Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 [Cordonnerie] Rencontre avec un(e) honnête commerçant ? (Pv Jack Griffes d'Acier)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NimiriaNombre de messages : 17
Age : 38
Date d'inscription : 10/09/2015
Nimiria

MessageSujet: [Cordonnerie] Rencontre avec un(e) honnête commerçant ? (Pv Jack Griffes d'Acier)   [Cordonnerie] Rencontre avec un(e) honnête commerçant ? (Pv Jack Griffes d'Acier) EmptyDim 27 Sep 2015 - 18:44
L’architecture particulière de Minas Tirith faisait le malheur des chaussures et la fortune des cordonniers. En effet, les ruelles pentues revêtues de pavés sur lesquels on glissait facilement, surtout par temps humide, et les escaliers de pierre usés et irréguliers avaient souvent raison des talons et semelles des chaussures.

Nimiria, native de cette ville connaissait bien ces pièges, mais malgré toute son attention, elle ne pouvait pas éviter d’être parfois victime de ce genre d’accident.

C’est ce qui lui était arrivé la veille. Elle rentrait après avoir été livrer une commande dans une des auberges de la ville, il était tard, la nuit tombait et avec elle l’humidité. En descendant une ruelle, elle avait été distraite par un bruit. Son pied avait glissé et le talon de sa bottine s’était coincé entre deux pavés. Emportée par son élan, elle était tombée et avait laissé le talon entre les deux pierres.

Elle était rentrée chez elle en clopinant, sa chaussure abîmée à la main, jurant contre sa maladresse et la malchance. La journée avait été longue, elle était fatiguée, et pour couronner le tout, elle venait d’abîmer sa meilleure paire de chaussures.

Elle ouvrit la porte de sa boutique et y entra avec un soupir de soulagement avant de verrouiller la porte derrière elle. Elle avait prévu de faire un peu de rangement dans les étals, mais elle n’en avait plus le courage. Dans l’obscurité, elle traversa l’échoppe et emprunta l’escalier qui menait au petit logement qu’elle occupait au-dessus avant de jeter ses bottes dans un coin et de se laisser tomber toute habillée sur son lit. Il serait bien tant demain de voir si elle pouvait réparer elle-même les dégâts.

Lorsqu’elle examina ses chaussures, elle comprit immédiatement qu’elle ne serait pas capable de les rafistoler toute seule. Le talon de bois avait été complètement arraché. En soit ce n’aurait pas été impossible à réparer, il lui était arrivé plusieurs fois de reclouer les talons de ses chaussures… mais, la semelle de la chaussure avait également était endommagée, ainsi que certaines des coutures du corps de la bottine.

Avec un soupir, elle dut se résigner à rendre visite à un cordonnier.

Son choix se porta sur la cordonnerie Rougebraise. Leurs tarifs étaient un peu élevés, mais elle savait qu’au moins là-bas, la réparation serait bien faite. Elle n’avait pas souvent fait appel à leurs services, uniquement pour les grosses réparations, mais elle savait que la boutique était réputée depuis fort longtemps. Elle en entendait déjà parler quand elle était enfant. C’était là-bas que son père faisait faire toutes ses chaussures.

Il lui était souvent arrivé de la recommander à certains de ses clients et les retours qu’elle avait eut étaient toujours élogieux.

Et puis, ça ne tombait pas si mal. Vu le nombre de clients qu’elle envoyait au cordonnier, elle se disait qu’elle pourrait lui proposer une réciproque.

Lorsque Nimiria entra dans la boutique, elle fut vaguement déçue de constater que le cordonnier n’officiait pas lui-même. Mais, elle n’en fut pas surprise outre mesure. Monsieur Rougebraise se montrait rarement dans la petite boutique. Il semblait qu’il préférait la quiétude de l’atelier et le travail manuel aux relations avec la clientèle.

Elle attendit patiemment son tour, assise sur un des sièges, s’efforçant de cacher ses pieds et les chaussures éraflées qu’elle portait. Elle n’avait pas beaucoup de paires de chaussures. Trois en fait, une paire de sandales pour l’été, les bottines qu’elle avait abîmées la veille pour les jours froids, et son ancienne paire de bottine, qu’elle portait actuellement.

Elles étaient encore étanches et très confortables, mais elle avait dû se résoudre à les remplacer lorsqu’elle avait commencé à surprendre les regards dédaigneux que certains de ses clients jetaient à ses pieds. Elle avait un certain rang à tenir en temps que commerçante, et l’état des chaussures semblait important pour certaines personnes.

Il fallait bien reconnaître que ces derniers étaient particulièrement mal en point… le cuir était éraflé, marqué de profondes craquelures au niveau du coup de pied et de la cheville. Leur état laissait entendre que leur propriétaire n’était pas très soigneuse, ce qui était loin d’être le cas. Elle avait pris grand soin, les cirant régulièrement, entretenant le cuir, mais le temps et leur usage intensif avaient fini par leur donner un aspect négligé et usé.

Lorsque le dernier client fut parti, elle s’avança vers le comptoir derrière lequel se tenait un jeune homme :

-« Bien le bonjour, Monsieur » dit-elle avec un sourire en posant la paire de chaussures traumatisée sur le comptoir. « J’ai deux questions pour vous » ajouta-t-elle « Pensez-vous pouvoir faire quelque chose pour réparer cette paire de bottines, et me serait-il possible de rencontrer Mr Rougebraise ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6908-haily-nimiria
GaëlNombre de messages : 164
Age : 18
Date d'inscription : 17/01/2015

Feuille de personnage
Race: Homme du Nord
Possessions: Son épée...
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Gaël
Capitaine du Concasseur

MessageSujet: Re: [Cordonnerie] Rencontre avec un(e) honnête commerçant ? (Pv Jack Griffes d'Acier)   [Cordonnerie] Rencontre avec un(e) honnête commerçant ? (Pv Jack Griffes d'Acier) EmptyMar 29 Sep 2015 - 21:39
[Cordonnerie] Rencontre avec un(e) honnête commerçant ? (Pv Jack Griffes d'Acier) Talar11

Ce matin, la Cordonnerie avait ouvert plus tôt que d'habitude, Rougebraise était rapidement sorti aller déjeuner dans une auberge presque vide à cette heure-ci. Après ça, il rentra et se rendit dans l'Arrière-Boutique de  La Cordonnerie prenant bien soin d'éviter le premier client qui venait d'arriver, il avait aujourd'hui plus d'une quinzaine de chaussures à réparer et n'en avait pas vraiment envie... Généralement, la journée, il s'occupait de la cordonnerie et des comptes de La Réserve et le soir, il était dans La Réserve.

Ce matin, c'était plutôt calme et Rougebraise n'avait pas envie de se presser, il se posta devant la fenêtre et observa les va-et-vient de la foule, pensant à tout ces gens qui ne savaient pas où ils mettaient les pieds, c'étaient comique car parfois, son apprenti lui relatait certaines discussions tenus par des clients. Une fois, une femme avait confié se sentir en sécurité dans La Cordonnerie, bien entendu, Bran était allé dans son sens, cela avait duré plusieurs minutes, à la fin, elle avait même avoué que La Cordonnerie était un exemple d'honnêteté... Enfin, c'était assez stimulant de maintenir cette barricade entre La Cordonnerie et La Réserve. Il vit une tâche sur la vitre et attrapa sans manche du bout des doigts puis nettoya, mais les carreaux restaient très sales.

Après cette petite pause, il retourna à son travail, ajusta son monocle et se mit à polir une chaussure. Quelques minutes plus tard, Bran l'apprenti rendait les chaussures au premier client. Ce fut-là qu'une jeune femme à l'allure banale s'approcha du comptoir, elle portait une gibecière et des vêtement qui ne la mettait franchement pas en valeur, mais son visage restait très agréable à voir, l'apprenti le trouvait justement très agréable ce visage, mais il ne pouvait malheureusement pas prendre le temps de discuter avec chaque clients, bien que ce soit plutôt tentant avec elle . Bran lui adressa un sourire aimable et pencha la tête pour l'inviter à parler, ce qu'elle fit sans attendre :


- Bien le bonjour, Monsieur.


- Bien l'bonjour, Madame ! Que puis-je faire pour... - Il vit les misérables chaussures sur le comptoir - En effet.

- J’ai deux questions pour vous.  Pensez-vous pouvoir faire quelque chose pour réparer cette paire de bottines, et me serait-il possible de rencontrer Mr Rougebraise ?

Bran fit une moue un peu idiote et se frotta les mains avant de prendre les chaussures :


- Pour vos pauvres bottines, ce sera terminé demain, enfin je pense. Par contre, monsieur Rougebraise n'est que très peu disponible, vous auriez pu le croiser il y quelques minutes mais là, il est plein travail et n'aime pas être dérangé, une autre fois peut-être !

Puis il s'en alla dans l'arrière-boutique, revint quelques minutes plus tard sans les chaussures, se grattant la nuque.


Thème du Concasseur:
 


Thème de Gaël Azra:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t7072-olgierd-everec#731
NimiriaNombre de messages : 17
Age : 38
Date d'inscription : 10/09/2015
Nimiria

MessageSujet: Re: [Cordonnerie] Rencontre avec un(e) honnête commerçant ? (Pv Jack Griffes d'Acier)   [Cordonnerie] Rencontre avec un(e) honnête commerçant ? (Pv Jack Griffes d'Acier) EmptySam 3 Oct 2015 - 12:07
Le jeune homme sembla un peu mal à l’aise et troublé. En tout cas, c’est ce que la moue sur sons visage et la façon dont il frotta ses mains avant de se saisir des bottines laissa penser à Nimiria.

Elle fut satisfaite du délai de réparation qui lui fut annoncé pour ses chaussures. Elle ne s’était pas imaginé pouvoir les récupérer si vite vu l’état dans lequel elles étaient. Elle fut plus déçue d’apprendre qu’elle avait raté Mr Rougebraise et qu’à présent elle ne pourrait pas le rencontrer.

L’apprenti se saisit des chaussures et se dirigea vers l’arrière-boutique où devait se trouver l’atelier. Nimiria hésita. Devait-elle insister pour rencontrer le propriétaire ? La proposition d’entraide qu’elle voulait lui proposer n’était pas urgente au point d’exiger de se comporter de façon envahissante. Et elle sentait aussi qu’un tel comportement pourrait bien mettre son interlocuteur dans des dispositions d’esprit peu propice.

Mais, Nimiria avait un défaut. Elle était curieuse. Très curieuse. Il y avait longtemps qu’elle entendait parler du cordonnier. Elle avait même eu l’occasion de l’apercevoir dans les rues de la ville. Elle était là, dans sa boutique. Elle savait qu’il était occupé dans l’atelier derrière la boutique.

La curiosité l’emporta. Lorsque le jeune homme revint en se frottant la nuque d’un air mal à l’aise, elle lui sourit gentiment et répondit :

-« Oh, c’est dommage. Mais bon, je comprends que Mr Rougebraise n’aime pas être dérangé quand il est concentré sur son travail. Mais, puisqu’il est là, et qu’il se trouve que moi je ne suis pas très prise aujourd’hui, je vais m’asseoir et attendre qu’il soit disponible pour m’accorder quelques minutes. »

Sans laisser le temps au jeune homme de réagir, elle s’installa confortablement sur une des chaises, posant son sac auprès d’elle avant d’en sortir un livre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6908-haily-nimiria
GaëlNombre de messages : 164
Age : 18
Date d'inscription : 17/01/2015

Feuille de personnage
Race: Homme du Nord
Possessions: Son épée...
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Gaël
Capitaine du Concasseur

MessageSujet: Re: [Cordonnerie] Rencontre avec un(e) honnête commerçant ? (Pv Jack Griffes d'Acier)   [Cordonnerie] Rencontre avec un(e) honnête commerçant ? (Pv Jack Griffes d'Acier) EmptyDim 11 Oct 2015 - 11:41
J'entendais du grabuge dans le magasin, Bran était en train de parler, avec cette intonation que je reconnais plutôt bien maintenant, il était mal à l'aise, j'allais pas avoir à attendre longtemps avant qu'il vienne me parler d e la source de ses soucis...

En attendant, je continuais de retaper deux vieilles godasses, elles appartenaient à un type qui était tombé dans un fossé, avant de glisser et de défoncer ses semelles contre un mur, quel con... J'avais sorti la cire, et je commençais à lui faire briller ses pompes. Les gens aiment quand je fais ça, du coup, ils me donnent quelques pièces en plus et moi, je les donne à Bran, faut bien que je le paye... C'est là que celui-ci rappliqua et posa des l'objet de mon métier sur une table dans le coin de la pièce :


- Une cliente veut vous voir, monsieur, je crois qu'elle s'occupe d'un magasin à l'opposé de la ville, mais je n'en suis pas vraiment sûr...

- J'm'en fous, tu lui a dis que j'étais pas disponible ?

- Oui oui, bon, j'y retourne, je vais l'inviter à partir j'imagine ?

- C'est ça.

Après ça, j'en profitais pour regarder les chaussures, ça n'avait pas l'air désastreux, les talons étaient arrachés mais ça restait facilement réparables. Je ne sais pas ce que lui avait dit Bran, sûrement que ce serait bon demain, comme toujours...

- La fille, elle va s'asseoir et rester là jusqu’à que vous veniez...

- Raaah, j'vais y aller, j'ai plein de choses à faire aujourd'hui, autant régler ça maintenant.

Je me levai et attrapai ma canne, une branche séchée à peine taillée, vérifiant que ma vieille attelle en bois, si on peut appeler cette chose une attelle était bien accroché à ma jambe. En sortant de l'atelier, ce que je vis en premier était la couche de poussière du comptoir, je fis donc signe à Bran en tapant sur ledit meuble, il comprit et partit chercher nonchalamment un torchon dans l'atelier, autant parfois il était lent à la réaction, autant par moment, il comprenait comme s'il était dans ma tête. Puis, en boitant douloureusement, je marchai vers la jeune cliente, priant pour qu'elle ne soit pas trop bavarde. Elle ne s'était pas habillé pour être belle, mais plutôt pour être à l'aise, malgré ça, elle restait agréable à l'oeil. Je l'avais déjà croisé ici et là dans la ville, et je savais que certains de mes clients venaient de chez elle.

- Bonjour, bon, j'sais pas ce que vous a dit mon apprenti, mais ça devrait aller, vos chaussures sont un peu abîmé, mais je devrais avoir retapé ça pour demain même heure, vous aviez quelque chose à me dire ?


Après ça, j'appuyais lourdement tout mon flanc gauche sur la canne.


Thème du Concasseur:
 


Thème de Gaël Azra:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t7072-olgierd-everec#731
NimiriaNombre de messages : 17
Age : 38
Date d'inscription : 10/09/2015
Nimiria

MessageSujet: Re: [Cordonnerie] Rencontre avec un(e) honnête commerçant ? (Pv Jack Griffes d'Acier)   [Cordonnerie] Rencontre avec un(e) honnête commerçant ? (Pv Jack Griffes d'Acier) EmptySam 17 Oct 2015 - 16:55
Le petit commis retourna dans l’arrière-boutique pendant que Nimiria s’installait sur une des chaises à la disposition des clients.

Elle entendit une conversation étouffée en provenance de ce qu’elle devinait être l’atelier du cordonnier. D’un coup, elle eut un doute. Elle n’avait rien de vraiment particulier à dire à Mr Rougebraise, c’était plus la curiosité ainsi que le défit qui l’avait incité à insister aussi lourdement auprès du commis. Elle espéra qu’elle ne lui avait pas attiré d’ennuis.

Au bout de quelques instants, elle vit un homme sortir de l’arrière-boutique. Elle eut un petit pincement au cœur et se morigéna d’avoir dérangé cet homme qui semblait bien diminué. Il s’appuyait lourdement sur une canne, elle remarqua une raideur dans une de ses jambes. Il semblait avoir du mal à se déplacer.

Pourtant, il ne paraissait pas si vieux que ça. Elle ne savait pas quel âge il pouvait avoir. Quand son père tenait l’herboristerie, et qu’elle était enfant, elle avait eu l’occasion de le croiser dans les rues de la ville et il lui avait semblé très vieux. En grandissant elle s'était rendu compte qu'il n'était pas beaucoup plus vieux qu'elle. Une dizaine d'année peut être.

Il parut contrarié de remarquer quelques grains de poussière sur le comptoir et rappelas son petit commis à l’ordre d’un geste sec de la main. Puis, il sembla se désintéresser du jeune homme pour reporter son attention sur la jeune femme.

Il se rapprocha d’elle, et elle se sentit vaguement mal à l’aise sous son regard scrutateur. Elle avait l’impression que d’un simple regard, il savait tout d’elle. Mais surtout, elle eut l’impression qu’il accentuait l’impression de décrépitude qu’il dégageait. En tout cas, le contraste entre sa façon de se déplacer et la vivacité de son regard était vaguement dérangeant.

Il lui expliqua rapidement que ses bottines seraient prêtes le lendemain, qu’elle n’aurait qu’à repasser à la même heure, avant de lui demander un peu brusquement ce qu’elle avait de si urgent à lui dire.

Nimiria se trouva un peu prise au dépourvus. Mais elle avait de la répartie.

-« Il y a longtemps que j’entends parler de vous, et que j’aiguille certains de mes propres clients vers votre boutique. J’aime bien rencontrer ceux avec qui j’ai des relations d’affaires, même lointaine au moins une fois en chair et en os, histoire de savoir à qui j’ai affaire. »

Elle lui sourit avant d’ajouter, jetant un regard sur la canne sur laquelle il s’appuyait peut-être un peu plus lourdement que son état physique le l’imposait, avant de reprendre :

-« Même si, évidemment, même en face-à-face, les gens ne donnent à voir d’eux que ce qu’ils veulent ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6908-haily-nimiria
GaëlNombre de messages : 164
Age : 18
Date d'inscription : 17/01/2015

Feuille de personnage
Race: Homme du Nord
Possessions: Son épée...
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Gaël
Capitaine du Concasseur

MessageSujet: Re: [Cordonnerie] Rencontre avec un(e) honnête commerçant ? (Pv Jack Griffes d'Acier)   [Cordonnerie] Rencontre avec un(e) honnête commerçant ? (Pv Jack Griffes d'Acier) EmptyJeu 22 Oct 2015 - 18:00
Je vis que ma phrase l'avait un peu déstabilisé, c'était mon but, mais la petite répondit du tac au tac :

- Il y a longtemps que j’entends parler de vous, et que j’aiguille certains de mes propres clients vers votre boutique. J’aime bien rencontrer ceux avec qui j’ai des relations d’affaires, même lointaine au moins une fois en chair et en os, histoire de savoir à qui j’ai affaire.

Je vis qu'elle regardait fixement ma canne, puis en me souriant et sortit une de ces phrases qui me rende fou :

- Même si, évidemment, même en face-à-face, les gens ne donnent à voir d’eux que ce qu’ils veulent.

A-t-elle vraiment besoin de me lancer une pique ? Pourquoi se montrer suspicieuse, elle s'en fiche de ce que je fais de ma jambe, c’est pas son problème. Je décidai donc d'ignorer cette remarque de merde.

Elle avait donc demandé à me parler simplement pour me voir en chair et en os ? Mais bien sûr. Quelle perte de temps… Je répondis sur un ton neutre ou peut-être peu un cassant, mais peu m'importait :

- Je suis curieux de savoir ce que vous entendez par relations d'affaires ? Cela signifie que nous travaillons ensemble ? Ce n'est pas le cas. Que nous nous aidons mutuellement ?  Ce n'est pas le cas. Je pense que vous voulez dire nos futurs relations d'affaire,s pour le moment, cette relation, comme vous dites, ne marche que dans un sens : De vous à moi. J'imagine que vous aimeriez qu'elle aille aussi dans l'autre ? Soit, Bran parlera de vôtre boutique, peu m'importe.

Après ça, je fis quelques pas pour m'adosser au mur, je vis Bran affairé à nettoyer le bureau, un bon gars mon apprenti, je ne le ménageait pas, mais c'était mon plus loyal employé... Avec le Lieutenant aussi. Je sortit ma pipe et l'allumai avec une allumette, elle était dans ma poche mais aucun moyen de savoir comment elle s'y était retrouvé. Je laissai tomber ma canne et croisai mes bras, observant le va et vient de la rue.

J'étais souvent passé devant la boutique de cette femme, et puis, je préfère savoir la plupart des choses qui se passent dans cette ville, je connaissais en grande partie l'histoire de cette femme. Mais je préférais garder tout cela pour moi, j'avais envie de faire mon "Type surpuissant" qui savait tout sur tout, mais cela aurait été une mauvaise idée. c'est pourquoi je préférai changer de sujets en parlant de sa boutique, mais d'une façon plus classique :


- Je ne suis jamais entré, mais j'ai entendu parler de vôtre magasin, Mademoiselle Nimiria. Les débuts étaient durs, n'est-ce pas ? Mais rapidement vous avez su faire les bons choix, c’est un bon état d'esprit que de toujours évoluer en fonction des autres, de s'adapter...

Je tirai une bouffée de ma pipe, toujours les bras croisés en observant la rue. Je n'aime pas faire des compliments, parce'que pour moi, ce que je viens de dire en est un... Raaah, ce qu'il faut pas faire pour rester neutre.


Thème du Concasseur:
 


Thème de Gaël Azra:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t7072-olgierd-everec#731
NimiriaNombre de messages : 17
Age : 38
Date d'inscription : 10/09/2015
Nimiria

MessageSujet: Re: [Cordonnerie] Rencontre avec un(e) honnête commerçant ? (Pv Jack Griffes d'Acier)   [Cordonnerie] Rencontre avec un(e) honnête commerçant ? (Pv Jack Griffes d'Acier) EmptyDim 25 Oct 2015 - 21:40
La réponse du cordonnier fut cassante. Elle comprit qu’il était plus que contrarié d’avoir eu à quitter son repaire. Elle eut aussi l’impression que ce qui avait déchaîné son irritation était surtout la remarque qu’elle s’était permise concernant les cachotteries des gens.

Elle ne fut pas spécialement ni surprise, ni choquée du ton qu’il employa pour lui répondre. Elle connaissait la réputation de l’homme. Un artisan hors pair, l’un des plus doué dans son domaine, mais également un personnage totalement misanthrope. Elle s’était attendu à une réaction de se genre là. Elle fut quand même surprise qu’il lui annonce qu’il demanderait à son commis de lui rendre la politesse en parlant de sa boutique.

Elle jeta un coup d’œil au fameux Bran, qui briquait avec application le comptoir, pendant que Mr Rougebraise allait s’appuyait contre le mur, délaissant sa canne et allumant une pipe qu’il venait de sortir de sa poche.

Lorsqu’il reprit la parole pour parler de la boutique de Nimiria, laissant entendre qu’il n’ignorait rien des conditions dans lesquelles elle lui avait échue, ni de son histoire personnelle. Elle ne put retenir un petit sourire. Ce n’était pas vraiment un secret. Toute la ville connaissait l’histoire de l’herboriste, même si maintenant qu’elle avait gravit quelques barreaux de l’échelle sociale de la cité, plus personne ne se serait permis d’en faire état ouvertement.

Elle dut se mordre l’intérieur des lèvres devant son expression. Il se voulait neutre, mais les quelques mots qu’il prononça semblèrent lui brûler la langue. Il est vrai qu’il ne devait pas souvent faire de compliments, ou tout au moins ce qui y ressemblait.

-« Évidemment, les premier temps ont été un peu difficile. Il faut dire que les circonstances étaient particulières. »

Nimiria haussa les épaules, avant de reprendre :

« Je ne dirai pas que je m’adapte aux autres, c’est plutôt que leur avis m’indiffère totalement. Ce qu’ils pensent de moi ou ce que moi je pense d’eux n’a absolument aucune influence sur mon travail, c’est tout ce qui importe. »


Le regardant avec un petit air de défit, elle ajouta :

-« Je suis douée dans ce que je fais. Vous êtes vous-même bien placé pour savoir que l’attitude ou la vie privée ne pèse pas bien lourd face à ses compétences.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6908-haily-nimiria
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Cordonnerie] Rencontre avec un(e) honnête commerçant ? (Pv Jack Griffes d'Acier)   [Cordonnerie] Rencontre avec un(e) honnête commerçant ? (Pv Jack Griffes d'Acier) Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

[Cordonnerie] Rencontre avec un(e) honnête commerçant ? (Pv Jack Griffes d'Acier)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Conseils pour créer une skin avec pixia[tutorial]
» Gros Mek avec Champ de Force Kustom
» Vient demander à Guillaume de renouer avec Luna
» Peter Hallward: Entrevue avec JBA (juillet 2006)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: [Cordonnerie] Rencontre avec un(e) honnête commerçant ? (Pv Jack Griffes d'Acier) N448 :: Gondor :: Minas Tirith :: Cordonnerie Rougebraise-