Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 Retour et reboot - Cahir Lancan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cahir LancanNombre de messages : 90
Age : 25
Date d'inscription : 20/08/2014

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Rien de particulier hormis ses tenues et une dague.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Cahir Lancan
Intendant d'Esgaroth

MessageSujet: Retour et reboot - Cahir Lancan   Retour et reboot - Cahir Lancan EmptyDim 9 Nov 2014 - 15:32

En Jeu:

Nom : Lancan
Prénom : Cahir
Surnom : L'Homme de Fer

Âge : 54 ans
Race : Homme
Taille : 1m87
Poids : 84 Kg

Emploi : Intendant d'Esgaroth
Pays natal : Dale
Pays actuel : Esgaroth

Description physique : De haute stature, la cinquantaine passé, Cahir possède encore la carrure qu'il avait lorsqu'il était dans les armées de Dale. Il a toujours eu l'étoffe pour cela, étant charismatique et capable de s'imposer dans une foule. L'âge a bien évidemment affecté son corps, car nul n'est à l'abri des affres du temps. Le plus marquant étant, comme souvent chez les gens, le visage. Dur, austère, témoin éternel de la vie de cet homme. Reflet parfait de ce qu'il est.
Il est en effet pas difficile de comprendre, lorsqu'on croise son regard, à qui l'on a affaire. Rasé de près, des cheveux mi-longs sombres avec quelques nuances de gris, des traits taillés à la serpe, des yeux couleur noisette et une voix ferme, grave et qui ne souffre aucune réplique. Il parle, vous écoutez. Ses joues légèrement creusées témoignent qu'il n'est plus aussi vigoureux qu'il le fut jadis, mais ne vous y trompez pas ! Il sait encore faire ce qui est nécessaire.
Car oui, il a été militaire, il sait se battre. Certes, il ne porte plus aujourd'hui qu'une dague à la ceinture, par précaution, et il possède des hommes pour le protéger, mais tout de même. Il ne saurait plus courir sur de longues distances avec une armure, mais il est encore assez fort pour défier quelqu'un en duel. L'épée à la main, il serait mal avisé de le sous-estimer.
Pour ce qui est de son apparence vestimentaire, tout est équivoque : un mélange de sobriété et de richesse, à son image. Des vêtements qui coûtent cher, bien sur, mais qui ne paraissent pas non plus trop opulents. On sent la puissance, la capacité à s'acheter ce qu'il veut, mais tout en restant relativement modeste et sans tomber dans le piège qu'est le goût du luxe et la paresse. Il n'est pas un gros plein de soupe qui dépense son argent en femmes et en boissons. Il dépense son argent pour améliorer le statut de sa cité.

Description mentale :  « Je ne mentirais point. » La plus importante chose à savoir, et qui caractérise le mieux Cahir. Il ne ment jamais, dit toujours ce qu'il pense et ne mâche généralement pas ses mots. Il peut en paraître dur, inflexible, mais pourtant il en est donc l'un des hommes les plus honnêtes qui puissent exister. Il ne cachera pas son sentiment envers quelqu'un, s'il ne l'aime pas. C'est là l'essentiel élément sur lequel repose cette franchise : on ne craint pas d'être trahi par cet homme. Il respecte ses engagements, du moins tant que les autres font de même. Il n'hésite pas pour autant à user de subterfuges, à jouer sur les mots et à se servir de moyen sournois s'il y est obligé.
Intelligent et charismatique, Cahir possède un grand sens du commerce, de la politique et de la guerre. Autrefois soldat, et issu d'une famille aisée, il a reçu une excellente éducation et sait par conséquent comment faire pour gérer au mieux une cité. Esgaroth est une place très importante, et il en a conscience. Il connaît la région, les habitants et leur désir. Il sait se montrer ferme, dur s'il le faut, mais également le plus juste et le plus impartial possible. Pour lui, la fin justifie les moyens, tant que cela ne met pas en danger le plus grand nombre. Ses connaissances – car pour lui, le savoir c'est le pouvoir – s'étendent loin. Il maîtrise de nombreux éléments dans de nombreuses notions, et il parle parfaitement la langue elfique. Tout en parlant bien sur sa langue natale, la commune.
Observateur, Cahir est capable de discerner facilement les émotions, ainsi que le mensonge, chez les autres. Le langage corporel est une chose très importante, dans son activité, et il se doit de le décrypter même en étant aveugle. (Bon d'accord peut-être pas quand même...) Il reste néanmoins un homme, et donc il n'est pas le plus sage ni le plus intelligent des êtres vivants. Cela dit, il est certainement l'une des personnes les plus puissantes de la région, et son nom est connu jusqu'à Erebor.


Historique : Fils aîné d'une riche famille de Dale, Cahir Lancan est l'exemple parfait de l'homme qui s'est hissé de lui-même à la place qu'il occupe actuellement. Une volonté de fer, une franchise à toute épreuve et la capacité à agir pour les intérêts du bien commun. Voilà qui il est. Et voici comment il l'est devenu.

Dès son enfance, il reçut une éducation correcte, voir même très bonne. On l'inculqua à devenir à la fois marchand, homme politique, général et il s'initia même de lui-même à quelques métiers d'artisanats. Non pas qu'il songe à s'intégrer à une corporation, mais il jugeait bon de connaître le labeur lui aussi. Il n'excella pas dans ce domaine, c'est sûr. Il restait un individu de haute origine, et il avait quelques réticences à devenir plus modeste. Comme vous pouvez le voir, il était dès le départ quelqu'un qui ne cachait pas son envie d'être puissant. Et il s'y appliqua donc. Son père lui apprit également quelques petites choses, car les précepteurs seuls ne suffisaient pas, selon lui. Il fallait apporter des valeurs à son fils aîné, lequel écoutait et retenait avec avidité. Être franc en toute circonstance, voilà qui était primordial parmi toutes ces valeurs. Cahir comprenait ce que cela voulait dire : on accorde sa confiance à quelqu'un d'honnête bien plus facilement. Et il en aurait besoin s'il devait un jour régner sur quelque chose. Ne serait-ce que pour le commerce, il valait mieux l'être. Surtout pour les impôts.

Adolescent, il gérait les affaires de son père avec lui. Mais ils déménagèrent à Esgaroth, car la famille souhaitait trouver un meilleur endroit pour enrichir le commerce, et Dale était trop proche d'Erebor pour que cela fasse quelque chose de vraiment bien. A leur arrivée dans la cité, ils comprirent rapidement (Cahir et son père) comment il fallait s'y prendre ici. Il fallait savoir tirer parti du commerce avec les elfes, puis aussi de la pêche, et du commerce via la rivière Celduin en direction du sud-est. Car oui, même avec les orientaux, le commerce est possible ! En quelques années, le commerce devint le principal atout de la puissance de la famille, même si vint le temps pour Cahir de faire la guerre.

Son père était tout à fait en mesure de gérer leurs affaires, qui ne menaçaient pas de s'écrouler. Alors, le jeune homme prit les armes, obtenant un poste de commandement mineur loin dans l'est. Pas nécessairement ce qui lui convenait le mieux, il fallait l'admettre, mais il dut faire avec. Et de nombreuses années passèrent ainsi, alors que les conflits restaient relativement mineurs. Des escarmouches par-ci par-là, sans pour autant que cela n'affecte grandement le paysage. Des morts, oui, quelques blessures, mais jamais de quoi véritablement avoir peur ou se sentir désespéré. Les orientaux avaient toujours convoités ces territoires, et ils cherchaient souvent à y entrer pour prendre ces terres. On était loin du commerce fluviale d'Esgaroth, c'était certain ! Mais il s'agissait tout de même d'un jeu de pouvoir : le plus puissant et le plus intelligent gagnait, et c'était tout. Et le plus intelligent, ici, se révélait être Cahir. Il n'avait pas un poste élevé, mais il savait comment tirer de la force du petit nombre d'hommes qu'il possédait. Et c'est ce qui faisait la différence.

Retour à Esgaroth, après de très longues années passées en dehors des murs de la cité. La ville avait changé, beaucoup. Et sa famille aussi. Les affaires étaient mauvaises, l'argent jetée par les fenêtres, et l'Intendant de la cité s'occupait peu des affaires de son peuple. Il ne remplissait guère les devoirs dus à sa fonction. Il fallait donc quelqu'un pour arranger les choses, et ce fut ce que tenta Cahir. Il se fit une priorité de redorer le blason de sa famille, se mettant à la tête des affaires afin d'augmenter les bénéfices. Son père était mort des années auparavant, et il fallut donc pratiquement repartir de zéro. En trois ans, il permit à son patrimoine de redevenir relativement important. Certain que la rente ne s'épuiserait pas trop, et de toute façon il avait l’œil dessus, Cahir s'engagea dans la politique en réussissant à être nommé chambellan de l'Intendant.

Dure tâche que celle d'administrer une cité sans en avoir le droit. Il n'était pas l'homme destiné à faire cela, et il dut par conséquent se faire violence pour ne pas faire égorger le concerné, et supplier le roi de Dale ou d'Erebor de le nommer à la place. A la place, il s'entoura de ses alliés, afin d'augmenter son propre poids dans la balance d'Esgaroth. Erwing, fidèle ami depuis l'armée, devint son assistant personnel, homme de confiance capable d'exécuter n'importe quelle tâche à l'aide de ses propres ressources. En quelque sorte, son maître-espion. Et l'autre homme se nommait Valyr, il était commandant de la garnison du Lac. Autrement dit, Cahir contrôlait déjà presque toute la cité. Il ne restait plus qu'à s'imposer comme l'homme capable de changer les choses.

Aménagements, impôts, aides, réparations. Ces quatre mots résument parfaitement ce qu'il fit pour la cité. Ou plutôt, ce qu'il força l'Intendant à faire. En tant que chambellan, il était dans l'ombre, on ne pouvait pas le laisser en prendre le mérite. Mais il semblait que tout le monde n'en était pas dupe, car son nom était respecté dans la cité. On le connaissait, et on le reconnaissait pour ce qu'il faisait en secret. Bien sur, certains ne l'aimaient pas, voir le détestaient. A l'instar de l'Intendant. Qui chercha à le faire assassiner. Bien mal lui en prit, en vérité, car on n'abat pas un homme aussi puissant et ayant autant de ressources que Cahir de cette façon. L'attentat avorté, le roi de Dale fit destituer l'Intendant félon, et il se concerta avec le maître d'Erebor pour en choisir un nouveau. Et ce nouveau fut notre héros (ou pas héros, en fait, il reste un politicien).

Désormais à la tête de la cité, il pouvait exercer son pouvoir comme il l'entendait ou presque, et continuer de contribuer au développement de ces terres. Son ambition avait été de finir maître de quelque chose, et c'était le cas. Mais peut-être pouvait-il aller encore plus loin, si l'occasion se présentait. En attendant... il avait une cité à gérer. Et largement les moyens de le faire.


Retour et reboot - Cahir Lancan Empere11
Knowledge is power.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6487-retour-et-reboot-c
TarkinNombre de messages : 1130
Age : 21
Date d'inscription : 07/03/2014

Feuille de personnage
Race: Nain
Possessions: Casque d'acier, Armure de Fer, Hache Naine, dague en acier puis son herbier et sa sacoche remplit d'herbes et de plantes
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Tarkin
Herboriste Scientifique

MessageSujet: Re: Retour et reboot - Cahir Lancan   Retour et reboot - Cahir Lancan EmptyMar 11 Nov 2014 - 18:47
Je n'ai rien à dire, très belle fiche, et personnage intéressant, bon retour parmi nous avec ton nouveau perso Very Happy

(PS : Sympa le vava, tu as l'air t'attendre The Witcher 3, toi Razz )

[ FICHE VALIDÉE ]


Je t'invite à visiter la partie Demandes de RP si tu n'as pas déjà trouvé de partenaire RP. Et n'oublie pas de faire une demande d'inscription à ton groupe raciale.

Bon jeu.


Retour et reboot - Cahir Lancan 401220Tarkin

Retour et reboot - Cahir Lancan 14261110

Retour et reboot - Cahir Lancan Userba10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5900-fiche-tarkin
 

Retour et reboot - Cahir Lancan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La forteresse du Val sans Retour
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Ambassade Américaine le retour de Duvalier et Aristide n'apporterait rien utile
» 3000 personnes manifestent pour le retour d'Aristide
» INQUIETUDE DE B. OBAMA A JACOB ZUMA POUR LE RETOUR D'ARISTIDE AVANT LE 20 MARS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: Retour et reboot - Cahir Lancan N448 :: Fiches de Personnages :: Fiches validées-