Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 [Flashback] Vers l'inconnu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Azûul LiNombre de messages : 324
Age : 27
Date d'inscription : 05/03/2012

Feuille de personnage
Race:
Possessions: Aucune.
Statut:
Azûul Li
Impératrice du Harad

MessageSujet: [Flashback] Vers l'inconnu   [Flashback] Vers l'inconnu EmptyDim 30 Nov 2014 - 19:38
Il est inutile de préciser la mauvaise nuit de l'impératrice mais également de tous ceux qui s'apprêtaient à partir vers le Grand Désert. Dans la nuit, l'armée de terre, notamment les mûmakils et cavaliers, étaient partis. Du haut de sa fenêtre, Azûul Li avait pu observer les nombreuses lumières qui étaient regroupées et qui s'étaient progressivement formée en une longue chaîne s'apprêtant à longer la mer, vers le sud...
Bien plus tôt que prévu, l'Impératrice Rouge avait fait appeler ses servantes afin de la préparer à la cérémonie qui devait lancer l'expédition maritime. Aux alentours de 6 heures, tout le Palais était réveillé et s'agitait. Tous avaient revêtu leurs costumes. Les hauts représentants se mouvaient par ci et là pour donner les derniers ordres.
Lorsque la porte du couloir qui menait à la chambre de l'impératrice s'ouvrit, nombres de regards se tournèrent directement en sa direction, les autres regard suivirent aussitôt.
Beaucoup furent étonnés du choix d'Azûul Li quant à son vêtement, mais après tout, cela lui correspondait très bien. Elle avait tenu à ne pas avoir de trop hauts talons sous ses chaussures et avaient demandé de grandes bottes de cuir noir lui remontant jusqu'à la moitié de la cuisse, que l'on pouvait voir sur ses jambes qui dépassaient de sa robe rouge pourpre fendue sur le devant. La robe se terminait sur un col ornementé au niveau du cou et des motifs étaient brodés sur les bas des manches qui se terminaient à ses mains.
L'impératrice avait également veillé à ce que sa coupe de cheveux ne soit pas trop "complexe". Ses cheveux rouges avaient été lissés et lui tombaient bien droit jusqu'au milieu de son dos et certains passaient sur les épaules de la femme. Sur sa tête avaient été posée sa sublime fine couronne d'or et d'ambre.
En somme, elle avait pensé avant tout à l'aspect pratique du voyage en navire.

On conduit l'impératrice devant le palais, là où se trouvaient déjà Dazuk et le grand général. Eux trois devaient mener le cortège sur les plus beaux chameaux jusqu'au navire. A eux étaient censé s'ajouter Abattarik, il avait naturellement été convié à lancer la marche qui devait conduire au port, mais il n'était pas encore présent.

Dans les ruelles, on entendait la foule qui s'agitait et qui se préparait au défilé.




Dernière édition par Azûul Li le Dim 29 Mar 2015 - 18:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5536-azuul-li-corsaire-
AbattarikNombre de messages : 162
Age : 48
Date d'inscription : 22/08/2014

Feuille de personnage
Race: Dark Numenorean
Possessions: une dague, un long coutelas, une besace de cuir noir avec: des cartes maritimes, quelques potions. Une longue cape grise, avec des couteaux de lance cousus dans la doublure. Une serie de bagues, dont une dont le chaton est creux, contenant du poison.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Abattarik
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: [Flashback] Vers l'inconnu   [Flashback] Vers l'inconnu EmptyLun 8 Déc 2014 - 20:18
Abattarik était en retard ... Cela le mettait de mauvais poil. Non pas qu'il eut prévu d’être dans les premiers, mais la !! Et a cause d'un morpion de tailleur, qui a traîné dans l’exécution de son travail !!

Abattrik c’était fait tailler sur mesure un ensemble chausses et pourpoint gris sourie, dans un tissu elfique réputé adaptable aux variations classiques de températures ! très utile pour le désert qu'il allait devoir affronter, mais assez difficile a tailler quand on est pas un elfe !! Il avait payer une fortune pour que l'artisant fasse confectionner différentes parties séparément, et le tout en moins de 5 jours. Le résultat était magnifique, très fonctionnel et parfaitement a la dernière mode. Abattarik avait même fait rajouter quelques compartiments secret, au cas ou ... On se refais pas!!

C'est donc lorsque le cortège en était déjà a la moitie du parcours, qu'Abattarik arrivait sur le port, essayant vainement de passer la foule dense (au moins trois plus qu'une pendaison, et presque autant que pour un renversement de gouverneur, ce qui lui faisait dire que le peuple d'Umbar pouvait faire preuve d'un sens civique poussé, lorsqu'on s'y attendait pas !! Faut dire que c'est pas tout les jours que votre Impératrice décide de prendre des vacances façon diplomatique)


" On va pas y arriver !! Merde, j'aurais du le cogner plus fort ce tailleur !!!"

Les filles du Bordel, qui avaient toutes obtenue de la maquerelle de l'accompagner, sacrifiant ainsi un demi jour de congé le dissuadaient de faire demi tour et mettre ça menace a exécution, lorsqu'Abattarik aperçut le navire amiral sur lequel il allait, et donc la destination finale du cortège !! S'il ne pouvait rejoindre l'Imperatrice, il allait l'attendre !!
Passant  dans une ruelle parallèle, et ayant salue comme il se doit son escorte de charme, Abattarik comme son ascensions des toits et avance rapidement, utilisant chaque détails a son avantage. Apres plusieurs minutes de course effrénée, il arrive a la hauteur des premier bateaux D'un puissant bond il s’élance et réussit a attraper une élingue. La suite est une succession de sauts plus ou moins maîtrisés, de coup de bols, de chutes plus ou moins ridicules, la dernière impliquant un baril de hareng.
C'est finalement moins de 5 minutes avant le solennel cortège qu'Abattarik arrive sur le pont du navire Amiral, époussetant et se ventilant, afin d’atténuer cette légère fragrance de hareng.

Lorsque finalement Azûul Li arrive au pied de la passerelle, Abattarik se fend d'une magnifique révérence et d'un air d'excuse...

"Milles pardons de ne vous avoir accompagne, O Azûul Li, mais je suis d'un naturel timide, et toute cette foule m'impressionne .... L'aventure vous sied a ravir, de par le fait !!"

Et Abattarik d'inviter le groupe a monter a bord


Dernière édition par Abattarik le Sam 20 Déc 2014 - 19:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6250-abattarik-le-pilie
Azûul LiNombre de messages : 324
Age : 27
Date d'inscription : 05/03/2012

Feuille de personnage
Race:
Possessions: Aucune.
Statut:
Azûul Li
Impératrice du Harad

MessageSujet: Re: [Flashback] Vers l'inconnu   [Flashback] Vers l'inconnu EmptyMar 9 Déc 2014 - 18:38
Il n'était pas là... Et il était hors de question de retarder le départ. Cela avait eu pour conséquence de stresser la jeune impératrice bien qu'elle essayait de ne pas le montrer. Elle avait même glissé d'une voix basse au grand général :

S'il ne vient pas aujourd'hui, veillez à ce que son auberge soit brûlée...

Lorsque le moment vint de partir, Azûul Li attendit encore trois minutes, espérant l'arrivée du corsaire, avant de lancer la marche vers le port.
Evidemment, le cortège avança sans lui. Les gens accouraient aux côtés de l'équipe d'expédition qui avait à présent une fière allure, habillée de nouveaux costumes sérieux et effrayants. Des cors retentissaient harmonieusement dans tout Umbar. Le peuple acclamait son impératrice, levant les mains vers elle, elle qui se trouvait sur son cheval noir. C'est à ce moment-là que sa robe coupée montrait son aspect pratique. Elle était accompagnée de part et d'autre de Grib'ar et de Dazuk. A vrai dire, le cortège passa bien rapidement pour Azûul Li, elle ne faisait que penser à ce qui allait advenir si Abattarik manquait à son obligation. Elle avait espéré le voir sortir de la foule à n'importe quel moment pour rejoindre les rangs mais cela n'advint pas.
Sur le port, à proximité du navire impérial, avait été délimitée une zone où les habitants ne pouvaient plus accéder. L'armée pouvait ainsi monter tranquillement dans les embarcations qui allaient les mener vers les bateaux qui les attendaient plus loin, dans la baie d'Umbar. Azûul Li fut invitée à descendre de son cheval, aidée d'un écuyer, qui lui glissa rapidement à l'oreille :  


Ma Dame, le capitaine Abattarik vous attend sur le navire.

Le regard de l'impératrice se lança vers le navire sur lequel elle cru discerner la silhouette du capitaine pirate. Elle fut de suite rassurée de la nouvelle, quand bien même elle en voulait encore à Abattarik.
L'impératrice fut la première à approcher du navire, s'engageant sur le grand pont. Les autres, c'est-à-dire Dazuk, Grib'ar et les membres de l'équipage désignés à monter sur le navire impérial l'accompagnèrent. A peine avait-elle posé le pied sur la passerelle qu'elle vit Abattarik, qui lui dressait une grande et belle révérence. Il fallait admettre que l'homme était bien vêtu pour l'occasion, sa tenue était tant charmante que pratique. Il semblait prêt au combat comme à un bal. Lorsqu'il se redressa, une légère odeur de hareng remonta aux narines de l'impératrice.
Alors qu'elle s'était contentée de s'arrêter devant le capitaine sans rien dire, ce dernier s'excusa avec une certaine ironie avant de complimenter la Dame rouge. Il invita ensuite tout le monde à monter à bord. Azûul Li le regarda d'un air de dédain et nargua :


Elle vous siérait également si ce n'était cette odeur de poisson.

Son regard regardant derrière l'épaule de l'homme, Azûul Li frôla l'homme en se dirigeant vers sa cabine, l'air faisant légèrement frémir le tissu elfique du capitaine au grès du parfum de la dame qui était certainement plus agréable que l'odeur du hareng.

L'impératrice entra dans sa cabine pour déposer sa couronne et tous autres bracelets qui la gênaient.
Pendant ce temps, l'équipage se mit en place. Grib'ar et Dazuk firent un bref signe de tête envers Abattarik et partirent dans leurs bureaux également.

Des cors retentirent à nouveau pour annoncer le départ du navire impérial. Azûul Li sortit sur le pont et constata que les cordes étaient lâchées, elle s'appuya sur la rambarde pour voir tout le peuple d'Umbar rassemblé sur le port. Constatant que le capitaine Abattarik n'était pas loin, elle tourna sa tête vers lui, plissant légèrement les yeux sous le vent qui se levait, et elle dit avec un malin sourire :


Profitez des derniers instants d'Umbar, qui sait si vous les reverrez.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5536-azuul-li-corsaire-
AbattarikNombre de messages : 162
Age : 48
Date d'inscription : 22/08/2014

Feuille de personnage
Race: Dark Numenorean
Possessions: une dague, un long coutelas, une besace de cuir noir avec: des cartes maritimes, quelques potions. Une longue cape grise, avec des couteaux de lance cousus dans la doublure. Une serie de bagues, dont une dont le chaton est creux, contenant du poison.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Abattarik
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: [Flashback] Vers l'inconnu   [Flashback] Vers l'inconnu EmptyVen 19 Déc 2014 - 20:29
Profitez des derniers instants d'Umbar, qui sait si vous les reverrez.

Abattarik eut un léger mouvement de sourcils, façon circonflexe mais unitaire, montrant une surprise sincère

"Ne te fais pas de soucis, Majesté, Umbar ne supporterai pas la perte de son plus Élégant Capitaine, ni la perte de la plus belle des Impératrices ! Rien que pour cela, nous nous devons de revenir !!!"

Et le capitaine, autoproclamé parangon de l’élégance, a défaut de modestie, s'en retourne vers le château afin de superviser la sortie de l'embouchure. Le manœuvrier qui contrôlait le gouvernail semblait être expérimenté, certainement le bosco ou un maître de manœuvre, définitivement pas un militaire, a la vue des tatouages qui couvraient ces avant bras ... une mozaique dédiée a sa mère, de multiples donzelles et une panoplie de bêtes mystiques, qui feraient du Mordor un pâturage normand.
Abattarik tente une approche raisonnablement technique, voulant situer le gaillard...

(Non, Abattarik n'est pas en manque d'amis, ou prit d'une crise subite d'empathie envers son prochain. Le voyage étant suppose long, un équipage en mer peu être comparé a un salon de coiffure pour femme, a une heure de pointe, et de plus, on est tous sur le même bateau. Abattarik profite donc de l'instant pour nouer des relations utiles. Si une mutinerie arrive, il est toujours utile de savoir d'ou vient le couteau, et ou se trouve la chaloupe)

La réponse ne se fait pas attendre, indiquant un personnage tout en couleur, certainement issue de la flibuste ...

" ... tu veux me chier dans les bottes la ! ptit con ? Voit pas qu'y tient la gouverne, la ? pas le temps de discuter avec un souriceau qui sent le hareng ...C'est du boulot, mon gars, la tu vois ? met les voiles et décarre !!!"

Une repartie toute en finesse ...la réponse se devait d’être du même tonneau. On entrait la dans un jeu d'influence, un de ceux vieux comme Arda.

" La voilure est tombée,sac a merde, le courant t’entraîne vers l'embouchure pendant encore 15 minute avant de cisailler nord nord est. En attendant t'a juste a t'astiquer la barre en reluquant le cul de la taulière. Si c'est ta définition du boulot, t'as pas finit de couiner quand je prendrai le quart ..."

Le marin se retourne enfin, dévisage abattarik, et après quelques secondes, lui tends une grosse paluche

" Azark, barreur."

Abattarik lui sert la main, essayant de ne pas grimacer sous la poigne

"Abattarik, navigateur."

"m'en doutait, on a entendu parle de toi .."

** long, ca va etre long ...** pensa Abattarik en retournant son regard vers l'horizon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6250-abattarik-le-pilie
Azûul LiNombre de messages : 324
Age : 27
Date d'inscription : 05/03/2012

Feuille de personnage
Race:
Possessions: Aucune.
Statut:
Azûul Li
Impératrice du Harad

MessageSujet: Re: [Flashback] Vers l'inconnu   [Flashback] Vers l'inconnu EmptySam 20 Déc 2014 - 17:53
Sans afficher le moindre sourire, l'Impératrice nargua le capitaine et elle lui répondit, provocatrice :

Je ne m'inquiète pas pour moi...

Le capitaine partit rejoindre le gouvernail, sous le regard de l'impératrice. Le corsaire ne manqua pas d'aller taquiner le barreur, un ancien pirate lui aussi, d'ailleurs. C'était Azark, un ancien matelot de Dazuk que ce dernier avait embauché sur la Vague d'Umbar, le navire de l'impératrice.
Lorsque deux loups se rencontrent, ils se poignardent du regard, ils se tournent autour en se montrant les crocs, jusqu'à comprendre qu'ils ont affaire à leur semblable. Il en était de même pour ces deux loups de mer : quelques vulgarités échangées, quelques mines énervées et graves et voilà que les deux anciens corsaires se serrèrent la patte.
De loin, Azûul Li se satisfaisait de toute cela : Abattarik s'intégrait. A vrai dire, le capitaine lui plaisait beaucoup. Grâce à lui, l'expédition allait rappeler à l'impératrice son propre passé de corsaire.
C'était à présent la deuxième campagne militaire qu'elle menait, et elle aimait prendre ses responsabilités de chef de guerre. C'était d'ailleurs à ce poste qu'elle préférait être, entourée de militaires prêts à exécuter n'importe quel ordre. Elle n'avait pas besoin de se préoccuper de sa tenue, ni de son comportement, elle pouvait agir en femme de terrain. Et c'était des personnes comme Abattarik qui lui permettaient d'oublier tous les protocoles impériaux.
La femme s'appuya contre la rambarde du navire et contempla au loin les deux autres navires au mouillage dans la baie qui commençaient à lever l'ancre et à baisser les voiles, dirigeant leurs proues vers la Grande Mer...
Sans bouger, Azûul Li lança d'une voix haute aux deux hommes près du gouvernail :


Une fois sorti de la baie, je veux que mon navire prenne les devants !

Il s'agissait là d'un caprice que l'impératrice désirait toujours : être devant tout le monde.
Ce n'était pas chose difficile à vrai dire, car la Vague d'Umbar était bien moins chargée que tous les autres navires et sa coque tout comme ses voiles étaient bien plus performants.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5536-azuul-li-corsaire-
ZagaraNombre de messages : 91
Age : 20
Date d'inscription : 16/10/2014

Feuille de personnage
Race: Orientale
Possessions: Sceptre en bois sculpté, quelques fioles de poison
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Zagara

MessageSujet: Re: [Flashback] Vers l'inconnu   [Flashback] Vers l'inconnu EmptyDim 28 Déc 2014 - 13:44
- PNJ Selena, servante - Crée uniquement pour l'expédition -

La jeune demoiselle se dépêcha d'attacher ses cheveux en une belle queue de cheval brune, retombant dans son dos gracieusement par la longueur assez impressionnante de sa chevelure. Malheureusement, ce jour-ci n'allait pas être aussi paisible que les précédents ; en tant que plus récente servante de l'impératrice du Harad, Serena n'arrivait pas à rester calme et la moindre petite chose lui prenait un temps fou. Une fois sa coiffure refaite, l'humaine regarda les autres servantes, paisiblement installées alors qu'il était juste... 5h du matin, et encore, elles avaient toutes eu maintes choses à faire avant. Elle ne put s'empêcher de bailler, mais soudainement, la porte s'ouvrit presque violemment et, alors qu'elles venaient toutes de finir d'enfiler leurs tenues simples mais assez gracieuses, le petit groupe accourut auprès de l'impératrice.

Selena se contentait d'imiter les autres servantes, en passant de leur façon de parler à l'impératrice, à leur façon d'agir. Elle avait beau avoir eu la chance d'être choisie pour servir cette dame qui l'impressionnait tant, quelque chose la dérangeait, mais elle ignorait quoi.

Elle aida pour la robe, ajustant les derniers détails comme le col, vérifiant qu'aucun fil ne dépassait et qu'aucune décoration ne se défaisait. Ancienne couturière, après avoir servi pendant quelques années un couple, elle avait été repérée pour ses talents de petite femme à tout faire, son caractère et sa capacité à s'adapter. Serena recula pour admirer l'impératrice ; tout lui allait parfaitement. La servante la plus âgée acquiesça et parla enfin, c'était souvent elle qui prenait la parole au sein du groupe de servantes, étant la plus expérimentée et la plus sage.

- Vos choix sont parfaits, comme toujours, votre Majesté.

A peine la servante avait-elle fini de parler que deux autres s'affairaient pour donner forme à la coiffure que souhaitait Azûul Li, qui, au final, se révéla rapide à faire. Comme pour la tenue, Selena s'occupa de la dernière touche et posa la magnifique couronne sur la tête de l'Impératrice. Le groupe de femmes fit sa révérence lorsque la dame se releva, et suivit en silence.

Marchant vers le milieu du défilé, presque invisibles aux yeux de la foule, les servantes semblaient paisibles, à part Selena qui ne pouvait retenir son excitation de participer à une telle expédition, même en tant que servante. Elle soupira en sentant sa queue de cheval se défaire, et finalement, laissa sa longue chevelure - abîmée par des années de service - s'emmêler de nouveau dans son dos.

- C'est magnifique ! Vous n'êtes pas impressionnées ? Demanda Selena au reste du groupe.

- Un peu, je te rassure, répondit une servante d'une trentaine d'années. Mais c'est aussi inquiétant.

Selena baissa la tête, tandis qu'elles s'engouffraient sur le plus impressionnant des bateaux, et qu'on les guidait dans un compartiment. Mais la petite demoiselle ne tenait pas en place et, laissant sa curiosité d'antan revenir, voulait profiter de la vue extérieure, qui n'était pas terrible ici... Ce qu'on avait sûrement caché à ceux qui l'avaient recrutée, c'était que Selena était aussi une professionnelle pour faire des gaffes en tout genre, des petites bêtises, mais ses anciens employeurs avaient toujours pardonné ; sauf que maintenant, elle faisait affaires avec l'Impératrice, et cela avait bien calmé la brune.

Elle attendit que le groupe discute pour se détourner légèrement, assise un peu à l'écart, regardant en soupirant la porte de leur compartiment. Le voyage commençait déjà, et elle se surprit à sourire, heureuse et inquiète à la fois, assise tranquillement... Pour le moment.


La prière purge l'âme ; la douleur purge le corps.

[Flashback] Vers l'inconnu 829879914719499369signature



Dernière édition par Elwen le Jeu 1 Jan 2015 - 19:30, édité 1 fois (Raison : Correction de fautes)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6774-zagara-passeuse-d-
Azûul LiNombre de messages : 324
Age : 27
Date d'inscription : 05/03/2012

Feuille de personnage
Race:
Possessions: Aucune.
Statut:
Azûul Li
Impératrice du Harad

MessageSujet: Re: [Flashback] Vers l'inconnu   [Flashback] Vers l'inconnu EmptyJeu 1 Jan 2015 - 13:57
Il ne fallut pas attendre longtemps pour qu'Azûul Li reprenne ses aises d'ancienne corsaire. Les bottes, même s'il elles avaient été conçues avec des talons assez bas, conformément aux souhaits de l'impératrice, n'étaient pas de tout confort sur un navire et particulièrement lorsqu'il fallait monter ou descendre les escaliers du pont qui glissaient à cause de l'eau giclée de la mer. Ainsi, elle prit rapidement ses aises et enleva ses longues chaussures pour pouvoir descendre tranquillement les marches, pieds nus et retourner à sa cabine, chercher ses bottes "de terrain". Une fois dans son bureau, se regardant dans un haut miroir, elle remarqua sa robe. Cette dernière était belle, finement taillée, et elle lui allait bien. Mais aucun costume impérial ne pouvait être adapté à la navigation, selon Azûul Li. En fait, elle ne comptait pas laisser diriger le navire sans son commandement. La Vague d'Umbar étant rempli de quelques officiers, des servantes de l'impératrice et de quelques soldats seulement, Azûul Li pouvait se permettre de se changer pour revêtir quelque chose de plus approprié sans subir trop de commentaires.
Ainsi, à l'aide du miroir, elle essaya d'attraper les petits boutons qui se trouvaient dans le dos de la robe. Quand bien même elle parvint à toucher de ses doigts la fermeture, celle-ci avait été tellement fermement taillée qu'il était impossible à l'impératrice de déboutonner soi-même la robe. Après un léger soupire de colère, elle se résigna à tenter d'ouvrir son habit et se sentit contrainte de demander de l'aide à ses servantes.
Azûul Li s'était élevée seule et n'avait jamais été habituée à demander assistance mais la fonction d'impératrice l'obligeait très souvent à s'entourer de servantes. Même si elle les voyait souvent, elle ne leur parlait pas trop. Azûul Li estimait qu'elle avait plus de centres d'intérêt avec les hommes de son âge qu'elle n'en avait avec les femmes.
Elle sortie, pieds nus toujours et ses bottes de corsaire à la main, veillant à ne pas se planter quelques échardes du plancher dans les pieds. Le compartiment des servantes se trouvait juste à côté de son bureau. Elle ouvrit la porte et vit ses trois servantes au fond, en train de discuter dans un coin. Elle constata qu'une quatrième servante, une nouvelle, la plus jeune des quatre et plus jeune qu'Azûul Li d'ailleurs, était assise à l'écart, non loin de l'entrée. C'était une idée de Kazuk Îl, le grand conseiller et le régent du Harad d'avoir fait accompagner l'impératrice de quatre servantes, apparemment, cela augmentait le prestige. Enfin, Azûul Li estimait que sur un navire, il n'y avait pas besoin de tant de prestige.
Le regard d'Azûul Li visa alors la nouvelle servante, car elle était plus près, et elle lui dit :


J'aimerais me changer, j'ai besoin que l'on m'ouvre la robe.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5536-azuul-li-corsaire-
ZagaraNombre de messages : 91
Age : 20
Date d'inscription : 16/10/2014

Feuille de personnage
Race: Orientale
Possessions: Sceptre en bois sculpté, quelques fioles de poison
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Zagara

MessageSujet: Re: [Flashback] Vers l'inconnu   [Flashback] Vers l'inconnu EmptyLun 5 Jan 2015 - 19:56
- PNJ Selena, servante - Crée uniquement pour l'expédition -

Selena, toujours assise pensivement, entendait à peine les vagues qui s'écrasaient doucement sur le bateau. Les paroles des autres servantes commençaient à l'endormir petit à petit, et bientôt, elle ferma les yeux, tentée de prendre un peu de repos. Elle s'imaginait diriger un grand bateau comme celui-ci, observant des terres au loin et criant à ses troupes de se préparer à l'abordage d'un nouveau monde. De nature rêveuse, une expédition comme celle-ci ne faisait que grandir son imagination.
Soudainement, la porte de leur compartiment s'ouvrit, et la jeune fille fut surprise de voir l'impératrice, qui plus est, pieds nus. Regardant rapidement les talons des chaussures que celle-ci tenait à la main, Selena se leva immédiatement, quittant aisément ses nombreuses pensées pour s'inquiéter de l'état des pieds de la dirigeante.

- J'aimerais me changer, j'ai besoin que l'on m'ouvre la robe, dit alors la femme en observant la servante.

Les trois autres servantes vêtues de blanc avaient tourné la tête et regardèrent à leur tour Selena, comme pour lui sous-entendre d'aider l'impératrice, chose qu'elle pourrait sans aucun doute faire seule. Elle prit une grande inspiration et osa enfin parler, avec la peur de dire une bêtise comme à son habitude.

- Je m'en chargerai, votre Majesté, répondit simplement la petite femme, prête à aider à déboutonner la robe, qui semblait si bien ajustée que cela serait sans doute un peu long et fastudieux.

Elle observa la fermeture du vêtement et, délicatement, défit un à un les boutons dorés, si bien cousus que rien ne craqua, pas même d'un millimètre. Elle appréciait observer les beaux vêtements ; c'était aussi ce qu'elle faisait dans son temps libre, et regrettait de ne pas avoir pu coudre la tenue de l'impératrice... Il fallait sans doute être de grande renommée pour avoir ce privilège...
Sortant à nouveau de ses pensées, elle finit par le bouton du bas.

- Normalement, vous êtes libres de vos mouvements à présent, ajouta la petite servante en vérifiant que tout était en ordre, s'empêchant de bailler et reculant d'un pas.


La prière purge l'âme ; la douleur purge le corps.

[Flashback] Vers l'inconnu 829879914719499369signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6774-zagara-passeuse-d-
Azûul LiNombre de messages : 324
Age : 27
Date d'inscription : 05/03/2012

Feuille de personnage
Race:
Possessions: Aucune.
Statut:
Azûul Li
Impératrice du Harad

MessageSujet: Re: [Flashback] Vers l'inconnu   [Flashback] Vers l'inconnu EmptyMer 7 Jan 2015 - 17:46
Naturellement, les trois autre servantes se tournèrent vers la jeune nouvelle qui se trouvait à proximité de l'impératrice. La petite n'eut pas d'autre choix que d'accepter.
Azûul Li se retourna et se laissa faire par la servante.
Pourquoi quatre servantes, Azûul Li se le demandait bien, elle ne put s'empêcher de soupirer des mauvaises idées de Kazûk Îl. Après tout, celle-ci suffisait bien pour déboutonner la robe, d'ailleurs, après quelques instants, la servante lui confia


Normalement, vous êtes libres de vos mouvements à présent.

Azûul Li constata effectivement que ses épaules étaient plus libres. Elle s'avança et fit un signe de tête en guise de remerciement.

Toutefois, elle constata bien rapidement qu'il allait lui être impossible d'enlever les manches longues et étroites sans risquer de craquer le vêtement. Azûul Li leva les yeux d'agacement vers le plafond de bois relativement bas. Si la robe était assez adaptée pour la marche, elle ne l'était pas la mettre et l'enlever, alors qu'elle avait bien demandé une "tenue pratique" avant tout. Azûul Li dit à la jeune servante :


Je n'arriverais pas à enlever la robe seule, suivez-moi.

Elle repartit aussitôt vers sa chambre. Avant de sortir de la salle des servantes, Azûul Li jeta un bref regard d'un côté et de l'autre du couloir afin de s'assurer de ne croiser aucun homme, avec son dos découvert. Arrivée dans sa chambre, elle attendit que la servante entre et elle referma la porte derrière elle.
L'impératrice se tourna, dos à la jeune femme, pour que cette dernière continue son travail. Pendant ce temps, Azûul Li posa les bottes qu'elle tenait à la main par terre et se saisit de ses vêtements bien plus adaptés à la navigation.


Je n'aurais pas besoin d'aide pour ces habits, dit-elle en regardant les vêtements qu'elle allait enfiler, sans attendre de réponse.

Alors que les manches commençaient enfin à être enlevée, Azûul Li repensa aux autres servantes. Elle regarda se demanda si elles avaient intégré la jeune, car sinon, le voyage allait lui paraître long et surtout les premiers jours d'habitude à la mer. La femme aux cheveux rouges tourna brièvement son regard vers la servante et remarqua :


Les autres, elles m'avaient accompagnées lors de mon dernier voyage, il y a un an et demi. Mais toi, tu n'as pas du prendre le bateau beaucoup de fois, ça va te faire drôle au début.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5536-azuul-li-corsaire-
ZagaraNombre de messages : 91
Age : 20
Date d'inscription : 16/10/2014

Feuille de personnage
Race: Orientale
Possessions: Sceptre en bois sculpté, quelques fioles de poison
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Zagara

MessageSujet: Re: [Flashback] Vers l'inconnu   [Flashback] Vers l'inconnu EmptyJeu 8 Jan 2015 - 15:37
- PNJ Selena, servante - Crée uniquement pour l'expédition -

Alors qu'elle s'apprêtait à reprendre sa place devant la grande porte, Selena observa l'impératrice qui semblait être en difficulté avec les manches de son vêtement. Elle se rapprocha pour l'aider mais celle-ci lui parla pile à ce moment-là.

- Je n'arriverais pas à enlever la robe seule, suivez-moi, lui ordonna Azûul Li.

La servante acquiesca, regardant vite fait le reste du groupe qui lui sourit tout en reprenant leur conversation, après que Selena ait quitté les lieux, suivant à la trace la femme aux cheveux roux. Durant leur court trajet, la demoiselle ne put s'empêcher de regarder minutieusement les lieux, vraiment enchantée de pouvoir effectuer un voyage sur un tel bateau. Elle avait à peine le mal de mer, mais son impatience lui gâcherait sans doute le trajet, assez long.
Une fois entrée dans la chambre de l'impératrice, qui se tourna pour qu'elle puisse l'aider, elle regarda brièvement les lieux, laissant le temps à sa supérieure de poser ses bottes pour saisir de nouveaux vêtements.

- Je n'aurais pas besoin d'aide pour ces habits, lui dit-elle finalement, tandis que Selena l'aidait enfin à enlever ses manches.

Elle entendit à peine un bruit de craquement sur la tenue, qui inquiéta la servante, et espéra que la femme ne l'ait pas entendu... Un peu stressée, elle prit peur quand l'impératrice la regarda, pensant qu'elle allait lui faire une remarque à ce sujet.

- Les autres, elles m'avaient accompagnée lors de mon dernier voyage, il y a un an et demi. Mais toi, tu n'as pas du prendre le bateau beaucoup de fois, ça va te faire drôle au début.

Selena sembla reprendre son souffle, rassurée que cela ne soit pas au sujet de l'étrange son. Elle osa enfin prendre la parole.

- Juste une fois... Pour venir vous servir, répondit la petite avec un léger sourire. Mais c'était sur une petite embarcation, et non pas sur un bateau aussi grandiose... Finit-elle, l'air rêveur.

Elle l'ignorait peut-être, mais au fond d'elle, Selena enviait beaucoup Azûul Li. Elle avait sans doute dû affronter maintes choses pour obtenir le pouvoir ; mais ce qui intéressait beaucoup la brune était le fait d'être un pirate, une corsaire, ou toute chose synonyme... Elle admirait cela... De loin. Sa destinée avait toujours été tracée par ses pseudo propriétaires ; et jamais elle n'avait eu la moindre occasion de réaliser un de ses rêves. Peut-être tenterait-elle quelque chose lors de cette expédition ?


La prière purge l'âme ; la douleur purge le corps.

[Flashback] Vers l'inconnu 829879914719499369signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6774-zagara-passeuse-d-
AbattarikNombre de messages : 162
Age : 48
Date d'inscription : 22/08/2014

Feuille de personnage
Race: Dark Numenorean
Possessions: une dague, un long coutelas, une besace de cuir noir avec: des cartes maritimes, quelques potions. Une longue cape grise, avec des couteaux de lance cousus dans la doublure. Une serie de bagues, dont une dont le chaton est creux, contenant du poison.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Abattarik
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: [Flashback] Vers l'inconnu   [Flashback] Vers l'inconnu EmptyDim 11 Jan 2015 - 0:31
Le navire amiral était a la pointe de la formation, la proue fendant les vagues vers le sud, les écartant de son chemin sans effort. Le navire était taille pour la vitesse et la bataille, nul doute. Mais il ne fallait pas non plus semer les deux escortes, qui faisait toutes voiles pour suivre le bâtiment majestueux.
Abattarik avait déjà eut l'occasion de faire plusieurs fois le tour du propriétaire, et connaissait maintenant tous les marins par leur nom. Il a été agréablement surpris de constater qu'il était connu, et même parfois en bien. Il faut dire qu’être a la tête d'un équipage de femmes pirates a de quoi faire rêver le marin de base...Toutefois cela suffisait pour l'instant. Si bien peu de marins n'auraient misés une pièce sur sa franche camaraderie, aucuns n'avaient de doutes sur son professionnalisme.

Alors qu'il descendait des élingues pour rejoindre la poupe, et discuter avec Azark, Abattarik se figea quelques instants, son regards a l'horizon. Il cria d'une voix forte

"vigie !! a 11 heures, limite de la crête des vagues,lorsque nous serons sur la prochaine crête !!!" suivit de quelques minutes d'attentes, stressantes, suivit d'une réponse

"Rien C'ptaine ... rien du tout !!"

Abattarik finissait de descendre, satisfait. Il avait mal vue, c’était aussi bien. Il rejoignit le barreur, et commença a curer ça pipe. Azark, toujours diplomate ouvrit la discussion

"tu ferais mieux de chiquer, gamin !! ça te fera une voix d'homme, et tu pourra cracher et descendre une mouette a trois mètres !!!"
et d'Abattarik de répondre, toujours de façon courtoise

" ça salit les dents, tu pue de la gueule et j'aime bien les mouettes ..." ce qui finissait par faire rire encore une fois le vieux pirate. Mais cette fois ci le marin montrait un vif soucis. Abattarik s'enquit du problème.
Azark pointa son doigt vers l'horizon, montrant les lourds cumulo nimbus qui barraient le passage tels une muraille de coton.

" on va avoir du gros temps dans la nuit, gamin, du très gros si tu veux mon avis !!! J’espère que ça pas finir en tempête ...Car ça sera une grosse"

Abattarik réfléchissait. C'est toujours embêtant les tempêtes, certaines sont même parfois fatales pour des navires fragiles ou des capitaines incompétents, mais elle deviennent un vrai cauchemar lorsqu'il s'agissait de mener une formation indemne a travers. Cela nécessiterai du doigté de la part des différents capitaines et une bonne dose de chance.
" c'est pas encore confirmer, l'ancien !! arrêtes de trembler a la moindre alerte, vielle femme ..."

C'est alors que de la vigie, dans un claquement de voila retentit

"une voile c'ptaine, non ... trois voiles !! des navires du Gondor !! La ou vous disiez d'taleur !!"

Abattarik sourit, et se détourne vers les escaliers. "je vais prévenir la taulière, y a peu être moyen de s'amuser finalement ..."

Il descend de la poupe en courant et dévale les escaliers vers les appartements de l’Impératrice. Les gardes le laissent passer cette fois encore avec méfiance et il frappe a la porte des appartements.

"Majesté, ramènes toi sur le pont, des voiles du Gondor !! on a de la compagnie ..."


Dernière édition par Abattarik le Dim 11 Jan 2015 - 17:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6250-abattarik-le-pilie
Azûul LiNombre de messages : 324
Age : 27
Date d'inscription : 05/03/2012

Feuille de personnage
Race:
Possessions: Aucune.
Statut:
Azûul Li
Impératrice du Harad

MessageSujet: Re: [Flashback] Vers l'inconnu   [Flashback] Vers l'inconnu EmptyDim 11 Jan 2015 - 13:56
Alors que le haut de la robe s'enlevait enfin, Azûul Li se retourna vers la servante et lui dit :

Alors peut-être tu n'auras pas à te réhabituer au mal de mer, si on ne se prend pas de grosse tempête...

Etait-ce pour rassurer la servante ou plutôt une provocation ? Azûul Li ne souriait pas, alors c'était pour rassurer la jeune femme. Si elle avait voulu provoquer la nouvelle, son malin fin sourire se serait affiché au coin des lèvres.

Enfin, elle pouvait librement se changer. Elle remercia brièvement la servante d'un signe de tête et une fois que l'impératrice fut seule dans sa chambre, elle se changea, dans ses vêtements marins, qu'elle put mettre toute seule, évidemment : elle était fin prête pour l'expédition.


-------------------

Plusieurs jours plus tard, alors que les trois navires avaient passé Dûssalan depuis un jour et se trouvaient à un jour de Narik-Zadan, Azûul Li se trouvait dans son bureau. A vrai dire, l'impératrice avait une fâcheuse habitude sur le navire de ne faire confiance qu'à soi-même et elle revérifiait tout le temps le travail de ses subordonnés en leur demandant des rapports réguliers. Ainsi, elle voulait être la véritable capitaine.
Jusqu'à présent, l'expédition avait eu de bons vents et de bonnes vagues qui avaient permis une avancée considérable. Ce jour-là, les conditions leur étaient toujours favorables.
Soudain, Azûul Li entendit un cri étouffé, la voix d'Abattarik appelant le matelot de vigie.
Elle plia ses cartes et rapports et les posa sur un coin de son bureau.
Elle mit à ses pieds ses hautes bottes de cuir, qui étaient déjà recouvertes de sel à certains endroits, et elle mit même son chapeau de cuir froissé. Elle n'eut pas le temps de sortir que des bruits de pas dans le couloir se firent entendre et s'arrêtèrent au niveau de son appartement. Un homme dit :


Majesté, ramènes toi sur le pont, des voiles du Gondor !! on a de la compagnie ...

Azûul Li sortit, vit Abattarik mais elle ne réagit pas grandement et s'empressa de monter sur le pont. Il ne fut pas difficile de comprendre quel côté il fallait regarder car tous les hommes s'étaient précipités à bâbord en regardant au loin. Azûul Li avança vers le bastingage. Un soldat, se retournant et voyant l'impératrice derrière lui, se hâta de lui céder sa place. Azûul Li s'appuya contre la rambarde, se pencha vers l'avant du navire et vit, à 11 heures trois navires, les voiles pliées.

Azûul Li leva ensuite la tête vers la vigie et s'écria :

Quelle est la taille des navires ?!

Certainement plus petits que "la Dûne" et "le Pourfendeur" (les deux navires qui escortaient "la Vague d'Umbar").

Alors qu'Abattarik revenait sur le pont, Azûul Li vint le trouver et lui dit :

C'est des navires marchands.

Soudain, une bourrasque de vent venant de la direction vers laquelle l'expédition se dirigeait vint secouer les voiles des navires. Azûul Li se précipita vers le château avant du bateau et aperçu, à l'horizon, un ciel gris qui se dessinait à l'horizon.

D'un pas rapide, l'impératrice vint trouver le capitaine corsaire et lui dit :


Allons vérifier ce que ces gondoriens font si près des côtes du Harad, cap sur eux.

En même temps, Azûul Li chercha du regard quelqu'un qu'elle connaissait pour demander de ranger son bureau, mais elle ne trouva personne pour l'instant.
Elle refixa Abattarik et continua de donner les ordres :


On risque de se faire secouer dans quelques heures si on tombe sur ça, elle pointa l'horizon et les nuages noirs qui le composaient, après l'affaire des navires du Gondor réglée, on élève (c'est "l'ordre de s'éloigner des côtes"), je ne veux pas qu'un de mes navires se retrouve dans les rochers avec cette tempête.

Dazuk, le conseiller maritime et camarade proche d'Azûul Li, vint à elle alors que celle-ci lança l'ordre :

Baissez le pavillon !

Dazuk s'étonna et lui demanda, l'air énervé :

Qu'est-ce que t'es en train de faire ?

Azûul Li se rapprocha de lui de façon à ce que personne d'autre n'entende la conversation et elle répondit :

Ces navires n'ont rien à faire sur mes terres, ils se sont engagés biens trop loin.

Et alors ? Ce ne sont que des marchands, laissons-les et occupons de la tempête qui s'approche de nous ! s'exclama l'ancien corsaire.

Plus vite on atteindra les navires du Gondor, et plus vite nous nous éloignerons des côtes pour faire face au mauvais temps, rétorqua l'impératrice.

Et tu veux faire quoi ? Les aborder avec nos navires impériaux ?! demanda Dazuk, furieux.

Il était l'un des rares à pouvoir se permettre autant de contradictions avec l'impératrice. Azûul Li regarda les mats des trois navires du Harad dont le pavillon aux couleurs du Harad était en train de se faire descendre. Elle se retourna ensuite vers son ami et lui dit :


On se change, personne ne doit avoir de costumes.

Mais on n'est pas des corsaires bon sang ! s'écria Dazuk.

L'impératrice sourit et lui confia :


C'est bien, c'est cette colère que je veux voir lorsque tu me représentera auprès des navires du Gondor.

Azûul Li avait un plan bien établi : les trois navires impériaux allaient devenir de simples navires de pirates, avec à leurs bords, des corsaires. Etant donné que les navires marchands avaient dépassé les limites autorisées par l'Empire du Harad, il allait être évident de leur soutirer une partie de leurs richesses. Il fallait être discret toutefois, car il ne fallait pas que l'Empire du Harad soit accusé d'être responsable d'un tel acte...
Azûul Li lança un dernier appel :


Préparez-vos armes... !

Sur la Vague d'Umbar, tous les hommes étaient en mouvement. Ils se précipitaient d'un côté et de l'autre du navire. Les matelots s'affairaient à faire avancer à pleine voile le navire vers les bateaux marchands pendant que les autres se changeaient et s'armaient, suite à quoi ces derniers prenaient le relais. Sur les deux autres navires, qui se trouvaient à deux-cent mètres de la Vague, on pouvait constater que les ordres avaient été transmis et que la préparation se déroulait de manière semblable.

Quant à Azûul Li, elle trouva enfin quelqu'un à qui confier l'ordre d'aller à son bureau : sa nouvelle servante qui se tenait debout et qui n'avait reçu aucun ordre pour l'instant. L'impératrice s'approcha d'elle et lui dit :


Je t'avais parlé d'une tempête, on va s'en prendre une probablement. Range les papiers qui se trouvent sur mon bureau dans mes tiroirs, je crains que mon plafond ne soit pas étanche... Amène-moi ma cape aussi.

Avant que la servante ne parte, Azûul Li ajouta :

Et... range tes affaires si t'en as, car ta chambre risque de se retrouver trempée également.




Dernière édition par Azûul Li le Dim 11 Jan 2015 - 18:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5536-azuul-li-corsaire-
AbattarikNombre de messages : 162
Age : 48
Date d'inscription : 22/08/2014

Feuille de personnage
Race: Dark Numenorean
Possessions: une dague, un long coutelas, une besace de cuir noir avec: des cartes maritimes, quelques potions. Une longue cape grise, avec des couteaux de lance cousus dans la doublure. Une serie de bagues, dont une dont le chaton est creux, contenant du poison.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Abattarik
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: [Flashback] Vers l'inconnu   [Flashback] Vers l'inconnu EmptySam 17 Jan 2015 - 0:00
L'agitation gagnait les ponts supérieurs alors que la nouvelle se répandait : Les gros joufflus navires Gondoriens étaient en vue !! Loin de leur terre d'attache, sans défenses ostensibles.
**Voila qui est singulier. Que font des navires marchands loin des routes commerciales ?** pensa Abattarik en avalant les escaliers du château arrière.

Une fine pluie entreprie de tomber, lorsque qu'Abattarik commençait a prendre de la hauteur, escaladant les haubans, afin de rejoindre la vigie. Apres plusieurs minutes Abattarik prend pied sur la plateforme, au coté du jeune mousse, de vigie aujourd’hui.

"Alors, la grenouille, qu'est ce que tu vois ? montres moi exactement ..."

"comme tu as dis, cap'taine !! Las bas !! Regarde !!"
montre le mousse en indiquant 3 vaisseaux de taille moyenne, les voiles tombés, semblant attendre le grain qui se dessinait a l'horizon.

Abattarik passe plusieurs minutes a réfléchir, comparer a ces souvenirs, essayer de voir plus de détails alors que les navires d'Umbar, lentement se mettait en position, tel une meute de loups ayant flairés un caribou. Plus bas, sur le pont, L'impératrice semble avoir une discussion animé avec son vieux croûton de conseiller, un vieux marin, ancien Pirate lui même. Un bon disait on, mais qui a mal vieilli, le fait de rester a terre, surement.

Les minute s’égrainaient alors que les navires se dessinaient plus nettement, et que la pluie gagnait en intensité, devenant un petit crachin. Abattarik pouvait commencer a discerner des ombres et des silhouettes sur les ponts. Les voiles Gondoriennes n'avaient pas bougés. Les navires semblaient maintenant beaucoup moins joufflus, plus de type trapus, d'ailleurs...

** Pas très marchand, tout cela !! le pont est trop large, le château arrière trop haut sur la ligne d'eau**

"... comme pour des navires de guerre !!! mordieu!! C'est un piège ..." Dans le même instant Azûul Li lançait ces ordres aux équipages

"Préparez-vos armes... !"

Lâchant les hommes dans une furie bien organisée, chacun rejoignant son poste ou s'armant pour l'assaut qui s’annonçait.

Abattarik s'enroula la ligne de vie de la vigie autour de la taille et se jette dans le vide, afin de gagner du temps. Il vise le vieux Dazuk, apparaissant a ces coté, comme un démon venu du ciel. L'homme sursaute a peine, montrant qu'il sait encore se maîtriser, et qu'il désapprouve les acrobaties aériennes...
Abattarik lui rend compte de ses constats, et de ses conclusions, emmenant le conseiller a la proue, lui montrant les signes qui devenaient de plus plus évident. Dazuk devenait de plus en plus blanc. Les palabres allaient bon train alors que les navires du Gondor grossissaient, et révélaient leur duplicité. Dazuk, se passa la main sur le visage, plus éclata d'un franc rire. Abattarik s'esquiva d'une révérence, pour rejoindre ces quartiers et s'équiper comme il se devait. Dazuk courrait vers l'Impératrice.

Abattarik remonte quelques minutes après. Il a posé sa belle tunique elfique, a revêtu des braies noires, et de lourdes bottes de cuir. Il est nu jusqu' a la ceinture. Seul un foulard noir maintient ces cheveux. A sa taille, son coutelas a retrouvé sa place, côtoyant une longue dague.
Il se dirige vers Dazuk et Azûul Li, une demi douzaine de loufiats le suivant de près, armés jusqu'au dents. Il est plus que temps de défendre son plan, et il n'est pas sur que Dazuk soit bien capable de le vendre, bien qu'il en fut a l'origine, étonnamment.

A quelques mètres de l’Impératrice, Abattarik est bloqué par une jeune femme, plutôt jolie, qui plus est, qui se repliait vers les appartements d'Azûul Li, visiblement pressée.

** ha oui, une des servantes !! diable !! pourquoi ne l'ai je point vue avant ?** Abattarik se fend d'une révérence, en s’effaçant devant la demoiselle. Ces gestes sont fluides, la pluie qui s'intensifie, les magnifiant. seul le visage reste dure et féroce, malgré le sourire qui se dessine.

" Damoiselle Séléna, je vous prie, passez donc !! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6250-abattarik-le-pilie
ZagaraNombre de messages : 91
Age : 20
Date d'inscription : 16/10/2014

Feuille de personnage
Race: Orientale
Possessions: Sceptre en bois sculpté, quelques fioles de poison
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Zagara

MessageSujet: Re: [Flashback] Vers l'inconnu   [Flashback] Vers l'inconnu EmptyDim 18 Jan 2015 - 1:12
- PNJ Selena, servante - Crée uniquement pour l'expédition -

Selena fut surprise lorsque l’impératrice se retourna afin de lui dire quelques mots plutôt rassurants. Puis, après avoir fait sa révérence afin de laisser la femme seule, la servante sortit, rejoignant ses collègues. Assise à nouveau en regardant la porte, l’air las, elle se demandait quand est-ce qu’elle oserait enfin visiter un peu. C’était risqué… Elle attendrait une meilleure occasion.

Quelques jours passèrent. La demoiselle s’occupait de ranger des affaires dans leur compartiment lorsqu’elle entendit des voix, sans comprendre ce qui se disait ; mais il se tramait bel et bien quelque chose. Curieuse, elle posa les vêtements qu’elle avait soigneusement pliés et poussa la porte en bois de la pièce. Échappant au regard des autres femmes, elle hésita à monter sur le pont. Prenant son courage, elle arriva finalement, voyant alors que tous s’activaient sous la fine pluie. Apparemment, il se passait quelque chose de vraiment important.

Lorsque l’impératrice s’approcha d’elle, elle prit peur, pensant recevoir l’ordre de retourner avec les autres servantes ; mais au contraire, il semblait que Selena allait pouvoir se montrer utile.

- Je t'avais parlé d'une tempête, on va s'en prendre une probablement. Range les papiers qui se trouvent sur mon bureau dans mes tiroirs, je crains que mon plafond ne soit pas étanche... Amène-moi ma cape aussi, lui ordonna Azûul Li. Et... range tes affaires si t'en as, car ta chambre risque de se retrouver trempée également.

Selena acquiesça simplement, puis s’empressa de redescendre, jusqu’à ce qu’elle rencontre en chemin un homme dont le visage ne lui disait pas grand-chose, étant donné qu’elle n’avait reçu quasiment aucun ordre ces derniers jours, tant le voyage était paisible… Et elle ne se souvenait pas non plus l’avoir vu durant la marche.

- Damoiselle Séléna, je vous prie, passez donc ! Lui sourit brièvement l’homme, accompagnant le tout d’une révérence.

Encore une fois surprise, la servante effectua elle aussi une courte révérence.

- Merci beaucoup, dit-elle simplement, un peu gênée, avant de descendre vers le bureau de sa supérieure, rangeant tous les papiers qu’elle voyait traîner.

Elle s’attarda sur certains documents, mais sentant qu’il ne fallait pas perdre plus de temps, elle saisit la cape posée sur le dos de la chaise, remontant immédiatement ; elle avait déjà rangé les affaires de toutes les servantes, qui seraient sans doute à l’abri de l’eau.
Selena chercha l’impératrice, cape à la main. Elle s’arrêta soudainement, observant les eaux. C’est vrai, tout cela la fascinait terriblement. Puis, elle regarda brièvement les personnes, qui s’étaient équipées à ce qui semblait être… Une bataille. Quittant ses pensées, elle reprit son chemin.


La prière purge l'âme ; la douleur purge le corps.

[Flashback] Vers l'inconnu 829879914719499369signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6774-zagara-passeuse-d-
Azûul LiNombre de messages : 324
Age : 27
Date d'inscription : 05/03/2012

Feuille de personnage
Race:
Possessions: Aucune.
Statut:
Azûul Li
Impératrice du Harad

MessageSujet: Re: [Flashback] Vers l'inconnu   [Flashback] Vers l'inconnu EmptyDim 18 Jan 2015 - 23:56
En un rien de temps, tout l'équipage s'était transformé en une équipe de corsaires d'Umbar. Dazuk, quand bien même gardait sur sa face le courroux du vieux loup de mer qu'il était, semblait laisser transparaître au fond des traits de son visage, la joie de retourner aux aventures folles, irréfléchies et totalement dangereuses de la piraterie. L'impératrice aussi, avait son léger sourire sur le coin des lèvres, le seul qu'elle laissait transparaître : celui qui indiquait, la plupart du temps, la fierté ; et c'était le cas ce jour-là.
Quant au capitaine Abattarik, il avait ôté ses beaux vêtements pour sortir sur le pont le torse nu, un foulard noir sur le front et des armes à sa ceinture. Il était suivi d'autres soldats, qui n'avaient d'ailleurs pas tous l'étoffe de bons vieux corsaires. Ils se tenaient droits et disciplinés, prêts à suivre les ordres de leur supérieur. La mise en scène n'était pas parfaite, mais les gondoriens ne pouvaient s’apercevoir de la mascarade vu le peu de temps que l'action devait prendre. Le seul détail qui pouvait révéler la vraie identité de la flotte haradrime c'était Azûul Li et ses cheveux rouges légendaires qui pouvaient aisément réveiller les soupçons des gondoriens les plus cultivés.
Les hommes étaient prêts, attendant sur le pont, les ordres de leurs commandants.
Azûul Li fit signe à Dazuk et au général de s'approcher afin de leur donner les ordres. Elle voulu faire signe à Abattarik également mais celui-là vaquait à une autre occupation, celle de charmer la jeune servante, en lui faisant ses révérences de gentilhomme. Azûul Li, le voyant faire, leva les yeux au ciel et soupira. Elle siffla un coup pour rappeler à l'ordre le capitaine et le faire venir.

Une fois que les trois furent réunis aux côtés de l'impératrice, Azûul Li leur indiqua :


Le but est d'intimider la flotte gondorienne et d'en profiter pour obtenir quelques marchandises. Nous ne pouvons être identifiés. Pour cela, Dazuk me représentera, il sera le capitaine du navire. C'est lui qui mènera les négociations avec les capitaines du Gondor. Je veux une quinzaine d'archers sur le pont, mais ne pointez pas les armes sur l'ennemi tant qu'aucun ordre ne sera donné, je ne veux pas d'écoulement du sang.

Le général fit passer les ordres à ses subordonnés.

La jeune servante amena la cape et il était temps : les premières goûtes de la grande pluie qui s'annonçait commençaient à tomber ; il fallait se dépêcher ! Azûul Li revêtit sa cape et enfila sa grande capuche de façon à ce qu'aucun de ses cheveux ne soit visible.
L'impératrice, cachée sous son habit, confia à sa nouvelle servante :


Ni toi, ni les autres servantes ne pouvez être vues, restez à l'intérieur.

Effectivement, les servantes n'étaient pas déguisées en pirate, et elles étaient d'ailleurs, les plus élégantes à l'heure actuelle, alors que le reste de l'équipage s'était changé.
Au bout d'une dizaine de minutes, la flotte haradrime se trouva à une centaine de mètres des trois navires du Gondor, au mouillage. Tous les gondoriens se trouvaient sur le pont, se demandant ce que voulaient ces navires sans pavillon. Dazuk se mit à l'avant du navire, derrière lui se tenaient quelques hommes, parmi lesquels Azûul Li encapuchonnée et discrète.
Des soldats haradrimes se tenaient tout le long du bastingage, arcs à la main, prêts à recevoir les ordres. Pendant ce temps, les marins du Harad s'apprêtaient à effectuer l'amarrage en attendant d'être suffisamment proches pour lancer les cordes sur les navires du Gondor.
Soudain, une voix fit écho :


Qu'est-ce que font trois navires du Gondor si loin des limites imposées par l'Empire du Harad ?
C'était Dazuk qui s'adressait au capitaine. Ce dernier s'était également avancé à l'avant de son bateau. Après avoir lancé l'ordre à ses marins de récupérer les cordes et d'effectuer l'amarrage, le gondorien s'exclama :

Et que font trois navires sans pavillon ?

Répondez, rétorqua Dazuk, prenant une mine sévère et regardant le visage du capitaine barbu qui était à la tête de la flotte du Gondor.

L'homme du Gondor réfléchit un instant et choisi de répondre à Dazuk :


Une tempête approche et nous avons choisi de quitter notre route pour trouver refuge.

Puis l'homme demanda :

Qui êtes-vous ?

Dazuk lança un bref regard vers l'impératrice qui ne montra rien paraître, faisant confiance au conseiller et ancien corsaire. Le haradrime, sans répondre à la question, annonça :

J'aimerais m'entretenir avec celui qui mène cette flotte.

Soit, rétorqua le barbu du Gondor qui n'avait, visiblement, pas le choix.

On attendit quelques minutes afin que l'amarrage soit terminé puis on dressa une passerelle entre un navire et l'autre. Le capitaine du Gondor choisi de traverser et de venir sur la Vague d'Umbar pendant que ses hommes, qui étaient armés et même bien plus que ce que l'avait imaginé Azûul Li, regardaient ce qui se passait.

Dazuk fit un signe de la main à ses hommes afin de ne pas le suivre et il rejoignit, seul, le capitaine en l'aidant à descendre sur le pont du navire haradrime. Pendant que Dazuk et le capitaine gondorien négociaient sur le pont de la Vague d'Umbar, les hommes se détendirent tout en se regardant en se questionnant ce qui allait se passer. Azûul Li se tenait droit, elle ne parlait pas et fixait constamment les hommes présents sur les ponts des trois navires du Gondor. Tout en ne quittant pas du regard sa cible, elle dit à Abattarik, qui se tenait à côté d'elle :


Ce ne sont pas que des marchands, mais ce ne sont pas de grosses troupes non plus. Ce n'est pas normal de rencontrer une telle flotte si loin dans le Harad.

Soudain, une bourrasque de vent vint frapper au visage les hommes présents sur le château avant du navire, enlevant la capuche de la tête d'Azûul Li et faisant flotter ses cheveux rouges telles des flammes d'un feu ravivé. Aussitôt, cette dernière remit en place son vêtement afin de dissimuler sa chevelure.

Après plusieurs minutes, le capitaine du Gondor s'inclina devant Dazuk et repartit sur son navire. Azûul Li descendit du pont et fit signe à Dazuk de la suivre dans le bâtiment afin de s'entretenir. Une fois entrés à l'intérieur, la femme lui demanda :


Alors ?

Dazuk sourit et lui dit avec enthousiasme :

On est chanceux, ce sont des militaires gondoriens accompagnant des marchands de produits de luxe. Ils nous donnent 5 livres de pierres précieuses et on ferme l’œil sur l'infraction qu'ils ont commis.

Parfait, répondit Azûul Li.Il n'a pas eu de doutes sur notre identité ?

Dazuk remua la tête :

Non, il s'est simplement étonné de la qualité de nos navires.

Bien, alors allons récupérer le butin et on décale des côtes car ces navires font une grande erreur de rester si près des rochers, ils ne connaissent pas nos tempêtes.

Dazuk sortit le premier et rejoignit le passerelle qui reliait les deux navires, s'apprêtant à accueillir à nouveau le capitaine gondorien avec le cadeau. Pendant ce temps, Azûul Li sortit mais resta près de l'entrée du bâtiment.

Le vieux barbu du Gondor se présenta sur son navire puis traversa la passerelle, les mains vides. Dazuk se demanda où était le présent qui avait été promis.
Le capitaine fit un petit bon sur le pont de la Vague d'Umbar puis, prenant un air furieux, il dit à Dazuk :


Comment cela se fait-il que l'Empire du Harad nous menace ?!

Dazuk, prit un air étonné et lui répondit :

Je crois vous avoir expliq...

C'est une mascarade ! Ces navires font partie de la flotte impériale du Harad ! s'écria le capitaine, furieux, en montrant les trois navires haradrimes, et à leur bord se trouve l'Impératrice du Harad !

Le barbu montra du doigt la femme encapuchonnée et tous les regards se tournèrent vers elle.

L'impératrice avait du être repérée lorsque sa capuche s'était envolée et un gondorien avait du le rapporter à son capitaine.

Azûul Li, appuyée contre la porte qui menait aux appartements, leva les yeux vers le gondorien en colère.


Comment cela se fait-il ?! répéta le capitaine en attendant la réponse à sa question.

La femme enleva sa capuche et fit un signe de tête à Dazuk.

Voyant que ce dernier s'apprêtait à lancer l'ordre d'attaquer, le capitaine du Gondor s'élança sur la passerelle afin de regagner son propre navire.


Paré à l'abordage ! s'écria Dazuk.

Les archers haradrimes bandèrent leurs arcs et les pointèrent vers les gondoriens, qui se mirent de suite en position de défense. Tout le monde sortit les armes, l'impératrice aussi. Le combat commençait...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5536-azuul-li-corsaire-
ZagaraNombre de messages : 91
Age : 20
Date d'inscription : 16/10/2014

Feuille de personnage
Race: Orientale
Possessions: Sceptre en bois sculpté, quelques fioles de poison
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Zagara

MessageSujet: Re: [Flashback] Vers l'inconnu   [Flashback] Vers l'inconnu EmptyMer 21 Jan 2015 - 17:39
- PNJ Selena, servante - Crée uniquement pour l'expédition -

Selena observa l'impératrice enfiler sa cape, dissimulant en particulier sa chevelure. Elle en comprit enfin la raison quelques instants après ; il fallait sans doute cacher la présence d'Azûul Li en particulier.

- Ni toi, ni les autres servantes ne pouvez être vues, restez à l'intérieur, lui ordonna celle-ci.

La jeune fille acquiesça. Elle regarda brièvement l'équipage se mettre en place, ainsi que les bateaux qui s'approchaient progressivement. Puis, elle s'apprêta à redescendre dans son compartiment mais, voulant savoir ce qu'il se passait réellement, elle resta à l'entrée menant vers le pont, assez proche de l'extérieur pour entendre plus ou moins ce qu'il se passait, manquant quelques mots.
Tandis que Dazuk échangeait avec l'étranger, la petite servante restait immobile, mais aux aguets, au cas où il se passe quelque chose de plus grave qu'une simple discussion. On lui avait dit que ça pouvait arriver, lorsque deux bateaux se rencontraient... Et apparemment, l'impératrice n'avait pas préparé son équipage juste pour parler. Enfin, c'était tout ce qu'avait compris Selena.
Les minutes lui semblèrent longues, le temps que le capitaine du Gondor passe sur l'imposant bateau qu'était la Vague d'Umbar. Elle voulait voir la situation, mais, obéissante, elle resta cachée, tandis que le reste des servantes était dans leur petite chambre.
La grande bourrasque souffla même vers la brune, qui n'entendait plus, maintenant que Dazuk parlait avec l’impératrice. Et quelques instants après, un homme parla sur un ton furieux. Elle comprit que le Harad avait été démasqué.
Mais elle entendit très clairement une chose.

- Paré à l'abordage !

Sentant son cœur battre, elle osa enfin sortir sa tête, pour voir les archers débuter le combat, tandis que le Gondor comme le Harad suivaient, pour un grand combat. Elle n'avait jamais assisté à cela, et pour un deuxième voyage en bateau, cela faisait beaucoup... Et lui paraissait presque irréel.
Elle redescendit, se cachant dans le compartiment. Les autres servantes virent son air paniqué.

- Que se passe-t-il ? Lui demanda la plus âgée. On a entendu du bruit.

- Une bataille... On a l'ordre de ne pas sortir, répondit Selena sur un ton inquiet.

Durant quelques minutes, elle resta assise devant la porte en bois, comme d'habitude, mais après ce court laps de temps, la seule chose qu'elle voulait était rendre de service, puisque cela était son rôle... Mais elle se trouvait être inutile.
Finalement, elle rouvrit l'armoire de vêtements. Elle les avait rangés elle-même, donc elle savait parfaitement où se trouvait chaque chose ; se changeant sans grande peine tandis que les autres discutaient, elle revêtit une tenue confortable un peu trop grande où elle pourrait même courir s'il y avait besoin. Selena retourna passer sa tête sur le pont, afin de voir la situation actuelle.


La prière purge l'âme ; la douleur purge le corps.

[Flashback] Vers l'inconnu 829879914719499369signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6774-zagara-passeuse-d-
AbattarikNombre de messages : 162
Age : 48
Date d'inscription : 22/08/2014

Feuille de personnage
Race: Dark Numenorean
Possessions: une dague, un long coutelas, une besace de cuir noir avec: des cartes maritimes, quelques potions. Une longue cape grise, avec des couteaux de lance cousus dans la doublure. Une serie de bagues, dont une dont le chaton est creux, contenant du poison.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Abattarik
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: [Flashback] Vers l'inconnu   [Flashback] Vers l'inconnu EmptyJeu 22 Jan 2015 - 23:11
Alors que le destin des hommes allait une nouvelle fois devoir se résoudre par le fer et le sang, la nature, aveugle et impartiale, jouait son coup. La tempête avançait inexorablement vers les navires enlaçaient dans une étreinte guerrière. La mer était maintenant grosse, le vent soufflait en bourrasque et la pluie lavait les hardeurs belliqueuses par paquets.

Pour les équipages Haradrim et Gondorien, le monde n'allait pas au delà des bastingages, et se concentrait sur l’un  l'autre, inconscients du monstre climatique qui prenait lentement forme autour d'eux.

... "Paré à l'abordage !"

Abattarik avait prit position sur le bastingage du château, au pied du gouvernail. Accroupi pour rester discret, il avait laissé filer les soldats grimés en corsaires afin qu'ils prennent leur positions. Derrière, lui, le timonier, arc-bouté sur la roue, luttait pour garder le navire prés de celui du Gondor. Il commente ...

"C'est la merde gamin !!! on va prendre cher, si tu veux mon avis !!"

Abattarik était arrivé a la même conclusion. Alors que les deux camps prenaient leurs positions et que les flèches commençaient a pleuvoir sur le pont, Abattarik se remémorait ce qu'il savait des forces militaires en présences. Il avait étudié les grandes guerres du passé dans sa jeunesse et se tenait régulièrement informé des évolutions. Quand on est un pirate, il est toujours utile de savoir comment l'adversaire peut s'y prendre pour te balancer au bout d'une corde.

Les forces Gondoriennes étaient connu pour leur discipline, leur courage dans l'adversité, leur matériel a la pointe du progrès mais également dramatiquement prévisibles et a l'organisation pyramidale. La marine n'était pas négligée malgré la prépondérance des forces terrestres.
De l'autre coté, les forces Haradrim étaient plus récentes, assez influençable, orienté vers la cavalerie lourdes (ou extra lourdes vu le poids du munakil), imaginative. La marine représentait un must, dont l'élite est le corps des Corsaires d'Umbar, dont était issue l'Impératrice. La principale faiblesse Haradrim était le moral. Au cour d'un affrontement, une armée Haradrim pouvait alterner l'hystérie berserker a la lâcheté la plus incroyable. A l'époque, les facteurs influant n'étaient pas bien tous identifiés.

** Il est vrai que l'arrivé de l'Impératrice a grandement amélioré les choses ...**

Toujours est il que le vieux timonier avait raison. On allait prendre cher !!

Passé l'effet de surprise, les chiens du Gondor c'était déployé avec leur bouclier sur les coté de leur navire, se protégeant des projectiles, et  empêchant les soldats Haradrim de prendre pied sur le navire ennemi. Pire, alors que les archers de l'Impératrice s'énervait, des poignées de soldats de Gondor avaient plusieurs fois réussit a prendre pied sur le navire Impérial, heureusement jusque la temporairement.

Derrière, les officiers Gondoriens organisaient, orientaient et encourageaient. Sur le navire Amiral, Dazuk s’échinait a organiser des soldats en pirates avec un succès mitigé. Jusque la, les seuls pertes étaient du coté Gondorien, mais plus depuis plusieurs minutes.

Abattarik, n'avait pas bougé de son poste d'observation, la pluie ruisselant sur son torse, il observait le navire adverse, la position des officiers Gondoriens, leur gestes, leur attitudes.

"Oui c'est la merde, c'est pas des marins ..."

Dazuk apparut au pied du château, il était accompagné de 5 marins, visiblement des vrais corsaires ceux la. Du type qui ont fait la réputation d'Umbar, du type qui aurait du etre exclusivement a bord du navire amiral du Harad.

"Abattarik, c'est le moment !!! Tu fais comme on a dit !! Propre net et sans tes simagrées habituelles."

Abattarik sourit en se levant lentement et s'étirant. alors que les 5 corsaires le suivait, il s'approche du bastingage arrière, jette un dernier coup d’œil à Dazuk, et se jette à l'eau, suivit de son équipe.

Dazuk soupire en retournant crier des ordres pour repousser 5 Gondoriens qui se dirigeaient vers l'Impératrice.

** Bonne chance les garcons ...** pensa le vieux loup de mer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6250-abattarik-le-pilie
Azûul LiNombre de messages : 324
Age : 27
Date d'inscription : 05/03/2012

Feuille de personnage
Race:
Possessions: Aucune.
Statut:
Azûul Li
Impératrice du Harad

MessageSujet: Re: [Flashback] Vers l'inconnu   [Flashback] Vers l'inconnu EmptyDim 25 Jan 2015 - 13:22
Les ordres lancés par Dazuk avaient été directs les haradrimes mais également pour les gondoriens qui avaient su faire preuve d'une grande organisation et réactivité car leurs pertes des premières minutes furent stoppées. En effet, les soldats de l'Empire de l'Ouistrenesse avaient disposé des boucliers tout le long de leur bastingage, évitant l'intégralité des flèches des haradrimes et empêchant l'équipage de rejoindre les navires du Gondor.
Les deux navires haradrimes avaient dressé une passerelle sur la Vague d'Umbar pour pouvoir ajouter des effectifs, les gondoriens firent de même sur leur navire principal.
Soudain, plusieurs flèches tirées par des gondoriens vinrent transpercer cinq archers haradrimes se tenant sur le bastingage de la Vague d'Umbar. D'un coup, tous les soldats du Gondor profitèrent de l'occasion pour traverser sur le navire haradrime en installant d'autres passerelles.

La trentaine d'haradrimes qui était sur la Vague avait du mal à repousser l'ennemi qui commençait à mettre le pied sur le pont du navire impérial.

Azûul Li qui se tenait toujours près de la porte d'entrée vers les appartements, aperçut l'ombre d'Abattarik qui s'activait, accompagné de 5 corsaires, à préparer un plan, en se concertant avant Dazuk.

Quoi qu'il en était, la situation ne semblait pas s'améliorer. Soudain, alors que les gondoriens affluaient sur le pont haradrime, cinq d'entre eux réussirent à se faufiler et dès qu'ils eurent aperçu la femme aux cheveux rouge, ils se dirigèrent vers elle. C'est à ce moment, bien trop tard d'ailleurs, que l'impératrice se rendit compte qu'elle n'avait aucune arme sur elle. Rapidement, elle entra à l'intérieur du navire et tomba nez à nez avec sa nouvelle servante.
Azûul Li lui lança :


Ne reste pas là, suis-moi !

Azûul Li attrapa fortement la servante par le bras, cette dernière ne se doutant certainement pas des gaillards qui s'étaient lancés à la poursuite de l'impératrice. Azûul Li entra dans son bureau, laissa entrer la jeune femme et elle ferma la porte. Evidemment, cette ridicule porte de bois n'allait pas faire opposition aux soldats gondoriens.
Pendant ce temps, Azûul Li ouvrit rapidement son placard et y trouva ses armes. Elle se saisit de son sabre. Elle prit également son long poignard. Se retournant vers sa servante et la regardant dans les yeux, elle lui confia le poignard et lui dit en chuchotant :


Prends ça.

A présent, la jeune servante devait comprendre ce qui allait se passer.

Azûul Li fit signe de se mettre discrètement près de la porte d'entrée afin d'attendre les hommes qui allaient venir.

Des lourds pas précipités faisant craquer le plancher du couloir, accompagnés du cliquetis de l'armement se firent entendre. Soudain, les deux femmes entendirent le bruit d'une porte défoncée, sans doute celle de la chambre des servantes, et une forte voix qui s'écriait :


Où est-elle ?!

On pouvait à présent entendre crier et pleurer les servantes apeurées qui se faisaient menacer par les soldats.

Après cela, la même voix masculine ordonna aux autres soldats présents :


Allez voir plus loin, elle n'est pas là.

Quatre gondoriens se dirigèrent vers la porte de l'impératrice du Harad...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5536-azuul-li-corsaire-
ZagaraNombre de messages : 91
Age : 20
Date d'inscription : 16/10/2014

Feuille de personnage
Race: Orientale
Possessions: Sceptre en bois sculpté, quelques fioles de poison
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Zagara

MessageSujet: Re: [Flashback] Vers l'inconnu   [Flashback] Vers l'inconnu EmptyDim 25 Jan 2015 - 16:23
- PNJ Selena, servante - Crée uniquement pour l'expédition -

Selena comprit que la situation actuelle était en faveur des ennemis, voyant les combats continuer, et la difficulté des troupes à faire face aux gondoriens. Elle baissa la tête en aperçevant quelqu’un arriver dans sa direction et s’apprêta à aller avec les servantes lorsque, se retournant une dernière fois pour voir si elle n’était pas suivie, elle tomba nez à nez avec l’impératrice. N'ayant pas le temps de véritablement réagir, elle s'apprêta à demander ce qu'il se passait, mais elle n'eut pas besoin de le faire au final.

- Ne reste pas là, suis-moi ! Lui dit-elle sur un ton empressé.

Elle n’eut pas le temps de réagir qu’elle se trouvait déjà être guidée par sa supérieure d’une poigne forte, jusque dans son bureau. La porte fut fermée et, toujours surprise, la petite servante observa Azuûl Li fouiller ses placards. Elle le fut encore plus lorsqu'on lui tendit un poignard, assez grand de plus.

- Prends ça, lui ordonna la rousse.

- Mais… Je vais en faire quoi ? Demanda Selena en prenant l'objet, le soupesant et regardant brièvement la lame, inquiète.

C’est alors que, une seconde après, elle comprit. Elles n’allaient sans doute pas rester seules bien longtemps. Obéissant au signe de l’impératrice, elle se cacha elle aussi près de la fine porte en bois, tentant de tenir le poignard plus ou moins correctement. Le bruit de pas et des armes lui fit froid dans le dos. Elle n’allait certainement pas pouvoir faire grand-chose… Mais elle allait tenter de faire le maximum. La situation lui paraissait irréelle, si bien qu’elle ne réagit pas trop en entendant les servantes s'affoler.
Puis, les pas se rapprochèrent. Elle sentit qu’elle était tendue, prête à bondir ; c’était la première fois qu’elle ressentait ça depuis ses jeux lorsqu’elle était enfant. Comme quand la brune jouait à se cacher, ou à chat ; en tant que chat, elle se cachait et bondissait sur les souris pour les toucher. Sauf que là, ce n’était pas un jeu… Et elle était perdue, alors qu’elle allait devoir se battre, sans doute. C’était la seule chose qu’elle espérait éviter.


La prière purge l'âme ; la douleur purge le corps.

[Flashback] Vers l'inconnu 829879914719499369signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6774-zagara-passeuse-d-
AbattarikNombre de messages : 162
Age : 48
Date d'inscription : 22/08/2014

Feuille de personnage
Race: Dark Numenorean
Possessions: une dague, un long coutelas, une besace de cuir noir avec: des cartes maritimes, quelques potions. Une longue cape grise, avec des couteaux de lance cousus dans la doublure. Une serie de bagues, dont une dont le chaton est creux, contenant du poison.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Abattarik
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: [Flashback] Vers l'inconnu   [Flashback] Vers l'inconnu EmptyJeu 29 Jan 2015 - 23:11
La colère d'Ulmo était sur eux, implacable, terrible. Une de celle qui ne s’achève que lorsqu'il n'y a plus rien. Dans le tonnerre qui déchirait maintenant le ciel, illuminant le paysage gris qui entourait les navires comme un lincel, on pouvait entendre le puissant cor du valar, appelant vagues après vagues.

Les navires du Harad et du Gondor étaient maintenant engagés dans une étreinte fatale. Ce qui se passait autour d'eux n’était plus leur problème, cela serait celui des survivants. La lutte était indécise: autant le "pourfendeur" et la "Dûne"prenait le dessus sur leur vis a vis, ayant réussit balayer les défenseurs des le début de l'assaut, en partie grâce a une série de manœuvres audacieuses, mais également grâce a une présence militaires plus faible sur les vaisseaux Gondorien; autant l'affaire s'engageait mal pour la Vague d'Umbar. Les forces Gondoriennes plus nombreuses avaient réussit a réaliser un mur de boucliers, rendant inopérant les tirs Haradrim, et empêchant l'abordage, de plus les soldats commençaient a avancer et porter l'assaut sur le vaisseau de l’Impératrice.

Le contact de l'eau fut brusque et glacé. Abattarik se laissa couler quelques instant afin d’être sur de ne pas se cogner contre les navires, puis grâce a de robuste battements de jambes, émergeât dans l’océan déchaîné, tel le canard dans le bain. faisant un tour sur lui même, il repaira le navire Gondorien, ainsi que ces camarades qui nageaient vigoureusement vers celui ci.

Lorsqu'Abattarik atteignit le château arrière du bâtiment Gondorien, après 10 longues minutes de nage violente, 2 corsaires avaient déjà commences l'escalade, utilisant leur poignards et les sculptures du navire. les trois autres attendaient Abattarik.

"tu nages comme une pucelle, Pilier du Monde" remarqua Ackard le Brun, aidant Abattarik a grimper.

L'escalade était sans cordes, la pluie rendait le bois glissant. La progression était lente et dangereuse, mais les 6 hommes progressaient inexorablement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6250-abattarik-le-pilie
Azûul LiNombre de messages : 324
Age : 27
Date d'inscription : 05/03/2012

Feuille de personnage
Race:
Possessions: Aucune.
Statut:
Azûul Li
Impératrice du Harad

MessageSujet: Re: [Flashback] Vers l'inconnu   [Flashback] Vers l'inconnu EmptyVen 30 Jan 2015 - 19:09
Alors que la servante avait pris un regard paniqué en demandant ce qu'elle allait faire de l'arme que lui avait confié l'impératrice, Azûul Li passa son doigt devant sa bouche et lui fit discrètement :

Chut !

Effectivement, les 4 hommes s'approchaient de la porte et seuls leurs pas et leur armement se faisaient entendre. L'impératrice resserra ses doigts autour de son sabre, qu'elle tenait fermement, prête à envoyer à couper le premier qui passait le seuil de la porte. Le problème allait être les autres, ils étaient trop nombreux et peut-être même trop forts pour les deux femmes qui s'étaient enfermées. L'autre main de la femme aux cheveux de feu tenait fortement la poignée de la porte.

Toutefois, alors que les gondoriens s'étaient arrêtés devant la porte, Azûul Li lâcha la poignée, souhaitant ne pas montrer quelconque présence dans la pièce.

La porte s'ouvrit alors tout doucement poussée par un gantelet gondorien d'un soldat au bras fortement musclé.

Alors que l'homme souhaita entrer, Azûul Li bondit du côté de la porte soudainement et vint porter un coup de sabre vers la tête du soldat. Elle réussit à atteindre le cou de l'homme, une partie sensible non protégée par les casques majestueux de l'armée du Gondor. Le coup avait semblé réussit, car le militaire s'écria fortement et ses compagnons le reculèrent de l'entrée de la porte.

L'impératrice se jeta sur la porte, souhaitant la refermer à nouveau mais un des gondoriens la bloqua fortement avec sa main. Sans même lever son regard vers l'homme, Azûul Li tenta de porter un nouveau coup vers le visage du soldat mais ce dernier para le coup de son épée et bloqua le sabre haradrime duquel une quantité importante de sang avait giclé au contact des deux lames. Elle n'eut même pas le temps d'essayer de ramener son arme vers elle que l'homme, grand et costaud, donna un gros coup de pied, recouvert de son armure, au ventre de l'impératrice. Dans un gémissement de douleur, la jeune femme se fit envoyer deux mètres derrière et elle s'affala sur son bureau. Azûul Li, recroquevillée, avait le souffle coupé et n'arrivait plus à bouger. Elle ne put que tourner ses yeux vers le soldat qui s'approchait dangereusement vers elle tandis que les trois autres gondoriens arrivaient aussi, laissant leur camarade gravement blessé et peut-être mourant au cinquième militaire qui revint précipitamment de la chambre des servantes après avoir entendu la pagaille dans le bureau d'à côté.

Derrière le soldat, l'impératrice aperçu sa jeune servante, qui se tenait toujours cachée à côté de l'entrée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5536-azuul-li-corsaire-
ZagaraNombre de messages : 91
Age : 20
Date d'inscription : 16/10/2014

Feuille de personnage
Race: Orientale
Possessions: Sceptre en bois sculpté, quelques fioles de poison
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Zagara

MessageSujet: Re: [Flashback] Vers l'inconnu   [Flashback] Vers l'inconnu EmptyMer 11 Fév 2015 - 10:51
[Hrp : Désolée pour le retard ><]

- PNJ Selena, servante - Crée uniquement pour l'expédition -

Le souffle coupé, la jeune servante observa l'impératrice lâcher la poignée, sans doute pour ne pas se montrer immédiatement, puis elle paniqua en voyant la porte s'ouvrir. Selena eut à peine le temps de comprendre la situation qu'Azûul Li mettait déjà à terre le premier soldat à entrer, et, tandis que les autres l'aidèrent, la brune resta cachée, paralysée par ce qui semblait être de la peur.

L'impératrice engagea un second combat, moins aisé cette fois-ci, ce qui fit réagir sa servante, serrant plus fort le poignard qu'elle avait reçu. Elle tremblait légèrement et ferma les yeux quelques instants, entendant uniquement un grand bruit ; quand elle rouvrit les yeux, elle vit alors Azûul Li affalée sur le bureau, avec quatre soldats marchant dans sa direction.

Sentant ses jambes céder, elle inspira pour retrouver un peu de calme, si cela était possible ; à la fois consciente du danger, tentant de l'ignorer, elle marcha silencieusement vers un des soldats gondoriens, n'ayant aucune idée de ce qu'elle allait bien pouvoir faire dans une telle situation ; impossible d'aller chercher de l'aide, elle ne viendrait certainement pas à temps... Elle leva son poignard et, ayant compris le point faible des armures des soldats, elle fit comme Azûul Li auparavant et s'en prit à un des trois soldats par surprise, réussissant à attirer leur attention, fermant les yeux lorsque sa lame entra en contact avec la peau du soldat, pour finalement les rouvrir et ramener le poignard vers elle, sentant que sa peur disparaissait sous l'effet de l’adrénaline, qui lui indiqua aussi qu'elle n'avait certainement pas choisi la bonne option en s'en prenant directement aux soldats. D'ailleurs, sa cible avait à peine une entaille.

- Ne la touchez pas une deuxième fois, si vous avez un minimum d'honneur ! Dit Selena, tentant de se faire passer pour autre chose qu'une simple servante, même si son physique trop jeune et sa mauvaise posture en tenant le poignard la trahissaient.


La prière purge l'âme ; la douleur purge le corps.

[Flashback] Vers l'inconnu 829879914719499369signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6774-zagara-passeuse-d-
AbattarikNombre de messages : 162
Age : 48
Date d'inscription : 22/08/2014

Feuille de personnage
Race: Dark Numenorean
Possessions: une dague, un long coutelas, une besace de cuir noir avec: des cartes maritimes, quelques potions. Une longue cape grise, avec des couteaux de lance cousus dans la doublure. Une serie de bagues, dont une dont le chaton est creux, contenant du poison.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Abattarik
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: [Flashback] Vers l'inconnu   [Flashback] Vers l'inconnu EmptySam 21 Fév 2015 - 23:38
Le torse appuyé le plus possible contre le bois détrempé, comme pour chercher un effet ventouse, comme pour essayer de disparaître aux yeux du Maiar de la mer et de sa colère. Abattarik et ces gars progressaient lentement le long du gaillard arrière, n'ayant aucune sécurité, frôlant la chute fatale a chaque mouvements brusque ou a lorsque les vagues jouaient avec les navires. Les corsaires pouvaient imaginer ce que ressentait le canard dans le bain de bébé.
Enfin, presque pour tout le monde, car l'un d'eux se moquait visiblement des éléments déchaînés et grimpait la paroi avec une assurance et légèreté sans équivalent. il se faisait appeler Mo par ces compères, et Abattarik l'avait ranger dans la catégorie mascotte de l’équipe, au vue de sa légère stature. A tord, car Abattarik venait de constater que Mo rentrait dans la catégorie femme, a l'occasion d'un dépassement acrobatique qui n'avait rien dissimule de sa féminité, sa tête ayant servit de marche pied. Abattarik nota dans un coin de son cerveau l'info, se promettant d'aller faire plus avant connaissance de son "camarade".

Apres une vingtaine de minutes de luttes epuisantes, Abattarik arriva a la hauteur des fenêtres du quartier des officiers, sous la dunette. Ackbar avait entreprit de desceller un carreau composant la baie vitrée afin de jeter un coup d’œil, pendant que les autres continuaient. Il fait un signe a Abattarik d'approcher. Le capitaine répond par la négative et lui montre la direction du haut, ou ces compères finissaient l'escalade. Ackbar insiste, montrant le quartier des officiers, puis reprend la montée.

Curieux, Abattarik se rapproche de la baie vitrée et jette un coup d’œil.

** Le temps presse**

A l’intérieur, on distingue un groupe d'hommes bien vêtus, assembles autour de la grande table. Ils ont l'air visiblement agites.

** humm, les fameux marchands, surement**

Abattarik continue son observation, et remarque 2 soldats du Gondor, surement affectes a la sécurité des marchands. L'un d'eux semble avoir une cape, ou un long manteau, flanque d'armoiries peu visibles a cette distance.

** surement un officier ...**

lorsque celui ce retourne et fait face a la baie vitrée, le sang d'Abattarik se fige ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6250-abattarik-le-pilie
Azûul LiNombre de messages : 324
Age : 27
Date d'inscription : 05/03/2012

Feuille de personnage
Race:
Possessions: Aucune.
Statut:
Azûul Li
Impératrice du Harad

MessageSujet: Re: [Flashback] Vers l'inconnu   [Flashback] Vers l'inconnu EmptyDim 1 Mar 2015 - 21:21
Alors que les soldats s'approchaient dangereusement de l'impératrice, les armes pointées vers elle, celle-ci ne réussit à rien faire, tout tentative de se relever était vaine et elle ne pouvait que voir l'ombre des silhouettes sur elle et sur le bureau. Elle ne put que jeter un bref coup d’œil vers la servante qui, d'ailleurs, semblait s'être décidée à agir et qui représentait l'unique espoir de pouvoir s'en sortir.

Alors que les trois gondoriens s'apprêtaient à violenter l'impératrice affalée sur le meuble et se tenant le ventre péniblement, la servante se rua sur un soldat en portant le poignard qu'elle tenait dans sa main vers le visage de l'homme. Les trois se retournèrent subitement, oubliant un instant Azûul Li, vers la personne à laquelle ils ne s'étaient pas attendus. Le soldat qui avait été attaqué porta sa main à son cou blessé mais constata rapidement qu'il ne saignait que légèrement : la servante lui avait porté un coup pratiquement inefficace, au grand désespoir de l'impératrice.

Toutefois, la jeune servante ne perdit pas son courage et malgré son apparence fragile, elle interdit aux soldats de toucher à l'impératrice.

Mais les soldats ne prirent guère au sérieux cette demande. Celui qui avait été blessé s'approcha de la servante pour la désarmer et les deux autres se retournèrent vers l'impératrice qui commençait légèrement à reprendre son souffle. Un des deux saisit fortement Azûul Li par ses cheveux rouges et la tira vers le bord du bureau alors que son camarade sortit un couteau qu'il avait attaché à sa ceinture et le colla contre le cou de la femme. Pourtant, ni la douleur des cheveux brutalement tirés ni la mort sanguinaire qui caressait le cou d'Azûul Li de cette lame froide et affûtée ne faisaient enlever à l'ancienne corsaire son regard haineux et son manque de peur.

Tout-à-coup, tout le navire fut pris d'une grande secousse : c'étaient les deux navires dont les cordes qui les liaient s'étaient relâchées et dont les coques s'étaient cognées à cause des grandes vagues de la tempête. Les soldats se firent projeter à la sortie de la chambre, de même qu'Azûul Li, emportée par celui qui lui avait tenu fermement les cheveux, sur lequel elle atterrit, d'ailleurs. L'impératrice n'eut pas le temps de comprendre ce qu'il s'était passé et où en était sa servante avec le dernier militaire. Elle constata que le soldat sur lequel elle se trouvait lui avait permis d'amortir la chute et que les deux hommes étaient allongés par terre, sonnés. Apercevant par terre, à portée de main, le couteau de celui qui l'avait menacé, la femme en profita pour le saisir et le planta aussitôt dans le cou du soldat sur lequel elle se trouvait. L'homme se raidit et ne laissa échapper qu'un faible gémissement alors qu'Azûul Li tenait fermement son arme. Ensuite, elle s'élança vers le deuxième homme à terre et fit de même.

Après que le deuxième homme eut succombé, Azûul Li sentit une froide sensation sous le menton. Elle passa sa main au dessus de son coup et lorsqu'elle la retira, elle constata que sa main était rouge de sang : dans la secousse, le couteau que tenait le soldat qui l'avait menacé avait du la toucher, fort heureusement, il ne s'agissait pas du cou. Néanmoins, la jeune femme fut prise par une soudaine fatigue et elle se laissa tomber à terre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5536-azuul-li-corsaire-
ZagaraNombre de messages : 91
Age : 20
Date d'inscription : 16/10/2014

Feuille de personnage
Race: Orientale
Possessions: Sceptre en bois sculpté, quelques fioles de poison
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Zagara

MessageSujet: Re: [Flashback] Vers l'inconnu   [Flashback] Vers l'inconnu EmptyMar 3 Mar 2015 - 20:57
- PNJ Selena, servante - Crée uniquement pour l'expédition -

Selena resta figée par la peur lorsque les soldats entourèrent l'impératrice et s'en prirent à elle, la saisissant par sa chevelure. Incapable de faire tout mouvement, la jeune fille était muette devant la scène, et elle finit enfin par bouger suite à un violent choc. Elle se cogna contre le mur et, sonnée, ne bougea pas durant de longues secondes ; elle voyait flou et la panique l'empêchait de penser clairement. Ses mains tremblaient tandis qu'elle tenait toujours aussi fermement le poignard, même après autant d'agitation. La servante semblait s'accrocher à cet objet pour tenter de se raisonner. Finalement, quand elle se releva, elle vit un des soldats se lever à son tour ; il était à peine à un mètre d'elle. Selena ne recula pas, mais elle pointa le poignard vers lui, l'empêchant de se lever.

- Ne bougez pas ou... Ou je vous tue ! Dit-elle, sentant une larme couler sur sa joue, due à la grande peur qu'elle ressentait.

Jamais elle n'aurait pensé menacer ainsi quelqu'un ; Selena avait été toujours attentionnée et gentille, en partie grâce à son métier, et donner la mort ne faisait pas partie des devoirs mentionnés pour un tel emploi... Mais elle aurait pu s'en douter, en venant ici, loin de sa mère.

Le soldat continua de se relever, très doucement, comme pour ne pas brusquer la demoiselle. Mais, deux secondes après, il l'attrapait par le bras, la jetant violemment au sol sans pour autant l'achever. Après tout, elle n'était pas la cible principale, et elle était encore bien trop jeune pour être une quelconque mercenaire.

Il se dirigea vers l'impératrice, affalée sur le sol ; Selena restait muette, elle aussi à terre, ne sachant que faire, préférant pour le moment simuler un étourdissement. Finalement, malgré la douleur qu'elle pouvait ressentir suite au second choc, elle se releva, marcha dans le dos de l'ennemi et usa une deuxième fois de son poignard, pour cette fois-ci en faire un bon usage, soudainement motivée par l'envie de protéger sa nouvelle supérieure, effaçant un instant sa peur.

La lame transperça aisément le ventre de l'homme qui, immédiatement, tenta de l'enlever et d'attraper Selena mais, déjà, il perdait le contrôle de son corps et de son esprit, pour rejoindre lui aussi ses autres compagnons, morts.

Alors que la pièce semblait silencieuse, avec les bruits des combats au loin, Selena essuya ses nombreuses larmes et posa le poignard avant d'aller voir l'impératrice, immobile. Elle paniqua, cherchant à voir si son cœur battait ; elle posa une main sur son cou pour vérifier, et eut un mouvement de recul en voyant sa blessure, juste au-dessus. Ne perdant pas une seconde, la jeune servante déchira un pan de tissu de sa chemise déjà abîmée et tenta d'empêcher le saignement, paniquant encore plus en voyant le tissu se teinter légèrement. Elle éclata en sanglots, incapable de contenir ces émotions fortes si étranges qu'elle ressentait pour la première fois de sa vie. Elle tenta de relever Azûul Li, mais réussit simplement à la prendre à moitié sur ses genoux, espérant qu'elle se reposerait plus aisément ainsi... Si elle allait se réveiller.

- Non... Je ne veux plus voir personne mourir aujourd'hui... Surtout pas vous, dit-elle entre deux sanglots, réalisant enfin la situation ; c'était bien réel, et pas un simple cauchemar... Et encore, elle n'en avait jamais eu de tel.


La prière purge l'âme ; la douleur purge le corps.

[Flashback] Vers l'inconnu 829879914719499369signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6774-zagara-passeuse-d-
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Flashback] Vers l'inconnu   [Flashback] Vers l'inconnu Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

[Flashback] Vers l'inconnu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Expédition vers le Harad.
» Et je m'envole vers d'autres cieux !
» RP flashback en 1623
» Vers son destin
» Entraînement magique [FLASHBACK avec Morrigan et Myrdhinn]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: [Flashback] Vers l'inconnu N448 :: Empire du Harad-