Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 Gaël Azra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GaëlNombre de messages : 164
Age : 18
Date d'inscription : 17/01/2015

Feuille de personnage
Race: Homme du Nord
Possessions: Son épée...
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Gaël
Capitaine du Concasseur

MessageSujet: Gaël Azra   Gaël Azra EmptyVen 11 Mar 2016 - 21:03

   
Gaël Azra Hornig15

   Gaël Azra
   

   • Prénom : Gaël
Nom : Azra
Surnom : Tout simplement "Capitaine"
Emploi : Capitaine
Âge : 42 ans
Race : Humain
Taille : 1.84 mètre
Poids : 82 Kg
Pays natal : Gondor
Pays actuel : Gondor
   

   
Description physique

   
On ne peut nier que Gaël représente le marin parfait physiquement, cheveux hirsutes, favoris mal taillés et langage pas tellement châtié ! Il est plutôt grand pour un homme, et quant à sa musculature, c'est celle de quelqu'un ayant porté de lourdes caisse, combattu dans des pugilats et grimpé sur les hauts mâts de bateaux : solide comme un roc ! Il n'a pas de biceps époustouflants, ni de pectoraux à faire pâlir un Orc mais on sent une grande fermeté dans tout ça, la-dessous, c’est du solide, il n'y a pas de doutes possibles.

En ce qui concerne son visage, nous parlerons d'une gueule ! Un faciès que l'on oublie pas comme ça ! Ses cheveux sont souvent attachés négligemment avec un lacet de cuir et il n'entretient que peu ses favoris, mais quelque fois, sa tignasse flotte tout de même au vent. Vous le verrez donc souvent avec le menton et le dessus des lèvres recouvert d'un fine barbe de quelques jours. Gaël à des yeux verts scrutateur et expressifs, ils sont souvent à la recherche de la petite chose que les autres n'auraient pas vu, du petit détail, d'autre fois, totalement dans la vague, plongés dans des rêveries étrange ou au contraire très vif, prêt à à analyser la situation pour faire un compte rendu précis à leur propriétaire. Passons rapidement sur son nez, plutôt aquilin et… normal, le pauvre s'est fait casser à plusieurs reprises. Le gars possède aussi un belle cicatrice sur son front. Pour terminer, comme tout marin gondorien, il porte un anneaux doré à droite, symbole de son appartenance à la marine militaire.

Gaël, contrairement à ce que l'on pourrait croire, fait attention à son style vestimentaire. Autrefois, ses habits étaient flamboyant, avec de belles couleurs. A présent, ses tenues classiques sont un mélange de praticité et de style ! Pour le coté pratique, il porte à la taille un foulard orange sur lequel il a fermé plusieurs ceintures retenant son couteau favori, une petite bouteille d'alcool et d'autres babioles. Dans l'une de ses bottes est caché un second couteau, plus petit, un classique, me direz-vous ! Et pour finir sur ce coté utile, il a bien sûr, attaché à l'une de ses ceintures son arme de prédilection : une épée plutôt légère à la lame recourbée lui permettant des mouvements amples et précis. Le marin est couvert d'une chemise qui fut blanche, d'un pantalon au ton sombre aussi épais que ses bottes, elle même typiques d'un marin et bien sûr, l'atout beauté : Le manteau ! Il appartenait à son grand-père, il a toujours rêvé d’en porter un de ce genre étant petit, et quand il est entré dans la marine, son papy lui a offert, depuis, il ne se passe pas un jour sans que Gaël le porte. Il est quant à lui bleu marine et possède quelques bordures rouges bordeaux par-ci par-là. Et le tout est légèrement usé pour paraître en accord avec le reste de la tenue.

Il ne s'encombre pas d'un bouclier, se trouvant assez agile pour esquiver au besoin. Et il est vrai que malgré sa taille et son poids, Gaël opte plutôt pour un style de combat rapide et toujours en mouvement. Il peut malgré tout quand il le faut user de sa force brute, mais c'est rare !


   Description mentale

   
Il n'est pas simple de décrire le caractère de quelqu'un en quelques lignes. Je vais pourtant le faire. C'est obligé.
Gaël est un marin, et il se comporte comme un marin : pieds sur la tables, pipes fourrés de tabacs tous plus forts les uns que les autres, bonnes bières… Mais pourtant, on ressent ses longues années passées à étudier, celles où il devait ressembler à un bon petit bourgeois. Il utilise parfois un langage élaboré, surtout en présence de belles dames. Gaël pourrait aussi adopter un comportement exemplair,e mais il ne veut tout simplement pas. Il aime les plaisirs simples, comme le son de la pluie sur le bois en pleine mer tandis qu'il se trouve au sec. Ou alors observer une rue s'animait au petit matin devant en fumant la pipe. Des choses comme ça. D'un autre coté, il aime les sensations, il pourrait passer ses journées à braver une tempête comme il pourrait les passer à dormir sur un lit sans matelas. Ah oui, il peut s'adapter à n'importe quelle situation : donnez-lui un siège, et il dort dessus. Je me rends compte que ce que je vous dis est totalement anecdotique ! Entrons dans les vif du sujet !
Gaël est un meneur d'homme, il n'abandonne jamais ses homems, qu'ils considèrent tous à leur juste valeur. Il ne fait pas partie de ces types qui sont de beaux-parleurs mais de sales égoïstes. Chacun des matelots de son navire sait qu'il pourra toujours compter sur son capitaine pour l'aider en cas de besoin. Il prend toujours le temps d'aller discuter pour savoir ce qui ne va pas. Bon, n'allez pas croire que c'est un gentil petit capitaine, quand il le faut, Gaël crie, jure et frappe. Il a une fois balancé un gars par-dessus bord. Après que celui-ci ai juré de ne plus recommencer à voler la nourriture, il l'a fait recommencer. Il n'est pas partisan des punitions classique, c’est pour ça que vous serez toujours surpris de l'imagination dont il fait preuve pour calmer son équipage.

D'un autre coté, Gaël rêve, en pleine mer, il peut s'asseoir et se perdre dans ses pensées -Il n'en a pas vraiment l'occasion- pendant plusieurs minutes. Avec sa fille, il se montre doux et bienveillant et malgré son éloquence, n'arrive pas à se faire obéir, un classique chez les papas après tout. Quand il s'ennuie, Gaël lit, ou dessine parfois, surtout des bateaux, des ports et tout ce qui touche à la mer.

Je dois aussi vous préciser une chose, il n'aime pas se mettre en colère et l'est donc que très rarement, il trouve toujours d'autres solutions. Alors, il accumule en lui de la haine, jusqu'à qu'elle explose, elle n'a explosé qu'une fois jusqu'à maintenant, et ce fut une catastrophe.


   Historique

   
Nôtre héros à passé la plus grande partie de son enfance dans un petit village de fermier et de chasseur dans la région gondorienne. Son père était le cuisinier de l'auberge, il y passait beaucoup de temps avec son petit garçon. Mais sa femme n'avait pas les mêmes objectifs, pour lui, Gaêl ne devait pas rester éternellement fermier ou chasseur ! Il avait du potentiel et pourrait devenir érudit ou quelque chose du même genre. Les avis sur le futur du gosse était donc partagés !

Mais la femme fit venir son frère, un homme de la capitale, bien habillé et instruit. Il avait pour mission de transmettre son savoir à son cher neveu… Celui-ci, était assez intéressé par tout ça, en tout cas au début ! Par la suite, sa mère intensifia les leçons, et le faisait travailler même en l'absence de son frère. C'est alors que peu à peu, Gaël eut de plus en plus de réticences à apprendre. Il en avait marre de ces leçons à longueur de temps. Le pire, c'était les moments où ses amis partaient s'amuser aux abords du village mais que lui devait rester pour encore et toujours travailler !

Lors d'une chaude nuit d'été, tandis que Gaël discutait avec son père autour d'une bonne bière (Oui, il buvait de l'alcool, il avait dix-sept ans à l'époque), un groupe de personne à l'allure guerrière s'installa et prit une bonne partie de l'auberge. Tous les types semblaient fatigués et ils commandèrent de quoi se rassasier pour une bonne semaine ! C'est alors que Gaël se surprit à aller aborder l'un des clients, il était plus richement habillé que les autres, sûrement le chef.

Au cours de la discussion, il apprit que tout ce beau monde était l'équipage d'un navire gondorien, il était en plein recrutement, une mission avait causée de lourdes pertes et il fallait repeupler le bateau ! Une idée se faufila dans l'esprit : pourquoi ne rejoindrait-il pas cet équipage ? Il était plutôt grand et fin, un peu chochotte mais il n'en pouvait plus de ses parents qui ne faisaient que se disputer à son sujet ! Il fallait qu'il quitte cet endroit ! Puis la réalité revint à la charge : jamais ses parents n'accepteraient, ce serait comme un couteau dans leur dos ! Malgré tout, il ne voulaient que son bien, chacun à sa façon !

Il leur demanda donc à quel port prendront-ils la mer puis se retira. Il se dit qu'il allait réfléchir, peser le pour et le contre. Au petit, matin, il avait préparé ses affaires et était monté à l’arrière d'une charrue qui allait considérablement le rapprocher de la mer…

Une fois arrivé, le temps manquait et il n'eut le temps que de monter à bord avant que le bateau mette les voiles. Le contrat serait signé en mer ! Tout cela semblait très précipité, et ça l'était ! Il rangea ses affaires dans ses quartiers : le sol et un hamac. Son prmeeir souvenir marquant fut le don de la boucle d'oreille dorée à gauche, symbole de son appartenance à la marine militaire. Le perçage fut tout de même relativement douloureux.

Les premières semaines furent très compliqués : les nuits étaient remplis de maux de ventre dus au mal de mer, les journée, c'était pareil, sauf qu'il devait nettoyer le pont, faire du rangement et il profitait de ses moments de répit pour vomir tranquillement. C'était très mal parti. Mais au fil du temps, Gaël s'habituait à tout ça et il devenait de plus en plus performant.

Ce ne fut qu'au bout d'un an que nôtre héros fut totalement intégré à l’équipage, il commençait à participer aux combats qu'organisaient les gars, il avait même changé de poste : Gaël était à présent un marin !

Je ne vais pas m'attarder sur les années qui suivirent, car elles furent plutôt inintéressantes à vivre, mais pas à raconter. Gaël visitait des endroits magnifiques, menaient à bien des missions pour le Gondor. Enfin, pas seul bien sûr. Son capitaine était un homme d'un certain âge, plutôt costaud, il suscitait l'admiration de ses hommes car jusqu'à maintenant, rien ni personne n'avait réussi à le mettre en déroute, il pouvait se montrer tantôt intransigeant tantôt compréhensible, un juste équilibre.

Les années passèrent, Gaël voyait arriver de nouveaux mousses, tandis que lui était passé Quartier-maître. Il s'était fait tatoué, le même symbole que tout l'équipage, une mouette faisant un rase-motte au dessus de l'océan, symbole de liberté..  Nôtre héros avait aussi rencontré une femme. Ils avaient tout deux 28 ans et malgré le fait qu'ils ne pouvaient se voir souvent, aucun des deux ne faisaient d'infidélités à l'autre. Mais un jour, quand il revint sur terre pour une permanence de longue durée, une grande nouvelle l'attendait : un bébé ! Une petite fille toute mignonne d'à peine quelques jours… Il fut réjoui et la dorlota jours et nuits ! Puis il fut venu le temps du retour en mer. Mais sa femme, qui semblait avoir préparé le coup lui annonça que maintenant, il devait rester avec elle, pour s'occuper de Illisa. Cela semblait normal, mais il semblait que la femme se servait de son enfant pour garder son mari auprès d'elle… La réponse de celui-ci ne fut pas celle escompté. Il eut la même réaction qu'il y a fort longtemps : sur un coup de tête, il repartit en mer, la peur, la colère et son amour pour l'océan l'avait décidé. Bien évidemment, il regretta ce choix pendant longtemps, très longtemps mais ne pouvait pas revenir, ou il ne voulait pas, sûrement à cause de la honte…

Il ne s'arrêtait plus de travailler, préférant penser à ça qu'autre chose. Ce fut alors qu'un événement imprévu bouleversa sa vie. Il avait alors 33 ans. Une nuit, alors que la tempête secouait le navire, un rocher qui n'était pas censé être perça la coque. Ce fut le début de la fin, pendant de longues minutes l'équipage s'acharnait à évacuer l'eau, mais c'était peine perdue, le capitaine cria alors :

« ABANDONNEZ LE NAVIRE »

La plupart des gars s'occupèrent de mettre la chaloupe à la mer, il s'entassait dedans, les places libres disparaissaient à vue d’œil. Mais quelques marins étaient restés à bord, avec le capitaine, Gaël en faisait partie. Il avait un lien fort avec son supérieur, celui-ci l'avait plusieurs fois conseillé sur divers sujets, il étaient amis, c'est rare mais c’est vrai. Et on abandonne pas un ami. Mais un capitaine ne quitte pas son navire avant que chaque matelot soit dans la chaloupe, hors, ils n'y sont pas tous. Après de longues minutes pendant lesquelles le bateau sombre lentement, tous essaient de faire venir le plus de personne possibles dans le barque.

Finalement, la chaloupe s'éloigne du navire, à son bord, tous les membres de l'équipage, entassés serrés comme des poissons piégés par un prédateur. A bord du navire, le capitaine marche sur le pont. Les deux sombrent ensemble comme des vieux amis se retrouvant pour une dernière ballade. Gaël avait quitté le navire résigné.

Mais un capitaine doit toujours être remplacé, l'équipage ne souhaite pas que les autorités supérieures interviennent dans ce choix. Il décidèrent donc d'organiser un vote. Chaque marin se portait bien sûr volontaire, mais la plupart des matelots comptaient sur une victoire de Gaël, car le capitaine l'aurait choisi lui. Il sorti donc gagnant de ce vote et tout l'équipage le suit.

Gaël décida d'aller revoir sa fille et sa femme. Malgré la hont,e il le fallait ! C'était un passage obligé, c'était impensable pour lui de les abandonner aussi lâchement. Il part donc à cheval.

Une fois arrivé, les gens du petit village le regarde du coin de l'oeil… A présent, sa fille devait avoir 5 ans. Gaël marchait lentement, de peur de ne pas voir ce qu'il attend. Puis une voix masculine parvint à ses oreilles. Elle venait de chez sa femme.

Alors, il comprit, cette simple voix lui fit tout comprendre.

A la campagne, on a toujours besoin d'un homme, alors quand il n'est pas là, il faut trouve run moyen de l’appâter. Quoi de mieux qu'un enfant ? Pour le prendre par les sentiments. Malheureusement, l'homme n'est pas toujours là, alors on en trouve un autre pour aider à la conception du bébé… Si ce plan ne marche pas, alors le gamin n'est plus d'aucune utilité.

Gaël déboula dans la maison. Il attrapa le type qui parlait avec sa « femme » par le col et le plaquau contre le mur.
CRAC !
Nez cassé.
Il le jette au sol, lui attrape le bras.
CRAC !
Bras cassé.
Il lève son pied pour frapper celui de l'autre.
CRAC !
Cheville cassé.
Gaël lève au-dessus du type une lourde chaise en bois et frappe de toute ses forces, plusieurs fois, jusqu'à la briser.

La femme était collée au mur, totalement effrayée. Alors son « mari » la regarda, il planait comme une ombre au-dessus du corps inerte. Ses yeux était rempli d'une haine immense, sa bouche était déformée par un rictus dérangeant. Il lui demanda alors d'une voix rauque où était Illisa. Elle avait apparemment été envoyée dans une sorte d'orphelinat.

Il s'en alla sans jeter un seul regard en arrière et sans le moindre regret.  Lorsqu'il vit sa fille, il sut qu'elle n'était pas heureuse. Alors Illisa grimpa sur le cheval et pendant le trajet, son père réfléchit pendant le trajet. Il ne savait pas où l'emmener, ses parents auraient acceptés mais il n'en était pas question. Il ne pouvait pas non plus l'emmener à bord de son futur bateau, c'était trop dangereux. Il avait bien une autre idée mais…

Quelques semaines plus tard, Illise avait emménagé dans une auberge plutôt malfamée de Pelargir. On y croisait des voyous, des prostituées… Mais la tenancière était une femme d'âge mur respecté de tous, la dernière fois qu'un client l'avait importunée, et bien, il fut tué. Illise la considérait comme sa grand-mère, et les prostitués étaient comme des grandes sœurs. Ça à l'air plutôt malsain, mais les prostitués n'était pas mal considérées, bien au contraire, elles choisissaient leur client. Bref, Illise, malgré les apparences, aurait pue tomber plus bas.

Le reste de l'année fut consacrée à la réorganisation de l’équipage mais surtout au financement du bateau ! Malheureusement, pendant son absence, les « victimes » du vote (les lieutenants) avaient repris le contrôle de l'équipage. C'était logique et justifié ! Gaël revint donc et avait malheureusement pour ses anciens supérieurs le soutient de tout l'équipage. Ces gars-là, les lieutenants, avaient été nommés par le Gondor pour garder un œil sur le capitaine qui prenait parfois un peu trop de liberté. Vous vous doutez qu'ils n'étaient pas forcément aimés des autres. Dans la marine, quand on est pas content, on se manifeste : MUTINERIE ! Rendez-vous compte ! Une mutinerie d'un équipage sans bateau, c'est assez étrange.

Mais après avoir repris le pouvoir et avoir remis en place tout le monde, le financement put débuter. Et au bout de deux longues années de travaux acharnés, le bateau fut enfin acquis ! Une magnifique caraques aux couleurs du Gondor !

Les années qui suivirent furent les plus enrichissantes dans la vie de marin de Gaël. Il revenait souvent voir sa fille grandir. A présent, elle avait 14 ans et un caractère assez imprévisible. Mais il lui restait tant de lieux à explorer, tant de choses à découvrir !

L'aventure ne faisait que débuter.


   


Thème du Concasseur:
 


Thème de Gaël Azra:
 


Dernière édition par Gaël le Sam 19 Mar 2016 - 22:41, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t7072-olgierd-everec#731
Le Cavalier sans nomNombre de messages : 644
Age : 22
Date d'inscription : 07/11/2013

Feuille de personnage
Race: Numénoréen Noir
Possessions:
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Le Cavalier sans nom
Chef Suprème des Armées du Mordor

MessageSujet: Re: Gaël Azra   Gaël Azra EmptyVen 11 Mar 2016 - 22:04
bienvenue! Je prend ta fiche en charge bonne chance pour la suite


Gaël Azra Userba10
Gaël Azra Xirdan10
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6993-irdan-come-out-and
GaëlNombre de messages : 164
Age : 18
Date d'inscription : 17/01/2015

Feuille de personnage
Race: Homme du Nord
Possessions: Son épée...
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Gaël
Capitaine du Concasseur

MessageSujet: Re: Gaël Azra   Gaël Azra EmptySam 19 Mar 2016 - 22:41
Fiche terminée


Thème du Concasseur:
 


Thème de Gaël Azra:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t7072-olgierd-everec#731
Le Cavalier sans nomNombre de messages : 644
Age : 22
Date d'inscription : 07/11/2013

Feuille de personnage
Race: Numénoréen Noir
Possessions:
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Le Cavalier sans nom
Chef Suprème des Armées du Mordor

MessageSujet: Re: Gaël Azra   Gaël Azra EmptyDim 20 Mar 2016 - 13:54
[ FICHE VALIDÉE ]


Je t'invite à visiter la partie Demandes de RP si tu n'as pas déjà trouvé de partenaire RP. Et n'oublie pas de faire une demande d'inscription à ton groupe raciale.

Bon jeu.


Gaël Azra Userba10
Gaël Azra Xirdan10
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6993-irdan-come-out-and
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Gaël Azra   Gaël Azra Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Gaël Azra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: Gaël Azra N448 :: Fiches de Personnages :: Fiches validées-