Forum RP : Le Seigneur des Anneaux
Étrangers venu d'ailleurs, prenez part à l'aventure et combattez,... mais surtout venez vous amuser! Rejoignez-nous!



 
AccueilPortailS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez | 
 

 [Flashback] Peau-verte et barbe longue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eberk
Régent de Khazad-Dûm

avatar

Nombre de messages : 369
Age : 28
Date d'inscription : 03/11/2008

Feuille de personnage
Race: Nain
Possessions:
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: [Flashback] Peau-verte et barbe longue   Lun 6 Juil 2015 - 0:39

Eberk se réveilla enfin, auprès d'un feu mourant, les premiers rayons du soleil venait fouetter sa crinière rousse salie et son visage crasseux. Il ignorait depuis combien de temps, il avait quitter son royaume. Depuis tout ce temps, sa longue absence prolonger, le royaume des nains de Khazad-dùm avait dut retrouver un successeur. Soudain, des flashback, des visions du passé le submergèrent et le fit balbutier. Il se racla la gorge et se souvint de cette journée.

Flashback 2 ans auparavant:

Depuis la reprise de la Moria des mains des gobelins, la chute de son compagnon de toujours et la régence du royaume. Eberk sentait comme un poids énorme sur ses épaules. Une certaine mélancolie, firent de lui un nain ahurit, un peu simplet dans les moments de doutes. Alors qu'il était un valeureux guerrier et un voyageur hors pair. Le naugrim adorait les grands espaces et le confinement entre quatre murs le faisait suffoquer.
Alors par un pâle matin divers, alors que les rayons d'un soleil naissant passa par les troues dans la montagne. Le brave nain, laissa tous son attirail dans sa chambre et se faufila par des tunnels, sans vraiment regarder derrière lui cherchant mettre le plus de distance entre lui et le pouvoir.

Il se retrouva sur les sommets les plus escarpés des Monts Brumeux et put enfin prendre l'air. il sentait à nouveau le vent fouetter son visage et caresser sa chevelure de régent. Lorsque sans cri égard, une bande de gobelins lui tombèrent dessus et l’assommèrent.

Il réveilla trois jours plus tard, enfermé dans une geôle sombre. Cernait de tout côté par ses peaux-vertes aux yeux globuleux et aux dents pourries. Eberk ne chercha pas à lutter et resta à genou à regarder son environ, à prendre des notes pour établir un plan et pouvoir s'échapper.

Alors qu'il regardait ici et là, un gobelin plus grands que ceux de son espèce approcha, la bave aux lèvres. Les yeux injectés de sang. Une longue dague à la main et un reste de cheveux dans la main gauche et cracha sur le nain. La créature lui annonça d'une voie creuse:

-On t'as cherché longtemps stupide nain beurk.... Depuis que tu as détruit nos forces et reprit se stupide royaume sous la montagne. Nous nous sommes remis et reprit des forces. Bienvenue dans le nord, nain....

Eberk compris enfin, qu'il fut prit par une troupe de gobelins encore en déroute, alors que ses troupes continuaient de chasser les peaux-vertes sur le sommet des montagnes. Il se frappa la tête, tout en regardant son geôliers, avant de lui répondre tranquillement, sans lui montrer le moindre signe de faiblesse.

-HAHA... Tu crois vraiment que je me promenais là-haut seul, sans prendre le soin d'assurer mes arrières. Mes compagnons viendront bientôt.

Le gobelin ricana et envoya un nouveau jet de salive nauséabonde sur son prisonnier, avant de rétorquer:

-Pauvre, pauvre nain! Nous savons que tu étais seul là-haut. Envie de prendre l'air; La bataille à était compliqué et vous, nous avons eu beaucoup de pertes. Malheureusement, tu étais l'un des principaux instigateur de cette bataille, tu vas payer pour mes frères tomber.

Sur ces quelques mots, le gobelins se retourna et donna des ordres à ses gardes, avant de sens retourner laissant l'ancien régent seul. Eberk resta à genou, les mains sur la tête, renfrogné, il chercha un moyen de sortir. Quand un coup l'assomma et le plongea dans un sommeil profond.








"Place ta confiance dans le fer et la pierre car ils ont toujours été les meilleurs amis des nains"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t3436-eberk
Eberk
Régent de Khazad-Dûm

avatar

Nombre de messages : 369
Age : 28
Date d'inscription : 03/11/2008

Feuille de personnage
Race: Nain
Possessions:
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: [Flashback] Peau-verte et barbe longue   Mer 15 Juil 2015 - 0:22

Lorsque le naugrim se réveilla, il avait la gorge sèche et un coup étrange dans la bouche. Ses yeux frétillaient au moment d'ouvrir les yeux, alors que les pales halos des torches sur les mur rocheux venait se loger dans ses rétines. Eberk se frotta l'arrière du crâne et jura de trouver ce pauvre gobelin un peu fou pour venir lui mettre un coup en traître. Il se mit en tailleur, les mains dans les plis de sa longue barbe rousse devenue salle suite au voyage dans les montagnes. Il remarqua aussi que son pantalon brodé de fil en mithril était tout arraché à hauteur des genoux. Lors de sa capture, les peaux-vertes l'avait sans doute traînée dans la nature, alors qu'il était assoupit. Déjà deux coup sur le crâne et deux inconscience.

Les heures s'écoulaient lentement dans cette petite cachette gobelines. Les ennemis parsemaient la moindre parcelle de terrain, tout en réfléchissant à un moyen de s'échapper et de retourner dans son pays. Le pauvre nain, n'arrivait pas à voir le bout du tunnel. Les gobelins étaient trop nombreux pour un nain, certes robuste et très agile avec une arme, mais là il ne s'agissait pas de se sauver, mais le résultat le conduira certainement au suicide.

Le chef gobelin qui le rallia lors de leur dernière rencontre vint souvent le voir en lui annonçant que son trépas arrivé bientôt. Mais avant, il devait rejoindre le nord des Monts Brumeux et la forteresse de Gundabad pour le voir souffrir. Peut de naugrims avaient eu la chance de voir cette immonde domaine dirigée par le chef des neufs et ses troupes. Alors Ebrk sera sans doute le premier et le dernier de cette légitimité naine.

**
*

L'ancien régent resta environ trois mois dans cette cache en compagnie de ses geôliers. Incapable de partir, les forces lui manqué en ne mangeant que du pain et des gobelets d'eaux. Lui, qui se nourrissait de viande cuite et de bonnes doses de bière fraîche. Puis vint le jour attendu, les gobelins vinrent le quérir, incapable de lutter, il se fit passer des entraves épaisses et quitta cette demeure moisie et rongé par le mal.
Il était accompagné d'une petite colonie d'une vingtaine de gobelins, leur chef était resté en arrière, tout en se léchant les babines il vit le pauvre nain se dirigé vers son destin.

Enfin le nain avait un moyen de prendre le contrôle sur cette petite bande de gobelins. Le chemin était trop large pour arrivé à prendre la troupe par surprise, car malgré son coup de bluff. Ses compagnons n'étaient pas venu le retrouver et le délivrer de cette folie. Eberk était un combattant hors pair, un brave parmi les autres. Mais le temps avait eu raison de lui, il n''avait plus envie de se battre. Aucune envie de continuer à vivre, il ne cherchait que le repos et fonder une petite demeure seul et mourir tranquillement. Impossible dans l'heure, alors il avança lentement en suivant le pas des gobelins.

Trois longs jours de marche furent nécessaire pour rejoindre le Mont Gundabad. LE chemin devint plus étroits encombré des deux côtés par des éboulis. Eberk regarda le gobelin à sa gauche, il esquissa un long sourire amusé et lui envoya un coup de boule désespéré. Le cartilage nasale de la créature se fracassa sous le choc, un flot de sang coula de sa bouche. Le Gobelin hurla de douleur. Eberk les mains liées attrapa le cimeterre à la ceinture de son ennemi et d'un geste sec lui trancha la gorge. Tout en pivotant, il vit les gobelins fonçaient vers lui, hurlant de dégoût, pendant que le premier de la cohorte fonça vers Gundabad pour chercher de l'aide.
Vif comme l'éclair, il découpa ses liens et se posta en position d'attaque. La jambe de droite devant lui et sa jambe gauche planté dans le sol, dans son dos. Les deux mains levaient à hauteur de la tête, il fit danser son cimeterre, faisant siffler la lame grâce au vent. L'un des gobelin se jeta sur lui et tomba le crâne fendue. Le suivant beugla de colère:

-Tu vas crever nain affreux et je mangerais tes boyaux au repas!

Le gobelin monta sur la parois rocheuse et se lançant les deux bras en avant. Eberk esquiva sur la gauche et planta la pointe du cimeterre entre les omoplates. Le nain se mit à rire, sentant la fatigue venir, ses bras avaient perdue de leur force. La nourriture lui avait manqué et ses forces allaient faire de-même. Il devait en finir rapidement avant de voir le retour des renforts ou fuir et trouver un coin tranquille pour la nuit.

Deux gobelins vinrent à sa rencontre, le nain balaya ses ennemis en leur tranchant la tête. Ils étaient encore trop nombreux malgré les corps autour de lui. Il regarda sur sa gauche, le précipice était énorme et dans un dernier espoir, il se jeta dans le vide. A ce moment, les renforts gobelins arrivèrent. Le chef hurla sa colère fendant les cieux de son hurlement de rage. Il ordonna à ses hommes:

-Trouvez-moi ce nain! Je le veux vivant! Il payera pour son crime, ce soir nous mangerons l'un des fils de Durin au repas.

Flashback Fini

**
*

Eberk était pris de soubresaut horrible, ses muscles tiraient, sa tête lui faisait un mal de chien. La chute fut longue et dangereuse. Une de ses jambes avaient heurté un rocher, sans craindre pour sa vie, il pensa à une fracture. Il tenta de se relever et de marcher, il réussit, donc il ni avait rien d'alarmant pour le moment. Le nain leva les yeux et vit que le soleil pointer le bout de son nez, une légère brise vint lui fouetter le visage. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas ressentie une telle sensation de bonheur. Munit du cimeterre gobelin, il reprit la route, cherchant son chemin. Lorsqu'il vit une chose qu'il connaissait, le Nord. Le naugrim se trouvait en Arnor, la route vers la Moria allait être longue, alors pourquoi ne pas prendre un peu de repos et trouver un repas pour reprendre des forces avant de reprendre le voyage. Mais il ne fallait pas traîner dans le coin, puisque les gobelins étaient sans doute à ses trousses.


"Place ta confiance dans le fer et la pierre car ils ont toujours été les meilleurs amis des nains"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t3436-eberk
 
[Flashback] Peau-verte et barbe longue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nasil, Capitaine Nain
» Glóin, seigneur d'Erebor
» Salutations d'un peau-verte !
» 1 petit recit pour les peau verte
» Des VP Pour Obama, la liste est longue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Le Seigneur des Anneaux :: Les royaumes humains (uniquement RP) :: Arnor-
Sauter vers: