Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez | .
 

 Un voyage au cœur du Mal nouveau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Urulóki ValaraukarNombre de messages : 25
Age : 27
Date d'inscription : 11/02/2017

Feuille de personnage
Race: Elfe
Possessions: Manteau à capuche noir, dague cérémoniel et grimoire
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar

MessageSujet: Un voyage au cœur du Mal nouveau   Jeu 13 Avr 2017 - 10:24


Un voyage au cœur du Mal nouveau


Urulóki & Juliouk




Il faisait noir dans cette région, durant son voyage le vielle elfe n'avait que rarement vu ça. Cela lui rappelait un peu ses débuts dans les forces du Mal. Il y a de cela longtemps alors qu'il était encore une elfe à l'aura bienfaitrice, il fut enlevé par Melkor en personne. Lui et d'autres de ses congénères furent torturés durant de nombreuses années, jusqu'à ce que finalement le jeune elfe succombait aux ténèbres. Dès lors il pu apprendre nombre de secrets au coté du Mal lui même. Cet apprentissage eu lieu dans l'endroit le plus sombre qui fut donné de voir, la forteresse d'Angband. A la chute de son maître Urulóki s'en allait loin à l'Est à la recherche de réponses. Mais rien ne pouvait combler le manque de sang, il avait pu assister aux batailles qui se déroulaient aux premiers jours des Jours Anciens. Mais à présent il était de retour en Terre du Milieu afin de retrouver une entité.  

Pour cela il traversa de nombreuses régions, certaines ayant reçu la bénédiction de Morgoth d'autre la combattant. Si à l'époque voir des nains n'était pas une chose rare à présent cela était devenu une sorte fondement. Ce peuple qui c'était retranché dans les montagnes n'avait de cesse que de creuser. L'elfe nécromancien avait pu entendre deux ou trois rumeurs. Comme l’existence d'un Balrog qui sommeille dans les mines des nains de Khazad-Dûm. Ou encore même la présence d'un des êtres les plus sombre sorti tout droit d'une des deux grandes forteresse du Mal, le Kraken ou aussi communément nommé le guetteur des eaux qui n'hésite pas à roder dans des eaux non loin de certains peuple.  Il y avait encore de nombreuses et folles rumeurs circulant, mais fallait-il encore savoir si elles étaient vraies ou si bien alors que ce n'était là que de la fantaisie pour effrayer le bas peuple.

Malheureusement pour ce nouveau venu, il n'avait pas pu joindre ni même croiser ne serait-ce qu'un seul serviteur. Le désert était vide de présence, mais après lui venait une région pleine de vie. Cette région avait des nombreuses forêts de toutes tailles, des cours d'eau non pollué par une quelconque substance et même des montagnes enneigées alors même que le printemps soufflait sur les champs verdoyants. Mais quand tout espoir de trouver une région désolée semblait perdu, enfin il arrivait dans un lieu dont il ne connaissait nullement l'histoire. Un marécage dont l'étendue était si immense que même à dos de féroce ailé on ne pourrait voir la fin qu'après une demie journée de vole. Il y avait par moment quelques arbres ou buissons, mais dans le reste des lieux il n'y avait que des eaux troubles. En s'approchant de ces eaux il pouvait remarquer la présence de nombreux corps, il y avait des hommes, des elfes et même des orcs. Visiblement une grande bataille avait eu lieu en cet endroit, mais qui en était l'auteur ou les auteurs.

Peu importe à présent il devait avancer dans marais sans suivre ne serait-ce qu'une seule torche. Car la seule fois qu'il y eu l'idée de le faire cela le mena à des corps. Et la présence d'autant de mort ne pouvait que servir ses dessins, ou du moins cela lui servirait bien plus tard. Non loin après plusieurs jours de marche il pouvait apercevoir des montagnes. Avant de s'attaquer à cette partie du territoire il décida de faire sa pause de la semaine. Il s'installa près d'un feu de camps fraîchement établi, puis commençait à manger de la viande sèche et un morceau de pain à présent aussi dur que du mithril. Il n'avait pas peur de faire surprendre à cause du feu, car qui pourrais bien s'aventurer dans ce lieu emplit de mort.  

CSS par Gaelle




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t7378-l-elfe-vous-racont
JulioukNombre de messages : 683
Age : 19
Date d'inscription : 28/08/2014

Feuille de personnage
Race: Orque du Mordor
Possessions: Côte de maille ; Épée courte ; Deux dagues
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Pisteur de luxe

MessageSujet: Re: Un voyage au cœur du Mal nouveau   Jeu 13 Avr 2017 - 22:29
Voilà plusieurs semaines que Juliouk errait seul dans les Marais. Après une longue période de réjouissances, brièvement interrompues par des corvées, il avait quitté les quelques orques qui lui servait de compagnie pour faire passer le temps. Ces derniers temps, une étrange inactivité touchait le Mordor. Comme si l'entrain et la motivation d'antan n'étaient plus là. Les journées devenaient fades et monotones et s'écoulaient sans fin, dans l'obscurité du pays de Sauron.

Bien souvent, Juliouk méditait sur son passé. Lui qui avait tant d'ambition autrefois. Il avait démarré jeune, s'était fait formé à deux postes différents, avait rapidement réussi ses missions et émerveillé ses supérieurs. Il était encore à ce jour l'un des rares orques à avoir rencontré en privé l'intendante du Mordor, surnommée Renarde, et son maître espion. Il avait été promu à un poste prestigieux. Puis, la chute, vertigineuse. Son parcours prometteur brisé en plein vol par son propre manque d'assiduité et de clairvoyance. C'était l'un des vrais regrets de Juliouk qui savait qu'il ne retrouverait probablement jamais pareille occasion.

Depuis, les jours, les mois, les années défilaient sans qu'il ne retrouve la motivation, la force et l'humeur qu'il avait autrefois. Il était condamné à demeurer un orque comme les autres, dans un pays qui n'évoluait plus. Le Mordor était immobile tant militairement que diplomatiquement parlant.
La vie d'un orque était longue mais elle était faite pour le combat, pour l'action, pas pour rester dans l'ombre durant d'innombrables temps.

Alors ces réflexions faites, Juliouk avait pris une résolution forte. Il avait pris quelques affaires,
le strict minimum. Son épée, ses deux dagues, quelques vivres, une ou deux herbes. Il avait revêtis sa cotte de maille abîmée et usée par le temps et les diverses escarmouches de son passé.
Puis il était parti. Il avait quitté le Mordor par un passage connu de seuls quelques gradés. Il ne savait pas de quoi était fait son avenir ni s'il reviendrait en Mordor. Probablement que oui, car c'était là son allégeance naturelle. Mais tant que la hiérarchie ou le destin ne l'y conduisait pas, il n'y remettrait probablement plus les pieds. Ce qu'il savait faire de mieux était pister et agir en rôdeur, c'était sa vocation. Il comptait bien en vivre.

Cela faisait donc plusieurs semaines qu'il voguait sans fin dans les Marais des Morts, se nourrissant d'insectes ou des cadavres les plus récents qu'il trouvait. Il n'osait en sortir par peur d'affronter un trop grand nombre d'hommes ou d'elfes bien rapidement. Son égo lui réclamait ce risque mais son instinct de survie lui refusait. Il effectuait donc des parcours réguliers, comme lorsqu'il patrouillait. Il se repérait dans ces lieux comme personne après les avoir tant arpentés par le passé. Il n'avait encore jamais croisé personne...jusqu'à ce jour.

Son flair repéra l'anormalité en premier. Au loin, à quelques dizaines de minutes de marche, de la viande cuisait sur un feu de camp. De la viande humaine s’apprêtait à manger de la viande animale. Juliouk débattit avec lui même pour savoir s'il fallait s'en approcher plus ou non et se vota l'autorisation d'y aller. Il marcha le plus silencieusement qu'il pouvait jusqu'à entrevoir au loin la silhouette d'une créature ravissante. Il sût instantanément que s'il pouvait apercevoir l'individu, c'était obligatoirement réciproque. Les Marais des Morts étaient une immense étendue plate,
sans refuge, sans autre cachette que l'eau et les cadavres de la dernière alliance. Il ne pouvait rien faire. Il s'immobilisa, à quelques centaines de mètres de ce qu'il devinait être une elfe. Son front était caché par une frange de cheveux noirs. Des yeux rouges se reflétaient à la lueur des quelques torches éternellement allumées. Sa silhouette était fine et ravissante. Bien que du sexe opposé, l'elfe n'était pas sans rappeler les courbes de Ciryandil à l'orque.

Par expérience personnelle, il savait plus que quiconque que le Mordor accueillait toutes sortes de races dans ses rangs. Des Orques, des Uruk'haï, des Trolls, des hommes, des elfes, des nains. Notons au passage que dans l'esprit de Juliouk, les Orques, Uruk'haï et autre Trolls méritent une majuscule, contrairement aux races étant majoritairement représentées dans le camp du bien.

Tout ça pour décrire la confusion dans laquelle se situait l'orque. Sa future vis à vis était-elle dans le camp du Mordor ou non ? Allait-elle l'attaquer ou non ? Tant de questions auxquelles Juliouk brûlait d'apporter une réponse. Prenant son courage à deux mains, il tira son épée de son fourreau dans un suintement rassurant et s’avança. Le lecteur averti aura compris que prendre son courage à deux mains est une expression, sinon il n'en aurait resté aucune à l'orque pour sortir sa lame. C'est au bout de quelques pas lourds que l'elfe leva les yeux sur lui et s'aperçu de sa présence. Maintenant, aucun retour en arrière n'était possible.


Je suis quelque part dans les terres de Rhûn.
Mon histoire avant aujourd'hui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6378-histoire-liens-de-
Urulóki ValaraukarNombre de messages : 25
Age : 27
Date d'inscription : 11/02/2017

Feuille de personnage
Race: Elfe
Possessions: Manteau à capuche noir, dague cérémoniel et grimoire
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar

MessageSujet: Re: Un voyage au cœur du Mal nouveau   Ven 14 Avr 2017 - 20:34


Un voyage au cœur du Mal nouveau


Urulóki & Juliouk




Mangeant tranquillement son morceau de viande, le morceau de pain en accompagnement. Les moustiques ne semblaient pas vouloir s'en prendre à un serviteur de l'ancien temps. Le feu semblait toujours aussi vivace après une quinzaine de minutes à se consumer. En dehors des moustiques, il n'y avait que des oiseaux de mort planant au-dessus la zone dévastée. Même si parfois avec un peu de chance on pouvait tomber sur un lapin, lorsque l'on se trouvait non loin des limites du marais. Il n'y avait plus de branches pour le feu, et seul resté des brindilles de quoi tenir une heure ou deux. Le mage devait se résoudre soit à reprendre sa route, soit à chercher de nouveaux combustibles afin de passer la nuit qui s'annonçait près du confort de la chaleur.

Durant tout son voyage, il n'y avait eu aucune région aussi peu pratique que celle-ci. Même le désert chaud de l'Est, l'endroit même où les hommes corrompus d'après les dires de certains n'osaient s'aventurer. En voyant le Soleil déclinait à mesure que le temps s'empresser d'amener la nuit, il ne pouvait se remémorer son passé peu glorieux mais emplit de riches savoirs. Il avait su apprendre de nombreux sorts, livres, cartes et autres documents. Tout cela pour le bien d'un être aujourd’hui disparut de la Terre du Milieu, faudrait-il encore pouvoir trouver un digne successeur à servir. Un être ne souhaitant que la domination, la fin de toutes bonnes choses. N'inspirant qu'à amener le désespoir et la terreur dans les cœurs de tous.

Les forêts deviendraient des plaines dont la terre serait noirâtre. Le ciel serait sombre à cause de l'absence du Soleil, couvert par d'immenses nuages semblant interminable. Mais alors qu'il songeait à tout cela, une silhouette au loin apparu. La forme ne bougeant plus durant un certain temps, l'elfe ne prêtait aucune attention à l'être qui était fixe. À l'observait. Puis dégainant sa lame, il osait enfin approcher. Le nécromancien ne bougeait toujours pas, pour des raisons qui lui était propres. A présent il pouvait voir qu'il s'agissait là d'un orc. Chose peu commune en ces lieux vide de vie, mais non pas peu probable. La créature n'était très loin de lui, il pouvait même crier avec une voix à peine forte mais audible que l'individu pourrait très bien l'entendre.

Il commençait donc à lui adresser la parole, afin de calmer le jeu. Car avec une épée à la main on ne sait jamais si une idée stupide pouvait bien lui venir en tête :

« Et donc mon ami, pourquoi ne pas venir t’installer autour du feu avec moi en rangeant ton arme dans son fourreau. Tu pourrais profiter d'un bon feu, même si celui-ci manque d'un peu de bois. Ne te bille pas pour le fait que je sois un elfe, je n'ai rien à voir avec ceux que tu as du croiser dans ta courte vie. »  

CSS par Gaelle




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t7378-l-elfe-vous-racont
JulioukNombre de messages : 683
Age : 19
Date d'inscription : 28/08/2014

Feuille de personnage
Race: Orque du Mordor
Possessions: Côte de maille ; Épée courte ; Deux dagues
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Pisteur de luxe

MessageSujet: Re: Un voyage au cœur du Mal nouveau   Lun 17 Avr 2017 - 17:13
Eh donc mon ami, pourquoi ne pas venir t’installer autour du feu avec moi en rangeant ton arme dans son fourreau. Tu pourrais profiter d'un bon feu, même si celui-ci manque d'un peu de bois. Ne te bille pas pour le fait que je sois un elfe, je n'ai rien à voir avec ceux que tu as du croiser dans ta courte vie. »

L'invitation semblait claire, chaleureuse et cordiale mais Juliouk connaissait la fourberie des elfes pour les avoir combattus et pour avoir travaillé avec certains d'entre eux. Fallait-il s'y fier ? L'heure n'était plus au débat et, maintenant que l'orque s'était approché si près, il était trop tard pour reculer. Il franchit la distance qui le séparait du camp, avançant de plus en plus lentement au fur et à mesure de son approche. Lorsqu'il entendit le crépitement des flammes et en ressentit la chaleur, il jugea qu'il était suffisamment près de l'elfe.

Juliouk s'assit alors en tailleurs, plaçant le feu de camp entre la jeune femme et lui et prit soin de garder son épée dégainée sur ses genoux, prête à servir si besoin naissait. Après un round d'observation en silence, l'orque jaugea son vis à vis et décida qu'il pouvait se montrer impertinent sans risques. Il se redressa alors et subtilisa un morceau de viande qu'il avala rapidement. Il en avait envie depuis si longtemps et le goût des aliments dans sa bouche le fit frémir de plaisir.

Il se replaça cependant bien vite, toujours suspicieux et curieux de savoir ce qui amenait une si jolie elfe si loin de son pays. N'y tenant plus, il finit par poser la question de sa voix rauque et enrouée.

Comment vous appelez-vous, elfe ? Et que faites-vous dans les Marais des Morts ?


Je suis quelque part dans les terres de Rhûn.
Mon histoire avant aujourd'hui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6378-histoire-liens-de-
Urulóki ValaraukarNombre de messages : 25
Age : 27
Date d'inscription : 11/02/2017

Feuille de personnage
Race: Elfe
Possessions: Manteau à capuche noir, dague cérémoniel et grimoire
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar

MessageSujet: Re: Un voyage au cœur du Mal nouveau   Mar 18 Avr 2017 - 7:35


Un voyage au cœur du Mal nouveau


Urulóki & Juliouk




Les orcs eux qui étaient si sauvage et violent durant les temps anciens. Ils n'étaient à présent plus que l'ombre d'eux même, depuis cela fut t'il le cas. De son temps ils savaient faire preuve de respect quand il le fallait et ils usaient de la force sur les ennemis du seigneur noir. Celui qui se trouvait devant lui ne voulait tout simplement pas lâcher son épée, après avoir reçu une invitation c'était un manque de respect évident, et il était clair l'orc n'allait que continuer dans cette voix. Nul doute qu'en gardant son épée sur les genoux, ce n'est que pour l'utiliser en cas de besoin. Un feu entre les deux, il serait facile pour l'elfe de ce débarrasser de l'orc d'un simple souffle magique.


Mais quel intérêt à faire cela, les magiciens de la Terre du Milieu le plus talentueux sauraient qu'il est ici. Il enverraient alors nombreux chasseurs pour mettre fin au jours d'un être ayant un potentiel de destruction majeur. L'orc se saisit toutefois d'un des maigres morceaux de viandes, puis le savoura comme il se devait un repas. On aurait presque dit qu'il ne mangeait pas très souvent dans ces marais. En même temps il n'y avait pas de quoi se remplir le ventre en ces lieux On ne pouvait même pas entendre le moindre cri, nul ne savait si l'elfe avait quelques éclaireurs de Mirkwwod ou des tout autres lieux au trousse. Mais bon il serait vite déçu d'apprendre la présence d'un orc autour de son feu. C'est pourquoi, si jamais un homme, un elfe ou un nain s'amusait à venir ici, Urulóki devrait tuer l'orc afin de ne pas éveiller les soupçons.


Puis le morceau fini, il ne se resservait pas et commençait à poser non pas une mais deux questions à son hôte. L'orc n'alla pas par quatre chemins. Les questions était d'une telle simplicité que l'elfe montrait un sourire fin et presque invisible pour les yeux les moins affûtes. A la première question il répondait sans trop de mal à celle-ci. Bien évidement la réponse aurait été un peu différente si en face de l'elfe ancien se trouvait un serviteur des ennemis des Morgoth. D'une voix amusée, il parlait juste assez fort pour que seul l'orc puisse entendre ne sait-n jamais :

« Je possède de nombreux titre, comme par exemple le premier des corrompus ou encore l’architecte des destinées. Mais mon premier nom donné par un être dont je ne te donnerai pas le nom est Urulóki Valaraukar »

La réponse à la première fut donnée qu'à présent il allait r »pondre immédiatement à la deuxième. Après tout s'il avait invité un orc à son feu, ce n'était pas absolument pas pour l'aider ou lui faire plaisir. Il y avait toujours un but caché derrière chaque action de l'elfe. Il répondait donc à nouveau :

« Et donc pour ta deuxième question, j'y répondrais par une autre question dont les doutes qui empliront ton esprit t'offriront la réponse que tu cherches. Dit-moi où se trouve le plus gros campement d'orc des environs. Ou du moins alors le plus grand officier non loin de cette région, je ressent comme une présence familière non loin d'ici. Cette puissance semble être à l'origine de la désolation de ces terres. Parle je t'écoute. » 

CSS par Gaelle




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t7378-l-elfe-vous-racont
JulioukNombre de messages : 683
Age : 19
Date d'inscription : 28/08/2014

Feuille de personnage
Race: Orque du Mordor
Possessions: Côte de maille ; Épée courte ; Deux dagues
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Pisteur de luxe

MessageSujet: Re: Un voyage au cœur du Mal nouveau   Mer 11 Avr 2018 - 22:16
Le culot de cette créature était invraisemblable. Un orque se trouvait debout devant lui, le menaçait d'une épée, l'intimait de décliner son identité et voilà qu'il réclamait la route du camp le plus proche. La méfiance naturelle de Juliouk l'empêchait d'aller plus loin dans la conversation. Il ne connaissait pas son interlocuteur, ne savait pas vers qui son allégeance se tournait. Bien qu'étant parti du Mordor plein d'interrogations et sans savoir que faire de son avenir, il restait malgré tout loyal à une cause plus grande que lui, un combat qui le dépassait. Il n'allait pas mettre en danger des camarades aussi facilement.

Sans réfléchir plus longtemps, Juliouk n'accorda ni réponse ni dernier regard au voyageur d'infortune. Il tourna les talons et repartit par là ou il était apparu. Au delà du danger possible pour le Mordor, la question avait replongé le pisteur orque dans des mauvais souvenirs. Plus il pensait à son pays, à son armée, plus ses échecs personnels lui faisaient face. Comment était-il passé de quelqu'un qui avait rendez-vous avec l'intendante, qui était le protégé du maître espion, a un parfait perdant aujourd'hui ? Certes, sa renommée était toujours intacte mais sa réputation avait, elle, bien changée.

Il s'aperçut au bout d'un instant que ses pas le ramenaient en direction du Mordor et il ne changea pas de direction. Il fallait qu'il fasse quelque chose, mais quoi ?
Seul le lendemain apporterait des réponses.


Je suis quelque part dans les terres de Rhûn.
Mon histoire avant aujourd'hui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6378-histoire-liens-de-
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un voyage au cœur du Mal nouveau   
Revenir en haut Aller en bas
 

Un voyage au cœur du Mal nouveau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Animé Pokemon : Un Nouveau Trailer, et les Nouveaux Opening et Ending
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» Les gens du voyage
» le nouveau gouvernement
» Voyage de Bougainville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu ::  :: Le Mordor-