Forum RP : Le Seigneur des Anneaux
Étrangers venu d'ailleurs, prenez part à l'aventure et combattez,... mais surtout venez vous amuser! Rejoignez-nous!



 
AccueilPortailS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez | 
 

 L'intégrale : La légende de Gurbaltuluk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Argog "Le Funeste"

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 15
Date d'inscription : 25/09/2015

Feuille de personnage
Race: Orc du Mordor
Possessions: Une armure d'acier noir trempée,une collection d'oreilles d'elfes,une épée longue à tranchant rouillé,quelques bijoux en argent,des sous vêtements de cuir rouge,Plusieurs fragments de gravures antiques
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: L'intégrale : La légende de Gurbaltuluk   Mar 9 Mai 2017 - 18:34

[note du staff : ce RP est exceptionnellement autorisé]

Au petit matin, en plein dans des ruines proche de Barad Dur. Un voile de poussière, de souffre et de roche et de goûtes de sang frais recouvre la totalité du pays du Mordor. La crasse recouvre absolument toutes les plateformes volumineuses, ce qui donne un aspect noirâtre et flou au paysage, et ce qui déclenche des petits incendies à cause de la foudre et de la poussière. Le ciel, hors du voile crasseux qui le recouvre, est plutôt nuageux et est d'une couleur orange ou même noir à cause de l'atmosphère volcanique qui y règne en maître incontestable depuis jadis. Argog accompagné de Barkash, sont en mission de reconnaissance quand soudainement ils tombent sur un fragment d'écriture qui est totalement écrit en Noir Parler et qui paraît très vieux, ce qui n'est pas commun en ce moment. Argog ramasse ce fragment de sa main droite soigneusement et habilement afin de ne pas le casser, car ce fragment est fait de roche et que l'écriture a été gravée directement sur celle-ci, la roche paraît assez fissurée étant vieille. Argog demande alors à Barkash d'estimer la vieillesse du fragment et de la gravure qui a été faite dessus car Barkash est un des mieux placés pour estimer une valeur pareille.
- Alors, voyons voir ... Ce fragment a été gravé il y a de cela très très longtemps, j'estimerais son ancienneté à environ ... mmh .. Je pense qu'il a été gravé lors du milieu du Premier Âge mais je n'en suis pas certain.
- Le Premier Âge ? Intéressant, je me demandes qui a gravé ceci et quand a t-il fait ça, mais surtout qu'est-ce que tout ceci signifie, il nous faudrait les autres fragments pour tout savoir... vraiment intriguant, ne trouves-tu pas Barkash ?
Barkash hoche la tête positivement et se dirige dans un faussé à côté de là où ils étaient lui et Argog, pour essayer d'en savoir plus sur ces mystérieux fragments. Argog fait de même mais en allant inspecter les roches à sa droite, à 2 mètres de là où il avait trouvé le premier fragment, en pensant pouvoir en trouver un autre histoire d'être éclaircit sur ce charabia incompréhensible en Noir Parler qui n'est même pas complet. Des deux côtés, les deux individus travaillent acharnés.

Barkash, dans son faussé où il était retroussé, commençait pas inspecter le sol de centimètres en centimètres, sans succès. Il commence dès lors à chercher dans un trou recouvert de cendres volcaniques, il gratte les cendres de ses ongles dégoûtants d'orque pour les mettre sur le côté du trou histoire d'y voir plus clair. A l'intérieur du trou, il trouve un autre fragment gravé, il estime à peu près la même date de gravure que pour le premier et se dépêche de retourner au point initial pour l'apporter à Argog.

A ce moment là, Argog était entrain de fendre la pierre en face de lui, avec son fourreau métallique où se trouvait son épée, sans sortir celle-ci, tenant soigneusement le fourreau de sa main droite, salie par le voile de poussière qui recouvrait ce pays noir qu'était le Mordor. Après une vingtaine de coups violents sur la pierre à l'aide de son fourreau, il réussit à fendre celle-ci, y découvrant un autre fragment gravé. Il prit ce fragment de main gauche et range son fourreau là où il était initialement de main droite. Afin de retourner au point de départ pour apporter le fragment qu'il avait réussit à trouver dans la pierre, à Barkash. Les deux individus se retrouvent finalement au point de départ, s'apportant mutuellement les deux fragments qu'ils avaient trouvé.


- Barkash ! J'ai retrouvé un fragment ! Et toi tu as trouvé quelque chose ? Demanda t-il à Barkash, intrigué et à la fois excité d'en savoir plus sur ces fragments.
- Parfait on en a trouvé un tous les deux alors héhé ! Regardes le mien. Je crois que les 3 correspondent parfaitement en plus, quelle coïncidence. Déclare t-il ironiquement.

Barkash commence tout d'abord par rassembler les 3 fragments gravés, les 3 estimés gravés durant le milieu du Premier Âge, ils correspondent parfaitement au niveau de la date de gravure et au niveau de la forme et de l'écriture.
Barkash après avoir rassemblé les 3 fragments, commence à lire ce qui est gravé, le lisant comme il est, en Noir Parler; Après avoir lu une fois en Noir Parler, il commence à traduire tout en langue couramment parlée dans toute la Terre Du Milieu, pour mieux comprendre.



Ô'Gurbaltuluk {I} [Récit en Noir parler traduit en langue courante]

Jadis fut Gurbaltuluk, ancien guerrier d'audace;
Qui ne laissa personne le tuer même à travers la glace,
Fut sa lignée, la plus courageuse et réglant
Les problèmes les plus fâcheux
Aussi courageux soient-ils
Gurbaltuluk venu des cieux
Les châtiera jusqu'au dernier
Il ne cessera de les condamner même après sa mort
Disait-il tout le temps
Il reviendra dans les temps à venir
Et son maléfice resurgira d'outretombe



Après avoir lu deux fois, Barkash et Argog semblent totalement intrigués par ce qu'ils viennent de voir, et commencent même à en avoir peur. Ne sachant pas tout ce que ce charabia total signifiait.

- Dis, tu sais tout ce que cela signifie d'après toi ? Demanda t-il à Barkash tout en grinçant légèrement sa dentition, par peur, ce qui était rare chez lui.

- Huum .. pas vraiment ... ça me fait peur en tout cas, pas vous ?  

- Si, moi aussi ça me fait peur .. l'on verra à quoi ces pistes nous mèneront dans le futur haha. Je te propose d'essayer d'en savoir plus sur ces histoires ma fois très intéressantes.

Barkash hoche fièrement de la tête positivement, les deux individus continuant leur route en direction d'autres ruines vers l'Ouest, d'un pas en cadence, les deux se tenant les épaules comme de vrais camarades. Le lien d'amitié, de puissance, d'argent ainsi que de complicité qui les uni ne s'arrêtera pas là .. Qu'arrivera t-il dans le .. FUTUR ?

Après environ 45 minutes de marche, Argog et Barkash arrivèrent au seuil de nombreuses ruines, avec une ouverture dans une roche au centre de tout ça. Argog intrigué se rapprocha doucement, d'un pas silencieux pour n'alerter quoi que ce soit en ces lieux ... on ne sait jamais ce qui pourrait arriver d'après lui. Barkash le suivit d'un pas un peu plus décompressé qu'Argog ne se rendant pas compte de ce qui pourrait arriver dans un lieu pareil.

Soudainement, un bruit sourd jaillit de l'ouverture rocheuse, laissant une fumée assez malsaine en sortir. Cette situation n'instaurait pas confiance en Barkash, qui commençait à moins faire le malin qu'à son habitude.
Argog interrompu les émotions de peur de Barkash, lui proposant d'y aller d'un ton assez narquois, pouvant voir qu'il avait peur.


- Alors Barkash, on y va dans cette grotte ? Si ça se trouve il y a un trésor à l'intérieur, avec une dizaine d'armes très rares et des centaines de pièces de pièces d'or.
- Désoler patron mais ça me donne pas trop envie, même si j'avoue que c'est tentant en pensant à ce qu'on pourrait trouver à l'intérieur ... hum.
- Rooh aller, de toute façon tu n'as pas le choix vu que c'est moi ton supérieur et il est mon devoir de te donner des ordres, puis il est aussi ton devoir de ne pas ronchonner d'accord ? Dit-il ne laissant aucune issue à Barkash, l'obligeant à y aller.
- Bon, j'imagine que de toute façon vous ne me laissez pas le choix donc je viens, et puis ça serait dommage de faire demi-tour après toute cette marche. Dit-il en grimaçant légèrement à l'idée de pénétrer dans la grotte, qui paraissait comme ... maudite ?

Ils rentrèrent tout deux à l'intérieur de la grotte afin d'en savoir enfin, plus sur ce Gurbaltuluk et tout ce foutoir.
Une fois à l'intérieur, ils vinrent se faire recouvrir par un voile de poussière composé d'un tas de cochonneries qui viennent d'on ne sais où, Barkash se rapproche d'un espèce de cercueil en pierre à moitié détruit, il aperçoit par la suite un squelette ni orc, ni humain, ni quoi que ce soit d'autre mis à part des morts vivants ? Il trouve, intrigué, un autre fragment en meilleur état que l'autre trouvé auparavant. On peut y lire:


Ô'Gurbaltuluk {II} [Récit en Noir parler traduit en langue courante]

Ses rêves d'immortalité et de puissance
Ont été exaucés, la divinité lui a été accordée
Il arrive; L'on entend ses pas à travers les couloirs
De la miséricorde, fuyez et tracez votre vie
Avant que celui-ci ne vous enlève celle-ci




Argog se rapproche de Barkash, Barkash lisant à nouveau le récit, une fois en noir parler et une fois traduit par lui même. Ils semblent éclaircis par ce fragment, mais ils émettent rapidement une hypothèse, cela leur semblait trop simple. Ce n'était pas la fin de cette aventure mais bien le début de la fin. Un bruit métallique surgit de derrière eux, un mort-vivant en armure plutôt antique, armé d'une grande épée elfe antique se tenait derrière eux à ce moment soudain. Barkash sans hésiter, se retourne en dégainant un sabre orc, il envoie son sabre cisailler la carotide du mort-vivant, l'abattant sur le coup. Argog et Barkash après avoir éliminé ce mort, décident d'aller un peu plus profond, dans la salle commune de ce qui semblait finalement être un tombeau maudit.

Une fois dans la salle commune, ils aperçoivent un cercle de 6 hommes capuchonnés et vêtus de rouge, des hommes qui semblaient être des nécromanciens. A la fin d'un rituel, il s'avérait que ce rituel était une incantation ... une énorme fumée rouge jaillit du milieu de l'incantation terminée, il s'agissait de Gurbaltuluk. Gurbaltuluk renaquit sous forme de mort-vivant, non-armé, il crachat une énorme vapeur verdâtre et nauséabonde sur Barkash et Argog, ceux-ci esquivant de justesse celle-ci en se décalant très vite vers la droite. Barkash fuse d'une rage digne de sa lignée, envoyant son sabre empalant Gurbaltuluk au niveau du plexus solaire, un sang verdâtre s'écoulant le long de son torse.
Gurbaltuluk chuta sur sa côte gauche, son corps gisant désormais enfin mort pour de bon au sol. Argog inquiet pour Barkash lui demanda:


- Eh ! Barkash, ça va bien ? Demanda t-il d'un ton froid.
- Ne vous inquiétez pas chef, je vais bien. Dit-il fier de lui, après avoir abattu Gurbaltuluk.

Argog ainsi que son compagnon Barkash, vinrent sortir hâtifs et victorieux, de la grotte en courant, celle-ci subissant un éboulement de l'intérieur, on ne pourrait plus jamais y accéder à l'avenir.
La fin d'une petite mésaventure, qui renforce encore plus les liens qui lient Barkash et son chef. Sur la route du retour, ils rencontrent de nouveau les 6 nécromanciens qui étaient à l'origine de l'incantation dans la grotte, ceux-ci encerclant les deux avec sans doute de très mauvaises intentions à leur égard, Argog sur les nerfs, hurle un bon coup, puis dégaine sa grosse épée depuis son fourreau de sa main droite d'un geste flamboyant.
Celui-ci envoie la lame effectuer un tourbillon, celle-ci cisaillant le bide des 6 en même temps, Barkash s'abaissant juste avant afin de ne pas se faire toucher. Par la suite, après leur seconde victoire de la journée, ils rentrèrent au bercail fatigués, se séparant dans la tour de Barad-Dur pour aller finalement se nourrir ainsi que se coucher.


Le lendemain à l'aube, Barkash remonta dans la chambre de son chef, pour voir si ça allait bien. En effet, il avait entendu durant la nuit, des voix en provenance de la chambre de son maître Argog, qui semblait parler dans son sommeil après cette aventure qu'il vécut durant la journée. Barkash une fois dans la chambre retrouve Argog totalement préparé, épée à la main droite, une expression joyeuse au visage. Celui-ci semblait attendre Barkash, comme si sa venue était prévue, que tout était planifié.

- Je t'attendais Barkash, es-tu prêt ? Dit-il d'une voix toujours aussi roque, celle-ci ricochant même dans les entrailles des ténèbres, une voix qui avait du pouvoir et de la puissance.
- A quoi devrais-je être prêt maître, tout est finit on a tué ce Gurbaltuluk une bonne fois pour toute et on a éliminé les nécromanciens. Dit-il intrigué par le comportement de son chef.
- Non ce n'est pas totalement terminé, il nous reste quelque chose à faire. Répondit-t-il du tac au tac à Barkash, toujours aussi confiant en lui, sa voix surpuissante traversant l'esprit de Barkash.

Les deux coéquipiers, après s'être préparés et après avoir mangé un peu avec tous les autres au réfectoire de la tour, sortent de la tour d'un pas en mélodie, laissant entendre les sanglots des morts et la furie des seigneurs déchus. Après une marche vers l'Est, ils se retrouvent dans un sanctuaire semblable à la tour d'Amon Sul, les paroles et discussions des morts d'autres fois résonnant au sein de cet endroit, Barkash étant encore moins confiant qu'à l'entrée de la grotte hier. Un halo rougeâtre et sanguinaire flotter en continue sur une tombe en pierre au milieu du site. Barkash et Argog gardant leur distance à quelques mètres de la tombe, la pointe du tranchant de leur arme visant la tombe.

- Barkash, tu es prêt ? Demanda t-il à Barkash comme s'il savait ce qui allait leur arriver dans un instant.
- Oui, je ne sais pas à quoi je dois être prêt mais je le suis mon maître, arrgh ! Celui-ci pourfendant la tombe d'un regard digne d'un faucon, serrant ses dentitions pour laisser grincer ses dents comme les limailles d'acier des forges profondes de la grande Isengard.

Une voix profonde et envoûtante ricochait de nulle part sur le site, elle était arrivée aussi soudainement et rapidement qu'un mirage. Le halo rouge qui se tenait sur la tombe vint changer de forme, pour laisser paraître aussi rapidement qu'une image subliminale une sorte de Kargul dont on pouvait voir le visage et les mains, l'être avait un corps squelettique et au contraire d'une image subliminale, il ne disparaissait pas et pouvait bouger. L'espèce de Kargul s'avérait être assez rapide, et arrivait déjà derrière Argog pour le balayer de son bras droit, expulsant Argog sur la tombe où le Kargul se tenait auparavant. Barkash pouvait distinguer une ressemblance de vissage entre le mort-vivant de la grotte et le Kargul, celui-ci s'avérait être effectivement Gurbaltuluk, sous sa forme finale.

- Barkash tue le ! Hurlant de toute sa voix pour tenter de raisonner Barkash qui était en pleine consultation.
- Je vais te renvoyer sous quatre tombes vermine des cieux ! Celui-ci envoie sa lame en diagonale venir trancher le corps de Gurbaltuluk en un slash vif et pourfendeur.

Argog pendant ce temps là, remarque un bout de pierre à sa gauche, celui-ci le prend et commence à tenter de le lire et de le déchiffrer, avec beaucoup de mal. Tandis que Gurbaltuluk disparut sous forme de poussière affine dans l'air ambiant, celui-ci n'étant pas mort mais transporté dans un autre endroit. Barkash se dirige vers Argog pour l'aider à déchiffrer le fragment, ce fragment s'avérant être le 3ème et dernier fragment de Ô'Gurbaltuluk. Le combat ayant semblé durer une dizaine de minutes avait duré des heures, à cause d'on ne sait quel sortilège... le voile de la nuit retombait sur le site, l'histoire se terminant ainsi, Argog refermait son livre à son étage de vie dans la tour de Barad Dur, déposant sa plume et son encre à côté.. Il avait finit d'écrire les derniers mots de son histoire vraie.

Ô'Gurbaltuluk {III} [Récit en Noir parler traduit en langue courante]

Le démon va renaître comme il renaquit il y a de cela
Des lustres, il va choisir sa nouvelle cible;
Ô'Gurbaltuluk nous te prions et nous versons notre sang
En ta gratitude, donne nous la puissance et reviens
D'outretombe pour relancer ton châtiment sur ce monde
De paix immonde, que la prophétie s'accomplisse
Et que ta réincarnation devienne enfin réalité


[FIN]

- Maître, on vous attend au réfectoire avec les autres, enfin prenez votre temps je vous bouscule pas. Barkash se retourne d'un pas ferme, à deux étages au-dessous pour arriver au réfectoire.
- Bon ... mon histoire est terminée, maintenant je vais laisser ce livre combattre les lois du temps, puis vieillir aux côtés des vestiges orc, avec de la chance ce chef-d'oeuvre sera de retour dans quelques siècles.    Dit-il avant de partir se joindre aux autres.


Dernière édition par Argog le funeste le Sam 13 Mai 2017 - 9:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6930-argog-le-funeste
 
L'intégrale : La légende de Gurbaltuluk
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HoMe XI - Traduction intégrale
» [Comics] L'Empire des Ténèbres - Intégrale
» Boby Lapointe
» [Vente] Intégrale Star Wars
» [Vente] Intégrale Trône de Fer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Le Seigneur des Anneaux :: Divers (uniquement RP) :: Fosse abyssale des Sept enfers démoniaques :: RPs des Terres du Mal :: Archives du Mordor-
Sauter vers: