Forum RP : Le Seigneur des Anneaux
Étrangers venu d'ailleurs, prenez part à l'aventure et combattez,... mais surtout venez vous amuser! Rejoignez-nous!



 
AccueilPortailS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez | 
 

 [Flashback] Un départ chaothique...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hob Bophin

avatar

Nombre de messages : 19
Age : 28
Date d'inscription : 02/02/2015

MessageSujet: [Flashback] Un départ chaothique...   Mer 18 Fév 2015 - 19:43


Pour être honnête, la première aventure de ma grande aventure aurait put mieux se passer... Je ne m'attendait pas vraiment à ce que ce soit comme ça en tout cas... Mais si je n'vous donne pas les détails vous aurez du mal à me suivre alors on reprends du début.
Ça faisait très exactement trois jours que j'étais partis de la maison, avec les larmes de maman qui me voyait grandir et l'espoir de papa que je reviendrai en un seul morceau. Moi j'étais sûr de revenir différent mais moi même quand même, c'est assez difficile à expliquer, surtout si vous n'êtes jamais partis de chez vous, que vous n’avez jamais eu ce frisson quand on se jette dans l'inconnu... Mais bon : peu importe. Ça faisait trois jours donc et j'avais choisis de commencer par aller vers le Sud et la Vieille Forêt. Tout le monde connaissait la Vieille Forêt dans les environs, soit pour les rumeurs qui circulaient à son sujet soit pour autre chose mais moi je m'étais dis que pour commencer à trouver des ingrédients nouveaux ou des saveurs innovantes je devais commencer par chercher dans les bois, c'est aussi simple que ça.
J'étais arrivé la veille dans l'après midi, j'avais réussis à attraper un lapin d'un bon coup de couteau jeté entre les oreilles - c'était aussi facile que les fléchettes à l'auberge - et je me cuisinais ma petite tambouilles avec des herbes que j'avais reconnues et qui doraient sur la viande à rôtir quand ils me sont tombés dessus... Ils étaient trois, des humains, armés avec des épées aussi longues que moi et avec des tronches patibulaires qui veulent dire "bandit" avant même qu'ils ne le confirment en ouvrant la bouche.
Avant que je puisse me ruer sur mon sac et prendre mes jambes à mon coup, abandonnant mon gouter en même temps que mon courage, l'un d'entre eux m'attrapait par le col et m'empêchait de fuir par une technique simple : en mettant mes pieds à plus de cinquante centimètres du sol... Moi j'ai pas trouvé ça marrant, j'vous l'dit tout de suite, même si eux y allaient de leur rire guttural et sinistre. Ils se demandaient ce qu'ils allaient bien pouvoir faire de moi quand l'un des trois se risqua à croquer mon lapin et d'affirmer aux autres que j'étais, je cite "peut-être plus utile que j'en avais l'air".

Me voilà recyclé cuistot de force pour une bande de brigands. Ils m'avaient pris tous mes couteaux, sauf quand ils avaient faim et là, ils me surveillaient beaucoup trop pour que je puisse espérer me servir de leur lame émoussée pour m'enfuir. Il fallait bien que je trouve une combine pour me faire la belle et la solution me vint encore deux jours plus tard ( donc six jours après mon départ si vous avez bien suivis ) sous la forme de champignons...
Une chose m'avait frappée durant ces quelques jours passé en compagnie de mes geôliers : ils étaient totalement incapables de survivre seuls en pleine nature, à se demander comment ils avaient put survivre avant de me rencontrer, et je me dis donc qu'il ne se douteraient sans doute pas que ces charmants petits champignons étaient vénéneux avant qu'ils ne soient trop tard... Ils n'étaient pas mortels, loin de là, mais dans le meilleur des cas pour moi - et le pire pour eux - il allait les forcer à tenir le lit quelques jours et leur faire perdre dix kilos chacun à force de passer leur vie aux latrines.
Je rentrais donc avec mon plan sournois en tête et après avoir fait cuire les champignons dans l'eau bouillante pour leur faire prendre la forme que je voulais et combiné aux œufs de cailles que j'avais trouvé la veilles et à quelques herbes ( pour le goût ) ça donnait quelque chose de tout à fait présentable au point que même moi qui savait que je ne devais pas en manger je me serai  bien risqué à une bouchée...




Ils mangèrent, sans se douter de rien, et moi je me tint prêt. j’avais repéré où ils avaient caché mes affaires et à un moment où ils allaient soit vomir soit trouver un buisson pour éviter de tacher leur pantalon je pris tout ce que je pouvais, c'est à dire tout à la seule exception de mes couteaux de cuisine ( ils les avaient mis en hauteur ces vicieux ) et j'avais commencé à courir, mais par contre il y avait une chose que je n'avais pas prévu...
Mon petit tour de cochon les avaient énervé, vraiment beaucoup, et même blancs comme des linges et avec quelques traces malpropres  de leur mésaventure culinaire sur les vêtements par ci ou par là ils me poursuivaient au travers des bois, l'épée dégainée et en criant. J'avais un peu d'avance mais ils avaient de plsu grandes jambes, et sans doute une meilleure connaissance du terrain, ils allaient forcément finir par me rattraper mais je ne voulais pas trop y penser pour être honnête...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6643-un-hobbit-sorti-du
Tom Bombadil
Petit lutin joyeux

avatar

Nombre de messages : 81
Age : 25
Date d'inscription : 27/01/2012

Feuille de personnage
Race: Hmm....
Possessions: Aucune.
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: [Flashback] Un départ chaothique...   Ven 20 Fév 2015 - 9:18

"Si vous faites du mal et en êtes conscient, quelle joie cela peut-il vous apporter ?"

Le vieux Tom sautillait dans ses bois, par-ci et par-là, s'affairant à vérifier l'état de santé de chacun des animaux sauvages. Oh, le vieil homme étrange ne errait pas pour autant. S'il ne se pressait pas pour réaliser ce qu'il faisait, c'est qu'il avait le temps, beaucoup de temps, et sa tâche était certainement considérable mais aussi inconsidérée par la plupart des gens de la Terre du Milieu.

Les bottes de Bombadil le conduisirent au nord de la Vieille forêt, à quelques lieues de la lisière de la forêt et du chemin menant à Bree. Tom y rencontra Brandor, le vieux loup fatigué et capricieux. En fait, le vieillard aimait cet animal et lui pardonnait ses caprices et sa mollesse car il avait vécu une triste histoire. Les louveteaux de Brandor étaient tous morts à la naissance et sa louve, Inta, avait succombé après sa troisième couche. Alors Brandor prit de la distance avec les siens, il prit de l'âge bien plus qu'il n'en avait et adopta un comportement grognon. Oui, vous avez raison, cet animal avait eu un comportement assez humain. C'était l'interprétation qu'en avait fait Bombadil. Alors le vieux loup vagabondait dans la forêt, venant souvent réclamer quelques provisions à la cabane de Tom, et il grognait en voyant d'autres animaux s'approcher. Oh, il aurait aimé se jeter sur un lapin ou même sur un oiseaux qui cherchait dans la terre du potager quelques vers de terre mais Bombadil tout comme Baie d'Or le grondaient dès qu'il fixait de son œil vif les pauvres bêtes.

Toutefois, ce jour-là, Brandor n'était pas si mou que cela. En effet, l'animal courait en rond, tout comme s'il voulait attraper sa queue. Après que Tom eut demandé à l'animal ce qu'il se passait, il leva la tête et renifla plusieurs fois dans l'air et dit :


Oh, vous avez raison !

Tom renifla plus encore et s'exclama :

Mais je crains qu'il n'y ait de viande pour vous, cher ami. Il vous faudrait aimer les oeufs pour apprécier ce plat que l'on prépare, et...

Il marqua un temps d'arrêt et baissa les yeux sur Brandor et ajouta :

les champignons... venimeux...

En effet, dans l'air flottait une odeur d'omelette et l'odorat, visiblement très fin, de Tom, avait put percevoir la présence de champignons non comestibles.

Tout-à-coup, des cris lointains, étouffés par la nature sauvage, se firent entendre. Brandor se mit en garde et se baissa légèrement et montrant ses grosses dents crochues.


Allons... Brandor... ne faites pas votre courroucé ! s'exclama Tom.

Le vieillard avança quelque peu et le loup resta en retrait, scrutant attentivement la direction d'où venaient les cris. D'ailleurs, ceux-ci se répétèrent, il s'agissait indubitablement de voix d'hommes.

Bombadil fourra sa tête dans un buisson et en écarta quelques branches pour voir ce qui se passait derrière. Il aperçut un hobbit qui courait à toute vitesse en sa direction. Tom enleva son chapeau de cuir et le secoua en lançant jovialement :


Par ici, maître hobbit, par ici !



"Car ceux qui tombent sur Bombadil sont sur le bon chemin !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5115-tom-bombadil
Hob Bophin

avatar

Nombre de messages : 19
Age : 28
Date d'inscription : 02/02/2015

MessageSujet: Re: [Flashback] Un départ chaothique...   Ven 20 Fév 2015 - 10:57


Il n'y a pas vraiment d'autre mots : à cet instant précis j'étais désespéré... Je me rendais bien compte que je n'avais pas là moindre chance de distancer mes poursuivants, et quand à les affronter, sans armes et avec un tel écart de force ce serait peine perdue... Mais malgré tout, presque machinalement, je continuais de courir. C'était presque un réflexe en somme, et je n'avais même pas l'idée de m'arrêter puisque ce serait sans le moindre doute un suicide.

Et c'est là, maintenant que je n’espérais plus du tout d'aide qu'une tête sortis d'un buisson. C'était celle d'un homme hirsute, avec une longue barbe et des cheveux plaqués et assez mal coiffés qui ne pouvaient dire qu'une chose : il quittait rarement se gros chapeau de cuir qu'il agitait pour attirer mon attention.
C'est bizarre, parce que ce n'était pas le moment pour faire confiance à n'importe qui, mais il avait l'air vraiment gentil, je ne saurais pas dire pourquoi alors, ni une ni deux, sans la moindre hésitation, je passais en dessous du buisson, forçant pour faire passer mon gros sac à dos et pouvoir essayer de me cacher de l'autre côté mais là...
_
Ha !
J'avais laisser échapper un petit cri de surprise et de terreur à la fois avant de plaquer rapidement mes deux mains sur ma bouche, me rappelant que j'étais toujours poursuivis. Mais là, dans cet endroit où je pensais être en sécurité, il y avait un loup énorme, en position de chasse, crocs sortis et avec un poil noir profond qui n'était pas pour me rassurer. Je pointais un doigt tremblant vers la bête qui grognait doucement et je murmurais à l'étrange bonhomme en tenue bleue mais avec un ton assez pressé :
_
Un loup ! Y a un loup là !..

C'était sans doute l'une des pires journées de ma vie pour le moment... Ponctuée de haut et de bas comme jamais... Ce matin je trouvais un moyen de m'enfuir, et j'étais obligé de me me mettre à courir ; je parvenais à mettre de la distance entre mes poursuivants et moi, mais toutes les racines du monde me faisaient trébucher alors que la hargne des bandits s'intensifiait à mesure qu'ils me rattrapaient ; je pensais trouver un peu d'aide auprès de cet étrange bonhomme sortis des bois, et c'était pour littéralement me jeter dans la gueule du loup...
Pour être honnête, je détestais ça ! Je sais très bien que ça faisait partie de l'Aventure avec un grand "A" mais là ça faisait trop d'un coup ! J'avais besoin d'un verre d'eau, d'une pause et de quoi jouer à je ne sais quoi... Je devais me changer les idées avant que mes yeux déjà un peu humides, ne finissent par éclater en sanglots...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6643-un-hobbit-sorti-du
Tom Bombadil
Petit lutin joyeux

avatar

Nombre de messages : 81
Age : 25
Date d'inscription : 27/01/2012

Feuille de personnage
Race: Hmm....
Possessions: Aucune.
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: [Flashback] Un départ chaothique...   Lun 23 Fév 2015 - 21:24

Le pauvre semi-homme avait l'air tout paniqué et sans se poser visiblement trop de questions, il sauta dans le buisson, se joignant aux côtés du vieux Tom. La peur ne fit que s'amplifier lorsqu'il se trouva nez-à-nez avec Brandor. Il fallait admettre que le vieux loup n'était pas commode, comme à son habitude, et il poignardait du regard le hobbit. Le semi-homme signala à Bombadil le présence de l'animal et Tom se retourna et dit banalement :

En effet, il y a un loup.

Lorsque les cris graves reprirent, demandant où était passé celui qu'ils cherchaient, Brandor leva soudainement la tête vers la direction de ces hommes en colère. Tom cru même entendre quelques injures lancées à l'encontre de celui qui se cachait.

Le luron sortit du buisson et ils les aperçut : trois gaillards, mal habillés, aux cheveux aussi mal entretenus que le visage et tout le reste d'ailleurs. Après qu'ils aient repéré la présence de l'étrange personnage, les hommes le regardèrent un instant et comprenant qu'ils ne risquaient rien, ils se calmèrent et approchèrent doucement vers le vieillard et lui dirent :


Eh, lutin... où caches-tu notre cuisinier ?

Derrière son épaisse barbe brune, Tom sourit joyeusement aux bandits et chanta ces courtes paroles :

Dans la forêt grisonnante,
Odeur d'une fumée se sent,
Les animaux sont excités.

Mais ne vous réjouissez-pas,
Bêtes de la Vieille forêt,
Rien de bon ne vous y attend !


Les hommes reprirent leur air courroucé en voyant de vieillard qu'ils pensaient fou et qui leur faisait perdre leur temps, ce temps de vengeance auprès du hobbit qui les avait dupés. Leurs intestins n'étaient pas en mesure de pouvoir courir après le semi-homme pendant longtemps. Alors ils pointèrent leurs couteaux vers Bombadil et il s'approchèrent dangereusement de lui en disant :

Ecoutes, vieillard, dis-nous maintenant où se cache le hobbit ou tu vas l'payer de ta vie.

Cependant, Tom Bombadil ne bougea pas d'un pouce ni n'ôta son sourire aux lèvres. Il regardait approcher ces hommes au nombre bien trop restreint et absolument pas en état de se battre. En fait, ils étaient pitoyables et étaient passés complètement à côté d'une autre vie qu'ils auraient du avoir. Ils avaient choisi de perdre ce qu'ils avaient pour essayer de se mettre du côté du mauvais côté. Mais le mal ne leur appartenait pas, les ténèbres étaient une chose qui ne se trouvait pas dans la région, pour l'instant.



"Car ceux qui tombent sur Bombadil sont sur le bon chemin !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5115-tom-bombadil
Hob Bophin

avatar

Nombre de messages : 19
Age : 28
Date d'inscription : 02/02/2015

MessageSujet: Re: [Flashback] Un départ chaothique...   Ven 27 Fév 2015 - 12:02


Je restais donc planté là, à me demander ce que j'avais bien put faire aux Valars pour me retrouver dans cette forêt et surtout dans une telle situation... Trois brigands qui voulaient détacher mes membres du reste à mes trousses, un loup à l'air féroce et mécontent juste devant, et surtout un vieil hurluberlus qui ne semblait se soucier de rien de tout ça...
Une larme, la première, commença à couler le long de ma joue, et après m'avoir confirmé d'un ton parfaitement calme qu'il savait qu'un loup se trouvait ici ( c'est pas normal hein, même pour mes critères élevés ) il se glissa hors de buisson avant que je pus lui dire quoi que ce soit d'autre qu'un espèce de grognement de gorge étouffé, l'expression parfaite d'un cocktail de peur, d'incompréhension et de laisser aller.

J'entendais, bien sur, la conversation qui suivit, mais je n'accordait pas un regard aux interlocuteurs pour une raison simple et qui me semblait logique : il y avait un loup là non d'un nain !
Mais l'animal, derrière son air mauvais et bougon n'avait finalement pas l'air si méchant que cela. Il me faisait penser à mon tonton Gaspard - c'est une façon de parler, c'est pas mon vrai tonton, juste un habitué du Poney fringuant mais je le connais depuis tout petit - Gaspard est un homme bon, responsable, extrêmement travailleur mais il est toujours grognon... De ce que j'ai compris, il en a vu des vertes et des pas mûres dans sa vie, et c'est pour ça qu'il fait tout le temps la tête et qu'il a l'air soupe au lait mais, quand on sait comment lui parler on découvre une personne vraiment gentille avec un cœur en or qui en a juste bavé finalement... Je ne sais pas pourquoi, mais ce vieux loup au poil noir, grisonnant par endroits, me faisait exactement penser à ça... Je ne sais pas si c'était une lueur, ou une plutôt une absence de lueur justement, dans le regard ou la façon dont il avait de se tenir mais j'étais pour ainsi dire sûr de moi : cet animal ne me voulait pas de mal.

Je me retrouvais un peu plus rassuré déjà ; pas sortie d'affaire, mais au moins j'avais trouvé là une raison d'arrêter de pleurer. Et ce fut les dernières notes de la petite chanson de l'étrange bonhomme qui me firent revenir à la réalité et me firent me retourner jusqu'à la situation urgente.
"Lutin", ce mot me trottait en tête sans que je sache pourquoi...
Au travers des branches basses et des feuilles, j’arrivais à ouvrir un petit coin du bout des doigts pour pouvoir pleinement apprécier la scène où les brigands s'étaient regroupés. Je vis pour la première fois leur drôle de dégaine et je pus constater, puisque je ne l'avais pas fait avant, que mon petit tour avec les champignons avait très bien fonctionné ! ils restaient presque deux fois plus grands que moi et au moins aussi forts, mais ils faisaient peine à voir... Blancs comme des linges, les traits tirés, des poches sous les yeux et un d'entre eux avait beaucoup de mal à paraitre intimidant tout en se tenant le ventre, et on pouvait lire à son regard qu'il ne demanderai pas mieux que de s'éclipser derrière un arbre pour recracher ce qui lui retournait les boyaux.
♪"Mais ne vous réjouissez-pas,
Bêtes de la Vieille Forêt..."♫ Cet air de musique aussi me restait en tête et, d'un coup, je compris pourquoi.

Ma mère nous chantait une comptine à mes frères et sœurs et à moi quand nous étions au berceau, rien d'exceptionnel, c'était le genre de berceuse que tout le monde connait dans la région de Bree, et elle parle de la Vieille Forêt justement et d'une de ses légendes. Il y en a beaucoup en terre du milieu, des légendes qui méritent d'être comptées, chaque région doit avoir les siennes, plus ou moins héroïques, plus ou moins heureuses, mais dans le Sud-Ouest de l'Arnor, nous avec un personnage onirique que peu ont déjà vu - ou en tout cas dont peu se vantent - et qui s'appelle Bombadil. Son prénom m'échappe... Et je ne me souviens de son nom que parce qu'une rime lui ait dédié dans ma fameuse comptine mnémotechnique, mais en tout cas on parle d'un lutin bleu, véritable bienfaiteur et protecteur du bois, ami de toutes les "Bêtes de la Vieille Forêt" justement...

Je restais coi. Si cette personne étrange était celle à laquelle je pensais, les prières muettes que j'avais lancées durant ma folle poursuite avaient été belles et bien exaucées mais il faut bien avouer que, vu d'ici, l'homme bedonnant en bleu avait plus l'air d'un fou qu'autre chose pour s'en prendre à trois bandits alors qu'il était totalement désarmé...
Je ne sais pas pourquoi j'ai réagit comme ça, inutile de me demander, mais à cet instant, j'étais persuadé que je devais l'aider. En lâchant mes branches tenues du bout de doigts, je me saisis d'une pierre, la lus grosse que je put du moment qu'elle pouvait toujours être lancée puis, me tournant vers le loup toujours assis là dans son air impérialement renfrogné je lui dis d'un ton qui se voulait autoritaire :
_
Aller ! Il faut aller l'aider. Viens avec moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6643-un-hobbit-sorti-du
Tom Bombadil
Petit lutin joyeux

avatar

Nombre de messages : 81
Age : 25
Date d'inscription : 27/01/2012

Feuille de personnage
Race: Hmm....
Possessions: Aucune.
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: [Flashback] Un départ chaothique...   Mar 3 Mar 2015 - 20:51

Alors que Tom ne bougeait toujours pas et qu'il se contentait de sourire aux brigands, la colère de ces derniers n'en fut que plus grande. Ils s'approchèrent, le visage pâle et trempé de sueur, d'un pas rapide vers le vieillard.

Soudain, alors qu'ils s'apprêtaient à menacer Tom avec leurs dagues, les buissons derrière Bombadil frémirent et en sortit Brendor qui émit un grognement. Il s'arrêta au niveau du vieux Tom et se mit en position de garde, s'appuyant sur ses pattes avant et montrant ses crocs. Il fixait de son regard vif les brigands, leur signifiant de sa gueule enragée le risque qu'ils prenaient d'avancer plus avant.

Les voleurs furent surpris et ils s'arrêtèrent immédiatement, regardant avec stupeur le gros loup qui semblait vouloir protéger ce vieillard étrange. Ils comprirent par eux-même qu'ils n'étaient certainement pas en mesure de combattre un loup et que le temps leur pressait.

Tom leur confia calmement :


Il vous faudra trouver un autre cuisinier, adieu.

Les brigands grommelèrent quelques mots, sans doute peu courtois, mais cela n'intéressait pas Bombadil. Ils se retournèrent et essayèrent de montrer leur courage et surtout pas la crainte qu'ils avaient de se faire foncer dans le dos à n'importe quel moment par un gros loup. Toutefois, leur pas qui accéléraient à mesure qu'ils s'éloignaient de Bombadil attestaient bien de leur peur. D'ailleurs, rapidement, ils partirent en courant et on les recroisa pas dans la Vieille forêt.

Brandor se calma vite et s'assit, regardant dans la direction des brigands. Mais il se rappela qu'ils y avait une autre personne dans les bois, avec eux. Le loup fourra son museau dans les buissons pour renifler la présence du semi-homme.

Tom, quant à lui, ne changea pas de place mais se retourna vers l'endroit où devait se trouver le hobbit.



"Car ceux qui tombent sur Bombadil sont sur le bon chemin !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5115-tom-bombadil
Hob Bophin

avatar

Nombre de messages : 19
Age : 28
Date d'inscription : 02/02/2015

MessageSujet: Re: [Flashback] Un départ chaothique...   Jeu 5 Mar 2015 - 12:32


J'avais visiblement réussis à motiver l'énorme loup noir  puisque, à peine lui avais-je intimé l'idée de l'idée d'aller aider celui que je prenais pour l'étrange protecteur des légendes de mon enfance, qu'il bondit au travers des buissons, me laissant là, seul... J'avais fait un mauvais départ mais je ne voulais pas non plsu laisser un vieil homme et un loup fatigué prendre tous les risques alors à mon tour je tentais de franchir le rempart végétal qui me séparait du gros de l'action mais la lanière de mon sac à dos se pris dans une branche basse, un peu plus grosse que les autres et, le temps que je me dégage et que j'arrive, toujours ma pierre à la main,  les bandits avaient déjà détallés et mes deux sauveurs étaient patiemment là à m'attendre.

Je soufflais et pris dix petites secondes pour réfléchir à la suite. Je laissais tombé mon caillou de toute ma hauteur, à quelques centimètres de mon pied et je lâchais un profond soupire de soulagement. Je sentais mes jambes se relâcher sous le poids de mon corps alors que toute cette pression s'évaporait d'un seul coup, et finalement je laissais échapper mes premiers remerciements.
_
Merci beaucoup... Je ne sais pas ce qu'il serait advenu de moi si vous n'aviez pas été là...
Mais mon attention était tout de même concentrée sur ce loup impressionnant. A bien y repensé, c'était sans doute un curieux mélange d'excitation, de peur et d'envie qui m'avait amené à penser que cet homme pouvait être une légende... Il était sans doute une personne tout à fait normale qui se baladait dans les bois avec un loup dressé, même si il faut avouer que ce n'était pas tout à fait commun, c'était tout de même loin d'être légendaire !
_
En tout cas, c'est la première fois que je vois un loup aussi bien dressé... Vous avez dût l'avoir au berceau pour pouvoir vous faire obéir si facilement ?
C'était peut-être un peu absurde, mais j'avais très envie de savoir, plus encore que le nom de mon sauveur, alors j'essayais de faire passer ça pour une simple conversation banale, mais on pouvait sans doute voir à mon regard pétillant d'envie que je ne demandais qu'à tendre la main pour flatter le pelage de l'animal que je trouvais magnifique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6643-un-hobbit-sorti-du
Tom Bombadil
Petit lutin joyeux

avatar

Nombre de messages : 81
Age : 25
Date d'inscription : 27/01/2012

Feuille de personnage
Race: Hmm....
Possessions: Aucune.
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: [Flashback] Un départ chaothique...   Mar 17 Mar 2015 - 19:34

Voilà que le semi-homme finit par réussir à se démêler des branches du buisson qui l'avaient retenu. Il semblait plus serein, comprenant le manque de danger, malgré le vieux loup qui le fixait et qui termina même par venir le renifler.

Le hobbit remercia Tom, et certainement "son" loup. A ce propos, il fit part de son étonnement de voir un tel animal sauvage aussi bien dressé et demanda à Tom s'il l'avait élevé dès sa naissance. Bombadil éclata de rire, comme il aimait tant le faire (tout le monde aime rire, alors pourquoi ne pas rire tout le temps ?), et il répliqua :


Brandor bien dressé ? Ne dites pas cela car il va se courroucer.

Oh, bien sûr le loup n'allait rien faire de mal, mais il allait se mettre à grogner, comme à son habitude. D'ailleurs, souvent il grognait pour un oui ou pour un non, même à l'égard de Tom et de son épouse. En tout cas, pour l'instant, le loup restait calme, peut-être parce qu'il avait faim et qu'il espérait obtenir quelque chose de Tom. A propos de nourriture, l'étrange homme lança gaiement au semi-homme :

Le semi-homme a l'air d'un sacré cuisinier, mais je propose tout de même de venir manger dans la demeure du vieux Bombadil !

Sans attendre de réponse, Tom s'élança en sautillant par-ci, par-là en direction de sa maison, dans la clairière.

Dans la tranquillité de la forêt qui ne laissait place qu'au chants des oiseaux, on entendait la voix de Tom qui raisonnait tant qu'on aurait dit que dans toute la forêt l'on pouvait l'entendre et pourtant, le volume de sa voix n'était pas excessif. Il disait :


Les animaux de la Vieille forêt n'ont pas de maître,
ni les loups, ni les oiseaux, ni les lapins et autres espèces.
Mais sauvage ne veut pas dire mauvais.
Ils savent reconnaître ce qui est bon ou pas.
Alors ils ont choisi leur camp : Tom est leur ami.



"Car ceux qui tombent sur Bombadil sont sur le bon chemin !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5115-tom-bombadil
Hob Bophin

avatar

Nombre de messages : 19
Age : 28
Date d'inscription : 02/02/2015

MessageSujet: Re: [Flashback] Un départ chaothique...   Mer 18 Mar 2015 - 14:19


Maintenant que nous nous retrouvions seuls entre nous, le vieux loup semblait vouloir laisser parler sa curiosité et il se mit à me renifler depuis les cheveux jusqu'aux hanches, mais maintenant je n'étais plus inquiet alors je regardais mon sauveur rire à gorge déployée, me demandant où j'avais put dire une bêtise. Ses mots en tout cas m'incitèrent à regarder Brandor - c'était donc ça son nom - qui s'était reculé et qui, de toute sa hauteur, me lançait un regard noir...
_
Heu... Pardon Brandor, je ne pensais pas à mal...
Et je laissais aller ma main jusqu'à son encolure pour le caresser de haut en bas et essayer de m'excuser un peu plus et le loup accepta ce geste d'entente sans rien dire ou faire jusqu'à ce que son ami donc - et pas son maitre - ne reprenne la parole et ne m'invite chez lui. J'avais grandement besoin de repos, loin de moi l'idée de refuser, mais en plus il finit par laisser échapper son nom et je réagis immédiatement :
_
Je le savais ! Je n'dirais pas que j'vous avais reconnu parce que je n'vous avais jamais vu mais j'étais certain que vous étiez Tom Bombadil, le gardien de la vieille forêt ! Vous êtes un genre de légende là d'où je viens vous savez ?..

Mais il était déjà repartis en bondissant légèrement, ses pieds battant la mesure ds quelques vers chantés qu'il allait commencer à entonner. Avant de le suivre cependant je me retournais vers l'animal au poil sombre pour lui demander si il voulait nous suivre.
_
Tu viens avec nous Brandor ? Comme tu m'as sauvé la vie je m'en voudrai de ne pas trouver un moyen de te remercier digne de ce nom...
Y voyant sans doute une opportunité pour sa pitance, c'est bel et bien à deux que nous emboitions le pas de mon hôte chantant.
Ses paroles me firent un peu réfléchir en réalité, et bien que restant silencieux pour ne pas couper le rythme de ce bon Tom, je restais pensif. Si il était parvenu à devenir l'ami d'un animal aussi sauvage qu'un loup peut-être le pourrais-je aussi si j'en choisissais un intelligent et que nous avions quelques intérêts en commun...

De fil en aiguille voilà que nous arrivions à une clairière où une butte allégeait le terrain, le débarrassant de la présence d'arbres, et sur laquelle était perchée une maisonnette à l'architecture elfique de deux étages et même depuis les quelques mètres qui me séparait de la maison j'entendais une musique fredonnée par une voix douce. Par la fenêtre j’aperçus même la silhouette d'une femme, grande et élégante. Ça par contre, je ne m'y attendais pas ; je ne savais pas que le vieil ermite des contes de mon enfance était marié... La journée laissait encore apparaitre son lot de surprise visiblement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6643-un-hobbit-sorti-du
Tom Bombadil
Petit lutin joyeux

avatar

Nombre de messages : 81
Age : 25
Date d'inscription : 27/01/2012

Feuille de personnage
Race: Hmm....
Possessions: Aucune.
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: [Flashback] Un départ chaothique...   Lun 6 Avr 2015 - 18:55

Le hobbit avait déjà entendu parler de Tom Bombadil. Plus que cela, il dit que Tom était une légende là d'où il venait. Tom ne dit rien, il continua de marcher vers sa demeure.

Le semi-homme proposa au vieux loup, Brandor, de les accompagner, cherchant à le remercier pour avoir fait échapper les bandits. Il ne fallait pas prier le loup pour qu'il suive les deux hommes, seul comme il était. A vrai dire, voyant la douceur et l'innocence du hobbit, Brandor semblait même plus dynamique et enthousiaste.

Ils marchèrent tous les trois encore un peu jusqu'à arriver à la colline qu'ils gravirent en suivant le petit chemin de terre.

A peine le sommet du toit de la maison de Bombadil fut perceptible qu'une douce mélodie atteignit les oreilles des compagnons. Tom se retourna vers le hobbit et lui dit d'un grand sourire :


Si Tom est une légende, alors Baie d'Or, son épouse, l'est aussi.

Lorsqu'ils parvinrent au sommet de la colline et qu'ils furent au niveau de la maison, Baie d'Or se tenait à l'intérieur, devant une fenêtre ouverte. Lorsqu'elle vit son époux suivit du semi-homme et du loup, elle leur sourit et adressa un signe de la main.

Tom s'écria alors :


Nous avons un invité, un semi-homme de par-delà la Comté !

Baie d'Or hocha la tête et partit, sans doute en direction de la cuisine. Pendant ce temps, Tom se retourna vers le semi-homme et lui demanda :

Quel est le nom de notre voyageur hobbit ?



"Car ceux qui tombent sur Bombadil sont sur le bon chemin !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5115-tom-bombadil
Hob Bophin

avatar

Nombre de messages : 19
Age : 28
Date d'inscription : 02/02/2015

MessageSujet: Re: [Flashback] Un départ chaothique...   Mar 7 Avr 2015 - 15:04


"Baie d'Or", ce devait donc être le nom de cette femme qui, par la fenêtre, laissa apparaitre une chevelure magnifique d'où elle devait tenir son nom. Elle était plus que grande et élégante, elle était véritablement magnifique, avec des traits légers et un visage gracieux. Elle avait par contre l'air beaucoup plus jeune que son mari et j'avoue que ça me perturbait assez...
_
Désolé mais non, je ne vous savais pas marié... C'est une raison de plus de faire connaissance me direz vous !
Nous continuâmes donc jusqu'à la porte de la petite maison où mon sauveur fut ennuyé en devant faire les présentations. Avec tout ça j'en avais oublié les bonnes manières que mes parents avaient eu tant de mal à m'inculquer de force, et je sentis mes joues s'empourprer même si je ne pouvais pas le vérifier dans l'immédiat.
_
Milles excuses, vraiment. Je m'appelle Hob, de la lignée des Bophin, mais je ne viens pas de la Comté si je puis me permettre... Je suis originaire de Bree, et c'est un véritable plaisir que d'être votre invité mais je m'en veux un peu d'accepter comme ça...
Je n'avais jamais été très doué pour les conversation, surtout quand je voulais me montrer respectueux ou reconnaissant comme c'était le cas maintenant. Du coup c'était évident que je cherchais mes mots et je restais juste sur le seuil, le temps de trouver exactement ce que je voulais bégayer, mais comme je ne voulais pas rallonger trop l'attente de mon hôte alors je me pressais un peu :
_
En fait vous m'avez déjà sauvé la vie aujourd'hui, et maintenant vous voulez m'inviter chez vous... C'est extrêmement généreux mais je me sens très redevable et j'aimerais faire quelque chose pour vous...
Puis l'évidence me revint d'un coup, j’ouvris de grands yeux ronds en relevant la tête - toujours sur le seuil, sans oser rentrer - et je lâchais les mots un peu comme ils me venaient :
_
Je suis assez bon cuisinier, peut-être que je pourrai vous préparer quelque chose ?
A ces mots, le gros loup à qui je bloquais le passage s'approcha un peu et, du bout du museau me poussa gentiment au niveau de la tempe. Me tournant vers lui, je m’aperçut qu'il s'était assis là, sur le pallier, et qu'il me dévisageait d'un air calme. Cette idée de repas avait l'air de lui plaire à lui en tout cas, et ça me fit afficher à large sourire, à la fois satisfait et gêné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6643-un-hobbit-sorti-du
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Flashback] Un départ chaothique...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Flashback] Un départ chaothique...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Le Seigneur des Anneaux :: Divers (uniquement RP) :: Fosse abyssale des Sept enfers démoniaques :: RPs des Royaumes Humains :: Archives Arnoriennes-
Sauter vers: