Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 Silaën Chanteforêt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vagabond des ÉtoilesNombre de messages : 7
Age : 21
Date d'inscription : 16/02/2015

Feuille de personnage
Race: Elfe.
Possessions:
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Vagabond des Étoiles

MessageSujet: Silaën Chanteforêt   Silaën Chanteforêt EmptyMer 18 Fév 2015 - 2:51


Silaën Chanteforêt







Vagabond des Étoiles.

Poète.


Elfe.

400 ans.

1m81.

70kg.


La Forêt Noire.

Lothlórien.







Description physique

Silaën est un elfe svelte, à la peau d'une pâleur assez marquée, aux longs cheveux d'un noir de jais (excepté une unique mèche blanche) et aux yeux d'un vert improbable et profond, tel celui de l'émeraude. Son regard paraît sans cesse impassible mais contient une lueur de ruse, et parfois d'amusement lorsqu'il compose ses poèmes. Il porte une boucle d'oreille en forme de serpent enroulé sur l'oreille droite, et une longue plume d'aigle tombante accrochée à sa cascade de cheveux. Souvenir d'un ancien combat (cf. historique), Silaën possède une cicatrice sur le bras gauche semblable à une étoile. Son tic est de jouer avec un anneau orné de motifs complexes qu'il porte à l'annulaire lorsqu'il réfléchit intensément, et l'on peut de ce fait déceler son hésitation, son embarras, sa réflexion. De plus, il possède une voix douce, posée, mais vibrante de passion lorsqu'un sujet de conversation parvient à l'intéresser. Il n'enjoint pas forcément à la discussion de premier abord de par son air impassible (voir parfois méfiant), mais peut se révéler un bon camarade, quoique toujours un peu distant. Enfin, il dégage de par son physique et ses atours une sorte d'aura sauvage qui n'est pas toujours du goût de ses congénères qui le traitent souvent avec mépris.


Description mentale

Silaën est calme avant tout, même si ce calme ne l'empêche pas d'avoir des réactions disproportionnées qu'il estime normales. Amical une fois sa timidité passée, il peut devenir assez rancunier envers toute personne lui faisant du mal, et son inventivité peut donc servir de mauvaises causes si elle ont pour but la vengeance. En colère, il est donc impulsif, influençable par les individus lui susurrant des paroles vengeresses, et sourd aux arguments devant le ramener à la raison. Sa plus grande angoisse est la claustrophobie (cf. historique). Silaën peut avoir des moments d'absence, ce qui gêne parfois son interlocuteur et le rend totalement imprévisible. Il parle peu et préfère écrire, car la plume lui permet de faire de l'ordre dans ses pensées, de les exprimer en prenant tout son temps (c'est un indécrottable paresseux). Il déteste tout ce qui se rapproche des mots "règlement", "rendez-vous", "échéance", "urgence", et n'admet en aucun cas de se faire dicter des ordres par quiconque, voulant vivre sa vie comme il l'entend. Gare à celui ou celle s'y risquant ; Silaën est capable des pires bêtises qu'il qualifiera plus tard "d'innocentes facéties", et se fiche éperdument des sanctions à son égard du moment qu'il peut continuer à écrire. Il n'a aucune notion de la hiérarchie et des règles de bienséance, et préfère être naturel plutôt que de s'y conformer.


Historique

Silaën est un orphelin dont on ne sait presque rien sur ses parents. Unique héritage de leur part, la plume d'aigle ornant sa sombre chevelure qui aurait été léguée par son père avant qu'il ne disparaisse. Abandonné dès sa naissance, il fut recueilli par Thranduil qui le trouva un jour lové dans les racines d'un arbre de la Forêt Noire tandis que le Roi se promenait. Le bébé tenait dans sa main potelée un morceau de parchemin sur lequel était écrit son nom. Le sang présent à côté de l'arbre indiqua que sa mère avait dû accoucher dans la forêt, dans les pires conditions qui soient. Pourquoi, personne ne le sut jamais...

Lors de son enfance, Silaën marqua son entourage de deux façons, la première étant son goût pour les poèmes, simple goût devenant passion au fil du temps. Cependant il survint un second événement, beaucoup plus déplaisant. Ayant un jour échappé à la surveillance étouffante des gardes du palais, Silaën s'aventura dans les profondeurs de la Forêt Noire et croisa la route d'une araignée géante alors qu'il vagabondait. L'arachnide, voyant en l'elfe de la viande bien tendre, se jeta sur lui et manqua de le tuer du premier coup, ses mandibules lacérant seulement son bras gauche. N'ayant rien pour se protéger, Silaën saisit la première chose que touchèrent ses mains et transperça la tête du monstre à l'aide d'une branche épaisse possédant une extrémité miraculeusement pointue. À la vue de la cicatrice qui resterait indélébile, Thranduil, esquissant un maigre sourire, trouva qu'elle ressemblait à une étoile. Le Roi, presque innocemment, donna donc un nouveau sobriquet à Silaën, un bien intrépide "Vagabond des Étoiles".

Depuis des années, Silaën est obsédé par sa famille. L'identité de ses parents. Son métier de poète lui permit de voyager de pays en pays à la recherche d'indices, ne possédant que son nom et sa plume comme pistes, espérant, interrogeant... Son chemin le conduisit maintes fois dans la Comté, en Lothlórien, mais aussi à travers les plaines du Rohan et près de l'Argonath. Préférant le Royaume Elfique cité à tout autre lieu, Silaën pensa même à s'installer définitivement en Lothlórien, idée rapidement abandonnée ; il ne pouvait s'imaginer vivre en sédentaire.

Le jeune elfe brava maints périls lors de ses voyages, ce qui lui permit de s'aguerrir et de s'expérimenter dans le maniement des armes. Il défit par exemple un groupuscule de bandits postés dans une caverne du Col de Caradhras, et secourut une famille en proie à une attaque d'orques, près de l'Anduin. Quoiqu'il en soit, Silaën fit toujours en sorte de se tenir éloigné des Royaumes Nains et plus précisément de la Moria, depuis qu'un de ses récits eût raconté l'épopée d'un Seigneur Nain bien imbibé de boissons jusqu'à des toilettes décents, lesquels selon le poète auraient dû avoir une statue à leur effigie pour actes de bravoure à titre posthume... Le Nain, rouge de honte, l'enferma plusieurs jours durant dans un cachot exigu, et Silaën eut l'impression d'étouffer, que les murs se rapprochaient de lui pour le broyer lentement, tandis que l'air s'échappait de la cellule pour ne jamais revenir... Il fut sorti de prison lorsque l'on constata qu'il était au bord de la folie, et l'elfe se promit dès lors d'éviter tout futur rapport avec le peuple des montagnes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6669-silaen-chanteforet
TarkinNombre de messages : 1130
Age : 21
Date d'inscription : 07/03/2014

Feuille de personnage
Race: Nain
Possessions: Casque d'acier, Armure de Fer, Hache Naine, dague en acier puis son herbier et sa sacoche remplit d'herbes et de plantes
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Tarkin
Herboriste Scientifique

MessageSujet: Re: Silaën Chanteforêt   Silaën Chanteforêt EmptyDim 22 Fév 2015 - 10:51
Modération :

Description Physique : Très Bien

Description Mentale : Très Bien également

Historique : Alors comme ça on aime pas les Nains  Mad  
C'est pas grave Razz En tout cas ton historique est très agréable à lire, et plutôt bon Very Happy

Donc je pense que tout est bon donc :


[ FICHE VALIDÉE ]


Je t'invite à visiter la partie Demandes de RP si tu n'as pas déjà trouvé de partenaire RP. Et n'oublie pas de faire une demande d'inscription à ton groupe raciale.

Bon jeu.


Silaën Chanteforêt 401220Tarkin

Silaën Chanteforêt 14261110

Silaën Chanteforêt Userba10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5900-fiche-tarkin
 

Silaën Chanteforêt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: Silaën Chanteforêt N448 :: Fiches de Personnages :: Fiches validées-