choses peu importantes, tandis que ses soirées étaient occupées pour son entraînement, qu'il faisait chaque fois en compagnie de son nouveau maître, le troll Gubur.

Ce dernier n'était peut-être pas la plus intelligente qui existe, mais quand il s'agissait de combat, il devenait un colosse à la puissance démesurée, une véritable machine à tuer. Il connaissait ce domaine, ayant baigné dans la guerre et le sang toute sa vie, participant à de nombreuses batailles, au-delà des murs du Mordor. Même si Gubur ne semblait pas faire grand chose de ses journées, comme la plupart de ses semblables, ne pensant qu'à dormir et manger, en temps de guerre, ceux de sa race étaient envoyés immédiatement au front.

Ce qui était étrange avec Gubur, c'est qu'en situation de combat, il se montrait moins bête qu'il ne l'était dans la vie de tous les jours, ou du moins qu'il semblait l'être. Les trolls n'avaient pas la réputation d'être intelligents, et pourtant, s'il avait survécu, si aujourd'hui il était encore en vie, alors que nombreux de ses congénères étaient tombés, c'est qu'il y avait une raison.

Needa, par ses nombreux entraînements avec Gubur, réalisa que ce dernier était au fait une vraie mine d'or pour parfaire ses connaissances martiales, en plus d'être le "sparring Partner" parfait pour progresser. En quelques jours entre les mains du troll, le jeune forgeron atteignit alors un niveau que jamais il n'aurait pensé ne serait-ce qu'effleurer. Il se sentait chaque jour plus fort, chaque jour plus confiant en ses capacités et compétences. Et pourtant, son apprentissage ne faisait que commencer, Gubur avait encore une tonne de choses à lui apporter.

Après un rude entraînement, en fin de soirée, Needa se reposait, mangeant un bon repas, en compagnie de Gubur.


N: Super entraînement ce soir mon ami, c'était dur, mais j'ai vraiment apprécié.

G: Needa encore progresser, mais Needa encore trop faible.

N: Oui je sais Gubur, mais je progresser chaque jour grâce à toi, je suis content.

G: Needa être très rapide, et Needa frapper fort. Needa petit, mais musclé et puissant. Gubur pense bonne chose. Mais Needa s'améliorer à l'arme, Needa mauvais à l'épée.

N: Ouais je sais, c'est vraiment mon gros point faible, j'ai de la peine à manier cette fichue épée, c'est vraiment dur. Ce serait vraiment plus facile si on devait tous se battre à mains nues, ah ah ah.

G: Ah ah ah, Needa petit imbécile, Gubur trouve Needa petit rigolo.

N: Ah ah ah, sacré Gubur. Dis Gubur, tu crois que d'ici combien de temps je pourrai obtenir un niveau digne des plus grands guerriers ?

G: Gubur connu grands guerriers, plein de grands guerriers, et Needa doit pas penser à eux. Needa est Needa et grands guerriers est grands guerriers. Needa être patient et Needa toujours s'entraîner. Un jour, peut-être Needa devenir grand guerrier, mais Needa pas penser à ça.

N: Tu as raison Gubur, il faut que je continue l'entraînement et que je me relâche jamais. Qui sait, peut-être qu'un jour je deviendrai un soldat du Mordor et je partirai en mission pour...

G: Needa stupide, Needa pas partir en guerre, guerre trop dangereuse, Gubur ne veut pas malheur à Needa, Needa ami de Gubur.

N: Tu es gentil Gubur, mais ne t'inquiète pas pour moi, si tu m'entraînes dur, il ne m'arrivera rien. Au pire, je partirai avec toi et tu veilleras sur moi, ah ah ah.

G: Gubur protéger Needa, Gubur veiller sur Needa, si idiot de Needa partir en guerre.

N: Oui, pas de problème, je te jure que si un jour je pars en guerre, je partirai avec toi, je t'en fais la promesse mon ami.

G: Needa promettre à Gubur ?

N: Oui Gubur, je te promets, je te laisserai pas seul, qu'Est-ce que tu ferais sans moi ? Ah ah ah.

G: Gubur promettre aussi de protéger Needa, même si Gubur penser Needa idiot de vouloir partir en guerre.

Pour des ennemis du Mordor, et même parmi ce pays, Gubur pouvait être un être cruel et sans pitié, mais avec Needa, le troll était doux, plein de sympathie et d'amitié pour celui-ci. Quelque chose chez le jeune forgeron le changeait quand ils étaient ensembles. C'était un fait assez rare.

Cette amitié, d'ailleurs, commençait à faire parler un peu d'elle, certains ragots la racontaient, car après-tout, Needa et Gubur ne se cachaient pas. Mais pour le moment, ils ne s'en préoccupaient pas, et d'ailleurs, pourquoi leur feraient-ils, pouvait-elle leur porter préjudice ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6226-needa
SimorNombre de messages : 209
Age : 24
Date d'inscription : 11/09/2014

Feuille de personnage
Race: Ourouk-hai
Possessions: Aucune.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Simor
Pisteur du Mordor

MessageSujet: Re: La vie au quotidien [FB] rp terminé   La vie au quotidien [FB]  rp terminé EmptyMar 14 Oct 2014 - 15:22
Non loin de la grotte, Simor finissait son repas, le faite d’attendre une nouvelle mission lui était très énervant, ce soir-là, sa soif de sang était très grande, pour passer ces nerfs, il décida de faire quelque tire à l’arc, dans ce domaine, il n’était pas très habile, mais par rapport à d’autres ourouk-hai il se débrouillait pas mal. Simor prit donc la peine d’installer une cible de fortune et de décrocher quelque flèche tout en prenant un malin plaisir à s’imaginer un homme ou un elfe a la place de la caisse de bois qui lui servait de mannequin.

Un peu plus tard dans la soirée, quand son entrainement fut fini, tout en rangeant les flèches dans son carquois, il entendit de la bouche de deux orcs qui passait non loin, une rumeur grandissante qui parlait d’une étrange association entre un Humain et un Troll ! Ce qui interpella Simor en premier c’est le faite qu’un humain soit en Mordor, pour lui il n’y a rien de plus insupportable que de devoir côtoyer cette race immonde et ridicule, puis après réflexion il s’étonna encore plus que ce soit avec un Troll, de coutume, ils n’ont pas tendance à apprécier les autres races, mais ce qui étonna vraiment Simor, c’est qu’il s’intéressait de plus en plus à cette histoire, et s’interrogeait sur le bien fondée de cette rumeur. Il prit donc la décision d’aller constater par lui-même.

Simor rattrapa donc les deux orcs pour les interroger, quand il fut non loin d’eux il cria :

Vous deux, ou ce trouve donc l’humain et son troll ?

Les orcs tournis la tête en direction de l’ourouk, ceux si se mirent à grogner, et puis après un petit temps de réflexion, l’un des orc désigna une grotte qui se situait non loin de là, puis comme la politesse n’est pas de coutume en Mordor, les deux créatures reprirent leur chemin sans se soucier de rien.

Simor, s’avança jusqu’à l’entrée de la grotte ou avant d’y pénétrer fit quelque mouvement avec son bras et inspecta son épée , puis avança dans la grotte.

*Mais qu’est-ce que je fou ici moi*

À la vue de l’humain, il ne put s’empêcher de vouloir dégainer son épée et de l’empaler, mais en voyant l’imposant troll Simor se dit :

*après réflexion il n’est peut-être pas judicieux de vouloir s’attaquer à l’humain*

Sa rage s’atténua, mais le troll et l’humain avait maintenant aperçu Simor, ils étaient tous deux en train de fixer l’ourouk aux yeux bleus……


Ils sentaient leur sang battre dans leurs paumes pressées et leurs doigts qui tremblaient,les guerrier ourouk sont la !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6333-fiche-de-simor?hig
NeedaNombre de messages : 634
Age : 33
Date d'inscription : 07/08/2014

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Son amitié avec un Orc, Juliouk
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Needa
Parleur sans fin

MessageSujet: Re: La vie au quotidien [FB] rp terminé   La vie au quotidien [FB]  rp terminé EmptyMar 14 Oct 2014 - 22:00
Needa et Gubur, comme à leurs habitudes quand ils mangeaient en début de soirée, discutaient de tout et de rien, et vu le niveau intellectuel des deux comparses, c'était souvent de rien.

N: Ah ah ah, t'es pas croyable Gubur quand même, on vient à peine de terminer le repas, et avec ce que tu as chassé il était vraiment conséquent, et voilà que ton estomac gargouille encore.

G: Gubur faim, Gubur toujours faim.

N: Ouais mais tu devrais te calmer là-dessus, regarde-toi, tu es gras et ton ventre est gros.

G: Gubur fâché, Gubur pas gros.

N: Te vexe pas, mais...

G: Si Needa aurait manger beaucoup, Needa moins petit.

N: Te moque pas de ma taille !

Les deux nouveaux amis se regardèrent alors méchamment, pour quelques secondes plus tard, rire aux éclats ensemble. Apparemment, ils étaient sur la même longueur d'onde. Il n'y avait rien de méchant dans leurs paroles, et maintenant ils aimaient bien s'embêter.

Mais alors qu'ils riaient, ils entendirent du bruit provenant du chemin menant à l'entrée de la grotte. Ils regardèrent dans la direction où provenait le son...Apparut comme par magie, un Uruk-Hai se tenait là, devant eux. Needa avait entendu parler de cette race si puissante, et surtout si meurtrière. Les guerriers Uruk faisaient partis des plus redoutables qu'il y ait en ce monde.

Bien-sûr, depuis son arrivée au Mordor, il en avait vu, mais jamais il avait parlé avec quelqu'un de cette race. D'ailleurs, ces créatures ne semblaient avoir que du mépris pour tout ce qui n'était pas Uruk. Gubur, immédiatement, redevint sérieux, cessant de rire immédiatement. On pouvait facilement voir qu'il n'appréciait pas du tout la présence de cet intrus dans sa demeure.


G: Gubur étonné que guerrier Uruk ici. Gubur pas aimer présence Uruk ici !

S'avançant d'un air menaçant dans la direction du mystérieux personnage, il fut rattrapé par Needa, qui lui barra la route. Il avait deviné que s'il ne faisait pas quelque chose, la situation pourrait très vite dégénérée. Gubur possédait une force destructrice, mais les Uruks étaient connus comme de redoutables guerriers, Needa ne voulait pas que son ami soit blessé si confrontation il devait y avoir. Il s'interposa alors entre son ami et l'Uruk, dont l'imposante stature était impressionnante, tout en muscle.

N: Gubur, calme-toi, laisse-moi gérer ça.

G: Gubur pas aimer Uruk, Gubur vouloir que Uruk parte.

N: Gubur, ne nous montrons pas grossier, on ne sait rien de sa venue ici. On va d'abord apprendre à connaître ses intentions, et si elles se montrent mauvaises, alors je te laisserai agir.

G: Gubur d'accord, mais Needa faire attention, Uruk dangereux.

N: Ne t'inquiète pas mon ami.

Needa posa une main amicale sur l'une des immenses palluches du troll, puis se retourna de lui, marchant en direction de l'Uruk, qui semblait observer la scène avec intérêt.

"Je pense que des explications s'imposent. Je m'appelle Needa, et mon ami se nomme Gubur, mais apparemment tu dois nous connaître étant donné que tu es ici chez nous."

*Il est vraiment effrayant, il me fait froid dans le dos, surtout son regard, encore pire que celui de Juliouk.*

"Que viens-tu faire ici ?Je doute que tu te soies perdu, à mon avis, tu es ici pour une chose précise...je me trompe ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6226-needa
SimorNombre de messages : 209
Age : 24
Date d'inscription : 11/09/2014

Feuille de personnage
Race: Ourouk-hai
Possessions: Aucune.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Simor
Pisteur du Mordor

MessageSujet: Re: La vie au quotidien [FB] rp terminé   La vie au quotidien [FB]  rp terminé EmptyMer 15 Oct 2014 - 3:32
*Chez nous ? un humain cher lui au Mordor ?*

Simor ne répondit pas tout de suite,agacée par la pensée qu'il venait d'avoir, il jeta un rapide coup d’œil en direction du troll et il vu que sa présence faisait une légère tension, il comprit donc qui lui fallait être le plus amicale possible, comme ça il pourrait obtenir plus de renseignements sur cette alliance étrange, il revient sur l’homme qui s’appelai Needa, le dévisagea, et eu un large sourire dévoilant ainsi ses dents de carnivore, puis poussa un grognement et jeta un regard noir a Needa.
Simor se mit à rire :

« Hahaha, vous les humains et vos questions, je ne suis pas fan des grands discours, mais je vais tout de même te répondre, je suis Simor et effectivement j’ai entendu parler de vous »

L’ourouk-haï fit quelque pas, constatant de la sorte la méfiance qu’éprouvèrent les deux amis, car il venait de se mettre légèrement sur leur garde. Simor poursuivit tout en restant alerte au mouvement du troll, car Simor les savait instable

« Un homme et un troll, c’est une chose peu commune, il y a dehors des dires et des rumeurs qui parlent de vous est de votre…. amitié l’ourouk eu un ricanement à l’évocation de se mots j’ai voulu voir si tout cela était vrai »

Simor perçut l’équipement de Needa, une partie était orc, son regard devin noir et empli de colère

*comment cette vermine a pu se procurer cet équipement, je rage a la simple pensée qu’il pourrait être dans notre camp*

À présent Simor avait la main sur le manche de son épée, il la serait fort, il redressa tout son corps pour mettre en avant ses muscles et dit d’une voix plein de colère

« Comment as-tu eu cette equipement ? Je suis bien curieux d’entendre ton histoire, pourquoi n’est tu pas avec tes semblables ? »

*c’est peut être un espion, ou un traître, si c’est le cas je me ferai une joie de l’étriper, il y a juste ce gros balourd de troll qui me barre le passage*

"Allons parle, je veux savoir pourquoi la race la plus faible de ce monde se tient ici même, en Mordor…."

*j’ai entendu bien des dires à propos des humains et de leur talent pour parler, je dois être prudent et pas tomber dans ce piège qu’est la noblesse et la courtoisie des humains, des fourbes*

Les propos de Simor étaient durs et pleins de haine, il s’aperçu que le troll était de plus en plus agité, et que Needa regardai Simor de façon bien différente que lorsque qu'il'on entamer cette conversation.


Ils sentaient leur sang battre dans leurs paumes pressées et leurs doigts qui tremblaient,les guerrier ourouk sont la !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6333-fiche-de-simor?hig
NeedaNombre de messages : 634
Age : 33
Date d'inscription : 07/08/2014

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Son amitié avec un Orc, Juliouk
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Needa
Parleur sans fin

MessageSujet: Re: La vie au quotidien [FB] rp terminé   La vie au quotidien [FB]  rp terminé EmptyMer 15 Oct 2014 - 9:53
Les réponses de l'Uruk, dont il connaissait maintenant le nom, Simor, ne donnaient l'impression de plaire à Needa, ni même à Gubur d'ailleurs, qui s'énervait petit à petit. Mais le jeune forgeron gardait son calme. Il savait à quelle créature il avait à faire, il ne voulait pas, malgré la tension palpable, envenimer les choses.

Mais les paroles de Simor étaient directes, froides, et certains commentaires apparemment moqueurs. Du moins c'est ce que ressentit Needa à ce moment, et apparemment le troll partageait son avis. Plus la conversation continuait, et plus Simor se montrait agressif, aussi bien dans ses propos que dans certains de ses gestes.


G: Gubur énervé, Gubur pas aimer Uruk !

N: Gubur, ne t'énerve pas mon ami. *Du moins pas maintenant.*

Needa, d'un nouveau geste de la main, fit comprendre à Gubur qu'il gérait la situation, mais si au fond, il ne gérait rien du tout, il tentait juste de ne pas faire dégénérer cette situation. D'habitude, il était quelqu'un de jovial et bon vivant, un caractère et une attitude souvent enfantins, mais il savait, quand la situation l'obligeait, à se montrer sérieux et réfléchi.

Les paroles de l'Uruk l'énervèrent, c'était surtout son ton agressif qui commençait à l'agacer. Il prit alors une profonde inspiration, comme pour se calmer, car son sang commençait à bouillonner à l'intérieur de lui.


"Simor c'est ça ? Même si je dois t'avouer que tes paroles, surtout le ton employé, ne me plaisent guère, je vais quand même répondre à tes questions."

*Si je peux éviter un bain de sang, ce serait déjà pas mal.*

"Pour répondre déjà à "sur ce que je fais ici et pourquoi je ne suis pas avec mes semblables", sache juste que si je peux marcher et vivre dans ce pays librement, c'est qu'il y a une raison, mais elle ne te regarde en aucun cas. Es-tu sûr que tes yeux fonctionnent correctement ?Non, parce que au cas où tu serais aveugle, il y a des hommes au Mordor, des hommes alliés à ce pays."

Needa n'était aucunement sympathique dans ses réponses, mais direct, moquer et froid, comme Simor auparavant. Il n'allait pas se montrer amical avec quelqu'un, qui en plus de venir chez lui à l'improviste, se montrait agressif. Remarquez, un Uruk employant un ton amical, ce serait du jamais vu.

*Il risque de ne pas aimer, mais tant pis, je prends le risque, et au pire, Gubur est là pour me couvrir. D'ailleurs, je pense que s'il n'était pas là, l'Uruk aurait déjà sorti son arme.*

"Pour répondre à mon équipement orc, c'est un ami qui me l'a donné, un orc nommé Juliouk, lors de mon arrivée dans ce pays. Tu dois sûrement le connaître, ses dons de torture ont fait sa renommée."

*Peut-être savoir que Juliouk est mon ami le calmera ?Ou pas...*

"Et maintenant pour ta dernière remarque..."

Contre toute attente, et malgré les propos tenus à son ami Gubur de ne pas s'énerver de rester calme, Needa sortit une lame de son équipement orc, qui était d'ailleurs devenu son habit de tous les jours. Il la brandit fièrement, le regard décidé.

"Si tu penses que les humains sont les êtres les plus faibles qui soient en ce monde, c'est que ta vision est très petite. Mais cela ne m'étonne guère, vous n'êtes pas réputés, vous les Uruks, pour votre intelligence, au contraire. Je ne suis pas le grand des guerriers, et je ne pense pas avoir ton talent au combat, mais mon courage me fait me tenir là devant toi, prêt à me battre contre plus fort pour laver mon honneur !Peux-tu en dire autant ?Depuis le début, je vois ton regard sur Gubur, je vois que dans un certain sens sa présence t'empêche d'agir comme tu le voudrais. S'il n'était pas là, que ferais-tu ?Tu te retiens car tu crains sa puissance, mais moi, même si je crains la tienne, je n'ai pas peur de sortir l'arme pour te combattre !"

La situation était maintenant des plus tendues, sa suite dépendait entièrement de Simor, qui avait toutes les cartes en mains. Soit il continuait sur sa lancée et cela terminerait dans un bain de sang, soit il se calmait, et alors ils pourraient continuer à discuter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6226-needa
JulioukNombre de messages : 683
Age : 20
Date d'inscription : 28/08/2014

Feuille de personnage
Race: Orque du Mordor
Possessions: Côte de maille ; Épée courte ; Deux dagues
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Juliouk
Pisteur de luxe

MessageSujet: Re: La vie au quotidien [FB] rp terminé   La vie au quotidien [FB]  rp terminé EmptyMer 15 Oct 2014 - 10:32
La tension était à son paroxysme et à son comble dans la pièce. Needa venait de faire une erreur en insultant l'intelligence de l'Uruk. Les Ourouk-haï l'étaient bien plus que la moyenne, bien plus que les orques en tout cas. Simor voulait tuer de l'homme, dieu merci la situation ne dégénérerait pas de si tôt sans doute, dû à la présence du Troll.
Comme si l'atmosphère n'était pas assez explosive, au moment ou Simor regardait le Troll et le fixait avec appréhension, une dague arriva droite et rapide et se planta silencieusement dans le mur à trois centimètres des yeux de Needa.
Un morceau de papier s'en déplia, assez mal écrit, la calligraphie n'étant pas le point fort de Juliouk.

Ne parle pas de moi comme si j'étais en vie.
Sors discrètement dehors dès que tu pourra.
J.

L'orque était en effet dans les parages. Après avoir du passer pour mort, il était rentré dans une nouvelle vie, ce qui n'était pas le sujet ici.
Lui aussi avait entendu parler de cette nouvelle amitié avec un troll et avait voulu vérifier. Il était arrivé discrètement comme il savait maintenant le faire et était tombé sur Simor entrant dans la grotte.

Juliouk observait la grotte de l'extérieur, l'entrée était assez large et haute, tout cela laissait présager de deux choses : Que c'était une belle et grande habitation, et que son occupant principal faisait la taille. Ainsi c'était donc vrai ! Needa avec un troll. Il n'en avait plus fini de surprendre son monde. Juliouk sourit à cette pensée, le forgeron du Rohan était de plus en plus radical dans ses amis.
Il fallait espérer que les choses tourneraient bien avec l'ourouk.

Ayant suivi la conversation, Juliouk s'aperçut que Needa parlait de lui à tout le monde. L'homme n'avait donc toujours pas compris qu'il fallait se taire sur ce sujet !

Il fallait espérer que Simor et Gubur ne s'aperçoivent de rien concernant le petit message et qu'une fois la discussion terminée, Needa sorte pour adresser quelques mots à l'orque. Cela était le meilleur des scénarios à prévoir mais peut-être qu'il y aurait de l'imprévu.

[HRP : Et oui me voilààààààà Razz ]


Je suis quelque part dans les terres de Rhûn.
Mon histoire avant aujourd'hui
La vie au quotidien [FB]  rp terminé Images?q=tbn:ANd9GcQdoskY8puOX0w8_OCzY4JXRLstMEGkkdDAXbsQcTzTyGnzPWlN1xpIDcCL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6378-histoire-liens-de-
SimorNombre de messages : 209
Age : 24
Date d'inscription : 11/09/2014

Feuille de personnage
Race: Ourouk-hai
Possessions: Aucune.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Simor
Pisteur du Mordor

MessageSujet: Re: La vie au quotidien [FB] rp terminé   La vie au quotidien [FB]  rp terminé EmptyMer 15 Oct 2014 - 12:06
*Comment ose t’il insulter ma race, tien ces quoi ça sur le mur ? C’est un couteau?....ça n’a pas d’importance*

La tension montait, maintenant la rage sanguinaire de Simor arrivait à son comble, ces muscles commencèrent à ce crisper, son visage devient dur et froid et son regard meurtrier était de glace, mais quelque chose le retenait de tuer, le retenait de pouvoir s’énerver, ce troll, alors il allait devoir employer d’autre moyen pour arriver à ces fins, il répondit donc à Needa, qui semblai plus hargneux que jamais. La voix de l’ourouk était moins haineuse, mais tout aussi froide.

"Haha je peux sentir que tu n’es pas d’ici, tu agis différemment, certain homme on prouver leur valeur pour qu’il mérite leur place qu’il soit digne du Mordor, je ne connais pas ton histoire humain, mais ta chair à l’aire délicieuse il se lécha les babines, mais malheureusement je connais de réputation Juliouk, je ne te ferais rien si tu es sous la protection du Mordor, je n’en aie pas le pouvoir."

*comme ça il est de mèche avec ces vermines d’orc, si c’est le cas je ne peux pas le tuer*

L’ourouk sortit sa dague, ce qui n’était pas pour plaire à Needa et Gubur vu leur réaction, mais Simor ne fit que s’en servir comme cure-dents, il reprit :

"Désolé, un morceau d’orc coincé entre les dents, il eut un rire mauvais et ironique. Mais il y a tous de même moyen de laver cet affront, certes j’avoue tu as du courage, et tu es arrogant, c’est une qualité que j’aime, la voix de l’ourouk augmenta et devin plus fort oui je n’aie rien tenté à cause du troll, ces créatures son puissante et il est difficile de s’y frotter seul sans en ressortir gravement blessée, je te propose quelque chose, pour que tu me prouves ta force, ces quelque chose de très rependus dans nos hordes pour éviter de se tuer tout en montrant qui est le plus fort, un duel au poing, on ne tue pas l’autre, qu’en dit tu Humain ?

À présent le visage de l’ourouk était souriant, presque insultant.

"Si je gagne, j’aurai pris une infime partite de ton honneur et cela me suffit, si tu gagnes en revanche, je te serai redevable, tu pourras me demander n’importe quel service, alors Needa ? Alléchante cette proposition ?"

Simor lança son épée et ça dague sol, s’en suivit de son arc et de son carquois, puis retira sa cuirasse la laissant tomber au sol, torse nu, maintenant l’ourouk tenait ces poings fermer l’un contre l’autre et fit craquée ça nuque, et poussa un grognement….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6333-fiche-de-simor?hig
NeedaNombre de messages : 634
Age : 33
Date d'inscription : 07/08/2014

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Son amitié avec un Orc, Juliouk
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Needa
Parleur sans fin

MessageSujet: Re: La vie au quotidien [FB] rp terminé   La vie au quotidien [FB]  rp terminé EmptyMer 15 Oct 2014 - 12:39
Alors qu'ils parlaient, la tension grimpant encore, l'attention de Needa fut retenue par une dague, lancée par Juliou, mais cela personne ne le savait, et d'ailleurs, si ce dernier voulait être discret, il avait raté son coup, tout le monde semblait l'avoir remarqué, qui se planta ensuite dans le mur, très près des yeux du jeune forgeron.

*Qu'Est-ce...*

Needa voulut lire ce qu'il y avait d'écrit, quand un morceau de tissu se déplia, mais l'Uruk Simor, qui ne semblait s'en préoccuper, partit alors dans un long monologue, faisant oublier au jeune forgeron cette sombre histoire de dague, apparue comme par magie, du moins pour les personnes présentes dans ce lieu.

Ainsi, l'Uruk craignait le troll, comme Needa s'en était aperçu. Simor était donc venu pour se battre, car aussitôt ses paroles prononcées, aussitôt il se mit en situation de combat, en s'otant de toutes ses armes et armures, se retrouvant presque nu, une musculature des plus impressionnante, voir effrayante.


*Quel monstre, son physique transpire la puissance, on dirait un troll...miniature.*

"Ainsi, si je comprends bien, tu es venu jusqu'ici pour me provoquer en duel ?Et si je comprends bien aussi, le pouvoir, c'est moi qui l'ait, autrement tu m'aurais déjà sauté dessus. Tu crains mon ami Gubur, et en quelque sorte, tu ne peux rien faire. Tu souhaiterais sûrement me voir mort, je le lis dans tes yeux, mais tu ne peux rien y faire, alors tu me proposes ce duel simplement pour me refaire le portrait."

Needa commença alors à marcher encore plus près de Simor, jusqu'à arriver à quelques centimètres de son visage. La différence de gabarit était flagrante.

"En gros, tu feras ce que j'ai envie que nous fassions, par peur de mon troll, mais..."

Needa regarda alors derrière lui pour fixer Gubur.

G: Gubur pense bon entraînement. Uruk très fort, mais Gubur pense bon entraînement.

Needa lui adressa alors un sourire, puis revint se confronter à Simor, qui ne semblait attendre qu'une chose, que le combat commence.

"Bien, j'ai pour principe de faire assez facilement confiance. J'accepte ta proposition de combats à mains nues, mais sache une chose, si tu tentes quoi que se soit pour me tuer en prenant ton arme par exemple, sache que mon troll se fera une joie de manger de l'Uruk en dessert."

Needa fit quelques pas en arrière, et à son tour, il se dévêtit de son arme et armure orc. Comme Simor, il se retrouva bientôt à torse nu, dévoilant lui aussi une musculature impressionnante, malgré sa taille. Quelques centimètres de moins, et il serait un parfait soldat nain par sa carrure. Mais l'Uruk était monstrueux.

"Je retire ce que j'ai dit auparavant quand je parlais de grandeur. Je ne suis pas le plus grand des guerriers à l'épée, arme que j'ai de la peine à maîtriser, mais à mains nues, sans paraître présomptueux, c'est une toute autre histoire."

Il est vrai que Needa était très fort quand il s'agissait de se battre avec ses poings. Depuis toujours, il s'était constamment battu, toujours avec ceux qui se moquaient de lui, et la plupart étaient des soldats du Rohan. Il s'était également beaucoup entraîné dans ce domaine. Sa petite taille et ses muscles toniques lui donnaient une grande explosivité et vitesse, capable de battre un ennemi plus grand que lui. Bien-sûr, il ne devait pas foncer tête baissée sans réfléchir, car il ne faisait pas le poids physiquement parlant, mais en se montrant malin et intelligent, il y avait moyen de créer la surprise.

Tel un Mike Tyson au temps de sa gloire, Needa misait beaucoup sur l'explosivité et l'esquive surtout. Etant petit, il se devait de toujours essayer de casser la distance, balançant de larges crochets dont il mettait toujours toute sa puissance. Il se devait également de toujours être en mouvement, afin de ne pas se faire attraper. C'était là où sa taille se révélait être un avantage. La stratégie de Needa était claire, il devait frappe sans se faire toucher, frapper par une série de deux ou trois coups, et ressortir aussitôt.

Needa, faisant craquer ses poings, se mettant en garde, prêt à commencer le combat, fixa une dernière fois Simor.


"C'est quand tu veux Simor, à moins que la peur ne t'ait fait changer d'avis ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6226-needa
SimorNombre de messages : 209
Age : 24
Date d'inscription : 11/09/2014

Feuille de personnage
Race: Ourouk-hai
Possessions: Aucune.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Simor
Pisteur du Mordor

MessageSujet: Re: La vie au quotidien [FB] rp terminé   La vie au quotidien [FB]  rp terminé EmptyMer 15 Oct 2014 - 13:59
*je dois jouer sur ma résistance*

Simor était confiant, car il avait passé toute son enfance à se battre à mains nues, pas de technique, mais de lourde frappe et il savait encaisser les coups. Il fut tout de même impressionné par la stature de Needa qui pour un homme était tout de même imposante.

« Moi peur, si j'avais 4 guerriers ourouk de plus on vous aurait fait la peau, mais il s’avère qu'ils ne sont pas là, alors trêve de bavardage, je n’aie pas peur de toi »

Sur ces mots l’ourouk plein de rage fonça sur Needa pour lui décroché une droite, mais Needa était vif et esquivas le coup pour venir mettre un coup de genou dans les côtes de Simor celui-ci flancha légèrement, mais Simor ce reprit vite, mais l’humain le réattaqua avec un coup de pied au niveau de la jambe de Simor, celui si ne bougea pas, il grogna légèrement et repoussa Needa avec son pied, l’homme fut projeté, mais le coup n’était pas assez puissant pour le mettre à terre. Mais Simor revins a la charge et mis un coup de tête dans le thorax de Needa celui-ci vacilla, mais revins lui aussi vite en position offensive, l’ourouk marchai à présent en direction de Needa…..


Ils sentaient leur sang battre dans leurs paumes pressées et leurs doigts qui tremblaient,les guerrier ourouk sont la !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6333-fiche-de-simor?hig
NeedaNombre de messages : 634
Age : 33
Date d'inscription : 07/08/2014

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Son amitié avec un Orc, Juliouk
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Needa
Parleur sans fin

MessageSujet: Re: La vie au quotidien [FB] rp terminé   La vie au quotidien [FB]  rp terminé EmptyMer 15 Oct 2014 - 21:09
Le combat était très violent, bestial, sanglant. Les coups fusaient de tous les côtés, pleine puissance. Bien qu'ils avaient décidé que cet affrontement ne serait en quelque sorte qu'une joute d'entraînement, car la mort n'était pas permise, leur attitude respective montrait clairement une volonté de détruire l'autre.

Les deux adversaires du moment démontraient de grandes qualités martiales dans le combat au corps à corps, et pour le moment, aucun des deux ne prenaient l'avantage. Simor possédait une puissance absolument terrifiante, et cela, on pouvait constater lorsque Needa évitait ses coups, et que ces derniers rencontraient la paroi de la grotte. Ses mains monstrueuses détruisaient complètement la roche, autant dire que si le jeune forgeron en prenait une de plein fouet, sa tête serait brisée en deux. Simor possédait également une grande résistance aux coups, car Needa lui plaça de grandes droites, qui en auraient plus d'un au tapis, mais l'Uruk ne vacillait pas...jamais !

Mais le jeune forgeron n'était pas en reste. Il faisait face à un ennemi terrifiant, un guerrier rompu aux combats depuis sa plus tendre enfance, un être dont la race était l'une des plus craintes sur les champs de bataille. Needa possédait lui aussi une grande puissance, mais ce qui faisait sa force, c'était cette rage, ce courage qui ne sans cesse le poussait à l'offensive. Pour espérer gagner ce combat, cette pensée complètement folle qui traversait son esprit, il ne devait être sur la défensive, non, au contraire, il devait dicter son rythme, étouffer son adversaire, ne pas le laisser respirer et toujours attaquer, qu'importe les coups reçus et la douleur ressentie.

Sans cesse en mouvement, Needa avançait sur son adversaire, la garde bien haute, attentif sur les attaques adverses, pour les esquiver et répliquer. Le rythme qu'il mettait au combat était impressionnant, et pour le moment, heureusement pour lui, le cardio ne le lâchait pas.

A chaque attaque de Simor, Needa répliquait par une série de trois coups minimum. A chaque esquive, il y avait une réaction. Le but était de punir l'Uruk pour chaque attaque, de le maltraiter à tel point qu'il commence à perdre espoir. Il fallait le faire douter sur chaque action, mais Simor n'était pas quelqu'un à se laisser perturber aussi facilement.

Il encaissait les coups comme un buffle, rien ne semblait pouvoir le faire tomber. Ses trapèzes surdéveloppés, et son cou de taureau y étaient peut-être pour quelque chose. Il lui fallait trouver une autre stratégie, car frapper au visage n'allait mener à rien, car même s'il était puissant, il ne l'était tout de même pas assez pour un être come Simor.


*Il va falloir trouver autre chose, ce type est un monstre, sa peau est aussi dur que de la pierre et mes mains en souffrent terriblement.*

Effectivement, Needa avait les mains en sang, et d'ailleurs, il ne serait pas étonnant que certains os aient été brisés. Mais pour le moment, l'adrénaline du combat l'empêchait de ressentir une quelconque douleur.

*Je vais trouver autre chose, si ça passe pas par le haut, alors c'est pas le bas que ça passera. Même si vous êtes une race à part, les Uruks ont l'air d'être constitué comme les humains, ce qui veut dire que tu as un foie...*

"SIMOR, PREPARE-TOI MAUDIT URUK !YAAAAAH !"

Needa, déjà ouvert à plusieurs endroits de son corps, qui commençait petit à petit à être recouvert de son sang, mais aussi de celui de son ennemi, se précipita sur Simor, prêt à en découdre une nouvelle fois.

Comme à l'accoutumé, il travaillait en esquive, mais cette fois-ci, il n'utilisait plus ses larges crochets, passant par-dessus les épaules de Simor, non, cette fois il changea complètement pour travailler l'Uruk au corps. Il frappa de terrible coups aux côtes de son adversaire, certainement ses coups les plus puissants.

La stratégie commença à être payante, car Simor ne semblait pas apprécier cette douleur nouvelle, et bientôt, un terrible coup au foie, après une esquive latérale de Needa, fit chanceler, pour la première fois du combat, l'Uruk. Le souffle coupé, la créature recula de quelques pas.


*C'est le moment.*

Needa courut alors sur Simor, et dans son élan, sauta, la tête la première, sur le visage de l'Uruk, un coup de tête absolument dévastateur. La violence de l'attaque fut telle qu'elle mit la créature au tapis. Bien qu'ayant mal au crâne, Needa se releva aussitôt, devant Simor, à terre.

*Je...Je l'ai eu !*

"Maudit Uruk, tu as fait une erreur en..."

Needa n'eut pas le temps de terminer sa phrase que déjà Simor s'était repris, se relevant, le regard noir, dirigé vers le jeune forgeron. Le visage de la créature était couvert de sang, nul doute qu'il devait y avoir des fractures. Simor semblait dans une colère noire, prêt à faire payer à Needa cet affront.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6226-needa
SimorNombre de messages : 209
Age : 24
Date d'inscription : 11/09/2014

Feuille de personnage
Race: Ourouk-hai
Possessions: Aucune.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Simor
Pisteur du Mordor

MessageSujet: Re: La vie au quotidien [FB] rp terminé   La vie au quotidien [FB]  rp terminé EmptyJeu 16 Oct 2014 - 13:10
Simor était couvert de sang, une partie de son crane était surement ouvert, il haletait sans cesse, épuiser par son adversaire qui montrait une rage et un courage hors du commun, mais le combat plaisait à l’ourouk, il était bien content que son adversaire soit un dur à cuir, car c’est ce qu’il l’intéressait justement, mais tout ceci était dans son inconscient, le mental présent ne parlai pas de la même manier.

*Cet homme se débouille plus que bien, je suis essoufflé, et…. Il a réussi à me mettre à terre, une première pour moi, je suis vraiment impressionner par cette humain qui fait preuve de compétence peux commune….. Mais, mais que ce que je raconte, je ne vais pas me laisser battre comme ça, il va regretter amèrement, je Arghhhhhh *

de colère, rentrait dans une sorte de rage berserker, il sentit son sang bouillonner, et ça force revenir et se décupler, la douleur n’était plus que secondaire, finalement la hargne et le mépris, la violence et la bestialité de Simor ressortit.

"Tu te bats bien l’humain, mais je vais t’écraser, HARRRRG"

Tout en poussant des grognements de haine, Simor fonça sur sa cible à l’aide de ces muscles puissants, arriver à la hauteur de Needa il le saisit  à la taille et sur l’une de ces épaules, l’homme comprit que ça devenait dangereux, il décrocha un uppercut a l’ourouk qui ne bouge pas d’un poil et qui maintenu sa prise , leurs regards se croisa et l’ourouk ricana, à ce moment-là, Simor fit basculer Needa et le soulevas du sol pour le projeter à travers la grotte ou l’humain s’écrasa sur l’une des parois, Needa n’avait pas le temps de se relever que Simor avait déjà un pied sur le torse de Needa, l’empêchant de la sorte de se relever, Simor rassembla toutes ses forces et assena un coup de poing lourd et massif en plein nez, le sang gicla, Simor fit glisser son pied à hauteur du coup de Needa pour l’étouffer et commença à l’écraser, mais par-delà ça rage et sa soif de tuer il se rappelât que ce n’était pas un combat à mort et pour respecter sa parole, l’ourouk se retira et fit quelque pas en arrière, laissant de la sorte Needa le soin de reprendre sa respiration, le combat était fini, Needa n’était plus en état de se battre, d’ailleurs l’ourouk non plus, car pour la première fois de sa vie, il s’assit au sol.

*je l’aie vaincu, mais cet homme ma bien amochée, comment est-ce possible, peut-être qu’il n’est pas comme les autres faibles d’humain, je devrai lui demander*

Simor regarda un instant ses membres, la tension redescendit, la douleur et la fatigue revenaient, il lécha le sang de Needa sur son poing
"Je dois te dire, tu t’es biens battus l’humain, j’aime ça !"

Tout en regardant Needa et Gubur qui à présent semblai inquiéter et fâchée, l’ourouk se mit à rire, mais un rire de satisfaction, puis il se releva faiblement

"Ça m’a donné faim tout ça !!" Il alla s’assoir autour du feu, et fit signe à Needa de le rejoindre.

Pour la première fois de sa vie l’ourouk s’intéressai a l’a vie d’un humain qui semblait plu différent que ceux qu’il avait rencontré, mais l’ourouk ne se voilai pas la face, il détestait toujours autant les humains et toutes les autres races, il avait toujours soif de sang, et sa cruauté a l’égard des autres races était toujours d’actualité, même si pour un moment, la haine avait laissé place à la curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6333-fiche-de-simor?hig
NeedaNombre de messages : 634
Age : 33
Date d'inscription : 07/08/2014

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Son amitié avec un Orc, Juliouk
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Needa
Parleur sans fin

MessageSujet: Re: La vie au quotidien [FB] rp terminé   La vie au quotidien [FB]  rp terminé EmptyJeu 16 Oct 2014 - 13:34
Bien qu'il espérait, et pensait d'ailleurs pouvoir vaincre l'Uruk, Needa perdu l'affrontement. S'il n'y avait pas ce règlement entre eux, qui disait que la mort n'était pas permis, règlement qui était d'ailleurs en vigueur au Mordor, car il était interdit de tuer, sous peine de sanction pouvant aller jusqu'à la mort du criminel, le jeune forgeron serait mort.

Bien entendu, il s'agissait là d'un combat à mains nues, sans arme, et si l'Uruk était armé de sa lame, nul doute que Needa aurait été dépossédé de ses membres très rapidement. Malgré la défaite, le jeune forgeron s'était bien battu, un courage et une volonté admirables, ne reculant face au danger, qu'importe la puissance et la dangerosité de l'adversaire.

A la fin, Gubur allait intervenir, du moins il le voulait, mais l'Uruk, se rappelant qu'il ne pouvait tuer Needa, ôta son pied de la gorge de ce dernier, lui laissant ensuite quelques temps pour reprendre son souffle. Le jeune forgeron était allé au bout de lui-même, mais il avait eu à faire à plus fort, et cela, ça pouvait arriver à tout le monde.

Gubur arriva alors vers Needa, pour l'aider à se relever.


G: Needa mauvais état, Needa se reposer.

N: C'est...C'est gentil Gubur, mais...mais ça va, je pense pouvoir me relever seul.

Needa, un peu touché par la défaite subie, repoussa un peu l'aide de Gubur pour se relever tout seul, même si ce fut avec grande peine.

G: Needa fâché ?

N: Non, juste déçu, je pensais...

G: Needa rien penser, Needa battu par grand guerrier Uruk. Needa battu avec honneur et courage, Needa battu comme un grand.

N: Tu...Tu le penses vraiment ?

G: Gubur jamais mentir, Gubur toujours dire vérité.

N: M...Merci Gubur, c'est vrai...c'était un beau combat et mon adversaire était trop fort pour moi.

G: Needa pas arrêter entraînement, Needa continuer de s'entraîner.

N: Merci Gubur, je vais pas arrêter, mais là je vais avoir besoin de temps de repos, je suis cassé de partout.

G: Gubur comprend, mais Gubur pas comprendre.

N: Hein ?!

G: Needa pas trouver excuse, Needa s'entraîner demain.

N: Ah ah ah, d'accord...d'accord mon ami.

Alors que les deux amis parlaient, l'Uruk, qui s'était posé quelques instants au sol, lui aussi apparemment fatigué, se redressa et vint se poser près du feu. Il ne semblait plus aussi agressif que lors de son arrivée et contre toute attente, il invita même Needa à venir vers lui. Bien entendu, si le jeune forgeron acceptait, Gubur se joindrait à eux.

"Tu...Tu m'invites à venir manger avec toi ?"

*J'ai bien compris, il veut partager son repas avec nous ?*

Needa se rappela alors ce qu'on lui avait raconté sur cette race, ainsi que sur toutes celles qui composaient le Mordor. Elles ne respectaient, pratiquement toutes, que la force et la puissance. Ainsi, peut-être Needa avait-t-il gagné le respect de l'Uruk ?Cela, il ne pouvait le savoir, mais Simor lui avait quand même fait un compliment sur la façon dont il se battait.

"Très bien...Simor, je me joins à toi."

Needa, suivi de Gubur, qui ne répondit rien, vinrent s'asseoir avec Simor près du feu. Le troll allant d'abord chercher des restes de nourriture, qu'il partagea en trois portions, la plus grande pour lui bien évidemment.

"Euh...qu'est...qu'Est-ce que tu fais de beau dans la vie sinon ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6226-needa
SimorNombre de messages : 209
Age : 24
Date d'inscription : 11/09/2014

Feuille de personnage
Race: Ourouk-hai
Possessions: Aucune.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Simor
Pisteur du Mordor

MessageSujet: Re: La vie au quotidien [FB] rp terminé   La vie au quotidien [FB]  rp terminé EmptyJeu 16 Oct 2014 - 17:30
Simor tout en acceptant le repas que Gubur lui avait servi, répondit a la question de Needa :

"Voilà une question bien étrange après un combat" Simor regardait à présent le grand troll, et poursuivit tout en mangeant :

"Tu sais Needa, je ne suis peut-être pas doté d’une grande intelligence, mais même si je n’aime pas la discussion, je sais quand parler, et surtout pourquoi"

Simor marqua un temps de pose ou il se toucha légèrement le crane, la douleur était là, mais ça ne dérangeait en aucun cas le guerrier :

"L’amitié, un concept que cher nous les ourouk, n’existe pas, nous somme dans des relations de puissance et de force, nous suivrons toujours les plus forts, il arrive parfois que d’autres races nous commande, mais uniquement dans le cas où la domination est imposée, ou si ce leader peut nous apporter ce que l’on veut, puissance, combats brefs…. Ton alliance avec Gubur ou ton amitié, ta apporter cette puissance, elle ta permis de pouvoir entre autres prouver ce que tu vaux seul, car sans lui, il n’y a aucun doute qu’en entrant dans cette grotte si tu avais été seul le combat aurais déjà été fini depuis longtemps et seulement l’un de nous deux serait encore en vie. Une alliance stratégique, ou une amitié comme tu appelles ça, est à ton avantage, là je reconnais bien là les hommes."

Simor dégustait le repas que Gubur lui a servi, Needa semblai tout de même écouter ce qu’il disait, même si ces paroles venaient d’un ourouk haï, ça paraissait anormal, mais il arrive que Simor puisse faire preuve d’intelligence pour arriver à ces fins, dans ce cas si, essayer de nouer une alliance qui pourrait s’avérer utile dans le futur, bien que ce mode de pensée n’est pas propre au ourouk, Simor comprenait tout de même le concept.

“Écoute Needa, tu as fait preuve de compétences exceptionnelles, mais tu restes un homme, je te haïrai toujours pour ça, j’aurai toujours une envie sanguinaire a ton égard, même si chez nous les ourouk, un bon duel est très efficace pour faire des alliances, même si ma haine est toujours là, je te vois comme un guerrier plutôt que comme un homme, même si cette caractéristique est difficile a oublié, je ne suis pas ton…. ton… ami, mais il se peut que nous devenions allier, tu comprends ? Tes compétences me seront utiles et j’espère que les miennes aussi, par contre j’aurai toujours envie de te tuer, tel est ma nature, mais nous pouvons tout de même coopérer, pour un temps seulement, peut-être plus. Cela peut te paraitre directe ce que je viens de te dire, mais je préfère t’en parler cash, en une fois, plutôt que d’utiliser la fourberie pour te tromper, je ne suis pas un elfe”

La, Simor du refoulé toute sa haine, sa hargne, sa colère, son envie de meurtre, sa rancune pour pouvoir parler de cette manière, il y a une partie de son discours qui vas à l’encontre de ces principes, mais il voyait à travers Needa une opportunité de pouvoir gagner en puissance, même si cette alliance ne devait pas durer.

Simor fixa dans les yeux Needa ,qui semblait tout de même intéressé et il poursuivit "Pour répondre à ta question, ce que je fais dans la vie ? Je piste, je traque, je tue, mais la question que je voudrai te poser moi et rares sont-elles, ou as-tu appris à te battre de la sorte ?"

*Parler comme ça et réfléchir me donne mal au crâne et surtout envie de tuer, après toute cette histoire faudra que j’aille tuer quelque humain qui roderait hors du Mordor, cet humain est respectable, mais pas encore asse pour moi, il devra encore faire certaine preuve avant que je puisse lui accorder mon respect même si cet homme est diffèrent des autres, avec des qualités de guerrier, mais je veux m’assurer qu’il fera un bon allié*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6333-fiche-de-simor?hig
NeedaNombre de messages : 634
Age : 33
Date d'inscription : 07/08/2014

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Son amitié avec un Orc, Juliouk
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Needa
Parleur sans fin

MessageSujet: Re: La vie au quotidien [FB] rp terminé   La vie au quotidien [FB]  rp terminé EmptyJeu 16 Oct 2014 - 22:01
Needa avait écouté Simor parlé tout du long, ne le coupant jamais dans ses paroles, par respect ou peut-être par intérêts, car l'Uruk semblait avoir gagné la curiosité du jeune forgeron, qui ne le lâchait pas du regard. Le guerrier, qui s'était montré très agressif aux premiers abords, montrait une autre facette de lui, plus calme, plus posé, même si cela ne ressemblait pas vraiment. Les Uruks étaient des créatures violentes et féroces, mais, comme la situation le montrait, pas forcément dénuées de toute intelligence.

*Je...Je ne comprends pas. Il...Il me propose une alliance ?*

"Euh...Wouah, euh, à vrai dire, je sais pas vraiment quoi dire à tout ça. Bon, pour commencer, sur comment j'ai appris à me battre ainsi, ça fait des années que j'entraîne mon corps à tous types d'exercices très durs. Après, pour la technique, je me suis beaucoup battu, pour défendre mon honneur, et la plupart de mes adversaires étaient des soldats. A un moment, quand tu te bats contre plus fort, à force de raclées, tu commences à apprendre, à progresser, à gagner de l'expérience...Mais je pense que je ne t'apprends rien du tout, ton corps recouverts de cicatrices me fait comprendre que toi aussi tu es passé par là."

Needa se tourna ensuite vers Gubur, cherchant comme une sorte d'approbation suite aux propos tenus par Simor, qui apparemment voulait devenir l'allié des deux compagnons.

N: Tu en penses quoi Gubur ?

G: Gubur pense bonne idée, mais Simor doit convaincre. Si Simor mentir, Gubur arracher tête de Simor, et jouer avec tête de Simor.

Needa, qui aujourd'hui ne prenait aucune décision seul, toujours il le faisait avec l'accord de Gubur. C'était vraiment une belle amitié, bien que unique. Il revint vers Simor, et réfléchit quelques instants avant de lui parler.

*Une alliance avec un Uruk ?Que pourrait-elle m'apporter ?Il vient clairement de me dire qu'il me hait et que si Gubur n'était là, il m'aurait tué, même si la loi en vigueur l'interdit. Mais il respecte la puissance...*

Needa, toujours en pleine réflexion, sortit de son silence après quelques longues minutes, mais cela ne semblait déranger l'Uruk, qui se montrait très patient. Il n'était pas bête, il devait savoir que ses propos ne pouvaient être répondus à la légère, et que sa proposition d'alliance était bénéfique pour les deux.

"J'ai réfléchi à ta proposition. J'aurai pu la refuser, j'aurai pu même demander à Gubur de te briser en deux, car, ne l'oublions pas, tu es quand même venu chez moi pour me fracasser le crâne...Une chose te sauve, une chose qui m'enlève toute idée de lâcher mon troll sur toi...Les elfes !"

*Maudit soit les elfes, je les hais, du moins ceux qui habitent Mirkwood !*

"Je te rejoins entièrement sur ta remarque sur les elfes, ils sont présentés, du moins ceux de Mirkwood, comme des êtres divins, d'une noblesse et d'une beauté sans pareilles, mais ils sont hypocrites, lâches et mauvais. Plusieurs fois, ils ont essayé de me tuer. On m'a même abandonner à l'ennemi, sans se soucier une seule seconde de ma survie. Un être qui ne les aime pas ne peut avoir que ma sympathie."

Les sentiments de Needa à l'égard des elfes pouvaient se comprendre du fait de ce qui c'était passé à Mirkwood. D'ailleurs, même si dans ses propos on ne pouvait pas vraiment le distinguer, il ne mélangeait pas tout, il parlait des elfes de la forêt, et de personne d'autre.

"Une chose que j'apprécie chez toi, et mon ami Gubur semble également de cet avis, c'est ta franchise. Au moins, avec toi, on sait sur quel pied danser, on ne peut pas être surpris. Ainsi, tu veux une alliance avec moi, nous plutôt, pour tes propres intérêts. Tu espères que celle-ci t'apportera puissance et pouvoir. Je ne sais pas comment tu peux penser ça, enfin surtout de moi, car Gubur est un guerrier respecté, mais qu'importe, ceci ne me regarde pas."

*Une telle franchise, c'est vraiment étonnant. Décidément, le Mordor est plein de surprises.*

"Tes envies de meurtres ne me préoccupent pas plus que cela, car je sais que tu ne feras rien, Gubur ne tarderait à s'occuper de toi, et même s'il n'était pas là, je pense que tu ne serais pas le genre de me planter ta lame dans le dos. Je te vois plutôt me défier, face à face. Si tel devait être le cas un jour, alors je mourrai en guerrier...une belle mort."

Ce genre de propos ne pouvait que lui faire gagner un peu plus de respect de Simor, qui était un guerrier, né pour le combat et les grandes guerres. Ce genre de personne savait que tôt ou tard, elle tomberait, sur un champ de bataille, et tout ce qu'elle désirait, à ce moment là, c'était de partir avec les honneurs.

"Que proposes-tu alors, que proposes-tu pour cette alliance ?"

*Non, prenons l'initiative pour une fois.*

"Oublie ce que je viens de dire, je vais poser mes conditions. C'est vraiment étrange, mais je sens que je peux avoir confiance en toi...Tu as été transparent sur tes intentions, je sais donc de quoi il en retourne, je ne peux pas être surpris. Je sais que les Uruks ne vivent qu'entre eux, d'ailleurs comme toutes les races du Mordor, ils vivent tous cloitrés séparément dans leur quartier, et d'ailleurs peut-être je suis une exception ?Enfin bref, ce que je te propose, c'est que ce lieu devienne également ta maison. Même si tu vis avec tes semblables, cet endroit sera également tien, tu pourras y venir comme bon te sembles. Je connais certaines personnes, te montrer avec moi fera peut-être de toi quelqu'un de connu ?ça malheureusement je ne peux le savoir. Mais une chose est sûr, notre alliance, Gubur toi et moi, ne passera je pense pas inaperçue. Si tu cherches la puissance et le pouvoir, ça passe je pense pas ça. Pour mes intérêts à moi, tu es un grand guerrier, et ce que je veux, c'est que nous nous entraînions de temps à autre ensemble, avec Gubur bien-sûr. Je souhaite toujours et encore m'améliorer, et grâce à ton aide, comme celle de Gubur, je deviendrai encore meilleur. Je te le dis, notre alliance ne passera pas inaperçue, elle risque d'attirer les regards...et on sait tous où ça peut mener. Qu'en penses-tu ?"

Si Simor acceptait cette condition, alors Needa serait la personne ayant la plus étrange compagnie au monde. Un humain faisant foyer commun avec un troll et un Uruk, du jamais vu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6226-needa
SimorNombre de messages : 209
Age : 24
Date d'inscription : 11/09/2014

Feuille de personnage
Race: Ourouk-hai
Possessions: Aucune.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Simor
Pisteur du Mordor

MessageSujet: Re: La vie au quotidien [FB] rp terminé   La vie au quotidien [FB]  rp terminé EmptyVen 17 Oct 2014 - 20:44
Simor eut un sourire lorsque Needa parlait des elfes, s’il y a bien une chose que Simor déteste plus que les hommes, ce sont bien les elfes, au fur et à mesure que Needa parlait, Simor commençait à réfléchir aux conditions posées par son interlocuteur. Lorsque Needa eu fini de parler, Simor se leva, fit quelque pas dans la grotte, il renifla un bon coup et cracha, puis fronça les sourcils.

"Il est clair que tu te sers de Gubur pour imposer ta volonté, je ne remets pas en cause tes manières, elles sont légitimes"

Dans ces propos il y avait un peux de vantardise, en insinuant que Needa, sans son troll, aurais eu peur de l’ourouk, Simor craignait que de tels propos auraient pu mal tourner et que l’humain pouvait le prendre mal, donc Simor reprit instantanément pour éviter tout mal entendu.

"Ce qui commence à me plaire l’humain, c’est ta position sur les elfes et sur la traitrise. Si nous devions faire alliance alors je pense qu’il est sage que je te dise que je préfère une mort digne, et en tant que guerrier, jamais je ne tuerai dans le dos, un autre guerrier, quant aux elfes, je les déteste plus que tout, certaine personne disent que nous ourouk et orc, venons des elfes…. Je préfère dire que nous sommes une évolution de ces lâches. Le faite que nous détestons tous les deux les elfes me fera oublier en partie que tu es un humain"

Simor s’arrêta un instant, même si cela ne paraissait pas, il ne parlait jamais autant, il se laissa un moment de répit pour réfléchir, mais ne tarda pas, car Needa semblait attendre la suite, et Gubur aussi visiblement, le géant écouta aussi attentivement que Needa.
L’ourouk prit une grande inspiration et reprit

"Cela peut te paraitre bizarre que je veux liée une alliance avec toi alors qu’il y a un instant nous nous battions, la vérité est simple, il est clair que je fais ça dans mon intérêt et non par peur de Gubur, hooo non j’aurai pu bien partir pour ne pas revenir ou avec plusieurs ourouk, mais je ne l’aie pas fait, car j’ai besoin de toi et je pense pouvoir te le rendre. Tu dois te demander, mais comment et pourquoi a-t-il besoin de moi ?"

Simor se rassit auprès de Needa et de Gubur, il fixait de ces yeux bleus la grande créature.

"Vois tu je veux commander les ourouk, car je pense que seul un ourouk devrait commander ma race, mais pour ça je dois me démarquer, si je fais alliance avec toi, ces pour que l’on parle de moi, pour que je devienne en quelque sorte populaire, et puis avoir un troll comme allies ça peut être très intéressant"

La Simor posa un regard sur le feu qui crépitait, regardant attentivement les flammes, il réfléchissait désormais à la proposition de Needa et de ces conditions.

*Ça me parait convenable, mais j’ai tout de même quelque petit service en contrepartie, je ne peux pas céder sans rien demander, je paraitrai pour un lâche*

"Si j’ai bien compris, tu désires que je reste ici et que je t’entraine ? Et bien j’accepte, mais d’abor écoute ce que j’ai à te dire, il ne me dérange pas de venir habiter ici, temps que je vois mes semblables tous les jours ce n’est pas un problème, je t’entrainerai quand tu le veux et tu seras sous ma protection et je te défendrai si tu me le demandes ou si ces nécessaires, mais jamais je ne ferai du mal a l’un de mes paires. En échange je te demande une chose, si dans un futur proche tu accèdes a la haute sphère ou que tu côtoies des gens importants, que tu parles de moi, ou du moins que tu me recommandes au poste de générale de la division ourouk-haï, bien évidement, si cela est possible pour toi, quand penses-tu ?"

Simor ne parlait pas comme un guerrier ourouk, mais il se força à rendre ces mots et ces phrases les plus belles possible pour que Needa soit un peux impressionner et il était claire qu’a la fin des négociations il reprendra ses manières d’ourouk. Simor croisât les bras, patientant que Needa réponde, mais il n’en savait rien si Needa accepterait une alliance avec des conditions, qui paraissent étranges, mais l’ourouk était confiant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6333-fiche-de-simor?hig
NeedaNombre de messages : 634
Age : 33
Date d'inscription : 07/08/2014

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Son amitié avec un Orc, Juliouk
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Needa
Parleur sans fin

MessageSujet: Re: La vie au quotidien [FB] rp terminé   La vie au quotidien [FB]  rp terminé EmptySam 18 Oct 2014 - 1:32
Le point commun pour leur haine des elfes, du moins ceux de Mirkwood pour Needa, rapprocha étrangement l'humain et l'Uruk. Ainsi, Simor, accepta la proposition du jeune forgeron, et si ce dernier acceptait maintenant à son tour les autres conditions de la créature, ce dernier élirait alors domicile dans cette grotte, même si comme il le disait, il resterait libre de faire ce qu'il veut.

A ces paroles, sur la liberté de Simor, Needa ne put s'empêcher de sourire.


"Simor, je ne suis pas ta mère, tu es libre de faire ce que tu veux. Sache juste que dès aujourd'hui, cette maison est tienne également. Ce qui veut dire, comme tu le comprends, que j'accepte toutes conditions."

*Il me fait penser en quelque sorte à Juliouk, en quête de gloire et de puissance. Peut-être toutes les créatures du Mordor sont ainsi, à la recherche de la renommé et du pouvoir ?*

"Simor, je n'ai qu'une seule parole, si j'en ai l'occasion, je te promets de parler de toi et de te proposer comme général des Uruks. J'ai permis à Juliouk, le grand tortionnaire de ce pays, d'obtenir un peu ce qu'il désirait par-dessus tout. Alors peut-être que pour toi ce sera aussi le cas ?"

*Je me demande ce que fais Juliouk ?Cet attardé d'orc, c'est bizarre, mais être sans lui après tout ce temps avec lui, ça me fait tout drôle...J'espère au moins qu'il va bien et qu'il est pas en train de faire l'imbécile quelque part.*

"Tu sais Simor, je trouve tes paroles très censées et très intéressantes. Vous n'êtes pas si bêtes que ça, vous les Uruks, et apparemment, nous, les humains, nous ne sommes pas si faibles que cela, ah ah ah."

*Réunir les Uruks sous un seul et même chef, un seul commandant, autre que le tout puissant Sauron ?Peut-être Est-ce la une bonne idée ?*

"Réunir les Uruks sous un seul commandant, c'est excellent. J'ai entendu dire que vous êtes partagés en plusieurs tribus, que vous vous entretuez souvent les uns les autres, faisant même quelques massacres parmi les orcs et les gobelins. Je ne suis pas un soldat, mais je me dis que si tous les Uruks seraient unis sous un seul et même commandant, alors peut-être que la puissance militaire du Mordor en serait grandi. Ce pays, d'après ce que j'ai entendu, est parmi les plus puissants de ce monde. Avec des Uruks unis et disciplinés, peut-être deviendra-t-il le plus puissant ?Bien-sûr, ils obéissent tous au tout puissant et grand Sauron, quand la guerre l'impose, mais autrement, que font-ils ?"

*Si le Mordor venait à contrôler le monde entier, s'il parvenait à prendre le pouvoir sur toute la Terre du Milieu, alors peut-être qu'il y aurait enfin une paix ?*

"Il y a plein de questions qui se chamboulent dans ma tête, mais Simor, j'adhère totalement à ton idée, et si un jour je peux faire part de brillante idée, je n'hésiterai pas. Malgré ta monstruosité si je puis dire, et d'ailleurs, je pense même que c'est un compliment pour quelqu'un comme toi, tu sembles censés, tes propos me le confirment, tu sembles intelligents, ton attitude me le démontre également."

Needa se leva alors, et tendit alors une main amicale à l'encontre de Simor.

"Jusqu'à présent, on a tout fait à ta façon. J'ai gagné, apparemment, ton respect, en me battant contre toi. Maintenant, on va sceller cette alliance, à la façon humaine. Nous les humains, nous donnons notre paroles en se serrant la main. Simor. prends ma main, et jure comme moi fidélité et loyauté à notre nouvelle alliance. Peut-être nous mènera-t-elle chacun vers des chemins insoupçonnés, vers une gloire et une renommée éternelle ?Seul l'avenir peut répondre à ses questions."

*Peut-être le début d'une grande chose, quelque chose me le fait penser...Je ne trahirai pas Simor, quand je donne ma parole, c'est jusqu'à la mort, et même si cela peut paraître absurde, je te fais confiance, je...je pense qu'il a aucun piège là-dedans, et je pense que tu n'es pas être à trahir.*

Needa regarda ensuite Gubur, toujours sa main tendu vers Simor.

N: Mon ami, qu'en penses-tu ?

G: Alliance avec Uruk bonne chose. Gubur penser grande idée Simor.

N: Gubur, mon ami, nous accueillons alors un nouveau membre dans notre duo.

Comme à chaque fois qu'une décision devait être prise, Needa demandait l'avis de Gubur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6226-needa
SimorNombre de messages : 209
Age : 24
Date d'inscription : 11/09/2014

Feuille de personnage
Race: Ourouk-hai
Possessions: Aucune.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Simor
Pisteur du Mordor

MessageSujet: Re: La vie au quotidien [FB] rp terminé   La vie au quotidien [FB]  rp terminé EmptySam 18 Oct 2014 - 3:35
*Étrange coutume que c’elle ci, bon je vais faire ça si c’est ce qu’il souhaite*

Simor saisi la main de Needa, il trouva cette coutume dès plus bizarres, mais ne se fit pas prier pour le faire, maintenant que l’alliance était forgée, il allai devoir respecter ces engagements.

"Je jure de ne pas rompre notre alliance, même si je déteste les hommes, je promets une coopération prometteuse. " Tout en disant son serment, avec l’autre main il frappa son torse 3 fois de suite de plus en plus fort.

"J’espère que ça profitera aux deux, pour ce qui est des hommes, ils restent faibles, mais toi, tu es différent je le sens, et pour prouver ma bonne foi et mon investissement, nous commencerons un entrainement demain, comme la conseillère Gubur"

Simor regardai le troll qui avait l’air d’être moins tendu par la situation et qui semblai plutôt l’apprécier

"Si tu as besoin de mon aide pour l’un de tes voyages hésite pas, si un orc te cherche misère, je me ferai une joie de le démonter, et si c’est une bande d’orcs, alors tu peux compter sur ma horde, tant que tu respectes ta parole, notre alliance tiendra. Et en parlant des ourouk, si tous, se réuni sous ma direction, je jure que le Mordor disposera d’une grande force de frappe, et puis tu seras le premier humain à avoir un soutien Ourouk haha"

Simor éclata de rire, il était satisfait de son alliance.

"Je vais de ce pas aller chercher mes affaires alors, et au passage frapper quelque orc, car toute cette discussion ma rendu faible, demain on commence un entrainement spécial pour toi, mais n’oublie pas, je reste un ourouk, j’ai des principes particulier et je reste une créature violente et sanguinaire, demain je reprendrai mes attitudes, et ma façon d’être, je ne parlerai pas autant, sache-le."


Ils sentaient leur sang battre dans leurs paumes pressées et leurs doigts qui tremblaient,les guerrier ourouk sont la !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6333-fiche-de-simor?hig
NeedaNombre de messages : 634
Age : 33
Date d'inscription : 07/08/2014

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Son amitié avec un Orc, Juliouk
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Needa
Parleur sans fin

MessageSujet: Re: La vie au quotidien [FB] rp terminé   La vie au quotidien [FB]  rp terminé EmptySam 18 Oct 2014 - 13:58
Après leur longue conversation, qui s'était scellée par une alliance exceptionnelle entre les deux créatures, enfin les trois, car il fallait aussi compter Gubur, Simor, après avoir expliqué les derniers détails sur la situation, quitta les lieux. L'Uruk avait des choses à faire, des choses qui le regardaient. Needa, même s'il était l'être le plus curieux qui soit, ne chercha pourtant pas à savoir le comment du pourquoi.

Une fois Simor partit, vaquant certainement à ses occupations habituelles, Needa commença à faire quelques rangement dans la grotte. Il était tard, l'heure était, du moins pour lui, au repos. La bagarre avait fait pas mal de désordre ici, c'est pourquoi il nettoyait et rangeait certaines choses.


G: Needa quoi faire ?

N: Je suis en train de ranger Gubur, il y a plein de chenille ici, la bagarre a fait pas de dégâts.

G: Gubur aimer grotte, grotte parfaite.

N: Peut-être pour toi, mais oublie que je suis humain, j'aime aussi la propreté, ah ah ah.

G: Gubur faim.

N: Ah ah ah, non mais sérieux, on vient de manger, et tu as encore faim.

G: Gubur toujours faim.

N: Bah t'es adulte, fais ce que tu veux !

G: Gubur partir chasser, Needa vouloir manger ?

N: Non, je suis fatigué, je vais plutôt aller dormir. J'ai besoin de repos, surtout après une telle soirée, alors quand tu rentres, si tu peux éviter de faire trop de bruit, ce serait pas de refus.

G: Needa se reposer, Gubur partir chasser.

Needa continuait à faire les derniers préparatifs avant d'aller se coucher. Gubur, quant à lui, quitta comme prévu la grotte pour partir chasser. Le troll avait un appétit démesuré, il avait toujours faim, et d'ailleurs, son mode de vie était toujours en rapport avec la nourriture. Il en aurait sûrement pour toute la nuit, ce qui laissait à Needa un bon temps de repos.

Needa s'allongea enfin sur son lit, les yeux fermés, s'apprêtant à quitter ce monde pour le pays des rêves.


*Encore une grande et belle journée dans ce pays. Décidément, chaque jour ici ne ressemble en rien à l'autre, tout le contraire du Rohan.*

Needa repensa ensuite à la dernière alliance, celle avec Simor, et sur le fait d'unir les Uruks sous un seul et même commandant.

*Cette idée, d'unir les Uruks sous un seul commandant, peut-être mènera-t-elle à la domination totale du Mordor sur ce monde ?Je suis peut-être le seul à le penser, mais un monde dirigé par un seul et même pouvoir, peut-être cela pourrait permettre une sorte de paix ?Je ne suis pas bête, je sais que le mal habite également en Mordor, mais de ce que j'ai vu, ce n'est pas si différent des autres pays. ça pourrait être la fin de tous ces malheurs, toutes ces guerres et morts inutiles ?Il est encore trop tôt pour le dire, mais peut-être qu'un jour...*

Needa était sur le point de s'endormir, quand il entendit à nouveau du bruit provenant de l'entrée de la grotte.

*Sérieux, pas encore, c'est soirée libre passage ou quoi ?*

La surprise, une bonne surprise, s'empara de Needa quand il vit le nouvel arrivant...Juliouk, son vieil ami orc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6226-needa
JulioukNombre de messages : 683
Age : 20
Date d'inscription : 28/08/2014

Feuille de personnage
Race: Orque du Mordor
Possessions: Côte de maille ; Épée courte ; Deux dagues
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Juliouk
Pisteur de luxe

MessageSujet: Re: La vie au quotidien [FB] rp terminé   La vie au quotidien [FB]  rp terminé EmptySam 18 Oct 2014 - 19:42
Lentement, très lentement, le soleil se couchait à l'horizon, donnant un coté rougeoyant aux terres noires du Mordor. La nuit allait plonger le pays en question dans les ténèbres, faisant ainsi en sorte que le Mordor porte bien son nom. Juliouk avait fait le déplacement, sans doute pour revoir son ami Needa, mais comme cela était dur à avouer pour un orque il avait une bonne excuse : Vérifier si cette amitié humano-trollienne était véritable et bonne. Certains hommes voire elfes, combattaient depuis longtemps avec les forces du mal (jamais un orque n'était allé dans le camp du bien, sans doute car les hommes l'aurait tué avant de l'écouter...) et les différentes races humaines, elfes et orques avaient une certaine compréhension entre elles malgré les guerres. Mais un troll et un homme, c'était assez peu commun, ridicule et peu envisageable pour faire sortir Juliouk de sa tanière. Mais d'un autre coté, Juliouk n'était pas spécialement surpris, car venant de la part du forgeron, ce n'était guère nouveau de se mettre dans ce genre de situation.
Juliouk venait sans doute plus pour se moquer et profiter de la situation qu'autre chose. Cela faisait au bas mot une petite heure que Juliouk attendait. Lorsqu'il était arrivé, sans bruit, devant l'entrée de cette grotte, il avait remarqué une certaine agitation à l'intérieur qui était due à deux choses : Un ourouk qui voulait jouer les gros bras et les racistes, ainsi que le troll en question.
Il ne fallait surtout pas se dévoiler, Juliouk était censé être mort glorieusement au combat et il ne l'avait pas oublié. Tant que l'ourouk et le troll étaient là, c'était vain et impensable de tenter quelque chose. L'orque n'avait rien pour se cacher, ni végétation, ni relief. Alors il recula d'une vingtaine de mètres coincé entre deux tentes et attendit (tout ceci après avoir lancé la dague dont il a été question).

Ce ne fut qu'un peu plus tard, que l'ourouk prénommé Simor sortit, visiblement il étaient maintenant alliés avec Needa, l'homme n'en finissait plus de se faire des amis ou des connaissances. Juliouk espéra que le forgeron aurait vu son message. Il comprit qu'il avait une occasion lorsque d'un pas lourd, faisant trembler la terre de 1,5 sur l'échelle de Morgoth, le "Gubur, Troll du Mordor" sortit chasser.
D'un pas plus léger, faisant soulever la poussière, Juliouk se dirigea vers l'entrée de la grotte et apparut dans l'entrée du vaste domaine de Simor, Gubur et Needa. La liste des occupants ne faisait que s'allonger et bientôt, les frontières du Mordor et de ses alliés en seraient réduite aux monticules de pierre entourant l'abri.

En face de lui, comme s'il l'attendait, au centre de l'espace, se tenait Needa. Il avait l'air heureux, content et soulagé de retrouver son Juliouk. Il était également en sang, meurtri à plusieurs endroits de son corps. Sans doute qu'un flot de question allait éminemment jaillir de la bouche du forgeron, aussi, l'orque préféra prévenir que guérir et devancer la tempête en parlant le premier, bien qu'il n'apportait pas beaucoup d'éléments de réponses aux futures interrogations de Needa.

Je dois reconnaître que tu sais bien te débrouiller...Needa. Tu te fais beaucoup d'amis et d'alliés ici. Tu deviens connu, pour tes amitiés bizarres et ton passé peu glorieux certes, mais connu tout de même. Rompre son anonymat ici n'est pas chose aisée et je t'en félicite.

Juliouk ramassa sa dague, déchira son message et réajusta son équipement.

Tu as fait le bon choix...de te battre. Les blessure que tu as sur toi s'effaceront avec le temps, mais pas le respect et le souvenir gravés dans la mémoire de ce Simor, ni la bonne impression et le courage infaillible que tu as montré devant ce Gubur...et devant moi.
Autre précision avant que tu ne lances ta première salve de questions : Je suis censé être mort, lorsque tu parle de moi à quiconque, ne le fais pas au présent.


Je suis quelque part dans les terres de Rhûn.
Mon histoire avant aujourd'hui
La vie au quotidien [FB]  rp terminé Images?q=tbn:ANd9GcQdoskY8puOX0w8_OCzY4JXRLstMEGkkdDAXbsQcTzTyGnzPWlN1xpIDcCL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6378-histoire-liens-de-
NeedaNombre de messages : 634
Age : 33
Date d'inscription : 07/08/2014

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Son amitié avec un Orc, Juliouk
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Needa
Parleur sans fin

MessageSujet: Re: La vie au quotidien [FB] rp terminé   La vie au quotidien [FB]  rp terminé EmptyDim 19 Oct 2014 - 0:01
Needa, qui était sur le point dormir, vit alors apparaître son vieil ami orc, Juliouk. Immédiatement la joie de le retrouver remplaça sa fatigue du moment. Quand il était avec lui, son comportement le donnait envie de littéralement le baffer, mais quand il n'était pas avec lui, sa présence lui manquait.

Juliouk avait beaucoup de choses à dire à Needa, et il lui manqua également pas de faire connaître son opinion sur la situation du moment.


"Ah ah ah, Juliouk, tu m'as vu combattre ce monstre ?Tu aurais pu intervenir en ma faveur, j'ai bien cru qu'il allait m'arracher la tête, ah ah ah."

*Je te connais, je sais ce que ta présence veut dire, moi aussi je suis content de te revoir.*

Même s'ils donnaient, du moins pour Needa, l'impression de toujours se détester quand ils trainaient ensemble, au fond, c'était un sentiment de joie qui prenait place. Le jeune forgeron se releva alors de son lit. Immédiatement, toujours en écoutant les paroles de Juliouk, il partit chercher une assiette rempli de nourriture, et quand il revint vers son ami, il la lui tendit.

"Je serai certainement la personne le moins polie du monde si je ne te proposais rien à boire ou à manger, alors que tu es chez moi. En plus, si je te connais bien, tu es un peu un Gubur en miniature, tu es un estomac sur pattes, ah ah ah."

*Il a l'air bien, et en forme, ça me fait plaisir de le voir ainsi, j'étais un peu inquiet à son sujet après notre dernière rencontre.*

"Mon ami, tu as raison, je m'excuse d'avoir parlé de toi de la sorte, alors que je sais que tu dois resté discret, être comme "mort". Pardonne-moi, je te promets que cela ne se reproduira pas. Pour me faire pardonner, sache que cette demeure est également tienne, et qu'à chaque fois que tu estimeras nécessaire de venir, tu seras le bienvenu. Gubur ne posera aucun problème, je règlerai la question ave l'Uruk Simor."

*Au Rohan, j'ai toujours vécu seul, mais vivre ici avec des amis, rien ne peut me rendre aussi heureux.*

"Je suis sérieux Juliouk, tu trouveras toujours quelqu'un ici. Je ne sais pas, si un jour pour toi ça devrait mal se passer, tu pourras toujours trouver refuge ici. Tu es ici comme chez toi, pour toujours."

Juliouk avait beaucoup manqué à Needa, et cela se voyait, il lui parlait gentiment, sans aucune méchanceté.

"J'espère en tout cas que tout roule pour toi, et que tu fais un peu attention à toi. ça ne doit pas être de tout repos ce que tu vies, mais je n'ai aucun doute sur le fait que tu t'en montres digne. Le Mordor a vraiment de la chance de compter quelqu'un comme toi dans nos rangs."

Needa repensa alors à l'idée de Simor, et même si l'orc n'avait jamais voulu ce rôle, il avait été comme un confident pour le jeune forgeron, ce dernier le harcelant de questions ou révélations en tout genres. Il avait besoin d'un avis au sujet de l'Uruk, ainsi, il se confia une nouvelle fois à l'orc, au grand damne de ce dernier.

"Juliouk, cet Uruk, Simor, avait qui nous sommes devenus à l'instant alliés, m'a fait part d'une idée, celle de réunir tous ceux de sa race sous un seul et même commandant. Comme vous les orcs, ces créatures vivent souvent en tribus, n'hésitant pas à se massacrer entre elles ou d'ailleurs avec vous. Je te le dis à toi, car j'ai confiance, mais il a pour projet de devenir le commandant Uruk, celui qui réunira toutes les tribus sous un seul et même chef. Imagine la race Uruk unit, pas seulement lorsque le grand et tout puissant Sauron fait appel à eux, mais également dans la vie de tous les jours. La puissance de ce pays pourrait être alors décuplée, du moins je le pense. Qu'en penses-tu, que se soit une bonne idée ?"

*J'ai hâte de connaître son avis sur la question.*

Need regardait Juliouk, attendant sa réponse. Il avait besoin de l'avis de son ami sur la question, voir s'il était dans le faux, ou au contraire, si cette idée pourrait être un plus pour le Mordor, devenu aujourd'hui sa nation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6226-needa
JulioukNombre de messages : 683
Age : 20
Date d'inscription : 28/08/2014

Feuille de personnage
Race: Orque du Mordor
Possessions: Côte de maille ; Épée courte ; Deux dagues
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Juliouk
Pisteur de luxe

MessageSujet: Re: La vie au quotidien [FB] rp terminé   La vie au quotidien [FB]  rp terminé EmptyLun 20 Oct 2014 - 13:15
Needa avait également gagné une part de respect chez Juliouk en n'ayant pas fui le combat face à ce Simor, et en étant arrivé dans cette situation de demeurer avec un troll avec une multitudes d'alliés. N'oublions pas qu'il était du Rohan de base...c'était admirable.

Ah ah ah, Juliouk, tu m'as vu combattre ce monstre ?Tu aurais pu intervenir en ma faveur, j'ai bien cru qu'il allait m'arracher la tête, ah ah ah.
Je serai certainement la personne le moins polie du monde si je ne te proposais rien à boire ou à manger, alors que tu es chez moi. En plus, si je te connais bien, tu es un peu un Gubur en miniature, tu es un estomac sur pattes, ah ah ah.


Needa avait apporté quelque chose à manger que Juliouk avala aussitôt en remerciant le forgeron d'un grognement. Il jeta ensuite les restes à terre, ne se préoccupant ni de l'hygiène, ni de la propreté de cette caverne et écouta la suite des paroles de l'homme.

Mon ami, tu as raison, je m'excuse d'avoir parlé de toi de la sorte, alors que je sais que tu dois resté discret, être comme "mort". Pardonne-moi, je te promets que cela ne se reproduira pas. Pour me faire pardonner, sache que cette demeure est également tienne, et qu'à chaque fois que tu estimeras nécessaire de venir, tu seras le bienvenu. Gubur ne posera aucun problème, je règlerai la question avec l'Uruk Simor.
Je suis sérieux Juliouk, tu trouveras toujours quelqu'un ici. Je ne sais pas, si un jour pour toi ça devrait mal se passer, tu pourras toujours trouver refuge ici. Tu es ici comme chez toi, pour toujours.
J'espère en tout cas que tout roule pour toi, et que tu fais un peu attention à toi. ça ne doit pas être de tout repos ce que tu vies, mais je n'ai aucun doute sur le fait que tu t'en montres digne. Le Mordor a vraiment de la chance de compter quelqu'un comme toi dans nos rangs.


Toutes les paroles et propositions étaient gentilles et respectables, et aucune d'entre elle ne tombaient dans l'oreille d'un sourd. Mais le coté amitié et touchant de la proposition saisissaient Juliouk. Pour la première fois, hors sauvetage de vie qui furent nombreux, l'orque était vraiment gratifiant et reconnaissant envers Needa.

Juliouk, cet Uruk, Simor, avait qui nous sommes devenus à l'instant alliés, m'a fait part d'une idée, celle de réunir tous ceux de sa race sous un seul et même commandant. Comme vous les orcs, ces créatures vivent souvent en tribus, n'hésitant pas à se massacrer entre elles ou d'ailleurs avec vous. Je te le dis à toi, car j'ai confiance, mais il a pour projet de devenir le commandant Uruk, celui qui réunira toutes les tribus sous un seul et même chef. Imagine la race Uruk unit, pas seulement lorsque le grand et tout puissant Sauron fait appel à eux, mais également dans la vie de tous les jours. La puissance de ce pays pourrait être alors décuplée, du moins je le pense. Qu'en penses-tu, que se soit une bonne idée ?

C'était donc ça ! Tous ces mots gentils pour en arriver à une sorte de service à demander. Malgré le fait que Juliouk ne pourrait sans doute rien faire dans sa situation, il avait son opinion sur le sujet, comme sur chaque autre sujet.

Avant toute chose, merci pour le repas et pour...ton aide si besoin un jour. Je t'en suis redevable et je t'en remercie. Tu comprendras que je peux difficilement promettre la même chose vu que je suis censé n'être plus de ce monde. Mais saches que si le temps ne me manque pas, je tâcherais de garder un œil sur toi, de veiller sur toi...dans l'ombre.

Ces mots Juliouk les pensaient vraiment. C'était une des premières occasions ou il était sorti de sa carapace renfermée et égoïste d'orque pour s'adresser ainsi. Et à un homme en plus ! Si on était venu lui dire ça un jour, l'ex soldat-rôdeur n'y aurait pas cru.
L'orque continua en tout cas, reprenant en changeant de sujet, pour donner son avis sur la question Simor.

Concernant Simor, je pense que son idée n'est pas mauvaise. Mettre un troll au commandes de tous les trolls, ou un orque à la tête de tous les orques serait une erreur débile vu l'intelligence limitée de ces races. Mais un ourouk à la tête des Uruk'kaï, pourquoi pas...il faut voir. Après est-ce que Simor a les épaules, a les capacités ? Cela reste à prouver.
Et dans tous les cas, je n'ai aucun pouvoir là dedans et je ne pourrais absolument rien faire pour lui.


Je suis quelque part dans les terres de Rhûn.
Mon histoire avant aujourd'hui
La vie au quotidien [FB]  rp terminé Images?q=tbn:ANd9GcQdoskY8puOX0w8_OCzY4JXRLstMEGkkdDAXbsQcTzTyGnzPWlN1xpIDcCL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6378-histoire-liens-de-
NeedaNombre de messages : 634
Age : 33
Date d'inscription : 07/08/2014

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Son amitié avec un Orc, Juliouk
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Needa
Parleur sans fin

MessageSujet: Re: La vie au quotidien [FB] rp terminé   La vie au quotidien [FB]  rp terminé EmptyLun 20 Oct 2014 - 14:51
Comme à leur belle époque, qui n'était d'ailleurs pas si lointaine que ça, au contraire, Needa et Juliouk discutaient, autour d'un bon repas. Pour une fois, il s'agissait de choses intéressantes, et le jeune forgeron ne se comportait pas comme un "gamin". A vrai dire, depuis quelques temps déjà, il semblait quelque peu changé, comme si la vie au Mordor l'avait changé.

Aujourd'hui, il semblait plus sûr de lui, plus confiant, plus adulte. Après, il est vrai que les dernières situations ne laisseraient personne indifférent. Depuis son départ du Rohan, il avait tellement vécu de choses qu'il était très difficile de toutes les énumérer. Il n'avait plus rien à voir au jeune forgeron qui rêvait de partir d'Edoras pour parcourir le monde. Peut-être que Juliouk le sentit ?


"Oui Juliouk, ne t'inquiète pas, je sais que tu ne peux pas me promettre grand chose vu ta situation."

*Mais merci pour tes paroles.*

"Ah ah ah, mais pourquoi vous voulez tous veiller sur moi ?J'ai l'air d'un enfant ou quoi ?!Simor me l'a dit, Gubur également, et toi maintenant. Vous croyez que je vais me faire tuer dans la seconde si je suis pas avec vous ?"

*Merci mon ami, quelque chose, je sais que tu garderas toujours un œil sur moi, malgré le fait que tu soies la personne la plus insensible et la moins expressive du monde ah ah ah.*

Needa coupa Juliouk sur ses paroles concernant un commande orc. Il n'était pas d'accord avec ce discours. Bien-sûr, la plupart de cette race n'était peut-être pas des prix Nobel d'intelligence, mais certains pouvaient se montrer, comme son ami, très intelligents.

"Pardonne-moi de te couper, mais je ne suis pas d'accord avec toi concernant les Orcs. Bien-sûr, et sans te manquer de respect, la plupart sont bêtes et grossiers, mais certains peuvent se montrer l'égal des hommes question intelligence. Je te prends bien-sûr en exemple. Regarde ce que tu as fait, regarde où tu en es !Tu es peut-être une exception, mais à ce que j'ai compris, vous autres vous ne respectez que le pouvoir et la puissance. A y penser, elfes, humains, orcs, gobelins, vous êtes au fond un peu tous pareils !"

*Je ne comprendrai d'ailleurs pourquoi tous s'entretuent, sans même chercher à connaître l'autre. Si tous pensaient comme moi, alors que peut-être les choses seraient bien différentes, les gens vivraient moins dans la terreur ?*

Needa avait des convictions, des vraies valeurs, mais qui malheureusement étaient différentes de la plupart des gens. Il avait appris à passer outre les apparences, à connaître et apprendre de son prochain, quelle que soit sa race. Il s'en moquait d'ailleurs, car ce qui comptait était l'âme de la personne ou créature en face de lui. Au fond, si tous se battaient sans cesse, depuis la nuit des temps, c'était dû à ces différences, qu'ils n'acceptaient pas. Needa en était convaincu. Mais que pouvait-il changer ?Rien du tout, il n'était personne. Cela il le savait, mais rien ne l'empêchait de vivre sa vie comme il entendait, heureux et entouré de créatures incroyables.

"Ce que je pense pour Simor et les Uruks, je le pense également pour toi. Bien-sûr, ta tâche, ta mission actuelle, t'éloigne de cela, mais qui sait, un jour peut-être, tu prendras en charge tous les Orcs ?Je ne connais bien-sûr pas tous ceux de ta race, mais ce que j'ai vu de toi me fait penser que ce rôle te conviendrait à la perfection. Un jour peut-être, tu seras amener à commander les Orcs tout entier, tu uniras les tribus sous tout seul commandement ?Comme Simor avec les Uruks."

Needa n'était peut-être qu'un simple forgeron, mais peut-être que ses paroles, pour une fois, étaient vraiment censées, peut-être que le Mordor pourrait en sortir grandi de tout ça ?

"Imagine un Mordor unit, autre que lorsque le tout puissant Sauron fait appel à ses créatures pour partir en guerre, imagine un Mordor unit sous un même objectif. Chaque race qui peuple ce pays sous le commandement d'un chef direct, imagine ce que ça pourrait donner !Je suis peut-être un grand rêveur, peut-être que je suis totalement dans le faux, mais un jour peut-être, je proposerai cette idée, si bien-sûr j'en ai l'occasion."

*Simor commandant des Uruks, Juliouk commandant des Orcs. Deux races qui arrêteraient de s'entretuer, alors qu'elles sont sous la même bannière.*

"Enfin bref, ceci n'est qu'un doux rêve que je caresse, et pour changer complètement de sujet, je profite que tu soies là pour te demander un service par rapport à ton nouveau statut. Si un jour tu en as l'occasion, si un jour tu le peux, pourrais-tu me faire parvenir des informations sur le capitaine Eodan. Oui oui, je sais, tu le hais et tu voudrais le voir mort pour ensuite danser sur sa tombe, mais je crois que s'il rejoindrait le Mordor, un guerrier et un chef tel que lui, pourrait être un grand avantage pour ce pays."

Needa n'avait pas oublié le capitaine Eodan, son grand et d'ailleurs unique ami, du Rohan. Il n'avait pas abandonné l'idée qu'un jour ce dernier le rejoigne au Mordor. Pour le jeune forgeron, sa place n'était plus aux côtés du roi Eothain, mais bien dans celle du noir pays.

"Imagine si tu parvenais à contrôler tes envies de meurtres, si, comme tu l'as fait avec moi, tu agissais intelligemment. Moi je ne suis rien, et pourtant, regarde où tu en es aujourd'hui. Imagine le pouvoir que tu pourrais obtenir si tu participais à l'enrôlement d'un capitaine, grand héros de guerre Rohirrim. Je pense qu'il atteindrait des sommets que jamais tu n'aurais cru accessibles. Je ne veux pas que tu essaies de le capturer, ce serait trop dangereux, et je ne veux pas qu'il t'arrive quoi que ce soit. Je veux juste des informations sur lui, où il se trouve, ce qu'il fait...bien-sûr, comme je le dis, si tu as l'occasion. Je me chargerai moi d'essayer de le convaincre. Si je me montre à lui, il se laissera approcher."

Ainsi, Needa avait en tête d'enrôler, du moins de tenter, le capitaine Eodan au sein du Mordor. Il est vrai qu'un guerrier aussi puissant que lui serait un avantage certain pour le noir pays.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6226-needa
JulioukNombre de messages : 683
Age : 20
Date d'inscription : 28/08/2014

Feuille de personnage
Race: Orque du Mordor
Possessions: Côte de maille ; Épée courte ; Deux dagues
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Juliouk
Pisteur de luxe

MessageSujet: Re: La vie au quotidien [FB] rp terminé   La vie au quotidien [FB]  rp terminé EmptyLun 20 Oct 2014 - 22:06
Oui Juliouk, ne t'inquiète pas, je sais que tu ne peux pas me promettre grand chose vu ta situation."
Ah ah ah, mais pourquoi vous voulez tous veiller sur moi ?J'ai l'air d'un enfant ou quoi ?!Simor me l'a dit, Gubur également, et toi maintenant. Vous croyez que je vais me faire tuer dans la seconde si je suis pas avec vous ?


Pardonne-moi de te couper, mais je ne suis pas d'accord avec toi concernant les Orcs. Bien-sûr, et sans te manquer de respect, la plupart sont bêtes et grossiers, mais certains peuvent se montrer l'égal des hommes question intelligence. Je te prends bien-sûr en exemple. Regarde ce que tu as fait, regarde où tu en es !Tu es peut-être une exception, mais à ce que j'ai compris, vous autres vous ne respectez que le pouvoir et la puissance. A y penser, elfes, humains, orcs, gobelins, vous êtes au fond un peu tous pareils !
Ce que je pense pour Simor et les Uruks, je le pense également pour toi. Bien-sûr, ta tâche, ta mission actuelle, t'éloigne de cela, mais qui sait, un jour peut-être, tu prendras en charge tous les Orcs ?Je ne connais bien-sûr pas tous ceux de ta race, mais ce que j'ai vu de toi me fait penser que ce rôle te conviendrait à la perfection. Un jour peut-être, tu seras amener à commander les Orcs tout entier, tu uniras les tribus sous tout seul commandement ?Comme Simor avec les Uruks.
Imagine un Mordor unit, autre que lorsque le tout puissant Sauron fait appel à ses créatures pour partir en guerre, imagine un Mordor unit sous un même objectif. Chaque race qui peuple ce pays sous le commandement d'un chef direct, imagine ce que ça pourrait donner !Je suis peut-être un grand rêveur, peut-être que je suis totalement dans le faux, mais un jour peut-être, je proposerai cette idée, si bien-sûr j'en ai l'occasion.


Enfin bref, ceci n'est qu'un doux rêve que je caresse, et pour changer complètement de sujet, je profite que tu soies là pour te demander un service par rapport à ton nouveau statut. Si un jour tu en as l'occasion, si un jour tu le peux, pourrais-tu me faire parvenir des informations sur le capitaine Eodan. Oui oui, je sais, tu le hais et tu voudrais le voir mort pour ensuite danser sur sa tombe, mais je crois que s'il rejoindrait le Mordor, un guerrier et un chef tel que lui, pourrait être un grand avantage pour ce pays.
Imagine si tu parvenais à contrôler tes envies de meurtres, si, comme tu l'as fait avec moi, tu agissais intelligemment. Moi je ne suis rien, et pourtant, regarde où tu en es aujourd'hui. Imagine le pouvoir que tu pourrais obtenir si tu participais à l'enrôlement d'un capitaine, grand héros de guerre Rohirrim. Je pense qu'il atteindrait des sommets que jamais tu n'aurais cru accessibles. Je ne veux pas que tu essaies de le capturer, ce serait trop dangereux, et je ne veux pas qu'il t'arrive quoi que ce soit. Je veux juste des informations sur lui, où il se trouve, ce qu'il fait...bien-sûr, comme je le dis, si tu as l'occasion. Je me chargerai moi d'essayer de le convaincre. Si je me montre à lui, il se laissera approcher.



La première réaction de Needa à propos de l'aide de Juliouk était assez amusante et fit esquisser un sourire à l'orque.

Tu sais bien te débrouiller, tu t'es fait beaucoup d'alliés et de protecteurs en peu de temps, c'est sans doute pour ça.
Mais vu mon emploi du temps, je ne pense pas être derrière toi souvent de toute manière.


Ensuite il y avait donc deux points principaux sur lesquels Juliouk avait à s'exprimer. Il fallait faire vite puisqu'il faudrait bientôt déjà songer à partir et à laisser Needa dans son habitation.

Je vais te surprendre mais je partage ton rêve. Si tous les peuples de même race étaient unis sous une même bannière avec un des leurs à la tête de la race. Un orque pour les orques et ainsi de suite. Par contre la paix sur terre non je n'y crois pas et je n'en veux pas. J'aurais toujours soif de sang, c'est dans mes gènes et j'en suis désolé.
Par contre j'ai beau être plus intelligent que les autres orques, je me permets de l'affirmer car je l'ai beaucoup entendu ces derniers temps dans la bouche des autres. Je n'en serais pas capable, personne ! Oui en effet un homme peut gouverner et diriger des hommes ! Mais un homme ne pourra pas rassembler les chevaliers de Dol Amroth, les rôdeurs du Nord, les hommes de Numenor, les Dunedains, les rohirrims, les gondoriens, les haradrims, les hommes de rhûn, ceux du pays de dun. C'est impossible.

Un orque peut diriger quelques orques, je l'ai déjà fait à Mirkwood. Mais jamais un des miens ne rassemblera les orques de Nurn, des plaines du Mordor, des Marais des Morts, de Morannon, de la Porte Noire, du Mordor... En sachant que nous sommes encore pire que les hommes ! Au seins d'une même région, des orques s'entretuent pour manger, pour leur honneur, pour leur plaisir.
Je souhaite à Simor bien de la réussite dans ses projets mais je suis pessimiste pour lui, et je ne tenterais sans doute jamais rien de pareil pour les miens, d'autant que mon chemin ne me dirige pas dans cette voie là pour l'instant.

Pour ce qui est de ton Capitaine Eodan, cela m'étonnerait fort d'avoir de ses nouvelles un jour, sauf s'il me recherche encore. Mais si j'en ais, je te promets que tu seras dans les premiers au courant, quelles qu'elles soient.

Je dois m'éclipser, j'ai d'autres affaires qui traînent et ton troll va bientôt revenir.

A bientôt, l'ami.


Sur ces mots, Juliouk tourna les talons et repartit dans la clarté obscure d'une journée banale dans le pays des ténèbres.


Je suis quelque part dans les terres de Rhûn.
Mon histoire avant aujourd'hui
La vie au quotidien [FB]  rp terminé Images?q=tbn:ANd9GcQdoskY8puOX0w8_OCzY4JXRLstMEGkkdDAXbsQcTzTyGnzPWlN1xpIDcCL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6378-histoire-liens-de-
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La vie au quotidien [FB] rp terminé   La vie au quotidien [FB]  rp terminé Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

La vie au quotidien [FB] rp terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» L’impunité au quotidien
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Logan Alias Wolverine [Terminé]
» La justice de Raphael [Terminé]
» 02. Crying shame [sujet terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: La vie au quotidien [FB]  rp terminé N448 :: Les archives :: RPs des Terres du Mal :: Archives du Mordor-