Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 Abrazãn, médecin sans frontière [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AbrazãnNombre de messages : 9
Age : 18
Date d'inscription : 20/08/2016

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Sa besace, ses fioles, ses plantes et ses outils.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Abrazãn

MessageSujet: Abrazãn, médecin sans frontière [Terminée]   Abrazãn, médecin sans frontière [Terminée] EmptyLun 22 Aoû 2016 - 16:22

   

   ABRAZÃN
   

   • Prénom : Abrazãn
Nom : //
Surnom : //
Emploi : Médecin
Âge : 53 ans
Race : Humain
Taille : 1m76
Poids : 73 kg
Pays natal : Gondor
Pays actuel : Rohan
   

   
Description physique

   
Abrazãn est un homme de taille moyenne, sa corpulenc elle non plus n'est pas hors-norme. Au contraire, il n'a jamais dépassé le stade des soixante-quinze Kilogrammes. Sa musculature ne l'a jamais préoccupé. En revanche, son endurance est surprenante, car pendant de nombreuses années, il a traversé de nombreux lieux plus ou moins praticables pour y trouver ne serait-ce que quelques herbes indispensables pour les soins ou sa collection personnelle. La guerre a aussi contribué à cela, il lui est arrivé de rester debout plusieurs jours en ne se reposant que quelques minutes. Mais ses mains ne tremblaient pas, il ne voyait pas flou. Mais n'aller pas non plus lui demander de combattre, ce n'est qu'un médecin après tout.

Sa tenue est un mélange d'élégance aristocratique de praticité. Concernant le coté pratique, nous pouvons parler des multiples fioles au contenu tantôt sombre tantôt translucide, mais aussi de son sac en bandoulière qui lui permet d'avoir la plupart de ses accessoires sur lui en tout circonstances mais on peut y trouver des herbes. Attardons nous donc maintenant sur ce coté élégant. Sa tenue est faite de tissus assez onéreux, le cuir est de très bonne facture, de plus, Abrazãn le fait entretenir régulièrement. Sa chemise brune est recouverte de bordures sombres. Deux lacets de cuir enserrent les bras du médecin pour que les manches ne le gêne pas lors de son travail.

Maintenant, terminons par son visage. Pas de doutes, il a toujours été le portrait craché de son père. Quoi que, bien heureusement, il n'a pas hérité de l'aspect arrogant et narquois d'Alric. Malgré tout, son visage n'est que très peu souriant. Quelque chose l'a toujours attristé cependant… Sa calvitie, elle semble s'être arrêté depuis peu, mais à partir de ses trente ans, ses cheveux n'ont cessés de quitter l'avant de son crâne pour se réfugier à l’arrière de celui-ci. Ses cheveux gris sont d'ailleurs toujours coiffés vers l'arrière, encore une fois de façon élégante. Et enfin, comme son visage s'y prête, Abrazãn se laisse pousser des favoris toujours taillés au millimètre près.


   Description mentale

   
Abrazãn est un homme de tact, il dira la vérité si le besoin s’en ressent, mais sans jamais accuser frontalement, ni blesser. Il a tendance à être au courant de beaucoup de choses, ses patients passant souvent leurs temps à lui exposer les problèmes de leurs quartiers. Sa curiosité le pousse souvent à quitter son habitation pour aller découvrir de nouvelles cultures, une nouvelle flore, de nouvelles saveurs… Mais la prudence du médecin lui permet de toujours rester sur le droit chemin. Bien entendu, comme tout bon médecin, Abrazãn possède un sang-froid et une patience déconcertante.

D'un caractère réservé, il discutera facilement avec les gens mais ne s'étendra que très peu sur sa vie personnel, ou alors seulement sur des sujets futiles. Le médecin est quelqu'un de distant et ne se fiera qu'à lui même. Au final, malgré l'apparence sympathique et à l'écoute qu'il renvoie aux autres, Abrazãn est un être discret qui ne cherche ni la gloire, ni la puissance, ni la richesse. Certains diront qu'une grande solitude l'habite, d'autres que de toute façon, sa passion pour la vie, pour tout ce qui l’entoure, l'absorbe trop.

En dehors de ça, cet homme est un rêveur qui n'a jamais cessé d'observer les étoiles, dans l'espoir d'y voir une quelconque révélation.


   Historique

   
C'est à Minas Tirith que débute nôtre histoire. Dans la cité haute vivait une famille aisée, très aisée que l'on qualifiait de noble. Les revenus de celle-ci reposait en grande partie sur les consultations du chef de famille, un médecin. Il allait rencontrer des gens chez eux pour les soigner. Très apprécié par l'aristocratie, cet homme était réputé pour être l'un des meilleurs médecins du Gondor. Le voilà qu'il était convié à de grands buffets en compagnie de sa ravissante femme. Les plus grands faisaient appel à lui. Mais les soucis de la populace ne touchaient pas le médecin.

Un jour bien sûr, car il faut bien introduire le protagoniste de cette histoire, le femme de ce médecin tomba enceinte, elle se nommait Mélina et était une femme au foyer, comme la plupart des femmes aristocratiques. Son mari, Alric, lui, continuait d’exercer son métier de médecin. Et cela dura neuf mois, neuf mois pendant lesquels Mélina fit son possible pour passer une bonne grossesse. Mais avec un docteur à la maison, n'est-ce pas si facile ?

Au bout du compte vint un enfant. Si petit, si mignon, du point de vue de sa famille en tout cas. On sait bien qu'un enfant n’est pas beau lorsqu'il vient de sortir du… Corps de sa génitrice. Toujours est-il qu'il fallait lui trouver un petit nom. Et son père, alors accoudé à la fenêtre, observant les étoiles eut une idée. Il éduquerait son enfant pour qu'il soit quelqu'un de droit et de bon, son nom sera donc Abrazãn, cela signifie droit, loyal et bon en Adunaic. Et voilà, le principal intéressé de l'histoire est né !

Vous vous doutez que son enfance ne fut pas une suite de tragédies, comme aurait pue l'être celle d'un chef d'une cohorte maudit, ou alors celle d'un général elfe lui aussi maudit. Non, tel l'enfant bourgeois qu'il était, Abrazãn fut couvé par sa mère, sûrement trop, tandis qu'il admirait son père comme le fabuleux médecin qu'il était. Ses amis l'admiraient à lui pour être le fils d'Alric le docteur. Enfin, un enfant de la haute société… Presque sans charme. Il avait l'avantage d'avoir un professeur particulier qui venait lui apprendre des bases de calcul, de langue et autres.

Mais plus le petit Abrazãn grandissait, plus une passion germait en lui, celle de prendre la relève de son père, qui commençait à se faire vieux. Celui-ci, bien sûr très heureux de voir son fils ainsi enjoué par la perspective de devenir un grand soigneur commença à lui inculquer les bases de la médecine. Mais très vite, l'adolescent se rendit compte qu'il était vraiment doué pour ça. Il put même commencer à se rendre aux consultations avec son père. Il ignorait tout de la ville basse, celle où vivent les pauvres, les démunis et les rejetés. Non pas qu'il ne les appréciait pas, mais ses parents évitaient autant que possible le sujet.

Voilà qu'Abrazãn grandit, et prend une décision qui surprend tout son entourage. Se pensant apte à devenir un grand médecin, il décide d'aller soigner les soldats du Royaume du Gondor sur le champ de bataille. Lui qui semblait pourtant si discret, si propre sur lui, personne n'aurait pu penser qu'une telle idée jaillirait de son esprit. Mais le jeune homme était bel et bien décidé.

C'est à ce moment là que les choses se compliquèrent pour lui. Voilà qu'il est face à son premier cas ! Un homme boitant, un pieu lui transperçant la cuisse. Le pauvre Abrazãn ne put rien faire mis à part lui glisser quelques mots de réconforts avant qu'il ne meurt. Par la suite, il vit s'écrouler de nombreux hommes, de nombreuses femmes ainsi que des enfants. Jamais il n'arrivait à faire quoi que ce soit. La réalité le rattrapa bientôt et fut dure à avaler : son père n'était pas un médecin. Seulement un homme qui aller voir des gens qui se pensaient malades, leur donnait une plante à infuser en leur disant que c'était le remède miracle. Alric n'avait jamais fait face à la pauvreté, aux maladies réelles ; à la mort.

Abrazãn était démuni face à tous ces blessés de guerre, certains étaient des civils. Que pouvait-il faire avec ses notions de médecin charlatan ? Mais bien sûr, le jeune Gondorien n'était pas le seul soigneur. Certains purent l'aider, le former réellement. En quelques semaines, il fut apte. Il sauva enfin quelques personnes. Quel soulagement, Abrazãn était fasciné de pouvoir rendre un peu de vie à des gens qui en avaient trop perdu. Mais, bien heureusement, la guerre ne pouvait durer éternellement. Lorsqu'elle prit fin donc, nôtre cher médecin décida de continuer sur sa lancée. Maintenant qu'il sait vraiment soigner des gens.

Le voilà donc de retour, mais pas au Gondor. Il s’en va vivre au Rohan, las de devoir retourner voir sa famille qui l'a enfermé dans une bulle d'ignorance.

A présent et depuis de longues années, Abrazãn s'occupe de soigner les pauvres gens, ceux qui en ont le plus besoin, il ne recherche pas la richesse, vit modestement mais exerce sa passion.


   
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t7289-abrazan-medecin-sa
NilùNombre de messages : 2618
Age : 19
Date d'inscription : 31/05/2013

Feuille de personnage
Race: Humaine
Possessions: Épée et bagage
Statut: Joueur(se) inactif(ve)
Nilù
Curio'Noob

MessageSujet: Re: Abrazãn, médecin sans frontière [Terminée]   Abrazãn, médecin sans frontière [Terminée] EmptyLun 22 Aoû 2016 - 23:38
C'est tout bon ^^

[ FICHE VALIDÉE ]


Je t'invite à visiter la partie Demandes de RP si tu n'as pas déjà trouvé de partenaire RP.

Bon jeu !



Abrazãn, médecin sans frontière [Terminée] Feaub10Abrazãn, médecin sans frontière [Terminée] Elroub10Abrazãn, médecin sans frontière [Terminée] Eldaub10Abrazãn, médecin sans frontière [Terminée] Bardeu10Abrazãn, médecin sans frontière [Terminée] Poldiu10Abrazãn, médecin sans frontière [Terminée] Zaza10Abrazãn, médecin sans frontière [Terminée] Sildau10Abrazãn, médecin sans frontière [Terminée] Xsnar10Abrazãn, médecin sans frontière [Terminée] Xtark10Abrazãn, médecin sans frontière [Terminée] Xthran10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6073-nilu-enie
 

Abrazãn, médecin sans frontière [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arthémis - le corps n'est rien sans l'âme [Terminé]
» Ision Lorindiar, l'homme sans visage [Terminé]
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Fais moi rentrer... S'il te plait. [Livre I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: Abrazãn, médecin sans frontière [Terminée] N448 :: Fiches de Personnages :: Fiches validées-