Forum RP : Le Seigneur des Anneaux
Étrangers venu d'ailleurs, prenez part à l'aventure et combattez,... mais surtout venez vous amuser! Rejoignez-nous!



 
AccueilPortailS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez | 
 

 Escorte de luxe [Meneldil, Meinor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Meneldil
Pas encore de rang... mais ça arrive !
avatar

Nombre de messages : 105
Age : 41
Date d'inscription : 21/11/2015

Feuille de personnage
Race: Dùnedain
Possessions: une épée, un arc, des flèches dans un carquois, couteau de chasse, vêtements de rôdeur usés
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Escorte de luxe [Meneldil, Meinor]   Mer 6 Sep 2017 - 23:36

Meneldil se promenait sous les ramures aux feuilles tombantes aux couleurs d'automne. Il était arrivé à Fondcombe la veille. Le lieu était cependant très au nord de son théâtre d'opérations habituel, mais c'était une demande particulière que le capitaine-général lui avait faite et il devait porter des informations avant de retourner vers le sud via Edoras pour rejoindre le Gondor.

Par chance, Elladan, celui qu'il venait voir, était disponible et l'avait reçu avec affabilité. Meneldil avait croisé très peu d'elfes dans sa vie malgré son temps passé sur la route, il n'en avait pas non plus dans sa famille mais il devait bien reconnaître que malgré cela les elfes n'avaient aucun a priori sur son lignage ou sur son apparence, à la base pas très ragoûtante. Cela lui changeait des réactions des gens qui n'approchaient souvent pas ses semblables. Il avait pu bénéficier de toutes les commodités, les bains, la nourriture, un lit douillet (une rareté pour lui qui dormait le plus souvent dehors) et même des vêtements elfiques qu'on lui avait prêté. Le tissu en était tellement léger qu'il avait l'impression de ne pas vraiment être vêtu, il n'en avait pas l'habitude, mais c'était de loin bien plus confortable que ses vêtements ordinaires de lin, de cuir et de laine qui d'ailleurs avaient été lavés et ravaudés avec soin par les lavandières elfes. On aurait presque dit que c'était la veille que sa mère les lui avait confectionnés.

Elladan devant lui redonner des documents à l'intention du capitaine-général des rôdeurs, il l'avait prié de rester quelques jours se reposer. Meneldil profitait donc du calme ambiant, on aurait presque dit qu'il n'y avait personne dans les bâtiments. Avisant un banc de pierre, il s'assit et profita de la vue en s'accordant un moment de repos...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t7045-meneldil-finie
Meinor
Gourou Noonoob / Recrut'Noob

avatar

Nombre de messages : 2054
Age : 19
Date d'inscription : 11/07/2011

Feuille de personnage
Race: Homme
Possessions:
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: Escorte de luxe [Meneldil, Meinor]   Jeu 14 Sep 2017 - 22:55

   Comme chaque jour depuis plusieurs mois, le poète profitait du début de l'après midi pour marcher dans les jardins. Auparavant, du temps où il était encore un bandit, il préférait les ballades nocturnes. Leur calme l'avait toujours séduit et attiré, lui offrant un paysage nouveau sous la lumière des étoiles et de la lune. Mais à Fondcombe, le silence était sans pareil et ce à n'importe quelle heure, il ne pouvait donc résister à l'envie de l'admirer et de s'y perdre. Pourtant toutes ces pérégrinations le menait toujours au même endroit, un banc de pierre qui offrait une vue sans pareille ! La ville formait alors un écrin pour que la nature y dévoile ses charmes sylvains et sauvages. La blancheur des bâtiments elfes à base d'ogives et d'arcs brisés finissait par se confondre avec la montagne toute proche, les chapiteaux finement sculptés du palais devenant un enchevêtrement délicat sur la roche nue.

   Malheureusement, cette fois le banc avait été colonisé, crime ô combien détestable et impardonnable ! Meinor ne pouvait ni ne voulait partager ce coin de paradis avec un quelconque profane qui ne saurait apprécier à sa juste valeur un lieu si merveilleux, alors qu'un artiste comme lui était seul capable d'embrasser en entier la beauté d'un tel panorama. Bien décidé à faire déguerpir l’intrus, manu militari si besoin il y avait, il sortit de l'ombre d'un pas qui ne souffrait la contestation. Mais cette résolution franchit quand son instinct reprit le dessus, il avait reconnu un rôdeur. Bien qu'il ait abandonné ses activités en marge de la légalité, l'homme n'en gardait pas moins quelques réflexes de cette vie aventureuse. Or les rôdeurs avaient rarement été des amis, et plus rarement encore une bonne nouvelle. Conscient malgré tout de son bon droit, après tout il n'était plus qu'un vieillard, il ne prit pas la fuite et continua sa route le plus calmement qu'il le put. Là encore ses réflexes de brigand lui servirent et il était à peu près convaincu que l'inconnu mettrait son hésitation sur le compte du respect presque superstitieux qu'observait les gens du peuple envers cet ordre et non sur celui d'une conscience pas tout à fait honnête.

   Il s'assit donc et se rappelant son objectif, à savoir redonner tout le cachet à cet endroit en le libérant de la présence maléfique que représentait le rôdeur, il chercha un plan d'action. Plus question évidemment d'en venir aux armes, les elfes appréciant peu ce genre de plaisanterie. Il chassa de son esprit le doute qu'il avait sur l'issue d'un tel combat, après tout il n'était pas si vieux et beaucoup plus expérimenté, c'était donc seulement son amitié pour les elfes qui l'empêchait d'en arriver à une telle extrémité et non la peur. Rassuré devant cet abus de mauvaise foi, il continua sa recherche. Comment faire déguerpir ce malotru ? En détruisant tout intérêt qu'il aurait à rester ici pardi ! Cependant, comment détruire une vue aussi majestueuse ? Un peu compliqué, ses élèves auraient réussit ce prodige sur une toile, mais pas question ici. Il faut s'attaquer à plus simple, à plus énervant. Quoi de plus énervant qu'un olibrius qui tente de nouer la conversation quand seule la musique silencieuse du vent nous intéresse ? Prenant une voix plus chevrotante que d'habitude :

"- Mae Govannen rôdeur, que fait ici un membre d'un ordre aussi illustre que le votre ?"


   Question stupide s'il en est, il n'en sera que plus convaincu de la démence de notre héros et donc plus prompte à le laisser seul avec sa folie, les statues et ses années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t7416-meinor-adaghan
 
Escorte de luxe [Meneldil, Meinor]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manger et boire restent un luxe pour la grande majorite!
» Rang C ou B, Atsu Island, escorte ou enquête [Atsu Island, Rang C-B, Tout type, Enquête ou Combat]
» Escorte d'un climatologue
» Un dernier verre [PV Meneldil]
» Fabuleux voyage du Sultan - Royal de Luxe au Havre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Le Seigneur des Anneaux :: Les royaumes elfiques (uniquement RP) :: Région d'Imladris :: Fondcombe-
Sauter vers: