Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 Fiche de personnage [Bécliptille]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BélicliptilleNombre de messages : 11
Age : 27
Date d'inscription : 20/01/2015

Feuille de personnage
Race: Elfe
Possessions: Une lame elfique, deux dagues et un arc / Une armure, une cape / Un collier, parure et bague / Des pierres d'obsidiennes
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Bélicliptille

MessageSujet: Fiche de personnage [Bécliptille]   Fiche de personnage [Bécliptille] EmptyDim 25 Jan 2015 - 4:59


Bélicliptille








   
Béli'

   
Espion du Mordor


   
Elfe

   
4000 ans

   
1 mètre 96

   
75 kilogrammes


    
Beleriand (Forêt de Nan-Elmoth, l'archétype pour toutes les forêts enchantées de Tolkien)

   
Partout où on m'attendra Smile



   

   



   
Description physique

   
Il a des cheveux longs noirs de jais, la peau et les yeux gris. Ses yeux sont profonds et rescellent une lueur de triomphe ou bien celle d'une bête féroce. Les elfes de sa tribu sont appelés les Elfes Noirs, on le surnomme officiellement "le terrible". Ce ne sont pas des elfes noirs pour autant ! Ils sont plutôt grands, élancés et athlétiques. Il porte sur lui une armure faite d'une peau rigidifiée, très solide grâce à un procédé inconnu : on n'en connait pas la nature ni la provenance, cependant on peut croire au travail d'un artisan de grande expérience, aussi nous verrons ça un peu plus tard. Le col de la cape au-dessus de son uniforme moulant est fait de plumes de corbeaux qui font ressortir son visage au teint pâle. Il porte un collier noir tribal autour du cou, il lui a été offert à l'occasion du conflit qui opposait sa tribu à celle des Noldors.

Il possède quatre pierres d'obsidiennes sur lui en héritage : une est sertie sur la bague qu'il porte au doigt comme un morceau de chêne pointu à la main droite, elle lui a été offert par une femme sublime perdue dans les couloirs du temps depuis un millénaire. Il y en a une aussi sur le collier, rempli de couleur qui est toute différente des trois autres, elle dégage en permanence des lueurs verdâtres qui se concentrent en volutes incessantes qui tourbillonnent dans le cœur de la pierre. Celle-ci ne lui apporte aucun surcroît de puissance en particulier. La dernière est à droite sur le fermoir de sa cape  : elle ressemble à la figure archétypale du soleil. Sur le côté gauche gît une fleur, le tout enchaîné comme dans un écrin par des fermoirs dorés, des cordelettes noires et résistantes. Les autres se trouvent sur ses armes, et quiconque osera lui voler une de ces pierres sera pourchassé à jamais. Des motifs d'or sont tissés sur les deux côtes de sa cape, montrant l'histoire qu'il a vécu jadis et aussi celle de sa famille et d'autres camarades.

Ses oreilles sont typiquement des oreilles pointues propres aux leur race immortelle, il porte une paire de rubis des mines gobelines des terres sauvages. Ces astucieuses créatures vives dans des monde souterrains gigantesques qui s'étendent sur des régions entières en formant un réseau complexe de grandes galeries reliées toutes entre elles. Parfois, des imprudents tombent dans leur pièges, les effectifs ont été renforcé et le Roi est protégé par des elfes maintenant. Bélicliptille ne se sépare jamais de son épée, de son arc et de ses dagues. On raconte que ses armes ont été faites à partir de restes d'un dragon, les rumeurs des hommes se sont répandues à son sujet. Peu importe... c'est totalement faux, elles n'ont rien de particulier, il les utilise seulement très bien. Son dur aspect extérieur est contrebalancé d'ornements délicats qui viennent alléger ces allures conquérantes, il a d'élégants boutons de manchettes sur des manches en dentelles et discrètes et au col fendu de son plastron qui est scellé par son pendentif. La sensualité et le charisme sont ses principaux atouts. Cependant, il a plusieurs blessures sur le corps.

   

   
Description mentale

   
C'est un volcan bien dissimulé dans une tour d'ivoire, malicieux, il a des instinct de conservation et de survit exacerbés et n'hésite pas à prendre les armes pour asseoir son autorité de manière féroce, il est castrateur et très casanier. Son unique but dans la vie est de s'enrichir et de détenir un pouvoir qu'il considère assez digne de lui. Pas du genre, contrôler le monde, mais celui de n'être jamais atteint par aucun de ses adversaires. Son anima n'existe plus, aussi il erre comme un loup solitaire imprévisible dans les forêts sombres et brumeuses du Beleriand, attendant son heure pour être auréolé de gloire et couvert de richesses. Très à cheval sur la politesse, il préviendra sa cible juste avant de la tuer : il répand le chagrin et la souffrance avec la classe à l'état pur. Il ne peut pas s'empêcher de descendre des être-vivants, c'est plus fort que lui parce que ça le fascine et prend le pas sur sa raison.

Ses réactions sont brutales et son langage tient plus de la propagande plutôt que d'un vrai acte de dialogue. Il se sert de méthodes de communications très élaborées, cryptées pour instiller la haine dans l'esprit des gens. Se servant de ses dons et de son éloquence pour se mettre les orcs et les monstres du Mordor dans la poche, laissant libre cours à ses instincts violents de domination, à ses pulsions meurtrières il parcourt la Terre. En quatre millénaires, il aurait été impossible de ne pas s'être follement emporté dans l'aventure de la vie éternelle, cet être est un explorateur et révolutionnaire dans l'âme. Il considère la liberté comme un bien précieux mais se range toujours du côté des plus forts. N'aimant pas la pitié, trop méfiant il redoublera de cruauté si ses victimes gémissent ou montre des signes de faiblesse. L'amour, il connaît mais il n'aime pas ça. Faut dire qu'il a la capacité émotionnelle des trolls, tout le temps, affamés qu'il côtoie pour s'entraîner à subvertir tout le monde.

   

   
Historique

   
EXTRAIT DU JOURNAL DE BELICLIPTILLE



Notre forêt a été détruite par Morgoth, si telle est la volonté du maître il faut la respecter et la tenir dorénavant pour loi. J'ai été voler le butin des trolls dans les cavernes ensuite, pour leur donner quand même une bonne leçon de vie. Après les terres sauvages des trolls et des gobelins il y a Erebor, la montagne solitaire : plus abandonnée que la merveilleuse Khazad-Dum. Ceux-ci vacillent et les effectifs diminuent, leurs chefs de guerre sont désœuvrés, seuls, livrés à eux-même. Les massifs et leur géants de pierre devraient être plus nombreux, les frontières deviennent de vraies passoires sans aucun risque ! Entre toutes ces contrées inhospitalières c'est les plaines. Des changeurs de peau habitaient les lieux : un changeur peut se transformer en animal. Attention, il s'agit de son propre enchantement, pas d'un maléfice : c'est son choix. Un ami était un changeur de peau, je l'ai tué quand la politique du Mordor était de les exterminer... Aujourd'hui il n'y en a plus aucun ici et les créatures féroces sont libres d'occuper les lieux. Parfois des hobbits et des hommes s'aventurent dans les environs, mais ils trouveront toujours les êtres maudits de Sauron sur leur route pour les massacrer. Les grives et les corbeaux squelettique mangent encore les cadavres des derniers téméraires. Si vous continuez de suivre ce chemin de collines et de bosquets jusqu'à la porte des elfes vous arriverez au début de la Forêt Noire, un endroit que je connais très bien. Alors qu'au même instant quelque chose aujourd'hui avance dans l'ombre à l’abri des regards et gagne chaque jour en puissance.

Je suis plus dangereux que le feu, plus rapide que la flèche et plus coupant que les lames, ma rage est incandescente. Vous mourrez dans les flammes, sous les grenades gémissant de douleur dans un combat douloureux. Un jour j'ai retrouvé un cor istari après une bataille : la situation ne pouvait être plus critique à vrai dire, parce que les espoirs de survivre à la rencontre s'effondraient un à un comme une série de dominos. Le hasard et les causes ont provoqué des événements terribles, les corps de mes frères d'armes ont jonché le sol. Au dernier instant, on s'apprêtait à mourir, un magicien de notre troupe s'emparait d'un objet de sa robe, soufflant dessus pour attiser les premières flammèches en poursuivant à travers la bouture de la hanse de son bâton il a provoqué la combustion instantanément. Malheureusement, celui-ci est mort, une flèche lui est entré dans le cerveau et j'en ai profité pour lui voler cet objet magique d'une grande valeur ainsi que son bout de bois qu'il n'emporterait pas dans la tombe. J'avais pas son pouvoir de déclencher le feu petit à petit, chaque fois un peu plus fort donc ces objets me servaient profondément à rien, aussi je les ai vendus à un marchand intéressé par leur charge symbolique. Le secret quand on devient fanatique est de ne jamais reculer face à son destin, peu importe les enjeux. Surtout quand on se retrouve face à des nains mercenaires prêt à tout pour mettre votre tête au bout d'un pieu, je suis devenu par la force des choses un voleur dans l'ombre, sans affrontement direct. Mais surtout, vive les friches des bois calcinés et les animaux corrompus, laissez-en partout derrière vous !


La nuit m'est plus agréable que le jour, je préfère me ressourcer près des cours d'eau. Lors d'un voyage, je me suis arrêté au Détroit de glace et ses cols gelés, les véritables vents de l'esprit sont plus froids que la glace. J'ai fuis les conseils importuns des valars. Nous avons été abandonné parce que nous nous plaisions à plonger dans les profondeurs labyrinthiques des ténèbres. Errant sans fin les contrées, je fuis vers aucune lumière et je flaire la mort. Dans mon peuple, on déteste les Noldors, clan Tatyar "les savants, les sages". J'aime la compagnie des trolls, leur apprenant la rapine ou un genre de langage qu'ils ne maîtrisent pas. Surtout, j'attise leur haine des hommes et des hobbits en leur promettant tout, en les flattant et en leur donnant un objectif, un but vers lequel ils ne tendent pas naturellement. Je suis tombé dans un tel niveau de désespérance que je ne me souvenais plus qui j'étais. Depuis, j'erre entre le Mordor et les forêts sombres jusqu'aux précipices ou vers des gouffres plus abyssaux. Décidant de perdre le reste de mon âme pour maîtriser ma conscience mon esprit l'a rejeté et ma mémoire s'est épuisé à force de vivre tant d'années. J'ai dormi mille ans pour rafraichir mon corps et n'ai peut-être pas retrouvé toutes mes facultés mentales au moment du réveil du pays de mes songes et des gloires des héros passés de mon peuple. J'ai gardé de cette étrange expérience la conviction d'être choisi pour la divination et dorénavant j'utilise des dés gravés d'argent pour mener mes décisions. Une lueur pourpre se dégage de leur présence et six couleurs différentes sont utilisées pour marquer la face en fonction du résultat : rouge, le sceau de l'honneur tout va bien; bleu l'explosion et la contamination du mal par le bien, tout va mal. Il y a le vert qui représente le rouage, la progression et les épreuves; le orange qui forme des haches et annonce un conflit imminent.  Ensuite il y a les sceau d'harmonie qui signifie la cohésion et la coordination des être maléfique (blanc). Le dernier est noir et c'est la lutte des esprits : représente une rencontre déterminante dont l'issu peut être à double tranchant.

Méfiez-vous de moi, je ne suis pas ce que vous pouvez penser. Il est des choses qu'il faut savoir, Vertbois-le-Grand n'est plus celui d'antan. Plus de confiance, plus de sécurité, les araignées géantes ont été bannies de la forêt noire. Maudites âmes nobles et lumineuses ! l'air lui-même était chargé d'illusions dans ces lieux, il vous troublait l'esprit et fourvoyait vos sens, quel bonheur indescriptible. Mais si vous êtes mortels, restez toujours sur vos sentiers tracés, si vous les quittez ou que vous sortez de chez vous vous ne reviendrez jamais. C'était le bon temps ! Parcourant les circonvolutions des bois qui tournent et se retournent donnent des sensations étranges et nous laissent à des pensées différentes que d'habitude. On pense à son parcours, à ses désirs à ses projets à ses envies de vivre encore un peu pour voir comment les choses évoluent même si tout semble perdu si on n'y fait pas attention. Si vous avez l'impression de reculer en avançant ou que vous êtes effrayés face à vous même comme devant un miroir il n'y a plus de fuite possible. J'imagine la conscience des hommes comme une vaste forêt parcourue de maléfices et de monstres. Fallait mieux éviter de jouer de la harpe avec les parois de tissu tissés par les araignées géantes. D'ailleurs, si vous vous amusiez à saccager leur nid de soie, elle devenaient folles furieuses : je ne sais pas si vous avez le souvenir d'en avoir aperçu, c'est comme ça que vous me verrez en colère. Pardonnons à ces créatures d'êtres stupides, elles sont très utiles en réalité et méritent d'être vues. J'ai été blessé quelque fois, j'ai blessé plus souvent après quatre mille ans : j'ai appris à sentir l'odeur de la chair, pendant quatre cents ans j'ai marché, m'alliant et trahissant la confiance de tout mes partenaires pour rester là où je suis, c'est-à-dire au sommet des dévots aveugles des forces du mal. La gloire je la retire dans le vice.


Il faut laisser les orcs s'emparer des terres, les écraser pour les réduire en cendres ainsi qu'en capturant la population pour en faire nos esclaves. J'aimerais qu'ils foulent le sol et se baladent librement partout et qu'ils brûlent toutes les forêts d'elfes impies qui défendent le bien avec tant de ferveur, sur le passage et tant qu'il y en a encore. On ne supporte pas de laisser quelqu'un nous surpasser impunément sans réclamer de vengeance, encore faut-il être en mesure d'assumer le poids de ses ambitions alors tuons les. Facile de se croire invincible, mais l'êtes-vous vraiment ? Je ne crois pas ! Mes pierres d'obsidienne viennent des montagnes bleues et j'ai vu les monts de laves d'où elles proviennent dans leur tempêtes les plus folles exploser et infuser dans les astres scintillants des projectiles fumants qui retombent au loin, dans les autres contrées du monde. J'ai toujours considéré qu'il fallait mêler l'art du couperet elfique aux matériaux robustes des nains parce que notre alliance avec ces lurons est indéfectible et durera longtemps. Couvrez les nains de richesses prolifiques et de nourriture grasse, donnez leur un royaume et de la bière ils deviennent inoffensifs et raisonnables : ce n'est pas qu'une simple sinécure. La corruption transforme les arbres en cornes d'ivoires inanimées, l'engeance du mal aspire leur sève et grignote des parcelles du bien lentement, doucement mais sûrement. On se délecte du plaisir des plaintes et des spasmes silencieux de la souffrance de la nature, jusqu'à la mort. Sa beauté se ternit peu à peu, elle devient terne, livide, nue. Peut-on espérer prendre le contrôle de la Terre ? Je ne veux pas être un simple serviteur du mal, un parmi les autres. Du moins j'espère ne pas l'être... qu'aurait put m'apprendre l'éternité de plus que je ne sache déjà ? Elle m'a fait déjà oublié beaucoup trop de mes souvenirs.

J'ai toujours été méchant par nature, encore plus quand on me prend à parti pour me faire dire ou faire des choses qui sont fausses ou contre mon avis, la calomnie et la colère me sont réservés, personne n'en use contre moi sans sentir les flexions de mon épée.  Nul ne sortira de mes filets vivant qui n'appartient pas à mon camp : les affaires du maître sont aussi mes affaires. Les proies les plus faibles sont ceux qui protègent le peuple, les bardes bateleurs mais ça ne durera pas. L'intérêt personnel est le vrai moteur de notre vie et tout le monde est un être odieux qui n'est pas plus qu'un animal.... sauf moi bien sûr. Nous avons les yeux sur vous tous, nous savons où vous habitez et ce que vous faites à chaque heure de la journée. Dans la forêt vous demeurez totalement coupés du monde extérieur à la merci du premier bourreau de passage. Vous ne pensez par l'être, il faudrait la contempler d'en haut des cimes pour comprendre que le soleil n'apparaît jamais sur le sentier et l'horizon qui permet à l'âme de s'élever est dissimulé, votre âme intériorise, et accumule de la frustration et génère de la confusion, au profit des plus résistants guerriers. Un jour, je serai Roi. Votre monde va brûler, vous ne voyez rien car notre heure vient d'arriver. Votre mort est proche, les flammes de la guerre s’abattront sur vous. Je libèrerai vos malheureuses épaules du poids de votre misérable vie dans une grande lumière bleue et spectrale. J'aime la destruction parce que les morts sont parés d'une aura de beauté incroyable à peine réelle.

   


Dernière édition par Bélicliptille le Lun 26 Jan 2015 - 9:50, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6618-fiche-de-personnag
RadagastNombre de messages : 356
Age : 28
Date d'inscription : 27/04/2006

Feuille de personnage
Race: Istar
Possessions: Son bâton de magicien ainsi qu’une dague elfique
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Radagast
Protecteur de Mirkwood

MessageSujet: Re: Fiche de personnage [Bécliptille]   Fiche de personnage [Bécliptille] EmptyDim 25 Jan 2015 - 21:50
Bienvenue sur le forum! Alors c'est une très belle fiche, j'aime beaucoup ton style d'écriture et les critères de lignes sont respectés.

Par contre sur ce forum on essaye de limiter la magie car le monde de Tolkien n'est pas un monde de magicien. Hors ton perso accumule les objets et pouvoirs magiques. Si je fais une petite liste on a:

- son armure en peau rendue super dure par un procédé magique,
- 4 pierres enchantées,
- des armes en dragon,
- le pouvoir d’enflammer les objets (ça fait un peu bourrin ça quand même),
- un cor istari,
- maîtrise de la divination avec des dès magiques.

Ça fait quand même beaucoup! (On a refusé des joueurs qui voulaient simplement avoir une épée magique). Il faut donc que tu changes ça.

Ensuite, il faut savoir que sur le forum il n'y a plus d'araignées ni d'orcs ou autres engeance maléfique à Mirkwood, la forêt a été nettoyée par les armées de la Coalition il y a 2 ans environ et je me suis assuré personnellement qu'il ne restait aucun maléfice à Dol-Guldur. Enfin Erebor n'est pas le dernier royaume nain, Khazad-Dum se porte à merveille.

Poste à la suite pour me prévenir quand les modifications auront été faites et tu pourras être validé.


« Car Radagast, le quatrième, se prit d'amour pour toutes les bêtes et les oiseaux qui foisonnaient en Terre du Milieu, et il renonça à la compagnie des Elfes et des Hommes, passant ses jours parmi les créatures sauvages. » Contes et légendes inachevés : le Troisième Âge - Les Istari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4819-radagast-le-brun
BélicliptilleNombre de messages : 11
Age : 27
Date d'inscription : 20/01/2015

Feuille de personnage
Race: Elfe
Possessions: Une lame elfique, deux dagues et un arc / Une armure, une cape / Un collier, parure et bague / Des pierres d'obsidiennes
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Bélicliptille

MessageSujet: Re: Fiche de personnage [Bécliptille]   Fiche de personnage [Bécliptille] EmptyDim 25 Jan 2015 - 23:09
Bonsoir Radagast ! Merci d'avoir prit le temps de lire ma fiche, j'ai fait les modifications que tu m'as demandé de manière à pas trahir mon texte mais suffisamment pour briser toutes les équivoques qu'il contenait. Disons plutôt que ça l'a étoffé ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6618-fiche-de-personnag
RadagastNombre de messages : 356
Age : 28
Date d'inscription : 27/04/2006

Feuille de personnage
Race: Istar
Possessions: Son bâton de magicien ainsi qu’une dague elfique
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Radagast
Protecteur de Mirkwood

MessageSujet: Re: Fiche de personnage [Bécliptille]   Fiche de personnage [Bécliptille] EmptyLun 26 Jan 2015 - 17:05
Parfait

[ FICHE VALIDÉE ]


Je t'invite à visiter la partie Demandes de RP si tu n'as pas déjà trouvé de partenaire RP.

Bon jeu.


« Car Radagast, le quatrième, se prit d'amour pour toutes les bêtes et les oiseaux qui foisonnaient en Terre du Milieu, et il renonça à la compagnie des Elfes et des Hommes, passant ses jours parmi les créatures sauvages. » Contes et légendes inachevés : le Troisième Âge - Les Istari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4819-radagast-le-brun
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Fiche de personnage [Bécliptille]   Fiche de personnage [Bécliptille] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Fiche de personnage [Bécliptille]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» fiche de personnage
» Fiche Technique - Alwyn S. Calypso
» Fiche de personnage, les formulaires
» Codes pour fiche de présentation
» [En cours] Fiche du personnage: Juvia Loxer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: Fiche de personnage [Bécliptille] N448 :: Fiches de Personnages :: Fiches validées-