Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 Nouvelle organisation générale du Rhûn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arthan LlstynNombre de messages : 16
Age : 25
Date d'inscription : 02/01/2015
Arthan Llstyn
Prince Pourpre du Rhûn

MessageSujet: Nouvelle organisation générale du Rhûn    Nouvelle organisation générale du Rhûn  EmptyLun 5 Jan 2015 - 18:48
Nouvelle organisation de l’Empire de l’Est :

Suite à la défaite de Dol Guldur et à la perte du Rhovanion, les orientaux se sont repliés dans les profondes terres du Rhun. Suite au retour d’un dirigeant sur le trône, la majeure partie des terres centrales et les principales villes se sont ralliées au pouvoir central de Krell-Kain. Dans le Sud-Est au-delà de la mer du Rhun et aux extrémités de l’Empire, les tribus, profitant de l’absence d’un pouvoir impérial ont commencé à prendre leur indépendance et leur détachement : ces tribus sont peu nombreuses en bordure du Rhovanion perdu mais constituent un groupe important dans le Sud profond du Rhun. Le pays n’est donc pas complètement unifié à cette heure.
Néanmoins, de grandes réformes sont en cours, initiées par Arthan. Loin de briser complètement la machine initiée par Krell, ces réformes ont pour but de réunifier le Rhun et de le préparer à redresser la tête.


Etat des lieux :

Les bordures Ouest de l’Empire, frontières du Rhovanion et du Rohan sont presque laissées à l’abandon des quelques tribus qui y sont restées, pour la majorité plus pacifiques et moins sanguinaires que les tribus orientales de l’extrême Rhun. Ces populations sont tournées vers le calme de l’indépendance. Les frontières avec le Mordor sont complètement laissées à l’abandon. Dans tous les cas, les frontières ne sont pratiquement plus défendues ni surveillées par l’armée orientale.

La perte des principales villes de l’Ouest et du Rhovanion a porté un coup à l’économie de l’Empire qui repose désormais sur les acquis portés par Krell : une nourriture abondante et des fournitures bien suffisantes sans compter de puissantes forges. Pour autant, le commerce et la fabrication des matières travaillées ont pratiquement cessé. Si la population peut donc vivre dans les meilleures conditions, la véritable richesse du pays est jalousement conservée par les grands seigneurs ayant profité de l’absence d’un dirigeant.

L’armée du Rhun après la défaite de Dol Guldur s’est désagrégée, revenant à l’état de nombreuses unités combattant pour leurs intérêts propres. L’armée de l’Est étant une horde devant être mobilisée, les effectifs actuels sont difficiles à chiffrer, on estime que l’armée compte 50 000 combattants, ce chiffre étant très variable.
D’un point de vue diplomatique, le grand empire est désormais coupé du monde suite à la débâcle. De cette retraite reste le pacte de non agression signé entre la coalition des elfes, des nains et du Rohan et le Rhun. Du reste, aucune nouvelle n’est partie de Krell-Kain ni entrée en Rhun depuis bien longtemps.

Nouvelle organisation et administration :

Organisation politique :

Suite à la perte du Rhovanion, l’administration a été centralisée avec encore plus de force autour de Krell-Kain, où le Roi du Rhun dirige toutes les tribus et le grand territoire à l’aide de son administration. Le Roi du Rhun est connu comme « le Père » de la Nation et dirige la grande tribu des « Bordrac » (littéralement « fils du Dragon »), création désignant les fonctionnaires royaux : les gardes pourpres, les chefs de tribus, les chamanes Kithams, qui permettent au Roi de diffuser sa parole et son autorité à travers toutes les couches de la société. Les émissaires royaux étant eux-mêmes des dirigeants des différentes tribus, la cohésion de ce pouvoir de délégation pyramidale est un atout majeur des hommes de l’Est qui poursuit la tradition d’unité politique.

Organisation sociale :

Après les différents règnes de l’Impératrice, du Régent et sous l’impulsion de la chute de Krell, la situation sociale s’était apaisée pour arriver à une certaine égalité entre tous les citoyens. Avec l’arrivée au pouvoir d’Arthan, une grande campagne de renforcement social a été relancée : les Orientaux ont repris un pouvoir absolu sur toutes les autres races et appartenances au sein du Rhun ; en outre, les étrangers peuvent être librement capturés et réduits en esclavage à moins qu’ils travaillent directement pour une tribu ou le Roi, seule protection capable de sauver des voyageurs égarés. Sous l’influence grandissante des chamanes, la tribu des Kithams (ou Sariose) à l’emblème de serpent est devenue la tribu la plus importante et respectée, suivie des Adraïtes qui composent le corps principal des populations orientales (Balchotchs, Bladefists, Kurgans, Bramanes). Les temps sont durs pour les plus petites tribus de chasseurs des Aokhans qui sont bien souvent exploités. Pour plus d'information sur les différentes tribus du Rhûn, se référer à "Peuplades du Rhûn"

Organisation militaire :

Formée autours des clans de Rhûn, l'armée de l'Empire de l'Orient ou "Horde de l'Est" est un vaste flot de brutes et de sauvages barbares et frénétiques, entourés par des unités d'élites comme les gardes impériaux ou les guerriers des clans.
La majorité des armées Orientales sont plus légères que celle des autres peuples, plus dangereuses en attaque qu'en défense, les guerriers qui les composent sont le plus souvent équipés d'armures légères ainsi que d'armes de bonne facture, rendant leur déplacement plus rapide et moins prévisible, préférant la rapidité et le surnombre aux exploits individuels des guerriers lourds ou d'élite.

Cependant sous l’impulsion d’Arthan et la relance à grande échelle de l’esclavage et du bannissement, un corps de guerriers d’élite commence à voir le jour. Ces guerriers, tous enrôlés de force lors de leur plus jeune âge (esclaves pour la plupart) ont été formés afin de créer le corps de la tribu unifiée du Roi. Ce corps d’esclaves de guerre d’élite, nommés les Enfants de Krell, tend à former la seule véritable unité « unie » de l’armée de l’Orient.
Les esclaves de guerre ordinaires : étrangers, déserteurs, criminels… Continuent de servir de véritable marée humaine et de chair à sacrifier pour ensouvelir l’adversaire sous leur seul nombre. Très mal armés.

La machine de guerre orientale est taillée pour l’invasion en grand nombre et les batailles retranchées lorsque le ralliement est sonné. En temps de paix ou lorsque les campagnes ne sont pas menées, le territoire du Rhûn apparaît comme un immense désert aux frontières poreuses : garde à ceux qui y trouveraient la une faiblesse. L’immensité du territoire empêche une garde efficace des frontières et laisse passer assez facilement, il est vrai, n'importe qui. Pour autant, les orientaux nomades dans l’âme ont trouvé un moyen non d’empêcher un quelconque intrus d’y pénétrer, mais bien d’en ressortir. Les armées ou individus qui avanceraient ainsi en terrain oriental ne trouveraient que désert et terres abandonnées, crevasses et cachettes avant d’arriver sur les richesses plus profondément installées à l’Est. A ce moment là cependant, une nation toute entière se dresserait derrière eux, mobilisée et prête à les prendre à revers, totalement maîtresse du terrain.

Organisation démographique :

Il serait rapide de juger l'empire de l'Est comme une simple confédération de tribus capable de soumettre tout adversaire a sa botte.

L'empire est un rassemblement de culture et d'ethnies variés et très différentes, il y'a autant de points commun entre une tribu du Nord de Rhùn et une du Sud qu'entre les alliés Hommes du nord et les membre de la tribu Bladefist, par exemple.

Soutenu par un système de loi autoritaire mais le plus souvent juste, la vie dans l'empire, sans être un pure bonheur, est le plus souvent plus libre que dans les autres royaumes, ici, tant que vous agissez avec respect et que vous êtes capable de vous défendre, tout se passera bien.

De plus, il est a noter que si la mort ou la maladie vont bon train ici bas, ce n'est pas le cas de la famine, reste de l'économie de Krell, basant toute sa philosophie sur le fait que tant que ses hordes pourrons manger, elles pourront raser le monde. Partant de ce constat, le Roi Arthan a décidé de lancer une vaste campagne pour encourager la natalité de toutes les tribus orientales.

Si les grandes terres centrales et du Nord-Est du Rhun sont bien peuplées, il existe de véritables déserts où on ne rencontre rarement que quelques caravanes, il s’agit de l’Extrême Orient et du Sud du pays, au-delà de la mer du Rhun.
Enfin, les terres occidentales du Rhun, frontières du Rhovanion sont pour la plupart désertées et seulement peuplées de quelques tribus, bien que cela soit en train d’évoluer.

Organisation religieuse :

Si en principe, les cultes sont aujourd’hui libres en Rhun, le culte du Dieu-Roi Krell a pris un nouveau tournant avec la place très importante des chamanes Kithams, véritables dépositaires religieux : ces chamanes sont considérés comme les messagers directs de Krell, capables d’entrer en contact avec son esprit. Les différentes petites divinités et mythologies sont respectées tant qu’officiellement, c’est Krell qu’on honore. Il existe cependant une persistance au culte de Sauron dans les terres les plus au Sud du Rhun.

Organisation commerciale :

Les orientaux composent un peuple essentiellement nomade, habitué aux déplacements, aux rencontres avec des tribus étrangères et à parcourir de très grandes distances pour acheter et revendre. S’ils n’ont pas le négoce dans le sang, ils ont pour autant une nature de commerçants (au moins d’esclaves) et n’hésitent pas à se tourner vers de potentiels acheteurs.

Il n’existe cependant pas de véritable appareil au niveau de l’organisation centrale mis à part une institution : la vente d’esclaves. Chaque année ou après chaque guerre, le pouvoir royal rassemble tous les esclaves pour les vendre en très grande quantité, entrainés ou formés. La seule autre activité développée par le pouvoir royal est la production de nourriture en grand nombre et la production d’armes.

Par conséquent, tout au long de l’année, il est possible de troquer ou de commercer directement avec les tribus à des prix fluctuants. Il est cependant impératif de se rendre à Krell-Kain pour les commandes importantes ou précises.

Importation : tous les métaux précieux (premier marché), les produits détaillés et finis à haute valeur ajoutée, le bois
Exportation : esclaves (premier marché), armes de première facture, nourriture, fournitures de base
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6576-arthan-llstyn
 

Nouvelle organisation générale du Rhûn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice
» Vers une école nouvelle dans les Nippes
» Stargate Loto : 22 au 26/03 (Nouvelle règle ! )
» Fin du rp: Nouvel Orphelinat. Nouvelle façon de vivre {OK}
» La nouvelle administration haitienne corrompue...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: Nouvelle organisation générale du Rhûn  N448 :: Rhùn-