Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez | .
 

 PNJ Aléa / Astriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AléaNombre de messages : 85
Age : 27
Date d'inscription : 31/10/2015

Feuille de personnage
Race: Mi Hobbite Mi Naine
Possessions: Marteau d'Argent, Sacoche d'outils de joaillerie, Pantalon et Chemise en toile d'Iris, genouillères, pectoral et protège bras en acier nain
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar

MessageSujet: PNJ Aléa / Astriel    Sam 25 Nov 2017 - 16:24


Mulìn

Prénom : Mulìn
Nom : Barbe-De-Feu
Surnom : Mu, le Grand Roux
Emploi : Forgeron
Âge : 60 ans
Race : Demi nain - demi hobbit
Taille : 1m44
Poids : 65kg
Pays natal : Champs aux Iris
Pays actuel : Champs aux Iris


Description physique

Mulìn, digne fils de son père, a beaucoup hérité de son ascendance naine. D’un roux flamboyant et doté d’une barbe fournie et soigneusement taillée, il présente également une impressionnante pilosité sur les pieds. Il en est très fier car c’est là le seul trait physique hérité des hobbits. Sa taille est sa caractéristique la plus évidente. Bien peu peuvent se targuer de culminer aussi haut que lui, du moins aux champs. Son oreille gauche est ornée de trois anneaux d’argent qu’il a forgés lui même. Vous le verrez souvent vêtu d’une tenue de travail en cuir et d’un tablier du même matériau, parsemé de tâches de brûlures.


Description mentale

La force et la fierté des nains, combinées au courage et à la ténacité des hobbits, voilà qui résume assez bien le fond du caractère de Mulìn. Un gros mangeur, bon vivant par nature et plein de bonne volonté, qui accorde une grande importance à sa famille et ses amis. D’aucuns le considèrent comme un incorrigible téméraire au sang chaud, car il s’emporte parfois un peu vite. Son plus gros défaut réside dans son manque de constance. Son tempérament bien trop trempé et vif le conduit souvent a abandonner en plein milieu d’une tâche inachevée ou à agir sans réfléchir. Il reviendra toujours terminer ce qu’il a commencé, même s’il lui faut parfois longtemps pour se souvenir qu’il a laissé une marmite sur le feu...


Historique

Histoires de famille
Je suis venu au monde au milieu de l’hiver. Quatrième né de l'union de Aléna Fleurdelys et Molìn Barbe-De-Feu. Une hobbite, chef de là région de Champs aux Iris, et un nain, héritier des Barbe-De-Feu des montagnes Bleues. J'ai trois soeurs et deux frères. Je suis proche de mes cousins nains établis un peu partout, surtout en Erebor.

Histoire personnelle
J’ai été élevé comme forgeron, sous la férule de mon père. Des joies simple, une vie simple, au rythme des étincelles et du cliquetis du métal. Il n’y a pas grand chose de plus à en dire...

Histoires de départ
Aujourd'hui, ma mère est persuadée qu'elle vit ses derniers jours et elle a demandé à ma sœur de reprendre le flambeau après elle. Par conséquent Aléa est partie voyager pour se préparer, et nous nous restons aux champs pour aider notre mère. Récemment, père m’a demandé de rendre visite à certains de nos cousins des montagnes ... Pour mon plus grand plaisir !




Dernière édition par Aléa le Sam 10 Fév 2018 - 16:38, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6979-alea-barbe-de-feu-
Lindorië VertefeuilleNombre de messages : 28
Age : 23
Date d'inscription : 01/11/2017

Feuille de personnage
Race: Elfe
Possessions: Aucune.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar

MessageSujet: Re: PNJ Aléa / Astriel    Sam 25 Nov 2017 - 16:35
Bienvenue Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t7475-lindorie-vertefeui
AléaNombre de messages : 85
Age : 27
Date d'inscription : 31/10/2015

Feuille de personnage
Race: Mi Hobbite Mi Naine
Possessions: Marteau d'Argent, Sacoche d'outils de joaillerie, Pantalon et Chemise en toile d'Iris, genouillères, pectoral et protège bras en acier nain
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar

MessageSujet: Re: PNJ Aléa / Astriel    Sam 10 Fév 2018 - 15:20


Aléna Fleurdelys, épouse Barbe-De-Feu

Prénom : Aléna
Nom : Fleurdelys, épouse Barbe-De-Feu
Surnom : Léna
Emploi : Thain de Champs aux Iris, cultivatrice d'iris
Âge : 103 ans
Race : Hobbit
Taille : 136 cm
Poids : 48 kg
Pays natal : Champs aux Iris
Pays actuel : Champs aux Iris


Description physique

Dans sa jeunesse, Aléna était une belle hobbite brune aux formes pulpeuses et avantageuses. De nos jours, ses cheveux ont viré à un gris sombre tirant de plus en plus sur le blanc, mais elle n'a rien perdu de sa prestance. D'une stature très commune pour une hobbite, elle passe aisément inaperçue. Toujours vêtue simplement mais avec soin, vous la verrez souvent les mains enfarinées après avoir cuisiné ou pleines de terre en revenant des champs. Toujours impeccablement coiffée, elle est d'un abord agréable et ouvert.


Description mentale

D'aucuns la décriraient probablement comme rigide, mais elle est surtout très droite. Dotée d'un sens aigu de la justice et du bin, Aléna peut parfois se montrer sévère lorsqu'on transgresse les règles établies. Elle n'hésite pas à se battre pour régler des injustices, mais toujours de façon "légale", aussi son accès au titre de Thain a-t'il conduit à quelques bouleversements légaux. Aléna a le coeur sur la main et sa maison est constamment ouverte à quiconque aurait besoin d'un toit ou d'un repas. Bonne vivante comme beaucoup de siens, Aléna a acquis auprès de son mari un sens aigu du détail et l'amour de l'art. Sa gentillesse est réputée dans toute la région. Elle s'inquiète du statut marital de son ainée, craignant que celle-ci ne se marie point et n'assure pas la succession du titre au premier né comme il se doit. Dans le secret, elle a commencé à enseigner quelques ficelles du métier à son premier petit fils, au cas où sa fille n'aurait jamais d'enfants. Sa phrase favorite est "il vaut mieux prévenir que guérir".


Historique

Aléna est la fille aînée d'une fratrie de trois. Sa jeunesse se passa dans le plus grand des calmes, partagée entre la cultivation des iris de sa famille et son apprentissage de la charge de Thain, qu'elle hériterait de son père à sa mort. Son destin fut bouleversé à l'aube de sa vingtaine, lorsqu'une colonie de nains demandèrent asile aux Champs, fuyant leurs territoires des montagnes bleues. Chargée de prendre soin des nouveaux arrivants en guise d'exercice pratique pour sa future fonction, Aléna s'acquitta si bien de sa tâche que les nains ne repartirent jamais des Champs. A cette occasion, elle se lia d'amitié avec le chef des nains, Molìn Barbe-De-Feu. Après quelques mois, ce dernier se mit à lui livrer une cour enflammée, qui aboutit bientôt sur un mariage. En quelques années, leur couple donna naissance aux premier demi-hobbit demi-nain de la région, rapidement imités par d'autres amours hétéroclites. A la tête d'une troupe de six enfants, Aléna ne perdit jamais de vue son devoir et lorsqu'elle hérita de la charge de son père au décès de celui ci, âgée de seulement cinquante ans, la région connut un essor sans précédent. Elle sut tirer parti des caractéristiques des nains et de leur savoir faire afin de permettre à sa contrée de prospérer et de se faire un nom dans différents domaines, notamment celui des produits de luxe. Aidée de son mari, elle développa également l'aspect martial des Champs. Les années passant, elle enseigna les ficelles de la charge de Thain à sa fille aînée, comme de coutume. Pourvue d'une longévité que l'on dit liée à son mode de vie très sain, Aléna atteignit sans peine l'âge vénérable de cent ans. Mais les années commençaient à peser sur ses épaules et la vieille hobbite commençait peu à peu à faiblir, sous le regard tendre et mélancolique de son mari...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6979-alea-barbe-de-feu-
AléaNombre de messages : 85
Age : 27
Date d'inscription : 31/10/2015

Feuille de personnage
Race: Mi Hobbite Mi Naine
Possessions: Marteau d'Argent, Sacoche d'outils de joaillerie, Pantalon et Chemise en toile d'Iris, genouillères, pectoral et protège bras en acier nain
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar

MessageSujet: Re: PNJ Aléa / Astriel    Sam 10 Mar 2018 - 16:59


Kronk le Précieux

Prénom : Kronk
Nom :
Surnom : Le Précieux  
Emploi : Capitaine
Âge : 80 ans
Race : Olog Hai
Taille : 2m40
Poids : Aucune balance ne saurait vous le dire
Pays natal : Angband
Pays actuel : Beleriand près des montagnes bleues


Description physique

Le Précieux est un Olog Hai d'une taille plus que raisonnable dont la musculature fait frémir plus d'un orc. Toujours soigneusement pomponné, il prend un malin plaisir à se rendre beau par tous les moyens : Colliers en crânes de nains, tressé de barbes soigneusement peignées, plumes élégantes sur son couvre chef... Rien n'échappe à son inébranlable sens du style. Vêtu le plus souvent d'une armure de cuir -brodée, s'il vous plait !- et d'un casque, vous le verrez le plus souvent mettre en avant ses muscles saillants en les laissant à nu. Il est aisément reconnaissable parmi ses pairs de par l'abondance de couleurs chatoyantes sur sa tenue.


Description mentale

Son caractère est encore plus notable que son physique. D'une nature excessive en toute chose, le Précieux considère que seule la Beauté compte dans la vie. Il estime d'ailleurs qu'il est l'olog le plus fabuleusement beau qui soit et cette conviction le guide en toute chose. Particulièrement brutal, il n'hésite jamais à écraser d'un coup de son énorme hache la tête de quiconque mettrait en doute son physique. Ses manières auraient pu faire de lui la risée de ses pairs, mais sa force brute et son implacabilité ont de tout temps tenu en respect ses ennemis. Il a d'ailleurs bon nombre de partisans et apprécie pus que tout d'être admiré et signé par ses admirateurs.


Historique


Il est né, comme bien peu des siens, de l'union de deux Ologs créés il y a bien des années de cela. Sa mère était réputée pour être l'Olog Hai la plus parfaite qui soit, aussi tira-t'il d'elle son narcissisme. Son père, simple Olog, mourut dans ses circonstances dramatiques après avoir osé sous entendre que le Précieux se surestimait. On raconte que ce décès prématuré impliquait une torture lente et méthodique ainsi que quelques rayons du soleil, mais nul ne sait ce qu'il en est vraiment. Poussé par son sentiment de supériorité et sa force brute, le Précieux gravit rapidement les échelons de la hiérarchie et se hissa au rang de Capitaine. Il fut envoyé aux Montagnes bleues pour y participer au massacre des nains ayant conduit à leur fuite de la région. Sa férocité y fut reconnue et il y prit l'habitude de se parer de crânes et de scalps de ses victimes en souvenir de ce premier fait d'armes. Il resta sur place et participa à de nombreux raids, aussi bien à l'encontre d'elfes que d'humains. Pourtant, rien ne vaut pour lui le plaisir d'écrabouiller du nain, car il estime que leur pilosité lui sied à ravir.




Dialogues : #9966ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6979-alea-barbe-de-feu-
Astriel NirokiniNombre de messages : 158
Age : 27
Date d'inscription : 02/11/2017

Feuille de personnage
Race: Elfe Vanyar
Possessions:
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
La Danse-Lame

La Danse-Lame
MessageSujet: Re: PNJ Aléa / Astriel    Lun 6 Aoû 2018 - 20:39

Grimhilde fille d'Edwin


Surnom: Grim
Âge: 23 ans
Emploi: Éleveuse de chevaux
Race: humaine
Taille: 1m69
Poids: 55 kg
Pays natal: Rohan
Pays actuel: Rohan, non loin d'Onodrith

Description physique

Grimhilde aurait pu être une belle femme si elle ne s'était pas ingéniée à se vêtir en homme depuis bien des années. La caractéristique la plus notable de son anatomie est son regard : d'un bleu lumineux, il semble chercher à débusquer en vous tous vos secrets. Son visage est beau, mais l'aurait été plus encore si elle prenait un quelconque soin de sa peau. Ses traits un peu durs pour une femme l'aident à entretenir l'illusion quant à son sexe. Ses cheveux d'un blond éclatant, lâchés au dessus des épaules dans une coupe à la garçonne n'aident guère à lui attribuer un genre. Elle les coiffe à peine et ils se présentent souvent en bataille, jamais attachés de peur de dévoiler des pommettes trop féminines. Svelte et élancée, elle n'a que peu de formes car sa poitrine est en tout temps enserrée sous des bandages destinés à dissimuler ses courbes. Abîmées par le travail, ses mains sont semblables à celle de n'importe quel palefrenier qui passe la journée à s'occuper des bêtes.

Sa tenue est invariablement masculine, dans les teintes de blancs, beiges et noirs. Elle porte en tous temps des chemises amples donnant l'illusion d'une mâle musculature en développement. Lorsqu'elle ne travaille pas, elle porte bien souvent un manteau de riche tissus jaune doublé de fourrure en équilibre sur ses épaules, qu'elle a par ailleurs plutôt larges. Ses chausses et ses bottes dans les teintes sombres n'ont rien de très élégant et vous constaterez bien vite que l'aspect pratique de sa tenue l'emporte toujours sur l'esthétique. La seule excentricité qu'elle s'autorise consiste en un collier taillé dans une pierre de la teinte exacte de ses yeux, offert par sa mère à son vingtième anniversaire.

Description mentale

Aussi loin que remonte sa mémoire, Grimhilde s'est toujours fait passer pour un homme, quoi qu'à une certaine occasion on l'ait contrainte à se coiffer, se maquiller et qu'on l'avait accoutrée d'une robe afin de la présenter dans un bal. Souvenir douloureux s'il en est, bien que nul n'ait reconnu en elle le jeune Grim, fils d'un des meilleurs éleveurs de chevaux indépendant du Rohan et que tous côtoyaient quotidiennement. S'entendre dire qu'elle était belle et délicate avait constitué un outrage à ses yeux et vous pouvez être sûrs de ne jamais la voir porter ce genre de tenue à nouveau, à moins d'y être forcée. Elle a un grand sens de l'honneur et des responsabilités, ainsi qu'une fierté du travail bien fait qui font d'elle une éleveuse particulièrement compétente.

La jeune femme a de tous temps évolué dans un milieu d'hommes et ses parents n'ayant jamais eu de garçon pour poursuivre l'élevage familial, ils encouragèrent presque le désir de leur fille de se faire passer comme tel. Elle conçoit une profonde reconnaissance envers ses parents, qu'elle considère comme les artisans de sa félicité quotidienne. Rien ne manque à son bonheur, d'après elle : son plus grand plaisir dans la vie réside dans les soins apportés aux chevaux et rien ne la satisfait d'avantage que l'obtention d'un poulain parfait après des années de sélection. Son travail représente toute sa vie et elle ambitionne de porter bien haut le nom de son père jusqu'à la capitale.

Vivant au jour le jour, la jeune femme ne s'inquiète guère du devenir de sa maison, s jeune soeur Hilda ayant récemment annoncé ses fiançailles : bien qu'elle ne doive certainement jamais devenir mère elle même un jour -elle n'y songe absolument pas par ailleurs, l'amour n'étant qu'une distraction bien inutile dans son quotidien- elle sait l'avenir de l'élevage assuré par la descendance de sa cadette et se complait donc à exercer son métier avec toute la passion dont elle est capable. Sa patience et sa persévérance l'ont aidée bien des fois à dresser les plus récalcitrants des étalons et l'on dit souvent dans sa région qu'elle a un don avec les bêtes de toutes sortes. Ce n'est évidemment là que racontars de bonnes femmes, mais il est vrai que sa douceur et sa manière d'aborder les créatures de toutes sortes l'ont toujours poussée à obtenir aisément leur confiance.

Histoire

Grimhilde naquit un beau matin, dans l'exploitation familiale où ses parents s'étaient installés pour l'hiver. Dès sa plus tendre enfance, elle fut bercée par le souffle des chevaux et leurs hennissements dans la nuit. Elle sut tenir en selle avant même d'être en âge de marcher ou de parler et se révéla rapidement fort habile avec les animaux de son père. Son caractère patient en fit rapidement une héritière prometteuse, quoi qu'à l'époque, sa condition de fille lui eût causé quelque ennui auprès des palefreniers de son père. Craignant que la concurrence ne soit trop dure avec elle en raison de son sexe, son père la poussa à agir et à se vêtir comme un garçon... Pour son plus grand plaisir.

Le temps passant, elle eut une soeur et on oublia progressivement Grimhilde pour ne l'appeler que Grim, le pendant masculin de son prénom, ce qui lui allait comme un gant car cela signifie "celui qui porte un masque". Elle travailla avec son père dès l'enfance et fut bientôt autorisée à développer son propre cheptel, en prélevant quelques poulains chaque année sur les naissances obtenues par son père. Elle acquit bien vite un oeil sûr pour tout ce qui a trait aux chevaux et sut bientôt avec certitude comment obtenir telle ou telle caractéristique chez un poulain. Sa propre monture, un étalon noir ombrageux nommé Mistral est une créature magnifique, aux muscles forts et au caractère très dominant, qui lui obéit pourtant au doigt et à l'oeil.

A ses vingt ans, sa mère se mit à s'inquiéter de son désintérêt pour les relations humaines et la convainquit de participer à un bal. Ce fut de bien loin la pire expérience de toute son existence et bien qu'elle eût obéi pour faire plaisir à sa mère, elle se jura que l'on ne l'y reprendrait plus jamais. De ce jour, elle négocia avec son père afin de prendre une partie des rênes de l'élevage familial et ce dernier, devenu trop âgé pour parcourir le pays à la tête de hardes à mener au marché, fut fort aise de confier cette tâche à sa fille. Grim parcourt ainsi le pays depuis bientôt trois ans, à la tête de troupeaux qu'elle vend au plus offrant… A condition d'être certaine des bonnes circonstances de vie de ses protégés : nul homme, fût il le plus riche du Rohan, ne saurait se vanter d'avoir un cheval de chez le vieil Edwin sans avoir auparavant convaincu Grim qu'il fût capable de lui assurer une belle vie.  

Naerys


Dernière édition par Astriel Nirokini le Sam 29 Sep 2018 - 20:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t7470-astriel-nirokini-f
Shimrod de DunNombre de messages : 28
Age : 27
Date d'inscription : 15/06/2018

Feuille de personnage
Race:
Possessions: Aucune.
Statut:
avatar

MessageSujet: Re: PNJ Aléa / Astriel    Ven 10 Aoû 2018 - 16:37
@Astriel Nirokini a écrit:

Gunelle de l'Ithilien


Surnom:La fille aux fleurs
Âge: 23 ans
Emploi: Membre de la noblesse, spécialiste des plantes
Race: humaine
Taille: 1m60
Poids: 52 kg
Pays natal: Gondor, Ithilien
Pays actuel: Gondor, Minas Tirith

Description physique

Gunelle est un joli brin de fille. Petite blonde aux yeux bruns de biche, elle serait certainement la coqueluche de la cour si elle n'était pas aussi négligée en terme de coiffure et de tenue. Sa taille très fine est bien davantage due à ses négligences alimentaires qu'à un quelconque effort et l'on dira généralement que ses courbes sont trop effacées, pas assez pulpeuses. Il est vrai que sa petite stature et sa minceur excessives peuvent en rebuter plus d'un, pour autant, son regard pétillant de malice et son sourire font oublier tout le reste à qui veut bien l'écouter. Ses cheveux tombent en vagues désordonnées jusqu'au bas de ses omoplates et ne sont jamais coiffés car elle les préfère libres et sauvages. Elle porte le plus souvent une robe unie sans grand attrait, dans des teintes allant de l'ivoire le plus pâle au brun le plus sombre. Sa tenue lui donne, le plus souvent, de faux airs de biche aux abois.  

Description mentale

Gunelle est un esprit libre incapable de rester en place plus de quelques instants. D'un caractère doux quoique trop volage, elle prend un grand plaisir à s'occuper de ses très (trop) nombreuses plantes et à leur parler pendant des heures, ce qui porte nombre de gens à se questionner quant à sa santé mentale. De son éducation auprès d'un précepteur amateur de simples, elle tira avant tout une immense connaissance botanique. Intelligent et attentive, Gunelle a un véritable talent pour l'étude et apprécie tout particulièrement le fait de transmettre son savoir. Volontaire et profondément altruiste, elle aime guérir par les plantes ceux qui sont dans le besoin. Si l'on peut souligner un seul défaut chez Gunelle, on relèvera sans aucun doute son habitude de se plonger à corps perdu dans son travail quel qu'il soit, au point d'oublier bien souvent de se nourrir, voire même de dormir. Elle manque également d'une conscience sociale indispensable aux jeunes gens nobles, ce qui explique certainement qu'elle n'ait jamais eu ni soupirant ni ami proche. Coutumière du fait d'abandonner ses interlocuteurs en plein milieu d'une conversation, elle n'a hélas pas le talent de susciter l'attention. Elle n'ignore pas les gens par méchanceté ou par bêtise et ceux ci s'en rendent bien vite compte : elle a seulement un esprit volage, qui papillonne d'une idée à l'autre si vite qu'elle a tendance à abandonner les choses ou les gens sans avoir terminé ce qu'elle était en train de faire.

Histoire

Gunelle est la quatrième née d'une fratrie de cinq. Ses deux frères et sœurs aînés apportèrent dès l'enfance nombre de satisfactions à leurs parents. Gunelle et sa jeune soeur Sorcha, quant à elles, ne cessèrent d'être des déceptions pour leurs parents, quoi qu'à différents niveaux. Dès l'enfance, les deux jeunes filles démontrèrent une intolérable indépendance et un désintérêt des convenances des plus problématiques. Elles prenaient bien plus de plaisir à lire et à étudier auprès de leur précepteur qu'elles n'en eurent jamais pour la dentelle ou la bonne tenue d'un ménage. Les deux jeunes filles acquirent ainsi une solide connaissance d'arithmétique, de langues, de botanique et de sciences du vivant. Leur professeur était un homme d'une soixantaine d'années qui semblait avoir parcouru les terres les plus sauvages toute sa vie durant avant de venir passer ses vieilles années auprès de la riche famille de Gunelle. Bien qu'issue d'une noblesse peu élevée dans la société, on pouvait souventes fois entendre le père vanter le sang bleu qui coulait dans ses veines, issu d'un mariage avec un membre de la famille royales des générations auparavant. Il entendait par conséquent éduquer ses enfants avec le soin qu'il convenait à des jeunes personnes bien nées. Il était évidemment fort désappointé par la négligence de ses deux cadettes.

Tandis que l'une s'efforçait de suivre à la lettre les recommandations de ses aînés afin d'être tranquille, la deuxième n'en faisait qu'à sa tête. La réputation de la plus jeune était cause de bien des tourments pour ses parents, bien que Gunelle prît le plus grand soin de tirer sa jeune soeur de nombre de mauvais pas et de se montrer elle même virtuellement irréprochable. Non pas que la petite dernière fût méchante ou sotte à en mourir, elle souffrait simplement d'une incapacité à se conformer aux règles établies. Et c'est ainsi qu'à l'âge de seize ans la jeune Sorcha s'enfuit de la maison familiale en compagnie d'un rôdeur de mauvaise réputation, qu'elle avait connu l'été précédent au cours d'une sombre affaire impliquant du braconnage sur les terres royales. L'affaire causa un important tapage dans le voisinage et l'espoir de réussir à marier Gunelle convenablement s'amincit considérablement suite à la faute de sa cadette.

Sans plus tarder, on décida d'envoyer Gunelle à Minas Tirith afin de s'assurer qu'elle ne soit jamais exposée aux mêmes tentations qu'avait connues sa soeur. On l'y envoya sans hésitation, accompagnée seulement d'une servante et d'une bourse replète destinée à son entretien. La jeune femme se fit une place au palais, quoi que l'on se gaussât volontiers de ses bizarreries. Son habitude de parler aux plantes et d'interrompre des conversations brutalement, parfois au milieu d'une phrase, la firent bien vite passer pour une originale, que l'on hésitait à qualifier de folle de par sa gentillesse et son enthousiasme à rendre service. Âgée de 19 ans à l'époque, elle se trouvait fort aise de sa situation et en profita pleinement. Elle ne tenta nullement de se trouver un bon mari, comme ses parents le voulaient, pas plus qu'elle ne participa aux bals et autres événements mondains. Elle leur préféra de loin la simplicité des domestiques et l'entretien des jardins, qu'on lui confia bien vite en constatant sa compétence en la matière. Certains se mirent à chuchoter sur son passage qu'elle s'adonnait à la magie des plantes, car elle savait guérir la plupart des maux à l'aide d'herbes ou de racines. Mais cela ne resta qu'une rumeur, car il semblait assez évident qu'une personne aussi détachée de la réalité et agréable envers autrui ne pouvait s'adonner à quelque magie que ce soit.  

Naerys
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: PNJ Aléa / Astriel    
Revenir en haut Aller en bas
 

PNJ Aléa / Astriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu ::  :: Fiches de Personnages :: PNJ-