Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 Arthan Llstyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arthan LlstynNombre de messages : 16
Age : 24
Date d'inscription : 02/01/2015
Arthan Llstyn
Prince Pourpre du Rhûn

MessageSujet: Arthan Llstyn    Arthan Llstyn  EmptySam 3 Jan 2015 - 20:07
Nota : l'histoire se base sur l'organisation créée par Krell lui même au sujet de ses "Princes" (Torn fut Prince Noir)
dont les Princes Pourpre et Or n'ont, je crois, jamais été joués. Etant donné que le Prince Pourpre était le moins développé par lui même, j'ai pensé que c'était là le meilleur moyen de prendre des libertés tout en restant fidèle à ses écrits (épars et archivés pour la plupart, ce qui expliquerait certaines possibles contradictions dans ma fiche). J'en profite pour ajouter que ce personnage a pour vocation à réactiver le Rhun et à le garder autant que de nécessité dans l'esprit de construction opérée avant pour une poursuite la plus "fidèle" aux derniers Krell et Séfir, sans empêcher une dose d'évolution différente (pour permettre, sait-on jamais, un retour des deux précités).

J'ai du éplucher une histoire du Rhun pas toujours évidente tant les départs-retours de Krell ont été mouvementés et pas forcément très clairs. Le projet peut donc paraître ambitieux mais je le trouve intéressant et pourrait ouvrir quelques portes à l'ambiance. Je suis donc avide de vos remarques et critiques qui permettraient d'affiner ces possibilités*

* voire le refus pur et simple de s'embarquer dans une aventure à l'Est, auquel cas je me ferai un plaisir de partir sur un personnage complètement différent  Wink

En Jeu:

Nom : Llstyn (se prononce "Liéstine")
Prénom : Arthan
Surnom : l'Ombre Pourpre

Âge : 35
Race : Humain (Oriental)
Taille : 185
Poids : 90

Emploi : Prince Pourpre de l'Empire de l'Est
Pays natal : Rhun
Pays actuel :Rhun

Description physique : Du physique qu’avait Arthan au jour de sa naissance il ne reste rien et bien peu sont ceux qui peuvent même encore aujourd’hui reconnaître le Prince Pourpre suite à ses transformations. Un crâne complètement chauve marqué de cicatrices et de tatouages entremêlés (différents signes représentant les tribus du Rhun) surplombe une figure dure et taillée au burin : des sourcils épais, une mâchoire carrée, des dents ébréchées pour la plupart. Une épaisse moustache vient couronner des lèvres charnues et descend se perdre en trois fines tresses sous le menton d’Arthan. A part cela, nulle pilosité sur son visage.

Mais ses yeux… Deux puits profonds et noirs, comme s’il n’existait dans ces yeux qu’une large pupille entièrement et excessivement dilatée : un regard entièrement noir sans une once de couleur. Plus grand que la plupart de ses congénères, Arthan n’impressionne pas spécialement par sa hauteur mais par sa corpulence : un corps musculeux et massif, des bras impressionnants portés par des épaules carrées. Une poitrine large et puissante. Un cou de taureau. Des mains prêtes à écraser la vie comme une coquille de noix. Des jambes solides pour soutenir la masse de son corps. Solides ? Une vieille blessure à la cuisse droite empêche Arthan de chevaucher et le réduit à utiliser des moyens de déplacement alternatifs : le char, le bateau ou la marche.

Suite aux terribles secrets qui ont exercé leur influence sur le corps d’Arthan, ce dernier souffre de certaines déformations et de maux : si sa force semble désormais plus grande, le sens du toucher semble avoir totalement disparu et sa vivacité d’antan a laissé la place à une certaine lenteur de mouvements. Ses yeux cauchemardesques ne permettent plus à Arthan de profiter d’une vision normale et correcte ; si certains leur prêtent des pouvoirs hypnotiques, la réalité est que la vision d’Arthan peut se troubler et se déformer à n’importe quel instant sans prévenir lors d’une crise, le laissant au milieu d’hallucinations ou frappé de cécité temporaire.
De plus, si la nuit sa vision semble meilleure que celle de la majorité des humains, une luminosité trop importante est trop agressive et empêche un regard convenable : c’est ainsi qu’en plein jour sans avoir une zone d’ombre ou une large capuche, Llstyn est incapable de fixer son regard plus de quelques secondes. De la même façon, son ouïe est particulièrement défaillante et il n’est pas rare qu’Arthan n’entende que d’une seule oreille. Enfin, sa voix ne correspond à rien d’habituel : elle semble sortir de plusieurs gorges si bien qu’il est difficile de croire qu’un seul être est en train de parler. L’impression est celle d’un ensemble de personnes parlant exactement en chœur d’une voix grave et assurée.

Arborant toujours un nombre impressionnant de bijoux et de joyaux, Arthan ne quitte jamais un certain nombre de bagues ni les anneaux en fer qui percent ses deux oreilles. De la même façon, il porte constamment sur lui une large chaîne en argent au bout de laquelle pend un bijou en forme de taureau.


Description mentale : Arthan Llstyn est un personnage totalement imprévisible et instable. De fait, son esprit est brisé et sujet à une magie noire puissante qui a laissé des traces définitives et fatales : outre des séquelles physiques, la part de bon et de loyal qui existait est désormais réduit à un souvenir lointain qui ne se rappelle qu’à de rares moments.

Violent, sanguinaire et manipulateur, Arthan n’hésite pas à utiliser des pires techniques pour arriver à son but. Profondément et par essence attaché à sa nation toute entière et au souvenir de son Empereur, l’Ombre Pourpre n’a pour seul but que de redresser le pouvoir de l’Empire d’Orient.

Cependant et dans le même temps, l’esprit de son maître n’a pour seul but que la soif d’un pouvoir personnel toujours plus grand. La confrontation des deux esprits dans les moments de colère ou de surprise laisse souvent Arthan dans des temps de crise aigue qui le rendent vulnérable et incapable en plus de le laisser d’humeur changeante et brusque. A l’inverse, les rares moments de paix,  d’harmonie ou lorsque le danger est immédiat, permet une clairvoyance et une harmonie exceptionnelle qui permet à Arthan d’exercer ses capacités à un degré qu’il n’avait jamais atteint avant sa « mort » et de ressentir de nouveau des émotions humaines. L’Ombre Pourpre est donc en réalité un homme comme possédé et corrompu qui se débat pour avancer. Certains dans son entourage, n’hésitent pas à user de certaines techniques pour tenter d’espacer le plus possible les crises ou pour éloigner le mal de son esprit et de le ramener à une vie plus humaine, plus saine. Parfois sans succès.

Pour autant, Arthan est un leader né qui sait lire dans les cœurs des hommes. Rarement aimé mais toujours craint et respecté, son pouvoir d’influence n’a fait que grandir grâce à l’apparence cauchemardesque qui le caractérise désormais : beaucoup pensent ainsi que son regard possède des facultés magiques et le pouvoir de lire dans les pensées. Il n’en est rien mais la peur, elle, est bien réelle.

Si Arthan a une connaissance très poussée de tous les peuples qui résident et combattent sur le grand territoire de l’Est, il connaît mal l’ensemble du monde et de ses richesses. En outre, ses connaissances géographiques et culturelles sont très limitées. De ce fait, il arrive rarement à pouvoir compter sur des amitiés ou des bienveillances, se fondant exclusivement sur les intérêts personnels et la crainte du pouvoir.


Historique :

I/ L’ascension

Arthan naquit dans une famille de la tribu des Balchoth, les plus sauvages et sanguinaires guerriers de l’Orient. Quatrième fils d’Ulfang et de Séréna et bien plus jeune que ses ainés, le jeune garçon grandit à l’écart des rites les plus virils et dangereux et fut encouragé à se lier d’amitié aux puinés de toutes les autres familles. A cette époque, les guerres entre les clans et les tribus étaient monnaie courante et toujours très violentes. Au sein des Balchoth, il était impensable qu’une bonne famille ne se montre pas sans pitié et totalement dévoué aux cultes mystiques de l’Est. Au sein de cet environnement, Arthan grandit en voyant ses frères devenir ivres de combats. Solitaire et parlant peu, il se montra un élève très doué et acquit une faculté pour diriger ses camarades et les jeunes de son âge. Toujours affable et volontaire, Arthan était un enfant d’une nature bienveillante et généreuse doublé d’un athlète qui excellait à la course et à la lutte.

Pourtant, un jour qu’une querelle éclata, Arthan fut demandé sur le sol de l’arène pour liquider la dette de sang qu’il avait vu naître en se bagarrant avec un autre enfant de la tribu. Conformément aux rites orientaux, l’âge importe peu et seule la victoire amène un homme (ou un enfant) vers son destin. Les deux jeunes garçons se battirent et Arthan en sortit largement vainqueur. Seulement, le drame arriva : la pitié prit le dessus et le plus jeune fils d’Ulfang décida de laisser la vie à son adversaire. Déshonoré, Ulfang le Brave décida de traiter son fils comme on traitait les jeunes filles : il l’exila et l’envoya au sein de la tribu des Sariose pour poursuivre un apprentissage d’herboriste, le répudiant à vie. Arthan ne le savait pas encore, mais jamais plus il ne verrait sa famille d’origine.

Au sein des mystiques de la tribu, Arthan, qui ne connaissait désormais plus de rival dans la brutalité ou dans la force et pensant son destin condamné, il se fit connaître comme d’une nature brutale, changeante et manipulatrice, soumettant à sa volonté certains chamanes pourtant aguerris et versés dans l’art de lire dans les esprits à tel point qu’il devint vite si incontrôlable qu’il fut envisagé de l’abandonner à son sort dans le désert. Seulement un homme, un mystique, un chamane, Droleth, décida de le prendre sous son aile et d’en faire son fils adoptif, selon les coutumes de la tribu. Le chamane avait le pouvoir dit-on, de lire l’avenir. Et il prédit à ce jeune homme belliqueux un destin qui dépassait les sphères de l’entendement humain. Un signe divin envoyé par des puissances inimaginables.

Loin de lui apprendre les rudiments de la médecine, le chamane lui inculqua les différentes langues tribales, les secrets du grand Est ainsi que le savoir de lire dans le cœur des hommes, leur esprit et même à entrevoir quelques bribes d’avenir. Il devint vite indispensable au jeune homme qui en grandissant, rappelait sans cesse ses origines guerrières de par sa simple corpulence. Il l’envoya alors se battre dans les arènes les plus miteuses et lui apprit l’anatomie et l’art de tuer de façon efficace.

Lorsque les guerres de clan se déchaînèrent de plus belle et alors qu’Arthan était désormais un homme dépassé par cette tribu qu’il trouvait inutile et sans intérêt, Droleth convainquit son jeune protégé de ne pas s’enrôler dans ces guerres mais de partir à la rencontre des dangers les plus inconnus des coins les plus reculés de l’immense pays et de ne pas se compromettre en prenant un parti qu'il savait perdant d'avance. Les pérégrinations d’Arthan le menèrent dans bien des endroits sombres et ses yeux contemplèrent bien des mystères.

C’est ainsi qu’il apprit le sombre destin de son pays : une division éternelle, culturelle et inaltérable. Ainsi, Droleth confia des missions de plus en plus périlleuses et pour le moins étranges à son fils, jusqu’au jour où Arthan, prêt à exploser d'impatience, fut convoqué dans la tente de son maître : un Dieu allait apparaître au sein même des tribus du Rhun. Un Dieu qui changerait la face du monde pour toujours. Il envoya Arthan rejoindre cette lumière qui s’élevait à l’Est et lui ordonna de se rallier à elle.

C’est ainsi que le jeune Arthan, désormais affûté et prêt au combat rejoignit ce qui devait être le plus formidable des chefs de guerre à avoir jamais foulé la Terre du Milieu : Krell le conquérant. Jusqu’à son accession définitive au trône, Arthan resta dans les rangs des fidèles de Krell, combattant partout sur le territoire de Rhun, même contre les gens de sa propre tribu qui résistèrent à l’avènement du Dieu-roi.  Au milieu de tant de guerriers d’exceptions, Arthan ne brillait pas particulièrement par son style de combat mais par sa clairvoyance : il était un stratège né et avait l’avantage de comprendre mieux que quiconque dans l’entourage de Krell la façon de gagner le cœur des tribus, la façon de les réunir et de les forger en une seule grande nation. C'est durant l'ascension du Dieu-Roi qu'Arthan reçu la blessure la plus grave de sa vie qui l'handicapa profondément : une lame entailla profondément les tendons de sa cuisse droite et jamais plus il ne put chevaucher et fut réduit à l'utilisation exclusive de chars.

Au faîte de sa puissance, Krell nomma Arthan Prince Pourpre et l’envoya au Nord-Est du Rhun profond pour instaurer un système de recrutement, d’information et de contrôle sur la totalité de l’immense empire que le Dieu-Roi forgeait. Jamais Arthan n’obtint la confiance profonde de Krell ni son admiration, mais le Dieu-Roi ne pouvait se passer d’un talent aussi efficace pour cimenter sa nation lorsqu’il s’en allait en guerre. Ainsi, bien qu’il ne fût jamais convié à diriger des armées ou des guerres, Arthan resta Prince Pourpre et maître incontesté des territoires les plus sauvages du Rhun qu’il finit par comprendre comme nul autre.

A la mort de Krell cependant, Arthan projeta d’accourir à la capitale pour aider le pouvoir en place à tenir. C’est là que Droleth intervint et le convainquit de rester dans son château dans les landes désolées et mystérieuses du Profond Rhun. Ici, lui dit-il, tout le monde finirait par oublier le pouvoir royal et la force des tribus finiraient par se retourner vers le dernier bastion d’autorité : lui. Le jeune Prince décida de suivre les conseils de son maître avisé et disparu progressivement de l’emprise de l’Empire ultra-centralisé et refusa l’appel de l’Impératrice Agarwen.

II / A la rencontre du Destin

Progressivement, Le Prince (qui ne l’était plus officiellement) construit petit à petit des liens étroits avec de grandes tribus, à tel point qu’il était le maître officieux d’une partie du territoire reculé de l’Empire. Son influence grandissait en même temps que sa solitude. Arthan devenait incapable de penser sans les conseils soufflés de son vieux maître Droleth qui acquérait toujours plus de pouvoir et installa une forme de caste composée de chamanes et de sorciers aux origines douteuses. Rien ne semblait pouvoir déranger Arthan qui reçu la visite de quelques corps expéditionnaires de l’Impératrice, jamais sans grande conviction. Il tua systématiquement les hommes et messagers qu’on lui envoyait, seul ou à l’aide de la petite garde qu’il avait réussi à constituer, prétendant ne répondre qu'à l'appel d'un seul homme.

Cependant, la nouvelle renversa tout sur son passage : Krell le Dieu-roi était ressuscité et marchait de nouveau vers la gloire. La nation toute entière raisonnait du feu de la guerre civile. Droleth implora Arthan de continuer à se faire discret, insistant sur la fugacité d’un tel retour. N’écoutant que son cœur et sa foi, Arthan décida de partir pour Krell-Kain afin d’aller à la rencontre de son Empereur immortel. Il leva des hommes en masse, usant de son autorité naturelle et effective de Prince Pourpre qu’il avait acquis au fil des années. Les tribus du Nord-Est se rallièrent à lui et il envoya de nombreux émissaires dans l’espoir de reprendre sa place à la droite de son chef. Il parvint à destination alors que Krell s’apprêtait à faire face à un nouveau péril, plus grand que tous les autres : une grande coalition marchait sur Dol Guldur. Son empereur le remit dans ses fonctions officielles et lui demanda de le suivre. Durant la marche à la guerre, Arthan eut la surprise de retrouver tous les membres de la caste de Droleth dans des postes clés, ayant complètement et secrètement infesté l’administration, l’armée et la société refondée autour de Krell. Le Prince Pourpre fut officiellement réintégré dans ses fonctions aux côtés des Princes Noir et Or.

A l’arrière garde impériale, Arthan trouva la mort durant la bataille de Dol Guldur. Abandonné comme un vulgaire soldat sans ses insignes dans le tumulte furieux de la bataille, il fut récupéré par les siens comme un mort parmi tant d’autres qu’on ramena dans les terres de l’Est pour les rites funéraires. Seulement c’était sans compter qu’Arthan n’avait aucune tribu officielle (pas de tatouages ou de marques distinctives) et il fut alors enterré sans autre forme de procès près du lieu de résidence de la tribu des Sariose.

III/ La naissance de l’Ombre pourpre

Après le désastre de Dol Guldur et la déliquescence de l’Empire de l’Est, les tribus se divisèrent de nouveau et des révoltes éclatèrent partout. C’est alors que la tribu des Sariose, dirigée désormais par un certain Tyrash, reçu ordre de leur plus vieux membre, Droleth, d’aller récupérer le corps d’Arthan et de le conduire jusque dans les terres sombres et reculées à la frontière du Mordor et du Rhun.
Là, de terribles magies et rites se succédèrent durant trois jours et trois nuits. Arthan respira de nouveau, non sans avoir payé un très lourd tribut. Son corps n’était que l’ombre de lui-même et son esprit était brisé. Ou plus exactement, était altéré. Si la plupart de son être avait été tout simplement ramené à la vie, il sentait au fond de lui une entité tapie qui l’infestait. Il fut empoisonné et emmené en lieu sur : dans le château qu’il occupait lorsqu’il était Prince.

Complètement perdu, Arthan déambula ensuite dans le désert sans but précis sans reconnaître les lieux, écoutant les voix qui chuchotaient dans sa tête. Progressivement, son visage se fit plus dur, ses cheveux tombèrent et ses yeux noircirent. Il fut pris de terribles crises de douleur ou de folie et s’aperçut qu’un certain nombre de ses capacités était changé : il avait plus de force et plus d’endurance. Mais il avait perdu le sens du toucher et d’une certaine sensibilité. Petit à petit cependant, il apprit à dompter le chuchotement incessant dans sa tête, à calmer ses sensations et à maîtriser son corps. Il reprit le contrôle de son château où il trouva ses insignes et ses armes.

Enfin, il l’entendit distinctement : la voix de son maître qui désormais ne faisait plus qu’un avec lui.
Adaptant ses nouvelles capacités à son environnement, Arthan décida de reprendre le contrôle de son destin et de profiter de cette deuxième chance inespérée. Et cette fois, il ne comptait pas laisser passer son destin. Il se fit connaître sous le nom de l’Ombre pourpre et recommença à écumer les tribus du Rhun, tâchant de rallier d’abord les tribus les plus minoritaires et esseulées à sa cause avant d’entreprendre une vaste opération de ralliement. Loin d’être un arriviste révolutionnaire, Arthan s’appuya sur ses années au service loyal de Krell et ses longues années à arpenter son pays afin de convaincre les chefs de tribus : il n’était pas un jeune noble aux dents longues mais bel et bien un envoyé du Dieu Krell lui-même, il était sa Main et sa Voix. Son incarnation et sa détermination. La volonté du Dieu-Roi était de forger une nouvelle fois une unité de fer dans la victoire et non plus dans le souvenir amer de la défaite.

Il devint adepte de rites noirs et se mit à parler couramment le noir parler. Il n’était alors pas rare de le voir à la frontière du Mordor ou très au Nord, profondément enfoncé dans les territoires méconnus du Rhun. Les tatouages qui courent sur son corps représentèrent à partir de ce jour son ambition claire : rallier toutes les tribus de l’Orient pour faire renaître l’Ombre de l’Empire de Krell.

Bien moins loyal et honorable que Krell lui-même, Arthan n’hésita pas à faire ressurgir des profondeurs du temps les rites les plus horribles de la société cosmopolite de l’Est pour s’attirer les faveurs des plus sanguinaires et des plus déterminés : le temps de l’indulgence et des privilèges devait cesser. Arthan se fit alors l’émissaire du retour à l’esclavage le plus horrible et le plus rentable, à l’élimination des tribus non loyales à Krell, à un sentiment d’appartenance plus grand. L’esprit du Dieu-Roi devait guider de nouveau ce peuple qui s’était perdu en l’absence d’un guide et lui qui l’avait cotoyé, était prêt à reprendre le flambeau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6576-arthan-llstyn
ElrohirNombre de messages : 1295
Age : 32
Date d'inscription : 06/07/2013

Feuille de personnage
Race: Semi-Elfe
Possessions: Couronne argentée et tunique princière.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Elrohir
Seigneur d'Imladris

Seigneur d'Imladris
MessageSujet: Re: Arthan Llstyn    Arthan Llstyn  EmptySam 3 Jan 2015 - 22:22
Je vois que tu as carrément bien fouiné dans l'histoire du Rhûn en plus de ce que l'on avait convenu par MP
et j'ai l'impression de retomber à l'époque ou j'avais voulu créer un des bras droits de krell avant que celui ci n'abandonne le forum.

Pour moi il n'y à aucun soucis et c'est vraiment LA chose la plus possible que le Rhun soit géré par le prince pourpre.

En plus, ta fiche est de qualité donc pas de soucis pour t'accorder ce poste prestigieux (même si nous surveillerons tes RPS malgré tout mais je n'ai pas d'inquiétudes^^)

EDIT : j'avais validé ta fiche mais il te manque ton avatar



Arthan Llstyn  Sigelr10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5388-presentation-d-elr
Arthan LlstynNombre de messages : 16
Age : 24
Date d'inscription : 02/01/2015
Arthan Llstyn
Prince Pourpre du Rhûn

MessageSujet: Re: Arthan Llstyn    Arthan Llstyn  EmptySam 3 Jan 2015 - 23:05
Merci pour ta réponse rapide ! Content que la fiche te plaise je suis honoré :-)

Voilà pour l'avatar, j'espère que ça va bien ? C'est la seule image qui permet de vraiment coller à ma description physique (tatouages en moins).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6576-arthan-llstyn
ElrohirNombre de messages : 1295
Age : 32
Date d'inscription : 06/07/2013

Feuille de personnage
Race: Semi-Elfe
Possessions: Couronne argentée et tunique princière.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Elrohir
Seigneur d'Imladris

Seigneur d'Imladris
MessageSujet: Re: Arthan Llstyn    Arthan Llstyn  EmptyDim 4 Jan 2015 - 10:11

[ FICHE VALIDÉE ]



Arthan Llstyn  Sigelr10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5388-presentation-d-elr
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Arthan Llstyn    Arthan Llstyn  Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Arthan Llstyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: Arthan Llstyn  N448 :: Fiches de Personnages :: Fiches validées-