Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 L'auberge des visiteurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
GaladrielNombre de messages : 444
Age : 1051
Date d'inscription : 23/06/2005

Feuille de personnage
Race:
Possessions: Aucune.
Statut:
Galadriel
Dame de Lumière, Reine de Lothlorien / PNJ

MessageSujet: L'auberge des visiteurs   L'auberge des visiteurs EmptyLun 20 Mar 2006 - 18:36
Les elfes de Lorien avait coutume de toujours bien traiter les étrangers venant chez eux. Bien qu'ils n'aiment pas les visites improvisées...
Pour tout ceux n'appartenant pas au monde elfique : fussent-ils des hommes, Mages, hobbits, et même parfois de la race naine, ce lieu était le seul en Lorien ou pouvaient se reposer qui le demandait. La coutume voulait que tout étrangers hors du cercle privilégié des elfes Noldor ne devaient voir le chemin menant vers Caras Galadhon et que ceux ci tantôt arrivé au palais d'argent étaient menés jusqu'ici.

Voyageurs et amis venaient y trouver calme et sérénité parfois durant plusieurs mois. Beaucoup d'hommes et d'elfes, rarement de hobbits et exceptionnellement les nains (de Khazad-dûm essentiellement) avec la permission de la reine.

L'atmosphère feutré et le silence religieux du lieu avait su au fils des siècles attiré des voyageurs du monde entier. Seul le bruissement des feuilles au vent et les traditionnelles chants elfiques retentissant partout à Caras Galadhon rythmais ça et là la maisonnée éphémère des nomades. Les elfes vennaient souvent discuter avec leurs hôtes et chanter d'anciens chants du temps de Valinor et des deux arbres auprès du feu.

C'était grâce à ce seul point d'acceuil que la Lorien laissait partielment ces portes ouvertes sur le monde et le privilège à un petit nombre de profiter du savoir que les gens de Lothlorien leurs apportaient durant leurs séjours

L'Endroit avait auparavant logé les plus ilustres perssonages de la terre du milieu vennant assister au Conseil Blanc organiser par Galadriel et Celeborn.


Les ecrits d'un jeune Noldor voyageur un jours passé en ces lieux laissa là à jamais son empreinte:


"[...]I mallë lelya úmetta,undulelyala i andollo yassë ne ontaina. Sin oa tanna lendië i mallë;Nai neuror së veuyuvar i poluvar!Nai vinya lelyalë nostuvar[...].Inyë yallumë, i lumbë tali. Calyaina quildecoanna quiruvan An hirë andúnë sérenya ar i lore Lorìen a Atarielle essë.[...]"

"[...]La route se poursuit sans fin, descendant de la porte où elle commença. Maintenant loin en avant s’est poursuivie la route;Que d’autres la suivent qui le pourront!Qu’un nouveau voyage ils commencent.[...]Moi, enfin, les pieds las. Vers l’auberge éclairée je me tournerai.Pour trouver mon repos du soir et le sommeil, en la terre celeste de Lorìen aurpès de la dame blanche.[...]"


Dernière édition par Galadriel le Lun 1 Sep 2008 - 17:31, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArasûlNombre de messages : 329
Age : 27
Date d'inscription : 18/03/2006

Feuille de personnage
Race: Elfe de la Lothlorien
Possessions:
Statut:
Arasûl
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: L'auberge des visiteurs   L'auberge des visiteurs EmptyJeu 27 Avr 2006 - 22:34
Les elfes amenèrent le Roi du Rohan en l'auberge,devant d'abord demander l'autorisation pour emmener l'homme au palais.Ils commandèrent pour le roi une chambre et l'y installèrent.Peu après,quelqu'un arriva...

Employé : Bien le bonjour messire. Avez-vous besoin de quelque chose ?


Arasûl Felowë,Général et Intendant de la Lorien.
"Utuahyanda, une des lames les plus légères et résistantes !"
Maison : Galadhrim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MetathraïnNombre de messages : 1286
Age : 32
Date d'inscription : 14/06/2005

Feuille de personnage
Race: Homme
Possessions: Le Livre des Métamorphoses
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Metathraïn
Seigneur de guerre

MessageSujet: Re: L'auberge des visiteurs   L'auberge des visiteurs EmptyVen 28 Avr 2006 - 20:24
Hanzok avait été dénoué de ses liens et gagna la taverne la plus proche. Il se désaltéra le gosier d'une bière de moindre qualité. Assit à une table démesuré pour sa taille, il fixa les autres buveurs, mais ne remarqua rien d'interressant.
Alors il se leva, grimpa sur une table et avec l'impolitesse d'un nain face à un elfe, il fit le silence de sa puissante voie. Lais les paroles qui suivirent sont rapportées de l'elfique car hanzok maitrisait parfaitement cette langue et choisit d'en user afin de se montrer plus persuasif et piquant dans ses mots et paroles.


-Elfes de la Lothlorien! je suis venu ici dans un but précis: Kazad dûm est attaqué et requiert l'aide des elfes pour se défendre. Il ne s'agit pas de tuer des orcs, mais les nains s'un usurpateur qui veut s'emparer de la mine. Je comptais donc trouver en vous des alliés fiables et des combattants expérimentés. Je ne vous demande pas de vous engager de manière importante, mais de mener des raids sur les arrière de l'armée qui viendra assiéger notre royaume. Si notre royaume tombe, je prédit un sombre avenir à la Lothlorien. Aimant ces deux lieux, je ne souhaite pas les voirs détruits.
M'apporterez vous votre aide elfes de la Lothorien aux feuilles d'argent?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4788-le-livre-des-metam
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: L'auberge des visiteurs   L'auberge des visiteurs EmptyVen 28 Avr 2006 - 20:44
Oui apporter moi un repas lèger et de l'eau S'il vous plait. Oh et est-ce que mon Cheval est dans un bon êtat? Voyez vous dans ce monde ténèbreux c'est le seul être qui m'est encore fidèl j'usqua ma mort et plus loin.

Huorn avati des douleurs partout. Sur ces poumons il sentit comme un lourd poids qu'il lui donna des difficulté à réspirer et parler. Chaque mouvement était douloureux. Heureusement que lit elfique était doux et confortable. Il donna une sensation de bien être au Roi qui ferma les yeux. Huorn c'était assoupi mais son visage grimaça aussi tôt ensuite son corps bougea et il émit quelque sons d'éffrayements.

Mordor... Sauron, créatures... ROHAN! Aaargh.murmura-t-il

Huorn vit la maison d'or d'Edoras, sauf que la elle n'était plus tel qu'il avait connu. Elle était très sombre et sinistre ainsi que tout le pays du Rohan. Une terre comparable à celle du Mordor. Aucun homme était en vue , que ces vermines d'orcs qui lui pourissaient la vie. Parmis eu une lueur de lumière, ou une forme qu'il ne put distinguer qui s'avançait vers lui. Huorn reçut un lourd coup de masse. Le roi n'eut même pas le temps d'hurler car un oeil de flamme le fixa. Et c'est la qu'il put hurler en étant impuissant face à cet ésprit.

Huorn se réveille subitement et bondit de son lit en sueur. Il prit son poignard et le pointa vers un mur.


Il faut mettre un terme à cette histoire...
Revenir en haut Aller en bas
ArasûlNombre de messages : 329
Age : 27
Date d'inscription : 18/03/2006

Feuille de personnage
Race: Elfe de la Lothlorien
Possessions:
Statut:
Arasûl
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: L'auberge des visiteurs   L'auberge des visiteurs EmptySam 29 Avr 2006 - 11:24
Le serveur a qui Huorn avait demandé à boire et a mangé était revenu.Il lui apportat ainsi que l'addition,qui n'était pas bien grande...
Il sortit ensuite de la chambre pour reprendre son travail.

----------

Pendant ce temps,en bas,des elfes chuchotaient.Certains disant " Il vaut mieux car sinon la Lorien risque d'être attaquée ensuite !" Ou d'autres encore "Plutôt mourrir que d'aider un nain !",et certain même s'en contrefichait.

Cependant,ils ne pouvaient prendre de décisions seules,il leur fallait un accord...Un guerrier elfe qui buvait demanda ensuite au nain :


Guerrier elfe : Et combien d'homme vous faudrait-il pour libérer ces mines?
N'avez vous point requieré d'autres alliés pour vous aider ?
Si nous demandions à l'intendant,il voudrait vous aider surement...


Il envoya alors un faucon porteur d'un message,vers l'Intendant Arasûl.


Arasûl Felowë,Général et Intendant de la Lorien.
"Utuahyanda, une des lames les plus légères et résistantes !"
Maison : Galadhrim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: L'auberge des visiteurs   L'auberge des visiteurs EmptySam 29 Avr 2006 - 23:26
Huorn mangea son repas assez vite et bu son verre d'eau à la bourrine. Il devait voir la reine ou retourner à Edoras. Sur la table de nuit se trouvais une plume de l'encre et de différentes feuilles. Il prit un tabouret et commença à écrire... Huorn avait fini d'écrire sa lettre et il n'avait plus aussi mal qu'hier. Il descendit en direction de la volière attacha le message à un magnifuqe aigle et lui dit douçement le nom de son déstinaire. Le bel oiseau s'envola tout de suite pour le gondor.

*Probablement je ne survivrai pas une telle folie. Je dois tout tenter malgré tout... Aux écuries.*

Huorn monta dans sa chambre en y posant quelques pièces d'or, déchira un petit bou de sa couverture. Il se rua ainsi vers les écuries. De nombreux chevaux hénissaient mais un hénissement était particulier. Il reconnut tout de suite celui d'Halfselt qui l'appelait. Le roi marcha lentement vers le box d'Halfselt. Huorn était heureux de savoir que celui-ci c'était complètement rétabli. Il mit la main sur son museau. Apparament Halfselt sentit ce que le roi désirais faire. Au moindre contact ces deux la se comprenaient. Ils étaient en quelque sorte liés. N'importe où Huorn va Halsfelt l'acompgna et vice versa. Huorn ignora s'il poura vivre correctement s'il pouvait arriver quoi que ce soit à Halsfelt. C'est pour ça qu'il ne désirais pas l'enmennez la où il n'y à que la mort. Mais Halfselt ne pourais vivre corréctement lui non plus sans Huorn. Qu'il en soit ainsi. Ils partirons ensemble. Huorn sortit Halsfelt du box et le monta. Il se banda les yeux avec le morceau de couverture qu'il avait déchirer.

Suis les pas qui t'on mênés ici. Ensuite partons au pays du Seigneur noir...

Huorn ne voulait pas violer le secret des elfes et c'est pour cela pour les respecter qu'il se banda les yeux et laissa Halsfelt trouver le chemin. Pour qui sais son dernier voyage.
Revenir en haut Aller en bas
ArasûlNombre de messages : 329
Age : 27
Date d'inscription : 18/03/2006

Feuille de personnage
Race: Elfe de la Lothlorien
Possessions:
Statut:
Arasûl
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: L'auberge des visiteurs   L'auberge des visiteurs EmptyDim 30 Avr 2006 - 13:56
Le cheval fut guidé par les mêmes elfes qui les avaient trouvés,mais ça,Huron ne le saura point. Pendant ce temps,à la taverne,le guerrier elfe,qui semblait avoir un important statut,avait reçu une réponse à la lettre qu'il avait envoyé.Il en fit part à toute l'auberge ainsi qu'au maître Nain.
Après quoi,il s'exprima et donna la lettre au Nain pour qu'il juge de lui-même.


@Arasûl a écrit:
Cher Capitaine,effectivement j'accorde de l'aide au nain.Les renforts sont en routes ; des cavaliers arrivent par le Nord.Quand a moi,on m'a proposé quelques autres renforts que je vais récupérer...
Bien a vous,Arasûl Felowë,Intendant de la Lorien et de Galadriel.

Capitaine Elfe : On dirais que tu as de la Chance,Nain.Notre intendant est bon et n'a aparemment aucun préjugé sur toi et tes frères.


Arasûl Felowë,Général et Intendant de la Lorien.
"Utuahyanda, une des lames les plus légères et résistantes !"
Maison : Galadhrim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MetathraïnNombre de messages : 1286
Age : 32
Date d'inscription : 14/06/2005

Feuille de personnage
Race: Homme
Possessions: Le Livre des Métamorphoses
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Metathraïn
Seigneur de guerre

MessageSujet: Re: L'auberge des visiteurs   L'auberge des visiteurs EmptyDim 30 Avr 2006 - 21:18
Le nain s'inclina avec un sourire plein de bonté.

-Les elfes sont un peuple sage et attentionné. Je vois que la Lothlorien porte toujours en elle une flamme doré et vive. Ses arbres sont calmes mais ses elfes vigilants. Il est heureux qu'il en soit ainsi. Le peuple de Kazad dûm vous remercie de votre aide. Il affirme à nouveau son amitié et son voeux de paix entre nos deux royaumes.

Puis il se tourna vers le capitaine elfe.

-Je vous remercie à l'avance de ce que vous ferez à l'ennemi si celui ci vient trop prêt de vos forêts. Vous les chatierez de notre part, mais je vous demande de ne pas sortir de vos bois d'argent: il serait stupide de sacrifier un elfe à la place d'un nain. Mon souhait serait qu'il n'y ai pas un seul noldor à pleurer à la fin de cette guerre. Contentez vous donc de mener des raids meurtriers et rapides, sans chercher l'affrontement.


Sur ces dernières paroles, Hanzok s'inclina, salua les elfes qui se trouvaient dans la salle et quitta les lieux. Des sentinnelles le racompagnèrent jusqu'à la lisière des bois de la Lothlorien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4788-le-livre-des-metam
EliarënNombre de messages : 146
Age : 28
Date d'inscription : 27/11/2005
Eliarën
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: L'auberge des visiteurs   L'auberge des visiteurs EmptyDim 28 Mai 2006 - 14:15
Après un long voyage passé avec son frère, Eliarën n'aspirait plus qu'a un peu de tranquilité... C'est d'ailleurs pour cela qu'elle resta en Lorien, profitant de la paix et de la tranquillité que cela pouvait lui apporter avant de revenir au monde réel, et par la même occasion aux guerres. Elle n'en pouvait plus de ces conflits qui se declaraient sans cesse, des gens qui changaient de camp, comme cela, sur un simple coup de tête...

Mais elle ne pouvait pas rester enfermée toute sa vie ici! Il lui fallait une motivation pour en resortir mais elle navait pas encore trouvé cette fameuse motivation.. Peut etre qu'avec un peu plus de temps, cela viendrai...Elle se repetait sans cesse cela, a longueur de journée.

En attendant de trouver quelque chose, elle passait ses journées a se promener dans les forets, en compagnies d'autres elfes. Ele n'oubliait pas son entrainement aux armes, même ici, et elle combattait un peu chaque soir, ne serai ce que pour garder une certaine la forme.

Pour l'heure, elle prenait un verre dans une auberge, peu frequentée a cette heure ci et dans laquelle il y regnait un silence parfois interompu par le bruit d'une chope de biere sur la table...Elle detailla discretement les autres clients, mais elle n'en retira rien de particulier... il y avait quelque chose qui la troublait, mais elle n'arrivait pas a mettre le doigt dessus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: L'auberge des visiteurs   L'auberge des visiteurs EmptyLun 5 Juin 2006 - 20:41
Des pensées très familières venues de loin vinrent effleurer l'esprit d'Eliarën. Le bruit de fond de l'auberge n'empêcha pas de les comprendre parfaitement. Dans sa concentration a observé les personnes qui l'entouraient, elle put entendre la voix de son frère qui l'interpelait.

*Quand te reverrais-je ma soeur tant aimée ? Nous nous sommes tout dit, tu as tout reçu et je t'ai emmené finalement en Fangorn selon ton souhait. Tu as rencontré les Ents et Sylvebarbe... Entends-tu mes pensées ? Pouvait-elle m'entendre ? Je suis si loin d'elle et pourtant si proche !*
Revenir en haut Aller en bas
EliarënNombre de messages : 146
Age : 28
Date d'inscription : 27/11/2005
Eliarën
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: L'auberge des visiteurs   L'auberge des visiteurs EmptyMar 13 Juin 2006 - 23:45
Quelque peu surprise d'abord, elle eut le reflexe de chercher son frère des yeux... avant de se rappeller qu'ils pouvaient parler mentalement! Ellese concentra pour entendre le message que son frere voulait lui delivrer.

* Je t'entends parfaitement Elkäèl! Tu me donnes même l'impression d'être juste à mes cotés et de parler directement a mes oreilles...*

Elle fit une pause avant de repondre a sa première question.

* J'ai entendu dire qu'un conseil allait se tenir prochainement ici. Je pense attendre de voir ce qu'il en sortira et après je te rejoindrai pour que nous fassions a nouveau un bout de route ensemble, a moins que tu ne soit ammené a venir en Lorien*

Elle attendit ensuite la reponse de son frère, alors qu'on lui servait son repas, qu'elle s'empressa de manger.

HJ: Désolée pour le temps de reponse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: L'auberge des visiteurs   L'auberge des visiteurs EmptyMer 14 Juin 2006 - 14:13
Entendre à nouveau la voix de ma soeur par le biais de mon esprit me remplit de joie et de sérénité. Elle était en Lorien et un conseil allait bientôt s'y tenir. Je lui racontais tout ce qui s'était passé entre notre première rencontre et cet instant. Je lui parlais également de mon projet de voyage sur île des Edains et de Kementari.

*Ma chère Eliarën, je me dirige vers les Havres-Gris ainsi que Kementari, ma future reine et ta future belle-soeur. Elle est fait partie de la lignée dont je t'ai parlée et notre destinée va pouvoir s'accomplir*

Je continuais

*Un conseil ?! De quelle nature ?! Si je peux me rendre en Lorien, je le ferai sans aucun doute et si tu as l'opportunité de rencontrer Dame Galadriel, assure-la de ma présence parmi vous et nous pourrons ainsi nous retrouver là-bas*

*Je reste en lien avec toi, mon esprit t'est ouvert...*


Dernière édition par le Jeu 15 Juin 2006 - 12:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
GaladrielNombre de messages : 444
Age : 1051
Date d'inscription : 23/06/2005

Feuille de personnage
Race:
Possessions: Aucune.
Statut:
Galadriel
Dame de Lumière, Reine de Lothlorien / PNJ

MessageSujet: Re: L'auberge des visiteurs   L'auberge des visiteurs EmptyMer 14 Juin 2006 - 16:03
Un des méssagers du palais arriva à l'auberge.Il y apportait un mot pour Eliarën de la part de l'intendant de Lorien.Il y était ecrit:

Citation :
Chère amie Eliarën,
Dame Galadriel et bientot de retour parmis nous.Elle a été informé de votre présence et voudrais a son retour vous invité au palais.Cela fait fort lontemps qu'elle ne vous a pas vu et cela lui ferait grandement plaisir que vous prenier place à sa table pour discuter des récent evènement et du temps qui s'est écoulé en son absence.Je vous envoie de sa part toute son amitié.
intendant de Lothlorien Erwen Galadrius



"Galadriel emplit la vasque jusqu'au bord de l'eau du ruisseau et souffla dessus, et quand l'eau eut retrouvé l'immobilité, elle parla : - Voici le Miroir de Galadriel, dit-elle. Je vous ai amenés ici pour vous permettre de regarder dedans, si vous le désirez."

Le seigneur des anneaux, livre I
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EliarënNombre de messages : 146
Age : 28
Date d'inscription : 27/11/2005
Eliarën
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: L'auberge des visiteurs   L'auberge des visiteurs EmptyJeu 15 Juin 2006 - 10:33
Eliarën repondit une fois de plus a son frère par la pensée.

* Toutes mes felicitations pour ton futur mariage! J'ai hate de rencontrer ta future femme! Quant au conseil, c'est un nouvea conseil blanc que Dame Galadriel organise mais je n'en sais pas plus a ce sujet.*

Elle fut interompue dans ces pensées a ce moment là par le messager qui lui apportait un message de Dame Galadriel.Elle y repondit d'abord avant de poursuivre avec son frère.

Citation :
Cher intendant.
Je serai heureuse de faire partie de la table de Dame Galadriel, et ca en sera un honneur. Transmettez lui de la part toute mon amitié
Eliaren

Elle tendit la courte reponse au messager et reprit avec son frère.

* Je vais être amenée a rencontrer Dame Galadriel très bientot. Je lui ferai passer ton message et fais bonne route. J'espère te revoir bientot.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité
MessageSujet: Re: L'auberge des visiteurs   L'auberge des visiteurs EmptyJeu 15 Juin 2006 - 13:17
Arrivé aux Havres-gris, j'eus l'opportunité avant les événements actuels d'entendre une nouvelle fois la voix de ma soeur Eliarën qui me félicitait de mon prochain mariage, la joie de rencontrer Kementari et qu'elle serait bientôt en présence de Dame Galadriel. Je me réjouis de ces nouvelles.

*Nous allons nous revoir bientôt ma chère Eliarën, sois certaine que je ne manquerez pas de te revoir et d'assiter au conseil blanc à venir*

Mon esprit était lié au sien et mes pensées étaient dirigées vers elle quand je fus appelé à venir en Arnor, la rencontre avec le Roi Elessar de Numénor, le retour de Gandalf le blanc, l'alliance des hommes, des Elfes et des Haradrims... Tout lui était révélé. Chaque parole entendue et prononçée, Eliarën en fut informée mentalement.
Revenir en haut Aller en bas
EliarënNombre de messages : 146
Age : 28
Date d'inscription : 27/11/2005
Eliarën
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: L'auberge des visiteurs   L'auberge des visiteurs EmptySam 17 Juin 2006 - 11:35
Eliaren coupa la comunication mentale avec son frère, espérant qu'il serait prudent et revint à son repas. Elle mangea rapidement dans l'auberge silencieuse. Elle alla ensuite demander une chambre à l'aubergiste qui la conduisit.

La chambre était d'apparence simple, comme la plupart des auberges mais elle possedait une fenêtre qui donnait sur la rue et qui apportait un petit peu d'air frais.

Eliarën posa ses armes non loin du lit, se mit à l'aise et se glissa sous les draps. Un vrai lit était le bienvenu après les voyages et les nuits à la belle étoile qu'elle avait passés..


Hj: Je ne pourrai plus poster pendant un peu plus d'une semaine, dsl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EliarënNombre de messages : 146
Age : 28
Date d'inscription : 27/11/2005
Eliarën
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: L'auberge des visiteurs   L'auberge des visiteurs EmptyJeu 6 Juil 2006 - 21:22
Le lendemain, au reveil, Eliarën avait une sensation etrange. Une sensation qu'elle connaissait avant mais qu'elle avait oublié avec le temps. Elle se leva et essaya de se souvenir lorsqu'une evidence s'imposa a elle: c'était Astyan qui revenait!

N'en revenant pas, elle s'habilla rapidement, paya l'aubergiste puis sortit dans les rues. Elle ne cessait de se poser des questions quant a son retour... Mais maintenant qu'elle y reflechissait un peu plus, cela lui paraissait logique. Et elle ne s'y était même pas attendue! Elle se gifla mentalement et prit la route en suivant le lien invisaible qui la reliait a Astyan..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArasûlNombre de messages : 329
Age : 27
Date d'inscription : 18/03/2006

Feuille de personnage
Race: Elfe de la Lothlorien
Possessions:
Statut:
Arasûl
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: Re: L'auberge des visiteurs   L'auberge des visiteurs EmptyMar 11 Déc 2007 - 13:32
Plusieurs heures de marches, à slalomer parmis les arbres, à tout faire pour déstabiliser le sens de l'orientation de cet homme venu du Sud.
Finalement, ils arrivènt dans Caras Galadhon, sublime place où résident la plupart des Elfes de Lorien. L'Indien put constater à partir d'un moment que le sol était plus solide et plus lisse, comme du pavé, bien que ce n'en fut pas.
Les Elfes et lui s'arrêttèrent, et lui débandèrent les yeux ; là, il put admirer l'entrée de la belle ville captiale de Lorien !
Ils se dirigèrent tout de suite vers l'auberge, lieu de rassemblement des elfes, et fréquentés des bardes.


Arasûl : Nous voici arrivé, à l'Auberge des Visiteurs. Ici vous pourrez trouver logis et couverts, si vous le désirer. Si vous n'avez rien de plus à me demander, je vais devoir me retirer : La Lorien a récemment subis une attaque -pitoyable- de trois centaines d'Huruks, la garde des frontières est donc renforcée.


Arasûl Felowë,Général et Intendant de la Lorien.
"Utuahyanda, une des lames les plus légères et résistantes !"
Maison : Galadhrim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MetathraïnNombre de messages : 1286
Age : 32
Date d'inscription : 14/06/2005

Feuille de personnage
Race: Homme
Possessions: Le Livre des Métamorphoses
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Metathraïn
Seigneur de guerre

MessageSujet: Re: L'auberge des visiteurs   L'auberge des visiteurs EmptyMar 11 Déc 2007 - 17:06
http://www.radioblogclub.fr/open/133336/danny_elfman/Danny%20Elfman%20-%20Edward%20Scissorhands%20Theme



Lorsque les elfes lui dénouèrent le bandeau couvrant son regard, Epixarkoïs fut émerveillé de la splendeur surréaliste de la Lothlorien. Les bois périphériques étaient bien médiocre en comparaison des immenses malorns qui se dressaient au coeur de la forêt. Ils paraissaient être les sentinelles reculés d'un ancien monde oublié que les hommes avaient abandonné au secret. Leurs branches accueillaient les demeures des elfes, et des lanternes, pareils à des nuées de lucioles blanches, éclairaient la cité. Quelques chants résonnaient ça et là, le son d'une lyre ou d'une harpe. La musique subjuguait les sens du barde de guerre. Pendant quelques secondes il eu l'impression de se trouver lévitant au dessus de cet endroit, en contemplant le monde elfique et sa magnificence. Mais les paroles d'Arasûl le ramenèrent sur terre. Se tournant vers lui, il lui répondit par des paroles brèves.

-Je vous remercie de votre hospitalité en vos terres sublimes. Je n'ai besoin de rien merci. Qu'Illuvatar vous garde et protège les terres de la Lothlorien.

Epixarkoïs s'inclina pour remercier son guide. Il récupéra ses affaires, et ensemble d'un mouvement opposé, chacun partit de son côté.

L'indien pénétra dans l'auberge. La décoration était simple mais aussi esthétique que dans nombre de palais des roi des hommes. Il y avait pour le moment peu de monde, mais la nuit allant tomber, l'indien songea que les Noldors ne tarderaient pas à remplir l'enseigne. Il s'assit à une table et but un rafraîchissement. Puis il alla demander une chambre. Lorsqu'il fut dedans, il se lava, et revêtit un costume simple, portant sa tunique du Lamedon sur l'épaule. Il installa ses affaire avant de sortir ses instruments. Il les posa sur un meuble, et ne prit que la flûte pour descendre.

Lorsqu'il arriva dans la salle principale, il eu la vague sensation d'être observé par des regards curieux qui couraient de ses pieds à sa tête. Il tourna le regard vers le comptoir et vit que des bardes étaient arrivés. Il alla s'installer à une table reculé, cachant comme il le pouvait sa flûte de cuivre et sa qualité de barde par la même occasion.

Bientôt des chants résonnèrent. L'indien prêta une oreille des plus attentives aux mélodies qui se jouaient. Il reconnu à l'une des tables le célèbre Finubar, connu dans tous les royaume elfiques pour la qualité lyrique de ses chants. Bientôt l'indien fut gagné d'une triste mélancolie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4788-le-livre-des-metam
MetathraïnNombre de messages : 1286
Age : 32
Date d'inscription : 14/06/2005

Feuille de personnage
Race: Homme
Possessions: Le Livre des Métamorphoses
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Metathraïn
Seigneur de guerre

MessageSujet: Re: L'auberge des visiteurs   L'auberge des visiteurs EmptyDim 16 Déc 2007 - 13:43
Curieusement, dès que les chants cessèrent, le sentiment qu'avait ressentit Epixarkoïs se dissipa très vite. Il replongea dans une atmosphère lourde et chargé par l'odeur de la boisson et la fumée émanant de l'herbe à pipe. D'autre bardes apparurent alors sur scène, défiant du regard les assemblées perplexes qui siègaient autour des tables de la salle. Il eu des bardes edains, des bardes Noldors, et quelques bardes Sindar. Mais en tout cela la poésie de Finubar dépassait leur art. Il s'avéra être d'une finesse d'esprit qui fascina l'indien. Ses mots perdaient leur sens tout en se voyant conférer une nouvelle image, gagnant des horizons étranges, évoquant de lointains horizons.

A la fin de la soirée, l'indien n'avait pas dit un mot. Il alla se coucher sans avoir rencontré personne et passa une nuit de sommeil agité. Ses rêves ne lui restèrentpas en mémoire, mais il décelait une idée de recherche poétique inachevé.

Le lendemain il s'attela donc à la tâche de composer un poème. Il laissa de côté les genres trop bien maîtrisé des elfes, à savoir les styles dramatiques, lyriques et épiques. Il se pencha sur un autre genre, peu usé même extérieurement à la poésie. Il mélangea pour cela la crainte des dieux, à la condition de mortel, chose dont l'entendement apparaissait moins aux Noldors qu'aux Edains, et sujet sur lequel la réflexion de Epixarkoïs pouvait tenter de rivaliser à égale de celle des elfes.

Il ne prit pas le moindre repas et au soir une première esquisse était prête. Il tenta cependant de la traduire en Sindar afin d'en grandir la force d'éloquence des mots. Mais sa connaissance était trop réduite pour lui permettre de composer un texte sans faute de langue.
Le soir il gagna la même table que la veille et s'installa autour d'une bière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4788-le-livre-des-metam
MetathraïnNombre de messages : 1286
Age : 32
Date d'inscription : 14/06/2005

Feuille de personnage
Race: Homme
Possessions: Le Livre des Métamorphoses
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Metathraïn
Seigneur de guerre

MessageSujet: Re: L'auberge des visiteurs   L'auberge des visiteurs EmptyLun 17 Déc 2007 - 22:17
Les bardes présent la veille ne tardèrent pas à arriver. Il gagnèrent les même place, saluant les mêmes personnes. Epixarkoïs commençait à mémoriser les visages du cercle fermé des poètes Noldors. Il les observa un moment sans cligner des yeux puis attendit qu'ils se mettent à chanter. Les premières mélodies résonnèrent et la salle se calma, gagné par le silence qu'inspirait la quiétude des chants. La tranquillité gagna les membres assis aux nombreuses tables de l'immense auberge. Mais au fond de lui, l'indien Epixarkoïs bouillonnait d'impatience. Il s'était habillé de manière moins discrète, ornant sa chevelure de quelques petits bijoux d'argent, et avait bariolé ses joues de motifs abstraits.
Un moment il eu envie de courir jusqu'à la scène, de grimper sur l'estrade et de se mettre à chanter, mais cette folie le quitta rapidement. Il songea à l'ordre esthétique que revêtait une soirée de ce genre. Les styles et la joie s'y faisait crescendo, avant de redescendre à la fin. Son chant macabre s'intégrait bien mieux dans la fin des récitals. Le barde de guerre attendit donc toute la soirée que la fête se calma. Il ne but que peu de bière, se contentant d'écouter le chant des elfes, qu'il ne comprenait pas toujours.
Il discuta avec un autre homme qui n'était pas barde, mais semblait un habitué des lieux. Il devait s'agir d'un rôdeur des royaumes d'Arnor à la manière d'en juger son accent; peut être un descendant de la maison d'Isildur, qui alternait ses séjours entre Foncombe et la Lothlorien. L'homme ne lui apprit pas grand chose en dehors du nom de certains bardes.

Lorsque l'ambiance se fit plus calme, Epixarkoïs se leva et s'avança vers la scène. Il attendit que le dernier chant finit, et d'un saut se retrouva face à l'assemblée. Il avait dans ses bras son instrument aux formes archaïques, mais lorsqu'il tourna son regard vers l'assemblée, il sentit que celle ci n'était pas préparé à sa poésie éloigné du style elfique. Il posa lentement son instrument, et alla s'incliner devant un elfe, puis lui emprunta sa mandoline. Il réfléchit un instant à ce qu'il allait faire et dire. Et lui vint alors la mélancolie des montagnes au nord et de ses amours du sud. Alors il se remémora un ancien chant.

Il prononça ces quelques phrases en langue commune, puis commença la chanson:


-Je suis Epixarkoïs, le barde de guerre originaire des forêts du sud de l'Extrême-Harad. J'ai guerroyé avec mes compagnons en de nombreuses régions, et j'en ai rapporté quelques chants.

http://fr.youtube.com/watch?v=CR3dqnTUWds

« J'ai été pris dans une avalanche
elle a recouvert mon âme
Quand je ne serai plus bossu
je dormirai sous une colline dorée
Toi qui veux vaincre la douleur
tu dois apprendre à me servir
Tu me heurtes par hasard
en allant chercher de l'or
Le boiteux que tu habilles et nourris
n'a ni faim ni froid
Il ne recherche pas de compagnie
pas au centre du monde
Quand j'étais sur ce piédestal
tu ne m'y avais pas hissé
Tes lois ne m'obligent pas
à m'agenouiller grotesque et nu
Je suis moi-même le piédestal
de cette bosse que tu regardes
Toi qui veux vaincre la douleur
tu dois apprendre ce qui m'adoucit
Les miettes d'amour que tu m'offres
sont les miettes que j'abandonne
Ta croix ne te donne aucun titre
ce n'est que l'ombre de ma blessure.
J'ai commencé à me languir de toi
moi qui n'ai aucun besoin
J'ai commencé à t'attendre
moi qui n'ai nul appétit
Tu dis que tu es loin de moi
mais je sens ton souffle quand tu respires
Ne t'habille pas pour moi de chiffons
je sais que tu n'es pas pauvre
Et ne m'aime pas avec tant de violence
quand tu sais ne pas être sûre
C'est ton monde bien-aimé
c'est ta chair que je porte. »


L'indien prononça les dernières paroles. La mandoline se tut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4788-le-livre-des-metam
MetathraïnNombre de messages : 1286
Age : 32
Date d'inscription : 14/06/2005

Feuille de personnage
Race: Homme
Possessions: Le Livre des Métamorphoses
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Metathraïn
Seigneur de guerre

MessageSujet: Re: L'auberge des visiteurs   L'auberge des visiteurs EmptySam 22 Déc 2007 - 22:59
L'accueil des elfes fut mitigé, il y eu des applaudissement polis, qui résonnèrent un instant, mais l'indien saisit que sa poésie n'était pas complètement reconnu ou apprécié à sa juste valeur. Il se retira dans un coin de la salle. Il commanda bière sur bière tandis que les gens commençaient à quitter les lieux. Il alla dormir et revint dans la salle le lendemain pour déjeuner dès le matin.
Il pris un frugal repas. Durant son déjeuner, il fut abordé par un elfe étrange au teint blême et au regard froid. Celui ci vint s'asseoir à sa table sans le moindre mot. Il avait des yeux pétillants, mais une expression faciale mélancolique, comme touché par une tragique fatalité. Il fixa Epixarkoïs un instant, sans rien dire, empoigna la carafe pour remplir son verre, signe que la conversation durerait probablement plus longtemps que quelques mots et paroles banales échangé.
L'elfe plia les yeux un instant. Epixarkoïs réfléchissait lui aux légendes qu'il avait entendu sur certain elfes très ancien qui n'était que des cousins des Noldors. Il se rappela que certains elfes très secrets et peu nombreux correspondaient à la description que l'indien aurait put faire de l'étranger. C'était un Nelyar, un des ces Avari qui jamais n'avaient quité la Terre du Milieu pour voir la lumière des arbres.



-Je me nomme Miltiade, je suis Nelyar. Je me trouvais hier dans l'auberge lorsque vous avez interprété votre chant. Je l'ai trouvé très moderne, et je souhaitais donc connaître le nom de l'artiste l'ayant composé car je ne prêtait guère attention à vos paroles lorsque vous vous êtes présenté.

-Je me nomme Epixarkoïs, je suis du Harad. En réalité je n'ai pas composé ce chant. Il est l'oeuvre de l'un de mes amis, Hatori Hanzok. Je cherche à comprendre la poésie et c'est pourquoi je me trouve ici.

-Alors vous vous êtres trompé d'endroit. La poésie n'est pas inscrite en un lieux. Elle est dissimulé en chaque endroit du monde. Elle couvre les pics des montagnes, domine les nuages chargé d'orages bleus, elle caresse le vent qui la porte. Vous ne pouvez trouver quelques chose d'insaisissable comme l'art des mots, car cela reviendrait à prétendre pouvoir tenir un mot au creux de sa main. Et je pense que vous êtes capable de saisir cela.

-Je n'avais jamais pensé la chose ainsi, mais je dois reconnaître que votre logique m'a convaincu. Je ne sais que faire pour parvenir à la compréhension de l'art lyrique. Peut être dois je lire plus de poésie.

-Avez vous déjà écrit quelque chose?

-Oui, mais c'est un texte bref et inachevé.

-Et pourriez vous me le dire?

-Je l'ai écrit sur un morceau de parchemin que j'ai sur moi. Peut être pouvez vous le lire...

Epixarkoïs lui tendit le morceau sur lequel il avait griffonné quelques vers.

-Je l'ai directement écrit en elfique, mais ma connaissance de la langue est trop limité, et je crains que les vers ne recèlent de quelques fautes de construction. Je vous prie de m'en excuser.


Miltiade s'empara du parchemin et se mit à le lire, comprenant malgré les erreurs de l'indien le sens de sa poésie.

-C'est écrit dans un style simple et macabre, bien que l'image de la mort ne soit pas abordé de manière directe.

Les vers d'Epixarkoïs étaient les suivants:


Lye naa edainunguea
Talta alye'
dol quanta yassen salquea
Lye oomaanfaug, iire
Lye lussa alye'
Naa demada
vee' sul e'salqueanfaug
ri' nyano talwi e'lye teena'anfaug
kanta avaene yaa, halya avaene pinquea


Au bout d'une minute Miltiade regarda à nouveau l'indien.

-Votre style est très bon, mais je pense que peu de gens peuvent en saisir les subtilités et les références. Je vais vous le corriger, et vous le présenterez ce soir.


L'étranger se leva, pris le texte, s'inclina pour saluer Epixarkoïs et tourna les talons. Le soir l'indien se trouvait à nouveaux dans la grande salle, attendant que son nouveau compagnon vienne le rejoindre, lui rapportant son texte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4788-le-livre-des-metam
MetathraïnNombre de messages : 1286
Age : 32
Date d'inscription : 14/06/2005

Feuille de personnage
Race: Homme
Possessions: Le Livre des Métamorphoses
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Metathraïn
Seigneur de guerre

MessageSujet: Re: L'auberge des visiteurs   L'auberge des visiteurs EmptyVen 4 Jan 2008 - 19:41
La soirée qui débutait devait se révéler plus tard comme la rencontre de l'indien la plus étrange de son existence, et longtemps il en garderait un souvenir émerveillé, comme le rappel de son destin secret et de ses fatalités.
Ce soir là, Epixarkoïs fit la connaissance de Melquisedec, le barde béatifié pour se prose étrange et ses mythes diaboliques.


Miltiade et l'indien débutèrent la soirée en écoutant les autres poètes. Lorsque ce fut son tour, Epixarkoïs prononça ses vers d'une voie confiante, alternant les intonations et les élans de sa voie. Son oeuvre fut écouté attentivement par les poètes Noldors qui d'habitude écouté à demi mots les paroles d'un étranger. Après cela l'ancien mercenaire de Hanzok alla s'asseoir et discuta quelques temps avec Miltiade.

Peu après un homme le fit appeler à sa table par le tavernier. Tous le monde le regarda s'asseoir à cette table isolé, où un elfe des plus anciens était couvert d'un chapeau de feutre rouge, sur lequel pendaient de fins médaillons d'argent, représentant divers divinité mineures, icônes. Il avait un anneau doré à l'oreille gauche et sa chevelure blanche était éparse sur ses épaules fins. Tous le monde connaissait ce grand barde, aux prophéties étranges, et au talent secret, chaque poème n'étant révélé qu'à un seul sujet.
Lorsque Melquisedec faisait appeler un homme c'était toujours pour lui révéler quelques chose d'étrange et de mystique, des phrases aux formulations peu communes, des mots aux sens effacés.

Epixarkoïs s'assit face à ce barde inconnu. Le tavernier apporta un verre en terre cuite contenant une boisson chaude dans lesquels flottait les feuilles d'un arbuste orientale.


-Sais tu quelle est cette plante Epixarkoïs?

L'indien fit signe de non de la tête. Comment pouvait il être connu de cet elfe millénaire? Sa question mentale reçu une réponse immédiate.

-Tu te demande comment je te connais? C'est bien simple, Miltiade est l'un des mes amisles plus chers. Il m'a parlé de toi, le « Barde de Guerre ». C'est bien cela.

-Je ne sais si je suis barde pour le moment, mais j'aspire à le devenir.

-Tu mèneras les hommes sur un chemin d'os, ils te suivront au son de tes cors de guerre et de ton tambour. Vois tu ces herbes sont des plantes qui ont le pouvoir de révéler un aspect du destin d'un homme. Je peux l'interroger pour toi en te rapportant la vision que j'aurais dans les reflets amères de ce verre. Souhaite tu savoir quelque chose en particulier?


Epixarkoïs hésita un instant. Une question lui vint à l'esprit et immédiatement il la prononça.

-Je veux savoir comment sera ma mort...!

-C'est une chose bien étrange que de vouloir connaître la date de sa dernière heure. Tu est au courant que tu peux en devenir fou, et qu'il t'es impossible d'échapper à ton destin.

-Je le sais c'est pourquoi je désire savoir.

-Bien je vais te dire comment cela aura lieu.


L'elfe laissa un moment le silence agitant sa pipe rougeoyante autour de sa tête, encensant son corps anguleux. Puis il s'empara d'un vert pris l'une des feuilles et la porta à sa bouche, mais au dernier instant, la main s'immobilisa, la feuille effleurant les lèvres fines du Noldor.
Pendant quelques seconde il se trouva totalement sans mouvement, comme paralysé dans une idée obscure.

Melquisedec se tourna vers Epixarkoïs et le fit approcher, lui murmura quelques mots à l'oreille. La salle autour d'eux s'était tu et les regardait effarés, comme si l'indien se trouvait frapper d'une prophétie funeste. L'indien eu un sourire et beaucoup en conclure puis racontèrent plus tard, que l'indien aurait une mort heureuse selon l'expression de son visage, mais personne en réalité n'avait la moindre idée de ce que le grand béatifié avait put recevoir comme annonce de l'avenir finale.

L'indien but le verre, symbole qu'il acceptait son destin et la parole de l'oracle. Il gagna sa chambre plus tard dans la soirée avant de se préparer à quitter la Lothlorien.


Le lendemain il alla saluer les elfes qui l'avaient accueillis et pris la route du poste de garde afin d'être reconduit à la frontière de la Lothlorien par les sentinelles elfes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t4788-le-livre-des-metam
GaladrielNombre de messages : 444
Age : 1051
Date d'inscription : 23/06/2005

Feuille de personnage
Race:
Possessions: Aucune.
Statut:
Galadriel
Dame de Lumière, Reine de Lothlorien / PNJ

MessageSujet: Re: L'auberge des visiteurs   L'auberge des visiteurs EmptyMar 13 Mai 2008 - 22:31
Les soldats menèrent l'homme dans la salle principale de l'auberge.
La pièce paraissait être la cour intérieure d'un immense batiment s'articulant autours des arbres traversant de part en part le sol de la pièce tel d'innombrables piliers; Levant les yeux, l'on pouvait admirer les innombrables couloirs d'arcades se croisant à quelques mètres au dessus du sol. Ces grandes structures blanches finissaient là où commençait l'épais dôme naturel de feuillages et branchages. Ce véritable puits de lumières étaient de toute par éclairé par de faibles lanternes qui rendait au lieu toute sa part de mystère. Les hauts murs coupant de l'extérieur les locataires du lieu offraient à ceux ci le loisirs d'un repos souvent mérité.

Ils laissèrent Delgon dans la pièce pour le moins remplit de monde jusque dans les couloirs les plus éloignés du sol. L'un d'entre eux lui dit:


- Nous viendrons vous cherchez prochainement, restez à notre disposition.

Il était vraisemblablement piégé quelques temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GaladrielNombre de messages : 444
Age : 1051
Date d'inscription : 23/06/2005

Feuille de personnage
Race:
Possessions: Aucune.
Statut:
Galadriel
Dame de Lumière, Reine de Lothlorien / PNJ

MessageSujet: Re: L'auberge des visiteurs   L'auberge des visiteurs EmptyMer 28 Mai 2008 - 16:34
Quelques temps plus tard. Galadriel s'engouffra dans l'auberge. La nuit était tombé et l'endroit illuminé faisait resplendir les colonnes de bois blanc . Delgon, l'homme fauteur de trouble était là, assit sur un banc en pierre, le visage bas. Elle s'approcha de lui et ses paroles firent relever la tête de l'homme.

- Il me semble que vous avez beaucoup de chance jeune ami. J'ai croisé le capitaine Amelion. Il vous connaît me semble t il.... Et m'a demander d'être indulgente avec vous. Je l'aurais été sans lui mais son avis il est vrai était important.

Un instant de silence sembla être le signe d'un proche dénouement.

-Je ne vous retiendrais pas ici plus longtemps Delgon, fils du Rohan mais il va de sois que j'attend de vous un service....Si vous consentez à me l'offrir. Bientôt, j'aurais besoin de quelqu'un extérieur qui puisse m'informer de ce qu'il se passera en Harad, le pays des hommes du sud. Je cherche quelqu'un pour s'y rendre de ma race mais pour le guider en terres humaines un guide de ton clan me serait utile. Acceptera tu cela quand je t'en ferais la demande? Une réponse et tu pourra partir de la Lorien et faire ce qu'il te plaît de faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: L'auberge des visiteurs   L'auberge des visiteurs Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

L'auberge des visiteurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» L'auberge du Joyeux luron (PV)
» L'Auberge du Dragon Vert [Lieu Public]
» L'auberge Fujiwara [Atsuko]
» Une nuit à l'auberge
» Auberge volume 2 - SWAG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: L'auberge des visiteurs N448 :: Lothlòrien :: Caras Galadhon-